AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Il étais une fois...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Harmonie
Guerisseur Expérimenté, niv 4
Guerisseur Expérimenté, niv 4
avatar

Messages : 4530
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 24
Localisation : Jamais au même endroit très longtemps mais vous avez des chances de me trouver à la Tour Céleste

Feuille de personnage
Pouvoirs: ~Magie Blanche ~ Bouclier de protection ~contrôle de l'électricité ~téléportation
Armes: ~une dague ~Amanda: une poupée
Relations:

MessageSujet: Re: Il étais une fois... Dim 11 Sep - 11:47

Elle courait à travers la forêt en pain d'épice, fuyant ses ravisseurs, les lutins fous de Wonderland et les abeilles géantes, à l'aide de ses petits jambes fugaces. Quand soudainement, une statue en tutu rose apparut! Elle lui dit alors;
"Donne moi cinq guimauves à la rhubarbe et je te laisse passer" ; "Mais je n'ai qu'une fraise piquée d'ail pour mon gigot !!" La statue poussa son rire diabolique et menaça la fillette du bout du doigt; "Ah ahahahaha Ahahahah Dans ce cas, tu n'auras d'autre choix que de poursuivre...avec une taille minuscule" et elle la rendit aussi petit qu'un champignon.
Le lecteur se demanda alors de quelle société mycologique la statue était la représentante. Après tout les champignons avaient toutes sortes de tailles ! Et était-ce un champignon comestible? Ne risquait-elle pas d'être ramassée par un gardois fou? Puis il reprit sa lecture...

Un moustique orange et vert très poilu apparut et se cura le nez. La petite sortit un fouet ( heu trouvé par terre) et tenta de dompter l'animal pour en faire une monture!!

Le moustique voulut l'attaquer de son pique mais la fillette parvint à le soumettre à l'aide de son super fouet et ainsi, montra sur le dos du moustique du nom de Gustave. Celui-ci réussit à parcourir quelques mètres avec sa cavalière. Puis, le maladroit se prit un arbre et tomba raide au sol, assommé.

La fillette se prit dans une immense toile d'araignée en barbapapa et vit une araignée avec des patins à roulettes se hâter avec gourmandise vers elle.
elle prit un couteau(donner gentilement par l'araignée)et coupait la toile quand soudain l'araignée enroula la fillette de ses dangereux fils de soie. Mais la petite avait plus d'un tour dans son sac et ,comme les fils de soie de l'araignée était en barbapapa, elle les mangea! L'araignée se transforma alors en crapaud de Noel et se transforma en glaçon à cause du froid qu'il faisait ce jour-là. La fillette voyant la scène, laissa l'animal se débrouiller et passa son chemin.

C'est alors qu'elle rencontra une chenille géante qui lui fit les yeux doux tel le chat potté... Surprise elle s'approcha et découvrit que c'était une chenille savante qui adorait particulièrement la blanquette de veau à l'ancienne agrémentée d'une touche de canelle. Cependant elle n'avait pas assez faim pour partager ce met avec la chenille, alors elle sortit un sac de bonbons qui avait la forme de verre de terre, d'ailleurs ils semblaient vivants et agressif. Voyant cela la fillette referma le sac et se mit à penser que décidément il y avait des jours où on ferait bien mieux de rester couché sur son transat rose fluo sur son morceau de plage privée non loin des plages mythique de l'Atlantide, mais malgré cela elle décida qu'elle devait trouver quelque chose à manger sinon, ce serait probablement elle le déjeuner de toutes le petites bêtes qui habitaient dans cette forêt enchantée. Elle se leva donc et se rassit aussitôt après parce qu'elle était une grosse feignasse et qu'en fait elle venait se rappeler qu'elle n'avait pas envie de marcher. Elle sortit alors sa cornemuse -qu'elle emmêne partout avec elle- et joua un air guilleret. Aussitôt arriva un nouvel animal insolite. C'était un papillon faisant deux fois la taille de la jeune fille avec de grandes ailes bleutées sur lesquelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordekaiser
Errant, niveau 3
Errant, niveau 3
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle des ombres - Force surhumaine - Peau d'acier
Armes: Epée à deux mains - Arbalète
Relations:

MessageSujet: Re: Il étais une fois... Mar 27 Sep - 7:58

Elle courait à travers la forêt en pain d'épice, fuyant ses ravisseurs, les lutins fous de Wonderland et les abeilles géantes, à l'aide de ses petits jambes fugaces. Quand soudainement, une statue en tutu rose apparut! Elle lui dit alors;
"Donne moi cinq guimauves à la rhubarbe et je te laisse passer" ; "Mais je n'ai qu'une fraise piquée d'ail pour mon gigot !!" La statue poussa son rire diabolique et menaça la fillette du bout du doigt; "Ah ahahahaha Ahahahah Dans ce cas, tu n'auras d'autre choix que de poursuivre...avec une taille minuscule" et elle la rendit aussi petit qu'un champignon.
Le lecteur se demanda alors de quelle société mycologique la statue était la représentante. Après tout les champignons avaient toutes sortes de tailles ! Et était-ce un champignon comestible? Ne risquait-elle pas d'être ramassée par un gardois fou? Puis il reprit sa lecture...

Un moustique orange et vert très poilu apparut et se cura le nez. La petite sortit un fouet ( heu trouvé par terre) et tenta de dompter l'animal pour en faire une monture!!

Le moustique voulut l'attaquer de son pique mais la fillette parvint à le soumettre à l'aide de son super fouet et ainsi, montra sur le dos du moustique du nom de Gustave. Celui-ci réussit à parcourir quelques mètres avec sa cavalière. Puis, le maladroit se prit un arbre et tomba raide au sol, assommé.

La fillette se prit dans une immense toile d'araignée en barbapapa et vit une araignée avec des patins à roulettes se hâter avec gourmandise vers elle.
elle prit un couteau(donner gentilement par l'araignée)et coupait la toile quand soudain l'araignée enroula la fillette de ses dangereux fils de soie. Mais la petite avait plus d'un tour dans son sac et ,comme les fils de soie de l'araignée était en barbapapa, elle les mangea! L'araignée se transforma alors en crapaud de Noel et se transforma en glaçon à cause du froid qu'il faisait ce jour-là. La fillette voyant la scène, laissa l'animal se débrouiller et passa son chemin.

C'est alors qu'elle rencontra une chenille géante qui lui fit les yeux doux tel le chat potté... Surprise elle s'approcha et découvrit que c'était une chenille savante qui adorait particulièrement la blanquette de veau à l'ancienne agrémentée d'une touche de canelle. Cependant elle n'avait pas assez faim pour partager ce met avec la chenille, alors elle sortit un sac de bonbons qui avait la forme de verre de terre, d'ailleurs ils semblaient vivants et agressif. Voyant cela la fillette referma le sac et se mit à penser que décidément il y avait des jours où on ferait bien mieux de rester couché sur son transat rose fluo sur son morceau de plage privée non loin des plages mythique de l'Atlantide, mais malgré cela elle décida qu'elle devait trouver quelque chose à manger sinon, ce serait probablement elle le déjeuner de toutes le petites bêtes qui habitaient dans cette forêt enchantée. Elle se leva donc et se rassit aussitôt après parce qu'elle était une grosse feignasse et qu'en fait elle venait se rappeler qu'elle n'avait pas envie de marcher. Elle sortit alors sa cornemuse -qu'elle emmêne partout avec elle- et joua un air guilleret. Aussitôt arriva un nouvel animal insolite. C'était un papillon faisant deux fois la taille de la jeune fille avec de grandes ailes bleutées sur lesquelles se tenaient deux ignobles gobelins armés de frondes. Et pour ne rien arranger ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Guerisseur Expérimenté, niv 4
Guerisseur Expérimenté, niv 4
avatar

Messages : 4530
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 24
Localisation : Jamais au même endroit très longtemps mais vous avez des chances de me trouver à la Tour Céleste

Feuille de personnage
Pouvoirs: ~Magie Blanche ~ Bouclier de protection ~contrôle de l'électricité ~téléportation
Armes: ~une dague ~Amanda: une poupée
Relations:

MessageSujet: Re: Il étais une fois... Ven 30 Sep - 8:58

Elle courait à travers la forêt en pain d'épice, fuyant ses ravisseurs, les lutins fous de Wonderland et les abeilles géantes, à l'aide de ses petits jambes fugaces. Quand soudainement, une statue en tutu rose apparut! Elle lui dit alors;
"Donne moi cinq guimauves à la rhubarbe et je te laisse passer" ; "Mais je n'ai qu'une fraise piquée d'ail pour mon gigot !!" La statue poussa son rire diabolique et menaça la fillette du bout du doigt; "Ah ahahahaha Ahahahah Dans ce cas, tu n'auras d'autre choix que de poursuivre...avec une taille minuscule" et elle la rendit aussi petit qu'un champignon.
Le lecteur se demanda alors de quelle société mycologique la statue était la représentante. Après tout les champignons avaient toutes sortes de tailles ! Et était-ce un champignon comestible? Ne risquait-elle pas d'être ramassée par un gardois fou? Puis il reprit sa lecture...

Un moustique orange et vert très poilu apparut et se cura le nez. La petite sortit un fouet ( heu trouvé par terre) et tenta de dompter l'animal pour en faire une monture!!

Le moustique voulut l'attaquer de son pique mais la fillette parvint à le soumettre à l'aide de son super fouet et ainsi, montra sur le dos du moustique du nom de Gustave. Celui-ci réussit à parcourir quelques mètres avec sa cavalière. Puis, le maladroit se prit un arbre et tomba raide au sol, assommé.

La fillette se prit dans une immense toile d'araignée en barbapapa et vit une araignée avec des patins à roulettes se hâter avec gourmandise vers elle.
elle prit un couteau(donner gentilement par l'araignée)et coupait la toile quand soudain l'araignée enroula la fillette de ses dangereux fils de soie. Mais la petite avait plus d'un tour dans son sac et ,comme les fils de soie de l'araignée était en barbapapa, elle les mangea! L'araignée se transforma alors en crapaud de Noel et se transforma en glaçon à cause du froid qu'il faisait ce jour-là. La fillette voyant la scène, laissa l'animal se débrouiller et passa son chemin.

C'est alors qu'elle rencontra une chenille géante qui lui fit les yeux doux tel le chat potté... Surprise elle s'approcha et découvrit que c'était une chenille savante qui adorait particulièrement la blanquette de veau à l'ancienne agrémentée d'une touche de canelle. Cependant elle n'avait pas assez faim pour partager ce met avec la chenille, alors elle sortit un sac de bonbons qui avait la forme de verre de terre, d'ailleurs ils semblaient vivants et agressif. Voyant cela la fillette referma le sac et se mit à penser que décidément il y avait des jours où on ferait bien mieux de rester couché sur son transat rose fluo sur son morceau de plage privée non loin des plages mythique de l'Atlantide, mais malgré cela elle décida qu'elle devait trouver quelque chose à manger sinon, ce serait probablement elle le déjeuner de toutes le petites bêtes qui habitaient dans cette forêt enchantée. Elle se leva donc et se rassit aussitôt après parce qu'elle était une grosse feignasse et qu'en fait elle venait se rappeler qu'elle n'avait pas envie de marcher. Elle sortit alors sa cornemuse -qu'elle emmêne partout avec elle- et joua un air guilleret. Aussitôt arriva un nouvel animal insolite. C'était un papillon faisant deux fois la taille de la jeune fille avec de grandes ailes bleutées sur lesquelles se tenaient deux ignobles gobelins armés de frondes. Et pour ne rien arranger, leur fronde étaient faite d'un acier indestructible mis à part par un verre solitaire de douze mètres de haut qui vit dans la forêt des joils bois et
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordekaiser
Errant, niveau 3
Errant, niveau 3
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 09/09/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle des ombres - Force surhumaine - Peau d'acier
Armes: Epée à deux mains - Arbalète
Relations:

MessageSujet: Re: Il étais une fois... Dim 1 Jan - 22:13

Elle courait à travers la forêt en pain d'épice, fuyant ses ravisseurs, les lutins fous de Wonderland et les abeilles géantes, à l'aide de ses petits jambes fugaces. Quand soudainement, une statue en tutu rose apparut! Elle lui dit alors;
"Donne moi cinq guimauves à la rhubarbe et je te laisse passer" ; "Mais je n'ai qu'une fraise piquée d'ail pour mon gigot !!" La statue poussa son rire diabolique et menaça la fillette du bout du doigt; "Ah ahahahaha Ahahahah Dans ce cas, tu n'auras d'autre choix que de poursuivre...avec une taille minuscule" et elle la rendit aussi petit qu'un champignon.
Le lecteur se demanda alors de quelle société mycologique la statue était la représentante. Après tout les champignons avaient toutes sortes de tailles ! Et était-ce un champignon comestible? Ne risquait-elle pas d'être ramassée par un gardois fou? Puis il reprit sa lecture...

Un moustique orange et vert très poilu apparut et se cura le nez. La petite sortit un fouet ( heu trouvé par terre) et tenta de dompter l'animal pour en faire une monture!!

Le moustique voulut l'attaquer de son pique mais la fillette parvint à le soumettre à l'aide de son super fouet et ainsi, montra sur le dos du moustique du nom de Gustave. Celui-ci réussit à parcourir quelques mètres avec sa cavalière. Puis, le maladroit se prit un arbre et tomba raide au sol, assommé.

La fillette se prit dans une immense toile d'araignée en barbapapa et vit une araignée avec des patins à roulettes se hâter avec gourmandise vers elle.
elle prit un couteau(donner gentilement par l'araignée)et coupait la toile quand soudain l'araignée enroula la fillette de ses dangereux fils de soie. Mais la petite avait plus d'un tour dans son sac et ,comme les fils de soie de l'araignée était en barbapapa, elle les mangea! L'araignée se transforma alors en crapaud de Noel et se transforma en glaçon à cause du froid qu'il faisait ce jour-là. La fillette voyant la scène, laissa l'animal se débrouiller et passa son chemin.

C'est alors qu'elle rencontra une chenille géante qui lui fit les yeux doux tel le chat potté... Surprise elle s'approcha et découvrit que c'était une chenille savante qui adorait particulièrement la blanquette de veau à l'ancienne agrémentée d'une touche de canelle. Cependant elle n'avait pas assez faim pour partager ce met avec la chenille, alors elle sortit un sac de bonbons qui avait la forme de verre de terre, d'ailleurs ils semblaient vivants et agressif. Voyant cela la fillette referma le sac et se mit à penser que décidément il y avait des jours où on ferait bien mieux de rester couché sur son transat rose fluo sur son morceau de plage privée non loin des plages mythique de l'Atlantide, mais malgré cela elle décida qu'elle devait trouver quelque chose à manger sinon, ce serait probablement elle le déjeuner de toutes le petites bêtes qui habitaient dans cette forêt enchantée. Elle se leva donc et se rassit aussitôt après parce qu'elle était une grosse feignasse et qu'en fait elle venait se rappeler qu'elle n'avait pas envie de marcher. Elle sortit alors sa cornemuse -qu'elle emmêne partout avec elle- et joua un air guilleret. Aussitôt arriva un nouvel animal insolite. C'était un papillon faisant deux fois la taille de la jeune fille avec de grandes ailes bleutées sur lesquelles se tenaient deux ignobles gobelins armés de frondes. Et pour ne rien arranger, leur fronde étaient faite d'un acier indestructible mis à part par un verre solitaire de douze mètres de haut qui vit dans la forêt des joils bois et une goute de la lotion rajeunissante mais corrosive de l'arrière grand-mère par alliance du demi-frère du père de Saint-Thomas d'Aquin. Par le plus grand des hasards




(bon courage)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Guerisseur Expérimenté, niv 4
Guerisseur Expérimenté, niv 4
avatar

Messages : 4530
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 24
Localisation : Jamais au même endroit très longtemps mais vous avez des chances de me trouver à la Tour Céleste

Feuille de personnage
Pouvoirs: ~Magie Blanche ~ Bouclier de protection ~contrôle de l'électricité ~téléportation
Armes: ~une dague ~Amanda: une poupée
Relations:

MessageSujet: Re: Il étais une fois... Ven 27 Jan - 9:12

Elle courait à travers la forêt en pain d'épice, fuyant ses ravisseurs, les lutins fous de Wonderland et les abeilles géantes, à l'aide de ses petits jambes fugaces. Quand soudainement, une statue en tutu rose apparut! Elle lui dit alors;
"Donne moi cinq guimauves à la rhubarbe et je te laisse passer" ; "Mais je n'ai qu'une fraise piquée d'ail pour mon gigot !!" La statue poussa son rire diabolique et menaça la fillette du bout du doigt; "Ah ahahahaha Ahahahah Dans ce cas, tu n'auras d'autre choix que de poursuivre...avec une taille minuscule" et elle la rendit aussi petit qu'un champignon.
Le lecteur se demanda alors de quelle société mycologique la statue était la représentante. Après tout les champignons avaient toutes sortes de tailles ! Et était-ce un champignon comestible? Ne risquait-elle pas d'être ramassée par un gardois fou? Puis il reprit sa lecture...

Un moustique orange et vert très poilu apparut et se cura le nez. La petite sortit un fouet ( heu trouvé par terre) et tenta de dompter l'animal pour en faire une monture!!

Le moustique voulut l'attaquer de son pique mais la fillette parvint à le soumettre à l'aide de son super fouet et ainsi, montra sur le dos du moustique du nom de Gustave. Celui-ci réussit à parcourir quelques mètres avec sa cavalière. Puis, le maladroit se prit un arbre et tomba raide au sol, assommé.

La fillette se prit dans une immense toile d'araignée en barbapapa et vit une araignée avec des patins à roulettes se hâter avec gourmandise vers elle.
elle prit un couteau(donner gentilement par l'araignée)et coupait la toile quand soudain l'araignée enroula la fillette de ses dangereux fils de soie. Mais la petite avait plus d'un tour dans son sac et ,comme les fils de soie de l'araignée était en barbapapa, elle les mangea! L'araignée se transforma alors en crapaud de Noel et se transforma en glaçon à cause du froid qu'il faisait ce jour-là. La fillette voyant la scène, laissa l'animal se débrouiller et passa son chemin.

C'est alors qu'elle rencontra une chenille géante qui lui fit les yeux doux tel le chat potté... Surprise elle s'approcha et découvrit que c'était une chenille savante qui adorait particulièrement la blanquette de veau à l'ancienne agrémentée d'une touche de canelle. Cependant elle n'avait pas assez faim pour partager ce met avec la chenille, alors elle sortit un sac de bonbons qui avait la forme de verre de terre, d'ailleurs ils semblaient vivants et agressif. Voyant cela la fillette referma le sac et se mit à penser que décidément il y avait des jours où on ferait bien mieux de rester couché sur son transat rose fluo sur son morceau de plage privée non loin des plages mythique de l'Atlantide, mais malgré cela elle décida qu'elle devait trouver quelque chose à manger sinon, ce serait probablement elle le déjeuner de toutes le petites bêtes qui habitaient dans cette forêt enchantée. Elle se leva donc et se rassit aussitôt après parce qu'elle était une grosse feignasse et qu'en fait elle venait se rappeler qu'elle n'avait pas envie de marcher. Elle sortit alors sa cornemuse -qu'elle emmêne partout avec elle- et joua un air guilleret. Aussitôt arriva un nouvel animal insolite. C'était un papillon faisant deux fois la taille de la jeune fille avec de grandes ailes bleutées sur lesquelles se tenaient deux ignobles gobelins armés de frondes. Et pour ne rien arranger, leur fronde étaient faite d'un acier indestructible mis à part par un verre solitaire de douze mètres de haut qui vit dans la forêt des joils bois et une goute de la lotion rajeunissante mais corrosive de l'arrière grand-mère par alliance du demi-frère du père de Saint-Thomas d'Aquin. Par le plus grand des hasards, la jolie jeune fille aperçut un ver solitaire qui se trémoussait sur le sol. Elle alla lui demander de l'aide, le vers, ayant grand apétit, accepta d'aider la fille et sauta en l'air pour avaler les frondes des gobelins. Ceux-ci se retrouvant nus sans leur instument, sautèrent du papillon.

Par la suite, elle se remit à jouer de la cornemuse,


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raos Helkar
Marchand Reconnu, niv 3
Marchand Reconnu, niv 3
avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 31/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: MAGIE: Dissimulation º Souffle Ardent º Contrôle du Feu ° ARTEFACT: Fixation ° Vision Nocturne ° Téléportation par la Matière
Armes: Katana / Traqueur / Shurikens / Protections de Taihl (pugilisme)
Relations:

MessageSujet: Re: Il étais une fois... Ven 27 Avr - 16:48

Elle courait à travers la forêt en pain d'épice, fuyant ses ravisseurs, les lutins fous de Wonderland et les abeilles géantes, à l'aide de ses petits jambes fugaces. Quand soudainement, une statue en tutu rose apparut! Elle lui dit alors;
"Donne moi cinq guimauves à la rhubarbe et je te laisse passer" ; "Mais je n'ai qu'une fraise piquée d'ail pour mon gigot !!" La statue poussa son rire diabolique et menaça la fillette du bout du doigt; "Ah ahahahaha Ahahahah Dans ce cas, tu n'auras d'autre choix que de poursuivre...avec une taille minuscule" et elle la rendit aussi petit qu'un champignon.
Le lecteur se demanda alors de quelle société mycologique la statue était la représentante. Après tout les champignons avaient toutes sortes de tailles ! Et était-ce un champignon comestible? Ne risquait-elle pas d'être ramassée par un gardois fou? Puis il reprit sa lecture...

Un moustique orange et vert très poilu apparut et se cura le nez. La petite sortit un fouet ( heu trouvé par terre) et tenta de dompter l'animal pour en faire une monture!!

Le moustique voulut l'attaquer de son pique mais la fillette parvint à le soumettre à l'aide de son super fouet et ainsi, montra sur le dos du moustique du nom de Gustave. Celui-ci réussit à parcourir quelques mètres avec sa cavalière. Puis, le maladroit se prit un arbre et tomba raide au sol, assommé.

La fillette se prit dans une immense toile d'araignée en barbapapa et vit une araignée avec des patins à roulettes se hâter avec gourmandise vers elle.
elle prit un couteau(donner gentilement par l'araignée)et coupait la toile quand soudain l'araignée enroula la fillette de ses dangereux fils de soie. Mais la petite avait plus d'un tour dans son sac et ,comme les fils de soie de l'araignée était en barbapapa, elle les mangea! L'araignée se transforma alors en crapaud de Noel et se transforma en glaçon à cause du froid qu'il faisait ce jour-là. La fillette voyant la scène, laissa l'animal se débrouiller et passa son chemin.

C'est alors qu'elle rencontra une chenille géante qui lui fit les yeux doux tel le chat potté... Surprise elle s'approcha et découvrit que c'était une chenille savante qui adorait particulièrement la blanquette de veau à l'ancienne agrémentée d'une touche de canelle. Cependant elle n'avait pas assez faim pour partager ce met avec la chenille, alors elle sortit un sac de bonbons qui avait la forme de verre de terre, d'ailleurs ils semblaient vivants et agressif. Voyant cela la fillette referma le sac et se mit à penser que décidément il y avait des jours où on ferait bien mieux de rester couché sur son transat rose fluo sur son morceau de plage privée non loin des plages mythique de l'Atlantide, mais malgré cela elle décida qu'elle devait trouver quelque chose à manger sinon, ce serait probablement elle le déjeuner de toutes le petites bêtes qui habitaient dans cette forêt enchantée. Elle se leva donc et se rassit aussitôt après parce qu'elle était une grosse feignasse et qu'en fait elle venait se rappeler qu'elle n'avait pas envie de marcher. Elle sortit alors sa cornemuse -qu'elle emmêne partout avec elle- et joua un air guilleret. Aussitôt arriva un nouvel animal insolite. C'était un papillon faisant deux fois la taille de la jeune fille avec de grandes ailes bleutées sur lesquelles se tenaient deux ignobles gobelins armés de frondes. Et pour ne rien arranger, leur fronde étaient faite d'un acier indestructible mis à part par un verre solitaire de douze mètres de haut qui vit dans la forêt des joils bois et une goute de la lotion rajeunissante mais corrosive de l'arrière grand-mère par alliance du demi-frère du père de Saint-Thomas d'Aquin. Par le plus grand des hasards, la jolie jeune fille aperçut un ver solitaire qui se trémoussait sur le sol. Elle alla lui demander de l'aide, le vers, ayant grand apétit, accepta d'aider la fille et sauta en l'air pour avaler les frondes des gobelins. Ceux-ci se retrouvant nus sans leur instument, sautèrent du papillon.

Par la suite elle se remit à jouer de la cornemuse, en se demandant bien quelles drogues elle avait pus avaler ce matin pour finir dans une telle épopée sans queue ni tête. Sans qu'elle s'en rende compte les notes de la Cornemuse se transformèrent en une voix de stentor au fort accent espagnol.
"Ma pétité, sache qué si jé souis là à té parler cé n'est pas lé fruit dou hasard mais bel et bien pour te rendré service, caramba!"
Sursautant tel un champignon épileptique (ce a quoi elle ressemblait à s'y méprendre), la jeune fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Guerisseur Expérimenté, niv 4
Guerisseur Expérimenté, niv 4
avatar

Messages : 4530
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 24
Localisation : Jamais au même endroit très longtemps mais vous avez des chances de me trouver à la Tour Céleste

Feuille de personnage
Pouvoirs: ~Magie Blanche ~ Bouclier de protection ~contrôle de l'électricité ~téléportation
Armes: ~une dague ~Amanda: une poupée
Relations:

MessageSujet: Re: Il étais une fois... Sam 28 Avr - 12:00

Elle courait à travers la forêt en pain d'épice, fuyant ses ravisseurs, les lutins fous de Wonderland et les abeilles géantes, à l'aide de ses petits jambes fugaces. Quand soudainement, une statue en tutu rose apparut! Elle lui dit alors;
"Donne moi cinq guimauves à la rhubarbe et je te laisse passer" ; "Mais je n'ai qu'une fraise piquée d'ail pour mon gigot !!" La statue poussa son rire diabolique et menaça la fillette du bout du doigt; "Ah ahahahaha Ahahahah Dans ce cas, tu n'auras d'autre choix que de poursuivre...avec une taille minuscule" et elle la rendit aussi petit qu'un champignon.
Le lecteur se demanda alors de quelle société mycologique la statue était la représentante. Après tout les champignons avaient toutes sortes de tailles ! Et était-ce un champignon comestible? Ne risquait-elle pas d'être ramassée par un gardois fou? Puis il reprit sa lecture...

Un moustique orange et vert très poilu apparut et se cura le nez. La petite sortit un fouet ( heu trouvé par terre) et tenta de dompter l'animal pour en faire une monture!!

Le moustique voulut l'attaquer de son pique mais la fillette parvint à le soumettre à l'aide de son super fouet et ainsi, montra sur le dos du moustique du nom de Gustave. Celui-ci réussit à parcourir quelques mètres avec sa cavalière. Puis, le maladroit se prit un arbre et tomba raide au sol, assommé.

La fillette se prit dans une immense toile d'araignée en barbapapa et vit une araignée avec des patins à roulettes se hâter avec gourmandise vers elle.
elle prit un couteau(donner gentilement par l'araignée)et coupait la toile quand soudain l'araignée enroula la fillette de ses dangereux fils de soie. Mais la petite avait plus d'un tour dans son sac et ,comme les fils de soie de l'araignée était en barbapapa, elle les mangea! L'araignée se transforma alors en crapaud de Noel et se transforma en glaçon à cause du froid qu'il faisait ce jour-là. La fillette voyant la scène, laissa l'animal se débrouiller et passa son chemin.

C'est alors qu'elle rencontra une chenille géante qui lui fit les yeux doux tel le chat potté... Surprise elle s'approcha et découvrit que c'était une chenille savante qui adorait particulièrement la blanquette de veau à l'ancienne agrémentée d'une touche de canelle. Cependant elle n'avait pas assez faim pour partager ce met avec la chenille, alors elle sortit un sac de bonbons qui avait la forme de verre de terre, d'ailleurs ils semblaient vivants et agressif. Voyant cela la fillette referma le sac et se mit à penser que décidément il y avait des jours où on ferait bien mieux de rester couché sur son transat rose fluo sur son morceau de plage privée non loin des plages mythique de l'Atlantide, mais malgré cela elle décida qu'elle devait trouver quelque chose à manger sinon, ce serait probablement elle le déjeuner de toutes le petites bêtes qui habitaient dans cette forêt enchantée. Elle se leva donc et se rassit aussitôt après parce qu'elle était une grosse feignasse et qu'en fait elle venait se rappeler qu'elle n'avait pas envie de marcher. Elle sortit alors sa cornemuse -qu'elle emmêne partout avec elle- et joua un air guilleret. Aussitôt arriva un nouvel animal insolite. C'était un papillon faisant deux fois la taille de la jeune fille avec de grandes ailes bleutées sur lesquelles se tenaient deux ignobles gobelins armés de frondes. Et pour ne rien arranger, leur fronde étaient faite d'un acier indestructible mis à part par un verre solitaire de douze mètres de haut qui vit dans la forêt des joils bois et une goute de la lotion rajeunissante mais corrosive de l'arrière grand-mère par alliance du demi-frère du père de Saint-Thomas d'Aquin. Par le plus grand des hasards, la jolie jeune fille aperçut un ver solitaire qui se trémoussait sur le sol. Elle alla lui demander de l'aide, le vers, ayant grand apétit, accepta d'aider la fille et sauta en l'air pour avaler les frondes des gobelins. Ceux-ci se retrouvant nus sans leur instument, sautèrent du papillon.

Par la suite elle se remit à jouer de la cornemuse, en se demandant bien quelles drogues elle avait pus avaler ce matin pour finir dans une telle épopée sans queue ni tête. Sans qu'elle s'en rende compte les notes de la Cornemuse se transformèrent en une voix de stentor au fort accent espagnol.
"Ma pétité, sache qué si jé souis là à té parler cé n'est pas lé fruit dou hasard mais bel et bien pour te rendré service, caramba!"
Sursautant tel un champignon épileptique (ce a quoi elle ressemblait à s'y méprendre), la jeune fille tomba à la renverse, essayant de se rattraper à quelques branches au sol qui trainaient mais elle ne réussit pas et tomba dans un gouffre sans fond où elle aperçut une montre disant qu'elle retardait de deux jours et dix minutes, des livres se racontant leur histoire ainsi que ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il étais une fois...

Revenir en haut Aller en bas

Il étais une fois...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Il étais une fois Venum...[exclu]
» [RP/IG] Eh ben moi une fois j’ai pissé par la fenêtre !
» Quand j'étais petit, je croyais que.....
» [ RESOLU ] Faire disparaître un personnage + enlever un événement une fois fait
» eldars cette fois ci ! ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: Blabla de Nelberaid :: Jeux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Jeux | Jeux de rôles en solo