AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Le dernier dans l'eau... [pv Damius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Tempérance Haradrim
Bricoleur, niv 2
Bricoleur, niv 2
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Sur mon engin à roulette.

MessageSujet: Le dernier dans l'eau... [pv Damius] Jeu 21 Juin - 8:31

    Les montagnes lui avaient semblé être au départ un obstacle proprement insurmontable… Evidemment elle avait déjà entendu parler de ces énormes pics de roches qui se dressaient sur la terre et qui masquaient leur territoire souterrain… Mais elle avait toujours imaginé quelque chose de certes impressionnant, mais de plus accessible. Elle comprenait maintenant pourquoi sa mère avait d’abord refusé de la laisser partir, avec son fauteuil à roulette c’était vraiment la galère pour descendre les pentes escarpées qui devaient la mener sur la terre ferme. Eh bien elle espérait que toute le monde de la surface, comme elle l’appelait, n’était pas ainsi. Sinon elle rentrerait bien vite chez elle, c’était peut être sous terre et elle y ferait moins de découverte mais au moins elle ne peinerait pas trop à avancer. Son fauteuil bien qu’ayant des roues tout-terrain butait sur certaines pierre, entravait son avancée et surtout elle devait sans cesse faire une simili marche arrière pour éviter de dégringoler la pente et de finir les quatre fers en l’air.

    A ses cotés il y avait cette drôle de bestiole qu’elle avait récupéré en chemin et qu’elle avait appelé Ursus un peu en désespoir de cause. Il mâchonnait allègrement la clé à molette qu’elle lui avait offerte et la suivait d’un pas décidé, comme s’il ne voulait plus la lâcher d’une semelle, ou plutôt d’une roue… Elle ne savait pas vraiment pourquoi cet animal s’était aussi rapidement attachée à elle, mais elle ne s’en plaignait pas. Il avait l’air d’être costaud et c’était exactement ce dont elle pouvait avoir besoin, alors elle le laissait gambader à ses cotés tandis qu’elle forçait sur ses bras pour avancer le plus rapidement possible. Elle n’était pas non plus bien aidée par le soleil, cet astre qu’elle voyait pour la première fois. Elle n’arrivait pas à s’habituer à cette luminosité ambiante et devait constamment plisser les yeux pour voir à peu près clair. Ses iris se mouillaient de larme dès qu’elle tentait de les rouvrir un peu plus et ses paupières se contractaient automatiquement pour filtrer le plus possible cette lumière jugée agressive. Elle espérait qu’elle s’y ferait rapidement, ce n’était pas très pratique d’avancer dans de telle condition.

    Pourtant, malgré tout cela, elle commençait à voir l’arrivée… Le bout de la route… Le pied de la montagne. Eh bien, ce n’était pas trop tôt ! Qui pouvait bien avoir eu l’idée farfelue de créer des choses aussi énormes, aussi difficile d’accès et surtout aussi inutile ! C’était certain que rien ne pouvait vivre là dedans, de toute manière il faisait bien trop froid. Elle jeta un coup d’œil vers Ursus qui s’était assis par terre et qui la regardait en penchant sa tête de canidé vers la droite. Lui apparemment avait réussi à vivre là dedans… Tempérance se demandait comment il avait bien pu faire, même les souterrains des inventeurs lui semblaient plus accueillants que ces « montagnes ». Elle comptait bien ne plus en revoir de sitôt ! Enfin, vous comprendrez que c’est avec soulagement qu’elle sentit enfin la terre plate sous les quatres roues de son engin.

    - Ursus, nous y sommes arrivés ! s’exclama-t-elle tout simplement ravie d’avoir fini le calvaire de la descente. Nous sommes enfin sur quelque chose de plat. Je me disais bien aussi que cette Terre ne pouvait pas être constituée uniquement de ces roches immenses. Il leur faut bien un peu de terrain non accidenté à ces braves habitants de la surface !

    Le chien tourna la tête vers elle, Tempérance ne savait pas si elle comprenait, n’ayant jamais rencontré d’animal de sa vie, elle ne savait pas si ces créatures avait oui ou non une conscience et une raison. Pour elle, Ursus l’avait suivi jusqu’ici, c’était qu’il n’était pas complètement bêta. Mais après il ne savait pas parler, il pouvait seulement pousser de drôles de cris graves, mais ce n’était pas bien embêtant, c’était peut être son langage à lui. Elle se demandait tout de même ce que ça pouvait bien être, c’était là aussi l’avantage desortir pour rencontrer d’autres personnes. Sans doute les gens de la surface pourrait la renseigner sur cette curieuse créature à poil…

    Elle avança pendant encore quelques bonnes minutes avant de découvrir un paysage pour le moins… surprenant. Jamais de sa vie elle n’avait vu une telle chose ; c’était de l’eau, mais pas de l’eau comme elle avait l’habitude d’en voir, dans des sources calmes au creux des roches… Non, là c’était de l’eau vraiment sauvage qui roulait vers les bas, sur la pente d’une colline. L’écume qu’elle produisait quand elle touchait le sol projetait des sortes d’embruns sur un large périmètre. C’était l’eau la plus folle que Tempérance n’ai jamais vu. Elle s’écoulait ensuite dans une sorte d’énorme bassin, plus claire que tout ce qu’elle avait pu imaginer. Elle devait sans doute être froide aussi, chez eux il n’y avait pas de vent, ici le souffle de la bise rafraîchissait sans doute l’onde pâle. Elle s’approcha le plus près possible de l’eau avec son « engin » et se pencha pour tenter d’attraper quelques gouttes dans la paume de sa main. Mais le bassin était trop bas et son bras trop petit. Elle força un peu plus, elle voulait absolument toucher. Elle était trop curieuse, elle le savait. Mais que pouvait-il bien lui arriver ?

    Evidemment, elle n’avait pas songer à ce problème majeur… Alors qu’elle se penchait de plus en plus, repoussant les limites juste pour avoir le plaisir de ressentir la fraîcheur de l’eau pure sur ses doigts, son fauteuil bascula dangereusement sans qu’elle y prit vraiment garde. Pourtant Ursus, qui n’était pas avec elle depuis plus de deux jours mais qui semblait percevoir le danger, aboya pour l’avertir. Tempérance n’y prit pas garde une seule seconde. Ce ne fut que quand son engin se retourna complètement et qu’elle tomba à la renverse dans l’eau qu’elle saisit toute la gravité du problème. Elle avait su nager, mais avec deux jambes inutile c’était bien plus compliqué et ce bassin était assez profond. Le chien se mit à aboyer plus fort tandis qu’elle tentait sans vraiment y parvenir de rejoindre le bord pour s’agripper à quelque chose. Mais elle était empêcher par sa robe longue et épaisse qui se gorgeait d’eau et qui l’alourdissait de plus en plus. Tempérance avait beau être optimiste, elle espérait bien qu’Ursus puisse venir à son secours, ou tout autre âme charitable… Il devait bien y avoir des gens par ici non ? En attendant elle continuait de bouger les bras de manière fort savante afin de sa tête reste à la surface -pas question de se noyer maintenant, ce serait vraiment trop bête-.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damius
Jeune Voyageur, niv 1
Jeune Voyageur, niv 1
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 18/06/2012

MessageSujet: Re: Le dernier dans l'eau... [pv Damius] Jeu 21 Juin - 20:25



Les murmures de la forêt ne se taisent jamais... Comme si les arbres parlaient entre eux... Damius n'aimait pas ces bruits. Il n'y était en effet pas habitué. Après des années dans le désert, le feuillage et tous ces troncs lui semblaient dangereux. Il était méfiant. Cela faisait plus d'une semaine à présent que le jeune nomade traversait les forêts pour rejoindre Naturalia. Il commençaient à avoir un sérieux manque de sommeil. Ses jambes devenaient lourdes et son souffle court. Mais il y était presque. Il n'allait tout de même pas s'arrêter à à peine un jour de marche de son but...

Le brise qui embrassait les cheveux du jeune homme ce jour-là rendait la marche plus agréable. Le soleil était à présent à son point le plus haut et trônait sur la verdure de tout Naturalia. Les ruisseaux que Damius croisait en chemin brillaient comme des milliers de diamants. Un spectacle époustouflant qui connaît le soleil uniquement en tant qu'ennemi.

Lorsqu'il avait encore vécu dans le désert parmi sa tribu, la règle la plus importante était toujours : « Cache-toi du soleil lorsque tu peux, car le soleil dévore. »
On inculquait ceci aux enfants depuis leur plus jeune âge pour qu'ils se tiennent éloigné du grand ballon doré qui brûle et qui vide les gourdes. D'ailleurs, cela était un autre point auquel le jeune homme n'était pas habitué : La masse d'eau qui est à disposition aussi loin du désert. Parmi sa tribu, l'eau est vu comme le diamant liquide et elle est utilisée à très bon escient. La gaspiller, est l'une des faute capitale commise parmi les gens du voyage.

Il en est tout à fait différent ici. L'eau est gaspillée, mais cela n'est pas bien étonnant puisque on la trouve en de telles quantités. Damius remarqua qu'il venait de s'arrêter. Il ferait mieux de se libérer de cette habitude de toujours se perdre dans ses pensées... Mais bon. Il reprit la marche en prenant un pas rapide. Mais la marche ne devait pas durer longtemps...

Au loin, un bruit était clairement percevable. Le bruit était pour le peu suspect... Damius commença à se faufiler à travers les buissons sans aucun bruit pour arriver à une cascade pour le moins impressionante. Un énorme torrent se jetait dans le vide sous un ciel bleu. On aurait dit un géant vomissant enfermé dans une clairière. Le jeune homme n'avait toutefois pas le temps de plus s'intéresser à la tombée d'eau, vu qu'une bestiole aboya dans sa direction. Le jeune homme se dirigea doucement dans sa direction lorsqu'il se rendit compte que quelque-chose débattait dans l'eau. Un monstre ? Un serpent des mers ?

A peine. Il s'agissait d'une jeune fille probablement essayant de garder la tête hors de l'eau.


« Mademoiselle, vous allez bien ? »

Pas de réponse à part un gurgitement qui indiquait que la fille venait probablement d'avaler de l'eau. Ainsi Damius devait de nouveau jouer le héros. Il jeta ses armes à terre et plongea dans l'eau glaciale. Il prit la jeune femme sous les bras et la tira (plus ou moins) délicatement hors de l'eau. Il la déposa à terre et se pencha au dessus d'elle.

« Alors ? Agréable la baignade ? »

Damius eût un petit sourire moqueur sur les lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance Haradrim
Bricoleur, niv 2
Bricoleur, niv 2
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 20/06/2012
Localisation : Sur mon engin à roulette.

MessageSujet: Re: Le dernier dans l'eau... [pv Damius] Jeu 21 Juin - 23:25

    Oui, elle avait su nager mais ça commençait à dater… Il faut dire, faire la brasser sa spouvoir bouger les jambes c’était tout de même assez sportif. Après avoir bu la tasse plusieurs fois sans parvenir à se rapprocher ne serait d’un millimètre du bord, et même au contraire elle semblait s’en éloigner, elle décida d’opter pour la solution qui lui paraissait la plus prudente : la planche. Elle joua des main et du haut du bassin pour se tourner sur le dos, malheureusement elle n’y arrivait pas terriblement bien. Elle entendait Ursus aboyer alors qu’elle était aux prises avec l’onde glacée -vraiment plus froide que celle dans laquelle elle se lavait dans sous la montagne- et encore une fois sa tête s’enfonça pendant quelques secondes sous l’eau et elle but la tasse. Elle recracha tant bien que mal l’eau ingurgitée, encore heureux qu’il s’agissait d’eau douce d’ailleurs… Elle qui n’avait jamais vu ni même entendu parler d’eau salée de sa vie, quel choc c’aurait pu lui faire !

    Alors qu’elle commençait à se dire que décidément elle devait bien trouver une solution pour se sortir de là, elle entendit une voix masculine l’appeler… Si elle allait bien ? Temp’ eut presque envie de rire : on ne pouvait pas dire qu’elle allait franchement mal, mais elle avait déjà été dans des situations moins compliquée. Seulement quand elle ouvrit la bouche pour répondre à cette voix, qu’elle identifiait donc comme appartenant à un homme bien qu’elle ne voit personne autour d’elle hormis l’eau froide, une vaguelette la déstabilisa et la fit de nouveau boire la tasse. Elle qui n’avait jamais connu cette sensation avant aujourd’hui, on pouvait dire qu’elle était servie ! Une nouvelle fois elle se sentit tomber dans le bassin et elle crut que de nouveau la gorgée d’eau froide serait pour elle, mais au moment où elle s’y était résignée en se disait que décidément, si c’était cela la découverte, elle ferait mieux d’être équipée pour, elle sentit des mains l’attraper au niveau des bras et la tirer. C’était sans doute l’homme qui venait de parler…

    Elle sentit qu’on la tirait hors de l’eau et qu’on la posait par terre. Elle sentait sa robe épaisse trempée sur elle, ses cheveux étaient aussi tellement mouillé qu’il semblait avoir absorbé la moitié de l’eau du bassin. Elle resta sur le sol sans bouger, recrachant ce qui lui restait d’eau dans la gorge et accessoirement dans les poumons. L’homme qui était venu à son secour ne ressemblait pas aux hommes qu’elle avait l’habitude de noir dans les souterrains des montagnes interdites. Il semblait moins pâle. Il avait son visage penché au dessus de celui de Tempérance, il souriait. Mince, elle se sentait bête, il avait du se jeter à l’eau pour venir aider une cruche comme elle qui ne savait même pas faire un peu attention… Un peu plus et elle aurait eu honte. Mais la remarque sommes toute fort gentille de son sauveur du jour la fit sourire. Agréable ? Sans doute elle l’avait été… C’était la première vraie baignade de Tempérance dans de la vraie eau… Mais c’est juste qu’elle aurait été plus réussie si elle avait réussie à se sortir de la flotte toute seule. Et puis pouvait-on appeler cela une baignade puisqu’elle n’était pas… préméditée ?

    - Très, merci ! répondit-elle avec une voix rieuse, comme presque toujours. Mais je pense que je l’aurais trouvé moins agréable s’il n’y avait eu personne pour m’en sortir…

    Elle se redressa dans une posture assise en poussant sur ses bras, et une fois dans la position souhaitée, elle passa ses deux mains dans ses longs cheveux pour retirer l’eau qui s’y était accumulée.

    - Par l’enclume de Broben, que je suis bête ! Tu n’imagines certainement pas à quel point je peux me sentir cruche dans des moments pareils !

    Elle ne lâchait pas son sourire, et elle parlait avec une décontraction complète. Là où elle avait vécut, personne ne lui avait appris à tutoyer personne, alors ça lui paraissait totalement normal de faire la causette avec le premier venu comme s’il s’agissait d’un ami de longue date. Où est le problème ?

    - Je voulais juste toucher l’eau, et je me suis trop penchée, je suis tombée… Si tu avais été là, tu aurais sans doute rigolé ! C’est que je ne suis pas habituée à voir tant d’eau en un même endroit. Et tant d’eau froide en plus… C’est incroyable. Je me demande si c’est partout pareil sur cette terre.

    Puis regardant son sauveur avec ses yeux clairs, brillant de curiosité :

    - Et toi ? Tu le sais s’il y a autant d’eau partout ici ? Car tu fais partie des gens de la surface pas vrai ? Tu viens d’ici ?

    Ursus avait cessé d’aboyer dès que Temp’ avait été tirée de l’eau et il s’était approché des deux personnes doucement. Puis sans faire de bruit, le plus discrètement possible il avait posé sa tête sur ses jambes toujours étendue comme les avait posé son sauveur. Il semblait écouté la jeune femme poser ses questions avec une joie volubile, comme un enfant face à un nouveau jouet et qui souhaite avoir toute les explications possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dernier dans l'eau... [pv Damius]

Revenir en haut Aller en bas

Le dernier dans l'eau... [pv Damius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Screen] Araknelle
» Le moon est dans Wakfu :p
» [Lego] Besoin d'aide pour se situer dans les nouveautés
» Devenir Receleur dans les RR, possible ?
» Casting de théatreux dans une cave enfumée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: La Cascade Enchantée-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit