AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Lun 2 Juil - 22:11

La journée venait a peine de commencée que la chaleur habituelle du désert s'était déjà installée. Heureusement, les deux aventuriers avait pu profiter d'un peu de fraicheur en partant avant que le soleil ne se lève complètement. Vaykat avait l'habitude de voyager dans cet endroit aussi accueillant qu'une maison en feu. L'air chaud et sec était désagréable a respirer pour les poumons qui n'y étaient pas habituer. Le démon masqué s'était habillé de vêtement ample et avait échanger ses bottes métalliques pour des bottes de cuir. Ils n'avaient pas fait grand chemin depuis leur arrivée dans le désert: À peine quelques mètres que la nuit était tombées. Leur aventure commençait donc dès ce matin. Avant de se lancer vers la cité enfui, le démon grimpa au sommet d'une dune gigantesque pour se situer correctement. Le problème du désert, c'était que la plupart de temps, des dunes apparaissaient du jour au lendemain à cause des vents qui apparaissait durant la nuit.

Il prit un certain temps pour se situer. Durant la nuit, les vents avaient été puissant et le sable avait changer. Le désert n'était que sable et dunes. Si ils avaient de la chance, ils trouveraient une des rares oasis qui se faisaient discrète dans se grand étendu sec et peu commode. Il se laissa glisser au bas de la dune et enlevé le sable de sur ses pantalons. Habitué de voyager seul, tout ce petit rituel du matin se faisait dans le plus grand silence. Il s'approcha de Thadea en retirant son masque, il l'accrocha a sa ceinture et fouilla dans son sac de voyage pour en sortir un foulard qu'il enroula autour de son cou. Il observa la guerrière puis son cheval.

''Enlève ton armure, enfin, enlèves en un peu. Tu va cuire là dessous et les vers géants ont un faible pour la nourriture qui craque sous la dent.''

Il ria un peu puis remonta son foulard sur sa bouche. Pendant qu'elle retirait l'armure, il fit le tour des provisions. Il vérifia qu'il restait assez d'eau et assez de nourriture. La nourriture serait suffisante mais l'eau risquait de manquer.

'' On manque toujours d'eau dans le désert.'' Se dit-il.

C'était un proverbe nomade que les guides utilisaient souvent quand les Occidentaux demandaient si on devaient vraiment s'arrêter a une oasis pour récupérer de l'eau. Il se redressa et mit le sac de provision sur ses épaules. Thadea prendrait la tente qu'ils avaient rangée après avoir manger. Il attendit qu'elle renvoi Brusque avec les équipements dont ils n'avaient plus besoin et se mit a marcher.


'' En route.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thadea Siderea
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: > Contrôle des Ombres > Force surhumaine > Contrôle du Feu
Armes: > Funeste, un Sabre dentelé > Fatal, un poignard trident
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Lun 2 Juil - 23:24


En quittant le marécage pour faire ses premiers pas dans le désert, Thadea sut que ça ne serait pas une partie de plaisir. Habituée au marécages humides et froid et au château abandonné ayant à peu près les même caractéristiques quoique moins humide, la chaleur qui lui picota la gorge lui fit pensé à sa première rencontre avec Vaykat. Elle eut un sourire mitigé. C'est de là que vient cette capacité, du désert lui-même. Les Siderea avaient toujours craint le désert, puisque c'était le contraire du marécage. Au lieux de kilomètres de vase et d'eau stagnante, c'était des kilomètres de sable et de sécheresse. Mais elle n'en dit pas un mot. Elle avait déjà la bouche sèche et ils n'étaient pas encore en plein jour, ni en plein désert. Pour la consoler, la nuit fut froide. Une bénédiction pour l'aigrefine. Malheureusement, la nuit et surtout la fraîcheur ne dura pas. Dès que le soleil fit son apparition, l'air redevint étouffant. Thadea avait fait des recherche avant de partir. Elle avait fouiné dans les écrits des Siderea et en particulier dans les textes de Raul, un de ses aïeuls, Nomade. Elle avait aussi expédié un message à son oncle Bill, mais la réponse avait tardé et Vaykat était apparu. Bref, elle savait que le foncé de la rose noir n'était pas de mise sous les rayons ardents du soleil. Elle s'était bien préparé. Enfin, techniquement, si, mais l'air sec lui grattait déjà la gorge.

Elle avait roulé la tente et l'avait attaché à son sac à dos. Ses cousines, prévenues tôt de son expédition désertique, s'étaient fait un plaisir de lui confectionner des vêtements selon les descriptions de Raul. Arselianne avait même offert à Thadea son voile préféré, parce qu'elle avait lu que ce serait utile pour ne pas avoir de sable dans les yeux si jamais ils se faisaient surprendre par une tempête. Elle l'avait enroulé autour de son cou. L'attention avait touché Thadea. Arselianne était si égoïste habituellement. Elle avait retiré la grosse majorité de son armure, la légère, mais elle avait gardé le plastron. Elle avait été un peu contrariée à la remarque de Vayakt sur la chaleur du désert. Comme si elle ne le savait pas.

- Ouais, ben le vers géant, il va me trouver piquante et indigeste, réplique-t-elle en glissant Funeste dans son fourreau et en pensant à tout ce que ses cousins lui avaient refilé comme moyen de défense.

Elle avait enfilé ses bottes de cuir, mais elle avait solidement noué son pantalon pardessus. Pas question d'avoir du sable dans les bottes, bien qu'elle se doute qu'elle en aura partout en peu de temps. Elle avait donc revêtu une sorte de robe au tissus grossier et beige comme les pages parcheminés des écrits de Raul. Ses cousines lui avaient même ajouté un capuchon, dont elle recouvre sa tête parce que ses cheveux noirs absorbent évidemment la chaleur du soleil. Évidemment, ses brassard, elle ne s'en séparait et elle les avait attaché par-dessus les manches de la robe offerte par ses cousines. Elle avait terminé en bouclant la ceinture à laquelle pendait Fatal et Funeste. Jamais elle ne les laisserait derrière. Pur finir, elle avait passé son sac bandoulière. Il contenait ses gourdes d'eau et quelques pensées pratiques. Elle n'aime pas le commentaire de Vaykat. Toujours manquer d'eau ? Ce n'était pas une bonne nouvelle. Elle grimace et vide celle qu'elle avait la veille et elle la glisse, même vide, dans son sac. Elle se souvient d'avoir lu dans les notes de Raul que mieux vaut l'eau dans le corps que séchant dans la gourde. Elle compte bien prendre une gorgée fréquemment.

- On prend quelle direction ? Elle voyait bien que toutes les dunes étaient pareilles, mais elle savait encore déterminer où le soleil se trouvait. Il n'est pas question de manquer d'eau. L'oasis la plus proche est où ? On va s'y arrêter ?

Thadea finit d'attacher ce qu'ils laissaient derrière sur Brusque, tandis que ce dernier reniflait son étrange accoutrement. Mais ça sentait le manoir, alors pas de problème. Probablement.

- Allez, rentre, dit-elle en collant son front au chanfrein de sa bête. C'était les seules et rares marque d'affection que Thadea pouvait prodiguer à un vivant. Sinon, ses lames étaient soigneusement bichonnées.

Elle grimace quand il annonce le départ. Elle le sait, elle va détester ça. Elle plisse le nez, mais pourtant, elle se met à avancer dans les pas de Vaykat. Par contre, elle se débrouille plutôt bien à avancer dans le sable. Seule caractéristique commune au désert et au marécage, l'instabilité du sol, du à la vase et dans ce cas-ci, au sable. Mais Thadea sait comment compenser.

- Les démons, ils supportent mieux la chaleur que les gens ? interroge-t-elle d'un ton sec.

Déjà, faire une différence entre les démons et les gens marquait que sa bonne humeur s'évaporait visiblement. Ça s'annonçait festif. Son caractère d'aigrefin allait être de la partie, même si rien sur elle ne laissait deviner son appartenance à la rose noire.

_________________

#993300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Mer 4 Juil - 0:06

Le démon s’inquiéta un peu en la voyant vider sa gourde d'eau comme ça. Sur le coup il lui aurait bien donner une claque. Heureusement la sienne était presque pleine, il pourrait tenir pendant un certain moment. Même après plusieurs mètres de marche, ils ne semblaient même pas avoir avancer. Tout ce ressemble dans le désert.

'' Contrairement à ce que les gens pense, non. J'ai l'habitude du désert, mes origines n'ont riens à voir avec ça.''

Il observa autour de lui et décida de monter sur une dune pour se situer de nouveau. C'était des précaution qui était nécessaire dans ce genre d'endroit. Quelqu'un qui n'aurait pas l'habitude du désert se perdrait probablement parce qu'ils ne prenaient pas la peine de se situer régulièrement.

'' J'espère que ta dernière gourde est bien remplie, à partir d'ici, l'Oasis la plus proche est encore a une journée de marche environs.''


Bien sûr il partagerait son eau avec elle, il ne voulait tout de même pas qu'elle meurt de soif. Il était son guide après tout, c'était a lui de s'assurer qu'elle puisse retourner au manoir après leur voyage. Il descendit de la dune et fit signe a la guerrière de le suivre et c'est ainsi qu'ils se remirent en route pendant plusieurs heures. Une fois a chaque heure, il buvais a sa gourde d'eau et observait Thadea, surveillant qu'elle ne prenait qu'une petite gorgée, pour se rafraichir la gorge. Arrivé a un certain point, le ciel commençait a s’obscurcir. Il s'arrêta et observa la guerrière.

'' Nous dormons ici se soir, préparons la tente et mangeons un peu. Pas de feu, des bandits des sables rôdent dans le coin.''

Après avoir installer la tente et manger un peu. Le temps s'était rafraichit et rendait la température beaucoup plus soutenable.

***

Après une bonne nuit de sommeil, ils repartiraient tôt. Après un petit repas et quelques maigre gorgée d'eau, ils se remirent en route. Plusieurs heures de marche plus tard et Vaykat remonta sur une dune pour vérifier l'endroit où ils se trouvaient. Au loin, il voyait une forme. Il savait où il se trouvait mais, l'Endroit avait beaucoup changer, on ne voyait plus beaucoup d'animaux du désert et des carcasse de créatures ornait le sol de sable. Levant le regard vers le ciel, il remarquea un oiseau de proie qui volait plus ou moins loin d'eux. Il savait ce que ça signifiait. Il descendit donc la dune et s'approcha de la femme.

'' Du nerfs, nous approchons de l'Oasis.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thadea Siderea
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: > Contrôle des Ombres > Force surhumaine > Contrôle du Feu
Armes: > Funeste, un Sabre dentelé > Fatal, un poignard trident
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Mer 4 Juil - 2:08


C'était totalement insensé de vivre dans un tel milieu. Le sable s'infiltre dans le tissus à des endroits où on n'en veut pas, la sueur lui glissait le long du dos et l'air sec lui piquait la gorge jusqu'à la faire tousser par moment, sans parler de l'impression qu'elle avait que ses yeux se desséchaient dans leurs orbites. D'accord, Thadea savait jouer avec le feu, elle le contrôlait bien, mais elle n'était pas faite pour le désert. Une seule journée de marche et elle en avait déjà marre, tandis qu'elle pouvait arpenter le marécage ou la plaine dévastée des jours sans problèmes. Et non elle n'était pas toujours sur le dos de Brusque.

- Le fait que tu sois nomade doit y être pour quelque chose... grogne-t-elle.

Bien qu'il lui ait assuré que ça n'était pas nécessaire, Thadea insistait pour grimper les dunes aussi. Elle jetait aussi un oeil autour, mais le seul truc auquel elle arrivait à accrocher son regardé c'était sa position par rapport au soleil. Une des seule chose la rattachant aussi à l'idée de continuer à avancer c'était qu'elle connaissait sa position par rapport au soleil. Elle avait chaud, très chaud, mais elle ne souffrait pas des maux de têtes que décrivait Raul lors de coup de chaleur. Par contre, elle avait mal aux yeux. Le soleil aride et l'air sec empiraient les choses.

- J'ai prit le double de gourdes d'eau que toi, dit elle en lui montrant son sac. Ça faisait beaucoup d'eau, ça devait peser lourd, mais ce qui était lourd pour la plupart des gens ne l'était pas tant que ça pour elle. Elle jette un oeil autour d'elle. Du sable, que du sable et du ciel. Mais elle savait toujours quelle direction ils prenaient, par rapport au soleil. Bon sang, et dire que c'était un désert de glace avant. Saloperies d'anges, grogne-t-elle en redescendant la butte, le laisser regarder tout seul. Il n'y avait RIEN à voir de toute manière.

Mais elle devait avouer que sa première gourde en était à ses dernières gorgées. Elle préférait boire trop souvent que de ne pas boire assez et d'être malade par la chaleur. Elle buvait une gorgée à chaque 200 respirations. C'était ainsi qu'elle l'avait apprit et elle ne dérogeait pas à cette règle. Évidemment, ce n'était pas des grosses gorgées, parce qu'elle savait tout de même qu'elle devait économiser son eau au maximum. Et puis bon, l'eau servait à réhydrater, parce que côté rafraîchissement, il faisait trop chaud pour que l'eau reste fraîche. C'était de l'eau tiède, mais ça, Thadea avait l'habitude, parce que peu importe où on se trouve, s'il ne fait pas en dessous de zéro, l'eau des gourde devient tiède. Vaykat redescend de la dune et lui annonce qu'il reste une journée avant d'atteindre l'oasis. Elle n'a pas besoin qu'il lui fasse l'affirmation que cette journée tire à sa fin, alors l'oasis, ce sera demain.

- Si tu crèves, comment je fais pour revenir ? Comment tu fais pour savoir où tu vas. Y a du sable ! QUE DU SABLE ! Et du soleil, rajoute-t-elle en grognant. Du soleil et de la saloperie de sable.

Une journée de marche dans cette direction. Une journée presque 3/4 depuis leur départ jusqu'à l'Oasis le plus proche. Bon sang, à peine une journée et demi et elle avait déjà envie de rentrer et se plonger dans le marécage durant deux semaines. Bon sang, c'est ce qu'elle ferait à son retour. Une semaine à mariner dans le marécage. Après ce qui lui semble une éternité interminable, voir toute sa vie, Vaykat annonce l'arrêt pour le soir. Ah oui, le soir déjà ? Les dieux soient loués ! C'est vrai que le soleil est très bas et que c'est moins agressif pour les yeux. Demain, elle sera sans doute aveugle. Mais elle ne se plaint pas. Presque pas, et elle ne se fait pas prier pour monter la tente. Aussitôt que la nuit tombe, elle devient mois maussade et moins grognonne. Elle se permet même quelques blagues.

- Oui, c'est vrai, pas de feu, ça pourrait être dangereux pour les dits voleurs des sables. Les pauvres, vivre dans un endroit pareil, je me sentirais coupable de leur faire exploser leurs propres torches en pleine figure. Mais je le ferai pour te sauver la vie, conclue-t-elle avec un de ses premiers sourire depuis leur départ.

Mais en même temps, elle devine que mieux vaut pas les attirer. Qui sait si elle ne sera pas aveugle quand elle ouvrira les yeux la prochaine fois. Quand la température redevient décente, voir presque froide, Thadea n'hésite pas à prendre un temps pour regarder les étoiles, faisant le plein de fraîcheur et d'humidité. Bon, une légère humidité, mais quand même. Ce sont les mêmes constellations qu'elle a l'habitude de voir quand elle dort à la belle étoile avec Brusque. Mais Brusque n'est pas là. Il manque ce bruit de fond de la respiration caverneuse de Brusque. Elle finit par s'endormir.

Et heureusement, elle se réveille quand l'aube blanchit à peine le désert. Mais déjà, il commence à faire plus chaud. Elle enfile sa robe, espérant y emprisonner un peu d'air frais. Malheureusement, ça ne dure pas assez longtemps. Ses yeux sont reposés, mais le jour est à peine levé et elle sent qu'ils ne la laisseront pas tranquille longtemps. Au moins, pour le moment, elle n'a plus de sable partout, ou presque. Elle a déjà une journée de fait en enfer. Il lui en reste encore deux ou trois comme ça. C'est pénible durant le jour, mais le désert a un peu de charme durant la nuit. Sans soleil, c'est presque vivable. Elle ne se fait pas prier, et c'est même avec enthousiasme qu'elle se remet à marcher. Vaykat lui annonce que l'oasis ne sera pas très loin. Elle jette un coup d'oeil autour d'elle.

- Non, mais vraiment, comment tu te repères le jour ? demande-t-elle du bas de la dune. La nuit, il y a les étoiles, mais on n'a pas voyagé de nuit. Le jour, je peu comprendre qu'avec le soleil, on sait notre position, ou du moins, qu,on sait qu'on est toujours dans la bonne direction, mais concrètement, t'as quoi comme point de repère à part le sable ? Raul écrivait que ça change tout le temps de place le sable. Comment tu sais que l'oasis est pour bientôt ?

À vrai dire, en lisant les écrits de Raul, on se rendait rapidement compte qu'il n'aimait pas trop le désert. Pas étonnant qu'il se soit établit à Malificium, mais il avait du se rendre dans le désert quand même assez souvent. Difficile de savoir ce qu'il y faisait, mais il y allait. Levant les yeux vers le dessus de la dune, elle vit une tache sombre dans le ciel. Puis peut-être plus d'une en fait, mais difficile de les voir. Ses yeux lui faisaient mal, mais un point noir dans le ciel est tout vraisemblablement un oiseau.

- C'est quoi cet oiseau ? On dirait qu'il plane comme les vautours dans la plaine. S'en est ?

Et elle se frotte les yeux, y mettant plus de sables que les soulageant. Elle grogne.

_________________

#993300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Mer 4 Juil - 23:15

'' Tu pourrais pas arrêter de te plaindre un peu? Et moi qui croyait que se ne serait pas si mal que sa.''

Voilà pourquoi le démon préférait voyager seul. Comme si ce n'était pas assez de marcher sous cette température pénible il fallait en plus qu'il accompagne une femme qui n’arrêtait pas de ronchonner. Au moins, la nuit dernière elle avait été moins pénible et la fraicheur avait permis quelque rapprochement sous la tente mais, dès que le soleil se levait, elle était aussi fatigante que la chaleur. Il tourna la tête et leva les yeux vers l'oiseau au loin. Il grogna.

''C'est un charognard. Il attend probablement que tu t'effondre pour venir pour te picorer les fesses comme quoi j'suis pas le seul qui les trouve à mon goût.''

Il continuait d'avancer vers l'oasis. Plus il s'approchait, plus il remarquait qu'aucun animal ne semblait trainer dans le coin pour s'abreuver ou se reposer. Il fronça un peu les sourcils, c'était un peu inhabituel, il venait souvent se refraichir a l'oasis et généralement beaucoup de bêtes était dans le coin. Bêtes ou pas, il devrait s'y arrêter. Il avait le sentiment que Thadea n'arrêterait pas de se plaindre tant qu'elle n'aurait pas un endroit pour se reposer un peu. On commençait a pouvoir distinguer deux palmiers. Plus que quelques mètres et ils y étaient.

'' Je t'expliquerais sa quand nous seront arrivé et que nos gourdes seront pleines.''

Il accélera la cadence et ils finirent par y arriver. La verdure avec commencer a pousser autour du petit point d'eau. Le démon s'approcha lentement et défit son foulard avant d’abaisser sa capuche. Il mit ses main en bol, récolta de l'eau et s'arrosa le visage en poussant un soupire. Elle n'était pas très fraiche, mais nettoyé la sueur et le sable de son visage faisait un grand bien. Il prit ses deux seule gourde et les remplit en gardant l’œil ouvert. Toujours pas d'animaux, mauvais signe. Il termina de remplir les contenant d'Eau et les remit dans son sac avant de se diriger vers les palmiers.

'' Je reviens, je vais voir dans quelle direction nous devons aller.''

Il s'assura que Thadea était dos à lui et s'approche de deux pierre l'une a coté de l'autre. Il en bougea un et sous elle, se dévoila un trou carré qui contenait une dague et quelque herbes de médecine. Il soupira et jeta un coup d’œil derrière lui, voyant l'aigrefine qui remplissait sa multitude de gourdes. Il prit la dague et la cacha dans sa botte, sous son pantalon. Il fourra ensuite les quelques herbes dans son sac et referma le trou. Il se releva et revint vers sa compagne.

'' Tu te rappel du point ou nous somme partit? J'ai mémoriser la carte, quand nous somme partit du manoir, nous avons continuer en ligne droite vers le désert. Arrivé au désert, nous devions tourné du coté droit du manoir. j'ai simplement orienté l'entrée de la tente dans la direction dans laquelle nous devions partir. Ensuite, les ombres et l'orientation du soleil m'ont guidé. Maintenant, dépêche toi de remplir tes gourdes, j'ai un mauvais pré-sentiments.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thadea Siderea
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: > Contrôle des Ombres > Force surhumaine > Contrôle du Feu
Armes: > Funeste, un Sabre dentelé > Fatal, un poignard trident
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Jeu 5 Juil - 1:28


- C'est pas MONSIEUR qui se plaignait des moustiques et de l'eau dans ses bottes dans le marécage ? lui répond-elle sur un ton sans réplique.

D'accord, il avait commenté une seule fois qu'un moustique lui bourdonnait dans la tête et une autre fois que l'eau s'infiltrait dans ses bottes, mais bon, elle ne se plaignait pas tant que ça, juste quand il lui donnait l'occasion. Et bon, Thadea ne ratait jamais une occasion. Vaykat eut le bonne idée de ne rien répliquer à ce reproche. Thadea semblait bien prêt à passer sa contrariété sur lui et ce n'était peut-être pas le moment. Mieux valait oublier tout ça. D'ailleurs, elle n'ajouta pas un mot. Ni pour se plaindre, ni pour rien d'ailleurs, enfin, rien d'inutile. Évidement, la notion d'utile lui appartient, mais quand même. Elle se doutait bien que ce soit un charognard. Le vol lent faisait penser aux vautours. C'était peut-être l'équivalent désertique. Ça lui semblait gros vu d'ici quand même. Mais peut-être était-ce ses yeux.

- Pfffff se contente-t-elle de répliquer quand il fait une blague PARFAITEMENT déplacée. Mais quand même, elle dissimule un sourire et roule des yeux. Il avait quand même la faculté de lui tirer des sourires dans une situation pareille, ce qui n'était pas rien.

Thadea se remit en marche, sur les talons de Vaykat. Elle le suivait de près, parce que la stature du démon cachait par moment la vue du soleil à Thadea. Ce bref repos était plus que bienvenue. Elle le suivait de près aussi au cas où il tenterait de la semer, elle aurait le temps de lui planter Fatal entre les omoplates. Après, elle crèverait de chaleur perdue dans le désert, mais il serait mort aussi. Elle se dit que la température la rendait grincheuse et que le désert n'était vraiment pas pour elle. Vivement le retour. Elle ne dit rien le temps qu'ils atteignent l'oasis, mais elle scrute parfois le ciel. Au départ pour mieux apercevoir les oiseaux, mais ensuite, son regard se porte un peu plus vers le sable. Elle a une impression bizarre. Elle sait bien qu'elle est paranoïaque, mais quand même, en plein désert, comme ça, à découvert, du sable à perte de vue. Il y a décidément trop de sable dans le désert.

En fait, elle s'attendait à quelque chose de mieux pour un oasis. Sans doute ne souffre-t-elle pas assez pour s'extasier devant cette flaque d'eau flanquée de deux palmiers. Raul parlait d'une étendue d'eau. Il ne parlait sans doute pas de celle là... quoique non, surement pas, parce qu'à l'époque, c'était bien un désert ici, mais de glace. Aussitôt à l'oasis, elle se tient à l'ombre d'un palmier. Ses yeux, ses pauvres yeux. Ils devaient être aussi chaud que le désert, pas étonnant qu'ils chauffent. Par prudence, elle laisse Vaykat faire les premiers pas vers la flaque d'eau. Elle, elle scrute, question de savoir si quelque chose s'y cache Les crocodiles ne sont pas rare dans les marécages. Elle se demande s'il y en a ici. Des petits par contre... il y a peu de place... elle jette un coup d'oeil autour. L'endroit lui fait une impression bizarre. Elle s'accroupit près de l'eau et remplit sa gourde vide, non sans goûter à l'eau du bout de la langue. Thadea est paranoïaque de nature, alors qu'elle goûte sans en avaler à la première gorgée n'est pas du tout étonnant. Fouillant sans sa besace, elle en tire un petit flacon de cristaux qu'elle jette dans sa gourde pour purifier l'eau. C'est peut-être une précaution inutile, mais tout le monde ne supporte pas de boire l'eau des marécages, même si elle le supporte très bien. Elle se dit que si elle ne supporte pas le désert, elle pourrait ne pas supporter l'eau du désert. Ce n'est pas le moment d'être malade, en plein désert. Elle se retourne pour jeter un oeil à Vaykat et fronce les sourcils. Bizarrement et sans savoir pourquoi, elle se sent épiée. Elle prend une gorgée de sa gourde purifiée et remplis la seconde et y ajoutant des cristaux. Elle relève la tête. Elle n'a pas entendu un bruit là ? Bon sang, un trou d'eau, deux palmiers et quelques buissons relativement sec, ça ne fait pas de biens nombreuses cachettes. Pourtant, quelque chose ne lui semble pas normal. Elle secoue la tête et trempe le bas de sa robe dans l'eau avant de les poser sur ses yeux, les oreilles aux aguets. Ça lui fait un bien fous. Voyager sans Brusque, c'est très différent. Il aurait détesté le désert. Il est mieux dans le marécage... mais elle ne se sent pas assez à l'aise pour pousser les bienfaits de l'eau sur ses yeux.

Quand Vaykat revient, elle est debout, ses gourdes à la main et elle fixe un point, mais se retourne vers lui aussitôt qu'il se met à parler, les sourcils froncés. Il lui explique comment il connaissait la direction. Bref, avec les cartes qu'elle lui a montré et si elle retient le temps de marche et la direction, elle serait capable de marquer les oasis sur les cartes à son retour. Elle hoche la tête. Oui, ça se tient, ça lui semble plausible. Elle remarque aussi quelque chose d'inquiet dans la voix de Vaykat. Alors son impression d'être épiée n'est pas totalement paranoïaque. Le désert ne l'a pas encore rendue folle.

À peine un froissement se fait entendre et elle se retourne d'un bloc, Fatal à la main, ayant laissé tombé une gourde, mais tenant l'autre fermement. Un truc tout blanc, très poilu avec des grandes oreilles pendante les dévisage. Sortit d'un buisson, ce n'est pas très gros, de la grosseur d'un lièvre peut-être. Avec de la fourrure, beaucoup de fourrure. Et c'est un truc tout à fait mignon avec de petits yeux sombres.

-Bon sang, c'est quoi ce truc. Il me semble que ça plairait à Arselianne ce genre de bête... je ne m'attendais pas à voir un truc si poilu et si blanc dans le désert...

Thadea n'est pas Arselianne. Pour rien au monde, elle s'approcherait de ce truc à moins qu'il soit embroche sur Funeste, mais ce n'était pas le cas. Connaissant sa cousine. elle lui refilerait sans doute la rage ou quelque chose de plus vicieux, mais ça lui plairait une bouille comme ça. Elle le lâcherait à Benécius et regarderait les dégâts. Ou peu-être dans la cours de récréation des petits mages noirs. Elle plaiderait alors l'éducation des jeunes par la pratique en urgence, ou quelque chose comme ça.

Et toujours cette impression d'être épiée... ce n'est pas ce truc tout blanc et tout mignon qui la dérange. Enfin, elle ne pense pas que ce soit ça.

_________________

#993300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Jeu 5 Juil - 22:55

À peine avait-il fait part de son pré-sentiment à Thadea, que quelque chose apparu dans son champ de vision. Il tira aussitôt Carnage et gardant son attention sur la créature qui avait bondit devant eux. Ça ressemblait a un lièvre, le démon fronça les sourcils, c'était peu probable. Aucun animaux mis à part un misérable lapin était présent a l'oasis. D'habitude, c'était signe qu'un prédateur s'était installé dans le coin. C'était impossible que cette petite chose en soit la cause. À la limite, la chose en était presque mignonne mais, rien n'était beau dans le désert.

'' Ce n'est pas normal, cet animal ne peut pas être la chose qui effraie les animaux du désert.''

Il serra la main sur la manche de son cimeterre et tourna la tête quand il entendit plusieurs grattement, comme si quelque chose sortait du sable. Justement, plusieurs créature semblable jaillirent du sable en gardant leurs yeux sombres sur les deux voyageurs. Ils s'approchèrent lentement en poussant de petits couinements. Le démon gardait son regard rivé sur les créatures. Ils avaient un drôle de comportement, ils étaient beaucoup trop courageux pour des choses de cette grosseur. Le démon se mit dos a la guerrière et grogna.

'' Fait attention, ils sont louche.''


Alors qu'il finissait sa phrase, les couinement furent remplacer par des cris strident alors que les lapins s'ouvraient en deux, dévoilant une multitude de dents. Des bouche monstrueuse avait remplacer les mignonne boules de fourrure. Des petites ''branches'' enfouie dans le sable semblait relier les gueules aux sable. Quelque chose se cachait en dessous, c'était certains. Le démon compris quelque chose qui liait les lapin mignon au monstre caché sous eux.

'' Les lapins sont des leurres, le corps principal est surement caché a quelque part sous eux.''

Mais comment le trouver? Il ne bougeait même pas, on ne pouvait donc pas se fier au mouvement du sable. Surtout on ne pouvait pas trop savoir a quelle profondeur il se cachait. Le démon n'avait jamais entendu parler d'une bêtes semblable dans le coin, elle avait dû migré d'un coin plus profond du désert jusqu'à l'Oasis par manque de nourriture. Malheureusement, Vaykat ne comptait pas lui servir de repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thadea Siderea
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: > Contrôle des Ombres > Force surhumaine > Contrôle du Feu
Armes: > Funeste, un Sabre dentelé > Fatal, un poignard trident
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Dim 8 Juil - 15:57


- Ça, ce truc tout blanc effrayer les autres animaux du désert ? Tu veux rire ?

Mais quand même, quand quelques autres se rapprochent autour d'eux, Thadea a presque l'impression qu'il veulent les encercler. Non, des lapins n'encerclent pas. Les loups encerclent. Mais ce sont des prédateurs, ce qui est tout à fait normal. Les lapins sont des proies, pas des prédateurs, ils n'encerclent pas quoique ce soit. Sauf peut-être un bon endroit où l'herbe est juteuse et grasse. Mais bon, Thadea n'est pas très douée avec les végétariens. C'est pas son rayon. Elle serre sa prise sur Fatal lorsque les lapins blancs s'approchent en couinant. Que des trucs pareils s'approchent, ça n'augure rien de bon. Et Vaykat semble croire la même chose, puisqu'il le commente. Oui, elle voit bien que c'est louche.

- Sans blague, répond-elle en rangeant son poignard et en tirant plutôt Funeste. Vaykat a tira sa grosse lame, alors elle sort la sienne. Que tu les trouve louche, ça veut dire que tu ne sais pas vraiment ce que c'est hein ?

Ça ne sonne pas comme un reproche et ce n'est est pas un. Elle semble très calme et elle parle lentement. Ce n'est qu'une question, parce qu'elle non plus ne sait pas du tout ce que ça peut être. Actuellement, Thadea est nettement plus dans son élément que en plein désert. Non pas parce qu'il fait moins chaud ou qu'elle se sente en pays connu, mais un affrontement imminent, ça lui est familier, même si c'est en plein sable. Et soudainement, après que leurs couinements se soit changé en grincement furieux, la fourrure blanche du lapin se fend d'une ligne rouge pour d'ouvrir sur des relativement petites, mais très nombreuses dents. Enfin, petites si on compare à la dentition de Brusque, mais même les dents d'un chat peuvent faire des dégâts sur un humain. Thadea grimace.

- Ah oui, c'est en plein le genre de truc que Arselianne adorerais...

Elle doit avouer qu'elle est plutôt impressionnée. Elle ne s'attendait pas à ça de ces trucs poilus et blancs. Elle s'attendait probablement que leur gueule devienne proéminente avec de longues dents et des yeux rouges, mais pas que tout leur corps soit en fait une bouche. Quelque chose cloche toujours avec ces lapins, sans qu'elle puisse mettre le doigt dessus. Ils sont bizarre ces lapins et ils se déplacent bizarrement. En fait, plus bizarrement que le fait qu'ils soient des gueules sur pattes. Ah, c'est ça, ce sont les pattes qui clochent. C'est Vaykat qui finit par dire tout haut ce qu'elle commence à envisager.

- Ah, et comment on trouve le corps ? On creuse ? Devant le bref silence qui suit sa question, elle se dit que Vaykat n'en sait rien. Elle hoche la tête. Alors voyons comment ils vont réagir s'ils n'ont plus de gueule.

Sans attendre de réaction de la part de Vaykat. Elle avance de deux pas, ou peut-être trois et tranche dans le vif su sujet. Sa lame de heurte aux dents, mais Funeste les brises sans plus d'efforts que le coup qu'elle a porté et elle en assène un second, du revers cette fois. La créature pousse un cri strident.


_________________

#993300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Mer 11 Juil - 2:01

Comment savoir si ce n'était qu'un seul monstre et pas plusieurs? L'attasque de Thadea répondit à la question du démon : tout les leurres s'étaient affolé alors que la lame avait toucher l'un des leurs. La douleur du monstre lui avait causer suffisamment de colère pour que les gueules passent à l'attaque. Le démon esquiva aisément une première attaque mais une autre arriva derrière lui et il se déplaça de justesse. Il se demandait aussi comment faire en sorte de trouvé le monstre sous tout se sable, aucun moyen de savoir à quelle profondeur le corps principal se tenait.

'' J'ai du mal a croire qu'il nous laissera creuser jusqu'à lui.''

Il se décala sur le coté pour éviter une autre attaque et agrippa le cou du leurre. Il envoya aussitôt son cimeterre a la rencontre de l'appendice qui fut presque sectionné sur le coup. La gueule se mit a crier en se débattant, forçant le démon à le lâcher. Vaykat recula alors, gardant son regard sur les deux leurres les plus proche.

'' Va falloir le forcer a sortir. Coupe ses leurres. S'il a vraiment faim il finira bien par monter pour venir nous voir.''


Il jeta un vif coup d’œil vers la guerrière pour voir si elle s'en sortait. Bien sûr qu'elle s’en sortait, elle était débrouillarde et probablement plus douée que lui pour le combat. Son regard revint sur le leurre blessé qui pendouillait. Les autres devenaient de plus en plus agressif, enchainant les attaques. Le démon devait pratiquement danser pour éviter les attaque des leurres, tentant de se rapprocher de celui qui était déjà blesser. Lorsque le cou déjà entamé fut à sa portée, il envoya Carnage finir le boulot. La gueule heurta le sol et son cou s’agita dans tout les sens, projetant du sang partout autour de lui. La plupart des leurres arrêtèrent leurs attaques en lâchant des cris tout en se tortillant de douleur.

'' Il faut en profiter! Coupes les!''


Aussitôt dit, le démon s'avança de deux pas pour envoyer son cimeterre à la rencontre d'un nouveau leurres. Mais, les mouvements chaotique de l'appendice lui fit manquer sa cible, la pointe de Carnage ne fit que trancher le coté droit du leurre. La gueule réagit aussitôt et se jeta sur sa cheville. Le cuir de ses bottes stoppèrent les crocs mais la pointe des dents réussirent à de planter légèrement dans la chair. Vaykat répliqua d'un coup, sectionnant le cou avec fureur. Il grogna en secouant la jambe pour se débarrasser de la chose. La blessure n'était pas trop grave mais la douleur le dérangeait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thadea Siderea
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: > Contrôle des Ombres > Force surhumaine > Contrôle du Feu
Armes: > Funeste, un Sabre dentelé > Fatal, un poignard trident
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Mer 11 Juil - 3:07


Ah ouais, là elle pouvait comprendre que ça puisse terrifier les animaux, même du désert. Quoique sans doute ceux qui ont été terrifié par... par ce truc sont morts. Pas étonnant qu'elle se sentait espionner. C'était le cas. Elle se demande si ce truc est un ou plusieurs. Difficile à dire. Elle rejette d'emblée l'idée de quitter l'oasis. Elle suppose que ce sera plus rapide qu'elle dans le désert. Et puis bon, dans un marécage, elle aurait une chance, mais dans le désert, elle en doute. La créature réagit mal à la perte d'un de ses mignons lapins. Elle s'en doutait. Aussitôt, les autres lapins se fendent aussi et passent à l'attaque.

- Non, sans doute que le but est plutôt de nous entraîner sous le sable vers lui et non l'inverse.

Thadea avance de quelques pas et va chercher directement le lapin buccal, sans l'attendre. Elle frappe un coup et la gueule tentant de s'enfuir, reste accroché aux dents de Funeste. Elle tire un coup sec et la lame fait le reste dans un bruit de déchirure qui, pour les âmes sensible, peut provoquer une nausée.

- Parce que c'est une seule bête tu crois ?

Une gueule tente une attaque surprise, mais c'est sans compter les réflexes de Thadea. De toute façon, elle avait vu le lapin qui le seul ne s'était pas transformé en gueule, alors elle se méfiait de lui. Il se projette pour lui mordre la jambe, mais elle lève le pied et l'abat de toutes ses forces sur la gueule qui émet un craquement sinistre. Avec moins de dents et moins de mâchoires, celle-ci est moins utile. Elle l'abandonne à son triste sort et elle avance vers les autres lapins-gueules. Funeste en action, elle tranche des... cou ? Trachées ? Bref, les trucs qui supportent les gueules poilues. Une des gueules se referme sur Funeste. Mauvaise idée. Elle tire sur funeste qui, entre les dents du lapin-gueule, provoque des étincelles. Il n'en faut pas moins pour Thadea pour cramer la petite bête poilue et tandis qu'elle s'agite de douleur, elle tranche dans le vif, recevant une gerbe de sang... ou de bave, voir un autre liquide corporel de la bête. Elle espère que ce n'est pas toxique. Thadea n'a pas vraiment l'habitude des bêtes comme ça, mais elle se défend bien des plantes carnivores du marécage et ce n'est pas très différent.

_________________

#993300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Lun 13 Aoû - 12:32

La douleur a sa cheville le titillait légèrement. Elle n'avait rien de profonde et le sang devait a peine perler, mais il avait la sensation que de aiguilles le picotaient sans arrêt. Il jeta un coup d’œil vers Thadea et se dit qu'il préfèrerait rester le plus loin de son arme. Les giclé de sang qu'elle envoyait découragerait n'importe quel homme de s'attaquer a elle sans précaution. La guerrière termina les derniers leurres. Soit le monstre en avait eu assez, soit tout ses mignons petits lapin avait été sectionné. Ils auraient une réponse bientôt, la sable commençait a bouger, la créature montait a la surface.

La tête jaillit en premier, la chose ressemblait a un lézard mais avec une gueule étrange. Plusieurs rangée de dents la composait et elle se fendait en quatre. Des yeux rougeoyant de colère fixait les deux aventuriers alors que le reste de son corps émergeait du sable. Son corps devait mesurer environ 4 mètres de longueur et au moins 3 d’hauteur. Son dos était rattaché aux leurre, les appendices sectionné pendouillant sans vie autour de lui. Ses pattes se terminait par de longue griffes qu'il utilisait surement pour se frayer un chemin dans le sable et les rochers.Son corps, couvert d'écailles donnerait du fil a retorde aux arme légère.


''Tu crois vraiment qu'un truc aussi moche viendrait accompagné?''

Visiblement, le monstre n'était plus d'humeur a jouer. Sa gueule s'ouvrit en grand et il laissa échapper un rugissement. Ses longue pattes s’élancèrent rapidement vers sa cible la plus proche, le démon. Vaykat réagit rapidement et se jeta sur le coté. Le lézard des sables se retourna vivement, sa queue bougeait de gauche a droite, balayant le sable dans tout les sens, soulevant un nuage de sables qui obscurcirait la vue de l'aigrefine. Alors que le démon se remit sur ses pieds, les patte du monstre le projetèrent d'un bond vers Thadea, les mouvements de la choses était chaotique, la colère semblait l'empêcher de réfléchir correctement et il sautait sur tout ce qui était le plus proche.

''Fait attention il vient vers toi!''

Les mouvements brusque du lézard envoyait du sable dans tout les sens alors qu'il chargeait toujours vers la rose sanglante. Le faucheur du fermer les yeux pour les protégé du sable qu'il recevait. Il s'élança ensuite a la poursuite du montres qui avait réussi a les séparer d'une bonne distance.

Lorsque le monstre arriva a portée de Thadea, il tenta de la mordre avec son horrible gueule. La simple taille de cette choses était déjà impressionnante, les nombreuse rangée de dents qu'il possédait le rendait effrayant. La créautre ne se contenta pas d'une seule attaque par contre et sembla chercher a allonger la distance qui séparait le nomade de sa compagne, il envoyait ses griffes monstrueuse a l'assaut de la femme, cherchant a la forcer a reculer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thadea Siderea
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: > Contrôle des Ombres > Force surhumaine > Contrôle du Feu
Armes: > Funeste, un Sabre dentelé > Fatal, un poignard trident
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Mer 15 Aoû - 1:52


C'était quand même agaçant ces trucs. nombreux, comme des mouches. Faciles à tuer, mais le nombre rendait la tâche plus ardue. Mais visiblement, ce ou ces trucs n'avaient pas apprit à agir en groupe et se contentaient surtout d'attaquer une après l'autre ou en assez petit groupe pour que l'aigrefin ne soit pas submergée. Voilà une braves bêtes. Enfin, quand on se trouvait du côté de la victime qui prenait le dessus. Du statut de victime, elle devenait assaillant. Un virement de situation qui ne sembla pas plaire à ou aux créatures, puisqu'elles finirent par sortir de leur cachette de sable. Et c'était une créature. Une seule.

- Oh, tu es si mesquin. J'ai connu pire.

Mais en effet, ce truc est un avec beaucoup de sa compagnie à lui-même. Non, mais elle se demande bien d'où ça vient un truc pareil. C'est moche et grotesque. Mais elle doit avouer que côté c'est assez massif et fort pour être dangereux. Ça doit venir des expériences de mages noirs ça. La bête a quand même une gueule redoutable. Ce sera difficile de lui clouer le bec, parce que quatre côté à la fois, ça en prend large. Et Thadea dut se convaincre que malgré son allure bizarre, ce truc se déplaçait assez rapidement et vivement. Son élément de prédilection semblait être sous-terre, mais sur terre, il n'était pas sans défenses. D'un bond, Thadea recule, se mettant hors de portés des pattes griffues et des dents, mais ça ne dure pas. Visiblement, la bête semble avoir jeté son dévolu sur elle. Eh bien... en plus, cette saleté tente de l'aveugler en lui balançant du sable. Décidément, elle déteste le désert. Des coups d'épées dans le vide ou sur les griffes, et de toute façon, elle ne saurait pas trop où frapper, puisque outre les pattes griffues, il n'y a qu'une gueule béante.

- Non, sans blague, tu crois qu'il me suit ?

Mais le ton de sa voix et sa mâchoire serrée ne va pas du tout avec son commentaire taquin. La situation ne lui plaît pas tant que ça et elle doit reculer sans cesse, parce que se mettre à courir permettrait à la bête de prendre un élan et elle préfère ne pas devoir intercepter ce truc. De face, c'est impossible de trouver une faille à ce truc. Vaykat, lui, semble au prises avec le derrière, Mais quand même, il y a nettement moins de dents et de griffes par derrière. Il n'y a même plus de lapins si mignons pour lui bloquer le chemin. Que la queue.

- Ta tactique c'est de le tuer pendant qu'il me bouffe ?! T'as le cul ouvert ! Attaque le dos ! Y'aura bien une faille sur le dos !

Elle songe à balancer une fiole de son sac, mais elle préfère user d’artifices qu'en dernier recours. Et puis ce genre de fiole, c'est précieux. On ne le gaspille pas pour rien. D'un autre côté, si ce truc la bouffe, il va faire les frais de tout ce qui se trouve ans sa besace. Elle risque d'être son dernier repas. Mais elle le prendrait très mal. Elle repousse d'un violent coup de Funeste une patte griffue. Elle cogne fort la bête. Mais elle est furieuse et attaque sans ordre et stratégie. D'un autre côté, difficile de dire si ce truc est doué d'assez d'intelligence pour avoir des stratégies de combat. Pour le moment, il tente de la bouffer, point. Si elle avait l'avantage qu'a Vaykat, elle en abuserait.

- Tu te téléportes ! T'en uses ou c'est juste pour épater les filles !

Elle est décidémment de mauvaise humeur. De très mauvaise humeur.


_________________

#993300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Mer 15 Aoû - 17:15

Le monstre s'arrêta d'avancer, son long corps séparait les deux aventuriers. Vaykat n’avait pas vraiment eu de difficulté à le suivre. Puisque de son coté, seule la queue de la créature pourrait poser problème mais, il était trop occupé a s'attaquer à Thadea pour penser a envoyer sa queue a l'assaut du démon. Il ne pouvait pas la voir, mais il entendrait la guerrière râler jusqu'à Malificum. Il sourit sous son foulard et répliqua.

'' Ce n'est pas vraiment le genre de cul dans lequel j'ai envie de m'inviter!''


Il envoya un coup de cimeterre sur la patte arrière du monstre. Sans effet bien sûr mais celui ci concentra un peu son attention sur lui, il tenta de le repoussé avec sa patte mais quand Vaykat évita le coup, le monstre enchaina avec un coup de queue. Le démon plongea sur la chose et se retourna sur le dos. Avec tout ces mouvements, le lézard risquait de l'écraser facilement. Les écailles de son ventre était beaucoup moins résistante et le démon en profita pour y tester sa lame. Elle se passa a travers la chair, mais pas très profondément, la peau était beaucoup trop robuste pour laisser passer la lame. Le monstre s'agita poussant des petit cris de douleur. Vaykat roula de sous le monstre qui semblait enfin se rendre compte de sa présence. Le faucheur se releva et remarqua que le sol tremblotait légèrement, il fronça les sourcils un peu mais se dit que se devait être les mouvements du monstre qui faisait secouer le sol. Il n'eut pas trop le temps de réfléchir, la gueule du monstre fonçait droit sur lui. Il se téléporta directement sur le crâne de la chose, pris son cimeterre a deux mains et l'enfonça dans un des yeux du monstre.


'' Pourquoi? Ça t’a épater la première fois que tu m'a vu me téléporter? Ne t'inquiète pas princesse, ton sauveur est là.''


Il ricana et sauta de sur le monstre pour atterrir près de Thadea. Le monstre hurla de douleur en secouant la tête dans tout les sens. Le démon observa la chose un instant puis remarqua que le cou de la créature ne semblait pas très protégé. Il ne semblait même pas avoir d’écailles, ou alors elles était fragilisée par quelque chose, comme si on lui avait fait porter un collier trop serré. Le démon s'élança, évita une morsure et planta son cimeterre a plusieurs reprises dans la chair fragile du lézard. Le monstre se débattait mais, le démon s'en fichait, il continuait de planter et planter jusqu'à ce que sa finisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thadea Siderea
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: > Contrôle des Ombres > Force surhumaine > Contrôle du Feu
Armes: > Funeste, un Sabre dentelé > Fatal, un poignard trident
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Sam 18 Aoû - 22:36


Elle sourit, tout en assénant un violent coup de Funeste sur une rangée de dents. Quand même, c'est solide ! Il est mieux de ne pas à voir émoussée Funeste ! Sale bête ! Monstre dégénéré ! Elle sourit pourtant à la réplique de Vaykat. Quel crétin ce nomade. Un humour facile, mais si efficace. Enfin, il arrêter de faire le pitre et se mettait à participer activement à la bataille. Il glisse sous la bête et Thadea tente de garder le bête concentrée sur elle. Il arrivera bien à quelque chose. Mais non. Enfin, si, il arrive à attirer l'attention sur lui. Bon sang, ça aurait du être le contraire. Pourquoi le monstre s'est jeté sur elle ? S'il s'était jeté sur lui, elle l'aurait déjà tuer. Il manque de force ce pauvre nomade. Oui, bon, évidement, quand on est une femme forte, faut accepter le fait que la plupart des mecs sont des chochottes. Elle ricane mentalement.

Elle sentit une vibration sous ses pieds le temps que Vayakt sorte de sous le monstre et soit aux prises avec lui. Bien fait. Elle reprend son souffle et le regarde se dépatouiller avec le monstre. Elle lui viendra en aide quand ça deviendra intéressant. Bizarrement, elle se dit que la bête est pas si grosse pour faire trembler le sol comme ça. Avec un oeil crevé, la bête prenait la mouche. Bon, qu'ils s'activent maintenant, la jeu a assez duré.

- Non, ce qui m'épate, c'est que tu sois revenu après avoir disparu, grommelle-t-elle sans vraiment lui parler. Mon sauveur, tu veux rire ? C'toi la princesse.

Parce que des tas de mecs disparaissaient après avoir baisé. C'est même l’apanage des mecs. Elle se demande si elle est la seule femme à le faire... intéressant comme idée. Elle remarque alors que Vaykat semble avoir trouver la faille dans l'armure de la bête. Un coin plus tendre dans le cou. Tu parles d'une idée, de la chair tendre dans le cou. C'est le premier endroit qu'on vise. Évidemment, faut d'abord éviter la gueule, mais après, c'est facile.

Thadea se glisse près de Vaykat et reste près de la bête pour lui éviter de devoir se battre avec les pattes griffues et la gueules béantes. Elle reste près, justement, de la gueule, pour que celui-ci n'ait pas la possibilité de se rebiffer contre Vaykat. Par contre, cette position ne l'épargna pas vraiment et elle reçut avec dégoût l'odeur et la salive sanguinolente du monstre droit sur elle. Bon sang...

Le monstre chancela sur le côté et Vaykat frappait encore de son cimeterre. Thadea, elle, se contenta de repousser les griffes muent par les spasmes.

- Ça va, il est mort, tu peux arrêter.

Le cou de la bête n'était plus qu'une masse sanguinolente. Plus qu'elle en tout cas, même si elle n'a pas été épargnée. Éclaboussée de la tête aux pieds, elle jette un coup d'oeil à Vaykat qui, sans la bave, n'était pas immaculé non plus.

- Bon, on dégage, il nous a fait perdre...

Le sol vibre et le temps de regarder ses pieds, le sous se dérobe sous elle et Thadea cale dans le sable, tout comme une bonne partie de l'oasis. La chute est brève et elle s'attendait à pire, mais finalement, ils ne tombent que de la hauteur du monstre semble-t-il. Ses galeries se sont sans doute effondré avec la bête qui se trémousse au-dessus. Toussant le sable, elle s'extirpe de ce qu'était l'oasis, devenu maintenant une masse boueuse. Mais bizarrement, elle sourit.

- Je suis trempée ! annonce-t-elle avec un plaisir évident. Allez, on dégage avant que ça empire. On a déjà perdu trop de temps.

_________________

#993300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Sam 18 Aoû - 23:04

La lame se plantait a répétition dans la gorge de la chose. Ces hurlements se transformèrent rapidement en gargouillement dégoutant alors que le sang giclait dans sa gueule et aspergeait les deux combattants. Finalement la bête se stoppa et roula sur le coté d'une façon mollassonne. Ses pattes bougeaient par petits spasme avant de s’arrêter complètement. Le démon était couvert de sang, se sentant poisseux, il poussa un petit grognement de dégout. Il poussa un long soupir avant de se tourner vers Thadea. Elle avait reçu une bonne giclée de sang et de bave elle aussi. Il ne l'avait même pas vu s'approcher d'elle avec tout ça.

'' Tu sais... ''

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'il fut secoué. Les vibrations du sol s'amplifièrent et le sable sous eux se déroba rapidement. Le monstre tomba en premier suivit de Thadea puis de Vaykat qui sentit l'eau lui couler dessus. Il jura et se hissa hors de l'oasis boueuse. Il se redressa et jeta un coup d’œil vers Thadea qui visiblement semblait aimer la sensation de l'eau. Vaykat lui, serrait le poing en voyant l'une des seules source d'eau potable complètement ruiner. Sans compter la marre de boue qu'était devenu l'eau, le sang et la carcasse du monstre s'y mêlait. Il se secoua un peu et retira son foulard. Il jeta un coup d’œil au loin et vit l'oiseau. Il murmura un juron et tordit le bout de tissus avant de le replacer autour de son cou.

'' On bouge, voir autant d'eau gaspillée me désole.''

Il s'assura que le couteau qu'il avait ramasser dans la cache était toujours accroché a sa botte, sous son pantalon et se mit en route. Ils devaient avancer sinon, ils n'allaient pas arriver a la prochaine Oasis avant un long moment.

'' Si je ne serais pas revenu je t'aurais beaucoup trop manqué voyons. Et puis, les retrouvailles en valaient la peine, non?'' Il sourit un peu. '' Même si tu ne l'avouera peut-être jamais, je suis sûr qu'au final t'es contente de me revoir. Je ne l'avouerais probablement pas non plus de toute façon.''

Il avançait rapidement, la chaleur et le peu de vent faisaient sécher ses vêtements lentement, pour l'instant, ils lui collaient a la peau et il détestait sa. Même si c'était rafraichissant, c'était franchement désagréable pour la marche.


'' On va faire sécher nos vêtement quand on aura établit un campement, probablement devoir trouver un moyen de se réchauffer aussi, j'ai la sensation que se sera plus frais cette nuit.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thadea Siderea
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: > Contrôle des Ombres > Force surhumaine > Contrôle du Feu
Armes: > Funeste, un Sabre dentelé > Fatal, un poignard trident
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Sam 18 Aoû - 23:40


Quel bonheur ! Patauger dans de l'eau. Même pleine de sable, l'eau, c'était la vie. Enfin, sa vie. Elle finit par s'y extirper et elle se dit qu'heureusement, ses gourdes n'ont pas coulé. Elle les voit et elle les récupère. Le bête ne les a pas abimé. Sentir l'eau froide sur son corps lui fait un bien fou. Elle est vraiment trempée jusqu'aux sous-vêtements. Quelle sensation extatique. Elle jette un coup d'oeil rapide au contenu de sa besace et elle conclue qu'à part le sable mouillé, tout semble en ordre. Elle y range rapidement les gourdes et elle secoue la tête. Elle connait bien l'eau, elle a grandit dans un marécage.

- Si y a une nappe d'eau là-dessous, elle finira par refaire surface. Autrement, il n'y aurait pas eu d'Oasis.

À moins évidemment que l'eau s'évapore, alors là ce sera plus difficile. Ça fera peut-être des sables mouvants avant. Mais vraiment, elle s'en fiche un peu. Une fois de retour chez elle, elle ne remettra plus jamais, mais JA-MAIS les pieds dans le désert.

- Non, mais tu t'entends parler ? Comme si je m'étais morfondue à attendre ton retour. C'est toi qui est revenu. Alors c'est sur que c'est toi qui est ravi de me revoir. Je suis exceptionnelle et tu le sais, affirme-t-elle, de très bonne humeur semble-t-il.

Elle n'a jamais autant appréciée être trempée et boueuse. Ça ne lui déplait pas, elle a l'habitude, mais pour la première fois, elle apprécie comme jamais d'être dans cet état. Déjà, ça l'a un peu lavé de la bave et du sang de la bête, mais c'est si rafraîchissant. Elle ne se plaint même pas de l'eau dans ses botes. Quelle merveilleuse sensation. Ils se mettent en route et déjà, le soleil lui tape sur la tête. Elle remet le capuchon, pour soigneusement conserver l'humidité. Elle emboîte le pas à Vaykat, de bien meilleure humeur malgré le soleil. elle est trempée. Vaykat, lui, se plaint d'être mouillé.

- Bon sang, je conjure Oriostr de rester trempée à jamais. Pourvu que je ne sèche jamais. Elle secoue la tête. En temps normal, je t'aurais que pour le feu, c'est gagné avec moi, mais pas question d'avoir chaud cette nuit. Je souhaite ardemment une nuit glaciale !

Elle semble catégorique.

_________________

#993300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Lun 20 Aoû - 0:53

'' Exceptionnelle? Ne prend pas la grosse tête en plus de tes grosses fesses.''

Il rit légèrement en continuant de marcher.

'' Tu pense que je faisait que me morfondre dans le désert? J'avais pas trop le temps a passer à tes beaux yeux. Eh puis, si je suis venue te voir c'est parce que le manoir était sur mon chemin de toute façon. Regarde ou on en est maintenant, à coucher ensemble dans le sable et a combattre des monstres mutants.''

Pas que ça lui déplaisait mais, voir l'oasis s'écrouler comme ça l'avait légèrement agacer. Il tenta de se retrouver un peu, ils devaient continuer d'avancer. La prochaine Oasis n'était pas très loin mais elle n'était pas très proche non plus.

'' Le soleil ne sera pas coucher quand nous placerons notre campement. Je ferais sécher mes vêtement au soleil. Après si tu préfère dormir au frais, ça ne me dérange pas. Mais avec des vêtements mouillé tu risque d'attraper un truc. À moins que tu ne dorme nue, pas que ça me dérange bien sûr. Rien de mieux que les cuisses d'une femme après un combat.''

Il sortit une gourde, il la secoua un peu pour la sécher. Il ouvrit le bouchon et en prit une petite gorgée. Au moins, leur petite escapade mouillée avait eu pour effet de donner un petit coup de fraicheur à son eau. La marche continua pendant plusieurs heures. Le soleil commençait déjà a descendre, comme quoi leur combat contre la créature avait duré pas mal de temps.

'' On devrait installer notre campement.''

Il trouva un bon endroit et ils commencèrent a monter la tente. Ses vêtement avait bien sécher mais étais encore humide et ses bottes était toujours pleine d'eau. Il n'etait pas contre l'idée de s'être rafraichit mais il aurait préféré pouvoir se sécher plutôt que de voyager en étant trempé. Il retira sa chemise et son foulard et les plaça sur le haut de la tente, au soleil. Il fit de même avec son pantalon et son sous-vêtement. Nu, il se sentait déjà mieux, il n'avait jamais vraiment aimer rester habillé bien longtemps. Il poussa un soupire en passant une main dans ses cheveux. Il se tourna vers Thadea, se disant qu'elle ne serait surement pas choquée par son nudisme.

'' On devrait manger un truc, tout ça m'a ouvert l'appétit.''

Il pensa d'un coup aux herbes médicinales qu'il avait ramasser a l'oasis et jura, il les sortir de son sac a la presse et grogna en voyant qu'elles étaient humide. S'il le faisait sécher, il aurait une chance de garder un peu de leur propriété médicinales. Il les installa sur sa chemise et tourna la tête vers l'oiseau qui était toujours là. Il se dit qu'il devait bien se rincer l’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thadea Siderea
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: > Contrôle des Ombres > Force surhumaine > Contrôle du Feu
Armes: > Funeste, un Sabre dentelé > Fatal, un poignard trident
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Lun 20 Aoû - 5:09


- Il n'y a rien d'autres à faire dans le désert de toute manière. Bien sûr que je suis exceptionnelle ! Tu en doute ? Et fais gaffe à ce que tu dis, il y en a beaucoup plus susceptible que moi. Un jour, je te tuerai, affirme-t-elle sans préciser si c'est une menace ou une promesse. Tu vois, tu avoue toi-même que j'ai de très beaux yeux. Et ne te fais pas d'illusion, le Manoir Siderea a .été construit justement pour qu'il ne se trouve jamais sur un chemin quelconque. Si tu t'es retrouvé au Manoir, c'est parce que tu voulais y venir.

Elle ricane. Non, mais il essaie quoi, là ? Non, c'est n'importe quoi, hein ! Elle reste sur les talons de Vaykat et visiblement, le fait d'être trempée, même si elle sèche lui a visiblement fait du bien. De un, elle ne râle pas du tout de toute la marche, même si le soleil est aussi pénible et même plus pénible que dans la matinée. Il y a peut-être aussi le fait d'avoir tabassé un monstre qui la met de bonne humeur. Tuer la rend toujours de bonne humeur. Sauf si le mort est dans sa bande, alors là ça la met en rogne. Ça se comprend tout de même.

T'en fait pas, j'ai l'habitude de dormir au frais et à l'humidité. Tu as déjà visité le Château Abandonné ? Y a que ça du froid et de l'humidité. Je vais dormir à l'humidité, et me geler les fesses pour faire contraste à la chaleur horrible si ça ne te dérange pas. Ils poursuivent quelque kilomètres, puis elle ose poser une question. Dis, pourquoi on a dit qu'on ne voyageait pas de nuit ?

Ce serait pourtant si simple et beaucoup plus agréable. Elle sécherait moins rapidement et le soleil lui brulerait moins les yeux. Elle a si mal aux yeux. Elle a hâte que la nuit tombe, non seulement pour accueillir le froid avec un plaisir non simulé mais pour reposer ses yeux. Après quelque temps de marche. presque en silence, Vaykat annonce le temps de monter le camp. Thadea accueille cette nouvelle avec un plaisir non feint. Enfin, la chaleur et le soleil ne seront plus que passé. Pour épargner ses yeux, elle s'efforce de rester dans l,ombre de Vaykat et de ne surtout pas regarder le ciel. Y a trop de soleil dans ce ciel. C'est horrible. Et finalement, ils s'arrêtent. Elle jette ses choses au sol et entreprend de monter la tente. Elle a hâte de pouvoir se cacher dessous.

C'est d'ailleurs la première chose qu'elle fait une fois la tente montée. Elle se réfugie littéralement dessous. Elle mouille légèrement la manche de sa robe et elle se la colle sur les yeux. Le temps de soulager la brulure, elle entend Vaykat bouger autour de la tente, mais elle ne s'en occupe pas. Non, elle n'est pas choquée par sa nudité puisque pour le moment, elle se soulage les yeux et ils sont soigneusement fermés. Elle l'entend parler de manger, mais elle ne répond rien. Elle n'a pas trop faim, elle a seulemnt très mal aux yeux pour le moment. Il fait trop chaud pour manger maintenant. Elle espère juste que la nuit sera tombée quand elle ouvrira les yeux. Mais non, ce serait trop beau. Lorsqu'elle ouvre les yeux plusieurs minutes plus tard, il fait encore clair. Bon, tant pis.

Elle vide le contenu de sa besace et en vide le sable. Même si c'est humide, c'est pas grave, ce sont des flacons et ça ne risque pas de prendre l'eau. C'est fragile, mais heureusement, aucun ne s'est brisé. Ils sont soigneusement rangé dans bouts de tissus ce les protège, jusqu'à un certain point, de les briser en cognant les uns aux autres.

Elle prend une gorgée d'eau, parce qu,il faut bien s'hydrater, mais elle ne bouge pas. Elle reste soigneusement à l'ombre de la tente, comme un chat se tient loin de l'eau. Elle ne se déshabille surtout pas. Au cas ou l'air sec du désert viendrait sécher trop rapidement son corps et ses vêtement. Elle retire par contre ses bottes et elle les coince l'une dans l'autre, question qu'aucune bestiole n'entre dedans.

- Comment tu fait pour supporter toute cette lumière... j'ai mal au yeux avoue-t-elle d'un ton boudeur.

Habituellement, elle supporte la douleur stoïquement, mais avoir si mal aux yeux, c'est insupportable. Elle a l'impression de milliers d'aiguilles qui lui transpercent la pupille.

_________________

#993300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Lun 20 Aoû - 5:48

'' Trop facile de se perdre la nuit, surtout si les nuages s'en mêlent. Les clans de bandits sont aussi a l'affut, ils ne sortent pas la journée pour éviter la chaleur généralement. Certains clans ont des chasseurs attitré, Les Coureur d'Ombre. Ils ne sortent que la nuit parce que leurs yeux sont fait pour voir dans le noir. Bien que qu'ils s'installent généralement beaucoup plus loin. C'est un risque que tu ne veux pas prendre, crois moi.''

Il leva légèrement le regard, pas trop sinon il se brulerait la rétine. Juste assez pour estimer l'heure et la position dans laquelle ils devraient partir. Le vent soufflait paisiblement, soulevant doucement le sable. Ils s'étaient installer près d'un gros rocher qui éviterait que le soleil plombe trop sur la tente quand il se lèverais. Ce n'était pas le meilleur endroit pour dormir, le démon préférant dormir dans le lit chaud et confortable de Thadea, au manoir mais, ça leur éviterais de cuire sous la tente. Avec un vent aussi doux, aucun risque qu'il ne perde ses vêtement, mais il préféra ranger les herbes, qui avaient rapidement sécher.


'' Ce doit être un coup de chance alors que je sois tomber sur le manoir, je ne suis pas du genre a passé par les endroits ou les gens passent. Mais de toute façon comment aurais-je pu résister a des yeux aussi sombre qu'un gouffre, mais dans lequel brille une flamme rougeoyante. Comme un feu de camp dans la nuit. Qui sais, peut-être ai-je vraiment voulu te revoir. Mais, avec l’accueil que tu m'a donner je doute que ça t'ai déplut.''


Il se pencha un peu et entra dans la tente. Maintenant qu'il était a l'ombre la chaleur était beaucoup plus vivable, peut-être aussi qu'il soit nu aidait. Il s'installa au sol et pris une gourde dans son sac, il l'ouvrit et prit une gorgée. Il la rangea ensuite et fouilla pour sortir quelque provision. Rien de bien appétissant, leur baignade avait mouillé la plupart de la nourriture, mais bon, c'était toujours mangeable. Il mordit dans un bout de viande séchée-mouillée et mastiqua un moment avant d'en avaler.

'' C'est une habitude qu'on prend dans le désert, après tout, ta peau blanche scintille presque autant que le soleil, au final, peu de chose change. Le désert est un endroit peu chaleureux mais, je suis sûr que tu t'en rend compte. C'est comme ça que les nomades ont choisis de vivre, même si je passe beaucoup plus de temps en Occident qu'ici.''

Il prit une autre bouchée de viande et la remballa avant de la ranger elle aussi. Il poussa un long soupir. Il se disait quand même que c'était beaucoup plus facile de voyager tout seul. Même si elle était moins désagréable qu'au début du voyage, le son du vent et du sable sur lequel on marche le calmait généralement davantage qu'avec une râleuse derrière lui. Le soleil se couchait lentement, la lumière se calmait et la noirceur s'installait tranquillement, madame serait ravie. Le démon se releva et sortit de la tente pour prendre son foulard encore humide. Même si il avait l'habitude a la chaleur, il devait avouer qu'il faisait vraiment chaud aujourd'hui. Il revint sous la tente et s'installa de nouveau au sol. Il prit une de ses gourde et imbiba le tissus d'eau. Il le tordit et se fit un espèce de pagne en l'enroulant autour de sa taille. La fraicheur lui faisait du bien et au moins, ce n'était pas que de l'eau boueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thadea Siderea
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: > Contrôle des Ombres > Force surhumaine > Contrôle du Feu
Armes: > Funeste, un Sabre dentelé > Fatal, un poignard trident
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Lun 20 Aoû - 17:02


- C'est pourtant plus facile, avec les étoiles de se retrouver. Il y a vraiment des nuages la nuit ? Pourquoi il n'y en a pas le jour ? Ce serait beaucoup mieux, non ? Ces bandits sont très brillants. Je suis plus dangereuse que des bandits, tu sais. Et même probablement plus que ces coureurs d'ombres. Le désert est très contrariant...

Vaykat avait beau être habitué au désert, ça ne changeait rien au fait que Thadea, elle, n'en n'avait pas l'habitude et immobile sous la tente, dans ses vêtements encore tout humide, mais presque plus, elle attends que la nuit tombe ou que le soleil baisse un peu d'intensité. Elle n'a pas encore déroulé ses couvertures, parce qu'elle sait qu'elle est pleine de sable. elle va attendre qu'il fasse sombre. Là, elle en retirera peut-être un peu. Du moins la robe. Parce qu'elle, elle est très sèche. Mais elle conserve humide les vêtements en dessous. ses pieds sèchent. Elle se dit qu'en rentrant, si elle ne crève pas avant, elle passera toute une semaine dans la boue humide. Quitte à en crever de froid.

- Je fais toujours un accueil agréable réplique-telle, mais ça sonne faux.

C'est faux d'ailleurs. En fait, Thadea n'a jamais beaucoup de visite... même très peu. Et jamais elle n'accueille les gens ainsi. Vaykat a droit à un traitement de faveur semble-t-il. En fait, le Manoir est si reculé que peu de gens y viennent en visite. Sauf lors des bals organisées par Tante Éméridiennes. Il y a souvent des morts. Arselianne trouve ça tout à fait amusant. Et dire qu'elle est sa marraine. Quel ironie. Quand Vaykat vient s'installer dans la tente elle s'allonge sur le sol de la tente et ferme les yeux. Elle a si mal aux yeux. Quand elle l'entend farfouiller dans la bouffe, elle y va à tâtons et attrape un bout de viande séché. Sans doute l'a-t-il approché, mais elle ne dit rien et se met à mâcher pensivement. Les yeux toujours fermés, elle se demande s'il fera nuit bientôt...

- Le désert est très chaleureux. Mais il n'a rien d'accueillant. Il est surtout chaleureux. Tellement, qu'il étouffe, affirme-t-elle avec une rancœur évidente. Ce n'est pas pour rien que les Siderea ne vont pas dans le désert. Thadea le comprend maintenant. Elle termine de mâcher sa viande séchée, puis se tourne sur le côté. Si la nuit pouvait arriver... Tu m'étonne de préférer l'ailleurs qu'ici... n'importe où sauf ici, bougonne-t-elle d'une voix éteinte.

Elle a du s'assoupir. En fait, oui, elle s'est assoupie, parce quand elle se réveille en sursaut et qu'elle ouvre les yeux, il fait sombre. AH ! Enfin ! Elle quitte l'espace clos de la tente et sort. Le ciel est rouge, bordé de violet. C'est beau, mais ce paysage presque nocturne ne chassera pas ses désagréments diurnes. Elle se dit à ce moment qu'elle voue une haine presque nono avouable envers le désert. Pourquoi a-t-il fallut que le désert si chaud prenne le pas sur le désert glacial qu'on raconte. C'est injuste, non ?

- Enfin, plus de soleil annonce-t-elle avec un soulagement évident.

Elle s'extirpe de la tente et retire la robe. Elle se met contre le vent et la secoue, du côté opposé à la tente évidemment. Elle passe une main dans ses cheveux, ou du moins en surface parce que ses tresses lui permettent au moins de ne pas devoir s'en faire avec ses cheveux. Ça ne doit pas être très chic. Mais de toute manière, elle n'est pas là pour être chic. La température a diminué et elle en est bien contente. Ses vêtements sont presque sec. Adieu si bénéfique humidité... Elle en retire une autre couche, pour que sa peau puisse respirer un peu d'air un peu plus frais. Du moins supportable. Elle jette un coup d'oeil autour de la tente et vers l'horizon. Tout ce qu'il y a, c'est du sable. Elle revient vers la tente et pose ses vêtements un peu éventé. Elle sort Funeste de son fourreau et inspecte la lame. Funeste n'aime pas trop l'eau. C'est pour cette raison que Thadea la graisse souvent. Il serait du pour un petit graissage. Elle jette un coup d'œil à Fatal. Un déclic et les trois lames se séparent. Elle n'aime pas le son. Il doit y avoir du sable dans le mécanisme. Des armes soigneusement entretenues sont gage de survie. Thadea s'installe donc près de la tente et sort de sa besace un petit pot de graisse et un chiffon. Elle se met à nettoyer l'arme et observe les tonnes et les tonnes de sable devant elle.

Saleté de désert.



_________________

#993300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Lun 20 Aoû - 23:48

Le démon soupira. La nuit tombait enfin et le soleil se calmait. Le sable brillait d'une douce lumière rougeoyante. Il regarda son sabre qui avait été rincé par l'eau. Il s'en fichait un peu lui, de son arme. Même Trahison, elle ne l'intéressait plus. S'il avait besoin de le faire entretenir, il allait voir un forgeron ou s'en ferait simplement reforgé un nouveau. Par contre, il y avait toujours le risque qu'il se fragilise en combat mais, le cimeterre était solide malgré son allure.

Il sortit de la tente, la vue était merveilleuse et le temps se rafraichissait déjà rapidement. Il se massa un peu la nuque et observa Thadea qui graissait Funeste. Il sourit un peu et rentra ses vêtements dans la tête, rien ne servait de les laisser là et il faisait encore trop chaud pour que Vaykat ai envie de les remettre. Il observa le soleil qui se couchait au loin.


'' Je n'ai jamais dit que je préférais l'Occident. Ils n'ont pas se genre de merveilles là bas. C'est gâché par les maison et les forêts. Enfin, je suis beaucoup mieux ici mais, il manque quelques choses que l'Occident.''

Il sourit de nouveau et s'étira. Le truc c'était justement ça, on s’ennuie la nuit dans le désert et Thadea n'avait pas l'air d'être prête de passer aux jeux de fesses. Il doutait d'ailleurs que sa lui tentait.

'' Tu ne devrais pas trop de vanter, tu ne connais rien des Coureurs. Moi non plus d'ailleurs mais, ils sont dangereux, probablement trop.''

Il s'assoit dans le sable un instant et observe le ciel. Les étoile commençaient a apparaitre a travers les derniers rayon coloré du soleil. Il sembla réfléchir un instant a un sujet qui le titillait visiblement, il fronça les sourcils un instant puis prit la parole.


'' On pourra partir un peu plus tard demain, nous ne somme plus trop loin en fait. Nous arriveront surement a la deuxième oasis dans la journée encore, en espérant qu'il n'y aura pas un autre de ses trucs. Ça ne viens pas du désert ce monstre.''

Il soupira un peu.

'' Dans tout les cas, il faudrait s'allumer un feu. Même si tu doit en avoir assez de la chaleur, j'ai l'impression que le temps sera vraiment froid se soir.''

Il s'allongea dans le sable un instant et continua d'observer le ciel, il n'était pas encore fatigué, la soirée ne faisait que commencer. Mais, il n'y avait vraiment rien a faire. Dans les villes, y'a les taverne et les bordels qui occupent. Dans le désert, t'avais pour seul compagnon le souffle du vent, et une femme aussi grognonne qu'un troll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thadea Siderea
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: > Contrôle des Ombres > Force surhumaine > Contrôle du Feu
Armes: > Funeste, un Sabre dentelé > Fatal, un poignard trident
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Mar 21 Aoû - 1:24


Le raclement du chiffon sur la lame calmait Thadea et la détendait. C'était des gestes qu'elle avait répété et qu'elle répétait à maintes reprises. Contrairement à tout ce qu'elle vivait depuis trois jours, ces simples gestes monotones et si connu la rassurait. De l'oreille, elle entendait Vaykat qui vaquait à ses occupations. Habituellement, c'est avec Brusque qu'elle passait ses nuits de veille. Elle s'appuyait contre Brusque et finissait par s'y endormir, si tout était calme. Brusque la réveillait tout le temps si quelque chose clochait.

- Il manque tout. Il n'y a rien ici...

Et le rien commençait à lui peser. Elle arrête de glisser le chiffon sur la lame et regarde Vaykat. Elle le pointe de Funeste. Elle semble de meilleure humeur, elle sourit presque.

Je ne me vante pas. Tu ne sais pas toi non plus de quoi ils sont capable. Jusqu'à preuve du contraire, je suis beaucoup plus dangereuse. Je lui là et pas eux. Alors fais gaffe à ce que tu dis, Vaykat.

Elle sourit et regarde le fil dentelé de Funeste. Ça y est presque. Elle se remet au boulot, ruminant de plus ou moins jolies pensées. Il va lui payer ça, le Radhek... son truc, il pourra se le planter profond là où il le voudra. Elle n'aurait pas du accepter. Les Siderea ne vont jamais dans le désert. Et maintenant, elle sait pourquoi.

- Partir plus tard, ça veut dire défaire la tente sous un soleil ardent ? Elle est grosse la prochaine Oasis ? Remarque, c'est pas difficile d'être plus gros que l'autre. Si y a encore un truc du même genre, au moins, on sait comment le buter cette fois. On le fait sortir et on l'égorge.

Thadea était pratique. Elle ne s'en faisait pas souvent avec ce qui pouvait se dresser devant elle. Quand ça lui faisait face et que c'était menaçant, elle tapait dessus. Habituellement une seule fois, fatalement.

- Je peux t'assurer que ça vient pas des marécage. J'en aurais vu avant sinon. Et puis bon, il se serait noyé dans le marécage... Il respirait trop...

Elle esquisse une moue de contrariété lorsque Vaykat parle d'allumer un feu. Si elle allume un feu, elle va totalement se dessécher. Il ne fait même pas froid. Pourquoi allumer un feu ? Ça ne fera rien d'autre que d'attirer des prédateurs.. ou les faire fuir... dnas le désert, elle ne sait plus trop.

- Mais pourquoi hier le feu était supposé attirer les bandits et ce soir non ? Si tu as froid, habille-toi. Moi j'ai pas froid, conclue-t-elle un peu sèchement.

Elle se rend compte de sa brusquerie et elle se reprend, un peu moins sec cette fois.

- Quand tu seras habillé et qu'il fera plus froid, là j'en allumerai un... il est trop tôt.

Elle teste le fil de Funeste du pouce et conclue que c'est adéquat. Elle secoue le fourreau et y glisse sa lame. Elle adore ce sabre. C'est vrai qu'avec un feu, elle pourrait voir un peu plus et profiter de ce moment pour nettoyer Fatal. Mais s'ils partent plus tard, elle pourra le faire demain matin.

- Vous faites quoi, les nomades, le soir comme ça ? Bon, d'accord, elle suppose que plusieurs nomades bavardent, ou alors ils dorment à tour de rôle pour faire chacun un tour de garde et dormir assez. Mais un nomade seul, disons ? Toi, tu fais quoi de tes nuits en solitaire en plein désert ?

_________________

#993300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Mar 21 Aoû - 6:20

'' Là ou nous avons dormis la première fois, nous étions trop près de la bordure du désert. Souvent, des groupes de bandits rôde là bas, pour attaquer les voyageurs qui passe dans le coins. Ici nous somme en sécurité, les voyageurs inexpérimenté se retrouver rarement dans notre coin.''

Il se leva et baissa la tête sur son pagne improvisé. Il sourit un peu et leva les yeux vers Thadea.

'' Mon style 'Sauvage des forêts' ne te plait pas avec les noix de coco à l'air?''

Il rit puis frissonna un peu. Il ne faisait pas tant frais mais nu comme ça, les noix de coco commençait a gelée. Il se glissa dans la tente un instant, le temps d'enfiler des sous-vêtements et un pantalon, puis ressortit. Il écouta sa dernière question un instant. En fait, il ne savait pas trop quoi répondre, avant il avait toujours eu sa faux pour lui tenir compagnie, elle avait habituellement la parlotte facile. Il haussa les épaules et se massa la nuque.

'' Je réfléchit et je fait en sorte de ne rien oublier. Surtout ma mort.''


Visiblement, son idée pour le feu n'avait pas plut. Il s'installa dans le sable de nouveau. Il leva une nouvelle fois les yeux vers le ciel et se surpris a sourire en regardant toute les étoiles. Il se dit que c'était étrange quand même que les Chroniqueurs viennent de là haut. Ce n'était pas comme les anges qui possédait un monde à eux.

'' La solitude et le silence sont une chose que j'ai finis par accepter, même si ça ne me fait pas plaisir. Rester là et réfléchir, ça calme. Mais en même temps sa rappelle les vieilles blessures. C'est un peu pour m'assurer que je suis toujours là, nombreux sont les gens qui sont devenus fou dans le désert. C'est peut-être déjà mon cas.''

Il rit un peu et croisa les bras derrière sa tête. Il étira un peu ses jambe et bougea les orteils.

'' Quelque fois, je trouve un clan pacifique dans lequel je m'invite pendant un certain moment. Mais, même si je partage leurs habitude, je suis loin de les considéré mes amis ou mes égaux. C'est comme ça dans le désert, un homme seul attire beaucoup moins l'attention que des caravane et la plupart des bandits se disent que seul un fou marcherait seul, ils ne préfèrent pas s'en approcher, sa porte souvent malheur.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thadea Siderea
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
~Modo~Cavalier Enragé, niv 2
avatar

Messages : 827
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: > Contrôle des Ombres > Force surhumaine > Contrôle du Feu
Armes: > Funeste, un Sabre dentelé > Fatal, un poignard trident
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Mar 21 Aoû - 20:08


Elle hoche la tête, approuvant la réponse. Ah, oui, c'est logique. Sans doute quelques bandits qui vivent du vol de voyageurs préfèrent la frontière. Ils risquent de rencontrer plus de gens et les voler. Et puis les voyageurs qui entrent dans le désert ont sans doute plus de trucs à voler que ceux qui y ont déjà passé plusieurs jours. Comme de l'eau et de la bouffe par exemple. Pas de doutes que les bandits sautent sur ces produits, sans doute même avant les autres trésors. L'eau doit valoir une fortune ici, sans doute que Radhek serait intéressé par cette idée.

Elle lève la tête et détale Vaykat de la tête aux pieds. Vu sa déclaration, c'était une vérification nécessaire à faire. Elle n'éclate pas de rire, mais le sourire réprimé qu'elle lui offre vaut tout les fous rires.

- Ce n'est pas la forêt ici, d'un ton de fausses reproches. Et rappelle-moi la taille d'une noix de coco ?

Elle lève les mains à la hauteur de son visage et, des index et des pouces, estime à peu près la taille des noix de coco qu'elle a déjà vu. Elle se mord la lèvre inférieur et secoue la tête.

- Fausse représentation. Ah, oui, la prochaine fois que tu viens au Manoir, dit-il tandis qu'il disparait dans la tente, n'aie pas peur, le dernier copain de Bethsaïde a déclarer qu'il était trop magnifique pour se cacher derrière des bouts de tissus. Il n'est plus le copain de Bethsaïde, mais tant qu,il ne s'habille pas, il est logé et nourrit. Tante Emi prétend que c'est du divertissement.

Thadea rigole, mais elle est quand même bien d'accord avec sa tante. En plus, ce type est un bouffon. Bon, il s'est un peu fait prendre à son jeu, mais logé dans un manoir luxueux, nourrit et pas obligé de travailler, c'est un bon deal. Surtout que bon, pour les Dames Siderea, le coup d'oeil n'a rien de désagréable. Vaykat revient et répond à sa question. Elle hche la tête. Sans doute que tous les voyageurs solitaires n'ont que ça à faire le soir quand il fait trop noir pour marcher et trop loin de tout pour oser croiser de la compagnie. Mais Thadea, elle, n'est jamais seule. Brusque est toujours avec elle. Oui, bon, c'est pas un cas de bavardage intensif, mais au moins, comme elle doit s'en occuper, ça lui fait passer le temps. Elle sourit. Vaykat devrait se trouver une bestiole pour l'accompagner. Sans crier gare, elle lui pince le bras.

- Tu vois, tu es bien là. J'ai habituellement Brusque pour me rappeler que je suis là. Je suppose que tout ceux qui passent des nuits dehors avec eux-même comme seule présence doivent se rappeler qu'ils sont bien là. Et je te jure que ça porterait malheur à n'importe quel bandits ou bande de bandit s'ils tentaient de nous approcher cette nuit.

Elle jette un coup d'œil autour de leur tente. Elle ne sait pas trop à quelle distance elle peut voir. Difficile de se trouver des points de repère dans le désert. Il fait noir, mais il y a des étoiles, ce qui rend la nuit moins sombre. Une lune timide se lève, ce qui éclairera la nuit également.

_________________

#993300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaykat Kardoseth
Nomade, niv 2
Nomade, niv 2
avatar

Messages : 1197
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation, Souffle Ardent et Teleportation
Armes: Trahison une faux et Carnage un cimeterre
Relations:

MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3] Mer 22 Aoû - 3:18

'' Vraiment? Peut-être que je devrais m'y mettre aussi, j'imagine qu'être logé et nourri pour se montrer les parties, sa vaut la peine. Quoi que sa attirerais peut-être un peu trop l'attention et se serais franchement bizarre de diner avec ta famille l'engin à l'air...''

Il s'imagina en train de manger un bout de viande, nu en regardant le père de Thadea dans les yeux. Il frissonna... Et si Thadea lui faisait des avances sous la table et qu'il bandait? Se serait définitivement trop bizarre...


'' De toute façon, je ne sais pas si un homme masqué a poil c'est vraiment considéré a poil.''

Il se fit pincer, il poussa un petit cri de surprise.

'' Hey! Eh puis, me parler de revenir au manoir comme ça. Ça t'as plut ma petite visite non-annoncée, hm?''

Il sourit et se redressa légèrement, s'appuyant sur ses coudes.

'' J'aime pas trop les animaux... Trop d'entretiens je pense.''

Il se redressa et regarda le ciel s'assombrir jusqu'à devenir D'un noir total, mis à part les nombreuses étoiles qui brillaient dans le ciel. Il restèrent en silence durant un bon moment jusqu'au moment ou il se faisait tard.

'' Allons nous couché.''


Il entra dans la tente et s'installa au sol. Il s'allongea et ferma les yeux. La fatigue eu rapidement l'avantage sur lui et il sombra dans un sommeil profond. C'est la chaleur du lendemain qui le reveilla, ou s'était peut-être autre chose. Il ouvrit les yeux et s'étira un peu. Il tourna la tête et observa Thadea qui était blottie contre lui. Enfin, pratiquement par dessus lui. Il sourit un peu, il se dit que ce devait être à cause du froid de la nuit mais, il devait avouée l’idée qu'elle ressente le besoin de se rapprocher de lui plutôt plaisante. Il caressa doucement ses cheveux, elle était mignonne quand elle avait pas cet air grognon au visage. Même si c'était probablement pas le moment pour les rapprochement, il approcha ses lèvres des siennes et déposa un baiser sur sa bouche.


'' Debout la princesse.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3]

Revenir en haut Aller en bas

Une rose sanglante dans un pot de sable [Test Niv.3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» LES FIGS DE MORIKUN AVEC PARFOIS DES VRAIS SUSHI ^^
» Technique pour tomber direct' dans des poursuites en ligne.
» Marre des insultes aux débutants...
» Hiérotitan et ses sorts
» Elit Dollz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: Les Sables Mouvants-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Jeux | Jeux de rôles en solo