AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

L'ombre de la Bravoure ( Miranda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: L'ombre de la Bravoure ( Miranda) Ven 23 Nov - 20:41


Il y avait des périodes dans nos vies ou on pouvait croire que les gens autour étaient immortels et notre esprit invincible. Une naissance, des amis qui sont présents, une personne qui vous aime de toute son âme, des ennemis discrets. Le plus douleurs était surement lorsqu’un beau jour, on se lève un matin et on s’aperçoit que nous avions eu tort de croire cela et que on n’y est pas du tout. Le passé nous rattrape, les regrets nous rongent, les secrets deviennent lourds et les vérités blessent. Alors à ce moment précis, on commence à faire des choix qui détermineront à quel point nous tenions à ces illusion qui masquaient la vérité troublante sur la vie bien trop courte pour les uns et beaucoup plus longues pour les autres.

Ce matin-là, Edalion faisait partie de ceux qui avait découvert que son passé était revenu dans son esprits et l’obsédait à n’en plus dormir la nuit. Il avait pris quelques jours de repos dans sa demeure près du rivage et passait ses journées à s’occuper de l’endroit, comme pour chercher une activité qui lui fera oublier tout cela. Il avait lavé la maison du sol au plafond, les jardin était majestueux et les arômes parfumaient l’endroit. Yazariel assit sur une grande branche du grand saule pleureur regardait son ami humain faire des va et vient. Lui aussi avait remarqué un changement chez le chevalier, alors que d’habitude il était souriant et calme, il le sentait anxieux et troublé, même si les tâche qu’il accomplissait était parfaite et sans erreurs.

Edalion était vêtu d’une tunique bleu ressemblant à un débardeur, un pantalon de lin bleu également bordé par des bottes de cuir noir. Son pendentif et son bandeau étaient toujours présents, mais ce n’était pas ces objets qui le préoccupé, mais plutôt l’alliance qu’il avait au doigt, représentant l’amour que Miranda Tolmed lui portait. Cet amour était important à son cœur et à ses yeux, et fournissait à son esprit une protection contre le mal qui le rongeait. Son armure ainsi que son épée était soigneusement accroché à un mannequin de bois dans le séjour, l’armure portant le blason ainsi que le grade du chevalier. Car il s’en était passé des choses ces derniers temps, non seulement il était devenu un proche conseiller d’Erek, mais il avait pris soin de bien s’habituer à son nouveau don. D’ailleurs, on voyait Edalion sortir de sa propriété et revenir avec un tronc d’arbre tombé sur l’épaule comme s’il s’agissait d’un vulgaire sac de vêtements. Pour, tout cela paraissait naturel, il voulait juste préparer le bois pour le feu du soir.

Depuis plusieurs mois, l’ancien gladiateur avait lancé un avis de recherche sur un individu de son passé, un homme responsable des maux qu’il a commis et dont il porte encore une marque au visage sans parler des nombreuses cicatrices qu’il arborait. Jusqu’à maintenant, ses recherches avaient toujours finit par une fausse piste, mais dernièrement, un de ses informateurs lui à prouvait que l’homme qu’il recherché était toujours en vie et surtout, qu’il n’avait pas cessait son activité. En tant que chevalier, son devoir était d’aller l’arrêter sans négociation possible. Mais d’un autre côté, comment réagiraient-ils lorsque les deux se trouveront face à face ? Car cet homme, ce meneur d’esclave, avait su briser l’esprit d’Edalion et à en faire un pantin, connaissant ainsi chaque détail de sa personnalité. Mais il restait tant de questions sans réponses et rien que l’idée de revoir cet homme lui faisait du mal au point de voir l’image de sa cible sur les buches qu’il fendait, près de la terrasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Miranda Tolmed
La Passeuse ~ LVL 5 bis
La Passeuse ~ LVL 5 bis
avatar

Messages : 2869
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télékinésie - Dialecte des Esprits - Téléportation - Contrôle du Cristal - Contrôle des Illusions
Armes: Dague - Tatouage
Relations:

MessageSujet: Re: L'ombre de la Bravoure ( Miranda) Mar 27 Nov - 15:50

La sidhe n'avait jamais eu autant conscience du temps qui passait… Elle en manquait cruellement et ses responsabilités la forçaient à se tenir éloigner du seul lieu dans lequel elle désirait se trouvait. La seule consolation qu'elle avait été qu'elle était persuadée qu'Edalion était globalement dans la même situation qu'elle. Après tout ce qu'il avait accomplit, elle ne doutait pas que ses supérieurs aient enfin saluer son mérite, le récompensant à leur juste valeur. Leur vie risquait ainsi d'être difficile… Et c'était bien pour cela qu'elle était heureuse qu'ils aient pu récupérer ces alliances avant qu'ils ne retournent à leurs mondes respectifs. Ainsi, malgré les obligations et la distance, ils pouvaient rester relativement proches… Cela rendait le sacrifice un peu moins difficile à vivre.

C'était d'ailleurs grâce à son anneau qu'elle avait senti le lent mais certain changement d'humeur de son aimé. Il lui paraissait en train de dangereusement s'éloigner ce qui n'était pas sans l'inquiéter… C'est pour cela qu'elle demanda l'aide de l'un des esprits qu'elle connaissait pour qu'il aille veiller sur lui, le temps pour elle de pouvoir se libérer suffisamment afin de se rendre auprès de lui… Contre toute attente, Miranda parvint tout de même à convaincre son chef qu'il était temps pour elle de reprendre la route. Son accession au rang de conseillère avait été assorti d'une précision de taille: elle ne resterait certainement pas cloîtrée en Wonderland. C'était par ses incessants voyages qu'elle s'était forgée et avait pu aider autant d'esprits, elle n'allait donc pas s'arrêter en si bon chemin…

Pressée de rejoindre Edalion, qu'elle sentait plus sombre que jamais, elle ne s'embarrassa pas à user des moyens de transport conventionnels. Une fois prête, elle était aux portes de leur demeure dans l'heure. Mais elle ne rejoignit pas immédiatement le chevalier, appelant d'abord à elle l'esprit qu'elle lui avait initialement envoyé. Ils discutèrent un moment sur ce qu'il avait pu observer et découvrir, certains soupçons ou craintes de la jeune femme se faisant plus présents. Leur échange, bien qu'édifiant, fut assez rapide, la shaman ne désirant pas faire plus longtemps attendre son mari. Sans compter qu'elle ne doutait pas que sa soudaine présence avait été trahie par son anneau…

Guidée par l'esprit, et principalement par le bruit de la hache s'abattant sur le bois, Miranda finit par arriver au niveau de la terrasse sur laquelle l'homme de sa vie s'activait. Edalion lui tournait le dos, ses muscles jouant sous sa peau alors qu'il abattait a hache avec régularité… La jeune femme ne put s'empêcher de conserver le silence, admirant la personne à qui elle avait lié sa vie… Il émanait de lui, outre un tourment plus présent qu'avant, une puissance nouvelle… La shaman était déjà une femme conquise mais elle se sentit encore plus éprise de lui à ce moment-là… Une bouffée de bonheur l'envahit grâce à sa seule vision. Dieu que cet homme lui avait manqué !!

La jeune femme ne chercha pas à signaler sa présence, laissant le chevalier finir paisiblement sa tâche. Elle sentait, à travers son anneau, la saine fatigue qui envahissait temporairement es muscles à force de couper du bois. Et si elle était en mesure de sentir son état de santé avec autant de précision, c'est qu'elle était toute proche. La réciproque étant vraie, elle savait qu'Edalion sentirait sans peine sa présence…


_________________
Spoiler:
 
Kit par Cirdan, Tektek par Cirdan
Crédits d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: L'ombre de la Bravoure ( Miranda) Mar 27 Nov - 22:00

Miranda était là. Sa certitude venait évidement de l’anneau qui lui avait donné une étrange sensation familière et il était sûr qu’il pouvait entendre le cœur de la shaman battre. Ce son, cette présence, ce regard posait dans son dos semblaient rejeter les tourments de son esprits, même si ce n’était, malheureusement pas aussi simple. Conscient de savoir que la vision de la shaman semblait lui faire plaisir, Edalion s’attarda volontairement, mais aussi, afin d’arriver à la fin d’une bonne partie de son travail. La dernière buche fendue, il se retourna plaçant sa hache de bucheron sur l’épaule. Il souriait de manière sincère. Miranda était là devant lui et elle était plus belle que jamais. Bien que son envie serait de la serrer très fort et que son plaisir le pousserai à l’embrasser pendant des heures, comme pour rattraper un temps perdu, il était hors de question de l’approcher dans cet état la. Alors, pour se permettre un approche un peu plus propre, il lança son outil en l’air pour se diriger vers un tonneau d’eau ou il plongea la tête quelques instant avant de ressortir et d’entendre la hache s’immobiliser dans le support en bois. En s’approchant d’elle, sans parler, il s’essuya le visage et le reste avec un chiffon de lin qui était prêt du tonneau d’eau. Enfin, il alla chercher la main de la shaman et effleura ses lèvres avec les sienne. Un baiser long et amoureux s’en suivi.

« Je suis content que tu sois là, et que tu aies pu te libéré. »

Après ces mots, il la regarda longtemps dans les yeux. Par tous les dieux qu’es ce qu’elle a pu lui manquer. A chaque fois qu’ils se retrouvaient, le chevalier revoyait tous ses aventures et ses moments qu’ils avaient pu passer ensemble, et malgré tous ces épreuves, ils étaient la, amoureux et ensemble. Es ce grâce à une volonté divine, ou à l’objectivité de leurs obligations, personnelles ou fonctionnelles. Il ne pouvait pas vraiment l’affirmer.

« Viens, rentrons un peu. »

Bien que le temps fût agréable, il emmena sa femme à l’intérieur. Les fenêtres étaient toutes ouvertes, laissant la chaleur entrer et être tamisé par un léger courant d’air, offrant également une odeur agréable venant du rivage. L’endroit était rangé, soigné et surtout respecté. Pour lui, il s’agissait d’une tâche quotidienne et logique, le respect était pour ses parents et ses invités. Quant à l’endroit, il était pour elle et pour lui dans les moments ou le couple pouvait parler sans crainte et à cœur ouvert. D’ailleurs, Edalion voulait lui parler de son problème, car la première personne sur qui il pouvait compter c’était elle, mais seulement, il y avait eu quelques petites nouveautés depuis les quêtes des anneaux. Le chevalier savait la shaman d’une habitude à être sérieuse et stricte dans l’image qu’elle envoyé aux autres. Mais ici, il avait bien l’intention de la faire souffler un peu, de se détendre, même un minimum. Il laissa sa compagne pour se diriger vers le garde-manger. En revenant, il avait un plateau couronné d’une petite coupe de fruit et d’un nectar qu’il avait l’habitude de savourer.

« Tu as vu ? »

Il souriait en désignant son armure, sur le mannequin, de sa tête, sans parler du nom que le peuple de la cité du bien lui donné: Le porteur d'espoir. Il voulait surtout parler de son grade qui était visible prêt du blason de la chevalerie. Il déposa tout sur la table derrière le canapé. Rappelons que devant il y avait la cheminée, éteinte à ce moment-là bien sûr. Yazariel descendit de son perchoir, pour venir sur le bord de la fenêtre. Ce petit curieux, n’avait pas ignorer les fruits et guettait la moindre occasion d’en chiper ou de faire l’innocent pour en avoir un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Miranda Tolmed
La Passeuse ~ LVL 5 bis
La Passeuse ~ LVL 5 bis
avatar

Messages : 2869
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télékinésie - Dialecte des Esprits - Téléportation - Contrôle du Cristal - Contrôle des Illusions
Armes: Dague - Tatouage
Relations:

MessageSujet: Re: L'ombre de la Bravoure ( Miranda) Mer 28 Nov - 16:08

La jeune femme aurait voulu que leur vie soit aussi simple que cela… Une belle journée ensoleillée allant sur le déclin, Edalion en train de paisiblement couper du bois pour la soirée à venir et elle en train de l'admirer en jardinant… Une vie simple, sans quête ou aventure où ils mettaient leurs vies en jeu… Où la seule chose qui comptait était l'autre et son bien-être. Elle appréciait que le chevalier fasse durer ce moment de normalité dans leur monde qui ne l'était pas vraiment… Mais plus le temps passait plus il lui était difficile de résister à l'envie de le serrer dans ses bras, malgré la transpiration et les quelques éclats de bois.

Il eut la délicatesse d'aller quelque peu se rincer avant de la rejoindre, probablement parfaitement inconscient du spectacle qu'il lui offrait. Il était difficile de ne pas lui rendre son sourire… Décidément, Miranda avait vraiment beaucoup de chances d'avoir pu lier sa vie à quelqu'un tel que lui. Inutile de lui répondre à voix haute, le baiser qu'elle échangea avec lui se substitua à un long discours. Alors qu'elle l'enlaçait tendrement, elle eut l'impression de retrouver sa juste place dans l'univers… Pendant un instant elle se laissa aller à ce sentiment, préférant balayer les inquiétudes qui l'avaient poussées à précipiter son retour ici.

Mais malgré, à moins que ce ne soit à cause de, tout l'amour qu'elle lui portait, elle ne pouvait ignorer bien longtemps ce qu'elle avait ressentit au travers de son anneau. Cette inquiétude était comme une ombre au tableau, une légère gêne qui la poussait à guetter le moindre indice alors qu'elle le couvait du regard… Pourtant il émanait de lui une puissance et une assurance nouvelles. De celles que l'on obtenait via une juste reconnaissance. Mais il y avait quelque chose au fond de lui, comme une vieille cicatrice, un reliquat d'une époque révolu qui continuait à le tourmenter et l'empêchait de profiter pleinement de cette nouvelle vie. Sans qu'elle ne puisse dire exactement de quoi il s'agissait, malheureusement uniquement guidée par une simple intuition féminine qui ne justifiait pas que ces retrouvailles soient matinées d'inquisition.…

Miranda laissa son chevalier quitter la pièce alors qu'elle se dirigeait naturellement vers son armure installée sur son portant. C'était une touche tellement représentative d'Edalion… L'image de cet intérieur parfaitement rangé et tenu avec soin, chaleureux, accueillant, ne pouvait se départir de celle de guerrier aguerrit, ne manquant jamais de faire passer la vie des innocents et des plus faibles avant la sienne. Cette armure n'était pas qu'un élément de décoration comme elle avait pu voir dans d'autres demeures… C'était une facette du chevalier. La jeune femme laissa courir ses doigts sur le métal avec une certaine tendresse, repensant à tout ce qu'ils avaient pu traverser alors que l'homme de sa vie en était revêtu. Combien de fois avait-elle détourné la mort de lui…?

Ce fut à cet instant qu'elle nota que l'armure n'était plus exactement comme dans son souvenir. Dieu merci, ce n'était pas de nouvelles entailles ou bosses qu'elle arborait mais, plutôt, de nouvelles insignes… Ses doigts en dessinèrent délicatement les contours alors qu'un léger sourire se dessinait sur ses lèvres. Alors ils avaient vécu la même chose à quelques jours d'intervalles probablement… Mais plus que cela c'était le fait qu'Edalion avait enfin été pleinement reconnu à sa juste valeur qui lui faisait chaud au cœur. Il n'était plus cet ancien gladiateur qui essayait de gagner une vie meilleure, il était désormais un chevalier à part entière, l'un des plus reconnus de surcroît… Elle se retourna vers le chevalier en entendant sa voix, souriante.


-Oui… Et je suis tellement heureuse pour toi !!

_________________
Spoiler:
 
Kit par Cirdan, Tektek par Cirdan
Crédits d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: L'ombre de la Bravoure ( Miranda) Jeu 29 Nov - 9:04

Alors que Miranda contemplait l’armure de ses mains, le chevalier s’approcha d’elle, dans son dos, pour l’enlacer et la câliner. Elle lui avait vraiment manqué, bien plus que lui-même pouvait croire. Ses mains devint un peu baladeuse, ses baiser un peu plus intense, et alors qu’il voulait savourer ce moment, cette journée qui leur était donné, l’image de sa souffrance refit surface l’empêchant de continuer sa cascade de bisou dans le cou de la jeune femme. Il s’en détacha avec lassitude et regret et lui tourna le dos, comme pour montrer son hésitation à en parler. Mais il savait quec’était la meilleur chose à faire, peut-être était-ce l’habitude d’aider les autres et de ne pas se faire aider lui-même. Au final, il s’approcha de son oiseau au bord de la fenêtre, le regardant passivement comme s’il cherchait les mots, comme si Yazariel allait lui donner.

« Il faut que je te parle…j’ai besoin de parler… »

L’anneau avait surement avertit Miranda de son état. Il ne pouvait, à ce moment-là, plus faire marche arrière. Il se retourna se tenant sur le bord de la fenêtre cherchant de son œil les beaux yeux de sa bien-aimée. Il prit une grande aspiration et se lança.

« J’ai retrouvé mon tortionnaire… »

Cette simple phrase semblait si banal et peut être si improbable, mais rien que le fait de la prononcer, Edalion ressentait une sensation dérangeant, comme s’il sentait l’emprise de ce monstre dans sa tête, alors qu’il était encore qu’un enfant. Son œil gauche le démangeait déjà l’obligeant à retirer son bandeau et dévoiler une nouvelle fois son œil unique à sa femme. Un écran entièrement blanc, un blanc profond qui était la porte de l’âme et de ses souffrances. Sa plus grande peur était sans doute la possibilité que son ancien maître le brise à nouveau et le transforme en machine à tuer à nouveau, d’autant qu’il était devenu plus fort qu’avant…Même si les mages noirs qui avait participé au rituel était mort, mais cela restait une probabilité. D’abord, il expliqua le comment.

« Il y a quelques mois, déjà bien avant que je deviens instructeur et conseiller. J’avais lancé une recherche sur un homme qu’on appelle « Le Briseur ». Un esclavagiste masqué derrière un commerçant d’arme, donc le seul but dans la vie est de ne pas être plus fort que les autres, mais affaiblir les autres pour qu’ils soient à sa merci…C’est lui qui m’a acheté alors que j’avais douze ans… »

En parlant de ça, le chevalier avait ré ouvert une blessure qu’il pensait guérit depuis des années. Il pencha son regard sur le côté, comme pour ne pas montrer sa vulnérabilité. Dans cette position, il continua son récit.

« Il y a quelques jours, un de mes informateur a réussi à le retrouvé là ou tous les autres avaient échoué jusque-là…Ma fonction, ma logique voudraient que j’aille l’arrêter définitivement pour le bien de tous et pour le mien, mais…je ne sais pas… »

Les larmes lui montaient aux yeux dévoilant enfin la colère, la peur et l’inquiétude qu’il avait caché depuis tout ce temps. Même s’il avait entreprit des recherches, il avait toujours redouté ce moment, et plus il s’en approchait, plus sa confiance laissait place à la confusion, une confusion qui était à son apogée.

« Tout ce chemin…toute cette puissance…tous ces gens que j’ai aidé…les aventures que j’ai vécu avec toi …et je n’arrive même pas à me rendre justice à moi-même"
.
Cette dernière phrase assomma définitivement son esprit, ses mains, rongées par la colère, froissèrent le rebord en bois, sa peur le faisait trembler et son inquiétude l’empêcher de regarder qui que ce soit dans les yeux. Pour lui, il ne pouvait plus exercer sa fonction, tout simplement parce que pour lui, un chevalier qui ne pouvait pas régler ses propres problème ne pouvait pas sauver les autres de leurs soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Miranda Tolmed
La Passeuse ~ LVL 5 bis
La Passeuse ~ LVL 5 bis
avatar

Messages : 2869
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télékinésie - Dialecte des Esprits - Téléportation - Contrôle du Cristal - Contrôle des Illusions
Armes: Dague - Tatouage
Relations:

MessageSujet: Re: L'ombre de la Bravoure ( Miranda) Jeu 29 Nov - 16:33

La sidhe ne put s'empêcher de frissonner de plaisir lorsque le chevalier l'enlaça, entreprenant de couvrir son cou de baisers. Cela faisait trop longtemps qu'elle n'avait pu profiter de ses bras et s'abandonner à son étreinte était terriblement tentant et naturel… Pourtant, elle savait qu'il avait besoin d'autre chose, quelque chose de plus. Se donner à l'autre nécessitait un minimum d'abandon… Or l'ombre qui flottait dans l'esprit d'Edalion ne le lui permettrait jamais, détournant son attention de façon bien désagréable. Elle le sentit d'ailleurs se détourner d'elle et de ce qu'il avait si brillamment entrepris… En grande dame, Miranda ne montra rien de sa frustration. De toute façon, elle était là avant tout pour lui porter assistance, pas uniquement pour les plaisirs que leur relation passionnée pouvait leur procurer…

Comme toute réponse, elle se contenta de mettre la main sur son épaule et de la serrer doucement pour lui signifier qu'elle était là. Qu'elle était prête à l'écouter et à l'épauler quelle que soit l'épreuve qu'il traversait actuellement… Puis elle lui laissa tout l'espace et la distance nécessaire pour qu'il puisse s'exprimer librement. La jeune femme avait peur que si elle imposait trop sa présence, elle l'empêcherait de s'ouvrir à elle… Elle préféra donc garder un silence prudent et attentif. Miranda croisa le regard torturé et hésitant du chevalier, essayant de lui transmettre sa force, l'invitant à se livrer à elle…

L'annonce qu'il fit la fit légèrement tressaillir mais elle sut rester maîtresse d'elle-même. Elle comprenait mieux pourquoi il se tourmentait ainsi… La jeune femme avait eu à affronter son passé il y a peu. Si elle avait eu de la chance et qu'il n'en avait résulté que du positif, elle savait combien il était difficile de faire face alors que l'on a forgé une toute nouvelle vie. A fortiori si ce passé était aussi douloureux que celui d'Edalion. Si elle savait certaines choses, elle avait parfaitement conscience de ne pas connaître tous les détails… Elle ne put s'empêcher de retenir légèrement sa respiration en attendant la suite…

La shaman observa cet œil blanc laiteux, stigmate de son passage entre les mains du "briseur". C'était aussi le signe d'une cicatrice qui n'était pas complètement soignée. S'il avait définitivement tourné le dos à son ancien lui, qu'il avait pleinement embrassé sa vocation de chevalier, défenseur de la justice et des opprimés, une part de lui n'avait pas encore réussi à s'affranchir complètement. En fait, Edalion avait fuit, pour sa sécurité et le bien de tous, ses tortionnaires et chaque jour qui passait, il faisait en sorte de rembourser la dette qu'il estimait avoir envers la société. Jamais Miranda ne le jugerait négativement sur ce sujet, au contraire, elle estimait qu'il avait su saisir sa chance au vol. mais elle savait que le sens de l'honneur de cet homme remarquable ne pourrait jamais supporter qu'un tel être puisse continuer à exercer ses méfaits…

Edalion était confus, perdu entre son ressentiment personnel et ses devoirs de chevalier… Et qui ne l'aurait pas été? Ce n'était pas un combat aisé qu'il allait mener, car elle savait qu'il en irait ainsi, ce serait une lutte pour s'affirmer définitivement. Cela mettrait un point final au chapitre de son douloureux passé. Mais, surtout, ce serait l'assurance que plus jamais quelqu'un aurait à subir un sort identique au sien. Doucement, Miranda s'approcha de lui puis posa sa main sur sa jouer, le forçant à la regarder dans les yeux. es yeux confiants et débordant d'amour pour lui…


-Ne te tourmenterais-tu pas à cause de cela justement? Parce que tu vois cela comme une justice envers toi-même…? Alors que c'est tellement plus que cela… C'est l'assurance qu'un grand mal sera éliminé de ce monde. C'est l'affirmation de l'homme que tu es aujourd'hui: un chevalier, un protecteur du bien, un homme honorable, juste et droit. Tu vas avoir l'occasion de dire en face à cette engeance qu'il porte fort mal son nom… Il ne t'a pas brisé. Jamais… Il avait seulement muselé le jeune garçon inexpérimenté que tu étais. Mais dès que tu as pu, tu as su t'élever au-dessus de cela, devenir plus fort, meilleur…

Miranda eut un sourire tendre.

-Comment une noirceur telle que la sienne pourrait-elle survivre à la lumière éclatante que tu es devenu? Ce sera peut-être un combat difficile mais je ne doute pas un seul instant de son issu. Car tu n'es plus cet enfant arraché à ses parents pour être torturé et manipulé. Tu es Edalion, le Porteur d'Espoir, Conseiller des Chevaliers, héros de ce temps, légende en devenir, exemple pour le futur.

La shaman caressa une dernière fois sa joue avant de lui rendre sa liberté, un éclat malicieux dans le regard.

-Et plus que tout. Tu es mon mari…

_________________
Spoiler:
 
Kit par Cirdan, Tektek par Cirdan
Crédits d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: L'ombre de la Bravoure ( Miranda) Ven 30 Nov - 9:42


Après ces révélations, l’esprit du chevalier semblait perdu dans des songes sombres ou rien n’éclairait la route à suivre. Et à tort, il semblait ne plus croire en lui. Comme si tout ce qu’il avait fait jusqu’à maintenant n’avait eu aucune importance tant que cette affaire n’était pas régler. Il ne pouvait plus revenir en arrière et ne pouvait plus fuir ce passé qu’il croyait très loin derrière, mais qui en secret, savait qu’il reviendrait un jour. Durant tout ce temps, il avait construit sa nouvelle vie sur une base qui était les restes de l’ancienne. Jamais, avait il pensait un seul instant que cela le tourmenterai, lui qui était toujours d’un grand optimisme et d’un courage à faire trembler les armées.

Mais alors qu’il se sentait perdu, Miranda, sa Miranda, semblait apparaître telle une lumière transperçant les ténèbres. Ses mots étaient confort et surtout vérité. Lui, il était lumière et son adversaire noirceur. Petit à petit, la peur faisait place à un courage connu du guerrier, l’inquiétude disparaissait à la vue d’un dévouement renaissant, et la colère, elle restait là, mais sa cible n’était plus lui-même, non, elle était dirigée vers les ténèbres. Il se disait que ce briseur avait failli l’avoir sans même le toucher. La touche finale fut quand Miranda avoua sa fierté d’être la femme d’un tel chevalier qui semblait avoir tant de noms et de reconnaissance. Il était on mari également, ce simple mot éveilla tant de chose en lui. Ilse disait que si, au pire, il ne pouvait le faire pour lui, il devait le faire pour elle. Miranda Tolmed qui partageait son cœur, sa force, ses faiblesses. Non, elle n’avait pas le droit de subir une telle décadence de la part de son mari. Le chevalier était à nouveau debout, les larmes avaient séchait. Il regarda sa femme intensément dans les yeux pendant de longues minutes.

« Tous ces gens croient en moi et toi plus que tous les autres, le seul qui ne le fait pas c’est moi-même…Je dois boucler la boucle avec mon passé pour enfin être cet homme que tu décris avec temps de convictions et de fierté…Avec toi, je suis invincible, toi et moi ont est plus fort, que moi tout seul… »

Il s’approcha doucement de sa tendre et l’enlaça tendrement, la serrant de tout son amour et sa force de vie. Il savoura d’être avec elle, son corps qu’il étreignait, son esprits qui protéger le sien, son amour qui était un rempart contre le mal. Mais cette colère qu’il a gardée, au fond de lui, prête à exploser, il la conserva bien pour la libérer au moment voulu et à ce moment sur son visage, son regard qui se perdit, on pouvait lire : « Tu vas me le payer ». Ces mots adressés au Briseur auraient pu atteindre les profondeurs de Maléficium. Une fois sa colère à nouveau éteinte, c’est du dévouement qui déborda de lui. Il n’était pas prêt encore à aller à Maléficium, mais il avait bien l’intention de l’être sous quelques jours. C’est la que Miranda entra en scène. Il se décolla d’elle, mais pas totalement, il garda ses mains sur elle comme pour conserver ce contact que nulle divinité ne pouvait rompre.

« Ma chérie, j’irais là-bas et j’irais l’arrêter. Mais j’ai besoin d’une remise en forme, autant mental que physique. Peux-tu rester avec moi ? Je vais rester ici et m’entrainer, si je dois l’affronter, je veux être au milieu de ma forme et utiliser cette image qui me tourmente comme cible, comme raison de repousser mes limites. …Mais d’abord, j’ai besoin de m’occuper de toi…»

A cet instant il se sentit redevable à sa femme, non pas qu’elle est encore accepter, mais rien le fait d’être cette personne qu’il adorait. Il voulait puiser un maximum dans cet amour qu’il partageait avec elle, afin d’aider son moral à se remettre en place et de devenir indestructible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Miranda Tolmed
La Passeuse ~ LVL 5 bis
La Passeuse ~ LVL 5 bis
avatar

Messages : 2869
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télékinésie - Dialecte des Esprits - Téléportation - Contrôle du Cristal - Contrôle des Illusions
Armes: Dague - Tatouage
Relations:

MessageSujet: Re: L'ombre de la Bravoure ( Miranda) Lun 3 Déc - 16:56

Obsevant son aimé avec attention, la jeune femme vit ses paroles faire leur chemin jusqu'à son esprit et son cœur. Elle savait que quelques bons mots ne suffiraient probablement pas à balayer définitivement chacun de ses doutes mais avec un peu de chances ils seraient suffisants pour qu'il se reprenne. Qu'il soit un peu plus lucide sur sa personne et commence à comprendre quel être exceptionnel il était… Après... Elle ne savait rien de ce "briseur" mais pouvait fort bien imaginer quel genre de personne il pouvait être. Quelqu'un de très certainement abjecte et dont ils devraient se méfier. Elle ne doutait pas un seul instant qu'il ferait tout ce qui serait en son pouvoir pour faire à nouveau douter Edalion, voir même pour essayer de le remettre sous sa coupe. Si la sidhe avait pleine confiance en son mari, elle savait aussi que rien n'était jamais facile ou acquis dans ce monde. Surtout lorsqu'il était question des mages noirs. Leur perfidie n'avait parfois pas de limites... Il faudrait qu'elle se montre particulièrement vigilante afin de déjouer un maximum de ses pièges afin que la route soit parfaitement déblayée pour le chevalier...

-Tu es déjà cet homme, tu ne t'en rends juste pas encore compte... Et tant que tu auras des doutes à ce sujet, j'aurai de la foi pour au moins nous deux. Si ce n'est pas une armée...

La shaman savoura son étreinte... Ce n'était vraiment qu'entre ses bras qu'elle se sentait le mieux. En sécurité. Aimée. Entière... Cet amour qu'ils se portaient l'un l'autre... Rien ne pourrait leur enlever. Et elle savait instinctivement que c'était en ce lien si particulier que se trouverait peut-être le salut d'Edalion face à sa vieille némésis. La jeune femme haussa un sourcil en entendant les propos d'Edalion… Il y avait quelques points à préciser.

-Tu sais bien que je suis à ton entière disposition. Quoi que ce soit pour t'aider, n'hésite pas à me le demander… Mais laisse moi éclaircir un léger détail…

La sidhe eut un sourire tendre alors qu'elle emprisonnait ses mains dans les siennes, les serrant légèrement.

-Tu iras là-bas et tu vas l'arrêter. Et je serai à tes cotés pour y assister.

Son ton bien que doux et aimant était sans appel. Il était évident qu'elle ne le laisserait pas y aller seul et qu'il ne pourrait rien faire pour l'en empêcher… Elle eut un sourire doux avant de déposer un léger baiser sur ses lèvres, clôturant toute discussion possible à ce sujet. De toute façon le chevalier savait que sa femme était dotée de pouvoirs qui lui permettait d'aller où elle le voulait. La cloîtrer chez eux ne serait donc pas une solution…

-Alors? Comment veux-tu procéder pour ton entraînement? Malgré toute ma bonne volonté je ne pourrai pas t'être d'une grande aide d'un point de vue physique… Ou alors tout juste pour l'esquive…

Le combat rapproché n'était effectivement pas la grande spécialité de la jeune femme… Par contre elle pouvait fort bien lui faire travailler son esquive en le bombardant avec certains projectiles. De toute façon, s'il lui avait demandé c'était qu'il avait probablement déjà une idée derrière la tête…

_________________
Spoiler:
 
Kit par Cirdan, Tektek par Cirdan
Crédits d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: L'ombre de la Bravoure ( Miranda) Lun 3 Déc - 18:23

Durant quelques instants, en voyant Miranda Tolmed et Edalion Hélioz se tenir les mains sans rompre le regard, on pouvait voir et surtout sentir la puissance de leur amour et de leur être. La plus sage des shamans au plus héroïque des chevaliers unis dans une même histoire. Leurs ennemis, les dieux, pouvaient trembler si un mal leur serait fait. Et ce mal ce jour-là se trouvait à Maléficium et il attendait que le couple le neutralise une bonne fois pour toute. On pouvait surement se dire que de telles personnes mériteraient d’être en paix, tranquille dans une vie paisible à l’abri des maux du monde. Que par leur passé ils auraient gagné le droit d’être tranquille. Mais voilà, ils avaient tous deux des dons extraordinaires, qui leur ont amené des responsabilités et à suivre une voie chaqu’un de leur côté et de faire de leur dons des merveilles utilisé pour préserver le monde et non pour le dominer ou le détruire.

Un petit sourire s’afficha sur le visage d’Edalion lorsque la shaman lui posa la question du genre d’entrainement qu’il voulait. Dans sa tête tout était clair, ce chevalier, aussi exceptionnel soi il, ira affronter une shaman tout aussi redoutable. Mais il n’était pas question de dégâts, des blessures, mais de persévérance et de renforcement moral et physique. Edalion se connaissait déjà bien, mais où était ses limites ? Il pouvait concentrer son corps à le rendre quasi invulnérable. Se mettre à courir à une allure quasi imperceptible. Doté d’une nouvelle force, il est capable de soulever les poids de ce monde. La terre l’obéissait totalement et avec un regard manipulateur. Il connaissait bien la shaman également. Non seulement, elle était sa meilleure amie, une excellente amante et la plus belle femme que cette terre ait pu créer. Mais il s’agissait d’une dame, capable de grande force mentale à faire plier l’espace à sa volonté et l’emmener là ou elle le souhaiter. Les cristaux lui obéissait tout comme les esprits savaient l’écouter. Rien n’était illusion tant qu’elle le décidait. C’était comme si Edalion était la forme physique d’un être unique et que Miranda en était l’intérieur.

« Viens avec moi, je préfère épargner la maison… »

Comme un prince et fier de l’être, il prit sa femme dans ses bras et disparut rapidement hors de sa propriété, non loin de la sur une plage sauvage. Delà, la demeure était visible, mais ils étaient assez isolés pour se donner à fond. Il la déposa au sol sans oublier de l’embrasser au passage. Il s’éloigna d’elle, traça un trait de sable avec son pieds et continua à marcher jusqu’à ce que ce trait soi le milieu de la distance qui les séparait. Sur la droite, il y avait la mer à perte de vu, et sur la gauche, on pouvait voir une lisière de forêt et un peu plus loin, les premières lumières de Bénécius.

« Mon amour je t’aime, et je compte sur toi pour faire en sorte que je ne dépasse jamais ce trait. Utilise les esprits pour embrouiller mon mental, tes illusion, utilise ta force mental pour créer une force, qui m’empêchera d’avancer. Je sais que tu ne manques pas d’imagination. Moi, mon objectif, c’est de forcer le passage physiquement alors que mon mental est brouiller. Je dois m’habituer à subir une grande force contre moi. Je suis même prêt à faire un pari avec toi. Si tu réussi à m’empêcher de toucher ce trait, tu auras une surprise…si j’échoue…je ferai ce que tu veux… »

Bien qu’il prenne tout cela aux sérieux, il ne pouvait s’empêcher de sourire et de quand même arriver à trouver un peu d’amusement dans tout ça. L’image du briseur était toujours là, mais cette fois, le chevalier le regardait droit dans les yeux en lui disant qu’il ne perdait rien pour attendre. Edalion était déterminé a devenir plus fort et ce sera grâce à Miranda qu’il le pourra. Le chevalier se mit en position d’équilibre. Un pieds derrière, une jambe en avant, les mains prêtes à agir. Il n’avait pas remis son bandeau, ainsi, il pouvait voir de ses deux yeux.

« Prête ? » Un petit mot suivi d’un clin d’œil sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Miranda Tolmed
La Passeuse ~ LVL 5 bis
La Passeuse ~ LVL 5 bis
avatar

Messages : 2869
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télékinésie - Dialecte des Esprits - Téléportation - Contrôle du Cristal - Contrôle des Illusions
Armes: Dague - Tatouage
Relations:

MessageSujet: Re: L'ombre de la Bravoure ( Miranda) Mar 4 Déc - 16:33

Mine de rien l'entraînement qu'il désirait serait tout aussi bénéfique à la jeune femme… Elle avait eu l'occasion d'exercer ses nouveaux talents il y avait peu de temps, il faudrait d'ailleurs qu'elle finisse un jour par en parler au chevalier, mais elle se devait d'être au meilleur de ses capacités si elle ne voulait pas devenir une entrave pour lui… La sidhe avait donc tout autant besoin que lui d'exercer ses talents. Etant plutôt accès sur la défense, ils ne pourraient qu'être complémentaires dans leur façon d'agir en pleine action. Que ce soit une fois face à de réels adversaires qu'en plein entraînement. 

La shaman se laissa donc faire jusqu'à ce qu'il la dépose sur la plage, traçant son trait puis se positionnant à une distance respectable d'elle. Edalion avait eu parfaitement raison de s'éloigner ainsi de leur maison, sans cela ils auraient probablement eu à tout reconstruire après leur petite séance. Ce qui leur aurait fait perdre un temps considérable. Miranda observa avec attention leur nouvel environnement, cherchant à repérer tout ce qui pourrait lui être utile pour leur entraînement. La petite mise qu'il avait ajouté de l'intéressait pas vraiment, elle avait suffisamment de conscience, professionnelle en quelques sortes, pour savoir régir ses priorité et donner tout ce qu'elle avait lorsque cela se révélait nécessaire.


-Très bien, allons-y…

Le visage de la jeune femme se ferma, masque de concentration. Il fallait qu'elle fasse complètement abstraction de qui était vraiment son adversaire sous peine de ne pas avoir la force nécessaire de lui résister. Elle devait anticiper au maximum ses différentes ruses comme évaluer la dose de puissance qu'il mettrait dans ses tentatives. Il allait aussi tirer au maximum partie du terrain sur lequel ils se trouvaient. Le sable de la plage était un avantage pour lui comme pour elle… Mais elle avait d'autres idées en tête aussi, notamment avec la mer…

Un observateur extérieur aurait été étonné de par le spectacle qu'ils offraient. Tantôt complètement statiques, se faisant simplement face dans un silence quasiment religieux, il arrivait parfois qu'ils s'animent soudainement, provoquant la destruction de leur environnement immédiat. Dans l'ensemble Miranda était a plus économe dans ses mouvements, ne se déplaçant que le strict nécessaire, économisant au maximum son énergie. Pourtant les choses changeaient autour d'elle, prenant vie pour se transformer en obstacles destinés à ralentir la progression du chevalier…

Le trait ne fut bientôt plus qu'une frontière imaginaire, un point de repaire qu'ils avaient mentalement repéré mais qui n'existait plus. La plage avait été retournée, cristallisée, brisée, emportée un trop grand nombre de fois pour que cette simple marque ait pu subsister. Par moments le couple s'arrêtait sur la remarque de l'un d'eux, son adversaire félicitant, soulignant un détail ou prodiguant quelques conseils destinés à ce que l'autre s'améliore. Le tout sur un ton particulièrement civilisé que démentait le paysage lunaire et apocalyptique qui était en train de naître autour d'eux. 

Si Miranda avait pleinement confiance en les capacités physiques d'Edaion, se contentant de les maintenir à niveau, elle s'inquiétait plus pour son esprit. Elle mit un point d'honneur à endurcir son esprit autant qu'elle le pouvait afin que le Briseur ne puisse plus y avoir accès. Ce n'était agréable ni pour l'un, ni pour l'autre mais eut aussi le mérite de lui faire développer d'autant plus ses capacités de maîtrise des illusions… Cela commença par de petites touches, des éléments du décor, des voix, des ombres… Puis ce fut des scènes entières qui se déroulèrent sous ses yeux. Des scènes dures, qui le poussaient dans ses retranchements, dans ses limites. Se glisser dans la peau du briseur n'était pas une expérience bien plaisante pour la shaman…

Rien n'exista plus pour eux que ce bout de plage qu'ils dévastaient, ces objectifs qu'ils cherchaient à atteindre. Comme un forgeron passionné et patient, chacun cherchait à rendre l'autre plus fort, plus efficace que jamais. Tout en plaçant en l'autre une confiance absolue… Et entre eux deux, cette ligne désormais immatérielle qui semblait brûler l'espace.



_________________
Spoiler:
 
Kit par Cirdan, Tektek par Cirdan
Crédits d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: L'ombre de la Bravoure ( Miranda) Mer 5 Déc - 11:23

Les jours suivants furent très intenses entre la femme et son mari. Chaqu’un voyait en l’autre un moyen pour se perfectionner, pour se détendre, pour s’aimer et profiter de l’instant présent. La seul chose qui en souffrait, était le lieu d’entrainement qui était totalement dévasté. Mais bientôt, cela restera un souvenir, car le chevalier aidé par sa femme n’avait pas l’intention de laisser l’endroit comme ça, surtout que ce lieu ne l’appartenait pas. Leurs journées étaient très organisé, il y avait juste le soir ou ils se permettaient de se détendre et de récupérer.

Durant les premiers jours, Edalion ne put malheureusement pas toucher la fameuse ligne, tombant au sol, ou à genou, essoufflé par tant d’effort. Mais ce n’était pas le physique qui flanchait, mais son mental. Si ca tenait qu’à ses capacités, il aurait franchi la ligne depuis longtemps. Miranda ne l’épargnait pas avec ses illusions, et même s’il en souffrait, il la remercia, car ainsi, il deviendrait plus fort encore. De plus, il savait Miranda redoutable et d’une puissance inouï. Mais il pouvait se dire à ce moment-là, qu’il plaignait ceux qui réussissaient à la mettre en colère. A voir tout ce qui se passait, c’était comme si plus rien n’obéissait à les lois naturelle et que tout était sous l’emprise d’une simple pensée pour elle.
Ce duel était fort en échange également. Même après un échec de sa part, le soir après l’entrainement, les discussions valsaient longtemps. Chaqu’un avaient eu droit à des conseils de l’autres, des avis. Ils parlaient de leurs objectifs et de leurs sentiments. Les compliments étaient la aussi et surtout l’amour rendait l’atmosphère très agréable. Pour se remettre en forme, ils n’hésitaient pas à bien se nourrir et se reposer. Même si le soir venu ils s’autorisaient des moments rien qu’à eux, ce qui les rendaient encore plus d’attaques les matins.

Les jours passèrent respectant tout ce petit rituel, jusqu’au jour, ou enfin, Edalion avait franchi la ligne d’une manière voulu et non du au fruit du hasard. C’est en marchant, et non en forçant le passage tel une brute qu’il avait réussi cet exploits. Avec l’aide de sa compagne, il visualisait le briseur. Et de la, il s’était imaginé que Miranda était en danger si jamais il n’arrivait pas à l’atteindre. Que tout ce qu’il fut jusque-là, n’aura servi à rien. Et pas à pas, défiant les lois de la shamans, il se retrouva derrière le trait, et mieux encore, il se positionna devant Miranda.

« Cette fois, je suis prêt…Avec toi, je défierai les dieux. Je t’aime et rien ni personne ne pourra changer ça et rien ni personne ne pourra briser cet homme que tu vois. »

Il l’enlaça très fort. Même lui, pouvait sentir, qu’il avait un peu changé, enfin, pas changé, mais redevenu ce chevalier qui avait sombré petit à petit dans les songes de son tourment passé. Son adversaire ne l’effrayait plus, il avait juste à attendre sa défaite, une bonne fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Miranda Tolmed
La Passeuse ~ LVL 5 bis
La Passeuse ~ LVL 5 bis
avatar

Messages : 2869
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télékinésie - Dialecte des Esprits - Téléportation - Contrôle du Cristal - Contrôle des Illusions
Armes: Dague - Tatouage
Relations:

MessageSujet: Re: L'ombre de la Bravoure ( Miranda) Mer 5 Déc - 14:45

L'entraînement ne tarda pas à se couler dans une certaine routine, une monotonie qui leur permis de se concentrer sur leurs seules personnes. Ils avaient su se ménager des temps de repos ainsi que pour eux mais la grande partie de leur journée était occupée par leur entraînement. Leurs progrès se sentaient chaque jour un peu plus et Miranda savait qu'elle ne saurait pas lui opposer une réelle résistance encore longtemps… Enfin, il parvint à franchir la ligne en restant en pleine possession de ses moyens, à la grande fierté de sa femme qui l'accueillit d'un tendre baiser.

-Il ne sera pas à même de briser l'homme que tu es devenu…

Elle n'en dit pas plus mais son regard aimant, chargé de fierté et d'admiration en disant bien suffisamment long… Miranda n'avait pas de mots pour exprimer à quel point elle était attachée à cet homme, ni à quel point elle l'admirait et le respectait. La sidhe se blottit quelques instants dans ses bras, juste récompense après le temps qu'ils avaient passé à travailler ainsi… Mais cette réussite était aussi le signale de leur départ. Maintenant qu'ils étaient prêts, ils devaient se rendre à Malificium afin de mettre le Briseur hors d'état de nuire. Elle jeta un regard sidéré à la plage, réalisant pleinement les dégâts qu'ils avaient causé involontairement…

-Nous avons encore quelques détails à régler mais tout cela sera bientôt derrière nous…

Remettre la plage en état leur demanda, finalement, près d'une journée. La shaman ne fut pas d'une très grande aide, contrairement à Ealion qui parvenait à manipuler le sable grâce à son contrôle de la terre. Elle finit par le laisser se charger de cette tâche, se tournant vers des soucis plus logistiques. Bien qu'aventuriers aguerris, ils n'allaient certainement pas partir ainsi, les mains dans les poches. 

Miranda prit d'abord soin de prévenir certaines personnes, les membres de son ordre notamment, de leur absence prochaine. Sans pour autant entrer dans les détails… Elle prépara ensuite leur voyage. Inutile de gaspiller leur énergie à voyager magiquement. De même, il valait mieux qu'ils passent par des voix détournées plutôt que de chercher à l'affronter de front… Ainsi, lorsque le chevalier revint de la plage, la shaman avait finit tous les préparatifs triviaux, achat de provisions et de potions inclus.

Ne leur restait plus qu'à étudier la route qu'ils prendraient et à établir un plan d'attaque afin de profiter au maximum de l'élément de surprise. Elle laissa Edalion prendre les rênes à partir de cet instant… C'était sa mission et un combat personnel… Ils profiteraient d'une dernière nuit de tranquillité et de tendresse avant de partir vers la fureur du combat…





_________________
Spoiler:
 
Kit par Cirdan, Tektek par Cirdan
Crédits d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ombre de la Bravoure ( Miranda)

Revenir en haut Aller en bas

L'ombre de la Bravoure ( Miranda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
» Cabale de l'Ombre Sanglante
» MagnumUrgal, passé, présent et futur d'une Ombre
» A l'ombre d'un grand chêne...rêverie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: L'Océan aux Milles Lumières-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com