AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Amour fraternel (Miranda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Katherine Ilias
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 07/02/2012

MessageSujet: Amour fraternel (Miranda) Mer 28 Nov - 21:01

Le temps s’était rafraichi depuis quelques semaines. Si bien que la jeune apprentie chevalière n’avait eu d’autres choix que d’enfiler sa cape de fourrure blanche, cadeau supplémentaire de son père le jour où on l’a nomma enfin Écuyère. Son paternel, pour être plus exacte, lui avait tout simplement fournis le ‘’kit complet du petit chevalier’’, espérant sans doute que l’habit ferait de sa fille le moine… Malgré les efforts superficiel que Richard avait fournis pour rendre sa fille visiblement potable aux yeux de ses confrères en armure, elle savait au fond d’elle que l’homme lui servant de modèle n’avait fait cela que pour camoufler du mieux qu’il le pouvait la gêne et la possible honte qu’il ressentait envers Katherine. On aurait pu dire qu’il tentait de cacher la mentalité inapte à la chevalerie de sa cadette sous l’apparence crédible d’une réelle chevalière. D’une certaine façon, c’était triste et égoïste. Mais d’un autre côté, utile pour certaines occasions.

Une bourrasque de vent frisquet força l’adolescente à serrer autour d’elle la cape de fourrure bien chaude. Si le haut de son corps était à l’abri du froid, elle ne pouvait en dire autant de ses jambes. Sur les genoux, la pelouse était froide et la terre glacé par la température peu clémente était dure. Face à elle, la tombe où l’on avait enterré la totalité de ses frères, morts le même jour à la même place, au même combat. C’avait été un cruel destin pour sa famille, spécialement pour sa mère, qui s’était non longtemps après enlevée la vie à cause de ce malheur. Une fois par mois, Katherine s’était alors fait l’honneur de venir leur rendre visite et hommage sur le lieu de leur sépulture. Son père, maintenant trop âgé et ravagé par les combats de sa jeunesse, ne pouvait plus s’offrir un tel voyage jusqu’à Naturalia, et donnait donc à sa cadette la mission d’apporter les cadeaux qu’il désirait offrir à ses fils décédés.

Revenant à sa tâche primaire, Kathy tendit les mains vers le sac qu’elle avait trimballé avec elle depuis Bénécius. Elle en sortit d’abord les offrandes de son père et les déposèrent délicatement près de la tombe. Ensuite, elle s’occupa de sa propre offrande, des fleurs magnifiques qu’elle avait prit soins d’acheter dans une boutique de Naturalia tout juste avant de venir ici, afin d’éviter qu’elles ne se fanent avant l’heure. Chose faite, la petite femme prit une grande inspiration avant de pousser un soupir tout aussi long, lourd et malheureux. Certes, elle était triste pour ses frères, mais triste pour elle-même. Pourquoi n’était-elle pas née comme un garçon? Elle n’aurait pas été si fragile, si sous-estimé. Ses frères, de là-haut, lui envoyaient-il leur bénédiction? Ou bien souhaitaient-il qu’elle se retire de ses vœux de chevaleries? Elle ne saurait le dire proprement. Malheureusement pour elle, elle ne pouvait réveiller les esprits…

Katherine se redressa sur ses jambes gelées, une expression de tristesse profonde peinte sur son visage angélique. Au lieu de s’en aller, elle resta la, les bras ballants le long du corps, les yeux mouillés par des larmes qui menaçaient de couler à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miranda Tolmed
La Passeuse ~ LVL 5 bis
La Passeuse ~ LVL 5 bis
avatar

Messages : 2869
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 33
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télékinésie - Dialecte des Esprits - Téléportation - Contrôle du Cristal - Contrôle des Illusions
Armes: Dague - Tatouage
Relations:

MessageSujet: Re: Amour fraternel (Miranda) Ven 30 Nov - 7:26

Le meilleur moyen de rencontrer un shaman, lorsque l'on ne cherchait pas à directement le débusquer en Wonderland, était de traîner dans les cimetières. C'était presque leur second lieu de résidence… A raison puisqu'ils étaient les interlocuteurs privilégiés de leurs occupants. Miranda faisait comme ses confrères et consoeurs et passait elle aussi énormément de temps aux abords des différentes sépultures. Si elle ne se promenait qu'avec extrême prudence et une certaine parcimonie dans celui se trouvant à Malificium, elle n'éprouvait pas les mêmes réserves à Naturalia et Bénécius… 

Bon nombre des esprits présents, qui ne voulaient pas quitter ce monde, avait donc apprit à connaître la sidhe. Elle était reconnue pour ses talents et ils n'hésitaient jamais à faire appel à elle lorsque le besoin se faisait sentir. Comme elle-même n'hésitait pas à faire appel à eux lorsqu'elle avait besoin de leurs connaissances, ou qu'ils soient ses yeux et ses oreilles. Aujourd'hui elle était seulement là pour profiter de leur présence et parler simplement avec eux… Rien ne la pressait et elle avait donc tout le temps nécessaire pour pouvoir flâner le long des tombes. Maintenant qu'elle occupait une certaine fonction au sein de son ordre, elle ne se départissait plus de sa cape grise, signe distinctif de ses fonctions… Bien entendu, cela ne l'empêchait pas de se vêtir avec soin et goût, comme à son habitude. 

Le hasard de ses pas finit par la mener jusqu'à la portion du cimetière qui abritait la sépulture de la famille de Katherine. Elle aperçut la silhouette affligée et solitaire de la jeune femme mais lui laissa son intimité, prenant son temps pour se diriger vers elle. Si la chevalière était en train de se recueillir sur une tombe qu'elle venait de charger d'offrandes diverses, elle ne pouvait pas voir les jeunes hommes qui lui faisaient face, avec une pointe de frustration dans le regard. Ces derniers redressèrent la têt en sentant arriver la shaman avant de l'inviter à se rapprocher. Habituée à se déplacer sans bruit pour ne pas troubler la quiétude des lieux, la sidhe alla se positionner un peu en retrait de Katherine… 

La jeune inconnue semblait particulièrement affligée… Et il ne lui fallut pas longtemps pour apprendre que la tombe qu'elle venait d'honorer était celle de ses frères, chevaliers eux aussi… La demoiselle devait être leur cadette car elle semblait singulièrement plus jeune qu'eux dans l'ensemble. Après un certain temps, la shaman se rapprocha d'elle pour se positionner juste à ses cotés, prenant bien soin de marcher normalement en laissant le gravier du chemin crisser sous ses pas. Inutile de la prendre par surprise dans un tel moment…


-Vos frères sont heureux de vous voir et vous remercient de vos présents…

Miranda tourna légèrement la tête vers elle en lui offrant un sourire chaleureux et avenant… C'était une invitation au dialogue car elle ne voulait pas pour autant s'imposer à la vivante…

_________________
Spoiler:
 
Kit par Cirdan, Tektek par Cirdan
Crédits d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Ilias
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 07/02/2012

MessageSujet: Re: Amour fraternel (Miranda) Ven 30 Nov - 22:14

Il serait bientôt temps de rentrer… Bien sûr, Katherine ne pourrait pas faire le trajet de Naturalia jusqu’à son foyer à Bénécius en cet après-midi, elle n’arriverait jamais à temps avant la tomber de la nuit, même à cheval. Dormir sur les chemins ne lui semblait pas non plus très raisonnable, tant elle pouvait être nerveuse. Ce n’était pas un comportement digne d’une écuyère, certes, mais il valait mieux être prudent, surtout lorsqu’on était une femme. À la pensée qu’elle était couarde, Katherine ne pu s’empêcher de serrer les dents. Encore de quoi ridiculiser sa famille au sein de l’ordre des Chevaliers. Pas de quoi en faire un drame, se rassura-t-elle de force. Elle pourrait toujours corriger son défaut en vainquant ses peurs…

Sur le point de se retirer de cet endroit paisible mais néanmoins glacial, Katherine renifla un peu de sa tristesse avant de frotter ses mains congelées par l’air qui venait du nord. Ses longs doigts délicats casseraient comme du verre, si elle continuait à s’attarder ici sans gants. – Elle les avait oublié avant de quitter Bénécius, la tête de linotte. –

Un crissement sur le gravier attira son attention. Elle manqua sursauter, mais elle garda tout de même son air presque impassible avant de pivoter sur elle-même avant de découvrir la source de ce bruit léger. Une femme s’approcha d’elle. Elle n’avait l’air aucunement menaçant. Au contraire, Katherine la trouva très belle et paisible dans son allure. De toutes façons, l’écuyère ne se serait pas attendu à voir ici un aigrefin ou alors pire, un Mage Noir. L’endroit étant un lieu publique et de recueillement pour tous, elle ne daigna pas demander à la femme de s’en aller de sa ‘’bulle’’ privée. D’ailleurs, elle n’en avait nullement envie. Un peu de compagnie lui ferait sans doute le plus grand bien en ces circonstances malheureuses.


- Bonjour, s’entendit-elle dire d’une voix de souris, presque couverte par le sifflement du vent.


À l’entendre parler de ses frères, Katherine ne pu cacher la mine surprise qui s’afficha sur son visage de poupée de porcelaine. Puis, cette surprise se mua en suspicion et ses sourcils se froncèrent très légèrement.

- Comment pouvez-vous savoir cela?

Peut-être bien que cette mystérieuse dame faisait partie de cette étrange caste capable de voir les morts… Cela ne l’aurait pas tant étonnée. Les cimetières étaient, après tout, un endroit propice pour converser avec les fantômes..

- Pardonnez-moi, s’excusa-t-elle aussitôt. Oui, j’ose bien espérer qu’ils sont heureux de ce que nous leur offrons… Mais c’est bien peu donné face au don de leur vie. (Elle répondit doucement à son sourire.) Je m’appelle Katherine. Katherine Ilias.

Elle jeta un bref coup d’œil à la tombe, cherchant quelque chose qu’elle ne pouvait pas voir, contrairement à cette femme.

- Vous pouvez réellement les voir et les entendre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miranda Tolmed
La Passeuse ~ LVL 5 bis
La Passeuse ~ LVL 5 bis
avatar

Messages : 2869
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 33
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télékinésie - Dialecte des Esprits - Téléportation - Contrôle du Cristal - Contrôle des Illusions
Armes: Dague - Tatouage
Relations:

MessageSujet: Re: Amour fraternel (Miranda) Lun 3 Déc - 16:57

La shaman répondit aux salutations de la jeune femme par un sourire doux. Il était tonnant à quel point les vivants pouvaient se montrer silencieux ici, chuchotant à peine de peur de déranger le repos des gisants… Pourtant les cimetières n'étaient pas des lieux silencieux, loin s'en fallait. Il lui arrivait parfois de les voir comme des villes dans la ville, ou un quartier particulièrement animé. Certains supportaient très mal leur disparition et cherchaient à attirer l'attention par tous les moyens, ou hurlaient leur désespoir. Cela pouvait produire une véritable cacophonie difficilement supportable pour les tout jeunes shamans encore inexpérimentés. A cet instant, par exemple, si Katherine n'élevait pas la voix en signe de recueillement et de respect, il y avait un esprit en train en chanter une chanson grivoise à deux tombes d'ici. Juste pour énerver son voisin…

Le ton suspicieux ne gêna absolument pas Miranda, habituée à ce genre de réactions. Les shamans étaient relativement connus mais ils étaient un peu considérés comme les personnage d'un vieux conte. Il était plus difficile de les voir en "pleine action" que d'écouter les légendes courant à leur sujet en dodelinant de la tête… Probablement parce que sa caste rappelait de façon brutale le caractère éphémère de l'existence… Sans compter qu'ils avaient accès à des secrets qui pouvaient faire froid dans le dos…


-Ne vous excusez pas, ce serait plutôt à moi de le faire. J'ai probablement été un peu trop cavalière dans ma façon de faire…

La shaman eut un sourire d'excuse à l'intention de Katherine avant de lui tendre la main.

-Et bien enchantée Damoiselle Ilias, je me nomme Miranda Tolmed.

D'un mouvement gracieux, elle invita la jeune femme à la suivre jusqu'à un banc tout proche, installé contre le tronc d'un chêne. La sidhe ne semblait pas dérangée outre mesure par le froid mordant bien que chacune de ses respirations fasse naître un petit nuage de vapeur. Bien que la chevalière ne puisse les voir, ses frères la suivirent de prêt, formant un arc de cerce protecteur à un pas derrière elle. C'était touchant de voir cette façon de faire…

-J'ai effectivement la possibilité de voir et de parler avec les esprits… Je peux vous servir d'intermédiaire si vous le désirez…?

La question était tout autant destinée à Katherine qu'à ses frères. Effectivement, la jeune femme n'avait besoin d'elle que pour leurs réponses, pas pour leur parler. Alors qu'il s'agissait de l'inverse pour ses frères… Bien entendu, elle n'attendait rien en retour…



_________________
Spoiler:
 
Kit par Cirdan, Tektek par Cirdan
Crédits d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine Ilias
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 07/02/2012

MessageSujet: Re: Amour fraternel (Miranda) Mer 19 Déc - 15:47

Cette femme était vraiment pleine de mystère. Du moins, c’était comme ça que la voyait Katherine, du genre accrochée à ses vieux contes de fés que sa défunte mère se plaisait à lui lui chaque soir avant qu’elle ne ferme les yeux. Elle avait beaucoup entendu parler des shamans, mais pour une raison obscure, elle demandait toujours à sa figure maternelle de passer ces histoires, d’en trouver une autre. Peureuse de nature, Kathy ne pouvait pas cacher que tout ce qui se rapprochait de la mort l’effrayait d’une certaine façon. Y comprit les Shamans de ses bouquins.

Dans son imaginaire, elle les voyait comme des sauvages vivant dans les bois, vêtus de vêtements bizarre et portant même des os comme breloque, voir un crâne comme chapeau. Elle les liait presque aux Mages Noirs, avec leur art proche de la nécromancie. Elle pensait qu’ils étaient méchants, qu’ils mangeaient les enfants, qu’ils étaient fous à cause de la voix des morts qui ne cessait de leur passer entre les deux oreilles.

Mais Miranda semblait bien différente de ce à quoi elle s’était toujours attendue de la part d’un shaman. Elle la trouvait bien féminine, bien jolie, bien saine d’esprit, surtout. Elle fut prit d’un petit élan de jalousie, d’ailleurs, en constatant qu’elle portait la beauté phénoménale d’une femme. Kathy, elle, n’avait l’air que d’une gamine. Une adolescente dans un corps de préadolescente. Elle n’avait presque pas de formes, possédait un visage enfantin et des manières tout aussi immatures. Une moue s’étira sur son visage alors qu’elle suivait Miranda jusqu’à un banc, bien situé dans le cimetière. Elle s’installa à côté d’elle et l’écouta parler avec une patience toute feinte, les mains croisées sur ses genoux.

Elle proposa de lui servir d’interprète… Katherine resta sceptique à ses mots. Elle se demanda si cette femme était réellement shaman, si ce n’était pas une charlatan qui allait lui demander une somme astronomique après lui avoir déblatérer des mensonges. Malgré ce fait, elle se risqua tout de même à hocher la tête de façon affirmative.


- Oh oui… dit-elle à la façon d’une petite fille à qui on aurait offert un dessert. J’aimerais beaucoup…

Savoir ce que ces frères avaient à lui dire lui ferait sans doute le plus grand bien. Ou alors le plus grand mal.

- J’aurais bien aimé savoir s’ils me trouvent à la hauteur de la tâche, marmonna-t-elle en baissant les yeux. Je suis la première chevalière de la famille et… je doute de pouvoir faire ce qu’exigent mes fonctions…

En effet, cette question lui retournait l’estomac chaque fois qu’elle se prenait à y penser. Elle savait bien que ces frères, de leur vivant, n’auraient pas été d’accord avec son choix de vie. Mais peut-être que leur décès aurait suffit à les faire réfléchir. Katherine se rassurait à penser que s’ils étaient morts, c’était pour lui donner un signe, à sa famille et elle. Le signe qu’il étant temps qu’une femme Ilias prenne le flambeau de la chevalerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miranda Tolmed
La Passeuse ~ LVL 5 bis
La Passeuse ~ LVL 5 bis
avatar

Messages : 2869
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 33
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télékinésie - Dialecte des Esprits - Téléportation - Contrôle du Cristal - Contrôle des Illusions
Armes: Dague - Tatouage
Relations:

MessageSujet: Re: Amour fraternel (Miranda) Jeu 20 Déc - 9:26

Si Katherine n'était pas coutumière de l'univers des shamans, la jeune femme ne pouvait en dire autant des chevaliers. En étant la femme du futur dirigeant de la caste, il ne s'en était jamais caché, elle avait pris l'habitude de régulièrement les côtoyer… Les femmes étaient justement fort rares à rejoindre leurs rangs. En un sens, elle les comprenait fort bien. Ce n'était pas une question de principe, savoir si une femme pouvait tout aussi bien monter à l'assaut ou faire preuve d'honneur et de justice, que de mentalités. Si elle ne désespérait pas que les choses viennent à changer grâce à Edalion, elle avait déjà eu le loisir de constater qu'une grande partie de ses collègues étaient terriblement machistes, rétrogrades et d'une loyauté douteuse. Il était admirable de voir que cette jeune demoiselle avait pourtant décidé de rejoindre leurs rangs.

-Ils vous écoutent…

Miranda avait sentit la pointe de scepticisme chez la jeune femme, probablement parce qu'elle y était terriblement habituée. Si les gens ne la prenaient pas pour une folle initialement, voir pire, une nécromancienne, ils se demandaient toujours ensuite si elle ne cherchait pas à leur soutirer quelque chose. Argent, informations, objets… Il lui était parfois difficile de se faire écouter tant les gens avaient tendance à croire qu'elle allait les dépouiller dans les secondes qui suivraient. Alors qu'il n'en était absolument rien. La plupart du temps ils ne comprenaient pas que ce n'était pas vraiment à eux qu'elle rendait service mais, plutôt, aux morts. C'était eux ses clients, c'était eux qu'elle cherchait toujours à aider en priorité. Comme ans le cas présent en leur offrant la possibilité de faire passer un message… 

La question de Katherine provoqua un grand charivari chez ses frères. Visiblement en désaccord sur la réponse à donner, ils parlaient tous en même temps et le débat semblait houleux. Comme il était évident que ce n'était pas la première fois qu'ils mettaient cela sur le tapis. La shaman fronça légèrement les sourcils, essayant de démêler tout cela tut en identifiant les différentes voix… Accessoirement il n'était jamais bon de fournir une réponse ainsi, à brûle pourpoint. Un peu de diplomatie ne pouvait être que préférable…


-Et bien vos frères ne se ressemblent pas… Ils ont donc chacun leur vision des choses. Il semblerait qu'il y ait trois camps différents. Markus et Viktor ne semblent désapprouver le fait que vous cherchiez à marcher dans leurs pas alors qu'Ezekiel et Aristide vous soutiennent complètement. Konrad semble attendre de voir ce que vous ferez avant de juger…

A chaque fois qu'elle avait cité un nom et une opinion, elle avait jeté un furtif regard de coté, comme si elle guettait l'assentiment de quelqu'un. Ce qui était tout à fait exact…

-La caste des chevaliers demande courage et force d'âme avant tout. Les capacités physiques, le sexe, ne sont que des moyens de différencier les gens. Je suis certaine que vous leur apporterez beaucoup…

Au moins deux des cinq frères acquiescèrent vigoureusement aux propos de la shaman alors que Markus se contentait d'un reniflement dédaigneux…



_________________
Spoiler:
 
Kit par Cirdan, Tektek par Cirdan
Crédits d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amour fraternel (Miranda)

Revenir en haut Aller en bas

Amour fraternel (Miranda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: La Place des Héros-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com