AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

J'aurais préféré être mort... (Bellinda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 23
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Mar 18 Déc - 17:08

- Aouch!!! Non! Ouste!

Sven repoussa la vieille bique qui tentait de lui faire ingurgiter une mixture poisseuse et nauséabonde. Un ‘’remède’’, qu’elle appelait. Personnellement, le démon y voyait plutôt une vase toxique, puisque son voisin, qui en avait mangé, était décédé à peine une heure après dans sa vomissure. Coïncidence? Au Mouroir, il n’y avait jamais de coïncidence, les médecins étant semblable aux bourreaux. Lorsqu’on se retrouvait au Mouroir, il n’y avait pas grand chance d’en ressortir dans un meilleur état que lorsqu’on en était entré… Malheureusement, l’Archimage Maléfique n’avait pas vraiment eut le choix, puisqu’il c’était réveillé ici après son escarmouche au Temple avec Edalion le Chevalier Sauveur de Vierge. Des confrères, venus en retard pour exécuter leur propre sacrifice, l’avait trouvé dans un sale état, inconscient, parmi des gravas, et l’avait tout simplement ramené ici, dans cet ‘’hospice’’ de Maléficium.

Au réveil, Sven n’avait pu ressentir qu’une grosse douleur à la mâchoire et d’autres douleurs, moindres, un peu partout sur le corps. Son torse en particulier était ‘’taché’’ d’ecchymoses, résultat de sa chute de la mezzanine sur les pierres en contrebas. Malgré le combat qui avait eu lieu avec acharnement, le démon était toujours en vie. Son adversaire avait sans doute eut un certain élan de miséricorde et l’avait donc épargné en se concentrant uniquement sur la libération de la Mage Blanche.

Son sacrifice avait été un flop. Un gros flop… Il ne s’était d’ailleurs pas attendu à ce que la boîte de conserve débarque comme ça à l’ultime seconde où il s’apprêtait à planter sans dague dans le corps délicat d’Harmonie. Quoi qu’il en soit, le goût amer de la défaite cuisante lui restait encore en bouche… À moins que ce ne soit le déjeuner du Mouroir….

Enfin, la vieille folle partir avec son bouiller immonde afin de le faire manger à un autre supplicié. De son côté, Sven retapa un peu son oreiller troué et jaunit afin de pouvoir s’y adossé, ainsi assis dans son lit. On avait quelque peu pansé ses blessures, mais rien d’extraordinaire. On l’avait mis torse nu pour pouvoir traiter ses bleus à la poitrine, et on lui avait donner un tout petit sac de glace pour sa mâchoire douloureuse. D’ailleurs, il en avait perdu un molaire, tout au fond de la bouche, dans cette bataille, et Sven ne pouvait pas s’empêcher de faire des grimace pour aller titiller de sa langue le trou que cela avait laissé dans sa gencive.

Foutu Chevalier… Rien n’aurait pu être pire, aujourd’hui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Mar 18 Déc - 18:06

Alors dieu, dans sa grande mansuétude, entendit la prière de Sven et décida qu'il était temps de l'exaucer... Dans un élan de générosité sans bornes, il envoya un groupe de tout jeunes mages noirs désireux d'en apprendre plus dans les soins droit vers le blessé, le tout accompagné d'un vieillard irascible bien décidé de faire des malades du jour les prochains cobayes de ses ouailles... Il entra donc avec panache dans la chambre, suivi de près par ces jeunes avides de savoir... Détailler Sven lui prit de longues secondes avant qu'il ne se retourne vers sa petite troupe et ne désigne une frêle silhouette féminine...

-Vous là... Ce sera votre patient attitré pour la journée ! Je repasse dans deux heures pour vous interroger sur la façon dont vous lui avez enlevé l'appendicite...

Et la petite troupe repartit aussi vite qu'elle était arrivée, laissant la jeune demoiselle devant un mage noir qui ne semblait pas du tout souffrir d'une appendicite. Peut-être d'une rencontre un peu musclée avec un géant des montagnes mais certainement rien qui ne nécessitât une telle intervention... Capuche rabattue pour masquer son visage, la jeune femme se rapprocha pourtant du malade, penchant étrangement la tête... Visiblement quelque chose la dérangeait chez lui et elle essayait de déterminer de quoi il s'agissait...

-Vous !!!

La jeune femme se redressa, laissant échapper quelques mèches blanches de sa capuche sans pour autant dévoiler son visage... Visiblement elle le connaissait...

-Je croyais que Boîte de Conserve vous avez escorté jusqu'à la sortie en un seul morceau...?

Franchement, Bellinda était venue ici pour des raisons bien particulières... Elle avait eu vent de certaines expériences qui se tenaient dans les sous-sol. Elle avait donc voulu voir de quoi il en retournait. Ce n'était pas uniquement par altruisme, il était aussi toujours bon de savoir ce que tramaient les robes noires. C'était sa maigre contribution à l'effort de guerre pour redresser un peu son ordre... Et puis si elle pouvait aussi leur laisser quelques mauvais souvenirs au passage, ce serait d'autant plus amusant.

Par contre, Malificium était bien assez grand pour qu'elle ne se soit pas attendue à croiser l'une des très rares connaissance, si l'on pouvait le qualifier de tel, chez les mages noirs... Ils avaient certes été alliés le temps d'éliminer les menaces d'une sorcière fantasque... Mais rien ne disait qu'il n'allait pas se montrer agressif maintenant. Se sachant potentiellement en danger, la jeune femme était donc prête à réagir si le besoin s'en faisait sentir...


-T'as joué contre un ogre et t'as perdu...?

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 23
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Jeu 20 Déc - 18:01

Le démon aux yeux saphir avait cru pouvoir être tranquille, maintenant que la vieille femme était partie embêter quelqu’un d’autre avec ses soupes meurtrières. Il s’était autorisé un moment de répit et avait fermé les yeux pour quelques minutes, tentant d’ignorer les gémissements, d’agonie, les cris de douleurs et les pleurs des malades qui n’en pouvaient plus de vivre. Ce qui était vraiment bizarre, au Mouroir, c’était qu’on s’arrangeait souvent pour faire périr ceux qui avaient le plus de chance de s’en sortir, et qu’on laissait les autres souffrir durant longtemps. Coïncidence ou bien simplement cruauté de Mage Noir? Un peu des deux, peut-être…

En apercevant le groupe de jeunes recrues qui se dirigeait vers son lit, Sven ne pu qu’être suspicieux. Voir ce genre d’attroupement n’était jamais bon signe, surtout qu’il ne connaissait aucun d’entre eux. Ils n’étaient pas là pour lui souhaiter prompt rétablissement, de toute évidence. Ses yeux se plissèrent alors que le plus vieux lui assignait une recrue, prenant bien soins de lui donner sa directive. Immédiatement, une sorte de vague d’énergie, semblable à de l’adrénaline, traversa son corps. Malgré le fait qu’il soit déjà blessé et de ce fait vulnérable, Sven était prêt à se battre contre n’importe qui, ici. L’instinct de survie étant plus fort que tout, il se défendrait bec et ongles si on attentait à ses jours.

Maintenant seul avec l’inconnue, qui semblait de toute évidence être une femme vue sa silhouette, l’Archimage Maléfique la dévisagea avec une hostilité. Pas question qu’elle ne touche ses organes! Cependant, à l’entendre parler, quelque chose piqua son attention d’une toute autre manière. Parlait-elle vraiment d’Edalion? Puis, sa voix lui disait quelque chose…Il l’avait déjà entendu quelque part…


- Il l’a fait… répondit-il cependant d’un ton haineux à l’adresse de ce Chevalier. Ça ne l’a pas privé de revenir me foutre une raclée quelques temps plus tard…

Elle n’avait pour le moment pas besoin d’en savoir plus sur les fâcheuses circonstances qui l’avait mené jusqu’au Mouroir. Après tout, c’était assez humiliant comme ça de s’être fait piquer sa vierge sous le nez. Si en plus il devait lui raconter en détail comment il s’était fait démolir et ridiculisé par celui qu’on appelait le Porteur d’Espoir… Il ne donnait pas cher de sa fierté!


- Touche-moi et je te jure que tu perds tes mains, femme…

Ce n’était pas des paroles en l’air…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Ven 21 Déc - 8:32

La jeune femme étouffa un ricanement… Elle ne savait pas ce qu'avait pu faire Sven, probablement un truc de mage noir donc certainement répréhensible aux yeux de la loi. Donc à ceux d'Edalion. D'où réaction musclée du dit chevalier plutôt prévisible. Par contre elle ne voulait pas savoir ce qu'il avait pu faire. L'elfe avait comme l'impression que non seulement cela ne ferait pas avancer leur débat mais, qu'en plus, elle serait encore moins à l'aise à ses cotés. Déjà qu'elle se demandait comment elle pouvait faire dans la situation présente…

-Loin de moi l'idée de t'amocher plus que tu ne l'es déjà…

Disant cela Lili leva légèrement les mains pour les mettre en évidence, histoire qu'il ne mette pas en doute ses propos. Mais sa seule parole n'allait pas suffir… Du peu qu'elle avait vu du mouroir, si on venait d'être désigné comme volontaire pour les expérimentations, on avait plus vraiment le choix…

-J'veux pas faire mon corbeau de mauvais augure mais si c'est pas moi, ce sera un autre… Et t'as pas forcément l'air en état de te soustraire aux expérimentations de l'autre docteur là…

Et il ne payait effectivement pas de mine coincé sur son lit d'hôpital… Pour peu qu'ils s'y mettent à deux, Sven aurait vraiment du mal à leur refuser quoi que ce soit. A moins qu'il n'ait un atout dans sa manche? Lili aurait pu l'aider, elle avait de quoi faire passer la douleur et remettre sur pied n'importe qui, mais elle n'était pas encline à les gaspiller sans raison. L'elfe ne faisait pas partie de la caste bénéfique et altruiste des mages blancs et même si elle avait tendance à suivre sa conscience, elle savait faire en sorte de servir ses propres intérêts.

-Bon ben c'est pas tout ça mais j'ai des trucs à faire. C'était sympa de te recroiser, je te souhaite bonne chance hein…

Bellinda se dirigea vers la porte. Après tout elle avait des choses bien précises à faire ici… Et elle ne faisait que laisser un patient entre les mains de ses médecins, non? Si Sven les avait aidé dans le Jardin Paradisiaque, il ne s'était pas non plus révélé très amical. C'était avant tout un mage noir, il n'allait certainement pas copiner avec n'importe qui et se mettre à aider les autres juste pour leurs beaux yeux… Elle resta quelques instants main sur la poignée avant de se retourner vers lui…

-D'un autre coté je connais pas trop le mouroir… Faudrait que je me trouve un guide…

Elle attendit de voir si l'excuse qu'elle lui proposait lui convenait pour prendre la fuite… Ensuite… Il n'aurait qu'à la guider en échange de véritables soins.



_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 23
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Ven 21 Déc - 15:09

Cette créature avait le don de le mettre quelque peu sur les crans…. Comme beaucoup d’autres personnes, en fait. Étant un Mage Noir, on pouvait dire que Sven n’avait au départ que très peu de patience vis-à-vis les gens moqueur. Ironie, puisque lui-même se faisait un malin plaisir à ricaner des autres sans arrêt. Mais cela, c’était une toute autre histoire. Le démon tapotait l’ongle de son index sur la petite table de chevet, collée au vieux lit, tout en écoutant les sornettes de celle qui lui faisait face. Bien qu’il ne voulu pas l’admettre pour le moment, elle avait raison sur un point. Si ce n’était pas elle qui jouait avec lui, un autre viendrait et n’hésiterait pas. Cependant, à quoi bon s’être porté volontaire pour l’exercice si au bout du compte on s’en retirait? Cette bonne femme cachait quelque chose de plutôt louche.

Il envisagea l’idée de se battre contre une bonne poignée de recrue…mais rejeta bien entendu cette possibilité au bout du compte. Il n’était pas dans un assez bon état pour mettre hors service une petite armée de novices, même s’il pourrait décapsuler la tête de quelques uns avant de céder. Il trouverait bien un échappatoire à tout ça. Il était Sven Merinstal. Il était chanceux…

Quand la femme tourna les talons pour se diriger vers la porte de sortie de la minuscule chambre, l’Archimage ne pu s’empêcher de plisser les yeux. C’était bien facile pour elle, pour rebrousser chemin, elle qui n’était pas allonger dans un lit du Mouroir, et qui par-dessus tout était toujours en pleine forme. Sven s’attendait donc à la voir quitter la place, mais celle-ci se résorba et se retourna vers lui pour lui faire de nouveau face. Qu’est-ce qu’elle voulait, encore? À sa dernière phrase, Sven prit un air faussement surpris et à la fois fort amusé.


- Ooh, fit-il d’un ton sarcastique et pourtant moqueur. Vraiment? Ça tombe bien, puisque je suis là…. (Il perdit toute trace de sourire et d’amusement, redevenant complètement sombre et inquiétant, lui faisait bien voir qu’il savait où elle voulait en venir.) C’est bon, je te montre la sortie…

Ce qu’il ne lui disait pas vraiment, c’était bien entendu qu’étant un Mage Noir, il était avide de récompenses, et que sans nul doute, il demanderait plus qu’une aide de sortie de sa part. Cependant, il verrait ce détail une fois hors du Mouroir…

Déjà assis dans le lit, il ne lui resta qu’à descendre de celui-ci, grimaçant sous la douleur générale qu’éprouvait son corps. Il avait l’impression que tous les muscles de son corps avaient été déchirés. En moins pire, bien sûr… C’était comme s’il avait passé des jours d’acharnement dans une salle d’entraînement et qu’après une nuit de sommeil, tout son corps en subissait les contrecoups.

Toujours torse nu, le démon tendit les bras et attrapa le reste de ses vêtements pour les enfiler avec une lenteur obligée. Chose faite, il poussa un long soupir d’exaspération avant de tourner la tête vers la femme qui était toujours dans la pièce.


- Ne traînons pas, avec que mes gentils confrères ne reviennent voir où tu en es…

Passer par tous les couloirs ne seraient peut-être pas bien difficile, étant donné que peu de Mages Noirs se souciaient des leurs. Ils passeraient probablement inaperçus par bon nombre d’entre eux. Probablement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Ven 21 Déc - 23:40

Pour l'instant on ne pouvait pas vraiment parler d'amour fou entre ces deux là... C'était plutôt comme si un chat et un chien s'étaient retrouvés bloqués sur un rondin au beau milieu de rapides. Même s'ils se grognaient dessus et ne s'aimaient visiblement pas, ils n'avaient pas vraiment d'autres choix que coopérer un minimum. Dans le cas présent les rapides avaient des airs de mouroirs et Lili avait presque l'impression que les autres patients auraient volontiers troquaient leur place avec Sven. Malheureusement pour eux, la jeune femme avait besoin d'un guide ayant encore un minimum de ses capacités... Et aux bosses qu'elle constatait sous les draps, bon nombre des occupants des lieux avaient laissé un petit bout en souvenir. Elle préférait autant ne même pas savoir dans quelle circonstance...

L'elfe ne se laissa pas prendre aux faux airs du mage, parfaitement consciente qu'ils jouaient tout deux une pantomime cent fois répétée par d'autres... Mais elle le laissa finir, il y avait certaines règles à suivre dans ce petit jeu. La jeune femme le laissa donc se lever, difficilement, et s'habiller, lentement. D'un autre coté, il aurait été dommage qu'elle n'en profite pas pour "évaluer" à qui elle avait à faire. Avec un regard tout à fait professionnel, bien entendu. Difficile de savoir si ce qu'elle put voir lui plut ou pas, elle n'en laissa rien transparaître, restant à l’abri de la capuche de sa robe d'emprunt... Elle ne reprit la parole que lorsqu'il se fut déjà bien avancé.


-Mais je sais fort bien où se trouve la sortie... Ce sont les sous-sols et les salles d'expérimentation qui m'intéressent...

Lili sortit une petite fiole de sa sacoche, jouant à la faire passer entre ses doigts avec une certaine nonchalance... De celle que l'on acquiert lorsque l'on fait un geste de façon machinale. Ce n'était pas complètement une façon de le narguer... Ni de faire pression sur lui. En fait elle n'était pas encore assez vicieuse pour cela. Du moins consciemment.

-Je me suis dis qu'entre ta situation et ta réaction au Jardin, tu aurais peut-être envie de percer les mystères entourant le mouroir...?

Et bon nombres de rumeurs courraient sur l'endroit. Toutes n'étaient pas destinées à rassurer la populace d'ailleurs mais quelques unes laissaient sous-entendre qu'il y avait moyen d'acquérir une certaine puissance si on parvenait à fouiller les sous-sols en toute impunité. Lili n'était pas là pour ces rumeurs là mais elle pariait que Sven pouvait être appâté par pareilles promesses... Enfin, elle l'espérait.

-Sachant que je suis prête à te remercier comme il se doit si tu m'aides à faire ma petite enquête.

Elle secoua légèrement la fiole afin de la mettre en évidence, volontairement cette fois-ci.

-En commençant par éviter que les bons soins de tes confrères ne t'achèvent par exemple... Intéressé?

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 23
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Lun 24 Déc - 1:42

Nul besoin de spécifier que Sven détestait que l’on lui force la main pour accomplir les moindres volontés d’une personne… Pourtant, même ce n’était pas par la force physique, il avait la mauvaise impression que cette fille le manipulait pour arriver à lui faire exaucer le moindre de ses petits désirs. Monnaie d’échange? Ne pas se faire charcuter par son propre groupe, ironiquement à l’histoire… À la pensée qu’il allait lui servir de guide touristique durant une période de temps indéterminée, le démon grinça douloureusement des dents. Bien entendu, elle lui revaudrait cela un jour ou l’autre, et ce, avec son consentement ou non. Sven ne donnait pas gratuitement, même quand il y était forcé. Il finissait toujours, tôt ou tard, par reprendre son dû. À vrai dire, la seule et unique personne en mesure de lui faire faire toutes ses volontés sans qu’il ne demande rien en retour était Evaly Eoras, la Chroniqueuse. Mais ça, il n’en avait jamais pris conscience encore…

L’Archimage regarda la femme jouer avec sa fiole et il ne put s’empêcher de s’imaginer la lui arracher des mains tant cela l’énervait. Cependant, il n’en fit rien, se contentant de renifler avec dédain sous ses paroles. Percer les mystères du Mouroir. Mais quels mystères croyait-elle pouvoir résoudre dans cet endroit? La seule chose à trouver serait des tas de cadavres dans ses caves… Malgré cette réalité quasi évidente, elle semblait pourtant bien décidée à jouer au détective et à enquêter sur cet endroit barbant. Personnellement, Sven aurait nettement préféré qu’elle veuille aller investir son temps dans une taverne. Le démon avait une forte envie de se saouler, après la défaite au Temple Oublié. Puis, pourquoi pas la saouler elle aussi afin de la jeter dans son lit par la suite… Il garda cette pensée pour lui… Elle ne devait pas être si moche sous sa capuche. Elle avait une voix agréable. D’ailleurs, il était vraiment certain de l’avoir entendu quelque part, mais le souvenir ne lui venait pas en tête…

Sven se rapprocha d’elle, gardant ses yeux bleu hivernal planté sur la petite silhouette qu’elle représentait. Il s’arrêta à moins d’un mètre d’elle, une distance sans doute trop personnelle pour deux étrangers. Mais Sven ne connaissait pas le concept de ‘’bulle privée’’. Il s’introduisait là où il le voulait et ce dans tous les sens du terme…


- Dis-moi…commença-t-il d’un ton affirmatif plus qu’interrogatif. Tu n’es visiblement pas une vraie Mage Noire…

Il n’avait pas besoin de sa réponse pour connaître la vérité. Si les autres qui l’accompagnaient précédemment avaient été trop stupides pour ne pas s’en rendre compte, lui ne pouvait pas être berné. Son aura était tout sauf celui d’un Novice des ténèbres. Ni celui d’un Lumineux, en fait… Le fait qu’elle se soit introduite ici sous des airs d’une consœur était un crime grave pour son ordre. Dans la logique des choses, Sven n’aurait pas hésité à lui sauter dessus afin de lui arracher les tripes pour ensuite les manger…. Mais les circonstances présentes voulaient qu’ils forment un duo improbable et qu’il se soumette à son petit désir.

Il passa finalement près d’elle, manqua la frôler d’un millimètre, puis attrapa la poignée de porte, lui signifiant bien qu’il se mettait en route et que si elle voulait vraiment jouer au détective, c’était maintenant ou jamais. Après tout, c’était ‘’son royaume’’, ici et il devait se montrer maître des lieux, et de ce jeu dangereux, par la même occasion.

La douleur l’empêchait de se déplacer bien vite, mais cela n’était pas grave. Il avait tout le temps du monde et se moquait bien que l’autre soit pressée. Il était le guide, elle devrait se plier à sa façon de faire. Quelques pas plus loin, il fit volte face et tendit le bras dans sa direction, faisant un mouvement fluide de l’index afin de lui spécifier de le suivre.


- Dépêches-toi, se plaignit-il d’un ton las, avant que je ne change d’avis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Jeu 27 Déc - 18:27

Bellinda avait parfaitement conscience qu'à la première occasion, Sven en profiterait pour lui planter un couteau entre les deux omoplates... Mais pour l'instant cela ne la dérangeait pas outre mesure, c'était plutôt un risque calculé en quelque sorte... Après, que ses propres décisions les mettent dans la merde tous les deux était un détail dont elle s'occuperait sur le tard. Pour l'instant lui permettre de se soustraire aux "guérisseurs" de sa patrie était une façon détournée de le remercier de les avoir aidés au Jardin Paradisiaque. Même si elle ne le dirait probablement pas et qu'il ne devait certainement pas se souvenir d'elle. Points de détail là aussi. La jeune femme haussa les épaules avec une nonchalance étudiée.

-Non, visiblement, je ne le suis pas... Mais ne va pas t'imaginer que je suis une oie blanche pour autant...

Sven put apercevoir un sourire en coin, un poil sardonique. Lili flirtait bien trop dangereusement avec les limites pour être une innocente jeune fille... Loin s'en fallait. Et même chez les siens ses actions étaient souvent sujettes à caution. La soudaine proximité du mage noir ne semblait d'ailleurs pas la déranger outre mesure. Il put juste percevoir un léger mouvement de sa main qui allait s'enfouir dans sa cape. Ce n'était pas la traduction d'une forme de stress, juste un réflexe obtenu depuis de longues années qui laissait présager qu'elle était fort prudente. Et qu'elle n'aurait probablement pas plus de remords que lui à lui enfoncer une dague entre les deux omoplates justement. Tout cela faisait partie des risques du "métier". Elle savait jouer un jeu dangereux et en acceptait toutes les règles et les conséquences...

Elle emboita donc le pas à son ronchonnant guide se demandant quel malheureux patient allait être désigné volontaire pour combler son absence même si, étant donnée la faune locale, elle n'était pas certaine de déborder de compassion pour ce dernier. S'il se débrouillait bien, le mage noir n'aurait pas à revenir ici et cela offrirait le temps à la mémoire collective des soigneurs de se purger de sa petite personne. Ainsi ne risquerait-il pas une opération "surprise"... Alors que le mage noir faisait volte-face pour la pointer d'un index vaguement inquisiteur, elle lui fourra la fiole dans la main, pas encore assez certaine de ses réflexes pour la lui lancer directement. Il aurait eu l'air malin s'il l'avait ratée...


-Tiens, un acompte. Ca devrait te rendre la tâche un peu moins pénible.

La potion n'avait pas un goût très agréable et on avait l'impression qu'elle commençait déjà vous anesthésier les sinus lorsque son fumet montait à vos narines. Mais elle avait le mérite d'être d'une redoutable efficacité en entourant le corps d'une sorte de ouate molletonnée qui laissait à l'extérieur toutes les sensations désagréables que le corps pouvait avoir à subir. Ca ne soignait pas, ça ne rendait pas d'énergie, mais on pouvait sans peine faire un sprint sur une guibole cassée en mille morceaux sans même s'en rendre compte. Et avec le sourire...

Au prochain couloir, ils devraient atteindre les premiers escaliers leur permettant d'aller dans les niveaux souterrains... C'était ces niveaux là qu'elle connaissait moins bien. Pour le reste du mouroir, elle avait eu l'occasion d'y faire un tour, une fois. Pour une mission peu reluisante ayant pour cible un mage noir et une vengeance. Mais ça... Autant ne pas le préciser à son guide de fortune, non?

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 23
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Lun 31 Déc - 16:46

Elle le faisait marrer... Du moins, intérieurement, bien sûr, puisque aucune hilarité ne couvrait son visage blanc comme neige. Sven la trouvait amusant à un certain point. En fait, il semblait penser qu'elle avait surtout beaucoup de cran pour avoir mis les pieds ici en ayant usurper l'apparence d'une soeur des ténèbres. D'ailleurs... comment avait-elle trouver cette robe d'apprentie? Mystère mystère... De toutes façons, Sven s'en préoccupait peu, n'étant pas assez attaché aux siens pour faire tout un drame si jamais cette femme avait mis hors service l'un des leurs pour se vêtir ainsi.

Et cette façon d'avoir l'air si sûre d'elle... Trop sûre d'elle aurait été le terme approprié. Après tout, la confiance excessive amenait aux folies, voilà bien pourquoi elle semblait avoir eu le courage - ou la stupidité? - de demander à un homme comme Sven Merinstal de lui servir de guide au Mouroir. Entrer et sortit d'ici n'était pas chose facile lorsqu'on venait incognito... Et encore moins lorsqu'on le révélait à un pur Mage Noir. Qu'importe, Sven sourit de façon carnassière en camouflant sa méchanceté d'un voile charmant. Chaque chose en son temps...

Lorsque la jeune femme fit quelques pas jusqu'à lui pour lui fourrer quelque chose dans le creux de la main, Sven leva un sourcil curieux. Une potion? Il ne savait pas s'il devait vraiment boire ce truc et lui faire ainsi confiance... Malgré tout, s'il ne faisait rien, il finirait tôt ou tard découpé dans son lit de patient. Il ouvrit alors la fiole tout en regardant son contenu, le renifla un peu, grimaça sous l'odeur douteuse, mais se décida enfin à en boire le liquide.

Le boire était pire que le sentir, et le visage de Sven exprima cette pensée sans problème. Eurk! Il frissonna de dégoût en plissant les yeux. Vraiment! Ça n'aurait pas pu gouter plus mauvais! Mais les sensations désagréables qui recouvraient son corps disparurent comme par enchantement, ce qui lui fit vite oublier la mauvaise expérience gustative. Bon! Direction sous-sols et salles d’expériences.... La joie! L'Archimage se remit donc en route, l'inconnue non loin de lui, et arpenta sans la moindre hésitation bon nombre de couloirs, prenant bien garde à ne pas glisser sur les flaques de sang les plus fraiches qui recouvraient le sol jadis blanc déprimant.

Et, au bout d'une éternité de plusieurs minutes, ils arrivèrent dans un aile presque déserte de l'établissement. Sven mena ainsi sa compagne une autre poignée de minutes plus loin, jusqu'à un cul de sac ou ne se trouvait qu'une seule et unique porte noir. Celle-ci était intacte, quoique légèrement tachée d'hémoglobine. Sven jeta alors un coup d'oeil derrière son épaule, s'assura qu'il n'y avait personne d'autre, puis tourna la poignée afin d'ouvrir la porte.

Un légère brise d'air s'échappa des ténèbres derrières la porte, apportant le parfum particulier du sang, de la sueur et voir même de déchets...naturels... Le démon plissa les narines ainsi que les yeux, tenant toujours la porte ouverte. De l'autre côté de celle-ci, on pouvait voir que la peinture noir était rayée de partout, apportant même à croire qu'il s'agissant de zébrures causé par des ongles...on des griffes. De toutes évidences, plus d'un avait tenté de fuir des sous-sols... Pour rajouter une touche de frayeur, pas une seul torche ou bougie pour éclairer la descente.

Convaincu que cette petite tête de linotte voudrait rebrousser chemin, Sven tourna la tête vers elle, affichant un petit sourire narquois ainsi qu'en haussant le sourcils gauche à deux reprises.



- Les dames d'abord,
minauda-t-il en la toisant du regard.

D'un geste gracieux de la main, il l'invita alors à passer devant lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Mer 2 Jan - 10:18

A sa façon Sven était charmant… Un peu comme certaines leurs carnivores qui se dotaient de leurs plus belles couleurs pour mieux attirer leurs proies. La jeune femme ne doutait pas un seul instant des capacités de charmeur de son guide. Il travaillait à merveille son coté "gentleman" alors qu'il ne l'appréciait certainement pas… C'était une chose qu'elle aurait presque pu lui envier. Le fait de pouvoir embobiner les autres, de les charmer au point d'oublier à qui ils avaient à faire et qu'ils s'abandonnent suffisamment pour qu'une faille apparaisse dans leur défense. De son coté Lili en était parfaitement incapable… Elle ne savait pas gérer les relations sociales, ne parvenant jamais à déterminer quel était la meilleure chose à faire avec les autres. Du moins pour les choses importantes…

Au fil du temps elle s'était détachée de ces préoccupations, partant du postulat de départ que quoi qu'elle fasse, elle finirait par provoquer suffisamment d'agacement chez l'autre pour faire naître des envies de meurtre… Certaines personnes semblaient pourtant passer outre, la plupart du temps à son plus grand étonnement et sans qu'elle ne puisse déterminer ce qui avait bien pu se passer pour qu'elle rentre ainsi dans leurs petits papiers. C'était arrivé avec certains hauts placés de son ordre comme avec des hommes. Le fait qu'elle puisse attirer quelqu'un était d'ailleurs le summum de la bizarrerie à ses yeux et le meilleur moyen de la déstabiliser. La façon dont réagissait Sven à son contact était bien plus naturelle et classique à ses yeux. Elle était en territoire connu… Et le mage noir ne pouvait pas savoir qu'il réagissait à son contact exactement de la même façon que pas mal de ses confrères… 

Toutefois le fait que son guide accepte de boire sa médication sans marchander ou poser de questions lui fit tout de même plaisir… Cela leur évitait de perdre un temps précieux tout en lui montrant qu'il avait probablement une certaine confiance, limitée, en ce qu'elle pourrait lui donner… C'était toujours bon à savoir pour la suite. Non pas qu'elle ait déjà le projet de l'empoisonner de quelque manière que ce soit. Pour l'instant… La porte noire eut le même effet sur le mage noir que sur elle… La jeune femme plissa les narines, soufflant comme si elle essayait de se débarrasser de la mauvaise odeur. Si elle ne tourna pas de l'œil, et n'alla pas vider son estomac dans un coin, elle remonta tout de même son foulard sur le haut de son nez, protégeant ainsi ses voix respiratoires… Et puis ça avait le mérite de masquer en partie son visage et de la préparer à certaines choses.

La jeune femme fronça légèrement les sourcils. Ce genre d'endroits sombres ne la traumatisaient pas plus que cela… Mais avoir quelqu'un comme Sven dans son dos était nettement plus sujet d'inquiétudes. Elle se mit à farfouiller dans sa sacoche avant d'en ressortir une bouteille et des morceaux de mousse. Lorsqu'elle ouvrit le récipient en verre, une forte odeur d'alcool vint s'enrouler autour d'eux le temps qu'elle place la mousse dans le liquide. L'instant d'après elle fermait le tout avant de secouer vigoureusement… Une lumière douce et verte commença à éclairer l'ensemble…


-Ta galanterie est tout à fait exquise mais il me semble qu'un guide fait bien mieux son office en première position… Non?

La question était faussement ingénue… Lili était bien décidée à fermer la marche et à faire en sorte qu'ils aillent là. Les traces de griffes sur les murs semblaient même renforcer cette volonté, indices de la proximité de ce qu'elle cherchait réellement en allant faire un tour dans les sous-sols. Maintenant que la pièce était baignée d'une légère clarté, ils pouvaient voir une série de trois portes sur le fond. De ce coté là, la jeune femme ne savait pas du tout laquelle emprunter…

-Est-ce que tu sais ce qu'il se passe en bas habituellement…

Les rapports qu'elle était parvenue à obtenir au sujet de certaines de ses pièces étaient assez édifiants. Il était question d'expérimentation animale… Un mage noir semblait bien décidé à créer une chimère parfaite…



_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 23
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Ven 11 Jan - 4:11

Malgré son fort semblant de galanterie masculine, la jeune femme qui l’accompagnait ne semblait pas mordre à l’hameçon. Le fait de voir qu’elle ne comptait pas descendre devant lui dans les ténèbres des sous-sols du Mouroir suffit à lui faire perdre le sourire arrogant qu’il portait aux lèvres. Évidement… Il aurait dut s’en douter. Elle était bien plus maligne que ce à quoi il s’était tout d’abord attendu. Sven laissa retomber son bras sur son flanc et continua de fixer l’intruse d’un œil quelque peu plus froid qu’auparavant.

- Cela va de soi, très chère…

Bon… Il devrait alors descendre le premier dans cet endroit tout sauf rassurant. Certes, le fait d’être un Mage Noir lui gommait un peu de la crainte que tout autre individu saint d’esprit aurait pu ressentir dans l’ordinaire des choses. Malheureusement, Sven n’était descendu dans cet endroit qu’une seule fois dans sa vie… Et cela faisait plutôt un long moment. Un certain stress, qu’il s’efforça d’ailleurs de ne pas démontrer devant la femme aux cheveux blancs, monta en lui alors qu’il descendait au sous-sol.

Il avança lentement dans cet univers d’encre, faiblement éclairé par la lumière verte que tenait la Fausse Mage Noire derrière lui. En fait, cette couleur ne donnait pas aspect très rassurant à la scène. En dehors des trois portes menant sur des décors différents, on voyait très clairement les tâches sombres qui maculaient le sol et certains murs autour d’eux. Du sang, de toute évidence. Ce spectacle aurait pu choquer n’importe qui, mais pas Sven, habitué à ce genre d’ambiance pour le moins macabres. C’était comme regarder le ciel bleu. Banal, habituel. Distrait, il écouta à moitié la question de sa compagne et haussa tout simplement les épaules, promenant son regard sur les trois portes, l’une après l’autre.


- Je sais que l’une de ses portes mène à la Morgue. On y garde les cadavres bien au frais pour… les expériences de nécromancie. Tu y feras un tour un jour ou l’autre…

Double sens? Peut-être bien… Menace subtile? Peut-être, encore… Elle aurait tout le temps pour réfléchir à ses propos.

- En dehors de cela… Il y a des laboratoires et… le reste est un mystère pour moi.

C’était la vérité. Sven avait entendu entre les murs que certains Mages Noirs un peu plus fous aimaient jouer avec la génétique. Rien de concluant n’avait découché des expériences dangereuses qu’ils menaient, mais Sven ne doutait pas une seule seconde des abominations que l’on faisait sans doutes subir aux humains et animaux qui se trouvaient enfermés ici depuis des lustres.

Le problème était maintenant qu’il ne savait pas laquelle des deux portes restantes à emprunter. Celle du centre ou celle de gauche? Que voulait dont trouver cette fille ici? Ah…peu importe. Sven se dirigea vers la porte du centre et l’ouvrit sans une once d’hésitation. Contrairement à la salle précédente, le couloir qui s’étendait devant eux était éclairé par de petites torches vacillantes. Il s’avança dans ce second couloir jusqu’à déboucher dans la salle où il menait. Celle-ci était circulaire et très spacieuse, rempli de matériel scientifique en tout genre, de fiole, de bassins remplit d’eau de couleurs différentes.

Mais surtout remplies de cages renfermant des animaux en tout genre. La plupart étaient mal en point, d’autres plus en forme. Mais Sven n’aimait pas particulièrement les animaux, de toutes façon, ainsi se concentra-t-il sur le seul personnage important de la pièce.

Lui-même.


- D’accord… Rien à voir ici, fichons le camp.

Il fit volte-face… Volte-face pour se retrouver nez-à-nez un nouvel inconnu. Sa robe sombre lui confirma que c’était un confrère, mais ses traits faciaux l’aidait aussi à savoir qu’il se demandait sans doute que diable fichaient-ils ici?

- C’est pas une salle touristique, marmonna le nouveau Mage Noir avec sa voix grinçante. Vous avez trois secondes pour m’expliquer la raison de votre intrusion ici…

D’instinct, Sven tendit le bras, attrapa la femme qui l’accompagnait et la tira devant lui. Bouclier humain? Peut-être… Il fit simplement comprendre à son véritable ‘’allié’’ que c’était elle qui allait s’occuper de lui déblatérer des mensonges…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Lun 14 Jan - 13:36

La jeune femme ne se départit pas pour autant de son air innocent, laissant donc Sven ouvrir la marche. Cela n'avait pas marché cette fois-ci mais elle ne doutait pas qu'il renouvellerait sa tentative, d'une façon ou d'une autre… Et en connaissance de chose, la mage avait prévu quelques atouts dans sa manche. Du moment qu'elle avait mis les pieds dans le mouroir, elle s'était tenue prête à n'importe quelle solution… Elle ne pouvait certes pas tout prévoir mais elle avait quelques atouts dans sa manche, des atout suffisamment généralistes pour convenir à un vaste panel de situations… 

Pour autant ce n'était pas uniquement parce qu'elle n'avait qu'une confiance modérée en Sven qu'elle était soulagée de le voir en première position. Les lieux n'avaient vraiment rien d'engageant et les mages noirs n'avaient pas spécialement bonne réputation… En fait, son guide pouvait avoir la même somme d'ennuis qu'elle à venir fureter dans ces souterrains. Du moins de ce qu'elle avait pu constater… Les maléfiques ne semblaient pas posséder une solidarité innée au sein de leur ordre.

Elle ne porta qu'une attention limitée aux propos de Sven, se limitant à l'essentiel. Les menaces à peine voilées ou à demi-mot lui arrachèrent tout juste un vague hochement de tête, faute de mieux, pour ne pas vexer son hôte mais sans plus. Elle avait autre chose à faire et penser en fait sans compter qu'elle s'était frottée à certainement plus terrifiant que Sven ou le mouroir, ou la morgue en général. Sa descente ici ne ferait pas partie de ses souvenirs marquants, ni de ses potentiels cauchemars. Du moins pour l'instant…


-Attaquons par les laboratoires dans ce cas…

De ce coté là, difficile de savoir si le mage noir la menait effectivement là où elle voulait. Cela faisait partie du risque… Mais elle connaissait nettement moins bien les sous-sols de l'édifice… Le tout était d'y aller. Une fois sur place, le retour ne lui poserait pas spécialement de problème, elle avait ses propres astuces pour s'y retrouver. Et une excellente mémoire pour les labyrinthe aussi… Penser à ce détail lui arracha un petit sourire nostalgique teinté de douleur. Ce n'était vraiment pas le moment de penser à cela !

Si son guide ne trouva un intérêt que très limité à la pièce, la jeune femme fut surprise qu'ils aient eu la chance de tomber juste au premier coup. C'était bel et bien ce laboratoire qu'elle cherchait, cette pièce qui contenait les preuves vivantes des tentatives de certains mages noirs dans leurs recherches de la chimère parfaite. Chimère qui serait contre nature et, accessoirement, une arme au potentiel destructeur. Mais les chercheurs de Malificium ne devaient pas avoir beaucoup avancé dans leurs recherches. Les animaux présents dans la pièce étaient plus morts que vis, certains tant clairement des mélanges peu viables de plusieurs créatures. En fait, à bien y regarder, seules deux créatures étaient suffisamment vivaces pour avoir réagit à leur entrée. Une sorte de petit chat dans une cage à oiseaux et un autre animal, sur le fond de la pièce…

Le chat se mit à miauler avec insistance au moment même où le mage noir entrait dans la pièce, tombant sur les deux visiteurs indésirables. L'instant d'après, Sven l'attrapait et se cachait derrière elle, la brandissant presque comme un laissez-passer. Ou un joker quelconque… L'elfe cligna des yeux, deux fois, avant de faire une petite courbette obséquieuse.


-Toutes nos excuses Messire, notre Maître tenait à vous remettre un message…

En se redressant de sa courbette, la jeune femme porta la main à son visage… L'instant d'après le mage noir avait une sorte de vague gargouillis avant de s'écrouler de tout son long manquant presque entraîner la mage rouge qui dut se glisser prestement sur le coté. Sans un regard pour lui, elle se dirigea vers la porte par laquelle il était entré et la ferma soigneusement, allant même jusqu'à glisser une porte sous la poignée pour qu'elle ne puisse se rouvrir…

-Bien, j'imagine qu'il est inutile de te demander de m'aider à le bouger?

La jeune femme se pencha sur le corps inerte, fourragea au niveau de son cou et récupéra un petit élément, éclair bleu au creux de sa main. Elle entreprit ensuite de lui lier les mains, de le bâillonner et de lui bander les yeux en lacérant sans le moindre remords la tenue qu'il portait. On peut d'ailleurs constater qu'il avait les mollets bien poilus… Une fois sa cible saucissonnée, elle commença à fouiller la pièce, prenant tous les papiers qu'elle trouvait…


_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 23
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Lun 4 Mar - 23:52

Pour dire vrai, Sven s’était attendu à un charabia d’excuses inventé par sa compagne d’aventures… Oui, un peu plus de mots et beaucoup moins d’évanouissement, il fallait l’avouer! Les yeux ronds et les coins de la bouche tournés vers le bas dans un air hébété – ou de poisson, dépendamment du point de vue- Sven regarda son véritable confrère fermer les yeux et suivit sa chute jusqu’au sol. Aouch, ça ne devait pas faire que du bien, tout ça. Se mordillant maintenant la lèvre inférieur, soudainement prit d’un léger doute face à ce qu’il était en train de faire dans le dos de son Ordre, Sven observa Bellinda refermer soigneusement la porte afin qu’on ne les surprenne plus de nouveau.

Sortant enfin de sa torpeur quand celle-ci entreprit de lier son camarade comme un petit paquet saucissonné, Sven plissa les yeux avant de répondre, de mauvaise humeur :


- Non, je ne suis pas certain de vouloir participer à cette partie du plan.

Après tout, si jamais on découvrait qu’il avait un lien avec cette entrée par infraction dans le laboratoire, en plus d’un lien avec l’autre Mage Noir qu’on avait agressé ‘’doucement’’ il ne donnait pas cher de sa peau. Surtout si cette manigance remontait jusqu’aux oreilles de son Maître. À cette pensée, un long frisson parcourut son échine. Brrr…. Qu’est-ce qu’on lui ferait, si on l’accusait de trahison? On le fouetterait? On lui couperait peut-être les mains, ou bien on le pendrait, dans le pire des cas! Il fallait dire que les Mages Noirs n’étaient pas les meilleurs au niveau judiciaire. Leur façon de punir les traîtres étaient quelque peu, comment dire… Expéditives.

Puis, pendant que cette fille faisait ce qu’elle avait à faire ici, Sven commença à faire le tour de la grande salle, passant devant toutes les cages, dont beaucoup étaient vides et même tachées de sang, regardant les drôles de créatures qui s’y trouvaient. Certaines d’entre elles semblaient avoir été maltraitées à un points excessifs, tandis que d’autre semblaient modifiées de quelconques manières. N’était-ce pas une queue de chat sur ce lapin? Pfff… quel manque flagrant d’originalité.

Sven arriva alors devant une plus grande cage, où un animal grognait férocement. C’était le seul autre, excepté ce drôle de chat plus loin, qui avait réellement réagit à leur entrée. Sven se pencha sur la cage et observa d’un air curieux la créature aux babines retroussées et baveuses, promesses de morsures certaines. Un loup, constata-t-il avec un faible sourire. Un loup au pelage aussi noir que l’ébène, et aux yeux plus bleu qu’un saphir. Un très beau spécimen, en fait. Avec du temps, c’était sans doute aussi docile qu’un chien, ce truc. Sven ne portait pas nécessairement les animaux dans son cœur, mais avec une telle bête, il aurait la classe.

En baissant un peu plus les yeux, le Mage noir vit que la patte avant droite du loup était quelque peu relevée et suintante d’une plaie. On l’avait blessé? Pas étonnant, avec un caractère comme ça.

- Ça va… chuchota Sven en portant la main au verrou de la cage.

Doucement, il retira le verrou, et l’instant d’après la bête poussait grognement menaçant tout en bondissant hors de la cage, les oreilles plaquées sur son crâne, les dents découvertes. À cette vision, l’Archimage plissa encore les yeux.

- C’est ta cage ou bien tu fuis cet endroit minable avec moi, Truc.

Le loup pencha la tête sur le côté en redressant légèrement les oreilles, la gueule de nouveau normale. Sven sourit un peu. On aurait vraiment dit que cette bestiole sauvage le comprenait. Le démon aux cheveux noirs tendit la main dans sa direction, désirant tapoter sa tête amicalement.

- Bon….Chien, dit-il.

L’animal grogna à nouveau et tenta de lui croquer les doigts. Les reflexes de Sven furent assez vif pour éviter les crocs de peu, les encore plus ronds que tout à l’heure.

- Bon ça va…j’ai compris…

De nouveau, le loup sembla plus ‘’amical’’.

Soupirant sous le stress, Sven tourna la tête pour voir où en était la jeune femme qui l’accompagnait.

- Alors, c’est pour aujourd’hui ou pour demain?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Mar 5 Mar - 15:31

La réponse du mage noir ne la surprit même pas… De toute façon sa victime allait dormir bien assez longtemps pour ce qu'elle comptait faire. Elle était dans le laboratoire qu'elle cherchait et ne comptait pas faire dans la dentelle… S'assurant que son paquet était correctement ficelé et muselé, surtout, elle entreprit de le traîner jusqu'à la cage la plus proche. Son dernier occupant n'avait visiblement pas eu énormément de chance, mélange improbable entre un furet et un porc-épic, son corps étant resté dans un coin. Le bonhomme se révéla bien plus lourd que ce à quoi elle s'attendait mais cela ne l'empêcha pas à d'accomplir sa tâche… De toute façon elle préférait s'épuiser seule que de quémander l'aide de Sven.

Le mage noir finit par s'effondrer au sol de la cage exiguë et la jeune femme ne se gêna pas pour faire en sorte qu'il entre entièrement… Le réveil serait certainement fort douloureux. Ça couvrait à peine ce qu'elle ressentait à son égard. Dommage que son colocataire soit mort, il aurait pu assouvir une saine vengeance… Laissant Sven à son observation des cages, Bellinda commença à retourner les lieux. Bientôt des carnets, des croquis et des feuilles volantes furent jeter au sol, au milieu du labo. Elle agissait de façon systématique ce qui laissait présager un autodafé d'envergure.

Ce faisant elle arriva finalement au niveau de la cage à oiseaux… L'ouvrage était en fer et délicat mais puait la magie à plein nez, même un ours n'aurait pu ouvrir la cage de l'intérieur. devait-elle laisser ce chaton ici.? Elle ne savait pas trop ce qui l'attendait ni ce qu'il avait déjà subit… Tout ce qu'elle savait c'était qu'elle devait faire vite si elle voulait prendre une décision. Elle pouvait difficilement l'abandonner là, elle était un peu trop brave pour cela. La jeune femme entreprit donc d'ouvrir la cage avant d'y plonger la main pour attraper le félin par la peau du cou… Le chaton eut un feulement avant de planter crocs et griffes dans la main de la mage rouge qui ne broncha pas, hormis une légère grimace. Elle parvint tout de même à l'extirper de sa cage et le plaqua d'office dans ses bras, malgré les lacérations, commençant à le caresser avec autorité.


-J'ai quasiment fini ici… On va ressortir.

En se retournant pour lui répondre, elle constata qu'il s'était occupé de libérer le seul autre animal viable des lieux. La jeune femme fit en sorte que le chaton ne puisse voir le loup et le fourra dans sa besace, le troquant contre une fiole au liquide vert peu engageant. Elle ne savait pas trop s'il accepterait d'être transporté ainsi mais, pour l'instant, elle n'avait pas vraiment le choix. Elle allait devoir garder une main constamment sur sa besace pour ne pas être gênée… En espérant que Sven n'en profiterait pas.

-Un dernier détail…

D'un geste sec elle brisa la fiole sur le tas qu'elle avait fait. Une légère fumée âcre s'éleva alors que la matière verte et visqueuse semblait transformer les éléments en une espèce de gelé particulièrement peu ragoûtante. Ils ne pourraient rien récupérer de ces notes… Elle aurait tout aussi bien pu y mettre le feu mais c'était un peu trop risqué son goût même si cela aurait été une bonne diversion… Il aurait suffit d'un peu de malchance pour qu'ils se retrouvent pris à leur propre piège…

-Maintenant on sort… Je pense que tu veux pas retourner dans ta chambre, non?

Techniquement parlant, il suffisait qu'ils retournent sur leurs pas… Mais elle tenait tout de même à ce que Sven ouvre la marche, par prudence. Restait la question du loup aussi. Elle était plutôt d'avis de le laisser passer devant puisqu'il avait l'air assez revêche et peu désireux de se faire diriger. D'un autre coté cette bête devait être assez maligne pour chercher à sortir du mouroir sans faire mille et un détours… Et sa présence dans les couloirs provoquerait peut-être une panique de bon aloi…?

-Ton nouvel ami nous précède?

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 23
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Dim 10 Mar - 16:57

Loin d’être emballé par son nouveau compagnon de fortune à fourrure sombre, Sven faisant la moue en regardant l’animal, qui ne cessait de le fixer de ses yeux bleu phénoménal, d’un air carrément méfiant. Le démon n’aimait pas être dévisagé, mais il ne s’agissait que d’un animal, une bête dénué de toute intelligence quelle qu’elle soit, alors le fait d’être fixé avec insistance l’énerva moins que si ç’aurait été un humain ou toute autre forme de créature humanoïde. L’Archimage se retourna donc, abandonnant ce duel visuel avec le loup, afin de regarder à nouveau ce que faisait cette drôle de fille qui se faisait passer pour une Mage Noire. Il fronça un peu les sourcils, la voyant fourre dans son sac une petite boule de poil. Un chat? Ils avaient foutu tout ce bordel dans le Mouroir pour récupérer un vulgaire félin? Ah, et ce loup, mais ça c’était quelque peu …moins prévu, en fait. Sven soupira alors en croisant les bras, une moue toujours peinte sur son visage de craie blanche.

Elle était maligne, de détruire toutes les notes et documentations servant à la recherche et aux modifications génétiques des animaux qu’ils capturaient. Certains seraient impossible à réaliser de nouveau, et pour le reste, cela leur prendrait un temps fou pour tout recommencer, de plus que certains animaux de leurs recherches n’étaient plus en était de subir d’autres expériences. Ils étaient trop tard pour les sauver, de toutes façon, et puis Sven se moquait éperdument de leur sort. Ce qui lui important vraiment dans l’immédiat des choses, c’était de sortir d’ici avant qu’on lui remette le grappin dessus et qu’on le force à retourner dans sa salle mourant pour subit la dissection de l’autre vieux fou.

Bellinda demanda si le loup passerait devant eux. Avant qu’il n’ait pu dire quoi que ce soit, la bête noire gratta de sa patte intacte dans la porte du laboratoire. Sven l’ouvrit et, immédiatement, l’animal se faufila dans le couloir. Sven regarda Bellinda, haussa les épaule, puis, s’engagea à la suite du loup jusqu’à l’escalier qui les mènerait dans la partie principale du mouroir. Une fois-là, Sven constata que son nouvel ami, si on pouvait le qualifier ainsi, avait déjà semé la panique générale. Patients et Mages Noirs criaient et s’écartaient de la route, laissant passer une ombre ténébreuse en fourrure, les crocs découverts, la salive dégoulinant de sa gueule monstrueusement meurtrière. Bon, d’accord, il y avait quelques petits points forts à posséder un animal de compagnie sauvage, après tout.

En temps normal, on aurait facilement mis ce loup hors combat. Mais puisqu’il sortait du laboratoire inférieur, qui donc savait ce qu’il était capable de faire? Sven continua de suivre le loup, celui-ci humant le sol avec sa truffe, cherchant la sortie. Puis, il dressa les oreilles avant de s’élancer à bonne vitesse dans une direction, ce qui força Sven à accélérer aussi. La sortie! Génial…

L’air ‘’frais’’ de Malificium lui fit le plus grand bien. Enfin, plus d’effluves de cadavres décomposé, ni de parfum étourdissant de mixture chimique. L’air extérieur, enfin, enfin, enfin….

Contrairement à ce que l’Archimage avait d’abord pensé, le loup ne partit pas en courant dans la nature, mais se retourna vers eux avant de s’asseoir, la gueule légèrement ouverte, petite langue rose dépassant légèrement. Il semblait très amical dans cette position, mais Sven savait maintenant que ce n’était qu’une illusion. Le démon aux cheveux noirs pivota alors vers sa compagne. Pour la première fois depuis quelques jours, un sourire sincère se dessina sur son visage.


- Sympa de m’avoir fait sortir d’ici. J’imagine que tu vas rentrer chez toi avec ta bestiole… (Il leva la main et tapota le dessus du crâne de la jeune femme, comme s’il s’agissait d’un enfant sage.) Sois plus discrète la prochaine fois que tu viens faire un tour, par contre…

En effet, quel bazar ils avaient foutu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda) Lun 11 Mar - 16:02

Cela lui coûtait de laisser les autres animaux mais elle ne pouvait plus rien faire pour eux. Les seuls survivants qui verraient probablement un autre jour était le chaton et le loup. Les autres… Il était évident qu'ils ne pouvaient plus du tout être sauvés. Et la jeune femme devait faire vite… Aussi difficile que cela soit, elle devait donc les abandonner à leurs sorts. Au moins sa mission avait-elle été un succès. Elle avait pu détruire la grande majorité des notes de recherches des mages noirs sur les hybridations. Ils n'étaient pas prêts de recommencer leurs petites expérimentations même si elle savait pertinemment qu'elle aurait à surveiller l'affaire. Quitte à devoir faire une nouvelle descente…

En tous cas le loup semblait du même avis qu'elle, des fois qu'il comprenne un traître mot de ce qu'elle disait au semilleux et taciturne mage noir, et prit spontanément la tête du groupe. Sortir du mouroir se révéla alors bien plus facile que d'y entrer. Courant à la suite de tout ce petit monde, Lili découvrait des couloirs livrés au chaos, les occupants des lieux se révélant avoir des réactions tout à fait classiques… Face à un énorme loup aux crocs luisants, ils faisaient place nette. Pas un ne chercha à l'arrêter, préférant éviter de perdre bêtement un bras, et ils purent profiter d'un véritable boulevard jusqu'à la porte principale !

Retrouver l'air libre ut effectivement un réel plaisir et elle poussa tout de même un peu histoire qu'ils ne restent pas devant les portes du mouroir. S'ils avaient bénéficié de l'effet de surprise, elle n'était pas certaine que les occupants n'allaient pas finir par venir les chercher, surtout si quelqu'un venait vérifier le laboratoire d'hybridation… Lorsqu'ils furent en sécurité, le loup s'arrêta, comme s'il avait conscience que les deux humains qu'il venait de guider devait se séparer. Il était certainement plus malin que n'importe quel animal sauvage… La jeune femme se demandait quelles autres surprises il allait réserver à Sven…

Bellinda endura la petite tapote sur la tête comme la brave fille qu'elle était, de toute façon elle n'était plus en mesure de se rebiffer bruyamment. Comme le lui conseillait le mage noir, elle devait faire profil bas à partir de maintenant. De son coté elle lui donna la potion qu'elle lui avait promis, de quoi se soigner correctement… Celle qu'il avait bu plus tôt n'était destinée qu'à gommer la douleur, avec celle-là ses récentes mésaventures ne seraient plus qu'un mauvais souvenir…


-Ouais, j'essaierai. Et merci à vous deux pour la sortie éclaire…

Elle désigna le loup d'un mouvement du menton avant de lui faire un clin d'œil et de tourner les talons. Ils n'avaient plus grand chose à se dire et le savaient fort bien. La prochaine fois qu'ils se verraient cela pourrait fort bien être de part et d'autre d'un même champ de bataille. Pour autant, la jeune femme garderait un souvenir amusé du mage noir. Et puis elle ne repartait pas les mains vides du mouroir. Sous sa main, dans sa sacoche, elle sentait la petite boule de poils remuer. Elle ne savait pas encore trop ce qu'elle allait faire de lui… Un chaton n risquait pas de vivre bien vieux à la suivre partout. Sans compter qu'elle devait déterminer ce que les mages noirs avaient pu lui faire subir, s'il n'était qu'une future "base" ou le résultat de l'une de leurs expériences justement…

La mage rouge ne tarda pas à disparaître dans les différentes ruelles de la ville qu'elle quitta aussi rapidement que possible pour rallier Naturalia…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'aurais préféré être mort... (Bellinda)

Revenir en haut Aller en bas

J'aurais préféré être mort... (Bellinda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Call of Duty 5 - Coment trouver toutes les cartes de la mort
» Chevalier de la mort
» Chevaliers de la Mort et Cataclysm ?
» La mort du Roi-Liche, le RP et Kirin Tor.
» [Unité Spéciale ] Le Regiment de la mort. ... MUAHAHAH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: Le Mouroir-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit