AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Rencontre intéressante (Belinda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Yarsil Dromgool
Anti-paladin, niv 1
Anti-paladin, niv 1
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force accrue / contrôle des ombres et de l'électricité
Armes: Peine la hache, et panique l'épée
Relations:

MessageSujet: Rencontre intéressante (Belinda) Jeu 27 Déc - 18:22

« Je vous en supplie Monsieur, je ne sais rien…s’il vous plait ! »

L’homme frêle et anxieux se fit soulever parla chemise et jeter contre une armoire, dévoilant un peu plus de sang sur son visage et à certains membres de son corps. Derrière lui, un visage dur et froid le dévisager comme s’il s’agissait d’un ver de terre. L’homme à la crinière blanche regardait atour de lui, il recherchait quelques choses dans cette boutique de Naturalia. Mais il ne vit que des herbes de soins, des potions qui ne lui serraient d’aucune utilité, et moins il trouvait ce qu’il cherchait plus il devenait impatient. Au final, il ramassa sa cible et poursuivit son interrogatoire.

« Donne-moi un nom ! Si je n’obtiens pas ce que je veux, ta vie ne m’est plus d’aucune utilité… »


Yarsil, le confronta à son regard en l’approchant de son visage. Le marchand semblait chercher une solution, un nom, et plus le temps passait, plus il sentit une pulsion au niveau de la poigne du barbare, comme s’il sentait du courant passer en lui. Et soudain, comme tombé du ciel, il sourit à sa trouvaille. Afin de lui laisser la possibilité de parler clairement, l’aigrefin le lâcha à ses pieds et croisa les bras afin d’écouter.

« Je ne connais pas, la recette d’une potion de résurrection…si toutefois, il en existe. Mais je connais une personne qui peut vous en procurer. Elle s’appelle Lili, enfin, euh, non, Belinda, oui c’est ça, c’est une mage rouge, vous devriez essayer la tour de la ville ou la forêt, sa famille y à lieu domicile… »

Yarsil lui fit comprendre que si cette information était erronée, il reviendrait sans négociation possible. En sortant de la boutique, il put voir quelques passants arrêtés devant le grabuge du magasin. Mais ce n’était pas cela qui perturbé autant Yarsil, il réfléchissait au moyen le plus sûr pour lui de continuer. Aller à la tour naturelle, non, il y serait en désavantage et un refus de coopérer de la part de cette Belinda risquerait de le faire sortir de ses gonds. La forêt était plus logique pour lui. Alors, il partit pour la forêt.

Quelques jours plus tard, l’aigrefin avait déjà commencé par arpenter le lieu naturel. Bien qu’il soit immense, le visage de l’aigrefin ne semblait pas troublait devant l’immensité de la situation. Pour se nourrir, il avait juste à se servir dans la faune et la flore de la forêt. Il ne faisait pas partie de ces guerriers sans cervelles qui gaspillait la nourriture, il prenait juste ce sont il avait besoin, il s’agissait également de ne pas trop s’encombrer. De temps en temps, on pouvait l’entendre souffler ou grogner en envisageant que le marchand de Naturalia lui ai dit un mensonge afin de sauver sa vie. Il était fort possible que celui-ci ai déménagé, ou appeler la garde pour le protéger. Mais s’il s’agissait bien d’un mensonge, même les entrailles des océans ne le sauveront pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Jeu 27 Déc - 18:59

Le marchand, petite créature lâche au possible, avait fait d'une pierre deux coups en donnant le nom de Bellinda à l'aigrefin... Non seulement il sauvait sa misérable petite vie mais, en plus, il se débarrassait d'une concurrence déloyale. Pourquoi déloyale demandez-vous? Tout simplement parce que la jeune femme vendait elle aussi ses potions à l’occasion mais à un prix défiant toute concurrence. Contrairement à ce sale rat, elle ne cherchait nullement à s'enrichir, juste à écouler ses stocks et avoir suffisamment d'argent pour pouvoir survivre. En somme payer les soins qu'elle ne pouvait pas se prodiguer et racheter ce qu'elle ne pouvait pas trouver elle-même. Comme les fioles de verre par exemple. Alors, oui, ses stocks étaient moins réguliers que ceux de vendeurs plus "conventionnels" mais il y avait une qualité de service qu'il n'y avait pas ailleurs... Sans compter qu'on pouvait à peu près tout lui demander, du moment que l'on était un minimum patient...

Enfin, tout... Pas tout "tout" non plus. Bien que remarquablement douée en herboristerie et affichant une certaine expérience, il y avait des choses qui n'étaient tout simplement pas à sa portée. Certaines potions particulièrement puissantes nécessitaient un matériel qu'elle ne possédait pas. Pour cela, elle avait besoin d'emprunter celui de la Tour et ses condisciples ne la portant pas particulièrement dans leur coeur avaient tendance à lui mettre pas mal de bâtons dans les roues. Mais il n'y avait pas que les limites logistiques... Il y avait aussi certaines limites que les mages rouges ne devaient pas franchir. Ils étaient les garants d'une certaine harmonie, frôlant le chaos chez la demoiselle mais soit. Ils étaient des mages tournés vers la "nature" et devaient donc conserver un certain équilibre. C'était pour cela qu'ils étaient capable de confectionner d'excellentes potions de soin, bien qu'elles ne valaient pas les mains expertes d'un mage blanc, ainsi que de redoutables poisons, qui n'arriveraient jamais à la cheville d'une malédiction de mage noir. L'univers de mages rouges était gris mais possédait de solides frontières qui avaient valeur de tabou. Et même Lili, toute indépendante fusse-t-elle, évitait de les franchir.

Alors elle continuait à fournir ses potions bien plus classiques à ceux qui en avaient besoin. Et dernièrement, elle était arrivée à la fin de son stock de baume contre les brûlures, à croire qu'une convention de forgerons masochistes avait eu lieu à Naturalia... La pommade était relativement facile à faire, même en grande quantité, mais elle devait tout de même s'approvisionner en ingrédients de base. C'est ainsi que la demoiselle, ignorant complètement qu'un marchand jaloux avait mis un aigrefin énervé sur sa piste, se retrouva en pleine foret, équipée pour un petite séjour d'une petite semaine. Il y avait une clairière qu'elle avait l'habitude d'occuper lors de ces "courses improvisées" et elle ne mit pas longtemps à y installer son campement... Campement que Yarsil n'aurait certainement aucun mal à trouver puisqu'elle avait laissé le feu gaiment se lancer. Habituellement, elle ne risquait rien ici. Seuls quelques druides trainaient à proximité et ils la connaissaient suffisamment pour tolérer sa présence sans même se faire voir...

Abandonnant son campement, mais pas ses armes ni sa sacoche, la jeune femme se dirigea vers un bosquet d'arbustes recouverts de ronces et d'épines. Certaines étaient presque aussi longues qu'une largeur de main et, à n'en pas douter, particulièrement douloureuses. Lili s'équipa de long gants de cuir, remontant jusqu'à ses coudes, avant de s'emparer d'un système de corde et de petits bols. Grimaçant légèrement lorsqu'elle sentit les épines érafler le cuir, la mage entreprit de fixer les bols aux troncs avant de les entailler. Elle récupèrerait ainsi autant de sève que possible durant son séjour ici. Le reste des ingrédients se composaient de plantes bien plus facile à trouver et cueillir. Seule la partie des arbustes était la plus désagréable, car elle devait à moitié s'enfouir dans les ronces pour fixer ses bols. Non seulement c'était douloureux si elle faisait un mouvement brusque mais, en plus, c'était potentiellement dangereux car elle était alors coincée, sans pouvoir voir si quelqu'un arrivait dans son dos...


*Les risques du métiers... Je t'en foutrai moi...*


_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarsil Dromgool
Anti-paladin, niv 1
Anti-paladin, niv 1
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force accrue / contrôle des ombres et de l'électricité
Armes: Peine la hache, et panique l'épée
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Ven 28 Déc - 11:00

Alors que l’aigrefin courait dans une direction hasardeuse, son allure faiblit jusqu’à l’obliger à marcher et même s’arrêter près d’un arbre. Essoufflé, il ne l’était pas, enfin, un peu quand même, mais il commençait vraiment à croire que ce marchand s’était foutu de lui et cette simple idée, ce concept d’envoyer quelqu’un ailleurs pour lui faire perdre son temps, le fit bouillir. Il s’adossa à son arbre et glissa au sol pour s’assoir. Cette forêt était vraiment immense, il n’y avait que deux lieux qu’il connaissait bien. Et malheureusement, i l’agissait de son mariage et de l’endroit secret ou est enterrer sa bien-aimée qu’il aimerait voir ressusciter. Cette simple idée le rendait obsessionnel au point de négliger tellement de choses dans sa propre vie et surtout dans celle des autres. Conscient qu’il ne pouvait qu’y arriver seul, il se moquait de l’aide des autres. Néanmoins, il devait s’abaisser à faire des compromis de temps en temps, en échange d’une information, il voulait bien se salir les mains. Mais quand cette personne devient trop bornée, sans connaitre la fabuleuse patience de Yarsil, alors celle-ci en paye le prix fort.

Alors qu’il cachait son front dans ses mains, une odeur lui vint au nez. Il s’agissait d’un feu, une odeur inappropriée dans un tel endroit. Croyant que cette piste pouvait lui donner la solution, il se releva et marcha dans la direction donnée par la fumée qui petit à petit pouvait mieux distinguer. Un rôdeur, un nomade, ou tout être méfiant se serait arrêté au dernier buisson pour inspecter les lieux, pour rester discret. Yarsil lui, ne ralentit pas du tout et c’était une fois près du feu qu’il examinait l’endroit. Il devinait qu’il s’agissait d’une seule personne qui était là, l’herbe au tour n’était pas totalement écrasé, et il n’y avait pas assez de trace de pas pour lui mettre l’idée du nombre, surtout que la taille des pas semblaient toute pareils. Deux choix s’offraient à lui, soit, il attendait ici sagement le temps que la mystérieuse personne se montre, ou soit, il essayait de la retrouver. L’idée d’attendre lui déplut au point de partir avant même d’avoir fini d’analyser ses choix à faire. Il n’était pas un traqueur ou un pisteur, mais il savait encore suivre des traces ou des signes de passage récent. Ce fut le son, qui au final l’amena à une jeune femme se débattant dans un arbuste. Il avança directement vers elle, et de sa main, il plaqua la tête de la mage rouge contre le tronc de la plante.

« Tu es Belinda ? »

Sa phrase se finit par un frottement de métal, de son autre main, il venait de sortir Peine, sa hache. Tout comme le marchand, il était prêt à repasser par un interrogatoire, mais même s’il n’était pas très patient, il avait quand même envisagé que la situation pouvait dégénérer à son désavantage. En regardant autour d’elle et surtout sur ce qu’elle faisait, sa question devint évidant. Elle trimbalait une quantité de plantes et de morceaux de la nature qu’elle trahissait sa caste d’herboriste. A moins qu’elle soit collectionneuse, mais ça, il en doutait fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Sam 29 Déc - 11:37

Le soucis avec ces épines c'est qu'elles s’agrippaient immanquablement à sa tenue, même si elle la tenait aussi proche du corps qu'elle le pouvait, et limitaient grandement ses mouvements. Aussi, lorsqu'elle s'approchait ainsi du tronc pour y attacher ses bols, elle ne pouvait plus faire de mouvements amples ou rapides. Complètement piégée et à la merci de ce qui pouvait arriver, la jeune femme faisait toujours en sorte de faire le plus rapidement possible. Bien entendu, les autres mages venaient s’acquitter de cette tâche à deux, l'un veillant sur l'autre. Mais pour cela il fallait avoir quelqu'un près à se dévouer à cette bonne cause. Et personne, à la tour, n'avait la moindre envie de trainer avec elle et encore moins de l'aider. Peut-être Ambrosia aurait eu pitié de sa jeune protégée et aurait fait quelque chose mais elle n'allait pas non plus déranger une conseillère pour de basses besognes. Lili avait pris l'habitude de jouer avec le feu, acceptant les risques, directes conséquences de son impopularité au sein de son ordre.

Aussi, bien qu'elle ait pu entendre Yarsil arriver, elle ne parvint pas à se libérer de l'arbuste à temps pour, au moins, se mettre dans un position un peu moins handicapante. La jeune femme parvint seulement à libérer ses bras... Heureusement car elle put alors protéger ses yeux lorsque l'aigrefin lui plaqua la tête sur le tronc, visiblement peu sensible à ce genre de détails naturels. L'une des épines laissa une longue estafilade sanglante sur sa joue alors qu'elle en sentait plusieurs autres riper sur son gant de cuir pile où auraient du être ses yeux. Au moins ne serait-elle pas aveugle... Si elle survivait à cette rencontre pour le moins musclée. Pour l'instant elle était condamnée à garder sa main gantée sur ses yeux pour ne pas perdre un oeil par inadvertance...


-Et toi tu es fou?

La réponse avait fusé du tac au tac avant que l'elfe n'entende le frottement du métal, bruit caractéristique de l'arme que l'on dégaine. Elle se fustigea quelques secondes, considérant qu'il aurait probablement été plus sage de tourner sa langue sept fois dans sa bouche... Seulement sage elle ne l'avait jamais été. Et même à cet instant, alors qu'elle estimait judicieux de numéroter ses abattis, elle n'allait pas changer de personnalité sous la menace. Si Bellinda devait y rester ici et bien ce serait probablement son destin qui la rattrapait avec quelques années de retard. Toutefois l'inconnu était doté d'une sacrée poigne qui, couplée à ce damné arbuste, l'empêchait de bouger pour l'instant.

-Même si la politesse m'a jamais étouffée il est d'usage de se présenter et de s'expliquer avant de passer aux choses sérieuses...

Et par choses sérieuses elle pensait au bout de métal que Yarsil avait dégainé, quoi que cela puisse être... Quitte à mourir, elle préférait nettement voir sa mort en face. Déjà parce que cela augmentait tout de même ses chances de pouvoir se défendre un minimum ensuite... Ma foi, un vieux reste de fierté et de dignité peut-être? Mais même cela ne la rendrait pas plus douce ou soumise...

-Si tu veux vraiment que je te dise quoi que ce soit d'autre t'as tout intérêt à me remettre sur mes deux pieds et loin de ces merdes d'épines...

Et si, vraiment, il ne se montrait pas coopératif, elle avait une petite idée de comment lui faire lâcher prise. Mais quitte à faire, elle préférait tout de même sortir de ce buisson de façon plus civilisée avant.

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarsil Dromgool
Anti-paladin, niv 1
Anti-paladin, niv 1
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force accrue / contrôle des ombres et de l'électricité
Armes: Peine la hache, et panique l'épée
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Lun 7 Jan - 11:10

Qui était-elle pour lui dire ce qu’il avait à faire, Qui était-elle pour croire qu’il allait lui obéir. Il n’avait pas l’intention de se présenter ou d’entamer une conversation futile et inutile. Il devait malgré tout la relâcher, la tuer maintenant ne lui servirait à rien. Bellinda pouvait sentir dans sa poigne qu’il voulait déjà achever cette rencontre. Mais il recula en relâchant son emprise. Son esprit se battait en duel avec son instinct. L’un voulait expliquer la raison de sa présence ici et de sa soudaine violence, l’autre jugeait tout cela trop lent, et si Belinda n’était pas la bonne personne, il s’agissait donc d’une perte de temps, un temps précieux qu’il aurait pu consacrer ailleurs. Sans ranger son arme pour autant, il se mit à parler d’une voix retenu, dans laquelle on décerné de la brutalité cachant une blessure bien plus profonde.

« Un herboriste du centre de Naturalia m’a conseillé de venir te trouver pour une potion de résurrection…et d’après ce que j’ai compris, ta mort me vaudrait une petite somme…la concurrence est rude… »

Yarsil n’était pas un voleur, ni un grippe-sou, mais, il fallait qu’il garde la possibilité d’acheter des informations, des moyens pour arriver à ses fins. Dans le cas présent, une personne perdra la vie, la mage rouge, ou l’homme qui ’la conduit sur cette piste. Le cœur de l’aigrefin n’était pas froid, il était tout simplement brisé. Sa vie n’était active que pour deux buts bien précis. Retrouver et traquer ceux qui ont fait basculer sa vie dans le néant. Cette quête semblait bien sombre, car il n’avait qu’un nom, et encore, il ne savait pas s’il s’agissait d’une personne, d’un lieu, d’une marque…qu’en a l’autre quête, il voulait ramener sa femme à la vie. Par amour et par obsession, il à oublier de prendre en compte la moindre chance d’échec. Tout raisonnement l’entrainerait dans une colère rouge.

Il fut un temps, Belinda l’aurait faire gentiment rire ainsi coincé dans son arbuste. Il l’aurait aidé, aurait partagé un moment sympathique avec elle et serait repartie en étant heureux d’avoir fait une nouvelle rencontre. Bien qu’elle fut jolie, franche, il ne voyait en elle qu’une possibilité de progresser. Il se moquait qu’elle était heureuse ou pas, ce n’était pas son problème. Par contre, Yarsil était toujours disponible pour une marché, une condition, un pacte. Il avait horreur des menteurs et c’était aussi pour cela que lorsqu’il donnait sa parole, il ne revenait jamais dessus et que ceux qui’ lui ont menti n’était plus là pour dire quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Mar 8 Jan - 8:17

C'était un peu un coup de bluff… Lili avait cru comprendre qu'il avait besoin d'un minimum d'informations. Sur elle ou grâce à elle, ça elle ne le savait pas, mais elle jouait sur cette maigre hypothèse pour gagner une position un peu plus confortable. Mais c'était un stratégie à double tranchant. L'inconnu pouvait très bien estimer qu'elle n'était pas digne d'intérêt et l'exécuter sans autre forme de procès. Aussi fut-elle un peu étonnée de sentir que sa poigne se modifier juste assez pour lui permettre de se redresser et de lui faire face. La jeune femme était libre… Et en un simple clin d'œil, elle aurait pu lui fausser compagnie. Pourtant, peut-être parce qu'elle n'avait que très peu l'instinct de survie, elle resta face à lui, se contentant de frotter l'endroit où il avait fait démonstration de sa force…

Mine de rien, ce geste machinal lui permettait de remettre ses idées en place, du moins suffisamment pour penser autrement que comme une proie. Visiblement, et c'était un bon début, il ne la cherchait pas "juste" pour la tuer ou lui faire payer un quelconque affront dont elle n'aurait pas le souvenir. Elle nota juste que si elle mettait la main sur celui qui l'avait orienté vers elle, l'elfe ferait en sorte qu'il ait besoin d'un roseau pour manger durant les six prochains mois…


-Parce que vous pensez vraiment que ce genre de potion se prépare en un claquement de doigts?

Sans compter que s'il y avait bien une chose contre nature, c'était bien de jouer avec la mort… Disant cela, la jeune femme se tenait prête. Si jamais il esquissait le moindre geste menaçant vers elle, elle décamperait dans la seconde. Sa force ne valait certainement pas celle de Yarsil mais sa vitesse serait bien suffisante pour lui permettre de s'éloigner suffisamment pour se protéger… D'un autre coté, chercher une potion de résurrection n'était pas anodin comme démarche. Il semblait qu'il y avait une volonté déjà moins néfaste que celle derrière les actions de simples nécromanciens…

-Je ne dis pas que c'est irréalisable mais… Vraiment, je n'aimerai pas être à la place de la personne qui serait ramenée ainsi. Déjà c'est quasiment de la nécromancie, certains mages noirs cherchent à s'associer à nous car nous avons les connaissances nécessaires pour protéger un corps mort des ravages du temps. Mais que pendant une certaine période… C'est un peu comme transformer le mort en une poupée vaguement imputrescible. Quant à l'autre solution, elle n'est pas beaucoup plus enviable…

Toujours sur la défensive, prête à s'enfuir au moindre geste menaçant, la jeune femme essayait d'un peu mieux cerner la personne face à elle…

-Qui cherchez-vous à ressusciter?


_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarsil Dromgool
Anti-paladin, niv 1
Anti-paladin, niv 1
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force accrue / contrôle des ombres et de l'électricité
Armes: Peine la hache, et panique l'épée
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Mer 9 Jan - 15:08

Yarsil l’écouta attentivement, au fur et à mesure de ses paroles, son arme baissa et l’aigrefin parut moins agressif. Et mieux encore, selon la mage rouge, cette potion serait belle et bien réalisable, peu importe si elle ne se faisait pas en un tour de main, il était prêt à tout pour arriver à la réaliser. Combien de fois l’a-t-on envoyer sur une mauvaise piste, ou pire encore, une fois des ingrédients réuni, la potion n’était qu’un vulgaire breuvage de vieille dame. Mais au moment où Bellinda posait son point de vue sur l’utilisation d’une telle mixture qui ressemblait beaucoup plus à de la nécromancie qu’à de l’alchimie, le sang d’Yarsil ne fit qu’un tour et sa hache se releva prête à frapper.

« Je n’ai que faire de ton avis ! Misérable, je ne laisserais personne entraver mon chemin ! Si tu ne peux pas m’aider, alors tu n’es plus rien pour moi. »

Alors que sa rage montait de plus en plus haut, son arme ne redescendit pas, comme si un blocage l’obliger à retenir sa frappe. Il n’avait même pas remarqué qu’il aurait très bien pu fendre l’air, ignorant la vitesse de la mage rouge. Mais Bellinda avait posé une question. Elle voulait connaître l’identité de la personne à ramener à la vie. Contrairement aux autres, Yarsil avait l’impression qu’elle s’intéressait à son malheur. Son visage s’attristait, sa hache semblait peser très lourde ainsi que ses épaules et le poids de son malheur par-dessus tout. Il se retourna et marcha un peu. Il hésitait à lui répondre, car les mages noirs ainsi que les mages blancs avaient tenté de le raisonner, à tort selon lui, après avoir posé cette question.

« Maeva…elle s’appelle Maeva… »

Sur le coup, après ces mots, il n’avait plus rien à voir avec l’homme menaçant qu’il fut depuis la rencontre avec la mage rouge. Les cheveux au vent qui cacher une partie de son visage masquer des yeux humides presque inondés. Levant la tête vers le ciel comme pour chercher une petite image du passé, Yarsil avait l’impression d’être égaré dans ce monde ou plus rien ne semblait compter pour lui. Il soupira longuement et se retourna enfin vers Bellinda.

« Que veux-tu en échange ? L’essence de la forêt pour tes potions ? Des gens que tu voudrais voir sous terre ? De l’argent ? Dis-moi ! »

Son arme finit par être ranger dans son dos avec l’épée. Bellinda faisait partie des personne qui lui rappelait son passé, que ce fut physiquement ou mentalement, même s’il ne la connaissait pas encore. Elle pouvait avoir le bénéfice du doute, c’était la raison pour laquelle Yarsil lui avait répondu et était même prêt à se salir les mains pour elle en échange de son aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Jeu 10 Jan - 9:28

Pendant un instant, la jeune femme crut qu'elle parviendrait à raisonner Yarsil… Elle eut même l'espoir d'un dialogue bien pu raisonné lorsqu'elle vit son arme se baisser petit à petit. Mais cette impression ne dura guère. Dès qu'elle commença à émettre une réserve, sa rage revint de plus belle. Et en réponse, la posture de Bellinda se tassa un peu plus, signe qu'elle était prête à bondir si jamais il cherchait à la frapper de sa hache. Pour autant elle n'abandonna pas… Derrière cette fureur et cette rage, elle sentait qu'il y avait une grande souffrance. En fait, ce colosse impressionnant était juste fou de douleur…

Pendant un instant ils se firent face, la mage luttant contre l'envie de fuir et le barbare essayant de ne pas l'attaquer. Cela ne dura peut-être que quelques secondes mais cela sembla bien plus long à la jeune femme… Puis Yarsil parvint à se soustraire à cet affrontement silencieux, partant un peu à l'écart pour reprendre ses esprits. Lili aurait pu profiter de cette occasion en or pour fuir mais elle n'en fit rien, réellement désireuse d'en savoir plus sur lui… Ce n'était pas uniquement une forme d'altruisme… L'aigrefin représentait aussi une forme e danger. Elle n'était pas la seule mage rouge de la congrégation, tant qu'elle l'avait sous la main, autant que ce soit elle qu'il ennuie, plutôt que d'autres.

Visiblement il faisait tout ça pour une femme… C'était poétique cette volonté acharnée de la ramener à la vie. Poétique mais terriblement triste. Outre de la douleur, c'était aussi un profond désespoir qui pouvait pousser un colosse comme lui à proposer sa propre damnation en échange d'une potion de résurrection. Le problème était que malgré toute l'empathie qu'elle pouvait avoir pour lui, Yarsil restait potentiellement dangereux. Parce qu'il était sacrément fort, déjà, mais surtout parce qu'il ne pouvait pas être objectif sur la question. Il n'avait plus que cela en tête et semblait s'opposer assez violemment à toute forme de refus…


-C'est encore un peu tôt pour discuter d'un quelconque prix…

Pour une rare fois dans sa vie, l'elfe allait devoir faire preuve d'un semblant de diplomatie et elle n'avait jamais été très qualifiée dans ce domaine. Mais la douleur qu'il éprouvait, qui était proche à ce qu'elle avait pu ressentir il y avait encore peu, la poussait à faire un effort pour essayer de démêler tout cette situation…

-Donc vous voulez ressusciter Maeva… Qui était-elle pour vous exactement? Qu'est-ce qui vous liait? Parlez moi un peu d'elle…

Disant cela, elle leva légèrement les mains, un peu comme si elle essayait d'anticiper ses protestations, ou un nouvel accès de rage, en l'incitant au calme. Elle se doutait déjà que ce qui liait Yarsil à Maeva devait être particulièrement profond. Sa femme, sa fille, sa sœur jumelle, sa mère peut-être… Mais elle avait aussi besoin d'en savoir plus sur cette femme. Car cette potion n'était pas uniquement tabou à cause de ses effets. Il y avait aussi un ingrédient qu'elle se refusait d'utiliser. mais pour l'instant, elle ne pouvait pas se permettre de le lui dire aussi brutalement…


_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarsil Dromgool
Anti-paladin, niv 1
Anti-paladin, niv 1
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force accrue / contrôle des ombres et de l'électricité
Armes: Peine la hache, et panique l'épée
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Jeu 10 Jan - 15:12

L’aigrefin constata que la mage rouge commençait à lui casser les pieds à ne pas vouloir répondre directement aux questions, et en plus, elle en posait elle aussi en contrepartie. Il serra la poigne de Peine très fort, comme pour contenir une pulsion de rage. Il regarda sa hache, comme s’il était en train de faire un choix. Son instinct voulait tuer cette garce qui ne faisait que perdre son temps. Ce côté-là de sa personnalité était sûr que Bellinda se moquait de lui et cherchait à lui marcher dessus pour une raison obscure. Cet instinct combattait l’esprit qui lui, voulait approfondir la conversation avec cette fille qui semblait pouvoir l’aider, même s’il n’était pas sûr. Il se disait qu’il y aurait un détail, une information, qu’il pouvait relever et utiliser par la suite. De plus, ses questions, même fort agaçantes, lui rappela sa femme, et ça faisait longtemps, peut-être trop longtemps qu’il n’avait pas parlé d’elle à quelqu’un ou de manière ouvert. Alors il leva sa hache, et une fois à une hauteur prête à tomber, il hésita un instant, puis son arme vint se ranger à sa place dans son dos.

« Maeva est ma femme…même si je ne suis pas arrivé jusqu’à l’autel… »

Cette simple phrase inonda ses yeux le forçant à regarder de côté et à faire quelques pas. Pour ne pas craquer, il se concentra sur Maeva, il voulait parler d’elle, telle qu’il la voyait, telle qu’elle le voyait. Il se mit à parler d’une voix chaleureuse qui à la base était destinée à son amour, comme si Bellinda n’existait plus, et qu’il se persuadait encore de son amour intact pour sa femme.

« Elle portait une robe légère, un visage chaleureux, des cheveux dont une couronne serait une insulte pour la nommer reine. Et elle est belle, belle à mourir, belle à choisir, comme un matin d’hiver, plus belle encore…Qu’étaient les yeux des femmes quand les sien me regardaient…Elle brûlait de vie, comme un ange en enfer, comme un ange sur la terre, comme un ange de lumière…oui, elle vivait…Jusqu’à la fin, jusqu’à la mort, elle m’a admirait, aimait et me chérissait de tout son âme. Les magiciens ne lui arrivaient pas à la cheville, car elle n’était pas lanceuse de sort. Le guerrier ne la regardait pas, car elle ne combattait pas, elle était bien plus que ça, elle était ma femme, cherchant à faire le bonheur d’un homme qui ne méritait pas sa présence. Elle à transformer ma vie et pour elle, je combattrai les dieux en personne. »

Ses larmes avaient sécher, laissant place à un visage rayonnant d’espoir et de détermination. Il leva les yeux au ciel comme pour menacer les divins qui pourraient l’espionner à cet instant. Puis, il se retourna et marcha vers Bellinda en la perçant de son regard tout en évoquant sa détermination.

« Aimer Maeva dans son cœur, c'est trembler de peur quand elle n’est pas là, aimer Maeva, c’est plus jamais traiter les femmes, comme je l’ai fait. Et quand est venu le jour de sa mort, je portais au plus profond de mon corps, une étincelle pour celui ou celle qui m’aiderait à la ramener à moi. Mais personne à voulu m’aider. Je hais les Hommes et leurs regards, je sais leur ruse et leur victoire et je détruirais toutes entités qui se dresseront entre moi et Maeva, même la mort… »

Depuis ce jour, le jour de la mort de Maeva, Yarsil avait fermé à double tour son cœur brisé et son obsession, son amour le poussa à la folie. Refusant de mourir, il voulait la ramener elle, à la vie. Les yeux d’Yarsil semblaient briller et sa peau pâlir à la fin de sa tirade. Alors qu’il était tout près de la mage rouge, il installa un grand silence sans jamais la quitter des yeux. Qu’allait-elle faire à cet instant ? Maintenant qu’il se sentait nu devant elle. Etrangement, une de ses mains étaient ouverte, comme s’il voulait se poser sur elle et sortir tout ce qu’il avait en lui, mais l’autre main, serrait un poing, au point que des craquements d’étincelle se fit entendre discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Ven 11 Jan - 15:19

La jeune femme n'eut aucun mal à voir la bataille qui était en train de se dérouler sous son crâne. Deux Yarsil étaient en train de s'affronter pour décider quoi faire… Sa part la plus sombre, probablement celle qui répondait à la douleur parla rage contre une autre, plus humaine, qui avait probablement besoin d'être entendue, écoutée… Et elle le savait car elle avait connu cette dualité. L'envie de noyer la douleur sous une colère noire, de briser tout ce qui se trouve autour de soit afin d'oublier, de se perdre dans cette violence qui vous prive de votre humanité. Donc de votre cœur brisé… Et de l'autre coté ce cœur justement, une pauvre chose blessée, recroquevillée dans un coin sombre en position foetale et qui essaye de s'accrocher aux derniers souvenirs que l'on a de l'être cher. Et le meilleur moyen de cultiver ces souvenirs, de ne pas les perdre, c'est de les faire revivre en les partageant. Donc de parler… 

Elle le laissa donc parler sans intervenir, le laissant cultiver le souvenir de sa femme disparue. Parler d'elle lui permettait de la faire revivre pendant quelques instants de façon artificielle… Même si elle ne pouvait pas cautionner ce qu'il cherchait à faire, il aurait fallut être inhumain pour ne pas comprendre. Quand cette femme était morte c'était une partie de lui qui l'avait suivie dans la tombe, accompagnée d'une bonne portion de sa raison… Cela  transformait Yarsil en animal blessé, créature ô combien dangereuse lorsque l'on s'approchait d'elle, même si c'était pour lui prêter assistance…


-Ce devait être une personne exceptionnelle…

Il lui fallait tout son sang froid pour rester ainsi face à cette créature blessée car elle avait parfaitement conscience que si elle faisait une erreur, Yarsil n'hésiterait pas longtemps avant de laisser sa part enragée prendre le dessus… Pour autant, il ne méritait pas qu'on l'abandonne seul face à son désespoir… Cela ne pourrait qu'accentuer sa rage, sa haine et sa folie. Au poids qu'il deviendrait un danger à éliminer… Pour l'instant, elle ne perdait pas complètement espoir. Un dialogue, tenu, était en train de se nouer entre eux. Si elle ne commettait pas d'impaires, si elle parvenait à bien choisir ses mots, peut-être parviendrait-elle à faire émerger un peu de raison dans esprit…

-Et elle vous aimait au moins autant que vous ne l'aimez… J'imagine qu'elle aurait agit de même si c'était vous qui aviez perdu la vie …?

La question n'était pas anodine, bien au contraire… Mais il ne fallait pas que l'aigrefin pense qu'elle essayait de gagner du temps en le faisant parler. C'était pour cela qu'elle essayait d'adopter un ton relativement professionnel… De toute façon, elle n'était pas certaine qu'il accepterait avec beaucoup de facilité une trop grande compassion… Il n'en était pas à pleurer sur son épaule non plus. Il cherchait à être comprit mais la bête rageuse était encore un peu trop présente en arrière-plan.

-Certaines personnes ont la capacité de parler avec les esprits des disparus qui n'ont pas trouvé les repos… Les avez-vous contacter pour essayer de parler à Maeva?

Là aussi la question était importante… Autant savoir ce que voulait sa femme aussi. Et si les shamans n'étaient pas parvenus à entrer en contact avec elle cela voudrait dire qu'elle avait trouvé le repos… Ce qui rendrait les choses d'autant plus difficiles et contre nature. Mine de rien, elle gardait un œil sur ce point crispé en attendant la réponse, c'était encore le meilleur baromètre qu'elle pouvait avoir sur son état mental…


_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarsil Dromgool
Anti-paladin, niv 1
Anti-paladin, niv 1
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force accrue / contrôle des ombres et de l'électricité
Armes: Peine la hache, et panique l'épée
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Lun 14 Jan - 12:25

La situation calma, donnant à Yarsil un moment de détente, il se permettait de se relâcher un peu. Penser ainsi à Maeva lui évoquait des souvenirs bien plus douloureux, mais aussi de grands moments de bonheurs et de tendresse. Il soupira à plusieurs reprise pour témoigner son envie de revenir dans le passé, là où la chaleur de l’avait jamais quitté. Bellinda semblait être quelqu’un de bien, au point qu’Yarsil s’en voulait presque de lui avoir serré la tête contre son arbustes tout à l’heure. D’ailleurs, la mage rouge réussi à lui arracher un maigre sourire en lui apportant que certaines personnes était capables de parler aux esprits. Voilà un moyen dont il n’avait pas songé, enfin, peut-être un peu, car il s’avait déjà que ce n’étaient pas les shamans qui allait pouvoir la ramener à la vie. Peut-être, selon la jeune femme, communiqué. Ce serait déjà un grand pas, mais une méthode assez vicieuse. Que pouvait on ressentir lorsqu’on entendait la personne de sa vie, qu’on pouvait lui répondre, mais sans jamais la prendre dans ses bras, car les mots ne valent pas grand-chose quand les gestes ne les accompagnent pas. Mais il s’agissait là d’une première bonne nouvelle depuis quelques temps. Il fallait quand même qu’il tente le coup.

« Tu sais où je dois me rendre ? »

Cette simple phrase, une question basique, avait été posé avec une simple gentillesse dépourvut de piques. Pourtant, le temps autour d’Yarsil ralentit. Alors que les nuages noirs venaient à peine d’être soufflés, il sentit quelques choses dans son épaule, prêt de l’omoplate. Il tourna la tête, cherchant de sa main à savoir ce qui s’était passé. Il sentit alors une flèche planté dans sa chair. La douleur arrivait sur lui comme une vague submergeant la plage. Son œil, cependant, fouilla plus loin derrière lui. Et ce fut à ce moment-là que toute sa colère revint en lui balayant les espoirs de la conversation. Il les voyait, ils étaient là. Sans attendre une seconde de plus, Yarsil fonça droit sur ce qui semblait être des mercenaires. Pour lui, il s’agissait ceux qui ont réduit sa vie à néant lors de son mariage. Depuis ce jour, il espérait qu’à chaque homme tué, ce soit celui qui avait pendu Maeva.

En réalité, il s’agissait simplement de mercenaires engagés par l’herboriste que Yarsil avait malmené avant de venir trouver Belinda. L’aigrefin ne l’avait pas noté, mais la mage rouge était devenue une cible au même titre que le chevalier noir. Il y en avait que cinq, deux archers, trois corps à corps, armés de lances ou d’épée. Le premier s’interposa pour contrecarrer Yarsil, mais celui-ci, lui sauta à la gorge s’écroulant au sol, un craquement se fit entendre, l’aigrefin se releva, pas l’autre. Debout, il hurla de rage en regardant le ciel, levant les poings. Alors qu’une deuxième flèche vint frôler et couper son visage au niveau de la joue, ses mains allaient chercher Peine et Panique. Il les croisa devant lui, avant de recommencer à courir. Ses blessures lui faisait mal, et il n’était qu’un humain, tôt ou tard, il finirait pas s’écrouler, mais cette douleur était si insuffisante, comparait à la douleur de son cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Mar 15 Jan - 15:59

La tension était en train de lentement s'apaiser… La jeune femme restait tout de même sur le qui-vive mais il lui semblait bien qu'elle était un peu moins à deux doigts de perdre la tête que tout à l'heure, élément relativement rassurant en soit… Mais elle sentait qu'elle devait tout de même faire preuve d'une grande prudence avec Yarsil. Comme un animal blessé qu'il fallait manipuler avec d'infinis précautions pour que la douleur ne se réveille pas trop brusquement ou violemment. Elle put même avoir un aperçu de l'homme qu'il avait pu être du temps de son bonheur… Cela la prit un peu au dépourvue, la laissant sans voix durant quelques secondes avant qu'elle ne s'ébroue pour lui répondre.

-Pour voir les shamans…? Il y a certaines rumeurs mais…

La mage rouge ouvrit la bouge mais resta silencieuse quelques secondes avant de la refermer en fronçant les sourcils. En fait, elle n'avait eu que très peu de contacts avec cette caste là. Le seul représentant qu'elle avait pu rencontré était cette jeune femme blessée qu'elle avait aidée à la taverne. Et ce n'était pas comme si elle lui avait laissé une adresse pour la contacter… En fait, elle ne connaissait que les grandes généralités à leur sujet, pas de quoi en trouver un à coup sûr pour la peine… Certains disaient qu'on pouvait les trouver en Wonderland… Mais elle avait tendance à penser que c'était eux qui décidaient qui pouvait arriver à eux. On faisait souvent état de leur présence au niveau des cimetières sinon…

Sauf qu'elle n'eut pas spécialement le temps de développer sa théorie. Le calme, même relatif, de la clairière explosa brusquement alors que l'aigrefin se retournait brusquement, à nouveau plein d'une rage meurtrière pour se jeter sur cinq inconnus. La jeune femme resta quelques secondes interdites, ne sachant trop ce qu'il se passait et, surtout, comment elle devait réagir… Après tout Yarsil, bien qu'un peu plus commode quelques instants auparavant, avait plutôt représentait une menace pour elle. La solution la plus simple était encore de laisser les mercenaires s'occuper de lui…

Lorsqu'une flèche la frôla alors qu'elle plongeait au sol, la décision fut tout de suite beaucoup plus aisée à prendre ! Avec un juron, elle plongea la main dans les plis de sa tenue pour en ressortir une sorte de long tube. L'instant d'après, elle semblait s'être téléportée à portée du combat, contre un arbre derrière lequel elle pourrait s'abriter. L'un des hommes sursauta en la découvrant toute proche et se tourna vivement vers elle, prêt à frapper. Mais son arme tomba lorsqu'il porta sa main à son cou où il venait de sentir une vive douleur. Il regarda le petit dard sans comprendre avant de s'effondrer au sol, hors d'état de nuire.

Ne perdant pas le rythme, l'elfe introduisit un second dard dans sa sarbacane et visa l'un des deux guerrier restant… Elle préférait éviter de viser l'archer… Yarsil s'en occupait et risquait fort bien d'intercepter son petit projectile sans le vouloir. Ce qui serait passablement négatif pour tous les deux. Bientôt le second mercenaire s'effondra à son tour, victime de la sarbacane de la mage rouge… Elle ne put toutefois pas renouveler son exploit une troisième fois car le dernier homme armé d'une épée l'avait chargée, la forçant à lâcher le tube de bois au profit de ses dagues afin de parer un coup vicieux qui la propulsa contre le tronc…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarsil Dromgool
Anti-paladin, niv 1
Anti-paladin, niv 1
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force accrue / contrôle des ombres et de l'électricité
Armes: Peine la hache, et panique l'épée
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Jeu 17 Jan - 13:53

Yarsil ne fit pas attention aux particularités de Bellinda. Sa méthode de défense et d’attaque étaient singulière et très efficace. Alors que en temps normal l’aigrefin aurait lâché un compliment sur ce spectacle, il ne fit même pas attention que le nombre des ennemis diminuait petit à petit sans qu’il agisse. Les archers tombèrent laissant plus que trois hommes dans le rayon d’action d’Yarsil. Malgré une présence imposante, l’aigrefin voyait sa vision se troublait petit à petit. Les flèches plantaient dans sa chair n’indiquaient rien de bon pour la suite. Secouant la tête, il donna l’occasion au premier attaquant de brandir une épée vers lui. Instinctivement, comme si un guerrier commandait son esprit, il leva sa hache pour parer et bloquer l’épée dans son élan, d’un coup de genou dans le ventre, l’assaillant tomba à genou devant l’aigrefin. Pour l’achever, Yarsil plaça ses deux lames, épée et hache de chaque côté du cou en ciseau et dans un coup sec, la tête tomba en même temps que le corps.

Alors qu’il voulut enchainer avec le second, il se passa quelques choses d’anormal. En regardant autour de lui, il lui semblait que le paysage changeait. Il reconnaissait cet instant, comme s’il l’avait vécu des centaines de fois. Il s’agissait du jour de son mariage, le jour ou Maeva fut enlevée, et pendue. Il vit des fantômes, des mercenaires qui couraient après Yarsil pour le tuer. La dernière cible qui se tenait devant lui devenait l’un d’entre eux, et quant au loin, il vit Bellinda prendre l’apparence de Maeva, disparaitre. Sa fureur réanima sa force, sans attendre, il prit le dernier mercenaires par la chemise et le souleva de ses deux mains et le cola contre l’arbuste épineux et le claqua plusieurs fois en hurlant pour savoir où avait-elle disparue et qu’il fallait qu’il aille la sauver. Aucune réponse, ni aucun souffle ne sortirait plus de la bouche de son assaillant.

Bien que sa conscience lui disait que tout cela n’était pas réel, et quand dans la réalité, du point de vue de la mage rouge ou des mercenaires restant, on pouvait voir Yarsil regarder le vide en délirant, même s’il prenait ses cibles pour ceux qu’il n’étaient pas. Sa folie, sa douleur mental et physique lui torturé sa vision. Voyant le troisième et le dernier mercenaire fuir devant la bestialité de l’aigrefin et l’efficacité de la mage rouge. Yarsil se mit à courir après lui, voyant qu’il ne parviendra jamais à la rattraper, il lança sa hache pour qu’elle aile se planter dans le dos du fuyard. Une fois près du corps au solo, il reprit son arme et le refrappa avec et enchaina ce mouvement sur le mort qui devenait petit à petit de la charpie. Laissant sa colère sortir, il cria, de temps en temps le prénom de son aimée, de temps en temps des injures à l’égards de ceux qui lui ont enlevé Maeva.

Quelques instants après, il se retourna le visage et le corps couvert de sang. Il voyait Bellinda revenir au loin, mais qui pour lui avait toujours l’apparence de Maeva. Il voulut courir, mais l’épuisement le rattrapa rapidement. Il tomba à plat ventre, et tenta tant bien que mal à ramper jusqu’à elle, avant de fermer les yeux face contre terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Jeu 17 Jan - 19:06

Si Yarsil était trop occupé pour complimenter Lili sur ses techniques, la réciproque était parfaitement valable. La différence de force entre le mercenaire et elle rendait le combat rapproché particulièrement dangereux. Pour l'instant, elle n'avait la vie sauve que grâce à sa rapidité, esquivant des coups qui l'auraient tuée dans l'instant si elle avait cherché à les parer. La situation aurait rapidement pu devenir très périlleuse pour elle si l'aigrefin n'avait pas offert une diversion bienvenue en mélangeant souvenirs et réalité. La violence, la rage, la barbarie dont il fit brusquement preuve sur son adversaire prirent les deux opposants totalement de court, les mettant au rang de spectateurs médusés. Si la jeune femme avait supposé la présence de cette sauvagerie sous la surface de la personnalité brisée de Yarsil, la voir à l'œuvre était tout autre chose…

La mage sentait bien qu'il ne voyait plus vraiment ce qui se passait dans la réalité et ne pouvait donc anticiper ses réactions. Le mercenaire et elle comprirent immédiatement que la menace la plus directe, pour l'un comme pour l'autre, était désormais l'aigrefin. Sans même se concerter, ils avaient cessé de se battre pour assister au spectacle avant d'échanger un regard chargé de la même peur. Seules leurs réactions face à cette crainte furent différentes… Si le mercenaire prit purement et simplement la fuite, la jeune femme resta parfaitement immobile estimant qu'un mouvement brusque attirerait immanquablement l'attention d'un Yarsil devenu fou furieux. Ne pouvant savoir qu'elle avait acquit une certaine immunité en prenant les traits de Maeva dans le délire du combattant, elle préférait ne pas tenter le diable.

Et elle eut bien raison... Sitôt qu'il eut détalé, le malheureux fut pris en chasse par Yarsil qui commençait toutefois à marquer une certaine fatigue. Il écourta d'ailleurs la poursuite à l'aide d'un lancé de hache particulièrement redoutable. Ce qui suivi, par contre, glaça le sang de la jeune femme qui n'était vraiment pas habituée à un tel déchainement de violence. Immobile, elle luttait contre la nausée et une certaine horreur lorsqu'elle le it se retourner vers elle, couvert de sang, et commencer à ramper dans sa direction. Puis il s'arrêta pour ne plus bouger...

De longues minutes s'écoulèrent sans que rien ne bouge, hormis les feuilles doucement balancées par la présence d'une simple brise. Bellinda respirait par petits à coups, essayant de reprendre pied dans la réalité. Peu à peu son cerveau se remit en marche, prenant pleinement conscience de la situation... Elle fit un premier pas hésitant vers lui puis, rassurée de constater qu'il ne bougeait toujours pas, elle alla s'agenouiller à ses cotés. Beaucoup du sang qui le maculait n'était pas à lui mais il était indéniablement blessé, la flèche qui dépassait de son dos était suffisamment explicite. Profitant de sa faiblesse, elle prit l'un de ses dards et le planta dans son cou pour le plonger dans un profond sommeil...

***

Lorsque Yarsil reprit conscience, le soleil avait continuait sa course depuis un bon moment déjà. Une douleur sourde pulsait dans son épaule mais elle était supportable, proche de celle d'une grosse ecchymose.... Elle avait été bandée, soignée ainsi que les autres blessures qu'il avait pu avoir. Visiblement la personne qui l'avait soigné l'avait trainé jusqu'au campement, il avait des brindilles plein les cheveux, et allumé un feu à coté duquel il l'avait laissé, non sans l'enrouler aussi dans une couverture. Par contre, à une dizaine de mètres plus loin, attachés à des arbres et solidement bâillonnés, se trouvaient les deux mercenaires qui avaient eux aussi été victimes des dards de la mage rouge...


_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarsil Dromgool
Anti-paladin, niv 1
Anti-paladin, niv 1
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force accrue / contrôle des ombres et de l'électricité
Armes: Peine la hache, et panique l'épée
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Mar 22 Jan - 17:39

C’était comme dans une réalité parallèle. Une autre dimension ou la nuit était maître et la gravité n’existait plus. Yarsil se retrouvait à flotter dans un néant indescriptible. Malgré l’endroit, il se sentait mieux, malgré une douleur à son épaule, tout à fait supportable, il avait l’impression de revenir de loin. Quelques chose l’avait privé de ses sens, de ses gestes et de son esprit. Puis, une tache blanche vint nuire sa tranquillité, une tache qui s’intensifiait de plus en plus pour devenir lumineux. Ses yeux s’ouvrit doucement et lui dévoila un environnement naturel et, il fallait l’avouer, plutôt agréable. Il se redressa lentement découvrant qu’il allait bien et de comprendre que quelqu’un s’était occupé de lui. Il haussa un sourcil, car ce genre d’aide ne lui était pas souvent accordé, tous juste suggérer suivi de refus stricts. Il aurait pu sourire il fut un temps, voir même chercher son ange gardien. Mais ce n’était pas le cas. Il voulait se lever et partir sans demander son reste, mais un son l’attira et lorsque ses yeux se posèrent sur les deux hommes privaient de la parole. Yarsil marcha vers eux et en attrapa un par la chemise et lui arracha le tissus qui lui entravait les mots.

« Ou est-elle ? » Evidement, il voulait parler de Maeva, mais la réponse du prisonnier le ramena très vite à la réalité, et l’aida à se rappeler de ce qui s’était passé.

« Je n’y suis pour rien,…c’est l’herboriste André qui nous a envoyé sur votre traces. Il voulait votre mort et celle de votre amie… »

Tout lui revint en tête, Maeva n’était donc pas réelle, tout juste imaginé. Son sauveur était cette fille…Bellinda, et c’était celui qui l’avait envoyé sur ses traces qui avait voulu sa mort. Bien sûr qu’il avait l’intention de revenir et de tuer cet homme qui lui avait menti. Il ne supportait pas le mensonge. Mais à ce moment-là, sur son visage, on pouvait comprendre qu’il était déçu et sa rage pour de bon balayé. Ces hommes ne valaient plus rien. Leur intérêt était tombé à zéro. Il le lâcha sans le libérer et retourna vers le feu et récupéra ses armes avant de les contempler un instant, comme si, elles, elles pouvaient lui apporter un peu d’espoir, de conforts. En les rangeant, il pensa à la mage rouge, ou était-elle ? Belinda qui aurait pu l’achever une bonne fois pour toute et l’envoyer rejoindre sa bien-aimée. Elle ne l’avait pas fait…savait elle quelques choses ? Ce n’était pas la dette qu’il avait envers elle qui le retenait, mais l’intérêt que la mage rouge avait à ses yeux. Elle semblait être une bonne source d’informations et vu des derniers évènements, elle pouvait se considérait comme une de ses alliées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Jeu 24 Jan - 12:26

La mage rouge avait eu toutes les peines du monde à déplacer la grande carcasse de l'aigrefin. Elle avait eu beau user de son contrôle du vent pour l'assister, la terrain et le poids de son corps l'avait empêchée de faire comme elle le voulait. Au final elle avait du se résoudre à le soigner sur place, ses blessures ne pouvant attendre plus longtemps… Puis elle avait confectionné un brancard de fortune et l'avait traîné jusqu'à son campement… Les deux mercenaires avaient posé moins de problèmes. Une fois sous la menace d'un poison qui était à même de faire fondre leurs organes internes, ils n'avaient pas besoin de savoir que la fiole qu'elle avait brandi n'était qu'un flacon d'alcool, elle les avait forcé à se rendre jusqu'à l'arbre où elle les avait ligoté… Une fois Yarsil confortablement installé et en sécurité, elle avait du s'absenter. Sa réserve de plantes médicinales avait été mise à mal et elle devait refaire son stock…

Pestant contre le temps que cela lui avait pris, la jeune femme était en train de rejoindre le campement lorsqu'elle entendit des éclats de voix… Normalement les deux mercenaires étaient solidement attachés et elle avait fait en sorte qu'ils restent un peu groggy pour qu'ils ne cherchent pas à s'enfuir… Mais entendre plusieurs voix masculines était très mauvais signe. S'ils avaient pu enlever leur bâillon et que l'aigrefin n'avait pas repris connaissance… L'elfe se mit à courir dans les sous-bois, sortant une de ses dagues, espérant ne pas arriver trop tard… La jeune femme déboula brusquement au milieu du campement pour freiner des quatre fers en constatant que les mercenaires étaient toujours attachés et que l'aigrefin était en train de reprendre ses armes. Rougissant d'embarras, elle rengaina rapidement sa lame, espérant que personne n'avait remarqué la façon dont elle venait d'arriver.


-Oh! Vous êtes réveillé… Ca va mieux?

Le ton qu'elle avait utilisé se voulait badin mais elle était trop essoufflée par sa course pour que cela soit crédible. Sans compter que maintenant qu'il tait sur pieds, elle n'osait pas trop l'approcher. Sa démonstration de violence était encore un peu trop fraîche dans son esprit et le trouvait bien moins inquiétant quand il dormait… Ne sachant trop que faire, elle alla à l'autre bout du campement pour préparer les herbes qu'elle venait de ramasser. Cela laissait ainsi tout l'espace qu'il fallait à l'aigrefin pour qu'il ne se sente pas trop collé…

-Alors? Que comptes-vous faire?

Elle avait le secret espoir qu'il ait abandonné ses projets de résurrection mais elle ne se faisait pas trop d'illusions… En attendant il était évident qu'elle le gardait à l'œil, n'étant jamais totalement détendue en sa présence, prête à bondir hors de portée…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarsil Dromgool
Anti-paladin, niv 1
Anti-paladin, niv 1
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force accrue / contrôle des ombres et de l'électricité
Armes: Peine la hache, et panique l'épée
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Jeu 31 Jan - 12:32

Yarsil était en train de préparer son départ lorsque Bellinda arriva comme le vent pour s’arrêter net lorsqu’elle le vit sur pied. Lorsqu’elle toisa les deux prisonniers, l’aigrefin comprit qu’elle avait eu peur pour eux, que Yarsil s’attaque à ces animaux emprisonnés. Il avoua secrètement que cette idée lui avait traversé l’esprit, mais il s’était retenu en se disant que si la mage rouge les avait attachées c’est qu’elle avait des projets pour eux. Comme à son habitude, Yarsil vérifia que ses armes étaient à portée de ses mains. Il devait, dans un mouvement fluide et rapide, les attraper. Il ne fit pas attention à la première phrase de l’herboriste. De toute façon, à le voir, les réponses tombaient sous le sens, enfin, il espérait pour elle. Cependant, il s’arrêta un instant en songeant à la réponse de sa deuxième question. Qu’allait-il faire maintenant ? Sa bien-aimée semblait encore hors d’atteinte ; et malheureusement pour lui, il y avait encore tant de chose à faire pour y arriver. Dans l’immédiat, il devait se préoccuper de cet André qui lui avait menti. Oui, cette pensée l’envahissait sur le coup, tremblant légèrement ses mains.

« Je retourne à Naturalia, je vais chez ce André et je le tue. Tu viens avec ou tu as besoin de moi ici ? »

Il disait ça comme s’il allait chercher du pain à la ville. Il avait tant de sang sur les mains qu’il avait arrêté de compter. Mais dévoiler sa disposition à aider Bellinda dans une de ses tâches lui ressemblait moins. Mais il n’avait qu’une parole, aussi violant et brutal pouvait-il être, ses mots n’avaient jamais rien d’ambiguïté, franc et direct. Il détesté tourner autour du pot, voilà une stupide façon de perdre son temps. Même si de manière naturelle il était comme ça, cette façon de procédé lui rappela souvent son retard à son mariage, la suite était connu. Avec quelques minutes en plus, il serait arrivé à temps et aurait sans doute empêché le drame. La culpabilité le gagnait souvent et avait tendance à alimenter une rage naissante. Souvent, il s’était demandé ce qu’il serait advenu de lui si cet évènement n’avait jamais eu lieu. Il serait sans doute à la tête d’une jolie famille en train de surveiller les marmots. La hache qu’il arborait aurait servi à couper le bois et son épée à décorer son salon en lui rappelant qu’il avait des histoires de guerriers à raconter à ses invités. L’envie d’y être le tourmenter au point qu’elle alimenter elle aussi une soudaine colère. Les dieux avaient fait en sorte que tout était fait pour l’enrager, mais très peu de chose avait été fait pour le calmer, voir rien pour l’apaiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Sam 2 Fév - 11:58

La jeune femme ne pouvait savoir que Yarsil se faisait une mauvaise idée de sa réaction. Elle n'avait pas craint qu'il n'attaque les prisonniers… Mais l'inverse… Enfin, son patient allait bien et elle n'avait plus à s'inquiéter pour lui dans l'immédiat. Physiquement parlant tout du moins. Mentalement, elle était à peu près sure qu'il n'avait pas abandonné ses projets et qu'il devait toujours être aussi instable. Un danger potentiel donc… Ce n'était pas comme s'il allait se mettre à tuer tout le monde dans la rue, normalement, mais elle se demandait s'il ne risquait pas de perdre pied à cause de simples détails. Elle l'avait vu se battre, elle l'avait entendu surtout. Et il était indéniable qu'il vivait dans un délire par moments… Pour peu qu'un pauvre malheureux ressemble un peu à un de ses ennemis , il était probablement capable de l'attaquer à vue sans se poser plus de questions… C'était du moins l'impression qu'elle avait du personnage.

Sa question la surprit par contre car elle ne s'attendait pas à ce qu'il cherche à lui proposer son aide de quelque manière que ce soit… Son regard s'attarda quelques secondes sur les mercenaires. En fait elle avait eu le loisir de "parler" avec eux et savait donc à qui elle devait présenter ses "remerciements". Ils étaient encore en vie car elle ne savait pas vraiment tuer froidement. Du coup ils les avaient sur les bras et elle ne se sentait pas non plus de les livrer à Yarsil.


-On va dire que j'en ai fini ici. Puis j'ai moi aussi mon mot à dire à André…

Elle entreprit donc de ranger ses affaires, se montrant rapide et efficace comme les gens qui avaient largement l'habitude de ce genre d'exercice. Elle surveillait toutefois les mercenaires du coin de l'œil… Eux aussi sentaient leur départ proche et ils commençaient sérieusement à s'inquiéter. ils pouvaient difficilement savoir que Bellinda n'était pas disposée à les exécuter. D'un autre coté elle ne pouvait pas non plus les laisser attachés à cet arbre. Ni les libérer d'ailleurs… Finalement le paquetage de la mage rouge fut jeté sur son épaule et elle se rapprocha de leurs prisonniers. Elle leur montrait une fiole contenant un liquide noir et particulièrement épais.

-Je vous laisse le choix… Soit vous prenez une gorgée de ça, soit je le laisse décider de votre sort…

Elle désigna l'aigrefin en disant cela. S'ils ne tentaient pas leur chance avec elle, elle n'avait pas d'autres choix que de les livrer à la vindicte du guerrier. Par contre, s'ils buvaient sa potion, ils seraient libres. Elle n'avait juste pas précisé les effets de la potion… La mixture qu'elle avait préparé était un peu particulière. Cela provoquait un peu la même chose qu'une belle grosse gueule de bois, une grosse amnésie avec les plaisirs de l'alcool en moins. Par contre, pendant près d'une heure ils allaient souffrir mille morts et halluciner. S'ils survivaient à cette période là, ils ne garderaient aucune trace de ce qu'il s'était passé ces derniers jours…

-Yarsil? Vous aviez prévu quelque chose pour eux?

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarsil Dromgool
Anti-paladin, niv 1
Anti-paladin, niv 1
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/12/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force accrue / contrôle des ombres et de l'électricité
Armes: Peine la hache, et panique l'épée
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda) Ven 8 Mar - 14:17

Les cœurs battaient de plus en plus fort au fur et à mesure qu’Yarsil s’approchait d’eux. Bellinda n’existait plus, seule son image restait dans l’espoir des deux prochaines victimes de l’aigrefin. Alors qu’il était ligoté à un arbre, le guerrier disparut derrière. La peur des deux disparut pour laisser place à la confusion et surtout à une lueur d’espoir qu’il les laisserait partir. Mais ils furent très vite fixés. La corde qui les tenait au feuillue se resserra au point de les plaquer contre l’arbre. La douleur se faisait entendre jusqu’à ce que d’un coup sec, Yarsil démembra les deux corps dans un grand coup sec. Mais lorsqu’il se retourna, quelques chose n’allait pas…la réalité lui joua encore des tours…il revint à lui en secouant la tête, découvrant Bellinda qui attendait sa réponse sur le sort de ces deux-là.

« Je…non, je n’ai rien prévu pour eux. »

Il détourna les talons et dans quelques temps, il sera, accompagné de la mage rouge à l’herboristerie d’André. Laissera-t-il son imagination dicté ses actes, ou voulait il lui soutirer des informations ? Même lui ne le savait pas.

Arrivé en ville, Yarsil ne prêtait pas attention aux gens, ni même aux éventuelles gardes. Il avait la boutique dans la tête et ne semblait pas vouloir faire machine arrière. D’habitude, les gens semblait l’éviter, il dégageait une image pas très amical, pourtant, voir une jeune femme l’accompagné le changea tout au tout. On aurait dit une femme importante avec son garde du corps, une maîtresse et son chien, l’envouteuse et l’envouté. Dans sa tête, Yarsil ne savait pas réellement quel place occupé Bellinda. Son instinct lui disait de l’oublier, de ne pas prêter attention à sa sécurité ou tout simplement à son existence, pourtant, elle influençait ses actes, disons, qu’il faisait preuve de retenu. Arrivé à la boutique, on pouvait voir deux hommes armés devant inspectant les passants. La par exemple, si la mage rouge n’aurait été pas la, il aurait foncé tête baissé dedans. Mais i les tourna vers elle.

« Je te laisse dix minutes pour lui soutirer les informations que tu souhaites, ensuite j’entre… »

Il se tenait debout, les bras croisé, les deux gardes le voyaient, discutaient entre eux sans vraiment quoi penser de ces deux-là. Yarsil en totu cas attendrait sagement à moins que Bellinda lui laisse le feu vert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (Belinda)

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre intéressante (Belinda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [LEGO] Vidéo intéressante : Train designer
» Conversation intéressante
» Vidéo la plus intéressante du monde !
» Les DO ou comment jouer avec des missions annexe et très intéressante
» Armure intéressante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: La Forêt-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit