AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Au plus profond des égouts [PV Roussette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Jeu 11 Avr - 21:37

C'était comme revenir là où rien n'avait jamais existé.... le temps ne semblait n'avoir jamais pris ici. Les égouts des ombres, toujours aussi tentaculaire et labyrinthique, toujours aussi sombre et mortel. Des rodeurs avaient maintenant pris contrôle des lieux, mais il n'était pas au niveau des ombres, trop indépendant, sans honneur... Les malandrins par ci, les aigrefins de l'autres, c'était plus un repère de pillard qu'autres choses. Lorsque le chevalier se présenta à l'entré, ce fut avec une connaissance étonnante, une agilité surnaturelle, qu'il passait dans des conduits noir et froid, là où personne n'avait mis le pied depuis plus de deux cents. Le trône du Crépusculaire. La place de Seigneur des ombres, ce lieu lui fit remonté à sa mémoire des souvenirs.

Des plans, des pièges, des magouilles, des secrets... de sombres secrets... Des noms égalements.
Il s'assit sur le trône et ferma les yeux, ressentant les vibrations du passé remonter jusqu'à sa mémoire fatigué et usé. La mort avait effacé bien des choses... trop de choses.

Ghelal, les deux mains sur le trône fixait le noir de la caverne plongée dans une noirceur totale. Plus de flamme ne brûlait dans l'âtre, plus de lumière passait par les lointaines interstices. C'était... à la fois triste et beau. Triste de savoir toute son organisation détruite, mais beau de voir que le poid des âges ne l'avait pas détruit et que tant qu'il était, il ne pouvait pas être détruit. Sa main glissa instinctivement et dans un grincement sourd, tira un levier pour ouvrir et soudain un tremblement silencieux devant lui ouvrit un accès pour une pièce secrète. Il n'avait plus souvenir d'elle.Qu'était ce ?... une ancienne chambre forte ? Une bibliothèque ? Peut être son domaine privé ?...

Il n'avait plus de souvenir, mais cela ne l'empêcha pas de s'approcher. Une odeur forte se dégageait de là, une odeur de putréfaction, de goudron et de vermines. Non... quoiqu'il y ait eu ici, ce n'était surement pas de l'or... on aurait plutôt dit une fosse commune à l'odeur. Si il avait eu les yeux pour voir dans le noir... le problème aurait été résolu. Il retourna au trône pour fermer, mais la porte ne se ferma pas. Bloquer de l'intérieur par le mécanisme. Peut être un cadavre s'était coincé dans l'ouverture quand la porte s'était ouverte.... Peut être n'était il pas un cadavre avant d'entrer ici... mais la question importante était surtout. Etait il seul et bien mort ou pas. Les zombies, il avait eu son lot avec le marais, il espérait surtout ne plus jamais à vivre cela.

Finalement, il s'habitua à l'odeur et retourna sur le trône pour méditer à l'usage de cette salle étrange et nauséabonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Roussette
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Où je veux.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Eveil, Vitesse accrue, réflexes accrues
Armes: Dague, couteaux de lancer
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Ven 12 Avr - 7:17

La jeune rôdeuse était toujours à Malificium, elle y avait pris quelques jours pour se reposer avec ses compagnons de route : Kharn l’Aigrefin et Mikaeüs le Nomade. Elle avait décidé de bouger de nouveau, se mettre un autre objectif dans la tête. Au fond d’elle ça lui faisait presque plus d’un pincement au cœur, elle s’était attaché rapidement à ces deux nouvelles personnes. Autant Kharn, même si elle préférait toujours être sur ses gardes, que ce cher Nomade avec qui elle avait quand même partagé de curieux moments : Entre le fait de fuir un colosse, dormir chez l’hôte assommé et finir dans un bain aux thermes…. Mais qu’importe, elle savait ce qu’elle faisait. Et si ce n’était pas eux qui la retrouverait : Alors ELLE, elle les retrouverait.

Ses pas la menèrent vers l’un des lieux les plus étranges qu’elle avait vu. On aurait dit un marché, mais il était différent de ceux qu’elle avait vues auparavant, du moins pour le peu qu’elle en avait vu sur les routes et lors des rares excursions en ville avec ses compagnons rôdeurs…Et si un jour elle essayait d’en chercher ? Cela pourrait être amusant et instructif non ? En tournant la tête et laissant son regard se balader elle semblait en reconnaitre plein de ce statut. A moins qu’ils n’étaient que de vulgaires escrocs et tueurs, des brigands comme ceux qu’elle avait déjà affrontés ?

Roussette réajusta son manteau puis la capuche sur sa tête. Avec une telle tenue, elle portait sa courte robe habituelle et ses lames étaient à sa ceinture sous son manteau, et cette couleur, une sorte de gris, blanc, elle pouvait aisément se faire passer pour autre chose qu’un rôdeur, peut être une mage. Et pour le meilleur et pour le pire, ça surprenait toujours lorsqu’elle faisait preuve des prouesses de certains rôdeurs.

Elle poursuivit longtemps sa route en se perdant dans ses pensées, bientôt elle sorti de ce curieux marché…Qu’étais ce que ce lieu encore ? Des égouts ? Des Bas-Fonds ? Ses yeux s’habituèrent au peu de luminosité encore présente en cet endroit…Mais ça ne suffirait pas. Ok…Bien….Parfait, elle n’avait aucune foutue idée de là où elle se trouvait ni de comment elle avait fait et encore moins de comment elle allait sortir ! Errer ne semblait pas être une bonne solution, surtout qu’elle n’y voyait pas grand-chose. Elle ferma ses yeux et essaya de se concentrer sur un éventuel bruit de pas…….Qu’elle capta avec peine. Plus loin, bien trop peut-être. Elle se mit en marche, les yeux clos, longeant les boyaux obscurs vers ce seul bruit, sur lequel elle avait placé toute son attention. Elle marcha longtemps à cette rencontre, sans rien trouvé pour le moment. Elle rouvrit les yeux : Noir total. Les ferma : Bien….Pire encore cette fois !

Les pas semblaient s’être stoppés non loin de là, pourtant, rien pour l’instant….Une faible respiration dans le noir, où était-elle encore….Prés ? Loin ? Une grotte ? Autre chose ? Dernière fois qu’elle allait se balader sans rien pour s’éclairer ! Quelle poisse ! Un grincement sourd se fit alors entendre, elle releva la tête pour ouvrir ses yeux une nouvelle fois : Noir….Mais elle avait entendu quelque chose, et ça n’était pas loin. Elle s’approcha de la source du bruit, méprisant l’obscurité, une odeur nauséabonde se fit lentement sentir plus loin. Ça ne lui disait rien qui vaille. D’autres pas. Bien plus proche cette fois….Puis ce fut comme si quelqu’un s’asseyait quelque part ou se posait sur quelque chose, nouvelle respiration. Elle amena sa main à son poignard et baissa sa capuche sur ses yeux….Elle allait prendre un risque et elle se prépara à en assumer les conséquences.

‘‘Qui est là…?’’
Lança-t-elle au noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Ven 12 Avr - 10:55

Son coeur explosa dans sa poitrine quand elle parla

*non mais qui est le con qui parle comme ça dans le noir total !*
*Beh... je sais pas... il m'a fait peur à moi aussi...*
*Okay je m'en occupe*

Sans bouger, il repris une respiration calme.

"Je suis Jeuvodent, le Crépusculaire, Seigneur des Ombres et à qui ai je affaire ?"

Ici, personne ne le voyait, plus aisé pour être qui l'on est... plus ... serein, se sentir plus vivant.

"Comment as tu trouvé cet endroit ?"

La voix était sombre, froide, celle d'un homme mature et âgée. Une puissance latente se dégageant de cette voix. Il se leva silencieux et avança rapidement, dans le noir, il connaissait cet endroit mieux que quiconque, il se repérait aux pas parcourus, à sa respiration, il savait où elle était, il approcha, ne la sachant pas armée, de toute façon, son armure bloquerai une dague sans trop de soucis, surtout dans le noir où repéré une faille était impossible.

"Et surtout, pourquoi être venu jusqu'ici ?"

Il était passé derrière elle, comme une prédateur découvrant une proie sur son territoire. Il avait retrouvé une partie de son agilité d'antan, bien que ce fusse d'abord un corps taillé en muscle bien qu'encore très sec pour l'instant. Il retourna à son trône et elle put rapidement voir, cette forme qui s'assit sur le trône de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Roussette
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Où je veux.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Eveil, Vitesse accrue, réflexes accrues
Armes: Dague, couteaux de lancer
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Ven 12 Avr - 12:15

C’était ça, il y avait bien quelqu’un ici…Et pas quelque chose. Ouf ! Manquerais plus que ce soit un monstre ou une créature bizarre….Voir un zombie….Par toutes les Divinités…Qu’elle aurait détesté ça ! Elle avait perçu une sorte de surprise. Mais l’individu en face semblait vite s’être repris.

"Je suis Jeuvodent, le Crépusculaire, Seigneur des Ombres et à qui ai je affaire ?"Comment as tu trouvé cet endroit ?"

Roussette sentit un mouvement devant elle, des pas… Elle calma sa propre respiration, un sourire se dessina sur ses lèvres dans l’obscurité. Plus nerveux qu’empreint de joie. Ses sens étaient en alerte, sa main sur sa dague. De légers cliquetis…Une armure ? Aie, frapper dans un point faible dans le noir c’était un challenge….Qu’elle n’allait sûrement pas se risquer à faire. Cette voix la fit presque frissonner, elle était assurée, ferme.

"Et surtout, pourquoi être venu jusqu'ici ?"

La personne en face semblait maître de ce lieu : Comment aurait-il réussit à la repérer si facilement et à se glisser dans son dos ? Mais aucune attaque pour le moment. Elle l’entendit repartir vers le trône, perçu un instant sa silhouette malgré l’obscurité, alla s’asseoir. Lentement Roussette se mit ne mouvement elle aussi, décrivant une sorte de cercle autour de la personne assise, ses pas feutrés glissaient presque sans bruits sur le sol : elle était repérée, pourquoi se cacher encore ?

‘Bien, permettez-moi de répondre à mon tour en ce cas.’’

Elle parlait naturellement, presque sereine malgré le noir.

‘‘Je suis une personne, cela est sûre. Peut-être une humaine, ou une elfe ?’’ Fit t’elle d’un ton jovial. ‘‘Une hybride peut être ? Autre chose ?’’

Elle se déplaça sur le côté droit du trône.

‘‘Et pour répondre à vos deux dernières questions…Je me suis tout simplement perdue ici. Et j’ai tout aussi simplement entendu des pas, j’ai cru que cela me mènerait à une sortie mais…Visiblement… Non.’’


Elle laissa aller un petit rire avant de reprendre.

‘‘Où sommes-nous donc ? Seigneur ? Et auriez-vous par hasard une quelconque source de lumière ? J’aimerais poursuivre cette intéressante discutions hors des ténèbres. Même si j’admets que j’aime bien me cacher dans le noir aussi.’’

Il n’y avait aucune menace dans ses paroles, et cette fois elle avait chassé sa plaisanterie. Silencieusement elle vint se placer dans le dos de la silhouette, du trône donc….Cela semblait en être un.

‘‘Quelle intéressante rencontre !’’
Pensa t-elle dans le noir tandis qu’un grand sourire étira ses traits.


Dernière édition par Bianca Roussette le Lun 15 Avr - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Ven 12 Avr - 15:09

Hmm... elle n'avait pas donné son nom. Mais il se contenterai de cela.

"Non... pas de lumière ici, mademoiselle... sinon elle brulerai déjà dans l'âtre..." Il tira un second levier et une silex gratta une autre formant une étincelle dans le plafond.

Le mécanisme lui revenait. C'est ça... c'était avec ça qu'il allumait.

"Je crois que j'ai trouvé ce que vous vouliez."

Il tira de nouveau et l'étincelle qui se forma se transforma en flamme, puis en brasero, puis en boule de feu, puis il la fit grossir telle un mini soleil dans la salle et la projeta dans l'âtre. La chaleur et la flamme sublima le foyer et soudainement, tout les égouts s'allumèrent. Cette flamme. Elle était belle... brillante de mille feu. Ses yeux rouges s'habituèrent lentement à la brillance de la flamme. Le feu s'alimentait grâce aux méthanes que dégageait le charnier la dessous. Et lorsque son regard se posa la dessus. Il resta bée. Des ombres... des ombres mortes par centaines... tous... tous fidèles... mort... enfermé et oublié ici. Condamné à mort.... dans ce trou.

Ghelal sentit une colère latente prendre son être. Insulte... blasphème... Mais, il ne fit rien, pas de destruction inutile de sa source de lumière. Il ne la vit pas à porter d'yeux. Il en conclus rapidement qu'elle était derrière le trône.

"Lumière..." fit il platement. Sa voix toujours froide bien que désormais elle pourrait le voir. Un gosse, simplement, à peine 18 ans physiquement, un corps bien trop jeune pour cette voix qui avait fait surement effet. Sa lame noir posé sur sa cuisse. Son corps détendu dans le trône.

"Rodeuse je suppose ?" fit il froid. "Ne te fie pas à ce que tes yeux te dirons..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Roussette
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Où je veux.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Eveil, Vitesse accrue, réflexes accrues
Armes: Dague, couteaux de lancer
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Ven 12 Avr - 17:55

"Je crois que j'ai trouvé ce que vous vouliez."

Roussette avait baissé la tête lorsque la boule de feu avait commencé à grandir et inondé la pièce de sa clarté. Ses yeux, caché par le tissu de sa capuche s’habituèrent assez à la lumière présente pour qu’elle puisse les rouvrir sans se brûler ses pupilles vertes. Elle découvrit enfin la salle, grande…Immense même…Le mécanisme pour allumer la pièce semblait surprenant aussi…Mais qu’étais ce dans le charnier ? Ca l’inquiétait….

Le Seigneur Des Ombres, comme il s’était présenté était bien dans le trône. Sa voix semblait toujours aussi froide, elle l’as fit encore frissonner.

"Rodeuse je suppose ? Ne te fie pas à ce que tes yeux te dirons..."

Lentement elle sortit de sa petite cachette, ses pas glissèrent de nouveau sur le sol, sa capuche sur le visage. Elle contourna le trône pour venir faire face à son interlocuteur, elle exécuta une sorte de révérence, écartant les pans de son manteau pour soulever ceux de sa robe courte : ca, elle ne pourrait jamais l’oublier….Une révérence classique, sobre…Aurait-elle dû simplement incliner la tête ? Elle observa rapidement le jeune homme qui se tenait sur le trône, elle ne put contenir un ‘‘Heu ?’’ de surprise. Elle fut bouche bée. Cette personne….Ce garçon….C’était lui qui avait parlé tout ce temps ? Il ne semblait pourtant pas plus âgé qu’elle. Il portait une sorte d’armure de cuir…Peut être étais ce de simples vêtements ? Une lame noire se tenait près de lui. Sa bouche qui était grande ouverte se referma, elle secoua un peu la tête puis afficha un grand sourire, l’un de ses sourires habituels….Vraiment…Oui ! C’était intéressant !

‘‘Rôdeuse ? Peut-être pas. Qui vous dit que je ne suis pas plutôt une mage ? Beaucoup se cachent sous des capuches.’’

Elle sourit de nouveau, sa main repartit sous son manteau, posée par prudence sur sa dague.

‘‘Comme je l’ai dit. Je me suis perdue. Quel est donc ce lieu ? Et vous-même ? Que faites-vous par ici ?’’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Ven 12 Avr - 22:10

Il sourit autant qu'elle à sa remarque.

"Un mage noir est bien trop lâche pour aller aussi loin dans les égouts sans être bien accompagné, de plus, il n'aurait pas pris le temps de demander qui était là, il aurait fait du feu partout pour y voir clair... et puis..."

La lame remua un instant, brillant dans les flammes le temps d'un éclair.

"Je t'aurais déjà tuer..."

Le sourire continuait malgré les propos relativement violent.

"Alors ? qu'es tu donc si ce n'est rodeur ? tu es bien trop raffiné pour un aigrefin"

Le démon regardait la femme, son regard agréable bien que légèrement flippant, restant fixe dans le sien, la main sur la poignée de sa lame, fermement serré. Il se releva de son trône, et marcha lentement, s'approchant du charnier.

"Mes frères... mes soeurs... Tous mort... ou devenu des êtres aussi vide que..."
Il ne termina pas. "Sais tu où tu es au moins ?"

C'était beaucoup d'émotion pour lui, beaucoup trop d'horreur... beaucoup trop de douleur et de ténèbres en si peu d'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Roussette
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Où je veux.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Eveil, Vitesse accrue, réflexes accrues
Armes: Dague, couteaux de lancer
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Sam 13 Avr - 8:38

"Un mage noir est bien trop lâche pour aller aussi loin dans les égouts sans être bien accompagné, de plus, il n'aurait pas pris le temps de demander qui était là, il aurait fait du feu partout pour y voir clair... et puis..."

Bianca émit de nouveau l’un de ses sourires en se balançant joyeusement d’avant en arrière, elle allait reprendre la parole lorsque l’épée accrocha un instant les flammes présentes.

"Je t'aurais déjà tué..."

Elle tressaillit, un sourire flottait toujours sur le visage du jeune homme, dont le corps n’allait pas du tout avec une voix pareille. Elle avait relevé sa capuche de devant ses yeux, son regard verdâtre était dans celui du dit Seigneur. Son propre sourire s’effaça un peu avant de revenir à la suite de ses paroles. Trop raffinée pour être une Aigrefin ? Elle n’en avait pas la carrure, ça c’est sûr. L’homme se releva de son trône et marcha, il semblait se diriger vers ce qui semblait être un charnier.

"Mes frères... mes soeurs... Tous mort... ou devenu des êtres aussi vide que…….Sais tu où tu es au moins ?"


Roussette le suivit du regard, il semblait en proie à de forts sentiments….Une peine ? De la douleur ? De la colère avec ? Elle le suivit d’un pas prudent et adopta un ton qui se voulait noble et assuré : Après tout, n’avait-elle pas un seigneur ? Quelqu’un d’un certain rang en face d’elle ?

‘‘Eh bien non, Seigneur. Encore une fois, je vous dis que j’étais perdue. Je ne sais même pas d’où je suis venu, je connais peu Malificium.’’

Elle vint se placer à sa hauteur, elle ôta sa capuche, faisant tomber en cascade sa chevelure rousse sur ses épaules et sa nuque. D’un geste précis elle détacha le ruban pourpre à sa ceinture pour les rattacher en une queue de cheval.

‘‘En tout cas, oui, je suis bien une rôdeuse.’’

Elle tourna la tête en souriant à son interlocuteur.


Elle lâcha un petit rire avant de poursuivre.

‘‘Où sommes nous donc alors ?’’


Dernière édition par Bianca Roussette le Lun 15 Avr - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Sam 13 Avr - 13:11

Il la regardait, pour lui, arriver à se perdre "volontairement" relevait soit d'un clair manque de lucidité, soit une grosse stupidité. L'option deux ne lui plaisait pas pour l'heure.

"Tu es dans l'Atrium, coeur des Ombres, Salle du Trône de mon domaine et ... aujourd'hui tombe des dernières ombres... rester ombres..."


Le démon fit un mouvement et la flamme s'approcha du charnier pour tenter d'y voir plus à l'intérieur. Il y avait... beaucoup... beaucoup de corps... et des capes... et des lames... les vieux symbole de cette sombre organisation à l'intérieur.

"Probablement étais ce ma salle des coffres..."


Il se releva et retourna vers le trône où il s'assit, regardant le ciel. "Les rodeurs manquent de discipline et de tenues. Ils ont la fourberie, mais n'ont plus de véritable chef quand à leur... direction à prendre. Alors que je pouvais en instant faire disparaitre toutes les ombres de la cité noir simplement pour provoquer plus de terreur que si ils avaient été tous été dans le marché"

Blème et triste, l'on pouvait le sentir contrarié. "A dire vrai, ma situation me dérange plus en fait. Etre enfermé dans ce corps n'est pas pour me plaire... Déjà parce qu'il est chevalier, bien trop jeune et manquant encore beaucoup d'assurance" Il se déplaça rapidement d'un coup pour être derrière elle. "Mais Il a un bon potentiel.... peut être pourrais je arriver à un objectif"...

Il l'obersa de haut en bas, laissant ses yeux glisser sur un elle comme un rayon X comme si il l'a voyait nue.

"Quels sont tes motivations dans la vie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Roussette
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Où je veux.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Eveil, Vitesse accrue, réflexes accrues
Armes: Dague, couteaux de lancer
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Sam 13 Avr - 15:00

Elle écoutait Jeuvodent- il s’était présenté sous ce nom là- comme elle avait écouté tant d’histoires, de magie, pour ses connaissances, elle adorait le passé, surtout celui des autres. Une grande tristesse et de la lassitude semblaient presque couler de ses paroles, de la colère avec…..Ces corps dans le charnier…Ces symboles….Les avait-elle déjà vue par le passé ? …Non, elle s’en souviendrait. Une pensée lui traversa l’esprit : si il se disait Seigneur des Ombres….Les ombres en question…Serais ce les corps ici ?

Elle sentit un frisson d’horreur, mêlé de dégout la parcourir : si tel était le cas…C’était monstrueux ! Roussette fit quelque pas en arrière tandis que l’individu repartait vers le trône. Elle se retenait de vomir, c’était comme si tout trouvait un sens, et là c’était clair ! (Non pas avec la lumière-Ahaha…) Qui avait pu faire une chose pareil ? Elle ne connaissait pas l’histoire des Ombres, ou l’avait t-elle oublié. Mais qui aurait pu faire cela dans ce qui aurait été comme leur antre ? Toutefois elle tendit l’oreille quand Jeuvodent parla d’être enfermé dans un corps. N’étais ce donc pas le sien ? Elle le sentit aller se placer dans son dos.

Roussette tira sa dague hors de son fourreau et fit volte-face rapidement, elle se tenait en garde vers lui. Il n’avait pas été hostile, mais elle avait assez joué la petite proie qui avait pénétré là où elle n’aurait pas dû. Elle garda toujours son petit sourire en baissant l’arme mais la gardant rapprochée d’elle.

‘‘Mes motivations dans la vie ? Pour l’instant, je me contente de la vivre au jour le jour. Qui sait, un jour je pourrais décider de prendre la tête d’un quartier ou d’une ville ?’’

Elle rigola un instant.

‘‘Ce serait un simple caprice encore. Je suis une personne qui change beaucoup d’objectifs et celui actuel serait plutôt d’explorer ce monde et de m’enrichir un peu. Que ce soit pour ma connaissance générale, ou mes armes, ou de la vraie richesse !’’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Dim 14 Avr - 20:19

Une histoire longue de deux siècle séparait Jeuvodent de sa vie d'aujourd'hui, ainsi qu'un vide intense... douloureux... pourquoi était il encore là ?... pourquoi subir cette douleur ? ... le vide et la mort était peut être une sentence plus agréable... la mort... pourrait il encore mourir d'ailleurs ?

La réponse de la rodeuse ne le surprit pas, sans aucune conscience collectif, comment peut on espérer avoir une idée de ce qu'est une idéal commun, de vrai objectifs... des règles, un code, de l'honneur, sans chef pour fédéré les Rodeurs, ils étaient condamné au vide. Les Ombres étaient fédérés et servaient tous le Crépusculaire. Et surement étaient ils mort en accomplissant leur dernière mission...

"Si tu désires explorer le monde et t'enrichir, commencer ici te seras utile."
Il s'approcha d'un mur et tira vers un tiroir secret. "Je peux t'apprendre le code des ombres, leur rôle, leur héritage, te permettre de reprendre un flambeau que je ne puis continuer... dans ce... corps..."

Pourquoi offrir ce genre d'opportunité à une inconnu. Car il n'avait pas grand monde sous la main déjà. Parce que ne pas avoir d'objectif était la première contrainte pour devenir une ombre, ainsi, l'on pouvait plus facilement vous en mettre une dans la tête.

"Te donner une ligne de conduite qui pourrait te permettre de devenir la plus puissante femme de ces terres tel qu'il n'y en a pas eu depuis deux siècles. Le véritable sens de la vie n'est pas de suivre ses émotions, c'est d'avoir un objectif qui marque la postérité..."

Le chevalier sortie une sorte de tablette pouvant tenir dans une main. Dessus, était écrit en démon, un code ancien, il la jeta sans précaution à la femme pour qu'elle puisse la saisir. "Tu peux la revendre une bonne somme... ça répondra à ton objectif primaire de rôdeur, mais, tu peux aussi rester apprendre. Cela t'intéresse, une journée. C'est à peu près tout ce qu'il me faudra pour t'apprendre et te donner un objectif d'ombre... juste pour que tu puisses comparer..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Roussette
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Où je veux.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Eveil, Vitesse accrue, réflexes accrues
Armes: Dague, couteaux de lancer
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Lun 15 Avr - 9:29

Jeuvodent semblait encore en proie à la douleur, la tristesse….Au doute aussi. Bianca avait rengainé son poignard et observait de nouveau la salle, son interlocuteur semblait dans ses pensées. Il resta un long moment silencieux….A quoi pensait -il ? Sûrement aux Ombres mortes ici. C’était ses compagnons ? Ses serviteurs ? De simples associés ? Quoiqu’il en soit, Roussette ne pouvait qu’à peine imaginer la douleur que l’on éprouvait lorsqu’on perdait une personne…Alors plusieurs. Elle songea à ceux qu’elle avait croisés avant : ses compagnons rôdeurs, Kharn, Mikaeüs….Oh oui, elle aurait souffert.

Jeuvodent reprit parole, elle releva la tête vers lui. Le jeune homme alla sortir une tablette d’un tiroir secret…Oh décidément ! C’était une belle rencontre ! Commencer ici ne serait pas qu’utile ce serait extrêmement intéressant ! Lorsqu’il parla de reprendre le flambeau et de devenir plus puissante, elle garda son petit sourire : c’était une bonne alternative….Et puis elle sentait qu’elle voulait aller plus loin dans cette histoire. Aïe ! Et voilà ! Un autre caprice !....Et Aie !! La tablette qui avait failli lui glisser des mains.

"Tu peux la revendre une bonne somme... ça répondra à ton objectif primaire de rôdeur, mais, tu peux aussi rester apprendre. Cela t'intéresse, une journée. C'est à peu près tout ce qu'il me faudra pour t'apprendre et te donner un objectif d'ombre... juste pour que tu puisses comparer..."

Roussette observa longuement la tablette, cette écriture ne lui disait pas grand-chose, et cela titillait davantage sa curiosité.

‘‘Une journée ? Uniquement ?’’

Elle planta son regard vert dans celui de Jeuvodent, son sourire s’étira davantage.

‘‘En ce cas, j’accepte, pour ‘‘comparer’’ comme vous dites ! Ca a éveillé ma curiosité ! Quand es ce qu’on commence ?’’

Elle s’était rapprochée de lui, la tablette entre les mains, toujours à essayer d’en comprendre un peu…Ca ne semblait pas si compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Lun 15 Avr - 10:19

Le démon l'observa de haut en bas, son regard perçant toujours le sien. Elle avait de beau yeux vert. Il aimait bien les yeux verts... Mais, sa couleur de cheveux, ça n'allait pas. Peut être une maitresse, mais rien de plus. Oui, il avait toujours tendance à voir quel rapport il pouvait définir avec elle.

« La première règle à retenir, c'est que les Ombres ne sont les alliés de personnes, ni des aigrefins, ni des chevaliers, ni de la justice, ni des mages blancs, ni des mages noirs, ils ne sont aimé de personne et c'est parce qu'ils sont aimé de personne que personne ne doit savoir qu'ils sont. A part le crépusculaire qui les caches de son ombre. »

Il pointa la tablette et énoncea le code en démon une première fois, l'écriture correspondait parfaitement à ce qu'il avait dit. Il s'en souvenait encore.

« L'ombre n'est connu que de l'ombre , L'ombre n'est allié de l'ombre, L'ombre ne vie que pour contrôler dans l'ombre, L'ombre possède tout ce qui est dans l'ombre. »


L'homme s'éloigna d'elle et défit son haut laissant tomber son armure, il défit sa cape et la jeta négligemment sur le trône, ses brassières légères tombèrent puis ses jambières, il se retrouva en tenue de cuir aussi légère qu'elle.

« L'ombre est aussi rapide que la lumière car n'est que son antagoniste »
Il se déplaça d'un coup arrivant dans le dos de la femme. « L'ombre est perverse et fourbe, elle ment, elle vole, elle tue pour sa cause et son objectif est toujours fait pour ne plus être répété »

Il s'arrêta et le feu se dissipa de l'âtre d'un coup. La flamme se reforma dans sa paume, il était assis sur le trône et l'observait. Toujours planté dans ses yeux. « Une ombre ne vise que les gros coups, elle tue une cible, puis une autre jusqu'à pouvoir accomplir un objectif de qualité, comme s'enrichir bien plus qu'il ne lui en faudrait. »

Ghelal était torse nue, sa main faisait danser une flamme au dessus d'elle. « L'ombre ne vit que pour elle même mais respecte ses frères, autant qu'elle respecte le Crépusculaire » Il fit grandir la flamme. « L'ombre aime jouer, sa vie est un jeu, il s'amuse dans tout ce qu'il fait, même lorsqu'il paye de son sang ou de son or » Il tira une dague du trône et s'approcha d'elle.  « L'ombre n'aime pas perdre, l'ombre gagne car l'ombre est le joueur, l'adversaire et l'arbitre en même temps »

Il se leva et présenta un sourire magnifique. « L'ombre n'aime pas les faibles, elle les considère comme pion, et l'ombre n'est pas un pion, c'est une pièce maitresse dans toutes bonnes actions »

Le chevalier était prêt d'elle, il approcha la dague lentement de la femme et passa le plat de la lame contre son ventre. « L'ombre aime chaque instant de la vie, hais chaque perte de temps et vie avec plaisir chaque instant. »

« Comment dois je appeler ma petite ombre, tu ne m'as toujours pas donner ton nom ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Roussette
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Où je veux.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Eveil, Vitesse accrue, réflexes accrues
Armes: Dague, couteaux de lancer
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Lun 15 Avr - 11:21

Roussette avait souvent vu des enseignements sur la théorie ou la pratique…Peu de fois les deux en même temps. Qu’avait-elle aperçut dans le regard du Seigneur…Etait-il encore en train de la jauger ? Il avait pointé la tablette après un instant et sembla réciter les paroles inscrites dessus. Il se déplaça pour ôter sa tenue, Bianca arqua un sourcil en gardant un sourire amusé : il espérait quoi ? L’impressionner ? Elle allait parler lorsqu’il se déplaça de nouveau, il parvint à se glisser dans son dos.

D’un vif geste, Roussette tira encore sa lame, mais elle ne frappa pas ; déjà la flamme, seule source de lumière disparue et revint naître plus loin, dans la paume de l’homme qui était revenu sur le trône. Elle pencha la tête, gardant ses yeux dans les siens. Il était rapide, c’est sûr, plus rapide qu’elle, elle en doutait grandement… Jeuvodent tira alors une dague du trône et tout en se rapprochant de Roussette continuait de réciter les paroles. La jeune femme était concentrée tant bien sur les paroles que sur celui qui les énonçait, et cette fois, il était armé. Alors qu’il lui adressa un sourire, le plat de la lame lui toucha le ventre. Celle de Bianca en revanche alla se placer vivement sur la gorge du Seigneur, le froid de l’acier caressant la peau de l’homme….Oups ! Reflexe !

« Comment dois je appeler ma petite ombre, tu ne m'as toujours pas donné ton nom ? »

Tout en soutenant son regard, sourire et la faible pression de la lame, elle s’adressa à Jeuvodent. Un ton calme et posé, dénué d’agressivité ou de stress. Comme si elle parlait à l’un de ses compagnons.

‘‘Pour commencer, je ne suis pas petite !’’

Elle laissa échapper un petit rire, puis bougea vivement à son tour. Elle se plaça dans son dos, le tranchant de la lame touchant la gorge cette fois.

‘‘ A moins que ce soit l’un des titres de ceux qui commence ?’’

Elle s’amusa à retirer la lame pour la remettre sur le cou de l’homme. Elle semblait prête à tuer mais rien que dans ses gestes, l’on voyait qu’elle ne faisait que s’amuser….Un drôle de jeu somme toute.

‘‘Je me nomme Roussette, du moins, c’est ce nom qui revient le plus souvent.’’

Avec un nouveau rire enjoué, elle retira sa lame pour revenir se placer devant lui, si rapidement que ses cheveux et son manteau voltigèrent un instant, c’était comme si elle glissait…Pourtant tout était contrôlé, elle n’était qu’à peine plus rapide que plusieurs rôdeurs….Enfin, qui sait ?

‘‘Mais mon véritable nom est Bianca ! Bianca d…’’

Elle se tut : ‘‘Non…, aux oubliettes le passé, elle n’était plus celle d’avant’’

La lame dans une main, la tablette dans l’autre, campée sur ses appuis, Roussette regardait Jeuvodent, leurs regards ne s’étaient pas quittés. C’était comme une danse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Lun 15 Avr - 14:24

Bianca... hein ? Elle tut son nom de famille. Soit, qu'importe, Jeuvodent se fichait bien des noms, il ne souhaitait que pouvoir la nommer. « Bien Bianca » Il garda sa lame contre le ventre. « La gorge... si fragile... si vous frappiez, vous m'offririez une mort agréable, la votre serai moins amusante » fit il sans cesser de sourire « Ici, la lame percerai votre estomac, une mort lente et très douloureuse » Il remonta la dague jusque sous sa poitrine. « Là, je perce le poumon » Il restait face à elle, sans montrer une seule trace de violence.

« Une ombre doit savoir être perverse, pour atteindre son objectif »


Il fit disparaître la lumière juste un instant, et recula dans le mouvement jusqu'à s'assoir sur le fauteuil où il fit renaitre une flamme d'un mouvement sur le trône pour refaire une étincelle. La flamme reprit en intensité, son regard toujours dans le sien. « Le blanc ne sied pas aux ombres, je te conseil le noir »

Jeuvodent resta la regardait. Non pas comme un prédateur et sa proie, mais comme deux joueurs se jaugeant, se découvrant, s'amusant. « Et puis je ne pense pas que cela te soit utile, les ombres ne vivent que pour eux même. Te présenter dans une si belle tenue, pour une fausse identité serait acceptable, mais face à tes frères d'arme, seul la cape suffirait. » Il s'approcha du charnier et pencha la main pour attraper une cape qu'il tira, remonta un corps aussi sec qu'un raisin avec. Le corps ne saignait pas, la cape était en parfaite état. « Hmm.. celle là m'a l'air bien.. » Il frappa la tête de sa lame et en récupéra la cape qu'il enfila dans son dos, toujours torse nue, grand dieu... ça faisait... longtemps ! Il souriait, retrouvant une grande joie de vivre, comme un ami que l'on aurait pas retrouver depuis longtemps.

« Ma tendre amie... nous voilà de nouveau réunis... » Il sera la cape qui quelques minutes avant était à un cadavre. « Cette cape représente les valeurs des ombres car elle offre ténèbres et obscurité à chacun d'entre nous. »

Il disparu derrière la cape le temps d'un instant, mettant parfaitement la cape, il se retourna alors, ressemblant à un rôdeur, la cape laissa entre apercevoir son buste musclé ainsi que son ventre ferme, sa lame noir à la ceinture. Il avait retrouvé un sourire, presque s'imaginant qu'il pourrait repartir à l'aventure et retrouver son passé inexistant. Comme si ce corps était... sien.

Il sourit faussement, s'approchant d'elle de nouveau jusqu'à être presque contre elle. Ses mains atterrir sur les hanches de la femme avec qui il partageait ce moment pour lui exceptionnel. Il gardait les hanches de la femme sous ses mains. « J'ai... très envie de jouer comme je jouais avant »

Le démon se mit à danser avec elle, une main avait quitté la hanche pour reprendre la dague et la remettre à sa place juste sous sa poitrine. Danser était une chose qui ne s'oubliait pas et si elle était réceptive... il pourrait lui montrer la plus grande différence entre les rôdeurs et les ombres. L'idéal.

La danse était simple, simplement bouger en rythme. N'être qu'un. Être Une Ombre...

« Comprend tu ce qu'est une ombre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Roussette
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Où je veux.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Eveil, Vitesse accrue, réflexes accrues
Armes: Dague, couteaux de lancer
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Lun 15 Avr - 15:19

Une mort rapide…Oui ! C’était vrai, même ses anciens compagnons lui disaient qu’elle était trop tendre parfois. Mais pour elle, la gorge était l’un des endroits ‘‘parfait’’ du corps, frapper ici mettait souvent un terme, et c’était une partie aussi sensible qu’au tranchant d’une lame qu’à une caresse. La lumière disparu de nouveau, Bianca appuya sa lame sur la gorge….Rien, plus de résistance, lorsqu’elle se ralluma, il était de nouveau sur le trône, elle n’avait pas bougé, elle. Souriante toujours.

A sa première remarque, elle haussa les épaules. Souvent on le lui avait fait, mais avec un tel accoutrement, il était facile de duper. Ça avait bien marché sur un certain Aigrefin !

‘‘Ce n’est qu’une tenue comme une autre. Aussi bien pour l’esthétisme que le combat. De plus, je préfère mon surnom.’’


Déjà Jeuvodent s’était remis à marcher près du charnier….En tira un corps, et le débarrassa de sa cape, et accessoirement de sa tête. Lorsqu’il s’en drapa, Roussette arqua de nouveau les sourcils. Il semblait être dans une sorte de transe….Une sorte de renouveau pour lui, une douce quiétude. Puis il revint à elle. Elle tressaillit lorsque ses mains se posèrent sur elle…ça…Ca faisait longtemps.

« J'ai... très envie de jouer comme je jouais avant »

Et sur ses paroles, les deux personnes se mirent à danser. Jeuvodent la menant dans une des danses qu’elle avait longuement exécuté lors de son enfance….Ou non…Et pourtant, elle suivait ses pas, comme si elle les connaissait.

« Comprends-tu ce qu'est une ombre ? »

Elle avait toujours son regard dans le sien, son sourire n’avait pas non plus quitté son visage. Sa propre lame était placée sur le ventre de son partenaire de danse, juste en réponse, une simple formalité. Ses cheveux et les pans de sa robe suivaient les mouvements, planant parfois, le ruban pourpre dans sa chevelure rousse volant allègrement avec cette dernière.

‘‘Je commence à peine à cerner les paroles du code. Je ne crois pas pouvoir prétendre le savoir. Et que cela n’est pas si facile que ‘‘une ombre est une ombre’’.’’

Elle se laissait mener, mais à chaque mouvement, elle veillait à garder un appui suffisant pour une éventuelle riposte. C’était stupide, mais elle le préférait.

‘‘Je pense donc qu’il est normal que je me trompe si je disais ce que cela m’inspire. Je tâcherais de vite comprendre ce qu’est une ombre. Enseigne le moi donc.’’

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Lun 15 Avr - 16:21

Il continuait de danser en rythme avec elle, sa lame toujours sous sa poitrine, alors qu'elle tenait son poitrail. La danse était de plus en plus rapide, mais il gardait toujours la même rythmique, pas de changement, les ombres ne sont qu'une. C'était ça l'important. Elle ne forme qu'une lorsqu'elles sont tout.

 Il lui sourit « Alors il faudra danser encore » Il approcha sa bouche de son oreille. « Cela fait... longtemps que je n'ai pas danser... j'espère que tu apprécies » Il passa son autre main sur la hanche pour changer le sens de la danse, sa dague ayant rejoins l'autre main et caressa maintenant son ventre, il n'avait pas troué le vêtement, mais elle sentait le froid du plat. Il lui sourit, révélant quelques dents. La main passa dans son dos et il se colla plus prêt à elle. Sa tête se posa contre l'épaule. « Etre frère de sang, avoir un idéal, un objectif commun c'est parce que toutes les ombres ne sont qu'une... ne font qu'une et sont toute... une... »

La danse se poursuivait tranquillement. « Les ombres ne sont jamais seules, elles sont ensemble... une... »

La flamme s'éteignit mais il ne la lâcha pas, continuant de danser avec plaisir contre elle. « Ensemble, nous n'avons plus peur » Elle ne voyait plu rien, mais elle était contre lui, et se sentait en sécurité, ses deux bras musclés la tenait contre lui. « Tu n'as peur de rien et c'est pour ça que tu atteints tes objectifs car il n'y a plus de limites... »

Le démon souffla dans son cou. « Et c'est parce que nous ne sommes qu'un, que nous pouvons apprendre à nous connaître sans contrainte. » La lame passa dans le corset et elle sentit la fraicheur. Il n'avait fait que se rapprocher d'elle plus prêt, sa lame caressant sa peau. « Ainsi nous sommes sur un pied d'égalité » Après tout, elle était bien à même la peau, elle. Il était bien, retrouvant un rythme plus sombre, plus rapide. Les lumière réapparurent, sa lame glissa sous le corset, déchirant le tissus, il protégea le soutien gorge, mais le ventre fut totalement mis à découvert par le mouvement de danse qu'il venait de faire pour passer dans son dos. La lame sur son ventre, il se tenait contre elle, danser dans son dos.

« Les ombres ont confiance entre eux car aucun ne les trahira.. car... »
Il lacha la femme et recula, la flamme se reforma dans l'âtre.  « C'est ça ! » fit il alors que les flammes augmentèrent brutalement. « Ils ont été trahis ! Enfermé ici et abandonné ! » Le feu descendit dans le charnier et brutalement celui se remplis de flamme. C'était surement une ombre qui les avait trahis. Quel enfoiré avait pu faire cela ! Quel traitre ! Elle sentait une colère monté de manière irascible. « Les ombres ont un objectifs désormais ! La vengeance ! » Le charnier enflamma une poche de méthane qu'avait fait les cadavre, la chaleur remonta dans l'âtre. Il allait avoir besoin retrouver toute les anciennes ombres, les faire parler et les tuer !

Il se retourna vers elle. « Je... te prie m'excuser... » fit il de manière assez froide néanmoins, elle sentait bien la colère qu'il éprouvait. Il revint contre elle, ses mains se remirent en place sur sa taille, cette fois aucune lame, il reprit un rythme rapide, fermant les yeux à mesure que les flammes diminuaient encore et mais que bien que dans la noir et ayant compris la rythmique de son mouvement, comprenait de plus en plus comment il fonctionnait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Roussette
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Où je veux.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Eveil, Vitesse accrue, réflexes accrues
Armes: Dague, couteaux de lancer
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Lun 15 Avr - 21:50

Toujours elle se laissa mener, peu à peu elle cessa de reprendre ses appuis pour comprendre le sens des mots. Danser…Oui elle aimait ça. Elle aurait bien aimé danser davantage….Avec Mikaeüs peut être, mais danser avec Jeuvodent sur le moment était….Saisissant…. Les ombres ne sont qu’un, selon ce qu’il disait : frère, sœur, femme, homme, liés de sang ou non….C’était ça ? Ensemble, même séparés ?

La flamme mourut dans l’âtre, de nouveau les ténèbres envahirent la pièce. La présence de son partenaire l’apaisait…Oui la peur était inexistante on dirait…Elle frissonna, un souffle sur son cou, sa main appuya un peu plus sur le ventre, elle était surprise plus qu’agressive…Mais quand même ! Elle allait ouvrir la bouche, faire une remarque….Tressaillit encore, elle sentit le froid de la lame percer le tissu. Elle lâcha un ‘‘Hé !’’ lorsque la lame lui déchira le corset pour rester sur son ventre, la lame glacée contre sa peau à découvert, mais elle se tut encore, profitant de nouveau de la danse.

Elle l’écoutait parlé toujours, tentait de s’imprégner des paroles….Il la lâcha alors. Elle fit volteface. Les flammes étaient revenues….Tel un grand brasier. Elle aimait bien la magie, mais là, elle se sentait un peu menacée. Il marmonna une excuse…La colère brûlait dans sa voix. C’est avec elle et une certaine froideur, plus glaciale qu’une lame qu’il vint reprendre la danse. Sa propre arme vint se ranger à sa ceinture, il n’avait plus la sienne non plus.

‘‘La vengeance donc… ? En ce cas ? Qui sont les personnes à trouver pour se venger ?’’

Son sourire était glacial à présent, arriverait t’elle un jour à cesser de sourire bêtement ?

‘‘Qui donc ? Pourquoi ? Une idée ?’’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Mar 16 Avr - 7:20

Les deux mains sur ses hanches, il était plus proche du slow que de la danse quasi endiablé de l'instant d'avant. Il bougeait lentement, ses mains passant sur ses hanches à chaque passage de droite à gauche et de gauche à droite.

Il posa sa tête sur son épaule. "Des traitres... Des Lâches... Probablement des rats ayant perdu foi dans l'idéal." Il l'a regardait, les yeux rougis, il replongea son regard dans le sien, son front se posa contre le sien. Son nez se frotta contre le sien.

"L'ombre a confiance en ses frères car jamais il ne trahira... " fit il, sans réellement y croire. "Je pense qu'il faudra revoir cet amendement." Il passa une main sur son ventre, l'autre caressant toujours sa hanche.

"L'ombre a confiance dans ses frères, car elle traque les traitres et les exécutent."

Il approcha ses lèvres des siennes, sans pour autant les toucher. "Et enfin, Le crépusculaire est la seule ombre qui est dans la lumière, cachant ses frères de son ombre."

Le chevalier resta contre elle, à quelques centimètre de ses lèvres charnues, il aurait bien envie de les embrasser, mais ça ne serait peut être pas le moment.

"Voila ce que sont les ombres, un idéal commun pour un but grandiose, de ma première apparence, nous avons réussi à faire plier les tours à notre ordre et ainsi, les avons convaincu que nous étions ceux par qui devait passer les transactions meurtrières. Nous avons accumulé en quelques mois, plus qu'en plusieurs années. Les Mages Blancs et les Mages rouges n'hésitant pas à nous payer pour tuer des mages noirs et des traitres.... Nous étions devenu le bourreau des trois tours."

Il lui donna un coup de langue sur les lèvres et la regarda sans bouger. Son regard avait retrouver plus de plaisir, plus de vie. "Quoi ? ça te pose un problème ?" Le feu dans le charnier s’éteignit et une odeur de viande grillée remontait. "Je ne sais même plus ce qu'il y a la dessous. Tu veux venir voir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Roussette
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Où je veux.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Eveil, Vitesse accrue, réflexes accrues
Armes: Dague, couteaux de lancer
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Mar 16 Avr - 17:31

La danse avait repris, plus calme. Bianca hésitait toutefois à la rompre à nouveau. Il était imprévisible, et avait un caractère, si l’on peut dire : ‘‘tout feu, tout flamme’’. Son cœur rata un battement quand leurs fronts et leurs nez se rencontrèrent. Ils restèrent là, sans bouger.

‘‘La confiance est quelque chose qui se mérite, elle n’est pas naturelle entre deux personnes. Alors un Ordre entier…Malgré les règles, ils existent de nombreuses failles.’’


Leurs lèvres allaient se toucher à présent, elle eut un infime mouvement de recul, à peine perceptible. D’accord…la confiance, elle en avait un peu, sinon elle l’aurait abattu, ou du moins essayer. La protection, peut être aussi….Mais de là à se faire embrasser, de là à l’embrasser….Oui, un peu de temps peut être ? Non ?

‘‘Le Crépusculaire est donc plus une sorte de protecteur que de chef alors ? Songea Roussette. Non…Ca n’as pas de sens…Peut être es-ce les deux ?’’

Elle écoutait de nouveau Jeuvodent parler. Des actions meurtrières ? Demandées par des Mages ? Elle sourit un peu plus. Qui dit action demandée, dit forcément bénéfice. Somme toute les Ombres avaient l’air d’êtres comme les rôdeurs, mais en plus plus….Ordonnés peut être ? Peut-être qu….Elle sortit de ses pensées suite en sentant la langue de Jeuvodent passer ses lèvres. Elle parvint à s’extirper de son étreinte, rompant ainsi la danse, les yeux écarquillés. Ca non plus, elle ne s’y attendait pas ! Et ça non plus, elle aurait aimé attendre d’avoir plus de confiance.

‘‘Un problème ? Quel problème ? Non non, c’était juste un réflexe !’’

Elle avait gardé son sourire, mais elle se sentait un peu….gênée…C’était bizarre…Agréable…mais bizarre…Oui définitivement. Le rouge lui était un peu monté aux joues. Sa seconde question réveilla la curiosité de Bianca.

‘‘Oh ça oui alors !’’

Elle se rendit compte que cette réponse faisait vraiment une réponse de gamine….Bah ! Qu’importe après tout ?

‘‘Je veux dire : Oui bien sûr ! J’ai même hâte d’y aller !’’

Elle se débarrassa de son manteau qu’elle prit soin de plier avant de le bourrer dans sa sacoche…Pour finalement le garder en main.

‘‘Si le blanc convient peu aux ombres. Dois-je opter pour du gris ? Ou du noir ? Ai-je seulement le titre d’ombre pour le moment ?’’


Elle rigola un instant avant de faire quelques pas dans le noir, elle contourna Jeuvodent pour se placer dans son dos.

‘‘De toutes manières, je vous suis.’’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Mer 17 Avr - 0:47

Il ne la cessait de la percer du regard quand elle recula comprenant qu'il l'avait perturber mais pas nécessairement en mal. Il remarqua les quelques rougeurs sur le visage. Certes, la confiance était quelques choses qui devait s'acquérir... mais lorsque l'ont devenait une ombre, on devait accepter de faire confiance à l'autre, certaines ombres étaient bien trop malade mentalement pour que l'ont puisse croire qu'ils fussent des alliés de choix.

« Le Crépusculaire est avant tout le protecteur des ombres, il est le seul autorisé à être dans la lumière car c'est de son ombre qu'il couvre les autres... mais j'ai l'impression que mon remplaçant n'a pas fait son travail aussi bien que moi... enfin, son remplaçant ou son remplaçant... »

Il fit un léger mouvement de sa langue sur sa lèvre. « Tu as bon goût... pour une rôdeuse » Il sauta dans le charnier et tomba lourdement sur un cadavre calciné. « C'est bon viens » Lorsqu'elle sauta, il la réceptionna dans ses bras, la salle était encore éclairé de quelques flammes ici et là, c'était à la fois glauque et ravissant, car au moins, ça ne manquait pas de lumière, c'était certain. Il observa la salle, les cadavres semblaient tous réunis devant l'entrée, on les avait bien enfermé ici. En leur faisant croire à un retour ou pas. Là n'était pas le problème.

« Je ne me rappel plus totalement ce qu'il y avait ici... » Il passa sa main sur un bloc de pierre encore chaud et son regard se posa alors sur le sol. Des dorures... des … pièces, Il regarda alors plus en détail. C'était ça... Il y avait des pièces d'or, des bijoux, plus qu'il n'en faudrait pour une personne pour être tranquille toute sa vie. « Je vois... » fit il froid. « Ma salle des coffres... quelqu'un est venu se servir et a estimé que le magot devait lui revenir en entier alors... il s'est débarrassé de ses frères. » Il la fixa « Pourquoi partager quand on peut garder ? »

Il jeta la pièce d'or pur à la femme, elle pu voir qu'elle était frappé de Bénécius, preuve que les mages blancs avaient bien acheté des contrats des Ombres. Soudain le démon eut un éclair et il se précipita jusqu'au fond où il tira un bloc et sortie une brique. A l'intérieur, il fouilla et sortit un gros cadavre de serpent qui jeta par terre. « Mon pauvre ami... ainsi tu seras mort en protégeant ce lieu... » Il regarda le serpent et replongea sa main pour sortir une sacoche noir qu'il ouvrit et en sortit des papiers, des diamants et un bijou étrange.

« Le trésor des ombres sont nos trésors » Il posa le collier devant elle. « Ceci est le collier brisé d'Alicia, récupéré à la suite de notre rencontre dans la tour de la justice, ma lame a rencontré sa gorge à l'époque, elle fut des plus aimable à me céder son collier »

Ghelal sourit « Peut être pourrais je l'offrir à une ombre aujourd'hui... si tu t'en sens digne bien sur ? »

Il s'approcha d'elle et posa son regard dans le sien. « Tu as compris l'essence même des ombres, est ce que tu veux résoudre ton besoin primaire de rôdeur et fuir avec le plus d'or possible, ou... être à mes cotés dans la recherche de celui qui a fait ça à nos frères et je pense que de cours sur notre histoire nous sera très utile... » Après tout, lui n'avait pas connu pourquoi les ombres avaient aussi mal finis.

«Ah... et sinon... le noir, garde le noir. Sobre et sombre, c'est, je pense, mieux » Il la laissa répondre en s'approchant lentement d'elle, sa main se reposa sur sa hanche tranquillement alors qu'il l'écoutait , son visage se remit contre son front, l'écoutant encore et il repris sa danse, sans cesser d'écouter la femme contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Roussette
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Où je veux.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Eveil, Vitesse accrue, réflexes accrues
Armes: Dague, couteaux de lancer
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Mer 17 Avr - 13:50

Bien…Donc le Crépusculaire était à la fois, le protecteur, le chef et aussi le seul à pouvoir agir à la ‘‘lumière’’. Cela devait donc dire qu’elle allait devoir faire profil bas si elle s’engageait dans cette voie ? Elle se connaissait….Elle et ses caprices.

« Tu as bon goût... pour une rôdeuse »

Elle rougit de nouveau. Elle se sentait gênée….Comment ça ? Pour une rôdeuse ? Comment elle devait le prendre là ? Un compliment ? Une insulte ? Bon goût…..Elle allait répliquer quand Jeuvodent sauta dans le charnier. Elle atterrit dans ses bras lorsque le rejoignit. Oui…Oui ! C’était totalement volontaire ! Encore d’autres cadavres ici….Réunis…Les pauvres. Etais ce un affrontement ? Ou juste une mise en scène pour un massacre, un génocide ? Oh ? Une salle des trésors ?

‘‘Effectivement, il en faut peu parfois pour voir deux personnes s’entretuer pour une petite fortune. Alors si ici il y a bien plus….’’


La pièce qu’elle reçut-et qu’elle faillit se prendre en plein visage, comme quoi : Vive les réflexes !- était la preuve des dires sur les contrats et commandes de meurtres. Elle sursauta et bondit même en arrière, une main sur son poignard quand le cadavre du serpent toucha le sol.

‘‘Lui aussi était une sorte de gardien…?’’ Demanda-t-elle avant de rengainer.

Elle se tut pour observer le collier. Alicia hein ? Etais ce un cadeau posthume ?

‘‘Elle vous plaisait celle-là ?’’

Elle posa sa question d’un ton innocent, et pourtant consciente que cela pouvait être privé. Qu’importe, elle s’amusait. A la fin de ses paroles et quand il vint la reprendre pour recommencer à danser, les pensées de Bianca filaient à toute vitesse. Que choisir ?

‘‘Es un choix dans un sens ? Si je choisis l’un, dois-je renoncer à l’autre ? Si jamais je décidais de vous accompagner pour traquer le, ou les traitres, je dis au revoir à mon ‘‘Objectif primaire’’ de rôdeuse ? Et dans le cas inverse, si je choisis la richesse ici et que par hasard je découvre un des traitres totalement par hasard ? Ca ne me concernera plus ?’’


Elle soupira un instant, s’autorisant à poser son front contre l’épaule de Jeuvodent, avant de la relever de suite.

‘‘Et dans les deux cas, je pense que je devrais me trouver un autre manteau oui. Oh ! Et un autre corset aussi !’’


Elle rit de nouveau, l’un de ses petits rires amusés, et souvent par ses propres idioties.

‘‘Et puis, je vous l’ai dit. Je suis une personne qui suit souvent ses caprices. Et pour l’instant cette histoire m’intéresse et j’ai envie d’en connaitre le fin mot. Pourtant j’ai des compagnons assez éloignés et qu’il me tarde de revoir malgré moi.’’

Tout en parlant, elle s’était doucement détacher de l’étreinte, elle avait détacher ses cheveux, laissant tomber la cascade rousse sur sa nuque et ses épaules. Elle se tenait un peu plus loin de lui, la tête penchée, les bras dans le dos. Dans l’attente de la réponse, son visage toujours figé en un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Mer 17 Avr - 15:15

Le démon la regardait s'éloigner, lorsqu'elle passa à coté du serpent, il lui sourit un peu plus. "Dahakaa était le protecteur des reliques les plus précieuse que j'ai ramené ici. Le Collier d'Alicia, le Contrat d'Enma Damna et les Larmes de Doukas, bien qu'il ne s'agisse pas vraiment de ses larmes, mais d'un bijou lui appartenant"

Ghelal s'approchait, tranquillement, l'écoutant faire ses propositions, suggestion. "Oh... je comprend" fit il, "mon coup de langue t'a dérangé... tu es en couple ?" il approchait d'elle toujours, son ton était calme et posé.

"Mais pour répondre à ta question, il est évident que tu resteras rôdeuse, puisque les ombres ne sont plus sauf que tu agirais pour leur besoin à elles, pas les tiens, on ne peut se permettre de suivre deux objectifs car je ne pense pas que tu puisses rencontrer au détour d'une ruelle une personne qui fut une ombre et les a trahis... certainement pas..."

Le jeune homme, donc le regard ne cessait de la fixé, fit un mouvement usant de sa vitesse, et arriva jusqu'à elle.

"C'est donc pour cela que ça te gênait, tu es attiré par un de tes compagnons... hmm hmm" il arqua un sourcil. "Si j'avais mon corps d'origine, tu serais déjà séduit devant moi, Bianca, je serais surement déjà..." Il était maintenant contre elle, les mouvements allait très vite "entrain de" Ses mains passèrent dans le dos de la femme et ses lèvres vinrent se frôler au moment de finir sa phrase. "te rendre folle" Il la tenait contre lui, et les flammes dans le charnier s'éteignirent quand il apposa ses lèvres sur les siennes.

Le temps d'un instant, le temps d'un frisson, elle sentit le plat de l'épée du démon contre sa peau, et elle le vit, le démon en lui, sa longue chevelure de feu et d'ombre, coulant sur son corps parfait, des traits marqués tout de même, mais un charisme qui faisait que le gosse à coté de lui n'était qu'un moucheron.

"Tu l'as vu ? hein ?" il lâcha l'étreinte et recula. "On ne paye pas le prix de sa survie facilement..."

Il recula et le feu repris dans la salle des coffres..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Roussette
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 26/03/2013
Localisation : Où je veux.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Eveil, Vitesse accrue, réflexes accrues
Armes: Dague, couteaux de lancer
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Jeu 18 Avr - 13:40

D’accord….Le serpent était un protecteur. Heureusement qu’elle n’avait pas eu à piller une pièce gardée par un truc pareil….Bon elle n’avait jamais pour le moment pillé une salle aux trésors ou quelque chose du genre. C’était surtout des cadavres, oui. Mais quand même. Elle n’aurait pas aimé affronter un serpent pareil….Fusse-t-il pour les trésors, Ô combien précieux, cités par Jeuvodent. Même si une partie d’elle lui aurait hurlé de le faire.

Il s’approcha d’elle encore.

"Oh... je comprends. Mon coup de langue t'a dérangé... tu es en couple ?"


‘‘Hein ?! Comment ça en couple ? Mais non ! Pas du tout ! Ce ne sont justes mes compagnons !’’

Et elle plongea de nouveau dans ses pensées pendant qu’il répondait de nouveau. C’était vraiment une manie ! Qu’es ce que ça faisait si elle était en couple, ce qui n’est même pas le cas, ou non ? Elle paraissait si facilement comme quelqu’un en couple ? Non mais….D’accord elle s’attachait presque facilement, un peu trop d’ailleurs mais quand même !

‘‘Non, je ne suis pas en couple. Et puis ça ne changerait rien. De t…’’

Elle se tut, Jeuvodent était déjà devant elle. Bianca avait de nouveau amené sa main à sa lame, serra la garde. Son cœur s’accéléra tandis qu’il se rapprochait davantage, elle le sentit battre la chamade, un mélange entre la crainte et l’envie. Envie de rester, de fuir, de frapper…Elle resta figée. Ses yeux s’écarquillèrent dans le noir lorsqu’il l’embrassa, un long frisson lui parcourut l’échine. Une sorte de flash lui apparut lors de la vision du démon en la personne devant elle….Une différence écrasante. Un démon….

Elle recula de même, sa lame dégainée, elle ne savait pas quoi penser….Que penser aussi ?

‘‘Co…Comment es ce…possible ? Qu’es ce que…C’était…Ce que j’ai vu…C’était vous ? Par quel….Maléfice êtes-vous dans ce corps ?’’

Son sourire avait disparu, là elle était inquiète, sur ses gardes.

‘‘Le prix de sa survie….’’

Elle recula encore, pour finalement fuser vers lui, la pointe de sa lame sur le torse, elle l’aurait enfoncé, elle lui aurait percé le poumon. Oui, elle apprenait vite. Même si sur ce coup là, elle plaisantait.

‘‘A combien estimez vous la vôtre ? Et la nouvelle ?....’’

Elle soupira.

‘‘Je….J’ai besoin de…..Réfléchir’’

Elle planta son regard dans le sien.

'' Et ne refaites jamais ça....'' Conclut t'elle....Peu assurée.

Et sans attendre la réponse, elle rebroussa chemin, escalada pour revenir à la salle où siégeait le trône, elle se réfugia dos à celui-ci. Trop de questions, suggestions, doutes, envies planaient dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette] Jeu 18 Avr - 15:41

Le démon la regarda reculé, effrayé et interloquer à la fois. Elle le chargea mais feinta de le planter, il n'avait même pas sentit le danger, ni même si elle avait été prête à le tuer. Mais il n'aurait pas agit. Ceux qui le voyait de son état réel était ceux en qui il faisait confiance.

Il ne répondit pas de suite, elle sortit et il remonta à sa suite, il avait toujours les trois trésors sur lui, il s'assit sur le trône.

"Je suis mort il y a de cela deux siècles, j'étais le crépusculaire, le chef des ombres, lors d'une sombre attaque de cultistes, le temple a été détruit alors que je me battais dessus. Mon corps allait se faire broyer sous les décombres mais grâce à une transfert d'âme que je réaliser grâce à celle d'une servante, j'ai pu sauver mon âme dans ma lame."

Il continuait "ma vie n'a aucune valeur, en fait, le gamin que je possède m'a trouvé il y a six mois dans les ruines de ce temple alors qu'il allait être sacrifié, je me suis rendu compte de l'étreinte que je pouvais avoir sur lui, et je lui ai sauvé la vie. Depuis, nous vivons ensemble et nous partageons le corps. Pour l'instant, il m'a cédé le corps, mais il est bien là, il s'appel Ghelal Ardesh, un chevalier prometteur bien qu'encore trop naif..."

Le démon regardait devant lui, sans bouger, il savait qu'elle était encore là, il le sentait, il ne l'avait pas entendu fuir à toute jambe et elle n'avait pu aller bien loin.

"Sa vie a surement plus de valeur que la mienne, puisque si tu le tuais, ce serait uniquement lui que tu tuerais, la mienne étant lié à l'épée qu'il porte"


Le garçon parlait avec une voix de plus en plus mélancolique.

"A dire vrai, je peux moi même le tuer, posséder son corps, vivre la vie que je veux, mais... je n'en ai pas l'envie, la vie de ce garçon est déjà bien détruite par ma présence, je ne peux me permettre de le tuer..."

Ghelal sourit de nouveau. "Je suis désolé pour le baiser, je ne souhaitais pas te mettre mal à l'aise, je pense que tu n'as pas idée de ce qu'on peut ressentir de ne pas avoir toucher de femme pendant deux siècles, surtout une qui est ravissante."

Le démon amplifia les flammes, pour rendre l'éclairage parfait dans la salle. "Et, si j'ai envie de te t'embrasser, je le ferais de nouveau, après tout, tu n'es pas en couple, si tu me plantes, tu ne plantes que le petit, donc au fond, ça n'est pas une grande perte et qu'un petit prix à payer" Il eut un petit rire.

"Tu comptes rester encore caché longtemps ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au plus profond des égouts [PV Roussette]

Revenir en haut Aller en bas

Au plus profond des égouts [PV Roussette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Shpère des bois Profond
» Au plus profond de mon âme
» Cinema : les gouts des joueurs sylvains
» Coureurs nocturnes, coureurs d’égouts
» Le rejet des égouts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: Le Marché Infernal-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit