AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Recrutement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 30
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Recrutement Ven 7 Juin - 20:59

Le château avait depuis peu changé d’atmosphère. On y respirait une aire de renouveau, on sentait que l’endroit avait était purifié du mal qui le rongeait depuis si longtemps. Des jours durant, le domaine des chevaliers avaient été en travaux, pour effacer les traces des combats, pour l’améliorer et ainsi redorer la place de la justice. Bien qu’Erek ne fût plus, Edalion son successeur faisait de son mieux pour maintenir le cap. Rien n’est facile dans sa position, mais son sens du devoir le pousse à toujours bien faire et avec une réflexion prévoyant les éventuelles retombé. Il fallait penser à tout et surtout à l’improbable. Ses hommes lui faisaient confiance. Mais les gardes, les chevaliers, ne lui suffisait pas, il fallait améliorer les liens avec les autres castes, c’était la raison pour la qu’elle, il avait ordonné d’afficher un avis de recrutement dans toute la cité.

Le château était toujours vivant. Les gardes patrouillaient sur les murailles rejoignait ceux qui était de faction au-dessus des herses. Les terrains autours du château étaient pris d’assaut par les entrainements. Le son de la voix des instructeurs résonnaient au loin. Mais Edalion restait invisible, enfermé dans son bureau. Pourtant, chaque individu du domaine l’avait vu en personne recevant les instructions du jour. La relève des gardes devaient se faire de façon aléatoire et non pu à des heures fixes comme avant. Tout passait par Edalion qui avait refusé, pour le moment de conserver des conseillers. Cela viendra, chaque chose en son temps, car pour lui, avant de déléguer un pouvoir, il fallait qu’il sache l’utiliser par cœur lui-même. En tant que chef, il se devait de savoir ce que toute personne en dessous de lui savait faire. A des exceptions près, il voulait être au top.

Sa salle de travail était simple, sans attrape-poussière ou de bibelots inutiles. Dans les étages du donjon, il y avait installé un bureau en chêne dos à la fenêtre pour que d’un tour de tête il puisse contempler la cour. On pourrait croire qu’il avait conservé des armes de décoration sur les murs, comme deux lances croisées, ou une épée accroché royalement derrière lui. Le but était justement de faire croire qu’il s’agissait d’une décoration alors qu’elles étaient là pour une raison bien précise. Sur la table, d’un côté, il y avait une pile de dossiers qui venait compléter une autre pile sur l’autre côté quand ils passèrent dans les mains du chef. Une plume d’oie et un encrier couronnait le reste. Certains pouvaient penser qu’il aurait pu installer des souvenirs personnels, une peinture de sa femme, un objet du passé. Pourtant tous ces objets étaient dans ses quartiers privés, il n’avait pas besoin d’exposer sa vie non plus. Il fallait qu’on le voie d’abord en tant que chevalier avant de paraître humain, au moins dans ce lieu.

Il attendait de la visite, son recrutement allait bien commencer. Il avait donné l’instruction à des chevaliers d’accompagner les intéressé jusqu’à sa porte…et c’était la qu’l entendit le premier frappé à la porte.

« Entrez ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Mûrd-drazk
Ecuyer, niv 1
Ecuyer, niv 1
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 02/08/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Armes:
Relations:

MessageSujet: Re: Recrutement Dim 9 Juin - 14:49

Il était déçu voila se qu'était l'orc et c'était normal. Il venait après la bataille. Tout orc qui manquait une bataille avait se sentiment d'échec. Ils aimaient les combat, ils aimaient la guerre, mais sa ne veut pas dire qu'ils ne sont pas sociable. Bref Mûrd-Drazk était donc déçu, car il avait manquer la bataille pour la libération du château et sa de plusieurs semaine. Sa aurais été l'occasion rêve pour montrer qu'il venait en paix et par la même occasion, prouver qu'il était asser fort pour filer un coup de main au chevalier et à la garde.

A présent il devait trouver un moyen d'entré au château sans que les gardes lui tombe dessus et l'arrête... Quoi que sa serais aussi une solution. Il serais alors au château certes dans la prison du château mais il serais à l'intérieur. D'ailleurs en parlant de sa les gardes n'auraient aucun mal à le trouver, car Mûrd ne prenait pas la peine de se cacher il marchait dans la rue principal en direction du château.

Les gens s'écartaient de son chemin. On pouvait lire de l'inquiétude sur leur visage. Que faisait une peau verte dans la ville. Que faisait un telle tueur libre et surtout comment avait il fait pour passer les portes? La réponse à la dernière question était simple les deux gardes de la porte allait se réveiller avec un sacrée mal de crâne, mais ils étaient en vie. Mûrd avait fait attention de ne pas trop leur faire mal.

Voyant une affiche sur un mur portant le blason des chevalier, l'orc et son ours s'arrêtait pour la lire. Il devait si prendre à trois fois avant de comprendre se que disait l'affiche. Ahh ses humains et leur langue si complexe. Depuis les montagnes Mûrd c'était bien amélioré dans la langue commune, mais il avait toujours de sacrée souci pour lire.

Donc s'il avait bien comprit les chevaliers recrutaient du monde. Parfait c'était une bonne raison que l'orc pourrait donner au garde pour entré dans le château, de plus il était un orc et tout orc digne de se nom savait forger le métal. D'ailleurs deux gardes venaient de se placer dans son dos et lui demander se qu'il faisait la. Pour seul réponse Mûrd arrachait l'affiche et pointait un doigt dessus.

"C'est quoi l'affiche de recrutement? Tu veux te faire recruter parmi les chevalier?"


Mûrd hochait de la tête pour indiquait que c'était se qu'il voulait. Les deux gardes éclataient de rire en entendant ça. Leur fou rire passer ils reprenaient un air sérieux et l'un deux pointait sa lance vers Mûrd.

"On a pas besoin de tueur sanguinaire comme toi et ceux de ton espèce ici. Aller fout le camp de la avant qu'on ne te force à partir."

A ses parole Mûrd émettait un grognement. Bjorn quand à lui commençait à bâiller, s'installer devant le mur et fermait les yeux. L'orc indiquait encore une fois l'affiche. Les deux gardes se regardait puis chargeait ensemble vers Mûrd avec leur lance. Mûrd esquivait la première lance et la bloquait entre son bras et ses côtés gauche. D'un revers de main droite il déviait la seconde lance et la coincer elle aussi entre son bras et ses côte droite. En pivotant sur lui même il entraînait les deux garde avec lui. Deux gardes qui venait de percuter le mur à présent et de lâcher leur lance.

Mûrd s'approchait d'eux posait un pied sur l'un des gardes pour le bloquait et lui indiquait encore une fois l'affiche.

"Ok ok on va t'y emmenait. T'inquiete pas reste tranquille, mais t'étonne pas si le seigneur Helioz refuse ta candidature."

Mûrd retirait son pied du garde et ramassait les deux lance qu'il brisait avant de tendre au garde. C'est comme ça escorter par les deux gardes que Mûrd-Drazk et Bjorn arrivait devant la porte du bureau du seigneur Helioz. Le premier garde entrait après que Helioz lui ai demander, puis suivait Mûrd-Drazk qui devait se baisser pour entrer avec Bjorn et pour fermer la marche il y avait le second garde. Les deux gardes devait faire bien pale figure avec leur lance casser leur plastron érafler dont un légèrement enfoncer par le pied de Mûrd. Pourtant il gardait la tête haute et le dos droit. Les deux se frappaient sur le torse, puis celui qui avait le plastron enfoncer s'adressait au seigneur des lieu.

"Seigneur Helioz cet homme répond à l'annonce de recrutement que vos homme on placardait dans la ville. Nous vous l'avons ramener."

Les deux soldat continuer a regarder droit devant eu et ne bougeait pas d'un pousse temps que leur seigneur ne leur avait pas permis. Mûrd et Bjorn quand à eu laissaient leur regard traîner dans toute la pièce c'était la première fois qu'il était dans un château et pour être franc l'orc comme l'animal était surpris et fasciné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 30
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: Recrutement Ven 14 Juin - 17:38

Lorsque la porte s’ouvrit, Edalion était en train de finir une phrase sur un des parchemins destiné à la classe des druides. Le chevalier pensait fermement de renforcer des liens avec les autres castes de ce monde, c’était primordial. Il leva la tête pour trouver deux de ses gardes un peu amochés, un orcs et un ours. Il ne savait pas quoi penser, es ce que voir un ours dans son bureau était môns ou plus bizarre qu’un orc aussi présent dans ce lieu ou encore l’état de ses soldats. Mais cette réflexion attendra, et la réponse se montrera rapidement. Il finit par se lever et rouler le parchemin, i les dirigea vers la fenêtre, l’ouvrit et siffla pour faire apparaitre un aigle royal. Sans instruction, l’aigle savait ce qu’il devait faire et s’envola tout aussi vite. Edalion se plaça devant sa table de travail pour faire face au petit groupe. Ses yeux se glissèrent sur les dégâts de ses deux gardes. Son œil d’enquêteur lui indiqua que ces deux-là ont voulu en découdre avec leur hôte. Probablement pour une question de race. Il n’aimait pas voir ses hommes dans cet état, mais ils avaient bien mérité une petite leçon de politesse. Il croisa les bras avant de leur adresser la parole.

« Soldat Ming, et Soldat Rode. Merci d’avoir accompagné ce monsieur jusqu’à moi. Si j’en juge par la feuille qu’il tient, il est intéressé par mon recrutement. Quel dommage que vous n’ayez pas accepté gentiment de l’escorter. Aller vous changer, et faites savoir que la prochaine fois que je vois que quelqu’un est traité différemment, parce qu’il n’est pas humain, ça va bardé. Pour cet orc, imaginez-vous simplement l’avoir à vos côté lors d’une dispute plutôt qu’en face de vous. »

Les deux gardes baissèrent d’abord la tête, puis se toisèrent en imaginant les dernières phrases. Avant de sortir, ils présentèrent leurs excuses à l’orc. Le message sera transmis évidement. Et puis pour finir, Edalion s’adressa à Murd.

« Bonjour, Je suis Edalion Hélioz, seigneur de ce château. C’est dommage de devoir en venir aux mains pour pouvoir me voir. Mais d’un autre côté, en arriver la pour me voir , cela voudrais dire que vous avez quelques choses d’important à me dire. Présentez-vous, je vous écoute. »


Edalion repartit derrière son bureau et invita son hôte à s’assoir devant lui. Le chevalier ne prêtait pas tellement d’importance à la singularité d’un orc. Pour lui, il s’agissait la d’une autre culture, sans doute intéressante à apprendre et pourquoi pas, à profiter d’un savoir inconnu des humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recrutement

Revenir en haut Aller en bas

Recrutement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Recrutement paragon ... olol
» Message de présentation & de recrutement
» [ demande de recrutement ] Rögen
» Recrutement Gillou
» question sur le recrutement et les phase de teste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: Le Château-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit