AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Dim 16 Juin - 0:49

Il n'était pas du genre à passer inaperçu, vu la carrure développé qu'il avait prit, mais en pleine rue, il s'était parfaitement accoutrer, discret, sombre, il était l'ombre et il était mieux que ça, il était leur chef. Bellinda avait tort de croire que la théorie du plus discret était la meilleur, quand on devait être invisible, c'était avant tout une façon d'être et dans la foule de mage noire qui le séparait de la tour brisé, il approchait plutôt bien, aucun de ses crétins ne reconnaissaient ce symbole oubliée et perdue. Ghelal avançait courbé, tel un badaud, s'approchant de la tour tel un mage noir, un rodeur ou être bien peu recommandable ayant des raisons de pénétrer les lieux, mais, il n'irait pas loin, patientant que la mage noir le rejoigne dans le hall de la tour là où s'il s'était donner rendez vous.


Le démon se réjouissait de cette mission, il n'avait pu se laisser aller à son rôle favoris depuis des années.... des siècles. L'infiltration, la discrétion, la... Hmm... il repensa à ce qu'il venait de penser, la discrétion n'avait été son fort que dans peu de situation, il tâcherai de se rappeler de ses souvenirs ci, feintant de chercher des affaires, il se mit en position patientant la venu de celle avec qui il allait effectuer l'opération de récupération et d'extraction. Rien de bien compliqué si... L'on savait tout ce qui nous était nécessaire, mais il n'était pas trop informé de tout ce qu'il voulait. Ils devraient fouiller les lieux, visiter les quartiers les plus anciens... monter dans les pièces les plus secrètes et anciennes. Heureusement qu'il avait encore une bonne connaissance des lieux, ils pourraient probablement atteindre la salle voulu assez rapidement.


Soudain, un étudiant le percuta par accident, sauf que par accident, c'est lui qui tomba contre l'épaule rigide de l'ombre. "Fais attention où tu marches" fit il sur un ton sombre, laissant un étudiant effrayé et s'enfuyant rapidement rejoindre ses petits camarades. Il n'avait plus qu'à attendre Bellinda et partir dans leur mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Ven 21 Juin - 4:55

Bellinda n'avait pas eu à chercher énormément dans ses affaires pour trouver la tenue adéquate. Ghelal, bien qu'elle ne lui avouerait jamais en face, avait raison et son apparence avait nécessité quelques préparations. Des préparations particulièrement rapides, juste un rapide changement de vêtements comme un changement d'avis. Et quelques gorgées à prendre rapidement… De toute façon, cela faisait un moment que ces préparations attendaient son attention, l'occasion était juste parfaite…

Malificium n'était décidément pas un endroit où elle aimait traîner. Moins elle s'y rendait, mieux elle se sentait… Ce profond dégoût pour la ville, et l'écrasante majorité de ses occupants, ainsi que l'agacement que cela provoquait invariablement s'associaient à son état actuel, le voyage n'ayant rien arrangé. En résultait un aura particulièrement désagréable, fort couleur locale, qui avait le singulier mérite de tenir à distance n'importe quelle créature vivante possédant un tant soit peu d'instinct de préservation. Seul Mak parvenait à supporter sa proximité, sachant que la jeune femme ne lui ferait jamais rien… Quant aux autres…

Ghelal était parti devant, la jeune femme reconnaissant qu'il valait mieux qu'ils arrivent par des chemins détournés. De toute façon, elle ne comptait pas entrer en ville, du moins pas ainsi, et ce léger décalage lui avait donné le temps de se préparer. Ses talons claquaient maintenant sur le sol alors qu'elle se dirigeait droit vers leur lieu de rendez-vous. Entre son humeur massacrante qui exsudait par chaque pore de sa peau et l'impression qu'elle avait parfaitement le droit d'aller là où elle allait, la mage rouge ne rencontra aucun obstacle majeur.

Bien que son sac ne change jamais de taille, elle avait l'impression que les éléments qu'elle avait récupéré auprès de son contact se voyaient à travers le fin cuir. Il lui fallait penser constamment à se retenir de passer sa main dessus pour s'assurer que tout y était encore. Le geste aurait été bien trop suspect et ne ferait qu'attirer des ennuis, gardes ou voleurs… Mak produisit un miaulement bas, parvenant à sentir Ghelal avant que la jeune femme ne parvienne à le remarquer. Haut carrure, maintient certain, cape sombre, il devait la chercher discrètement dans la foule…

Une femme dont la lourde cape noire masquait à peine la tenue de cuir noir, bien trop proche du corps pour ne pas titiller l'imagination, vint donc droit sur le chevalier. Ses cheveux noirs étaient remontés en un chignon strict laissant voir ses oreilles pointues. Sa peau était matte, soulignant un regard étrangement carmin… Sa bouche délicatement dessinée et maquillée s'étira sur un sourire presque prédateur…. Une femme parmi tant d'autres dans les rues de Malificium, peut-être croqueuse d'homme, indubitablement dangereuse. Certainement mal lunée…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Ven 21 Juin - 12:04

Il ne l'avait pas reconnu, ni vu approché, ce ne fut que lorsqu'elle fut quasiment au contact que son regard rouge se détacha des formes avantageuses de la femme. Il eut un rictus appréciant clairement ce qu'il avait sous les yeux.



"A si méprendre... On croirait reconnaitre une mauvaise mage que voila" Il eut un regard inquisiteur pour un autre étudiant de magie qui s'était attardé un peu trop sur elle puis reposa son regard sur son visage.

Le démon soutint le regard de Bellinda, elle semblait en pétard. "Tu viens ma douce, nous allons être en retard" Il leva le bras, soulevant la cape par la même occasion, indiquant l'entrée de la salle de cours de la partie encore utilisé de la tour. La partie qui les intéressé eux, c'était l'autre. Celle qui ne servait plus. Le portrait d'Emna devait probablement y être.

Ghelal prit la tête, suivant un étudiant dans le début de labyrinthe. Un Labyrinthe sous terrain... voila qu'il n'avait pas eu droit lors de sa première visiter des lieux il y a 200 ans. Il espérait que la logique de l'ordre était rester la même en deux siècles. Le chemin le plus direct est toujours la ligne droite. Rattrapant un étudiant, il profita de celui ci pour ne pas se perdre.



"Comment vas tu ?" fit il à l'intention de la femme à ses cotés. "Tu parais excédé. Cette mission t'as mis de mauvaise humeur ?" Il sourit, gardant un rictus. "Dès que ce jeune homme nous aura conduit à notre destination, nous lui fausserons compagnie vers les niveaux supérieurs, et c'est là que commencera la partie la plus amusante."

Il passa sa main le long de son bras, essayant de voir si elle était de l'humeur aussi noir qu'elle le montrait ou ce n'était que son apparence de mage noir qui était ainsi. Il se rendit vite compte qu'elle était vraiment de mauvais poil.



"Oh..."

Il retira sa main lentement, prenant quand même plaisir à la toucher. Ce contact lui plaisait. Comme à chaque fois. "Je peux nous faire aller plus vite que ce morveux si ça t'intéresse aussi... je trouve ça juste plus discret..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Lun 8 Juil - 14:04

Bellinda n'était pas du genre a être très féminine… A bien y penser, la jeune femme était un garçon manqué à presque plein temps. Pourtant, elle avait conscience de posséder certains charmes, elle choisissait juste de ne pas les mettre en avant et de les ignorer. Sauf situation exceptionnelle comme ici où elle devait "changer de peau", donc de comportement. Se présenter en femme fatale n'était pas vraiment chose aisée pour a mage rouge et seul son caractère actuellement instable lui permit de se glisser dans la peau du personnage sans de trop grandes difficultés. Le regard noir qu'elle lança à Ghelal en réponse à son regard appréciateur n'avait rien d'une composition d'ailleurs, lui venant plutôt naturellement…

Le chevalier ne sembla pas démonté pour autant. Soit il appréciait la chose, soit il s'était complètement identifié à son rôle. En tous cas elle haussa un sourcil, sceptique face à son nouveau qualificatif de "douce". Qu'elle soit dans son état normal ou non, "douce" n'était certainement pas une qualité qu'elle voyait associée à elle. Même si elle avait connu des situations qui auraient du l'amener à l'être ou à le devenir… Secouant la tête, pour se débarrasser de ce début de réflexion ou face au comportement de Ghelal, la jeune femme emboîta le pas au chevalier se laissant guider dans les ruines de la Tour.


-Pas la mission en particulier non…

Si les regards pouvaient tuer, Ghelal serait probablement tombé raide mort lorsqu'il s'octroya la liberté de caresser son bras. Le chevalier comprit visiblement le message puisqu'il ne s'attarda pas indéfiniment dans cette position. Au contraire, il chercha à adoucir ses mœurs sans même savoir ce qui l'énervée à ce point. La mage jeta un rapide coup d'œil à l'étudiant qui leur servait de guide. Malgré l'inimité qu'elle entretenait avec les mages noirs, elle ne comptait pas provoquer un génocide non plus. Pour l'instant elle n'avait aucune raison de dévier de leur plan initial, même si cela demandait une patience dont elle n'était pas certaine de pouvoir faire indéfiniment preuve.

-Ca ira. Je vais prendre mon mal en patience, tout cela n'a rien à voir avec mon état actuel…

Ce n'était certainement pas la faute de ce malheureux inconnu si le moindre de ses nerfs semblait à vif, tournant et vrillant sur eux-mêmes comme si son organisme était saturé d'adrénaline t que quelqu'un s'évertuait à user ses ongles sur un tableau noir. C'est ce qui l'empêchait de dormir, la poussait à avancer, lui interdisait de rester immobile plus de quelques instants. Une sensation qui la mettait au supplice et, surtout, à bout. Son caractère déjà bien peu aimable n'en devenait que plus instable encore. Bien qu'elle lutte pour ne pas se laisser aller, elle avait envie de prendre la première personne qui lui passait sous la main pour la secouer violemment, jusqu'à lui briser la nuque, tout en hurlant. Mais hormis son regard noir et sa sensibilité à fleur de peau, elle parvenait à afficher un semblant de maîtrise.

-Evite juste de me toucher… S'il te plaît.

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Lun 8 Juil - 21:55

Le démon resta silencieux à sa remarque, gardant un sourire légèrement carnassier. « Hmm... je comprends... tu es toute excitées à l'idée... » Il n'ajouta rien. Un groupe de mage noir passa près d'eux, et sembla se reprocher du mage qu'ils avaient pris pour guide.

Le démon emboita le pas, laissant derrière lui Bellinda. Il se doutait de ce qui allait se passer... les bizutages dans les écoles... de quoi leur faire perdre du temps à eux deux. Le jeune mage noir fut rapidement entouré par les quatre autres, qui semblaient d'une classe supérieur. Il risquait de finir en expérience. Ghelal rattrapa le groupe et passa son bras sur l'épaule du jeune. « Hey ! Mais qu'est ce que tu fais là ?... t'es en retard » Il espérait qu'en ne laissant pas seul le petit, le groupe allait pas chercher plus d'ingrédients rares... Le regard qui le parcouru ne lui plut pas du tout. Sa main remua rapidement jusqu'à son épée qu'il s'apprêta à saisir quand il sentit sa main se figer. Trop tard... L'une des mages noirs le paralysa instantanément, recouvrant ses membres d'une plaque noir qui le paralysait lentement. « Hmm... voilà une situation que je n'apprécie pas » Lorsqu'il vit son compagnon à ses cotés dans le même état que lui. Il leva le regard derrière lui, espérant une intervention de Bellinda. Un dague fut dégainé, le souvenir de Ghelal et de ceux qui avaient tenté de le tuer remonté. La peur grandit bien que ce n'était pas son corps ni son souvenir. Il trembla.

« Tu vas voir... ça ne va pas faire mal longtemps... et puis, vous êtes tous les deux en retard... »

Le chevalier se concentra dans un dernier élan de contrôle élémentaire et éteignit toute les torches autour d'eux, plongeant le couloir dans une pseudo obscurité, éclairé par une légèrement lumière violacé, émanent d'un mage qui avait réagit rapidement.

« Oui effectivement, je pense que ça fera pas mal longtemps.. »

Le démon ferma les yeux, la paralysie de l'autre mage venait de le recouvrir entièrement. Sa respiration n'était pas bloqué, mais il se doutait que c'était pour la qualité des organes prélevés.

Heureusement, Bellinda était là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Ven 12 Juil - 15:27

La jeune femme haussa un sourcil au sous-entendu e Ghelal mais ne chercha même pas à en savoir plus. Elle n'avait aucune envie de le lancer plus loin sur ce genre de sujet… Elle accueillit donc avec une certaine gratitude l'arrivée du petit groupe de mages noirs. Ils annonçaient clairement des ennuis mais ils représentaient une diversion bienvenue à ses yeux. Et elle avait besoin de passer ses nerfs… Comme elle ne pouvait décemment pas s'en prendre au chevalier, un petite poignée d'ennemis ferait plus que l'affaire.

Dans un premier temps, Lili laissa faire Ghelal, estimant qu'il aurait probablement le charisme nécessaire pour maintenir le petit groupe à distance. Mais elle se trompait… Les choses ne tardèrent pas à dégénérer et le soudain afflux de magie dans le couloir ne lui dit rien de bon. Etait-ce du au fait qu'elle était restée en retrait ou parce qu'elle semblait clairement de mauvaise humeur…? En tous cas, elle ne fut pas associée au malheureux jeune guide qui était destiné à un sale quart d'heure. Seul le chevalier eut donc à payer pour son soutien officiel…

Elle n'allait certainement pas l'abandonner à son sort, parce qu'elle lui en devait une déjà, et aussi parce que s'en prendre à ces mages la démangeait de plus en plus. Un léger sourire en coin se dessina sur ses lèvres quand la lumière ut brusquement mouchée, action évidente de son allié. Cela allait lui faciliter les choses ainsi, la rendant probablement moins facile à attaquer… Alors qu'elle prenait sa matraque en main, la femme qui avait osé immobiliser Ghelal commença à rouler des yeux en portant sa main à sa gorge. Dans la pénombre générale, ses camarades ne remarquèrent pas immédiatement que quelque chose n'allait pas, sa bouche avait beau s'ouvrir comme celle d'un poisson hors de l'eau, aucun son n'en sortait… Elle finit par commencer à chanceler, attirant l'attention sur elle alors qu'elle se rattrapait à l'un des mages noirs.

En réponse à la faiblesse grandissante de la mage noire, le sort qui entravait Ghelal et leur guide s'affaiblit de plus en plus. Ses camarades comprenant qu'elle devait être frappée d'un sort, ne cherchèrent pas vraiment à l'aider. Ils la laissèrent s'étouffer dans un coin, se retournant vivement vers la portion de couloir où s'était trouvée Bellinda quand ils étaient arrivés. Depuis le fond, l'endroit le plus baigné par les ombres, un dard fusa droit sur eux, venant se planter vicieusement dans le coup du mage improvisé en luciole. Il l'arracha avec une grimace, plus gêné par le concept que par la douleur plus que minime. Il regarda le petit projectile dans sa main avant que sa lumière ne tremble et ne s'éteigne complètement alors qu'il s'effondrait au sol…

Celui-là serait hors d'état de nuire pour un bon moment. La femme continuait à lutter pour respirer mais ses mouvements étaient de plus en plus faibles et elle n'avait même plus la force de se relever. Ghelal était à même de se libérer du sortilège sans peine… Ce qui était bon signe car la contre-attaque était en train de s'organiser et se montrait particulièrement violente. Des dards de glace fusèrent droit dans sa direction. Si son adversaire ne savait pas où elle était exactement, il faisait en sorte de couvrir un maximum d'espace pour s'assurer d'augmenter ses chances. Lili eut beau se jeter au sol, elle sentit les brûlures caractéristiques de lacérations au niveau de sa cuisse et de son bras…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Sam 13 Juil - 9:47

La main du démon se libéra. Oui... ça allait mieux. Le jeune mage noir fut également libéré mais d'une main ferme à la cape, le chevalier le retint. "Ou crois tu aller ?" Il le mit à terre et posa son pied sur son torse, sa main se tendit vers la petite flamme magique du mage noir entrain de s'endormir et d'un mouvement attira cette flamme violacé à sa main.

Celle ci recouvrit sa main et alors qu'il concentra sa volonté sur la flamme, celle ci devint une flamme ardente et brulante, rougeoyante, La lumière réapparu derrière les deux qui s'acharnaient sur Bellinda. Le démon sourit de manière sadique, les deux autres pensant qu'il s'agissait de leur ami qui recouvrait ses sens. L'instant d'après, deux jets de flamme partait du bras du chevalier, brulant les jambes de deux mages terminant même sa gerbe pour enflammer le corps entier de celui qui lançait une pluie de javelot vers celle qu'il l'avait sauvé.

"On ne fait pas de mal à ma copine !" L'autre mage se retourna quand il entendit crier pour se prendre une projection de feu qui lui brula le visage et les mains de l'homme. Le Rodeur déguisé attrapa le bras de son ... guide qu'il tira jusqu'à Bellinda, laissant cramé, les deux autres. Il passa à coté de la mage qui s'étouffait et en profita pour l'achever d'un coup de pied dans la gorge, brisant sa nuque sous le poids de sa chausse de plate.

Arrivé près de la mage, il s'agenouilla à coté d'elle, son bras toujours recouvert de feu, la cape tenait particulièrement bien le feu sans le toucher lui même. Il remarqua la blessure à la cuisse et regarda le mage noir. "Tu sais fermé des plaies ?" le mage noir fit un hochement de la tête et tendit les mains vers la femme faisant rentré le sang dans la plaie qui semblait se refermer dans un retour temporaire localisé.

"C'est quoi comme maitrise ça ? le temps ?"

"Non, c'est détourné d'une magie sanguine, on peut faire refaire aux corps des expériences passé et le remettre dans l'état où il était avant un évènement, ça permet de régénérer des Morts pour qu'ils semblent plus... vivant"

Le chevalier sourit en coin.

"Voila une utilisation bien utile... tu sais comment on accède aux étages supérieurs ?..."

"Euh... je... oui mais vous n'alliez pas en cours ?"

Le chevalier le fixait. "Non, on est pas trop là pour ça" Le mage déglutit. "Oui je sais comment on y arrive, mais on y arrivera pas vivant, il faut passer des gardes bien plus expérimenter que ces quelques élèves."

Le démon sourit "Bonne nouvelle, Guide nous"

La main du chevalier attrapa Bellinda à la main et l'aida à se relever.

"Merci" Il baissa les yeux en signe de remerciement et légèrement de gênes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Mar 16 Juil - 15:53

Lili serra les dents, pestant contre elle-même. Si elle commençait déjà à écoper de blessures alors qu'ils n'avaient même pas fait la moitié du chemin, elle ne serait d'aucune utilité au chevalier. Au moins sentait-elle la mage noire glisser dans l'inconscience, elle avait quasiment réussi à l'étouffer complètement. Ce qui signifiait que les deux personnes victimes de son mauvais sort pourraient s'en libérer sans peine dans les prochaines minutes. L'elfe ne savait pas trop pourquoi elle avait cherché à attaquer aussi sournoisement son adversaire alors qu'elle aurait pu user des différentes décoctions qu'elle transportait toujours avec elle… Mais elle était tellement sur les nerfs en ce moment qu'elle en devenait mauvaise. Et perdait donc en efficacité. La preuve était faite puisqu'elle était maintenant blessé…

Heureusement Ghelal reprit rapidement les choses en main. Et si la jeune femme n'avait mis personne à mort, du moins pas complètement, l'exécution sommaire des derniers mages ne la fit même pas sourciller. Le contentieux qu'il y avait entre cet ordre et elle était vieux, douloureux et particulièrement personnel. Elle n'allait certainement pas pleurer sur leur sort… S'aidant du mur, la jeune femme essaya de se remettre debout, même si elle devait éviter soigneusement de mettre son poids sur sa jambe blessée… Un faux mouvement envoya une décharge de douleur dans toute sa cuisse et elle fut réduite à attendre la cavalerie, assise par terre, pestant silencieusement contre son propre manque de talent…

Elle avait des moyens de se guérir, elle était loin d'être complètement hors jeu, mais elle ne voulait pas gaspiller ses précieuses ressources. Pas dès maintenant… Elle jeta un regard d'excuse en direction du chevalier alors qu'il s'agenouillait à ses cotés. Fort heureusement pour elle, la solution vint de façon fort surprenante de leur guide improvisé… En quelques secondes sa maîtrise du sang parvint à faire des miracles sur sa blessures, n'en laissant qu'un mauvais souvenir et une déchirure sur son pantalon de cuir.


-Très utile et efficace en effet. Merci…

Ce n'était pas parce qu'elle n'appréciait pas cette engeance qu'elle ne savait pas être polie quand le besoin s'en faisait sentir. Non seulement le gamin venait de lui retirer une sérieuse épine du pied mais, en plus, il devait les guider. Autant éviter de se le mettre complètement à dos donc… Lili ne refusa pas la main tendue et quelques instants plus tard, elle était à nouveau debout, essayant de retrouver une certaine contenance. Les traces de sang sur sa tenue devraient passer relativement inaperçues grâce à la faible luminosité des couloirs ainsi que la couleur du cuir mais la déchirure risquait d'intriguer les plus curieux. Elle allait devoir faire profil bas et rester collée à Ghelal. L'elfe était à peu près sure que l'idée ne dérangerait pas tant que ça le chevalier…

Ce dernier eut droit à un petit coup de poing, plus taquin que violent, dans l'épaule alors qu'il baissait les yeux. Elle attendit qu'il relève les yeux pour lui faire un clin d'œil et lever les yeux au ciel. Il n'avait pas besoin de la remercier. Elle était là pour assurer ses arrières, il était normal qu'elle s'en prenne à ceux qui l'attaquent. même si ce n'était qu'avec une efficacité toute relative. Elle attendrait d'être définitivement sortie de la Tour et des ennuis pour le remercier franchement. Ils allaient avoir plus d'une fois l'occasion de se rendre la pareille aujourd'hui. La jeune femme désigna le couloir d'un mouvement du menton avant de s'adresser au petit jeune.


-Vas-y, on te suit…

Il n'y avait qu'une très légère pointe de menace dans son ton, la démonstration qu'il venait d'avoir devait suffir…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Mer 17 Juil - 12:13

L'homme lui sourit en coin, ne réagissant pas, mais comprenant parfaitement la raison de ce coup de poing amical. Il n'avait pas besoin de la remercier... A dire vrai, il ne comprenait pas trop pourquoi il l'avait remercier aussi... peut être la nature profonde du garçon qu'il possédait.

Un instant se figea, oui, il repensait à Ghelal, il lui cédait son corps pour un an, mais il avait l'impression que cette fusion apportait son lot de modification non prévu. Les souvenirs et pensées de son hôte. Le combat, il n'en avait quasiment pas souvenir, il avait juste cramé les deux mages sans pitiés. Mais il n'avait ressentit aucune haine. Cette sensation. Le démon bougea un doigt et se retrouva à marcher au coté de la mage rouge. Il attrapa sa main comme cherchant à retrouver ses repères. Il sentit la tension en lui touchant la main, sa main relâcha presque aussi tôt.

"Je... rien." Il tira ses cheveux en arrière de nouveau, il devrait les couper prochainement, ça ne ferait pas très professionnel à les garder long. Il observa le mage. "On arrive bientôt ?"

Le mage les avait conduit dans un dédale plus sombre que le chemin des étudiants. Il avait été un bon guide on dirait. Le Chevalier passa une main à son arme, continuant d'avancer prudemment, quand le mage s'arrêta d'avancer et se tourna vers eux.

"Voila, le reste je sais pas où aller, il y avait des gardes ici la dernière fois, donc je suppose qu'ils ne doivent pas être loin"
Le mage les observait. "Pourquoi vous êtes venu ici ?"

Ghelal le fixa. "Je suis venu voir une ancienne amie dans son bureau. Petite, Bourrée de magie et Sans Âme" le mage sourit "Elle n'est plus dans son bureau, elle a été déplacé dans un bureau annexe réservé à son utilisation." Le regard rouge du démon dévora l'étudiant. "Comment tu sais ça ?" "Parce qu'on a appris ça de la part de notre professeur, mais c'est dans un étage plus calme que là où vous souhaitiez aller... Monsieur"

Il entendit du bruit et fit faire silence à l'étudiant, utilisant de sa maitrise pour tamiser le feu des torches dans le coin, il chercha du regard Bellinda, il avait pas envie de la mettre en conflit avec une patrouille de mage noir ici. Ou alors il devrait intervenir encore, peut être est ce lui qui viendrait la sauver cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Jeu 18 Juil - 15:33

La jeune femme n'en était pas encore à offrir à Ghelal une confiance aveugle. Il y avait encore trop de zones d'ombres le concernant, des choses étranges qui réveillaient sa méfiance naturelle. Ce n'était pas parce qu'un lapin n'avait jamais vu de renard qu'il ne savait pas en reconnaître un lorsqu'il le croisait… Elle ne savait plus trop sur quel pied danser avec lui et elle n'aimait pas cela. Il était loin d'être hostile à son égard, c'était même un peu trop le contraire, mais elle ne parvenait pas à comprendre vraiment ses motivations. Et c'était cela qui lui laissait un goût amer et métallique en bouche, celui qui réveillait son instinct.

Elle ne repoussa pas pour autant ce début de complicité, passant au travers de son léger coup de poing et le sourire avec lequel il lui répondit. Ce qui la prit par surprise, par contre, ce fut sa tentative de lui prendre la main alors qu'ils avaient repris leur route dans les dédales des couloirs de la tour. La mage sursauta lorsqu'elle sentit le contact de sa main dans la sienne, la retirant de façon purement réflexe. Elle posa un regard incrédule sur le membre envahissant avant de le relever vers celui de son propriétaire. Ils n'eurent pas vraiment l'occasion de se croiser puisque Ghelal offrit une prompt retraite, trouvant même une nouvelle occupation à ses mains. La jeune femme ne releva pas mais la ligne de tension entre ses épaules ne se fit que plus présente alors que ses lèvres se serraient sur une ligne blanche.

Qu'avait-il donc bien cherché à faire à l'instant? Au final Bellinda se laissa un peu distancer par les deux hommes afin de couper court à toute possibilité de récidive de l'accident. Ce n'était vraiment pas le moment de s'inquiéter de ce genre de choses, c'était le type de distractions qui pouvait vous mener droit à votre mort… La mage rouge se focalisa sur la route qu'ils étaient en train de prendre histoire d'être à même de rebrousser chemin si le besoin s'en faisait sentir. Pour l'instant leur guide remplissait son office et semblait étrangement coopératif mais rien ne disait que la situation ne pouvait pas rapidement dégénérer…

Surveillant l'accès au tunnel, elle laissa le chevalier et le jeune apprenti parler. Elle parvint même à ne pas tiquer lorsqu'elle entendit la façon dont il parlait du tableau… Elle n'aimait pas ce terme d'ancien ami. Il ne lui disait rien de bon, vraiment rien. Ils ne purent pas vraiment avoir beaucoup plus d'informations, un bruit suspect les informant qu'ils étaient bien partis pour faire la connaissance de ces fameux gardes… Croisant le regard de Ghelal, la jeune femme acquiesça légèrement avant de reculer d'un pas vers eux, arme en main, prête à en faire usage.


-En voilà une belle brochette…

La voix provenait de l'entrée du couloir qu'ils venaient d'emprunter mais la silhouette était encore trop indistinct. Ils perçurent tout de même qu'il faisait un geste en direction du mur avant qu'un déclic ne se fasse entendre. L'instant d'après, le sol se dérobait sous leurs pieds. La jeune femme n'eut que la présence d'esprit d'étendre la volonté à son bâton qui s'allongea brutalement, se retrouvant à percuter les deux parois et freinant brusquement sa chute. Elle sentait des bras frêles autour de sa taille et identifia leur guide en baissant les yeux. Mais le poids pouvait vite devenir conséquent alors qu'elle se cramponnait à son bâton… S'il ne risquait pas de casser, il pouvait très bien se déloger pour les précipiter plusieurs mètres plus bas sur des structures qui luisaient de façon inquiétante dans le noir. Tout cela sans compter les gardes qui étaient en train de se rapprocher d'eux…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Ven 19 Juil - 10:24

Il était le plus lourd ici, l'armure de plate lui donnait une bonne vingtaine de kilos de plus en plus de ses 90kgs de muscles et d'os, mais il avait encore tout son agilité et il devrait en remercier la génie qui avait conçue son armure, quand le sol se déroba sous leur pied, son réflexe fut de sauter et d'atterrir sur le bâton que venait de déployer Bellinda dans sa chute. Il jeta un oeil à celle ci qui avait l'air de s'être accroché également, mais leur guide la mettait en danger. Le chevalier allait donc devoir agir rapidement.

Ses pas furent rapide, démontrant une agilité au delà de celle d'un chevalier plutôt reconnu pour être plutôt brutaux que agile. Il atteignit la femme et sa main attrapa la sienne en préavis de chute dans un fond peu encourageant. Il la fixa souriant, sa main ferme la tira pour trouver l'équilibre et d'un geste prompte, lui fit traverser le gouffre avec leur guide de fortune pendant que lui basculait en avant se retrouvant suspendu au dessus du vide. Il la regarda avec un sourire en coin, légèrement fier de comment il l'avait sortie de ce problème.

"Maintenant, il ne reste plus qu'un gros saumon dans la brochette"


fit le chevalier suspendu, derrière eux arrivaient trois mage noir d'où se dégageaient une aura bien sombre, une aura peu recommandable, il était évident que ce devait être la patrouille dont avait parler leur guide.

Ghelal prit son élan sur la barre l'utilisant comme une barre fixe pour faire la traverser mais dans prise d'élan, prit plus de force sur le bras droit délogeant la barre, le guerrier perdit l'équilibre mais avec assez d'élan se retrouva suspendu au bord du trou, le baton de bellinda en main, bloquant l'accès à la patrouille qui approchait calmement, comme sachant la suite, l'aura sombre qui les entourait s'approchant de leur pied lorsque le premier d'entre eux commença à marcher au dessus du piège.

"Vous trichez..."

Non sans effort et sans aide, le groupe était passé et pouvait soit attaquer les mages, soit fuir, le chevalier optait pour la fuite, le démon pour les attaquer au dessus du vide, Bellinda serait l'élément déclencheur, mais en tout cas, il venait de prendre son épée en main se préparant à les affronter ou décamper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Sam 27 Juil - 13:40

Tout allait dangereusement trop vite et Lili se retrouvait maintenant suspendue dans le vide, des bras douloureusement serrés autour de sa taille. Visiblement leur jeune guide n'avait rien trouvé de mieux que de se rattraper à elle… Difficile de lui en vouloir, elle aurait fait probablement la même chose. Sauf que dans cette situation, cela l'incapacitait dangereusement. Si elle n'avait pas eu ce poids mort, l'elfe n'aurait au aucune difficulté à se balancer pour pouvoir sauter vers le sol, loin du piège. Mais là… Elle ne pouvait plus compter que sur sa force brute pour que sa prise sur son bâton ne se desserre pas. Or si elle était très bonne en escalade et acrobaties, elle avait globalement la force d'un gallinacé qui aurait bu la tasse…

Fort heureusement pour eux, le chevalier semblait avoir plus de réflexes et de dextérité que ce à quoi elle s'était attendue. L'incongruité de la situation fut balayé par des besoins bien plus impérieux. Si son bâton était solide, elle ne savait pas combien de temps il allait tenir en place, combien de temps elle tiendrait elle et qu'est ce que les gardes allaient faire en constatant qu'aucun membre du groupe n'était tombé dans leur piège. Bref, rien de rassurant… Elle ne s'attendait pas à grand chose lorsque le chevalier s'empara de son poignet. Peut-être juste un peu plus de stabilité, le temps que leur guide l'escalade ?

Non… A la place elle put goûter à la force du chevalier qui la hissa, le mage noir toujours cramponné à sa taille et sanglotant, comme si elle ne pesait pas plus qu'une plume. L'instant suivant, elle était plus ou moins jetée vers l'autre coté du couloir, loin du trou et des gardes. Lili atterrit en roulant sur elle-même mais leur guide n'eut pas la même chance et se retrouva à moitié dans le vide, ses ongles griffant le sol dans la recherche désespérée d'une prise. L'elfe se jeta en avant juste au moment où il allait finalement tomber, attrapant ses poignets et parvint difficilement à le faire remonter.

Entre temps, Ghelal était parvenu à les rejoindre, imitant d'ailleurs leur jeune mage noir. Bellinda le débarrassa du bâton, qui reprit une taille de petite matraque entre ses mains, et chercha à l'aider en le hissant grâce à ses spalières. Personnellement, la jeune femme se serait bien posée quelques minutes pour souffler et rire hystériquement en constatant ce à quoi ils venaient de réchapper. Sauf qu'ils n'en avaient absolument pas le temps. D'un mouvement brusque, elle remit leur guide debout et le poussa en avant, dans la direction opposée du danger le plus proche.


-On décampe, ouvre la voie!

La mage savait que le chevalier saurait quoi faire et elle était à peu près certaine qu'il aurait la bonne idée de ne pas chercher à pousser leur chance. Elle l'incita à suivre leur guide en le poussant, un peu rudement, dans sa direction, avant de se retourner et de faire face à leurs opposants. Tout ce qu'elle pouvait faire c'était leur faire gagner un peu de temps. Le couloir fut brusquement envahie par une rafale de vent qui repoussa les mages noirs. Ils se retrouvaient maintenant à lutter contre un mur d'air pour avancer.

-Allez, je vous rejoindrai !

Dès qu'ils auraient tourné dans le couloir, elle prendrait ses jambes à son cou, en misant sur sa vitesse…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Dim 28 Juil - 14:37

Et alors que tout allait vite, entre se sortir du piège grâce à elle et l'ordre de fuir, il n'avait pas réfléchis, courant dans le couloir à la suite du gamin mage noir. Il courrait dans le dédale de couloir, sa main glissant sur le mur comme cherchant un repère sur les lieux.

Le démon traça de sa lame un symbole sur le mur et continua sa course à la poursuite du mage noir. Il fixait les murs, passant de couloir en couloir, surprenant certains mages noirs aguerries qui traitaient administratif et certains professeurs de l'école de magie.

Soudain il le tira dans une salle, laissant leurs poursuivants passer pour les semer.

"Attend là !" Il fixa le mage noir "Je pars pas sans elle !"

Le mage déglutit "Mais vous rigolez ! ils vont vous trouver et vous massacrez et moi je me ferais probablement transformer en zombie si je ne suis pas simplement tuer."

Le démon le fixait. "Alors reste ici et ne te fais pas remarquer..."

Ghelal jaillit de la salle dans laquelle il s'était enfermé et repartie à contre sens, comptant les couloirs qu'il avait déjà passé pour retrouver celui d'où il venait, s'attendant à tout moment à croiser la femme, sa main sur sa lame prêt à venir lui sauver la vie ou à défendre la sienne.

Il était proche, très proche. Il allait la retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Jeu 8 Aoû - 17:26

(HRP: vraiment désolée des délais actuels, mon boulot me bouffe)

L'éventail de ses possibilités n'était pas bien grand. Terriblement limité même. Si elle voulait complètement bloquer l'avancée des gardes, le courant d'air qui en résulterait gênerait aussi la progression de Ghelal… Elle devait donc se contenter de quelque chose de faible puissance, court et fort ciblé. Tout en jouant la montre… Pendant un moment la jeune mage se demanda si un jour elle pourrait vraiment se permettre de se déchaîner pleinement sans se préoccuper des potentiels dommages collatéraux.

En attendant, elle parvenait à maintenir le front, jetant un rapide coup d'œil par dessus son épaule pour s'assurer que ses compagnons avaient bel et bien prit un peu d'avance. Lili prit sur elle-même de leur offrir une dernière rafale digne de ce nom, les faisant reculer avec suffisamment de violence pour les déstabiliser, en faisant même tomber un. Cela lui donna l'ouverture nécessaire à un replis stratégique. Seulement consciente de la direction générale qu'ils avaient prit, elle s'élança à pleine vitesse dans les couloirs…

S'aventurer dans les dédales de la tour sombre sans le moindre guide n'était pas l'idée du siècle. La mage rouge s'en rendit rapidement compte… Mais c'était toujours préférable à un affrontement direct qu'elle n'était certainement pas sûre de remporter. Misant sur la vitesse et sur sa bonne étoile, des fois qu'elle ne soit pas trop feignante aujourd'hui, la jeune femme s'engouffra dans les couloir, éclair sombre et brusque courant d'air alors qu'elle poussait sa vitesse au maximum de ses capacités.

Au détour d'un couloir l'elfe eut tout juste le temps d'esquiver une forme en mouvement qu'elle parvint in extremis à identifier comme étant le chevalier. La décélération lui demanda quelques mètres de dérapage, se râpant même la main au sol alors qu'elle essayait de maintenir un semblant d'équilibre. Dès qu'elle fut à l'arrêt, la jeune femme revint rapidement en arrière, sans même demander quoi que ce soit, s'emparant de la main de Ghelal pour le traîner à sa suite.


-Je vous avez dit de partir en avant !!

Il y avait une pointe d'inquiétude dans sa voix alors qu'elle entraînait le chevalier à sa suite dans l'espoir de semer ses poursuivants. Au bout de quelques instants, elle s'engouffra dans un minuscule bureau vide, plaquant Ghelal contre le mur et repoussant la porte au maximum, ne laissant qu'un très fin interstice par lequel elle pouvait espionner le couloir. Pour se faire elle se retrouva collée au chevalier sans même réaliser ce qu'elle faisait alors qu'elle posait un doigt sur ses lèvres pour lui intimer le silence alors que les gardes commençaient à remonter le couloir…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Jeu 8 Aoû - 22:24

Lorsqu'il la croisa, le démon n'eut qu'à peine le temps de la voir, elle aussi usait d'une vitesse accrue on dirait. La poigne qui se referma sur sa main le surpris encore plus, et il se sentit vaciller, et partir en arrière. Ah, ça devait être la bonne direction en fait.

Ghelal se sentit bloquer contre un mur après s'être fait jeter dans une salle. Le doigt de la femme sur sa bouche, sa proximité, sans le fixer, mais dans toute la proximité qui lui plaisait. La poitrine contre son torse fit monté des couleurs. Mais il ne dit mot, tenant rigueur à ce doigt inquisiteur sur ses lèvres. Sa main passa lentement le long de la porte, ses yeux suivants ses doigts, arrivant à détacher ses yeux du visage ferme et rigoureux de la mage rouge.

Dehors, l'agitation était à la frénésie, les mages noirs étaient en effervescence, passant de salle en salle, courant couloirs, passages et corridors. Le démon se mordit la lèvre pour retenir son souffle quand une ombre passa brusquement devant la porte de la pièce. L'adrénaline et l'excitation des lieux mettaient l'ombre en extase, il se sentait entré en transe. Sa main quitta la porte et vint passé dans le dos de la belle à ses cotés.

« J'ai un sentiment de déjà vu... »
murmura il. Il sentit alors ce même sentiment, ces mêmes souvenirs perdu. Cette force qu'il sentait au plus fort de lui. Celle qui nous rend vivant, celle qui nous rend … brulant. Dehors, l'agitation atteignaient son paroxysme, sa main glissa sur le fessier de la femme et d'un mouvement la poussa sur le coté, son autre main ouvrant la porte.

« Désolé, j'arrive pas à faire autrement » Il sourit, alors qu'il était dans le couloir, une ombre parmi les mages noirs. Sa main tenait le petit cadeau de Bellinda, le flacon de flamme en bouteille, il tira la porte derrière lui. Dommage collatéraux ou pas... il avait sentit cette instant, ce moment. Le feu explosa de la bouteille, couvrant totalement le chevalier qui soudain fut la cible.

« Brûlez tous... »


Du corps du chevalier, les flammes se répandirent devant des mages noirs encore surpris du spectacles sous leurs yeux. Soudain, les flammes retournèrent tous sur le chevalier, bras ouvert, et explosèrent dans l'autre sens à peine eurent elles toucher ses mains, transformant tout ce qui étaient autour de lui en enfer, vaporisant le peu de résistance aqueuse et glacial bien trop tardive pour la fournaise qu'il déchainait dans ce couloir. Il se sentait jeune, rajeuni, près de deux siècles plus jeune. Un sourire carnassier aux lèvres, il prenait plaisir à tout transformer en cendres et aussitôt que les flammes avaient tout brûler, tout se termina en une fumée noire et acre, étouffante, brûlante, laissant le couloir dans les ténèbres. La porte s'ouvrit de nouveau, il la fixait, quelques flammes léchant encore le bas de son pantalon de jutes.

« Bellinda... je te connais... »


Les yeux rouges ne cessaient de la fixer, une envie de revenir près d'elle, comme si il avait retrouver un morceau de son passé, mais encore en vie... encore réelle... encore... entier. Il fit un mouvement mimique de la main du manipulateur de feu qu'il était, un mouvement singulier qu'elle avait déjà vu quelques part. Ce même mouvement qu'il faisait toujours avant de dégourdir ses poignets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Dim 20 Oct - 0:09

Visiblement, malgré leur frénésie, les mages noirs semblaient bien décidé de faire les choses bien. Ils vérifiaient donc chacune des pièces du couloir. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils ne tombent sur eux. Serrant les dents, la jeune femme commença à réfléchir rapidement sur une quelconque stratégie qui leur permettrait de s'en sortir vivant… Ils étaient piégés… Hormis foncer dans le tas, elle voyait mal comment ils pourraient faire.

Elle s'apprêtait à demander à Ghelal s'il avait un autre plan en tête quand elle sentit sa main dans son dos et qu'elle constata que son regard était lointain… Un sentiment de déjà vu? Oui… Mais se mettre dans les ennuis jusqu'au cou au point de mettre sa vie en balance était loin d'être une première pour elle malheureusement. Elle n'y voyait d'ailleurs rien de potentiellement nostalgique. Mais quelque chose dans le regard du chevalier, sa façon de faire, retint ses commentaires et elle ne fut plus capable que de l'observer avec une certaine intensité.

L'elfe n'eut pas vraiment le temps de s'indigner de la main sur son postérieur puisqu'elle fut rudement poussée sur le coté avant que le jeune homme n'aille s'engouffrer dans le couloir. Certes ils devaient foncer dans le tas mais elle aurait apprécié un tant soit peu de concertation avant de se jeter dans l'action. histoire d'augmenter un tout petit peu leurs chances de survie. Elle s'apprêtait à le suivre quand elle vit le flacon qu'il tenait en main…


-Merde…

Lili recula immédiatement, se planquant au mur, mains sur la tête alors que la porte claquait, l'isolant pauvrement du brasier à venir. Les instants qui suivirent ne furent pas des plus agréables, même si cela ne devait probablement pas être comparable à ce que subirent les mages noirs qui cherchaient à les tuer. La chaleur fut suffocante et l'elfe craint pendant un moment que le chevalier ne soit pas à même de contrôler le brasier généré par sa potion… Pourtant, les choses se calmèrent aussi rapidement qu'elles n'avaient dégénéré, ne laissant qu'une fumée âcre, lourde et un vieux relent de chaire carbonisée qui lui leva le cœur… Le courant d'air qu'elle commença à générer et contrôler repoussa la majorité de la fumée dans le couloir, laissant la pièce relativement viable…

Crispée, la jeune femme observa Ghelal revenir du petit carnage qu'il venait d'organiser, les dernières traces de feu léchant ses pas. Sa remarque la prit au dépourvue, la laissant tendue et sur la défensive. Le chevalier avait tendance à osciller entre deux personnalités, deux façons d'être dont l'une était bien plus dangereuse que l'autre. A cet instant, l'elfe avait tendance à se souvenir vaguement de l'étrange expérience qu'elle avait vécu lorsqu'elle était tombée sur son arme… De même, le geste qu'il venait d'avoir faisait renaître de vieux souvenirs, des échos désagréables et inquiétants.


-On ne s'est pas côtoyé si souvent que cela…

Le ton était clairement hésitant. Si la jeune femme restait sur sa ligne de conduite, en restant sur la défensive, c'est qu'elle attendait d'avoir plus de preuves pour passer à l'action. Pour l'instant tout n'était qu'affaire de sensations et d'instincts… Elle commençait à avoir certains doutes mais elle ne pouvait pas se permettre de prendre certaines décisions sans avoir plus de certitudes…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghelal Ardesh
Paladin, niv 2
Paladin, niv 2
avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 11/02/2013

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maitrise de la terre - Vitesse accrue - Maitrise du feu
Armes: Skarg'lh'reyth endormi
Relations:

MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda] Dim 20 Oct - 20:32

L'épée se posa devant la femme et il était déjà à genoux devant elle. "Le temps m'a prit beaucoup de chose Bellinda, mon corps, ma vie, mon passé, ma mémoire... ne me laissant que des bribes, le feu..." Il attira à lui une petite flamme qui tourna entre ses doigts avant de s'éteindre dans sa main de la même manière que l'instant d'avant. "Ma lame et une quête de rédemption..."

Il avait le regard baissé, ferme et mature, beaucoup plus que le jeune homme devant elle. Sa main posée sur le pommeau de l'épée, Le démon écouta un court un instant le couloir où le silence semblait encore persisté quelques instants. Il décida de prendre ce temps pour faire ce qu'il avait à faire.

"Ce corps... n'est pas le mien, Bellinda, Ghelal est le jeune chevalier qui se tient devant vous... mais, il n'est pas seul à vivre dans ce corps depuis qu'il m'a découvert." Il leva son regard rouge sur elle qui perdirent de leur teinte pour retrouver leur bleu d'origine.

"Ce qu'il essaie de vous dire, madame, c'est que cet homme est mort... et ... je lui offre une chance d'atteindre un objectif... le dernier qu'il a à atteindre" Il se redressa devant la mage rouge, le regard reprit de sa teinte rouge.

"Bellinda, je suis ..." Un bruit sourd de porte qu'on repousse se fit entendre alors que derrière eux l'étudiant mage noir venait d'apparaitre.

"Vous savez ce qu'il s'est passé ici ?" fit il froid mais tout de même étonné de la puissance des flammes. Le chevalier se retourna.

"C'est moi qui ait du gâcher ce précieux cadeau, je suis désolé, maitresse" fit il, adressant un regard à la mage puis sortant, l'étudiant lui rappelait que trop ce qu'ils avaient à faire ici, pas de temps à perdre, il aurait tout le temps plus tard.

La traversée des couloirs reprit, il avait une route à faire jusqu'à atteindre le tableau de poupée. Une longue route les séparaient encore et une fois celle ci terminé, alors, pourrait il enfin s'adresser à Bellinda et tout lui dire...

Soudain un escalier se dressa sur le coté, il s'approcha et le prit rapidement. L'étrange calme qu'avait laissé l'étage incendié donnait sur une salle, elle, encore plus calme. Un bureau de processeur, peut être une mage supérieur. Ils allaient devoir visiter le bureau d'étude avant d'atteindre l'étage de la direction, où le jeune garçon avait explicité la présence du tableau. Rien d'infaisable, le retour serait surement le plus dure. Mais le chevalier ne reculerai pas, plus maintenant qu'il pouvait exprimer ses souvenirs à une femme de son passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda]

Revenir en haut Aller en bas

Le Portrait de la Poupée. [Quête][pv Bellinda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Poupée Sakboy
» Shinku la cinquiète poupée des rozen maiden[validée]
» Portrait Of Ruin ?
» Alexia et Ophelia Ombrepierre, portrait d'un rêve commun
» STAR WARS "Poupées Russe" (Hot Toys) 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: Les Ruines de la Tour Sanglante-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit