AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Marika Danam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Marika Danam Jeu 1 Sep - 12:27


~~ Marika Danam ~~


Identité


Nom : Danam
Prénom : Marika
Surnom : Sa tribu la titre de Princesse d’Ecron et sa petite sœur la surnomme Mika.
Age : 18 ans
Sexe : Féminin
Statut : Nomade
Race : Humaine
Alignement : Neutre-strict


Pouvoirs (les deux obligatoires de votre statut):
  • Dissimulation
  • Souffle ardent

Pouvoir au choix (un seul se référer à la liste):
  • Vitesse accrue


Armes : Marika se sert de deux armes : une épée et un fouet. L’épée est d’une largeur plutôt grossière et d’une taille moyenne. Son acier poli et scintillant montre le soin qu’on y porte. Elle la porte à la taille tandis que son fouet la ceint de l’autre côté. Long et noir, il est pourvu de crochets dépassant de chaque côté sur les derniers quarante centimètres. L’un comme l’autre, la jeune femme les manie avec autant d’ardeur que de précision.

Main d'appui : Ambidextre


Description


Caractère : Marika semble être une combattante dans l’âme : fière, fougueuse, dure, déterminée et dotée d’un grand sang-froid. Elle n’est jamais aussi à l’aise que sur un terrain de bataille bien qu’elle ne semble jamais en prendre plaisir. Son expression n’est aussi froide et dure que lorsqu’elle combat, ne laissant transparaître aucune émotion de plaisir ou de satisfaction à tuer. Pour elle c’est un peu comme un devoir auquel elle est très douée. Instinctive et intelligente, elle fait un très bon stratège mais plus que cela, son sang-froid, sa détermination et sa confiance en elle lui donnent la capacité de mener des soldats au combat. Débrouillarde, elle ne se laissera pas facilement impressionner. Si vous voulez la faire plier, éviter de forcément penser à la combattre.

Toutefois la jeune femme n’en est pas pour autant sans pitié ni compassion. Elle est froide et dure, même sévère, voire très sévère, ou parfois peut-elle se montrer cruelle sur un champ de bataille, mais elle n’a jamais tué de sang-froid ou quelqu’un de désarmé. Toutefois, la patience n’est pas son fort et quand on touche aux siens, elle pourrait bien oublier ses principes. Car si elle est souvent dure et neutre, la colère peut l’emporter aisément sur son esprit. Elle n’aime ni les gens qui se croient supérieurs, ni ceux qui usent de provocation et encore moins ceux qui appartiennent aux mages noires. Sinon, elle est plutôt ouverte et tolérante.

Quoiqu’il en soit, Marika est quelqu’un de particulièrement aimant derrière ses traits durs. Notamment envers les siens, elle les protègera toujours coûte que coûte. Après, elle ne montre pas aisément ses émotions, sauf avec sa petite sœur. Elle sait rire et sourire mais il faudrait vraiment être proche d’elle pour en recevoir de sincères. Sinon, à la rigueur, vous aurez droit à des mimiques entre sarcasme et ironie. Due à une barrière pour se protéger ou une certaine mésestime pour les émotions, va savoir. C’est une jeune femme qui aime une certaine solitude et ne parle pas forcément beaucoup, ou simplement, parle peu. Et si elle le fait, ce ne sera certainement pas pour rien dire. Ses phrases sont souvent courtes et sèches. A ceux qui ne la connaissent pas, cela peut souvent les rebuter, et pour les plus faibles ou les enfants, leur faire peur dans un mouvement d’ensemble. Mais en attendant, elle ne refusera jamais son aide à qui en a besoin ou qui le demande, même si elle ne paraît ni avenante, ni bienheureuse de le faire.

Physique : C’est une jeune femme au corps plus musculeux qu’élégant et fin. Du haut de son mètre soixante dix-huit, si sa grandeur n’a rien de très impressionnant, sa musculature fait le reste. Cependant, elle possède une poitrine remarquablement généreuse malgré le sport qui forge son corps lors des batailles. Sa carrure plutôt imposante est mis en valeur par de petites cicatrices qui jonchent son corps à la peau hâlée par endroit, montrant si sa silhouette ne suffisait à le dire, son côté guerrier. Heureusement, son visage est là pour adoucir ces caractères corporels durs.

Fin, plutôt ovale mais aux traits particulièrement harmonieux, sa figure est d’un naturel très beau avec ses yeux verts irisés d’or, sûrement le plus beau cadeau que lui ait fait la nature. Seulement la jeune femme se barde le contour des yeux de peintures blanches, coutume qui lui vient de sa tribu natale. Sachant en plus qu’elle arbore généralement un visage à l’expression dure et sans appelle, voire pourvu de lueurs froides, cela n’aide pas à adoucir son allure rustique. Toutefois cela rappelle une certainement beauté féminine que son corps ne laisse pas vraiment entrevoir. Ces cheveux mi-longs, d’un châtain penchant vers les roux, en laisse échapper une autre trace.

De son style vestimentaire, on ne peut pas non plus dire qu’une grande féminité ressorte. Habituée au désert, ses habits en portent bien la marque. Tout est fait pour que le sable ne gêne pas. Cela étant, le corps de Marika est loin d’être entièrement recouvert. Quelque soit ce qu’elle porte, cela sera de cuir, de mailles ou d’un alliage pour faire armure, mais cela sera succinct. Des morceaux d’os par-ci par-là en décoration sur ses vêtements sont une autre coutume de sa tribu qui revienne assez couramment sur elle, même loin de chez elle. Et pour finir, on notera juste que la jeune femme a une très belle voix dont elle se sert pour chanter de doux chants a capela à sa petite sœur (si elle chantait pour vous, quelque soit l’occasion, mesurez à quel point vous devez compter pour elle).

Historique


Histoire : Marika et son histoire sont aussi simples que la pluie et le beau temps. Rien d’extraordinaire et rien d’anormal pour celle qu’elle était : fille cadette du chef de la tribu d’Ecron. De manière générale, tous les nomades sont unis maiiis.. de petites minorités se regroupent quand même pour une meilleur organisation, comme la tribu d’Ecron. Ces derniers avaient un côté assez sauvage dans leur tradition et culture, ce qui alimentant les préjugés des autres, les fit aussi un peu connaître comme des barbares en plus. Mais tous s’en fichaient. Leur chef, le grand Pangrimor, était fort et fiers, mais également indépendant à tout esclavagisme né de la provocation. Fantastique caractère qu’il transmit d’ailleurs à ses deux aînés, très semblables.

Marika et son frère avait trois ans de différence, avec l’avantage de l’aînesse pour lui. Toutefois il n’y eut jamais la moindre rivalité entre eux, plutôt une grande complicité qu’ils partagèrent rapidement avec une petite sœur, Gala, de quatre ans plus jeune que Marika. Cette dernière était particulièrement obstinée et tournée vers le combat. Ah dans la tribu, on n’avait rarement plus que fougueuse et farouche combattante ! Ses yeux luisants des flammes de la bataille mais ses gestes contrôlés dans le plus grand des sang-froid ! Elle était digne des plus grands combattants nomades. Et comme nombreux nomades, l’ambition, la soif de gloire, richesse et pouvoir, étaient absentes. Seuls comptaient la liberté, l’indépendance de l’esprit et la satiété de la conscience de ses actions.

La tribu d’Ecron voyageait beaucoup, se déplaçant d’oasis en oasis au possible. Ils essuyaient des attaques par-ci par-là, faisaient du commerce avec d’autres clans qui croiseraient ou au passage dans certains villages mais dans tous les cas, ils ne quittaient jamais le désert, leur mère patri. Un dicton des leurs disait : l’homme ne pourvoira qu’à sa liberté car le désert pourvoira à ses besoins. Or comme la philosophie le dit, les besoins sont des contraintes donc devraient privés de liberté – sauf quand on sait s’en accommoder. Donc la phrase rituelle ‘Le désert y pourvoira’ resta, un peu comme la phrase d’une religion. De son côté, on ne pouvait pas dire que Marika était la plus grande idéaliste ou croyante qu’il soit mais elle respectait toute la culture de sa tribu. Si ce n’était pas pour dire, sa meilleure amie était l’apprenti de l’augure du village, une nomade pouvant communiquer avec les esprits. Ainsi allait le flot de leur vie : simple, traditionnel et sans jamais se préoccuper de ce qui pouvait se passer à l’extérieur des frontières.

Oh bien sûr, ils en entendaient parler, et connaissaient l’histoire, mais ne s’en préoccupait pas. Ils étaient satisfaits d’ignorer les autres tant que ceux-là leur rendaient à tout point la pareille. Et Marika adhérait comme tout le monde à ce point. Ni désir d’aventure, ni de connaissance du monde, elle n’avait jamais imaginé autrement sa vie que parmi sa tribu, combattante émérite que son père avait nommé à la tête de leur défense. Elle jouait avec sa sœur, buvait de l’alcool en compagnie des soldats et de son frère le soir, s’entraîner et participer à des défis la journée, riait et s’amusait avec sa meilleure amie et recalait froidement tout ce qui l’embêtait à longueur de temps.

Vint enfin un jour où l’augure de la tribu d’Ecron apporta une sinistre nouvelle à laquelle personne ne s’attendait. Une ombre planait sur eux, une ombre venait des ténèbres les plus profondes et froides et cette ombre fondait sur une personne en précis : Gala. Le sang, la mort et l’obscurité flambait autour d’elle. Elle devait quitter la tribu. Voilà ce que les esprits lui avaient appris.

C’était la première fois qu’une telle chose était dite dans la tribu, mais toutes les prédictions des esprits avaient eu leur raison. Ils ne purent l’ignorer. Surtout que devant de tels mots, les nomades étaient inquiets. Ils ne voulaient abandonner une des leurs mais.. la peur, même pour de fiers et grands combattants comme eux, était un terrible facteur. Pangrimor ne vit qu’une solution, accéder aux paroles de l’oracle le temps d’en savoir plus. A sa décision, Marika ne fut pas remplie de rage mais la colère était quand même palpable. Elle n’allait pas se révolter contre les siens non plus, elle-même reconnaissait les risques réels des annonces des esprits. Mais elle se sentait responsable plus que quiconque envers Gala, surtout en tant qu’aîné. Son frère ne pouvait partir, étant héritier de la tribu, mais elle si. Aussi se porta-t-elle volontaire pour escorter Gala dans son exile. Et bien qu’à contrecœur, son père admit qu’elle était sûrement la meilleure protection à offrir à sa petite fille. Marika avait battu plusieurs dizaines de fois chacun des autres. Ainsi se fut dit.

L’augure leur indiqua de voyager le plus loin et le plus possible, il fallait rester le moins longtemps possible au même endroit. Des conseils sages qui n’avaient pourtant d’autres fondements que son intuition. Quant à leur père, il promit qu’ils chercheraient sans relâche des explications pour permettre à leur retour de se hâter. Le cœur brisé de Gala, les yeux secs et froids de Marika se tournèrent une dernière fois vers leur monde avant de s’en détourner. Un simple jour, une petite anomalie était venue affaisser la simple existence de Marika Danam, Princesse d’Ecron, fille des sables.


Comment avez-vous connu le forum? : Par le biais d'Alhexana.

Compagnon Animal / Familier



Nom : Arco, de nom complet Arconel

Description : C’est un robuste cheval, un coup d’œil suffit pour comprendre que cette bête a vu de nombreux et nombreux kilomètres sous ses sabots. Il est remarquablement bien musclé et s’il n’a pas une vitesse exceptionnelle, il a au moins une bonne robustesse – endurance – lui permettant les longs voyages que demande la compagnie de Marika.. Il a une claire robe palomino unie, des crins de la blancheur de la neige et de bleus yeux éveillés. Il semble souvent un peu surexcité et peu facilement devenir nerveux. Avec son caractère fougueux, il ne peut pas être monté par n’importe qui. Marika a su le mâté et il ne laissera sûrement personne s’approchait de lui sans la proximité de sa maîtresse.

Rencontre : Leur rencontre n’a rien d’un grand périple. Arconel a été acheté lors d’un commerce équitable entre les membres de la tribu d’Ecron et un autre clan. La tribu d’Ecron acheta une petite quinzaine de chevaux pour ses combattants en échange d’un certain nombre de bêtes d’élevage. Arconel faisait parti du lot de chevaux achetés. Cependant, ce fut le seul qui refusa d’aisément se faire monter. Marika, qui adorait les défis et voyant en ce cheval la parfaite obstination à garder sa liberté que devrait à voir tout nomade, décida de le mâter à sa manière et d’en faire sa monture. Ce ne fut pas chose aîné mais Arco finit plus par l’accepter que par vraiment se faire maîtriser. Peut-être avaient-ils trouvé ici tous les deux plus qu’un cavalier et une monture ? Dans tous les cas, Arconel fut depuis ce jour le cheval de Marika, au combat comme pour le voyage. Aujourd’hui, c’est lui qui la porte loin de sa terre natale.

Pouvoir : CTT, ou cheval tout terrain. En d’autres mots, il a l’étrange don de pouvoirs marcher, trotter ou galoper parfaitement, comme si tout était plane et sans obstacle, quelque soit le terrain : plaine, désert, forêt, marécage, etc. Bien évidemment, seule l’eau lui est un sol refusé où il ne peut que nager comme tout le monde. Cela lui est un peu plus facile qu’aux autres mais sans très grand plus, il y semble seulement plus à l’aise.
Revenir en haut Aller en bas
Ambrosia Mayfair
~Admin~~La Rose Ecarlate, niv 5bis~~
~Admin~~La Rose Ecarlate, niv 5bis~~
avatar

Messages : 4474
Date d'inscription : 31/07/2011
Age : 35

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie, magies élémentaires (terre et électricité), télékinésie, guérison
Armes: deux dagues, phoebus, Zarling
Relations:

MessageSujet: Re: Marika Danam Jeu 1 Sep - 14:52

Bonjour,

Bienvenue parmi nous

Très joli avatar

Tu es validée

Bon rp parmi nous

Ambrosia

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cérès
~ Admin ~ Chasseur, Niv 2
~ Admin ~ Chasseur, Niv 2
avatar

Messages : 1509
Date d'inscription : 07/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Transformation en renard ♣ Contrôle des plantes ♣ Contrôle du feu
Armes: Sabre enjolivé par des pierres précieuses et un ruban rouge respirant l'absynthe ♣
Relations:

MessageSujet: Re: Marika Danam Ven 2 Sep - 16:25



Bienvenue sur Nel Beraid ^^ J'espère que tu t'amuseras bien sur le forum! Et j'adore ton avatar

_________________
CÉRÈS ϟ « It's Still Here. » Quand elle danse l'insolence, ses yeux de feu vous embrasent et vous hantent. Les flammes de sa chevelure dévorent votre corps d'obscènes flétrissures.

Anciennement Sigrid
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marika Danam

Revenir en haut Aller en bas

Marika Danam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: Parchemins des Personnages :: Parchemins Abandonnés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit