AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Foutue magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Syrka
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 26/10/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: │ Éveil ▪ Vitesse accrue ▪ Magie aléatoire │
Armes: │ Arc ▪ Dague │
Relations:

MessageSujet: Foutue magie Mar 14 Fév - 22:14

Finalement, le chemin n’était pas si pénible que je ne me l’étais imaginée. Jadis, je trépignais d’impatience et, même si je voyageais beaucoup, les longs trajets me donnaient des envies de meurtres. Mais puisque désormais j’avais du temps devant moi et que je n’avais pas mille et un projets stupides et inutiles en tête, ce fut avec calme et patience que je traversais la pineraie carbonisée pour me rendre à Malificium.
Le soleil brillait bien haut dans le ciel, si bien que j’eus tout le loisir de contempler quelques huttes, perdues au beau milieu de tout ce chaos. Je me demandai alors comment il était possible d’apprécier un confort pareil. Il fallait avoir un grain dans sa tête pour pouvoir vivre au beau milieu de tous ces arbres morts et ces charognards. Heureusement que les druides (car c’était bien à eux qu’appartenaient ces huttes, n’est-ce pas ?) avaient la capacité de contrôler les plantes car ici, dans la pineraie, il n’y avait pas grand-chose à manger.

« Foutue magie… »

Habillée de couleurs sombres de la tête aux pieds, on aurait pu me prendre de loin pour un de ces arbres morts que l’on voyait partout. Toutefois, avec tous ces flux magiques qui débordaient de mon être, je ressemblais plus à une anomalie dans le décor qu’à autre chose. Explosions de fleurs, rubans d’ombres virevoltants, … des apparitions rocambolesques ne cessaient pas de surgir et disparaître tout autour de moi. Du coup, ce fut comme si j’avançai à visage découvert. N’importe quel abruti aurait pu me viser comme si je n’étais qu’un petit lapin. Heureusement pour moi, il n’y avait, pour l’instant, personne sur ma route. La plupart des gens qui me croisaient me pensaient folle car pour eux, seuls les malades mentales pouvaient faire apparaître et disparaître n’importe quoi et à n’importe quel moment.

Pourtant, ce n’était pas faute d’avoir essayer. A plusieurs reprises, j’avais tenté de retenir ces flots de magie débordant en moi mais impossible. Oh bien sûr, comparé à jadis, c’était à présent moins pénible. Les apparitions de cafards morts ou d’oiseaux exotiques se faisaient plus rares mais, à plusieurs reprises dans la journée, il m’arrivait de faire pleuvoir des boutons ou de rendre l’air infect. Certains pensent qu’il est merveilleux d’avoir la capacité de faire tout et n’importe quoi. Moi, je pense simplement que c’est une malédiction. A quoi sert-il d’avoir la capacité de détruire le monde entier en un claquement de doigt, s’il est impossible de choisir quand et comment cela se passerait ?

Mais passons. Là, tout de suite, mon pouvoir me laissait en paix et ne provoquait rien de désastreux autour de moi. Pendouillant sur mon épaule, je ne transportais avec moi qu’un simple sac de voyage, contenant essentiellement que de la nourriture.
Arya, ma mygale, trônait par-dessus et tournait autour, m’interrogeant du regard pour savoir quand est-ce que je comptais faire une pause casse-croûte. Mais comme je n’avais pas de yeux derrière la tête, je ne vis donc rien. Et de toute façon, je me fichais bien de son sort. Elle me suivait simplement parce qu’elle en avait envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 24
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: Foutue magie Mar 21 Fév - 16:07

Las de la ville…. Las de tous ces Mages Noirs enfermés dans leurs caves à étudier de vieux grimoire. Sven avait décidé de changer d’air, et de façon plutôt radicale. Un subordonné du Maître lui avait transmis l’ordre d’assister les chercheurs des ténèbres, ces vieux mages croulants et poussiéreux. Il avait eu pour tâche de trouver des volumes et des grimoires, de les nettoyer minutieusement et de fournir les lanternes de la sombre bibliothèque souterraine. Quelle tâche ridicule! Il avait grimacer devant le subordonné, mais avait tout de même accepter de s’acquiter de cette tâche que l’on réservait normallement aux jeunes apprentis... D’ailleurs, il n’y avait pas si longtemps, il en avait été un. Cette époque révolu, il n’avait pas vu le point de sacrifier sa journée aux recherches infructueuses en compagnies de vieux Mages redondants.

Ce qu’il avait fait pour remédier au problème? Eh bien! il avait tout simplement décidé de « fuguer » à la manière d’un adolescent. Il avait attendu qu’on lui réclame plus d’huile pour une lanterne et avait fait mine d’aller en chercher....pour finalement sortire de la bibliothèque pour fuir au loin. Certes, son absence ne passerait peut-être pas inaperçu, mais au moins, il était libre comme l’air! Un petit voyage, histoire de se remettre en forme, ne serait pas de trop. C’est ainsi qu’il s’était dirigé vers les terrains plus ou moins explorés de Nel Beraid.

La pineraie carbonisée... Un endroit réellement « charmant » en son genre. Le démon arpentait le milieu semi désertique, observant ça et là les divers huttes et décors que l’on pouvait y voir. Rien de fameux, en somme, mais c’était toujours mieux que de respirer de la poussière vieille de plusieurs centaines d’années!

Pour le moment, rien n’était venu perturber sa douce quiétude. La température était confortable, et aucun individus n’avait tenté de s’en prendre à lui. D’ailleurs, il n’avait tout simplement croisé personne depuis qu’il marchait dans cet endroit lugubre et dénué de joie. Parlant de marcher... il était grand temps de faire une petite pause bien méritée. N’ayant cependant nul par où s’asseoir, le démon décida de se percher sur une branche d’arbre mort calciné. C’était mieux que rien! Il s’adossa au tron et ferma les yeux pour quelques longues....longues...longues minutes.

C’est une heure plus tard qu’il se réveilla, en sursaut. Il passa tout près de tomber de son perchoir, mais se retint de justesse. Son instinct lui disait que quelque chose qui ne tournait pas rond s’approchait presque dangereusement de sa personne. Plissant les yeux, le démon mis sa main droite en visière afin d’observer plus attentivement le paysage. Au loin, une silhouette se détacha à l’horizon.

Une femme qui semblait jeune se rapprochait. Une belle blonde d’ailleurs, comme on en voyait rarement. Sven eut d’ailleurs un fin sourire au coin des lèvres en la voyant de plus près. Elle ne l’avait peut-être pas remarqué, puisqu’il était camouflé parmis les branches noires, lui-même vêtu de cette couleur si saillante! Et puis, ce n’était pas tout le monde qui passait son temps à lever les yeux au ciel.

Ce qui le troublait plus que sa chevelure mielleuse, c’était l’étrange énergie qui se dégageait d’elle. Il ne savait trop comment l’expliquer... Cette fille paraissait....anormale. D’une certaine façon, ce détail inquiéta le Mage Noir. Mais ce n’était pas en ayant peur qu’il pourrait éclaircir le sujet!

Notre joli minois attendit donc que la femme soit plus près de son perchoir. Puis, il se laissa tomber vers l’arrière, s’assurant que ses jambes resteraient accrochées. Ainsi, il se trouverait dans la même position qu’une chauve-souris. Sa chute contrôlé s’arrêta à une dizaine de centimètre du visage de la blonde. Visage à l’envers – ou de son point de vue, c’était le sien qui était à l’envers!- Sven la dévisag
ea.

- Bouh!

Il n’attendit pas une minute de plus pour se libérer de sa position et revint sur la terre ferme. Une fois debout devant la femme, il braqua un index impérieux sur elle en s’exclamant :

- Mais qu’est-ce que tout ça? (Il pointa de façon hasardeuse les effets magiques qui s’échappaient de Syrka.) C’est fantastique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrka
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 26/10/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: │ Éveil ▪ Vitesse accrue ▪ Magie aléatoire │
Armes: │ Arc ▪ Dague │
Relations:

MessageSujet: Re: Foutue magie Mer 22 Fév - 13:37

Finalement, le voyage n’aura pas été si déplaisant que je ne l’aurais cru. L’endroit paraissait désert et même les quelques huttes que je rencontrais sur mon massage étaient vides, à croire que tout le monde avait fuit cet endroit si triste. Tant mieux pour moi car je n’avais nulle envie de me faire importuner par qui que ce soit. Arya, ma mygale qui trônait sur mon épaule droite, me suffisait comme compagnie – et d’ailleurs, elle aurait pu être absente, je ne m’en serais que mieux portée.
Arrivée à un certain point de la pineraie carbonisée, l’idée de me reposer un peu me traversa l’esprit. Cela faisait plusieurs heures que je n’avais pas fait une halte et j’eux alors envie de m’accorder un temps de répit rien que pour m’abreuver un peu. Mais pas n’importe où ! J’aurais pu très bien m’asseoir là, au beau milieu de nulle part mais mon être compliqué préférait trouver un endroit plus confortable. Pourquoi pas au pied d’un arbre mort, par exemple ? De toute façon, il n’y avait pas beaucoup de choix…

Profondément ennuyée par le paysage et par le temps qui me restait à parcourir avant d’arriver à Malificium, je me perdis dans mes pensées, si bien que je ne fis plus attention à ce qu’il pouvait y avoir autour de moi. Un troupeau de soudards auraient très bien pu passer à côté de moi au galop, je n’aurais sûrement rien remarqué.
Malgré tout, lorsqu’un homme fit subitement son apparition et me barra la route, mon visage n’afficha aucune once de surprise. En fait, je me disais que tout un trajet sans personne pour m‘embêter aurait été trop beau pour être vrai. A cette pensée, un éclair de déception traversa mon regard.

« Quoi ? »

Jetant un coup d’œil derrière fois, j’aperçu quelques papillons virevoltés au-dessus d’un tapis d’herbes et de fleurs qui suivaient chacun de mes pas. Après avoir balayé de la main une coccinelle qui volait trop près de mon nez, le tout disparu. En quelques secondes seulement, il ne restait plus que moi et cet inconnu.
A sa façon de me regarder – c’est-à-dire, la tête en bas -, je supposai qu’il était druide car en plus des fous, il n’y avait que cette catégorie de personnes pour se comporter de manière si étrange. Et puis, sur mon chemin, j’avais vu des huttes appartenant aux druides et comme peu de monde s’aventurait dans la pineraie carbonisée, mon esprit de déduction songea immédiatement que cet homme avait la capacité de se transformer en animal… et sûrement en chauve-souris.

« Si vous le dîtes… »

Alors que cet homme trouvait que toutes ces apparitions grotesques de pétales de roses, d’abeille et de ruban étaient « fantastiques » moi, j’avais plutôt l’impression de ressembler à ces guignols dont le but était de divertir les rois et les reines grâce à leurs pitreries. En somme, je trouvais cela lamentable.
Jaugeant l’inconnu qui était face à moi, je cherchais une quelconque once de moquerie sur son visage. N’en trouvant point, je finis par considérer cet homme comme un abruti profond. Si cela pouvait lui faire plaisir, j’étais prête à accepter d’échanger mon pouvoir contre n’importe lequel des siens car à mes yeux, il n’y avait rien de plus pénible que de posséder un don dont on n’avait aucun contrôle et qui faisait n’importe quoi et n’importe quand.

« Que me voulez-vous ? »

Plongeant mon regard dans le sien, j’y cherchais une quelconque réponse car il m’était impossible de croire que cet homme avait croisé mon chemin par simple hasard. Je me savais malchanceuse et même si je n’étais pas capable de voir l’avenir, je savais pertinemment que j’allais devoir passer quelques temps à supporter cet être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 24
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: Foutue magie Ven 16 Mar - 17:42

Sven avait exprimé une moue presque boudeuse en voyant la femme rester de marbre derrière sa tentative de surprise ratée. Encore une qui n'avait pas le sens de l'humour, on dirait... Ça ne faisait rien, il avait l'habitude de faire réagir les gens de cette drôle de façon... De loin, il l'avait trouvé agréable, jolie et potentiellement de bonne humeur... Il s'était trompé! la petite dame blonde avait l'air totalement las et voir même contrariée de l'avoir croisé. Elle lui demanda alors ce qu'il lui voulait. Ce qu'il lui voulait? Mais rien de particulier... On ne croisait simplement pas de si jolie personne dans les environs...

- Ce que je...veux? (Des idées grivoises lui traversèrent l'esprit, mais il prit grand soin de les garder pour lui.) Quelle drôle de façon de commencer la conversation!

Parlant de cela, il en avait oublié les bonnes vieilles manières qu'il s'était pourtant juré de préservées. Il s'éclaircit la voix en toussotant et posa un genoux à terre d'un façon volontairement théâtral avant de saisir la main gauche de la femme qui lui faisait face. Il lui baisa les doigts comme un pseudo gentilhomme avant de déclarer:

- Sven Merinstal, Mage Noir et déjà votre admirateur. Pour vous servir.

Et il se redressa de toute sa hauteur, la dépassant largement. Il dut d'ailleurs baisser la tête afin de pouvoir la regarder. Il ne s'habituerait jamais au fait de voir des gens aussi petits comparés à lui... Il n'avait jamais croisé personne de sa taille.

Déjà enfant il dépassait tout les autres des environs de deux têtes si ce n'était pas plus. On ne se moquait pas de lui, heureusement, puisque son père avait été assez redouté dans le temps...

Pendant quelques secondes supplémentaires, il toisa de nouveau la jeune femme aux cheveux blonds, se demandant la nature de sa venue jusqu'ici. Toute seule, qui plus est! C'était presque une idée folle, étant donné les quelques sauvages qui avaient l'habitude de traîner dans les environs, n'hésitant pas à attaquer n'importe quel voyageur assez fou pour arriver sur leurs routes. Mais peut-être, justement, que c'était ça. Oui, peut-être que cette femme était tout simplement folle. Ce ne serait guère étonnant avec toutes ces fleurs et tout ces trucs qui apparaissaient autour d'elle sans arrêt et sans commande apparente.

Sven arqua un sourcil avant de demander, l'air mielleux:


- Pourquoi être venue sur ces terres si peu...(Il chercha son mot, les yeux levés au ciel.) enchanteresses, disons-nous. (Il la contourna lentement, l'observant avec une curiosité maladive, presque concupiscente, non feinte.) Toute seule, de plus...

Une fois derrière elle, il glissa sa main, vif comme un serpent, autour de la gorge de la femme. Il ne serra pas, ne voulant pas qu'elle interprète son geste comme une tentative d'agression quelconque.

- On ne voudrait pas de lame sur cette peau soyeuse, non?

Le tenant toujours ainsi, il se pencha pour être plus près de sa tête, prenant même plaisir à pouvoir sentir sa chevelure magnifique.

Sa voix ne se résuma plus qu'à un murmure glacial.


- Il serait plus sage d'être accompagnée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrka
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 26/10/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: │ Éveil ▪ Vitesse accrue ▪ Magie aléatoire │
Armes: │ Arc ▪ Dague │
Relations:

MessageSujet: Re: Foutue magie Mer 21 Mar - 10:28

Mais… Avais-je l’air de vouloir converser avec lui ? Haussant un sourcil, je le dévisageais sans comprendre. Que mijotait-il donc ? S’ennuyait-il si fermement dans ces lieux au point de venir aborder le premier passant qui passait par ici ?
Et tandis que je m’interrogeais sur son identité, l’inconnu prit la peine d’y mettre un terme comme s’il avait lu dans mes pensées. Je ne pus alors m’empêcher d’écarquiller les yeux en apprenant qu’il était mage noir. A première vue, il avait plutôt l’air d’être un dégénéré mental. Mais après tout, en y repensant bien, pour être mage noir, il fallait être quelque peu avoir le cerveau quelque peu perturbé…

Levant la tête pour pouvoir le regarder dans les yeux, je l’aperçu en train de me jauger comme si ne n’était qu’une petite créature destinée à l’abattoir. Indifférente, je lui laissai tout le loisir de me lorgner. Après tout, ce n’était pas la première fois que j’assistai à ce genre de chose. Mais alors que je pensais qu’il allait finir par me laisser tranquille, il me demanda ce qu’une fille comme moi pouvait bien fabriquer dans un endroit aussi morne que la pineraie carbonisée. Son ton, étrangement mielleux me força à faire preuve de prudence.

Et j’avais bien raison. Sans crier gare, il posa sa main sur ma gorge mais, étrangement, il ne tenta pas de m‘étrangler.

« Si vous le dîtes… » lui soufflai-je.

Il était impossible de savoir sur quel pied danser avec cet homme. Tantôt galant, tantôt glacial, j’avais bien du mal à savoir ce qu’il me voulait. Mais peut-être s’ennuyait-il simplement dans sa tour et cherchait quelqu’un pour lui tenir compagnie. Je ne savais pas grand-chose sur la formation des mages noirs mais tous les apprentis de cette caste devaient passer par de longues heures assommantes devant des grimoires en tout genre.

« Que me voulez-vous ? »

Une nouvelle fois, je lui reposai la question. Peut-être finirait-il par bien vouloir y répondre. M’écartant doucement de Sven, je me retournai pour lui faire face. Quelle étrange personne…

Devinant qu’il n’allait pas me laisser tranquille et ne voulant pas traîner dans la Pineraie Carbonisée, je me remis en route vers Malificium. Marchant lentement pour lui faire comprendre que je ne cherchais pas à le fuir comme une biche effrayée, il pouvait en quelques enjambées me rattraper facilement.
Dans le même temps, je me dis qu’avoir un peu de compagnie ne me ferait pas de mal. Il était mage noir et me serait utile pour me repérer dans Malificium. Cette cité, je n’y avais pas mis les pieds depuis une petite éternité et je me demandai si elle avait vraiment changé depuis que je l’avais vu pour la dernière fois.

« Je n’ai pas que ça à faire ! » balançai-je alors à Sven.

En quelque sorte, je venais de l’inviter à faire un bout de chemin avec moi. Peut-être étais-je en train de me tromper sur ses véritables intentions mais, à première vue, il ne semblait pas vraiment me vouloir du mal. Cependant, qui pouvait savoir ce qu’il y avait réellement dans la tête ce mage énigmatique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 24
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: Foutue magie Sam 14 Avr - 17:59

Elle était craquante à sa façon, Sven ne pouvait inévitablement pas le nier! Malgré ses airs froids et très peu intéressés, le démon voyait qu'il avait réussi, bien que peu même avec ses efforts, à lui donner des expressions faciales. Elle restait tranquille, d'ailleurs, semblant avoir compris que même si sa main glacée reposait sur sa gorge, il ne lui ferait pas le moindre mal. Elle resta par ailleurs dans cette position certainement inconfortable durant un moment, pour le plus grand plaisir du Mage Noir, qui pouvait alors profiter de son parfum invitant. Les femmes avaient l'étrange particularité de toujours sentir bon. D'accord, peut-être pas les fermières, mais les autres, oui!

Elle lui demanda alors pour la seconde fois ce qu'il voulait d'elle, tout en se défaisant de son emprise afin de lui faire face. Le Mage Noir soutint alors son regard peu engageant et n'exprima qu'un nouveau sourire carnassier. Ce qu'il voulait? Ce n'était pas compliqué! Le démon voulait de la compagnie et également de l'aventure, épique ou non. Il était fort ennuyeux de rester assis sur une branche tout la journée pour éviter les vieux Mages Noirs qui le réprimanderaient à coup sûr pour s'être subtilement éclipsé de la sombre bibliothèque.

Il écarta doucement les mains en lui emboitant le pas, lui collant carrément aux basques. Non, il la suivrait, peu importe ce qu'elle en dirait.

- Je cherche quelque chose à faire, voila tout! Je préfère suivre une belle blonde dans un endroit désolé que de continuer à étudier avec de vieilles momies déprimantes! Et par là j'entend les autres Mages...

Il marchait à ses côtés, à un mètre de distance cependant, afin de ne pas la mettre mal à l'aise ou alors pour ne pas qu'elle croit qu'il voulait lui planter un couteau dans les côtes. Ce n'était pas son genre de s'en prendre gratuitement aux femmes, à moins qu'elles soient vraiment trop laides...

Il la suivit un long moment ainsi, silencieux et promenant un regard curieux sur les alentours. Il ne voulait pas risquer de se faire surprendre par quelconque rôdeurs ou bien sauvages tout droit sortis de nul part! Cet endroit pouvait être tellement hostile pour les voyageurs qui ne faisaient pas attention où ils mettaient leurs pieds...


- Au fait... (Son ton se fit plus sérieux que précédement.) Qu'est-ce qui peut bien t'ammener à voyager si loin? Surtout avec toute cette...(Il pointa les effets aléatoires qui vorevoltaient de son corps.) ...magie fantaisiste?

En effet, la question se posait! Il était curieux de voir une femme seule errer dans un endroit comme celui-là. Si elle n'était pas simplement folle, eh bien c'était que quelque chose en particulier la poussait à se diriger à travers les pleines. Aux oreilles de Sven, cela sonnait comme une promesse d'aventures, de mystères, et probablement d'action s'il était chanceux aujourd'hui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrka
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 26/10/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: │ Éveil ▪ Vitesse accrue ▪ Magie aléatoire │
Armes: │ Arc ▪ Dague │
Relations:

MessageSujet: Re: Foutue magie Ven 20 Avr - 12:26

Le mage noir avait son choix. Emboîtant chacun de mes pas, j’eus rapidement l’impression d’avoir à faire à un chien. La distance qu’il s’efforçait à garder entre lui et moi fut néanmoins appréciable. Pendant un bref instant, j’avais bien cru qu’il allait me coller comme une commère à la recherche d’anecdotes friandes.
Sa réponse à ma question posée un peu plus tôt confirma mes pensées. Sven s’ennuyait à mourir dans sa tour. D’une certaine manière, je le comprenais mais j’aurais aimé le voir embêter une autre personne que moi.
Cependant, le silence qui s’installa pendant un moment fut des plus appréciables. Et finalement, l’homme remonta peu à peu dans mon estime… mais y fit une chute libre lorsqu’il se remit à parler.

« Pour un homme, tu as belle allure mais ta langue ressemble à celui d’une femme trop oisive. »

Balayant de la main toutes ces apparitions qui flottaient autour de moi, mon pouvoir fini par me laisser en paix. Les papillons disparurent les uns après les autres et les parterres de fleurs s’effacèrent.
Mon regard se riva ensuite sur Sven, me demandant comme il allait réagir suite à ma remarque. Le ton que j’avais employé n’était pas abrupt rendant ainsi ma phrase moins hostile. Néanmoins, je fini par répondre à sa question.
Après tout, cela faisait longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de discuter avec quelqu’un et, comme je l’avais pensé plus tôt, peut-être pourrait-il me tenir au courant de l’actualité de Malificium.

« Je rentre chez moi, c’est tout. »

J’étais persuadée que ma réponse lui ferait grand effet. Étant donné la façon dont il m’avait posé sa question, tout portait à croire qu’il me pensait être une étrangère et je ne pouvais que le comprendre. Ma façon de déambuler à travers les plaines dévastées donnait l’impression que je me rendais plutôt à Bénécius qu’à Malificium. Avec ma longue robe et mon peu de bagage, je devais avoir l’air inoffensif aux yeux des autres…
A cette pensée, un sourire fleurit sur mes lèvres. Il n’était pas faux de dire que j’étais vulnérable. N’importe quel brigand pouvait être en mesure de me détrousser sans que je ne parvienne à m’y opposer. Quoi que…
Regardant un petit oiseau exotique voler dans les cieux, je me demandai parfois si mon pouvoir réagissait en fonction de mon humeur et du contexte dans lequel je me trouvai. Pourtant, je n’avais jamais eu de preuve quant à cette théorie.

« Et toi ? Pourquoi t’être évadé si loin de ta tour ? T’étoufferais-tu donc avec la civilisation au point de venir t’exiler dans un endroit aussi désolé que les plaines dévastées ? »

Je n’aimais pas beaucoup parler de moi, surtout avec des inconnus. Alors, je choisi de m’intéresser à Sven – ou du moins, le laissai-je penser ainsi. Et qui sait, peut-être me révélerait-il des choses utiles…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 24
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: Foutue magie Jeu 26 Avr - 15:42

Sven la suivait à la trace, le regard parcourant la pinerai carbonisée à la recherche d’un potientiel danger. On était jamais trop prudent, aprèes tout. Il l’écouta prononcer sa première phrase, et il eut un sourire fier en l’entendant dire qu’il avait belle allure. Un vrai paon dans son esprit, certes. Il fit cependant une légère moue lorsqu’elle insinua qu’il parlait bien trop. Ce n’était pas défaut que d’être un peu curieux sur une nouvelle rencontre comme celle-là! On avait pas l’habitude, en Malificium, de croiser une femme avec des pouvoirs multicolore. Bien qu’inavouée, la nature presque scientifique de Sven avait prit le dessus et, insatiable chercheur, il voulait percer le secret de ces curieux pouvoirs.

Il osa à peine la croire d’ailleurs, lorsqu’elle lui annonça de façon tout à fait banale qu’elle ne faisait que rentrer chez elle. Il se demanda alors, un sourcil arqué de surprise, si elle n’était pas totalement timbrée. Peut-être qu’elle vivait dans la pineraie, mais ce serait illogique, voir stupide que de vivre dans un endroit pareil. Rien n’y poussait, aucune animal comestible n’y errait non plus. À moins qu’elle ne se gave de cendre grise, il était inconcevable qu’elle vive dans le coin. Elle traversait peut-être tout simplement l’endroit pour arriver à Malificium, ou dans une autre contrée plus vivable.

Il écouta sa question, et il ne vit pas le point d’y répondre, puisqu’elle avait exactement deviné ce pourquoi il s’était enfui ici. Cependant, par mesure de politesse, il finit par hocher la tête à ses dires.


- C’est exact. J’ai autre chose à faire de ma précieuse vie que de m’enfouir dans l’ombre des vieux Mages... Sans parler de la poussière.

On ne faisait que très rarement l’époussetage des étagères qui contenaient les livres noirs de la bibiothèque de Malificium. Sous terre, il faisait sombre, froid et l’air était presque devenue rare. Sven la regarda alors du coin de l’oeil, et se dit alors qu’elle devait être une personne très taciturne pour parler si peu. Sois elle prenait plaisir à le faire poiroter, sois la discussion n’était réellement pas son fort. C’est étrange, pensa-t-il alors en plissant les yeux. À l’habitude, les femmes parlaient tout le temps. Il prit comme exemple Morgane et Evaly, pas capable de se la fermer une minute. Surtout la Chroniqueuse, en fait. Il lui aurait bien fermer la bouche plusieurs, où l’aurait occupée à autre chose de plus...

Il secoua la tête pour chasser cette pensée grivoise et innapropriée de son esprit. Ce n’était pas le moment de s’aventurer dans ce genre de fantasme impossible.

- Je cherche l’aventure, l’action, les découvertes, continua-t-il à l’adresse de la belle blonde qui marchait près de lui. Et des jolies femmes, si j’en ai le temps.

Ce n’était pas tout à fait faux. Dans ces temps libres, Sven aimait boire en compagnie des filles de joies, sans nécessairement les payer pour leur corps. Il aimait qu’on s’occupe de lui, qu’on le questionne, qu’on glousse à ses plaisanteries. Même s’il payait bon nombres des catins avec qui il discutait, ou plutôt monologuait, c’était toujours un minimum plaisant de savoir qu’on l’écoutait. De plus, ce n’était quand même pas comme si il était ennuyant, ou alors gros et laid. Là, les jeunes filles n’auraient fait que semblant de s’interesser un peu à lui.

Il retourna son attention vers la femme, ne se laissant pas si facilement détourner de ses questionnement.


- Chez toi... Où est-ce donc?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrka
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 26/10/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: │ Éveil ▪ Vitesse accrue ▪ Magie aléatoire │
Armes: │ Arc ▪ Dague │
Relations:

MessageSujet: Re: Foutue magie Ven 27 Avr - 8:51

Silencieusement, je l’écoutai m’expliquer le pourquoi et le comment. Son statut ne semblait pas lui plaire et me donna l’impression que son choix de devenir mage noir s’était pris sous la pression de ses parents. Pourtant, c’était un grand gaillard qui, physiquement, paraissait assez mûr pour pouvoir prendre ses responsabilités tout seul. Mais peut-être étais-je en train de me tromper. Je ne le connaissais pas encore très bien, après tout.

« … dans un endroit qui n’existe sans doute plus… » répondis-je au tact au tac à la question de Sven.

Jadis, le quartier des ombres se situait dans les égouts. Une partie de mes affaires était restée là-bas mais après deux siècles, restait-il encore quelque chose ?
Peu avant la dernière guerre, les ombres avaient changé de « résidence » et avaient jeté leur dévolu pour la Maison des Plaisirs. Là encore, j’y avais laissé quelques affaires personnelles mais l’endroit avait été entièrement ravagé et je doutais fort retrouver ne serait-ce qu’une botte là-bas.
N’ayant plus grand-chose sur moi, j’espérai au moins pouvoir mettre la main sur un de mes coffres rempli d’or que j’avais laissé traîner dans les égouts. Bien sûr, il m’était également possible de reprendre du service pour renflouer mes caisses. Cependant, toutes ces décennies à éplucher des livres m’avaient rouillé les muscles si bien que je n’étais plus efficace qu’auparavant. J’allais devoir repartir de rien et autant recommencer tout mon entrainement en étant au moins bien équipé.
Finalement, je préférai penser à autre chose et décida de revenir sur les paroles de Sven.

« Mais dis-moi, pourquoi être devenu mage noir si tu cherches l’aventure et les jolies femmes ? Pourquoi n’as-tu pas choisi de devenir aigrefin ou rôdeur ? »

Le mage noir aurait sans doute eût ses lots de découvertes et d’action en choisissant d’intégrer cette caste. Cela dit, pour un aigrefin, il aurait paru plutôt gringalet. Son physique dégageait quelque chose de trop fragile pour faire parti de cet Ordre. Sven avait plus le profil d’un prince qui passait ses jours à lambiner qu’à un effroyable guerrier.
Quant aux rôdeurs, je me dis que cela m’aurait déplu d’avoir un collègue aussi oisif et bavard. A première vue, il ne paraissait pas très doué pour se faire discret mais d’entre les aigrefins et les rôdeurs, il aurait mieux valu pour lui qu’il ne choisisse cette dernière caste.

Quoi qu’il en soit, son idée de fuir sa grande tour pour venir chercher de la compagnie dans la Pineraie Carbonisée n’était pas très judicieuse. Et sans doute aura-t-il remarqué que je ne faisais par partie de ces femmes qui gloussaient rien qu’à la vue de son joli minois.
S’il cherchait de la compagnie, mieux valait pour lui se rendre dans une taverne car, oui, le temps m’avait rendu taciturne il ne pourrait certainement pas compter sur moi pour rire stupidement à ses plaisanteries.
Cependant, pour une raison que j’ignorai, il continuait tout de même à me suivre. Après tout ce qu’il venait de me révéler à propos de lui, je compris immédiatement que je n’étais pas la personne qu’il lui fallait.
… mais il semblait de nature obstinée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 24
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: Foutue magie Dim 19 Aoû - 15:32

Pour une femme, se dit Sven tout en la regardant marcher près de lui, elle n’était pas du genre très bavarde. Non pas que ce détail déplaisait au Mage Noir, mais bon... C’était sans doute l’une des premières créatures féminines qu’il rencontrait qui ne bavassait pas autant que lui. Troublant, à vrai dire... Son comportement ne semblait pas coller à son physique agréable. Elle était vraiment très froide... Trop froide pour le Mage aux pouvoirs de glace. C’était assez destabilisant, en fait. C’était comme s’il ne savait pas quoi lui dire pour piquer son attention, ou tout simplement pour la faire sourire. Oui, malgré le fait d’être un Frère Sombre, l’homme aux cheveux couleur plumes de corbeau aimait la bonne humeur que pouvait avoir une femme. Bizarre peut-être, mais c’était comme ça...

Le comportement peu jovial de la jolie blondinette était si morne qu’il suffit même à miner quelque peu l’air festif du démon, qui se contenta de faire la moue pour arrêter de sourire. Quelle déception... La seule femme du coin et il fallait qu’elle soit complètement dénuée de charisme psychologique. Le Mage Noir se contenta donc d’écouter ses réponses sans les relever tout de suite.

- Un endroit qui n’existe plus, finit-il par répéter. C’est un peu vague comme destination, il me semble... Tu cherches peut-être pour rien.

En effet, tenter de retracer un endroit qui n’existait plus sortait du possible. L’homme ignorait totalement le but de sa venue ici et ce qu’elle cherchait tant à retrouver, mais il l’a trouva bizarre à faire ainsi. Si cet endroit n’existait plus, c’était qu’elle n’y était pas aller depuis très longtemps, sans doute. Ou alors elle ne se souvenait tout simplement plus de son emplacement. Quoi qu’il en soit, Sven fronça un sourcil alors qu’il en arquait un autre, exprimant librement son sceptissisme.

La question qu’elle lui posa par la suite le prit de court. Il ne s’attendait pas à ce genre de questionnement. Pourquoi avoir emprunté ce chemin plutôt que celui des rôdeurs ou des aigrefins? Le démon retrouva bien vite son sérieux sur ce point.

- Je n’ai pas la trempe d’un aigrefin, répondit-il sèchement. Pour ce qui est des rôdeurs, je n’aime pas le fait de tuer en silence. Ce n’est pas très glorieux.

En effet, Sven répugnait la caste des rôdeurs pour leurs méthodes discrète et puériles.

- J’ai une prédisposition à la magie. C’est un art magnifique...

Magnifique n’était normalement pas dans le dictionnaire des Mages Noirs, mais bon... Sven était, si on pouvait dire les choses ainsi, amoureux de la sorcellerie et de toutes ces choses que l’on pouvait accomplir grace aux arts occultes. Avec son contrôle de la glace, il ne pouvait pas seulement détruire les choses ou les gens. Il pouvait créer, également. Il n’était pas encore assez agile pour accomplir des structures de glace complexe, mais cela allait venir un jour, avec l’expérience.

Sortant de ses pensées pour le futur, l’homme tourna de nouveau son attention sur la jeune femme qui marchait toujours d’un pas déterminé.

- Cet endroit qui n’existe probablement plus... Qu’est-ce qu’il y a à y voir?

Ou à y trouver...

Peut-être qu’elle ne lui dirait pas, Sven s’en doutait bien. C’était peut-être secret ou alors inutile pour lui. Mais la curiosité était l’un de ses défauts les plus présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrka
Maraudeur, niv 2
Maraudeur, niv 2
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 26/10/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: │ Éveil ▪ Vitesse accrue ▪ Magie aléatoire │
Armes: │ Arc ▪ Dague │
Relations:

MessageSujet: Re: Foutue magie Dim 2 Sep - 11:31

Syrka approuva les dires de Sven en hochant une fois de la tête. Il avait raison de penser que l’endroit qu’elle recherchait n’existait peut-être plus. Peut-être avait-il été détruit, piller et saccager depuis bien longtemps et qu’elle avait fait tout ce voyage pour rien. N’étant sûre de rien, la rôdeuse préféra tout de même aller y jeter un coup d’œil. Et puis, les égouts étaient si vastes qu’elle avait du mal à croire qu’ils avaient été détruits. En plus de servir de repère aux ombres – qui désormais, n’existaient plus -, les égouts avaient pour fonction première de collecter et évacuer les différentes eaux de Malificium. Pour cette raison Syrka doutait fortement de sa destruction. Telles des tentacules, les tunnels serpentaient à travers toute la cité. Anéantir ces souterrains aurait revenu à détruire tout Malificium. Ceci dit, avec le temps, il n’aurait pas été étonnant de voir certains endroits condamnés ou endommagés.

Ne voulant pas s’attarder sur le sujet, Syrka décida de passer à autre chose. Cependant, Sven sembla s’irriter lorsqu’elle lui demanda pourquoi il avait choisi d’emprunter la voie des mages noirs. Il lui fit part de son point de vue. D’après lui, la classe des rôdeurs convenait aux lâches et aux peureux. D’une certaine manière, il n’avait pas réellement tord mais dire que les mages noirs avaient tous un code de l’honneur digne d’un chevalier aurait été un mensonge grotesque. A le voir parler de son statut, Syrka avait l’impression que Sven était bien jeune et qu’il avait beaucoup de choses à apprendre. Pour lui, tuer en silence n’était pas très « glorieux ». Ceci dit, cette méthode restait la meilleure pour éliminer quelqu’un. Mais s’il préférait avertir ses ennemis de ses intentions, c’était son problème, pas celui de la rôdeuse.

« Pourquoi me poses-tu cette question ? »

A nouveau, Sven décida de s’intéresser aux affaires de Syrka. Lorsqu’il voulait quelque chose, il était de nature tenace. Du coup, elle décida de répondre :

« Je suppose qu’aujourd’hui, il n’y a plus rien à voir… »

Plutôt que de parler des égouts, Syrka décida d’évoquer la Maison des Plaisirs. Après tout, il lui avait demandé où se trouvait son chez elle et sa dernière véritable demeure était une maison close.

« Autrefois, cet endroit était très animé et t’aurait sans doute plu. Une amie m’a demandé s’il était possible de le rebâtir. Je me rends donc à Malificium pour voir ce qu’il reste de ce charmant endroit. »

Elle n’avait presque pas menti. En même temps que retrouver ses affaires personnelles cachées dans les égouts, la rôdeuse comptait aussi passer par la Maison des Plaisirs pour évaluer les coûts de rénovation. Avec l’aide de Morgane, Syrka voulait rétablir le fief des ombres. Certes, ceux-ci n’existaient plus. La seule ombre encore vivante à ce jour était Syrka elle-même. Cependant, elle avait besoin d’un toit permanent et d’un moyen de gagner à nouveau de l’argent. Bien entendu, grâce à ses prouesses, elle pouvait très bien survivre en détroussant les gens qu’elle croisait dans les rues mais ouvrir un commerce semblait moins fatiguant et plus sûr pour une personne comme elle.

En effet, avec sa malédiction, il lui était devenu assez compliqué de rester discrète. A ce propos, des petits chats se matérialisèrent aux pieds de Sven et vinrent se frotter contre ses jambes avant de se volatiliser comme s’ils n’avaient jamais existés. Habituée par ses apparitions inutiles, Syrka ne prit pas le temps de s’arrêter et poursuivit sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sven Merinstal
Archimage Maléfique, niv 3
Archimage Maléfique, niv 3
avatar

Messages : 1306
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 24
Localisation : Sous ton lit

Feuille de personnage
Pouvoirs: ° Magie Noire-Nécromancie-Contrôle de la glace°
Armes: Épée longue et Fouet
Relations:

MessageSujet: Re: Foutue magie Dim 2 Sep - 17:00

Le Mage Noir commença à douter de la santé mentale de sa compagne. Elle faisait donc réellement ce voyage pour se rendre à un endroit où il ne se trouvait probablement plus rien du tout pour elle? C'était de l folie, il devait bien le dire.

- Je pose des questions car je suis un Mage curieux...

Beaucoup de ses confrères et consœurs, mère et père compris, lui avaient déjà dit que la curiosité était un bien vilain défaut, même pour des gens de leur sorte. Malgré tout, Sven ne pouvait pas s'empêcher de vouloir tout savoir sur tout le monde. Il était pire qu'une vieille voisine radoteuse. Il aimait mettre son nez partout même quand cela pouvait lui occasionner des ennuis de grandes tailles. Mais il n'y pouvait rien... Il était fait comme ça, le démon.

Il l'écouta ensuite parler de cette maison... en effet, il n'y avait pas grande chance qu'elle soit encore là aujourd'hui.


- La rebâtir? Pas ici, j'espère....c'est un vrai trou perdu.

Pas beaucoup de clients risquaient de s'aventurer dans le coin pour se rendre à ce fameux endroit jadis si apprécié. D'ailleurs, le démon se demanda à quoi servirait bien un endroit comme celui-là. Ce n'était ni discret ni sûr pour personne, de son point de vue des choses. Surtout pas à Malificium.

- Votre amie a de drôles de projets...

Malgré ces doutes, Sven continuait à suivre cette étrange femme à la chevelure blonde. Le mystère qui planait sur elle était trop attirant pour qu'il se résigne à aller jouer ailleurs. Et puis, il était en compagnie d'une jolie dame, alors pourquoi s'en aller?

Quelque chose de doux et de vibrants toucha les longues jambes de Sven, et celui-ci en sursauta légèrement d'ailleurs. En baissant les yeux, il y va des petits chats se frotter contre ses tibias en ronronnant. Quoi? Il voulu s'en défaire d'un vilain coup de pied, mais ceux-ci disparaissaient comme ils étaient arrivé. Pouf. Il ne botta que de l'air. C'était très troublant, même pour un Mage Noir si peu saint d'esprit que Sven.



- Est-ce qu'ils sont...réels?


En effet, si ces chats pouvaient le toucher, c'était qu'ils étaient bel et bien là, non? Et quand ils disparaissaient, est-ce qu'ils mourraient? Cette magie bizarre lui semblait extrêmement compliquée. Pouvait-elle faire disparaître les gens déjà existant? Sven en eut un mouvement de recul à cette simple pensée. Si c'était le cas, autant ne pas se trouver trop près de cette sorcière....

L'ambiance sembla d'ailleurs s'assombrir quelque peu, et les corbeaux voletant près d'eux émirent une série de croassements sombres. Des corbeaux... beaucoup plus dans le genre du Mage Noir que ces chats ridicules. Il haïssait les chats.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Foutue magie

Revenir en haut Aller en bas

Foutue magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Strategia Imperialis (personnages et magie)
» Solitary Sojourn ou la magie du bleu
» Domaine de magie pour les slanns
» Magie or not magie
» 1500 points vs bretonnie: sans magie!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: La Pineraie Carbonisée-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit