AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Repos bien mérité [Fin d'EVENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Le Maître du Jeu
~ Personnage Spécial ~
~ Personnage Spécial ~
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 09/09/2011

MessageSujet: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Sam 14 Avr - 8:02

Un lit douillet, des draps frais, un sentiment de plénitude… Nos aventuriers étaient-ils morts? Non, heureusement pour eux. Ils étaient juste en convalescence à l'Auspice. Ils s'étaient réveillés bien longtemps après les événements de la montagne, l'esprit encore cotonneux, découvrant ce lieux inconnu pour certains. Des hommes et des femmes leur avaient alors expliqué à voix basse, pour ne pas déranger les autres malades, ce qu'il s'était passé…

L'un des conseillers de la Tour Céleste les avait téléporté au beau milieu de l'une des salles. Si certains n'avaient juste que plaies, contusions et grand besoin de repos, d'autres avaient frôlé les portes de la mort. Il avait fallut tout le talent et la puissance des guérisseurs pour qu'ils soient sauvés. Haggle était parti avec le mage blanc… Mais il n'était pas parti sans rien dire !

Ils purent ainsi apprendre que bien qu'une partie des œufs soient cassés, la grande majorité avait survécu et qu'ils étaient maintenant dans un lieu sécurisé. A l’abri des hommes-lézards… Le mage noir n'avait pas été vu, personne ne pouvait dire s'il était encore en vie. Peut-être était-il en train de se frayer un passage au travers des décombres à l'heure actuelle, fourbissant sa vengeance prochaine? De même pour Sven, sa trahison rendue officielle, il n'avait pas été téléporté avec les autres et personne n'avait la moindre nouvelle. La mission n'était pas complètement un échec… Et le mage blanc avait tenu à les remercier pour leurs efforts, leurs sacrifices…

Ils pouvaient donc prendre autant de temps qu'ils désiraient pour récupérer à l'auspice… Et ils pouvaient enfin savoir ce que contenait le sac de velours qui était pendu dans l'une des armoires de leur chambre. Ce chapitre était clôt pour l'instant… Peut-être en y aurait-il d'autres? Avec d'autres héros? D'autres dangers?


[Parce que ce sont des bons, vous ne conservez des cicatrices que si vous le désirez.
Seuls les membres ayant souscrits un pacte doivent penser à avoir une convalescence plus longue et difficile.

Un MP va vous être envoyé. Ne répondez à ce topic à l'auspice qu'une fois ce MP consulté et répondu, avec le feu vert de ma personne !

A partir de là l'aventure redevient libre. Je reste à votre disposition si vous avez ds questions

Vous pouvez aller vous visiter d'une chambre à l'autre sans soucis. Si le sujet est terminé pour vous, mettez juste [TERMINE] à la fin de votre post !

J'espère que vous ne vous êtes pas ennuyés, ce fut un plaisir!

EDIT: vous avez reçu chacun 5 XP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miranda Tolmed
La Passeuse ~ LVL 5 bis
La Passeuse ~ LVL 5 bis
avatar

Messages : 2869
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 33
Localisation : Partout et nulle part

Feuille de personnage
Pouvoirs: Télékinésie - Dialecte des Esprits - Téléportation - Contrôle du Cristal - Contrôle des Illusions
Armes: Dague - Tatouage
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Sam 14 Avr - 12:14

Il fallait que cela fonctionne… C'était la seule chose que parvenait à penser la shaman. Elle commençait à voir flou et sentait de moins en moins les différentes douleurs de son corps. Ce qui était assez alarmant en soit. Les dernières bribes de sa volonté étaient focalisées sur l'attaque qu'elle essayait de porter au mage noir. Le reste, respirer, éviter les rocher, surveille les zombies, était complètement surfait désormais. C'était son dernier coup d'éclat. et si cela ne fonctionnait pas, elle mourrait en essayant. C'était une certitude désormais, une petite épiphanie personnelle… Et elle allait avoir du mal à l'expliquer à Edalion une fois de l'autre coté, même si elle ne doutait pas que ses confrères l'aideraient dans cette tâche...

De longues secondes de réflexion, plus que la normale, furent nécessaire à la jeune femme pour comprendre ce qu'il se passait dans la salle. Il y avait de la fumée mais surtout il y avait une tornade. Une vraie, même si elle était petite. Ce devait être du fait de l'étoile, elle savait que les chroniqueurs avaient une certaine emprise sur la météo. Mais elle n'avait pas pensé cela possible avec un soleil artificiel… Elle considéra le phénomène climatique d'un œil éteint. Elle n'avait plus vraiment besoin de se concentrer sur ses lames, elle sentait bien qu'elles avaient été englouties par les vents. Au moins la tornade était-elle armée dorénavant…

Les choses semblaient lui parvenir avec un certain retard, comme si elle devait forcer son cerveau à analyser à chaque image qu'elle captait. La notion de danger vint donc bien plus tard. Pour ne pas dire trop tard… De toute façon elle n'avait plus du tout de force, même l'idée de se déplacer était assez épuisante. Si quelque chose devait se diriger droit vers elle et bien… Elle verrai bien à ce moment là non? Pour l'instant elle concentrait sa vision troublée sur le mage noir, espérant voir ses lames se planter en lui afin de déclencher un arc électrique. Ce serait toujours cela de gagné pour le reste du groupe. Et le gnome. Elle ne le voyait plus d'ailleurs, étaient-ils de se battre en vain?

La douleur ne vint pas immédiatement. Le choc, la secousse, fut la seule chose qu'elle sentit, ce qui la poussa à baisser les yeux. Deux de ses lames saillaient de sa poitrine. Une pointe d'étonnement teintée d'incompréhension. Cela ne pouvait pas être ses propres armes qui la mèneraient à sa perte quand même? La douleur et le goût métallique dans sa bouche eurent tendance à lui affirmer le contraire. Mais elle devait tenir encore un peu. Elle avait la sensation de se noyer dans son propre sang mais elle devait faire encore un effort. Un dernier. Après… Elle releva le regard, cherchant le mage noir dans le chaos qu'était devenue la salle qui s'effondrait balayée par une tornade. Et elle eut la satisfaction de voir que le mage noir avait subit le même traitement qu'elle. Ainsi que Svn qui se tenait ostensiblement à ses cotés… Se concentrer sur son adversaire fut une gageure mais elle y parvint et un magnifique arc électrique traversa son ennemi de part en part. Mais elle ne put même pas admirer le spectacle. La douleur éclata brusquement dans sa tête et tout devint noir…

***

La sidhe se réveilla en sursaut, se redressant brusquement sur son lit comme un diable sortant de sa boîte. Complètement perdue, elle ne reconnaissait rien de l'endroit où elle se trouvait. Pour elle, l'instant d'avant, elle était en train de mourir de façon assez douloureuse et difficile et maintenant… La tête lui tourna et elle dut retomber en arrière, sa chute étant amortie par un matelas moelleux et un coussin qui l'était tout autant. Sa vision était encore un peu trouble mais elle parvenait à voir ce qu'il y avait autour d'elle. Une grande pièce lumineuse, une armoire, une table de nuit surmontée d'un haut vase garni de lilas. Et une très jeune demoiselle habillée de blanc qui lui souriait avec compassion.

Pendant quelques instants elle se demanda si elle n'était pas effectivement morte… Puis la fatigue et de vieilles douleurs se rappelèrent à son bon souvenir… Non, elle n'était pas morte mais elle avait faillit. C'est ce que lui révéla la jeune mage blanche. Elle était restée inconsciente un long moment et ils avaient fait des miracles en la sauvant… Depuis elle dormait pour récupérer. Elle répondit à toutes les questions, ou presque, de la sidhe, lui révélant ainsi l'issu de leur mission et la survie de ses camarades. Certains se reposaient encore, d'autres avaient préféré partir au plus tôt. Quant à Sven. Il n'était pas arrivé avec eux. Comment aurait-il pu? Il les avait visiblement trahi. Cette pensée lui laissa un goût amer. Elle n'était pas certaine d'être bien heureuse de le recroiser s'il était encore en vie.

De son coté, Miranda préférait continuer à se reposer encore un peu. Elle remercia la mage et lui fit passer le message comme quoi elle ne désirait pas de visite. Elle regarderait le contenu de son sac plus tard… Pour l'instant, elle s'inquiétait de certaines choses. Combien d'œufs avaient-ils été sauvés? Qu'en était-il des dragons adultes? Qu'était devenu les mages noirs? Avait-elle encore ses armes? La jeune femme attendit d'être seule pour vérifier… Mais rien ne vint. L'interdiction de faire de la magie la frappait dans ce lieu et elle dut se faire violence pour rester calme. Elle fit aussi connaissance avec le terrible phénomène du silence. Pour la première fois de sa vie, aucun esprit n'était pas là pour lui murmurer ses doléances à l'oreille. Et même si elle se sentait seule, elle comprit qu'elle allait pouvoir vraiment se reposer pour la première fois de sa vie…

Le sommeil eut très vite raison de ses questions. Elle avait encore besoin de beaucoup de repos et son corps le lui rappela. Sa prochaine nuit durerait probablement quelques jours encore...


[TERMINE]

_________________
Spoiler:
 
Kit par Cirdan, Tektek par Cirdan
Crédits d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xadr Dagon
Rôdeur, niv 4
Rôdeur, niv 4
avatar

Messages : 4749
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 23
Localisation : Vagabondé c'est comme une seconde nature pour l'homme pour moi c'est mon quotidien

Feuille de personnage
Pouvoirs: la vitesse accrue, l'éveil, traverser la matières, controle de l'électricité
Armes: épée longue elfique et arc composite a deux branche. Nits une épée courte.
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Sam 14 Avr - 23:45

En utilisant le sol pour se dirigeait vers le mage noir, Xadr était aussi coupé de se qu'il se passait en haut. Il espérait qu'Evaly arriverait a s'en sortir avec les lézards sans se doutait qu'elle était en train d'invoqué une tornade qui allait le balayer comme de la paille. Il ne se doutait pas non plus que les esprits de Miranda le protégeait. Il revenait a la surface sur le côté gauche du mage et il était soulagé. Le mage aurait pu bougé et donc changeait de position. Xadr aurait pu ressortir juste devant le mage sans c'en rendre compte et la surprise aurait été du coté de l'ennemis. Il chargeait le mage qui se trouver a quelque mètre de lui. Les deux lames au claire il lui fonçait dessus. Pourtant quelle que chose l'arrêter, non pas un sortilège de la par du mage, mais c'était son éveil l'éveil de Xadr qui l'arrêter. Il ne l'avait senti aussi puissant qu'a de rare occasion, de très rare occasion quand la menace était très puissante, mais la rien a l'horizons, quoi que c'était faut en faite. Il remarquait enfin une chose qui l'avait surpris quand il était sortit de terre. Il y avait du vent dans la salle, mais c'était impossible c'était une grotte qui était loin dans les profondeurs d'Eternia. Son regarde se tournait vers le reste du groupe et quand il voyait se qu'il se dirigeait vers lui il comprenait pourquoi son éveil était aussi puissant.

En dehors de sa il ne bougeait pas, son cerveau essayait de comprendre comment une tornade avait pu atterrir ici. Il regardait le soleil artificiel puis Evaly qui était sur le sol inconsciente. La il comprenait, elle avait du laissé les émotions la submerger et puiser dans ses émotions l'énergie pour déclencher cette tornade. Il avait un petit sourire au coin, il était fier d'elle. Avant que la tornade ne pouvait le balayer comme une feuille mort il avait eu le temps de pousser un juron. Ses réflexe de rôdeur l'aidait aussi a esquivait plus ou moins la tornade, pourtant avec tout les objets qui volaient même lui avait des problèmes. Un rocher venait de le percutait et l'envoyer s'écraser contre la paroi près du cercle du gnome. La dernière chose qu'il pouvait voir avant que les ténèbres ne s'abatte sur lui, était Sven qui c'était rangé du côté du mage noir ennemis. Sur le coup Xadr s'en voulait d'avoir considérait se mage noir comme un frère d'arme et de c'être fait avoir aussi facilement.

Le sommeil de Xadr n'était pas de tout repos. Il n'arrêtait pas de s'agiter. Il avait de la bataille qui avait mit fin à la compagnie des loups et c'était aussi se jour ou il avait commencé à avoir une rancoeur envers les mages rouge. La vision se déroulait cinq jour avant la bataille des plaines dévaste de la cinquième guerre. Deux cents soldat ennemis à pied étaient venu pour faire en sorte que le terrain soit a leur avantage. Les éclaireur les avaientt repéré. Cent cavaliers avaient était envoyé, plus la compagnie mercenaire la compagnie des loups. Un mage rouge avait ordonné que la compagnie charge en première, naturellement sans précisé qu'ils n'allaient avoir aucune aide de la par des cavaliers. La compagnie était une épine dans le pied des nobles et des mages rouge et blanc, en cas de traîtrise, car les loups était des experts en infiltration, assassinat, espionnage et tout se qui concernait la sale besogne. Les nobles et les mages avaient donc choisi de se débarrasser d'eux et avaient trouvé l'occasion rêver.

Dans son rêve Xadr revivait cette bataille qui avait presque signé son arrêt de mort si le commandant des cavaliers n'avait pas désobéit et chargeait l'ennemis, avec ses cavaliers. Un soldat ennemis attraper Xadr par l'épaule. C'était a se moment la que Xadr se réveillait, car il avait vraiment senti qu'on le touchait.

D'une main il dégageait le bras de la personne et de l'autre il attraper la gorge de cette personne. Il ouvrait son oeil pour voir au dessus de lui un jeune homme le visage emplit de peur. Un rapide coup d'oeil de Xadr lui informait que le jeune homme était un mage blanc. Il relâchait sa prise sur le jeune homme.

"Désolé."

La peur du jeune homme disparaissait mais le doute était encore la. Xadr se relevait de son lit et sentait chaque partie de son corps qui lui faisait mal et principalement la cuisse et la tête. Il touchait sa tête pour sentir un bandage autour. Le jeune homme lui demandait de se rallonger mais Xadr n'en faisait qu'à sa tête. Il se mettait hors du lit et tanguer sur quelque mètre avant de se rattraper contre un mur. Le jeune homme était sorti sûrement pour aller chercher de l'aide. Il avait refermait la porte derrière lui. Xadr détestait être enfermer, donc il s dirigeait d'un pas incertain vers la porte. Il voulait jeter un coup d'oeil dehors mais elle était fermé à clé, donc il faisait une chose qui ne l'avait jamais trahie depuis plusieurs années. Il tendait la tête vers la porte pour la traversé et pour une fois il se la mangeait de plein fouet. Ce qui avait eu pour effet d'augmenter son mal de tête et le faire basculer en arrière. Il se retrouvait au final avec les fesses par terre.

Il entendait du mouvement derrière la porte. Il relevait la tête du sol pour voir la porte s'ouvrir dans un grand élan. Le coin de la port venait de frapper de plein fouet la cuisse blessé de Xadr. Celui ci grimaçait de douleur et ne pouvait s'empêchait de lancer un beau juron suivit d'une phrase pour la personne qui le regarder d'un aire surpris, se demandant sûrement se qu'il faisait par terre.

"Vous étés censé soigner les mourant ou les achevé?"

On sentait clairement l'ironie dans la voix. Le jeune homme et son compagnon ne pouvait se retenir se rire a grand éclat. On l'aidait a se relevé et voyant qu'il n'était pas aussi mal en point que ses deux autre compagnon on le laissait en paix. Les deux homme le mettait au courant des événement qu'il avait loupé et que le contrat, comme Xadr disait, n'était pas un échec. On lui informait aussi que ses compagnons étaient dans un sale état mais qu'ils s'en sortiraient grâce au soin qu'on leur avait donné. La trahison du mage noir géant était officiel Xadr n'avait donc pas rêvé. On lui disait aussi que Miranda avait demandé a rester seul et que des amis a lui était passé lui remettre un colis tout comme le mage blanc qui les avait sauvé avait lui aussi laisser quelque chose. L'un des jeune homme lui montrait ou ses paquets ce trouvaient. Xadr devait sourire en voyant un grand paquet avec une cape et une broche au symbole des rôdeurs. Ses confrères lui avaient ramené ses armes sans mettre l'attention sur eux.

Il demandait si demoiselle Evaly était déjà réveillé. On lui avait répondu non et on lui avait dit qu'il pouvait aller la voir s'il le souhaitait. Il s'habillait en faisant attention au bandage a sa tête et à la blessure a sa cuisse avant d'aller voir Evaly. Il entrait dans la pièce telle un voleur sans faire le moindre bruit. Il prenait une chaise et la mettait a un mètre du lit. Puis vue que le soleil matinal était la, il ouvrait la fenêtre pour laisser le doux chant des oiseaux pénétrait dans la pièce. Il se mettait sur la chaise et avec sa flûte il accompagné le doux chant des oiseaux. La mélodie était douce et belle, ont aurait dit que le moindre son trop fort aurait pu la briser et pourtant qu'une incroyable force se cacher derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Dim 15 Avr - 0:51

Evaly ne sentait plus rien, ni douleur, ni peur, ni tristesse, ni amour … Son esprit était vide, aucun souvenir, aucune émotion, elle ne ressentait absolument rien. Pour la première fois de sa vie, le silence se fit dans son esprit. Un silence de mort, d’ailleurs, était elle morte ? Peut être allait elle enfin retrouvé ce ciel étoilé qui lui manquait tant. Peut être aurait elle encore sa place aux côtés de ses sœur. Peut être était ce ça le dernier souffle, l’ultime battement de cœur.

Puis une forte douleur leva le voile sur son esprit, Evaly reprenait conscience de son corps et de son esprit. De la douleur, rien que de la douleur, chaque respiration était une torture… Ses jambes devaient être en miette. La souffrance était de partout, elle c’était infiltrée tel un venin se propageant dans tout son corps. Des souvenirs lui revinrent tout doucement, des souvenir encore inconnue pour elle. Evaly en était certaine, un morceau de son passé venait de lui être dévoilé. Pourquoi maintenant ? Elle n’en avait pas la moindre idée. Un nom s’écrivait dans son esprit, Séréna… C’était…C’était une étoile, ou peut être en était elle encore une aujourd’hui… Evaly ressentait de l’affection envers elle… Elles étaient amies… Enfin c’est ce que la jeune femme ressentait. Puis les souvenirs de la grotte refirent surface, les hommes lézards, le mage noir, Miranda, Sven…Xadr. Elle espérait qu’ils allaient bien, elle espérait aussi que ça tornade avait bien marché.
Evaly voulait ouvrir les yeux, mais elle en était incapable. Pourtant ka jeune femme sentait qu’elle avait repris pleine possession de son esprit ainsi que de son corps. Néanmoins elle n’ouvrait pas les yeux, ne bougeait pas… la douleur l’en empêchait…

*Voilà les seuls choses qui me retiennent à se monde… De la douleur et de la souffrance…
Peut être aurais-je eut plus de chance en y laissant la vie…*

Elle se demanda alors ou elle se trouvait, en tout cas elle était couché dans un lit confortable. La jeune femme sentait le doux touché des draps sur sa peau. Evaly était en sous vêtement sous les draps, sa robe devait être en lambeau. Mais elle s’en fichait, elle sentait les bandages lui couvrant de la poitrine jusqu’au nombril. La jeune femme respirait très mal, c’était saccadé… Elle avait la cage thoracique brisée au même titre que ses jambes. Elle ne pourrait pas se lever de son lit pendant un moment.

Evaly entendit deux personnes rentrées, ils parlaient à voix basses. Pensant surement que la jeune femme dormait toujours. Elle aurait voulu ouvrir les yeux, mais elle en était toujours incapable. Les deux voix parvinrent distinctement à ses oreilles. C’étaient deux femmes, elles parlaient d’elle. L’une la souleva doucement, pendant que l’autre lui changeait ses bandages. Au boue de quelques minutes, l’une des deux femmes la reposa puis la recouvrit du drap. Puis elles ressortirent toutes deux, en s’efforçant de fermé la porte avec douceur et délicatesse.

Evaly n’aimait pas être comme une poupée de chiffon. Elle se débattait contre son propre corps, n’arrivant toujours pas à ouvrir les yeux. La jeune femme sentait son souffle lui faire mal, ses jambes la faire souffrir. Chaque battement de cœur était douloureux. Mais quelques choses attira son esprit, quelqu’un avait ouvert la fenêtre, ce qui était étrange, Evaly n’avait entendu personne entré. Un léger vent lui caressa le visage. Puis une fine mélodie, vint se posé sur son être. Chaque note, chaque sons éveillait en elle comme un impression de calme, de bienêtre.

Doucement, Evaly ouvrit les paupières. Le soleil émanant de la fenêtre l’éblouit quelques instants. La jeune femme tourna la tête puis vit une silhouette assise sur une chaise à un mètre d’elle. Sa vue était flou, les contours de l’homme étaient vagues. Puis elle remarqua que c’était lui qui jouait cette magnifique mélodie. Elle était sur d’avoir déjà vue cette silhouette quelques part, ce corps ne lui était pas inconnue. Puis un sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’elle reconnu Xadr. Son cœur bondit dans sa poitrine, ce qui lui arracha une grimace de douleur.

-Salut…

La pauvre Evaly faisait peine à voir. Ca voix était faible, son souffle court.

-Comment tu vas ? J’espère que tu n’es pas blessé… Je me faisais du soucie…

Evaly fut coupé par une quinte de toux. Sa voix était cassé, et très loin de la voix douce et mélodieuse qu’elle possédait. Mais la jeune femme soufrait énormément et n’arrivait plus à le cacher. Ses yeux étaient mie clos, mais elle était soulagée, soulagé de voir Xadr. Un poids s’échappa de son cœur…

-Je suis…conte…contente de… te…voir…

Cette fois sa voix n’était plus qu’un souffle et elle espérait que Xadr l’entendait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xadr Dagon
Rôdeur, niv 4
Rôdeur, niv 4
avatar

Messages : 4749
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 23
Localisation : Vagabondé c'est comme une seconde nature pour l'homme pour moi c'est mon quotidien

Feuille de personnage
Pouvoirs: la vitesse accrue, l'éveil, traverser la matières, controle de l'électricité
Armes: épée longue elfique et arc composite a deux branche. Nits une épée courte.
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mar 17 Avr - 20:33

Xadr jouait une mélodie belle, calme et apaisante. Ce n'était pas le genre de mélodie qu'il jouait dans les taverne ou les auberge. C'était le genre de mélodie que seul les animaux et autre créatures de la foret avaient pu entendre quand il y était. La jouer en ville était presque impossible, car le moindre son trop fort aurait pu briser cette magie qui était aussi veille que le monde. Dans l'Auspice cependant c'était une autre histoire, ce calme cette harmonie était parfait pour s'accorder avec cette mélodie. Il ne la jouait pas seulement pour Evaly mais pour tout être vivant qui l'entendait. Puis elle bougeait la tête, le soleil l'éclairait. Sa aurait été un vision magnifique que se rayon de soleil sur son visage si ce n'était cette douleur qui rendait la scène que plus triste au coeur de Xadr. Il arrêtait de jouer et poser sa flûte sur ses genoux.

Xadr n'était pas seulement un assassin et n'avait pas un coeur de pierre, non il était aussi un barde et avait aussi cette amour pour les choses simple et belle de la vie. Le soleil se couchant au dessus de l'océan, la pluie après une longue journée de chaleur dans la foret, la puissance de l'orage éclairant les plaines et les rendant vivante et toute ses petite chose que la plupart des gens trouvé ordinaire, mais le coeur de barde de Xadr y voyait les chose les plus magnifique au monde.

Seule deux chose avait réussit a surpassé ces beautés de la nature et c'était sa femme défunte et la belle demoiselle Evaly. Elle lui souriait mais se sourire était brisé par la vague de douleur qu'elle venait d'avoir. Cette vision la tristé mais il avait quand même réussit à lui sourire même si on pouvait y lire la tristesse. Il espérait que cela encouragerait Evaly a surmonté sa douleur. Il lui répondait d'une voix calme et douce. Comme la voix d'un père parlant a son enfant après qu'il se soit fait mal.

"Salut ma belle."

Elle essayait de lui parler malgré ses blessure qui était en vois de guérison. Elle c'était fait du soucie pour lui et lui dans l'histoire que devait il dire. Elle venait de rechaper à la mort d'un cheveux et elle se souciait de lui. Xadr du se retenir de ne pas rire et glousser légèrement et en douceur. Puis il reportait son regard sur la chroniqueuse avec un doux sourire et la couvait d'un même regard. Le peu de temps que Xadr connaissait Evaly il savait déjà qu'elle essayait de toujours jouer les forte tête et de ne pas montre sa douleur. Dans se cas la c'était mal partie, car elle en avait prit plein la figure. Toujours avec le sourire il lui répondait.

"Tu es irrécupérable, mais ne t'inquiet pas pour moi je vais bien."


Il avait secouait la tête d'un aire résigné pourtant on pouvait très bien voir la joie sur ses trait. La joie de voir Evaly en vie te de savoir Miranda en vie. Pour Sven est bien c'était une autre histoire a raconté un autre fois. Elle essayait de lui parler. De lui dire qu'elle était contente de le voir. Xadr avait comprit se qu'elle avait dit. Il lui déposait un doigt sur les lèvre pour la faire taire. Il ramenait en arrière une mèche d'Evaly avant de lui parler.

"Chut. Tu en as asser fait comme ça Evy a présent repose toi. Laisse ton corps se remettre de ses blessures et calme ton esprit. Tu n'arrivera jamais à me le cacher mais tu étais dans de bien sombre pensé. A présent détend toi et laisse toi aller."

Sans attendre le moindre objection, Xadr reprenait sa flûte et commencer a jouer un aire plus gaie toujours doux et calme pour l'endroit mais qui cette fois donné du baume au coeur et a l'esprit tout en laissant le corps se reposer. Le genre de mélodie qui vous fait sourire sans pour autant vous invitez à danser. Il avait laissé la porte ouverte. Certaine infirmière et infirmier c'était arrêter au pas de la porte pour écouter cette mélodie. Des oiseaux c'était posé sur le rebord de la fenêtre et sifflait avec la musique. Les crie de souffrance de certaine patient c'était tue comme apaiser par la mélodie. Dans l'Auspice entier on ne pouvait plus qu'entendre cette mélodie, jouait par un elfe borgne au chevet de sa bien aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mar 17 Avr - 23:48

Il allait bien, c’était tout ce qui comptait. Evaly esquissa un sourire, elle était heureuse de le voir. Un poids s’élevait de sa poitrine. Irrécupérable ? Bon bah tant pis. Il secouait la tête d’un air résigné. Evaly ne comprenait pas pourquoi il lui parlait comme ça… Elle comprenait tout à fait que devant les autres évité de s’afficher était la meilleur des solutions, mais maintenant qu’ils étaient tous les deux… L’étoile sentait comme une distance entre eu… Cependant sans son empathie, la jeune femme ne pouvait être sur de rien. Xadr déposa un doigt sur les lèvres d’Evaly afin de la faire taire, puis ramena en arrière une mèche de ses cheveux. Il voulait qu’elle se calme, qu’elle se repose autant physiquement que moralement. Oui c’est vrai elle avait eut de sombre pensé, c’est grâce à ses pensés qu’elle avait été capable de sortir une telle tornade. Evaly avait cru que c’était la fin pour elle, elle avait sentit le mort frôler son âme… Cependant, les idées noires ne voulaient pas libéré son esprit. La voix du mage noir résonnait encore dans sa tête.

Puis la douce mélodie sortant de la flûte de Xadr, envouta la pièce. C’était une aire plus joviale, mais qui gardait pourtant toute sa douceur. Evaly fermait les yeux, essayant de se laisser porter par les notes enchanteresses qui s’évadaient de la flûte. Pourtant trop de questions flottaient dans son esprit tourmenté. L’étoile se sentait mal, autant physiquement que psychologiquement. Elle avait des tas d’incertitude, elle voulait lui parler de plein de chose. Mais l’étoile ne voulait pas briser la douce mélodie qui essayait tant bien que mal de la faire tomber dans l’ivresse du bonheur.
Evaly essaya de se redresser mais tout ce qu’elle en retira ce fut une grimace de douleur.

-Xadr…Il faudrait que l’on parle…de quelques…chose.

La voix d’Evaly était traînante, elle mettait du temps à former ses phrases. Et encore plus de temps pour les dire. La pauvre était perdue entre plein de sentiment contradictoire. Sans compter ses incertitudes, et la voix du mage noir qui la hantait toujours. Evy avait besoin de lui en parler, c’était important pour elle. Elle voulait éclaircir quelques points…

-Qu’est…ce qui c’est passé… Après la tornade…je me souviens de…de...Rien !

Evaly tendit la main pour essayer de prendre celle de Xadr, mais il était trop loin, vraiment trop loin d’elle.

-Tu m’en veux ! Je sais que…que tu n’aimes pas quand…quand la rage me prend…mais je ne contrôle pas… Et c’était, c’était la seul façon pour…pour moi de t’aider, j’étais morte de peur…pour toi…je me suis…fais un sang d’encre pour toi…C’était dure ! Mais j’aurais volontiers donné ma vie pour toi ! Sache-le…

Des larmes coulèrent sur ses joues, Evaly était profondément choqué par ce qui c’était passé dans cette grotte. Tout ce mélangeait, son amour pour Xadr, sa peur, sa colère contre elle-même, sa haine… Elle aurait tant aimé être plus forte, plus dure. Mais non il fallait qu’elle soit cette petite femme fragile que l’on doit protéger. Une seul chose était sur dans son esprit : elle ressentait toujours autant d’amour pour Xadr que ce fameux jour à l’arène.

-Je…je t’aime !

Evaly avait besoin de lui dire, c’était vital, le reste lui importait peu. La jeune femme lui souris, elle était contente, tourmenté mais contente. Elle lui avait dit ce qu’elle avait à lui dire, le reste elle s’en fichait.

-Excuse-moi...

Il est vrai que ce n'était pas vraiment l'endroit idéal pour lui dire une chose comme cela. Evaly rougit légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xadr Dagon
Rôdeur, niv 4
Rôdeur, niv 4
avatar

Messages : 4749
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 23
Localisation : Vagabondé c'est comme une seconde nature pour l'homme pour moi c'est mon quotidien

Feuille de personnage
Pouvoirs: la vitesse accrue, l'éveil, traverser la matières, controle de l'électricité
Armes: épée longue elfique et arc composite a deux branche. Nits une épée courte.
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Jeu 19 Avr - 17:18

Xadr continuait de jouait de la flûte. Il avait son oeil de fermé et jouer sans interruption. Lui même était emporté par cette mélodie cela voulait aussi dire que sa faisait un moment qu'il n'avait plus joué de la flûte. Pourtant quelque chose interrompait sa mélodie. Il c'était arrêté de jouer en entendant Evaly bouger. Elle avait eu un grimace de douleur. Elle n'apprendrait donc jamais a rester tranquille. Xadr se demandait aussi si se mot exister dans son vocabulaire. Il faudrait qu'il lui apprend a garder l'esprit et le corps calme, même s'il doutait qu'il suive ses conseil. Elle lui parlait et la sa avait l'aire important. Xadr reprenait tout son sérieux, elle n'avait pas vraiment l'aire de vouloir rigoler la. La foule qui était à la porte venait de se disperser et de retourné à leur occupation. Les oiseaux eu s'envolaient dé que la mélodie c'était arrêté. L'auspice était redevenu normal.

Evaly avait du mal a formulé ses phrases et Xadr pouvait très bien s'imaginé la douleur qu'elle avait dans le corps. Il ne savait pas qu'elle était aussi blessé psychologiquement. Sa lui brisait le coeur de la voir comme ça. Si seulement il avait insisté pour qu'elle ne vient pas avec, elle ne serait pas dans se lit, il se sentait en partie coupable pour se qui lui était arrivé. Elle lui posait la question auquel il c'était attendu. Il l'avait vue s'effondré après avoir fait apparaître la tornade c'était normal alors qu'elle ne se rappelle de rien.

"Ta tornade à un peu prés tout balayer sur son passage ou du moins presque et toute mes félicitations. Miranda était derrière toi donc elle n'a pas eu trop de dégât. Un rocher lui est pourtant tombé dessus mais ne t'en fait pas les mages blanc on dit qu'elle s'en sortirait. Notre collègue le mage noir géant lui a retourné sa veste. La dernière chose que j'ai vue c'est qu'il se rallié au mage noir à la barbichette. Quand a moi et bien je me suis envoyé dans les aire et j'ai percuté l'une des parois. Le choc devait sûrement venir du mage noir."


Il savait qu'il avait était envoyé dans les aire par la faute de la tornade et il avait aussi fait exprès de mentir a Evaly. Son moral était au plus bas pas besoin de lui dire que sa tornade avait fait un véritable carnage dans les deux rangs. Il ne se sentait pas alaise de lui avoir menti mais c'était un mal pour un plus grand bien non? Dans tout les cas il avait du mal a cacher son malaise

Elle essaye de lui prendre la main mais il était trop loin. Elle commençait a sanglotait tout en parlant. Xadr se jetait presque a son chevet la chaise c'était renversé. Il avait un genou a terre et il lui prenait la main ou il y déposait un baiser. Il devait répéter plusieurs fois son nom pour qu'elle se calme. Il parlait avec douceur et tendresse.

"Evaly est moi dans tout sa tu y as déjà pensé. Je ferait quoi si tu meurs. Je serais a nouveau une âme errante dans se monde si je ne me tue pas juste après toi. Evaly ne te met pas en danger pour moi fait moi la promesse de ne jamais le faire, de ne jamais te plus te mettre en danger. Je mène un vie ou à chaque coin de rue le danger est prêt à me sauter dessus."

elle lui répondait qu'elle l'aimait puis voyant que ce n'était pas vraiment le lieu le plus discret elle s'excusait et commencer a devenir aussi rouge qu'une tomate. Il se levait et plaçait sa tête au dessus d'elle sans lâche sa main.

"On va avoir deux problèmes ma belle, car je refuse tes excuses. La est le premier problème le second c'est que je t'aime aussi Evaly plus que tout au monde et sincèrement je ne veux pas trouver de solution."

Il lui déposait un baiser sur le front. Il ne l'avait pas embrasser sur les lèvre, car il avait peur de lui faire mal. Le jeune homme qui c'était occuper de Xadr c'était arrêté sur le pas de la porte. Xadr lui jetait un regard noir et il partait comme un lièvre qui venait de voir un loup. Xadr se retournait a nouveau vers Evaly et lui souriait de se sourire qui lui était réservé et il la couverait d'un regarde remplit de douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Jeu 19 Avr - 20:04

Evaly écoutait attentivement les paroles de Xadr. Alors comme ça le mage noir avait retourné sa veste… Cela ne lui fit ni chaud ni froid. Tout ce qui comptait c’était comment allait Xadr et Miranda. C’était le plus important. Mais pourtant Evaly sentit une légère hésitation dans les paroles de son amoureux. Comme si…comme si il essayait de lui mentir. Il ne pouvait pas c’être envolé comme ça, elle savait que c’était sa tornade, tout était la faute de sa tornade. Si Miranda était couché dans un lit, c’était à cause d’elle…

Xadr sauta alors de sa chaise pour tomber à genoux en attrapant la main d’Evy. Puis déposa un doux baiser sur celle-ci… Il répétait son nom pour qu’elle se calme mais rien n’y faisait. Puis d’une voix douce et emplit de tendresse Xadr lui demanda si elle pensait à lui, il demanda de lui promettre de ne plus jamais se mettre en danger. Evaly ne pouvait pas tenir cette promesse, c’était impossible. Puis il enchaîna sur le fait qu’in n’acceptait pas ses excuses, et il lui dit qu’il l’aimait sincèrement. Et cela fit bondir le cœur de l’étoile dans sa poitrine. Il déposa un doux baiser sur son front. Puis il lui offrit ce sourire qu’il n’offrait qu’à elle, et à elle seule.

Evaly était heureuse de voir que Xadr l’aimait toujours, c’était un soulagement. Son cœur battait vite et forte. Elle avait enfin les réponses à ses questions. Maintenant elle voulait profiter de ses moments si précieux et si rare qu’elle passait avec Xadr. Evaly avait toujours la main dans celle de son amour. Elle posa alors une main emplit de douceur sur sa joue. Elle avait besoin de le touché, de sentir sa peau sous ses doigts pour être sûr qu’il ne s’agissait pas d’un rêve, d’un mirage. La jeune femme essaya de se lever de nouveau elle en avait marre de rester coucher.

Elle s’agrippa aux épaules de son ange pour s’aider à se relever. Une lueur de douleur passa dans ses yeux. Mais elle ne relâcha rien, elle voulait à tout prix se blottir dans ses bras. Une fois relever et elle passa ses bras autour du cou de Xadr pour s’y accrocher. Ses bandages sur sa poitrine préservaient sa pudeur, mais pour l’instant, elle s’en fichait. La douleur était là, mais elle s’en fichait aussi. Tout ce qui comptait c’était cette étreinte qu’Evaly ne voulait pas voir finir. La jeune femme sanglotait dans les bras de l’amour de sa vie.

-Je suis…vraiment heureuse…de te voir…de te sentir dans mes bras.

Sa voix était toujours aussi trainante et les mots avaient encore du mal à sortir. Et cette position était bien plus douloureuse que de rester sagement couché.

-Mon…mon amour… Je ne…je ne peux te promettre de ne plus me mettre en danger… Et je sais…je sais que tu m’as mentit…Je sais que…que c’est moi qui t’es blesser… Je suis désolé…

Des larmes coulaient le long de ses joues, de la tristesse se mêlait à de la douleur elle-même mêler à de l’amour. Cela donnait une alchimie assez étrange. . Evaly déposa ses lèvres sur celle de son amour, un baiser passionné et emplit d’amour et de douceur. La jeune femme fermait les yeux, laissant la passion du moment faire s’envoler son âme, et bien plus encore. Evaly se laissait aller dans les bras de l’homme qu’elle aimait. Néanmoins elle fut ramenée à l’ordre par une jeune femme rentrant dans la pièce.

-Excusez-moi, mais mademoiselle vous devez rester coucher ! Il faut que je vienne changer vos bandages…

Evaly lâcha Xadr à contre cœur pour se recaler dans le lit. Elle jeta un regard noir à la femme qui venait regarder si ses bandages tenaient le coup.

-C’est bon mon bandage tient très bien. Merci, et fermer la porte en sortant.

La femme sortit de la pièce non sans un soupir d’agacement. Evaly regarda Xadr puis se releva, pour se rassoir, posant une main sur son plexus, c’était là que la douleur était la plus forte. Elle regarda son amour d’un aire désolé et se résigna à se recouché.

-Je…suis désolée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xadr Dagon
Rôdeur, niv 4
Rôdeur, niv 4
avatar

Messages : 4749
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 23
Localisation : Vagabondé c'est comme une seconde nature pour l'homme pour moi c'est mon quotidien

Feuille de personnage
Pouvoirs: la vitesse accrue, l'éveil, traverser la matières, controle de l'électricité
Armes: épée longue elfique et arc composite a deux branche. Nits une épée courte.
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Sam 21 Avr - 14:46

Il continuait à la regarder. Il n'était pas surpris quand elle lui disait qu'elle savait qu'il lui avait menti. Il n'était même pas sur lu même que se mensonge passe. Quel piètre rôdeur il faisait même pas capable de mentir, mais qui serait capable de mentir a l'être que l'on aimait le plus. Qui pourrait faire sa. Il pouvait voir qu'elle était rassuré quand il lui disait qu'il l'aimait. Il était légèrement étonné qu'elle ai douté de lui, mais après tout ils ne c'étaient vue qu'une seul fois. Lui même n'en revenait pas de la chance qu'il avait et pourtant tout ceci était réel.

Elle levait la main que Xadr ne tenait pas et elle lui touchait la joue comme si se contacte était une assurance pour elle qu'il était réel et qu'il n'était pas un rêve qui disparaîtrait en quelque minutes. Soudaine elle agrippait ses épaules et essayer de se relever. Xadr pouvait voir la douleur sur son visage pourtant elle n'abandonnait pas elle voulait se relever. Il voulait la remettre dans le lit mais il se retenait. Non elle voulait se relevait et elle était prête a tout. S'il la forçait a se rallongé, elle l'aurait mal vue et sa détermination en aurait prit un coups. L'aidée non plus, sa fierté en aurait prit un coups c'était un combat que elle seul devait mener.

Il la laissait se relever et s'appuyant sur ses épaules. Plus elle se levait et plus il était fier d'elle. Elle avait dit plus d'une fois qu'elle était faible mais voila qu'elle prouvé encore une fois le contraire. Il la regardait avec toujours avec se sourire pour elle sur les lèvres. Elle réussissait a se louve dans ses bars. Xadr refermait son étreinte autour d'elle. Il lui déposait un baiser sur ses cheveux. Il était fier d'elle, plus d'une personne aurait abandonné, car la douleur aurait été trop forte.

"Je suis fier de toi ma belle et pour ta tornade ne t'inquiet pas nous somme encore en vie et pour moi c'est pas la première fois que je reçois un coup sur la tête alors arrête de te casser la tête pour sa tu veux."


Il avait parlé toujours avec cette douceur et cette tendresse dans la voix. On aurait pu croire que rien n'aurait pu briser cette douceur et cette tendresse qu'il avait envers Evaly.Il la laissait sangloter dans ses bras mais pourquoi ces larmes tombaient. Était-ce des larmes de tristesse, des larmes de douleur ou des larmes de joie ou peut être les trois ensemble qui sait? Malgré les larmes, elle l'embrassait. Il lui rendait son baiser avec le même passion si ce n'est plus fort que celle qu'il avait eu dans l'arène. Il se laissait aller a se moment de tendresse et de passion et naturellement sans ses pouvoir, il n'entendait pas l'infirmière rentrait dans la pièce. L'infirmière s'excuser et préciser comme quoi Evaly devait rester dans le lit et se reposer. Puis elle vérifié si les bandages d'Evaly était propre et s'ils tenaient le coup.

Après sa l'infirmière repartait sur la demande d'Evaly sans naturellement un soupire d'agacement et un regarde noir envers Xadr. Ce regarde voulait tout dire. Comment avait il osé faire se relever la pauvre chroniqueuse qui était casser de partout. Xadr avait eu juste un léger sourire gêner face à se regard. Pour une fois qu'il n'avait rien fait il se prenait quand même tout dans la figure. Evaly se remettait dans le lit en appuyant sur sa cage thoracique. C'était la que la douleur devait être la plus forte. Pas étonnant si se que les médecins avaient dit était vrai. Elle c'était prit un rocher a cette endroit qu'il l'avait écraser. Sa survie tenait du miracle. Elle le regardait d'un aire désolé et résigner. Elle se sentait désolé.

Devant cette expression Xadr devait rigoler. Puis il la regardait d'un aire tendre et avec se sourire qui était rien que pour elle.

"Allons tu n'as pas à être désolé Evaly, après tout on est en vie c'est le principal et si tu te repose bien tu n'auras aucune cicatrise de cette événement sauve les souvenirs naturellement."

Xadr se mettait assit sur le bord du lit sans lâcher Evaly du regard. Il lui caressait les cheveux. Tout en gardant son sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Sam 21 Avr - 19:19

Evaly continuait à regarder Xadr, leurs mains toujours enlacé. Il lui caressait tendrement les cheveux, le sourire aux lèvres. L’étoile aimait le voir sourire, c’était le plus beau cadeau qu’on pouvait lui offrir. Cependant, la jeune femme fit une grimace en entendant le mot « cicatrice »… Il ne manquerait plus que ça ! Une grosse cicatrice sur le thorax et ses jambes… Une chose lui revint alors en mémoire, ce nom qu’elle avait entendu pendant qu’elle était évanouie. D’un coup des images lui revinrent, elle avait le regard dans le vide… Tout se passait dans sa tête :

Elle se voyait sur terre, une jeune femme était à ses côtés, elles marchaient toutes deux. Parlant de tout et de rien. Les deux femmes étaient mains dans la main. Elles étaient amies ! Evaly voyait la scène de l’extérieur, et se voir elle-même parlant à une autre Chroniqueuse lui fit un effet étrange. Serena c’était cette femme, elle était aussi une étoile tombé du ciel.

Tout d’un coup la jeune femme se redressa sur le lit, comme si elle sortait d’un cauchemar… Et pourtant c’était un souvenir. Et pas des moindres ! Ce souvenir prouvait qu’elle avait belle et bien vécu dans ce monde. Et que ce fameux jour où elle s’était réveillée n’était pas le jour de sa chute. Que c’était-il passer alors entre le moment de sa chute et ce jour où elle c’était réveiller dans cette forêt complètement amnésique… Evaly était complètement paniquer, sa respiration était aussi rapide que si elle avait courus pendant des kilomètres. Elle ne se rendit compte de la présence de Xadr qu’après quelques secondes. Elle essaya de reprendre contenance, mais elle savait que le Rôdeur lisait comme dans un livre ouvert en elle. Elle ne pouvait rien lui cacher et il était trop tard pour faire comme si de rien était.

-Un flash… Je viens, de voir une partit de mon passé… Serena, une amie…Une Chroniqueuse…Cela signifie que j’ai…que le jour où je me suis réveillé n’est pas le jour de ma chute… Peut-être…Suis-je sur cette terre depuis des années…Pourquoi j’ai tout oublié ? J’ai quel âge…Peut être 30 ans, peut des centaines d’années… Et pourquoi ma mémoire me revient ici ?... Qu’est ce qui se passe ?

La jeune femme regardait Xadr, Evaly avait peur qu’il s’en aille en courant ! Elle pouvait très bien passé pour une folle. Les mots étaient sorti de sa bouche tout embrouiller et à une vitesse folle. Mais un morceau du voile cachant son passé venait bel et bien de se déchirer. L’étoile ne savait pas vraiment si c’était une bonne chose… Serena, qui était cette Chroniqueuse ? Ce qui était sur c’est qu’elles étaient très amies. La jeune femme se clama peu à peu et se recoucha. Elle regarda Xadr, son regard était emplit de douceur mais elle était incapable de sourire. Elle était trop embrouillée…

-Excuse-moi si je t‘ai surpris… Mais c’est comme ça…Que ce manifeste ma mémoire. C’est un peu…un peu…Violent…

Evaly serra la main de Xadr un peu plus fort. Ce n’était jamais très agréable lorsque sa mémoire faisait des siennes. C’était toujours un choque pour son esprit. Mais s’il fallait passer par là pour que revienne sa mémoire elle endurerait toutes ses souffrances sans se défiler. Dès qu’elle pourra sortir de l’hospice il faudra qu’elle raconte tout cela à Nysta !
Evaly en avait réellement marre de rester coucher ! Elle voulait absolument aller glaner des renseignements sur Serena. Et pourtant elle n’avait pas le choix et devait rester là, en attendant qu’elle se rétablisse. Son corps exigeait de se reposer et il avait raison ! Mais la Chroniqueuse n’aimait pas rester à rien faire. Et en plus de cela elle appréhendait le moment des en revoir lorsque Xadr devrait partir. Evaly toujours les yeux poser sur son ange, se demandait si lui aussi était triste à l’idée qu’ils se séparent à nouveau…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raos Helkar
Marchand Reconnu, niv 3
Marchand Reconnu, niv 3
avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 31/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: MAGIE: Dissimulation º Souffle Ardent º Contrôle du Feu ° ARTEFACT: Fixation ° Vision Nocturne ° Téléportation par la Matière
Armes: Katana / Traqueur / Shurikens / Protections de Taihl (pugilisme)
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mer 25 Avr - 0:24

"Laissez passer! Laissez passer!"

Arrivés en trombe par un portail magique, un groupe de Mage Blanc venait fraichement de débarquer en apportant avec eux trois corps dans un état lamentable dont deux couverts de sang de la tête au pied et agrémentés de morceaux de chair calcinée et autres agrégats spongieux s'apparentant à ce qui devaient êtres des morceaux d'organes. L'odeur pestilentiel du tout mêlé aux cris d'avertissement des médicastres en charge eurent vites raisons des infirmiers en poste prêt du portail. Des brancards furent amenés en vitesse et Raos fut déposé sur l'un d'eux, toujours inconscient mais avec une esquisse de sourire dessinée sur le visage. Le sourire d'un homme fou sans l'ombre d'un doute.

"Préparez une unité de soin intensif et ne laissez passer que les Archimages pour l'observation! Ils sont couvert de sang de dragon et visiblement d'organes, on ne sais pas quels effets cela pourrait provoquer, si c'est toxique ou non!"
"J'aménage deux zones de quarantaines Sir!"
"Et amenez de quoi les nettoyer dans les plus brefs délais. Appelez les Alchimistes en faction si ils veulent prélever des échantillons!"

Un véritable branle bas de combat s'organisa autour de Raos qui commença à ouvrir un oeil timide et encore vitreux. Le tumulte des voix autours de lui résonna dans son crâne et lui tira une grimace de douleur intense qui donna suite à un toussotement rauque puis à un crachat de sang sur la toge du médicastre à côté de lui. Des jurons furent poussés et les ordres continuèrent de fuser mais il n'en comprit pas un traitre mot. Bizarrement il continua à rire avec son air de dément en repensant au bordel qu'ils avaient foutu dans les entrailles du Dragon avec Masaku. Le ricanement lui rappela immédiatement qu'il avait des côtés sévèrement fêlées voir brisées, la hanche complètement cassée, l'épaule gauche démise et bien d'autres fractures encore non-identifiées. La vitesse et le mouvement du brancard fit tomber son bras gauche en poids mort lui remémorant ses innombrables brulures sur les mains et avant-bras.

"Mais qu'est-ce qu'il s'est passé?" demanda une infirmière surprise entrain d'installer la zone de quarantaine de Raos.
"Ils ont eu un Dragon. Et on ne sais pas trop comment, une équipe est restée sur place pour analyser la dépouille."

Un rictus de dégout assombrit son visage en voyant le corps de Raos s'installer sur le lit de l'auspice. D'autres conversations fusèrent autour de lui, si bien qu'en son fort intérieur il chercha la force d'articuler "Mais fermez là bordel!". Le légendaire caractère des Helkar restait en vigueur même aux portes de la mort. Puis soudainement on ne lui laissa pas franchement le choix: un homme se pencha sur lui et un halo verdâtre s'étendit de la paume de ses mains pour complètement couvrir la vision du Nomade. L'instant d'après il se retrouva complètement inconscient, endormi par une magie se rapprochant de l'anesthésie.

Puis la quarantaine s'anima pour de bon autour de lui: des paravents vinrent obstruer toute visibilité possible et des Mages Blancs dressèrent une barrière magique autour de la bulle de tissu entourant le lit du Nomade. La Magie purificatrice avait pour but d'éviter que toute toxicité se propage dans l'auspice et déclenche une épidémie chez les patients déjà blessés. Les études menées sur les Dragons et leurs propriétés restaient mystérieuses et la variété des créatures mythiques rendaient l'éventail des possibles bien plus large que prévu. Certains aides-soignants furent refusés lorsque les médicastres demandèrent de l'aide et, fidèle aux directives de l'homme qui avait prit Raos en charge, seul des Archimages purent pénétrer dans cette antre de soin.

Peu à peu il fut nettoyé, des échantillons furent prélevés sans vraiment savoir si il s'agissait de son sang ou du sang du Dragon, voir des deux, et les soins commencèrent. Des bandages lui furent posés un peu partout sur le corps, es os furent ressoudés un à un via une magie aussi efficace que douloureuse et un onguent aux tons mordorés enroba ses mains et ses bras. Ses habits quant à eux furent déchirés sans merci. Ses armes défaites, nettoyées et reposées juste à côté. Deux choses qui à elles seules allaient mériter que l'Héritier brule l'auspice dans l'élan de son réveil: ils n'avaient pas demandés la permission de ruiner ses tissus Nomade et encore moins de toucher à ses armes à lui! Mais heureusement pour ces Occidentaux qui se pensaient tout permis l'anesthésie était bonne et même si le subconscient du Nomade réalisa quelques spasmes au moment où les médecins s'acharnaient à défaire sa tenue d'Héritier, il n'était pas encore assez costaud pour le réveiller et le doter d'une force de colosse.
Une fois tout les dangers d'infection écartés, tant pour Raos que pour les probables effets secondaires du sang de Dragon, la quarantaine fut doucement relevée et l'unité de soin laissa la suite de l'observation aux infirmiers et autres médicastres.

Toujours inconscient, c'est un Raos quasi-momifié qui se tenait désormais ici. Maintenu au chaud par une épaisse couverture son corps bougeait tout juste avec ses lentes respirations et seul son visage aux traits fins semblait épargné de bandages, laissant place à sa cascade de cheveux de jais qui s'étalait longuement sur les draps blancs. Si ce qui ne tue pas nous rend plus fort, son réveil allait s'annoncer comme un second souffle de vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Guerisseur Expérimenté, niv 4
Guerisseur Expérimenté, niv 4
avatar

Messages : 4530
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 24
Localisation : Jamais au même endroit très longtemps mais vous avez des chances de me trouver à la Tour Céleste

Feuille de personnage
Pouvoirs: ~Magie Blanche ~ Bouclier de protection ~contrôle de l'électricité ~téléportation
Armes: ~une dague ~Amanda: une poupée
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mer 25 Avr - 8:46

Quand le dragon était tombé, Harmonie avait vu son cœur s'arrêter de battre pendant quelques secondes, elle avait eu peur pour les deux nomades mais quand le sable retomba sur le sol, elle les avaient aperçus allongés sur le sol, elle s'était alors précipité à leur côtés pour voir l'étendue des dégâts mais elle ne pouvait rien faire, ils étaient trop amochés, elle but alors la potion pour revenir à Bénécius où elle fit un rapport détaillé de ce qui s'était passé.

Le conseiller bénéfique avait alors envoyé deux équipe, une pour ramener les blesser et une autre pour s'occuper du dragon encore fumant. Il l'avait envoyé à l'hospice pour qu'elle s'y repose alors qu'elle voulait s'occuper des nomades, déclarant qu'elle n'avait rien grâce à eux. Mais il n'avait rien voulu entendre et l'avait mise dans une chambre. Quelques infirmières vinrent la voir et firent quelques tests, elle avait des blessures superficielles, le genre de blessures qui disparaissent vite mais c'était son mental qui inquiétait tout le monde.
Une mage blanche avait couru le risque de mourir pour se battre contre un dragon, des nomades encore ça passe mais un mage blanc. Était-elle folle? Ils finirent par se dire que c'était une bonne chose qu'elle y soit allé car de cette manière, elle avait put ramener ces pauvres hommes entre la vie et la mort.

Une journée passa où on lui demanda de se reposer, ce que fit la jeune fille. Quand elle se réveilla, elle aperçut enfin le sac posé au pied de son lit, elle l'attrapa et le regarda sous toutes les coutures, quand elle l'ouvrit et qu'elle passa sa main dedans, elle comprit rapidement de quoi il s'agissait: un sac sans fond, elle avait toujours rêvé d'en avoir un et c'était réalité. Elle déposa tout ce qu'elle possédait dans ce sac.
Un jeune médecin vint la voir et elle lui demanda comment se portait les autres, on lui déclara que les deux cas sérieux allaient s'en sortir mais qu'il leur faudrait beaucoup de repos, elle demanda si elle pouvait aller les voir. Elle était mage blanche et si les choses tournaient mal, elle savait quoi faire en attendant que les guérisseurs arrivent. Le médecin n'était pas sur mais il accepta tout de même.

Harmonie s'habilla d'une fine robe blanche par dessus laquelle venait s'ajouter un fin et long gilet tout aussi blanc, ses cheveux non noués flottaient sur ses épaules, elle passa d'abord voir Masaku puis s'arrêta dans la chambre de Raos. Il était une momie et c'était un peu de sa faute.
Elle prit une chaise dans la chambre et la posa près du lit, elle le regarda un moment puis posa son regard sur la fenêtre. Là, elle vit Mentali.
Comme il lui avait manqué, elle ouvrit la fenêtre, laissa entrer l'animal puis la referma. Elle lui expliqua tout ce qui s'était passé tout bas pour ne pas déranger le patient puis revint s'asseoir auprès du nomade. Elle resterait là jusqu'à ce qu'il se réveille.

Elle avait passé la matinée à ses côtés sans qu'il se réveille et avait décidé de passer dans les autres chambres pour voir si les patients de l'hospice n'avaient besoin de rien, elle laissa donc les nomades tranquilles et passa de chambre en chambre. Certains avaient besoin d'un oreiller supplémentaire, d'autres voulaient un verre d'eau. La jeune fille s'occupait donc comme elle le pouvait jusqu'à ce qu'elle entre dans une chambre.


-Excusez-moi. Avez-vous besoin de quelque chose?

Il y avait deux personnes, une femme allongée dans un lit et quelqu'un d'autre. Cette dernière personne, elle semblait la connaitre, elle aurait donné sa main à couper pariant sur le fait que ce soit Xadr. Et d'une voix assez basse, elle murmura le prénom:

-Xadr? C'est toi?

Avait-il lui aussi participé à cette folie? Avait-il eu affaire à un dragon? Où était-il venu voir la jeune femme sur le lit qui semblait être un peu dans le même état que les nomades. La jeune fille était entrée dans la chambre et avait refermée la porte sur laquelle elle s'appuyait, ne sachant pas vraiment quoi faire ou quoi dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cirdan Dödsfall
Bras droit, niv 4
Bras droit, niv 4
avatar

Messages : 8225
Date d'inscription : 19/08/2011
Age : 28
Localisation : Nomade je suis, errer c'est ma vie.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation ♦ Souffle Ardent ♦ Contrôle de l'Air ♦ Dunamys : Bouclier de Protection ♦ Tatouage de l'Héritier ♦ Aguenzia : Traverser la matière ♦
Armes: Déicilda, un katana et un luth? Dunamys, une fée.
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mer 25 Avr - 19:01

    Bon, il n’avait clairement pas risqué sa vie autant que ses comparses nomades mais avait eut son petit moment de gloire. Le reste n’avait été que du n’importe quoi de sa part, des erreurs de débutant. La peur du dragon avait-elle à ce pont altéré sa capacité à réfléchir de manière logique ? Pourtant, ce qu’il avait entreprit avait été fait selon lui, sur le coup, tout à fait dans l’ordre des choses… Au bilan des bilans, le Nomade des Vents avaient utilisé sa mana inconsidérément dès la première attaque, avait été mis hors jeu comme un vulgaire pion par l’électrocution. Avec cela, il avait été écarté du cœur de la bataille le temps de se remettre en place. Puis ce trou d’air qui avait manqué, si ses compagnons n’avaient pas eut de réflexe, de les tuer dans une chute vertigineuse et à la fin, se faire avoir comme un débutant par un coup de patte mal placé dont il ne conserverait qu’une « n »nièmes cicatrices, il n’était plus à ça prêt de toute manière. Vraiment pas très brillant…

    Enfin du moins pensait-il de son point de vue. Il n’eut même pas le loisir de voir Raos et Masaku sortir presque en charpie eux même d’un intérieur en charpie lui-même. Il s’inquiétait pour ses frères d’armes, ne s’étant rendu compte que trop tard de l’énormité de son geste de trou d’air contre le Dragon. Cela dit, toute cette bataille et cette course folle dans le désert avec Harmonie sur le dos l’avait épuisé et ce, même si cette dernière avait fait les premiers soins sur lui. D’ailleurs, ce ne fut qu’une fois qu’il entendit le dernier soupire du reptile géant qu’il tourna la tête pour apercevoir faiblement deux « choses » sortir de l’intérieur. Il soupira de soulagement, ils s’en étaient sortit saints et saufs enfin plus très saint et à la limite du sauf en réalité mais bon… Ils étaient en « vie » et c’était tout ce qui comptait… Cirdan retiendrait deux choses de cet affrontement : Il allait devoir redoubler d’effort pour apprendre à faire équipe correctement et aussi apprendre à maitriser ses pulsions quand la situation devenait critique.

    La cavalerie arriva ensuite, menée par Harmonie qui était allée les chercher. Le Nomade des Vents réalisa alors que la décharge, après que l’adrénaline de l’aventure soit redescendue, avait fait quelques dégâts internes bien fâcheux. Preuve en fut la gerbe de sang qui s’échappa par mégarde de sa bouche, maculant sa toge déjà bien tâchée. Cela donnait en même temps la réponse à la mage blanche concernant son état de santé. Mais elle ne pourrait pas faire grand-chose de plus pour lui, ce genre de magie plus internes n’étaient utilisées que par des mages assez puissants et spécialisés comme les hospitaliers par exemple. Sa blessure dans le dos qui plus était n’était pas tout à fait guérit même si la jeune mage avait fait tout son possible. Le Nomade des Vents fut bien vite prit par les secours même si son cas était vraiment, mais vraiment à milles lieux d’être aussi grave que celui des deux autres… pensait-il aussi alors qu’il ne connaissait rien de ce qu’il s’était passé à l’intérieur de lui… Peut-être même qu’il était dans le même état que le dragon à l’heure actuelle ? Ne riez pas, cela aurait pu être possible mais heureusement, ce n’était pas à ce point…

    Ils passèrent bien vite le portail de téléport dans le sens inverse pour se retrouver près de l’auspice. Cirdan, ayant eut des blessures plus légères, n’avaient pas eut besoin d’anesthésie, du moins au début mais lorsque les « sondeurs » eurent confirmation de l’état interne du patient, ils se ravisèrent bien vite et notre héro subit le même traitement que son confrère Raos pour la question de faire « dodo ». Ce ne fut pas trop le branle bas de combat pour le demi-elfe, il faut bien dire que son demi-penchant elfique jouait dans la balance du rétablissement mais pas autant qu’un sang pur. Cela dits, plusieurs organes vitaux avaient été touchés et brûlés par la décharge électrique puissante. Son foie avait prit cher et sa rate aussi, son estomac n’était pas dans un meilleur état non plus, quand les médicastres avaient essayés de le soigner à cet endroit là, n’osons pas dire ce qu’ils reçurent maculant leur blouse blanche. M’enfin, à force de magie et d’huile de coude, le Nomade était sortit d’affaire, il ne lui faudrait plus que quelques jours de repos histoire que tout en lui se remette en place correctement.

    Lorsqu’il ouvrit enfin les yeux, il se sentit pour le coup bien seul. Le blanc des murs agressait sa vision encore faiblarde. Bougeant légèrement pour se tourner vers la porte, il ressentit encore une fine douleur au niveau de sa cicatrice qui eut été une plaie béante causée par la griffe de la créature mythique. Mais ce qui l’inquiéta le plus, ce n’était ni ses affaires qu’il ne trouvait pas, il ne fit pas même attention à la récompense qui l’attendait sur sa table de chevet…Ce qu’il cherchait du regard avait bien plus d’importance à ses yeux que du simple matériel… Ses deux compagnons fidèles, où étaient-ils ? Ne parlons pas de Raos et Masaku mais de deux être plus petits et vulnérables… Soudain, il ressentit à ses pieds une chaire froide et écailleuse. Se faufilant sous le drap blanc, une forme filiforme le longeait pour remonter le long de son ventre. Daigho était donc saint et sauf et venait rendre visite à son maitre. Mais qu’en était-il de Dunamys ? Après la perte du bouclier, tout s’était tellement précipité qu’il n’avait pas pu faire attention à celle qui l’avait protégé tout ce temps. Si elle avait périt, il s’en serait alors voulu à mort. Le seul héritage vivant de son père et qui plus était, une amie fidèle maintenant…

    Faiblement, il se mit assis pendant que Daigho s’enroulait autour de sa taille comme une ceinture. Cirdan lui dit alors tout bas que pour cette fois, il ne le prendrait pas avec lui parce qu’il n’était pas sur de tenir debout avec son poids… C’est encore groguis et seul donc qu’il tenta de se mettre debout. Ses jambes étaient tellement engourdit de ne pas avoir fonctionnées depuis quelques jours qu’il tomba bien vite au sol, n’arrivant même pas à se porter… Le traitement qui lui avait été donné n’était pas non plus sans effets secondaires apparemment. Prenant appuie sur son arme qu’il trouva appuyée contre la table de chevet, sa fidèle canne des moments difficiles lui serait bien utile cette fois. Il était à demi courbé sur cette dernière, avec ses cheveux blancs, on aurait pu s’y méprendre, il avait l’air du vieillard qu’il était en réalité si l’on comptait le nombre d’années au compteur. Poussant faiblement la porte, il fut prit à revers par celle-ci, tombant à la renverse sur les fesses. Quelqu’un entra accompagné d’une espèce de berceau de bois roulant. Péniblement et aidé par la mage blanche assignée au secteur où Cirdan se trouvait et qui se confondait en excuse, il se pencha sur le petit nid.

    Il retrouva Dunamys sans un sale état. A vrai dire, d’elle, on voyait bien plus de blancs des bandages que de bleu de sa peau naturelle. Ses ailes, elles étaient toutes enrubannées minutieusement, c’était à se demander comment quelqu’un pouvait être aussi précis à faire des bandages sur une fée… Vraiment. M’enfin en réalité, Dunamys lorsque le bouclier avait disparu, s’était retrouvée piégée entre les pattes de l’animal agonisant, essayant de voler tant bien que mal pour éviter les coups violents. Elle y était arrivée un temps mais son épuisement avait prit le dessus, elle s’était alors écrasée littéralement sur une des pattes avant de l’animal et alors que l’explosion de Raos avait retentit, le souffle l’avait projetée dans le sable non loin de Cirdan. Quand les médicaux l’eurent trouvé, elle était pareille à une poupée de chiffon mais toujours en vie. Pauvre petite bête, heureusement que son corps de petite taille ne demandait pas beaucoup de déploiement de magie de soin mais il avait fallu être précis et minutieux pour pas l’endommager plus que cela. Elle avait déjà vécue du temps de Deici, une hospitalisation mais jamais aussi grièvement blessée… Soulagé, le Nomade se laissa tomber sur le lit, mort d’épuisement encore, refermant les yeux sur un nouveau repos… Visiblement, il n’avait pas assez dormi ou bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luccia
~Modo~Pacifiste, niv 3~
~Modo~Pacifiste, niv 3~
avatar

Messages : 835
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: - Capacité à se transformer en panthère des neiges - Contrôle des plantes - Traverser les matières ~ Guérison
Armes: - Arc elfique long - Fine épée d'argent
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Lun 30 Avr - 18:36


Luccia était affalée sur le sol, à tenter vainement de maintenir le dragon par les lianes et ce, jusqu'à son dernier souffle. Les côtes littéralement broyées par la patte du dragon à cause, indirectement, de l’électrocution effectuée par Morgane sans s'en rendre compte, l'elfe laissa tomber sa tête sur le sol lorsqu'elle sentit le poids de la majestueuse créature faire vibrer cette partie du désert lorsque ce fut la fin pour lui. Les flèches avaient donc enfin eu raison de sa vie. La druide s’efforçait de rester consciente, sachant qu'elles avaient réussi. Elles avaient réussi à collaborer pour vaincre ce dragon malgré leur différences. Mais qu'allait-il se passer maintenant ?


Le regard divaguant, Luccia aperçut un pan de robe rouge. La conseillère des mages rouges était là. Elle faisait sa constatation, puis la belle elfe se sentit transportée, transportée dans une atmosphère bien différente. Elle n'aurait donc pas le temps de féliciter ses alliées du jour, car déjà, on l'emmenait dans une chambre. Et puis, comme si elle en avait les capacités dans son état... Serrant les dents pour lutter contre cette douleur insoutenable, la druide s'efforça à rester encore de ce monde pour entendre ce qui se disait, savoir ce qu'il se passait... Cependant, elle ne pouvait pas être encore consciente aux yeux des soignantes, qui parlaient entre elles comme si elle n'était pas là.



« Ca y est, ils ont eu le deuxième dragon. »

« Ce sont eux, la deuxième cargaison ? »

« Oui... J'espère qu'ils ne sont pas autant amochés que les précédents... Mais j'ai peu d'espoir. »

« Pour elle déjà, la guérison va être très douloureuse... Il y a des os à réparer, donc tu connais le traitement. Ses côtes sont totalement fracassées. Je n'ose même pas imaginer comment elle s'est fait ça. »

« Faut dire que c'était un peu mission suicide. »

« Oui, mais il ont réussi. »

Luccia capta vaguement cet échange avant de se demander où étaient Neelhan, Samya et Morgane. Étaient-elles elles aussi à l'Auspice ? Les reverraient elle un jour ? Puis, elle réalisa de nouveau ce qui s'était dit au niveau des soignantes... le deuxième dragon ?! Alors comme cela il y en avait eu un premier ? Il y avait donc eu un autre groupe de combattant ailleurs ? Immédiatement, Luccia envisagea la possibilité qu'il y ait de ses connaissances dans ce groupe, et que celles-ci auraient été blessées vu l'ampleur du combat. Mais ce n'était pas ce genre de coup de stress qui était bon pour se ménager dans son état. Cependant, pour se rassurer, elle articula faiblement, à l'attention des soignantes autour d'elle, et toujours les yeux fermés :

« Des... morts ? »



Les deux femmes la regardèrent avec surprise, puis, l'une d'elle annonça d'une voix rassurante :



« Non, dieu soit loué, il n'y a aucun mort. Mais... »

La druide ne put capter la suite... Sa lutte contre l'inconscience pris fin. La douleur que lui procuraient ses cotes était trop intense pour qu'elle la subissent plus longtemps. Sa respiration se fit très faible, presque inexistante, c'est pourquoi les quelques mots « Des renforts ! » résonnèrent dans tout l'Auspice.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xadr Dagon
Rôdeur, niv 4
Rôdeur, niv 4
avatar

Messages : 4749
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 23
Localisation : Vagabondé c'est comme une seconde nature pour l'homme pour moi c'est mon quotidien

Feuille de personnage
Pouvoirs: la vitesse accrue, l'éveil, traverser la matières, controle de l'électricité
Armes: épée longue elfique et arc composite a deux branche. Nits une épée courte.
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mar 1 Mai - 16:19

Xadr continuait à caressé les cheveux d'Evaly avec douceur et tendresse. Toujours le sourire qu'il lui avait réservé au lèvre. Ils étaient bien la tout les deux, quoi que Evaly ne devait pas se sentir aussi bien que ça avec ses blessures. Il n'y avait aucun danger qui pourrait venir les déranger a part peut être une infirmière, mais c'était le genre de danger qui était gérable en lieu et en l'heure. Aucun garde ne viendrait déranger des blesses et pour se qui était des mages noir, des aigrefins, des chasseurs de primes et tout les autres menace et bien ils n'attaqueraient pas dans se lieu ou du moins Xadr l'espérait. Les moment qu'il pouvait passer avec Evaly était rare alors il voulait pleinement en profiter. Pourtant il y avait un problème. Evaly elle était en train de partir. Non pas physiquement mais mentalement.

Il la secouait légèrement en répétant son nom. Aucune réaction. Il commençait a s'inquiété et c'était rare que cela arrive. La peur de la perdre commençait a faire son apparition. Xadr avait déjà vue des hommes et des femmes mourir alors que leur blessure était en bonne vois de guérison, mais si l'esprit ne voulait pas guérir le corps ne guérissait pas alors. Il était prêt à se lever et a aller chercher de l'aide quand elle revenait a elle. Evaly se relevait d'un coups du lit comme une personne qui avait été sous l'eau et qui revenait enfin à l'air frais. Xadr passait son bras dans son dos pour éviter qu'elle ne se recouche trop brutalement. Il la laissait reprendre ses esprit et de l'air aussi. On pouvait clairement voir la panique en elle. Elle essayait de se remettre de son choc et de faire comme si tout aller bien , mais elle savait très bien que Xadr se doutait qu'il y avait un problème. Donc elle lui racontait se qui venait de se passer.

On pouvait clairement voir le calme revenir chez Xadr et l'inquiétude disparaître. Son sourire était revenu. Et voila qu'elle se posait a nouveau des question sur son passé. Comme quoi quand on croit qu'on l'a laissé derrière soit il revient au triple galop. Devant les questions d'Evaly. Xadr gardait son sourire mais sa voix était devenu un peu plus sérieuse.

"Ne t'inquiété pas du pourquoi et du comment pour l'instant Evaly. Tu as absolument besoin de repos je n'ai pas envie de te retrouvé morte parce que tes blessures se seront mal soigné. Je ne sais pas pourquoi tu as tout oublier tu pose la question un peu à la mauvais personne. Tu as peut être eu un coup sur la tête qui t'as fait perdre la mémoire ou un mage te la effacer. Il y a tant de possibilité."

Il commençait à glousser. Pour lui l'âge d'une personne ne voulait plus rien dire. Il avait remarquait qu'a force de vieillir il n'y avait plus vraiment prêter attention.

" Pour ton âge qu'elle importance. Que veut dire l'âge d'une personne juste que sa fait longtemps qu'elle est sur cette terre. Voila la seul et véritable chose que l'âge veut dire. Sinon il ne signifie rien. Dans tout les cas c'est mon avis ma belle. Pour se qui est de pourquoi ton passé revient te tourmenté maintenant."

Xadr tapotait en douceur du doigt la tête a Evaly.

"Peut être que la douleur plus le choc que tu as enduré on réveillé certaine de tes souvenirs latent, mais se n'est pas une raison pour commencer a s'inquiété et a mettre sa santé à mal Evaly."

Voila il lui avait bien dit de reposé quoi qu'il arrive. Il ne voulait surtout pas la retrouver morte quelque part. Elle s'excuser pour l'avoir surprit et lui serrait la main avec plus de force. A première vue elle était encore sous le choc. Xadr n'avait pas dans la tête de partir. Telle qu'il connaissait Evaly, elle essaierait de partir chercher se que son passé lui voulait dé que Xadr serait partie.

"Détend toi et repose toi ne me force pas a t'attaché au lit et a faire le gué pour être sur que tu te repose."

Sur ses mots il l'embrasait avec toute la tendresse et la passion qu'il avait garder toujours aussi vive que depuis leur rencontre à l'arène. Avec la porte de fermait et la salle insonorisé, Xadr et Evaly n'avaient pas entendu le boucan d'enfer qu'avait fait le retour des chasseurs de dragon. C'était aussi avec une légère surprise que Xadr entendait la porte de la chambre s'ouvrir. Après tout ils avaient demandait à ne pas être déranger. Il était prêt a répondre à la personne que tout aller bien, quand celle ci l'appeler par son prénom. La dessus Xadr se disait bien qu'il avait déjà entendu cette voix.

Il se retournait vers la nouvelle venu, tout en restant assis auprès d'Evaly.

"Harmonie Eclat qu'elle heureuse surprise de voir ma protégé dans ses lieux mais après tout pour une mage blanc, ce n'est pas étonnant."

Il souriait à Harmonie ce n'était pas le sourire remplit d'amour qu'il réservé à Evaly mais un sourire de joie et de surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mer 2 Mai - 8:27

Plus que jamais Neelahn mobilisait toute son énergie et toute sa volonté comme si sa vie en dépendait. Jamais elle n’eût l’impression d’avoir autant lutter. Pourquoi était-ce donc si compliqué ? Jadis, cela semblait pourtant si facile…

* Réveille-toi, réveille-toi… * n’arrêtait-elle pas de se dire.

Elle ne s’était même pas demandée pourquoi elle tenait absolument à ouvrir les yeux mais il fallait qu’elle voie ce qu’il y avait autour d’elle. L’esprit embrumé, elle s’efforçait à ne pas abandonner le combat alors que tout son corps n’aspirait qu’à se reposer. Pendant un bref instant, sa conscience se demanda pourquoi elle agissait ainsi mais têtue comme une mule, Neelahn continuait à essayer d’ouvrir ses yeux pour les refermer définitivement après avoir vu un voile blanc…

***


« Grrr… ! »

Tigrou était penché sur elle. Son museau frôlait son nez et ses yeux qui, à cette distance, paraissaient si grands, firent sursauter Neelahn.
Ses yeux aperçurent alors le plafond le plafond blanc et y restèrent collés pendant plusieurs secondes (mais qui, pour l’elfe, sembla durer une éternité). Avec beaucoup de difficulté, elle essaya de rassembler ses souvenirs. Que faisait-elle ici ? Faisait-il encore nuit dehors ? Mobilisant toutes ses forces, elle peinait à se rappeler des derniers évènements et après avoir réfléchi pendant ce qui lui semblait être des heures, elle ne parvînt finalement qu’à identifier qui était cette grosse masse poilue qui la fixait comme si elle était une demeurée. Mais ça, elle l’avait su reconnu aussitôt qu’elle avait ouvert les yeux…
Quant aux restes, cela resta une énigme…

***

Neelahn ne se souvenait pas comment elle avait atterri dans l’Auspice. D’ailleurs, c’était la première fois qu’elle se faisait soigner dans cet endroit. Elle y rencontra des jeunes femmes qui lui expliquèrent ce qui lui était arrivée pendant qu’elle s’empiffrait de pain, de fromage et de soupe. L’elfe avait l’impression de ne pas avoir mangé depuis des années si bien qu’elle se sentait capable d’avaler tout un grenier si elle avait eu la possibilité. Cependant, les soigneuses veillèrent à ce qu’elle n’engloutisse pas trop de nourriture. A la vitesse à laquelle elle avalait son pain et buvait son eau, elle ne tarderait pas à mourir étouffer.

« Vous avez survécu face à un dragon. Après ça, vous n’allez tout de même pas nous quitter par simple excès de gourmandise ! » s’écria une des soigneuses pendant que ses consœurs riaient aux éclats.

Ramenées à la raison, Neelahn tenta de se calmer. Posant sa cuillère à côté de son bol, elle posa alors toute une série de question. Pendant combien de temps avait-elle dormi ? Où étaient passées les aventurières qui l’avaient accompagné ? Avaient-elles pu vaincre le dragon au final ?
Neelahn ne se souvenait pas d’avoir été gravement blessé comme Luccia. Pourtant, elle avait l’impression qu’on lui martelait le crâne. Ses jambes et ses bras lui faisaient mal et elle était recouverte de bleus… D’ailleurs, à ce propos, on lui dit que ses douleurs partiraient rapidement si elle consentait à dormir encore un peu. Cependant, à la question de « pendant combien de temps ai-je déjà dormi ? », personne ne voulu lui répondre comme si on craignait qu’elle ne se lève de son lit car elle aurait jugé satisfaisant le temps qu’elle avait passé au lit. Après tout, depuis que Neelahn s’était réveillée pour de bon, elle n’arrêtait pas de parler et de gesticuler dans tous les sens.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mer 2 Mai - 19:40

Evaly écoutait Xadr lui parler, mais même après de nombreux efforts l’étoile n’arrivait pas à se calmer. Son cœur battait à toute vitesse, son souffle était court… Son esprit aussi agiter qu’un océan subissant la tempête, cherchait en vain des réponses à ses questions… mais c’était le vide, le néant. La jeune femme essayait de se concentré sur ce que lui disait son ange, mais c’était impossible, sa concentration volant en éclat au bout de quelques seconde, pour rebasculer sur ses idées noires.

Elle avait beau entendre ses mots, ils ne s’imprimaient pas en elle. La jeune femme était à bout de nerf, fatiguer de toujours devoir lutter contre l’envie de pleurer, contre l’envie de se jeter d’un pont sous prétexte que sa vie n’a aucun sens. C’était bien beau de sourire et de faire comme si tout allait bien… Mais si on creusait un peu en profondeur, tout ce que l’on remarquerait c’est une femme briser, incapable de se relever, tremblante de peur recroqueviller sur elle-même dans un côté sombre d’une pièce.

La Chroniqueuse se rendait de plus en plus compte à quel point elle ne savait rien sur elle-même… Peut-être était une guerrière avide de sang, ce qui expliquerais sa facilité pour tuer…Ou peut-être était-elle une folle à double personnalité, ou juste une femme banal sans maison ni famille…

L’étoile sursauta en senti qu’on lui tapait gentiment sur la tête… Ce geste la fit immédiatement revenir dans le moment présent. Evy mit quelques secondes à retrouver ses marques, à reprendre conscience d’où elle était, pourquoi et avec qui… Il lui fallut encore quelques secondes supplémentaires pour reprendre le fil de la conversation et des évènements. La réflexion de Xadr lui arracha un sourire malgré elle…

Il avait vraiment l’art de la rendre heureuse, ce qui n’était pas vraiment tâche facile. Puis il l’embrassa avec douceur et passion à la fois. Evaly fermait les yeux, se laissant bercer par son amour, essayant de faire abstraction de la douleur qui lui fendait le cœur ! Un sentiment de sécurité l’envahie, un sentiment qu’elle n’éprouvait que lorsqu’elle était dans ses bras…

Evaly eut un léger sursaut lorsqu’elle entendit la porte s’ouvrir puis une voix féminine… La jeune inconnue connaissait Xadr, et il la connaissait aussi… C’était sa « protégée », mais qu’est-ce que tout cela voulait dire ! Qui c’était cette fille ? Qu’est-ce qu’elle faisait là ? Et surtout qu’elle était sa relation avec Xadr ? Privé de son empathie, Evaly se sentait un peu menacer… Encore plus de questions se bousculaient dans son esprit !

C’était donc les yeux remplis d’incertitude et de questionnement qu’elle regardait la scène. La jeune femme ne comprenait plus rien, mais alors plus rien du tout ! Evaly posa sur Xadr un regard qui demandait des explications… Ensuite elle balaya du regard la demoiselle qui était entrée dans la chambre. Evy ne se sentait pas très à l’aise, déjà elle se trouvait dans une tenue pas très présentable, encore heureux que ses bandages cachaient sa poitrine…

-Xadr je ne comprends plus rien… Qui est cette demoiselle ? Qu’est ce qui se passe ?

Evaly sentit la panique l’envahir… C’était souvent ce qui se passait lorsqu’elle perdait la maitrise de la situation. Et c’était exactement ce qui se passait en ce moment. L’étoile était complètement perdue ! La jeune femme ne put s’empêcher de serrer un peu plus fort la main de Xadr… le sentiment de sécurité qu’avais réussis à gagner Evy avait totalement disparut ! Sans son empathie, la Chroniqueuse était incapable de comprendre et de sentir les émotions et sensations de son entourage.

-Mademoiselle, excusez-moi, je vais vous paraitre impolie…Mais qui êtes –vous ? Et que faites-vous ici ?

La jeune femme ne voulait pas paraitre impolie ni agressive envers l’inconnue… C’était d’ailleurs pour cela qu’elle lui parlait d’un ton doux et gentil, auquel elle ajouta un petit sourire, c’était tout ce dont elle était capable pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Guerisseur Expérimenté, niv 4
Guerisseur Expérimenté, niv 4
avatar

Messages : 4530
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 24
Localisation : Jamais au même endroit très longtemps mais vous avez des chances de me trouver à la Tour Céleste

Feuille de personnage
Pouvoirs: ~Magie Blanche ~ Bouclier de protection ~contrôle de l'électricité ~téléportation
Armes: ~une dague ~Amanda: une poupée
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mer 2 Mai - 20:32

Harmonie était adossée à la porte ne sachant pas quoi faire, elle rencontra le regard de Xadr qui semblait heureux de la voir mais qui ne semblait pas plus étonné que cela de la voir en blanc. Elle, elle était totalement perdue. Derrière lui se tenait une femme, blessée qui lui tenait la main fermement. Etaient-ils ensemble ? Si oui, cela était une bonne nouvelle pour le rodeur. Harmonie resta à la porte, ne pouvant rien dire ni bouger jusqu’à ce qu’elle remarque que la femme s’agitait, ne comprenant pas la situation.
Elle sentait qu’elle allait avoir des choses à dire.


-Tout d’abord calmez-vous. Si vous bougez de trop, vous ne guérirez jamais. Je pense pouvoir dire sans trop me trompez que vous êtes partis pour une mission suicide et en voici le résultat. Vous êtes tous plus ou moins dans le même état. Il n’y a que moi qui n’aie que de fines égratignures.
Pour ce qui est de qui je suis, je me nomme Harmonie et je suis mage blanche. J’étais allée combattre un des dragons et on m’a envoyé ici, n’étant pas si blessée j’ai décidé d’aider les mages travaillant ici en passant de chambre en chambre voir si les patients avaient besoin de quelque chose.


Harmonie s’approcha du lit et en fit le tour pour se trouver de l’autre côté de Xadr. Elle posa une main sur la poitrine de la jeune fille te ferma les yeux, une lumière éblouissante apparut entre le corps de la jeune femme et la main de la fillette. Un peu de magie bienfaisante, ne pouvait pas faire de mal, cela apaiserait ses douleurs pendant un moment.

-ça va mieux ? demanda-t-elle en s’appuyant contre le mur près du lit et posant une main sur son front.

Ce dernier était brulant. Il ne manquait plus que cela, elle avait de la fièvre. Comment avait-elle pu tomber malade ? Peut être en ne restant pas coucher comme les mages lui avaient conseillée. Ils savaient ce qu’ils faisaient et bien qu’elle ait récupéré son énergie en l’utilisant intensément comme elle venait de faire, elle se mettait en danger. Mais ce trouble, elle le cacha en passant sa main dans ses cheveux afin de les remettre derrière son oreille. Elle tourna la tête vers la jeune femme et lui fit un sourire. Non, elle n’était pas son ennemi mais une alliée car les amis des amis sont nos amis et puisqu’elle semblait très proche de Xadr, Harmonie n’avait aucune raison de la craindre.


-Je suis contente que tout rentre à la normale.

Elle se pencha à l’oreille d’Evaly et lui murmura :
-Prenez soin de lui, c’est un homme bien qui m’a remis sur le droit chemin, il mérite d’être heureux.
Et puis à haute voix, elle déclara :
-Bon et bien je vais vous laisser tranquille tous les deux. Si besoin est, vous me trouverez quelque part dans l’Auspice, je n’en sortirais pas avant que trois nomades soient aptes à partir. Je repasserais peut être plus tard voir comment vous allez.

Elle courut jusqu’à la porte et la referma tout doucement derrière elle. Elle passa de nouveau de chambre en chambre, elle tomba sur une femme en bandelette, elle aussi. Combien de personne étaient parties dans cette folle histoire de dragon ? Beaucoup trop à son goût surtout quand on voyait les dégâts occasionnés. La jeune femme dormant profondément, Harmonie referma la porte très doucement afin de ne pas la réveiller et passa à une autre chambre. Là, elle aperçut une elfe blonde étendue sur lit. Harmonie entra, ferma la porte derrière elle et une main sur la poitrine, elle s’avança près du lit stressée. Elle y reconnue Neelahn. Elle se laissa tomber à genoux, les mains posées sur le rebord du lit, des larmes venaient à ses yeux.

Elle voyait ses amis dans un état pitoyable et cela n’était du qu’à cause d’un dragon qu’est ce que ça donnerait quand ce serait la guerre car elle en était sûre, il y aurait encore au moins une guerre sur Nel Beraid. Entre temps, elle se serait fait encore de nouveaux amis et de les voir tombés sur le champ de bataille, elle ne pouvait pas en supporter l’idée. Alors d’une voix faible et répéta la même question inlassablement : pourquoi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samya Tolmed
Mage, niv 2
Mage, niv 2
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 30/12/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Magie Elémentaire de la terre ¤ Herboristerie ¤ Réflexes accrus
Armes: Epée courte ¤ Arc court
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mar 8 Mai - 10:27

    Dormir... dormir dans un sommeil profond. C'était la seule chose qui importait à Samya. Elle avait puisé dans ses dernières forces pour achever le dragon et n'était même pas certaine d'avoir réussi. En effet, elle avait vu des étoiles de partout dans son champ de vision, et ne s'était même pas sentie partir. C'était ça être mort? non impossible, elle n'était pas morte, elle entendait encore ce qu'il se passait autour d'elle. Encore pire : elle parvenait toujours à penser.

    Dans un sursaut, elle prit consciente qu'elle était encore bien vivante. Elle se reveilla alors et s'assit dans... dans un lit. La dernière fois qu'elle avait les yeux ouverts, elle était dans le désert. Mais qu'importe, elle était bien vivante. Sa première préoccupation était de savoir ce qu'il en était de ses compagnons et si le dragon avait bien été achevé. On l'a rassura tout de suite en la priant de rester allongée. Ses compagnons étaient bien toutes ici et en bonne santé. Enfin, hormis ressentant une grande fatigue, elles étaient bien vivantes.

    Samya tenta de se lever pour aller les voir mais un membre de l'hospice l'obligea à rester dans son lit. Cela commençait à être pénible. Elle était bien vivante, en forme et tout, même pas fatiguée après la nuit (ou les nuits?) qu'elle venait de passer et on l'obligeait à rester dans ce lit.

    "Vous êtes certains que je n'ai rien? car à la façon dont vous me regardez..."

    "Vous n'avez rien de grave mais vous avez besoin de repos. Votre jambe s'est cassée lorsque vous êtes tombées et vos muscles ont besoin d'être relâchés encore quelques heures."

    Une jambe cassée... belle veine. Vaincre un dragon et se casser la jambe à la fin du combat. C'était tout Samya ça! Elle accepta avec regrets de rester dans ce lit avant de rejoindre les autres combattantes. Apparemment, un autre groupe était également parvenu à tuer un dragon. Ils allaient avoir du boulot à l'Hospice... mais au moins Nel Beraid était hors de danger.

    Elle espérait pouvoir bientôt revoir ses camarades de combat. Elle espérait notamment que Neelahn était en forme. Même si elle ne connaissait que la druide au départ, cette épreuve lui donnait envie de revoir les autres et surtout de voir si elles allaient bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mer 9 Mai - 9:21

Ce n’étaient pas les « pourquoi ? » d’Harmonie qui réveillèrent Neelahn mais les rugissements de son tigre. En effet, celui-ci avait sauté sur son lit – écrasant un peu ses jambes, au passage – et affichait un air menaçant. Comme la mage blanche ne faisait pas parti de ceux qui s’étaient occupé à soigner Neelahn, il s’était montré méfiant. Mais, très vite, il donna l’impression d’avoir reconnu le visage angélique d’Harmonie et retourna faire sa sieste – en restant cette fois-ci aux pieds de son amie -.
Ouvrant les yeux, la druidesse tourna la tête vers celle qui pleurait près d’elle. Elle mit quelques secondes avant de pouvoir mettre un nom sur ce visage familier. D’ailleurs, pendant toute la durée où elle réfléchissait, Neelahn se sentait complètement ridicule. Était-elle si fatiguée au point de ne plus pouvoir reconnaître ses amis ? Alors, lorsqu’elle retrouva son identité, l’elfe poussa un petit soupir de soulagement. Elle n’était pas encore devenue folle. Tout allait bien.

« Pourquoi quoi ? » murmurra-t-elle.

Comme on lui avait dit qu’elle allait bien, Neelahn n’avait donc pas jugé nécessaire de contester les propos des guérisseuses. Après tout, elles faisaient leur métier et l’elfe ne voyait pas pourquoi elle aurait eu à douter d’elles. Mais en voyant la sale mine d’Harmonie, la druidesse commença à se poser des questions. Avait-elle un membre amputé ? Couvrait-elle une maladie incurable ? Tâtant chaque partie de son corps, Neelahn s’assura qu’elle pouvait faire usage de ses bras et de ses jambes. Une fois la vérification faite, elle se demanda ce qui n’allait pas chez elle. Elle se sentait bien – très fatiguée mais sinon, tout allait très bien !.

« Euh… je ne suis pas morte, tu sais… »

La première fois que Neelahn avait ouvert les yeux à l’Auspice et qu’elle avait été en mesure d’écouter ce qu’on lui disait, les guérisseuses l’avaient informé qu’elle avait dormi pendant une journée entière. Peut-être était-ce donc pour cette raison qu’Harmonie ne cessait de pleurer ? Peut-être, en la voyant allongé dans ce lit avec les yeux clos, elle avait pensé qu’elle était morte ?
En songeant à cela, Neelahn se mit à éclater de rire. Il lui en fallait plus pour ça ! Tapotant doucement la tête de la mage blanche avec sa main, la druidesse s’empressa de la rassurer. Il ne servait à rien de pleurer pour elle ! Les guérisseurs s’étaient très bien occupés d’elle. Elle était chouchouté, on lui donnait pleins de bonnes choses à manger et on venait souvent s’enquérir de son état – et lui donner pleins de remèdes dégoûtants à boire en prétextant que c’était pour mieux la requinquer.

« Il était immense le dragon ! C’est la première fois de ma vie que je voyais ce genre de créature. Il crachait d’immenses flammes ! Ah la la ! Si tu avais vu comme il était beau ! Mais bon, il voulait nous bouffer. Il menaçait de réduire Nel Beraid en cendre alors il a fallu le tuer. Je me demande s’ils ont gardé sa carcasse. Elle doit avoir d’immenses propriétés, j’en suis sûre.»

Maintenant qu’elle avait trouvé quelqu’un pour écouter son récit épique, elle n’allait pas se priver pour lui narrer les moindres détails de son aventure. Tout en lui racontant ses exploits, Neelahn mimait de grands gestes à l’aide ses bras engourdis. D’ailleurs, rapidement trop fatiguée, elle dut se résoudre à simplement se contenter de parler mais cela ne l’empêchait pas de continuer son récit d’un air enthousiasme.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Guerisseur Expérimenté, niv 4
Guerisseur Expérimenté, niv 4
avatar

Messages : 4530
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 24
Localisation : Jamais au même endroit très longtemps mais vous avez des chances de me trouver à la Tour Céleste

Feuille de personnage
Pouvoirs: ~Magie Blanche ~ Bouclier de protection ~contrôle de l'électricité ~téléportation
Armes: ~une dague ~Amanda: une poupée
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mar 15 Mai - 10:51

Harmonie pleurait sans pouvoir s’arrêter, elle était désemparée face à tous ceux qu’elle connaissait. Certains se trouvaient là à l’Auspice et dans un état pitoyable, seule elle avait été épargnée, c’était pour cela qu’elle se posait la question pourquoi, mais aussi pourquoi attirait-elle le malheur sur ceux qui croisaient sa route ? Neelahn se réveilla et voulut la rassurer en lui disant qu’elle n’était pas morte.
Harmonie releva alors la tête et se jeta dans ses bras. Ce qui n’est pas très recommandé au vu des blessures qu’elle avait mais la jeune fille en oubliait la sécurité, elle avait eu si peur que cela soit plus grave mais non, les guérisseurs de l’Auspice étaient formidables. Un jour, elle arriverait à leur niveau, un jour, oui.


-Mam… Neelahn, désolée. Je voulais pas te réveiller, désolée.

Elle continuait de sangloter mais tentait d’intérioriser ses larmes, elle devait s’arrêter et contrôler ses sentiments. Et puis son visage passa de la tristesse à la stupeur. Alors comme cela, Neelahn aussi avait rencontré un dragon ? Mais combien étaient-ils à terroriser les populations ? Elle la laissa parler, lui racontant comment cela c’était passé. Harmonie ne pouvait pas ouvrir la bouche, elle n’y arrivait pas et puis elle finit tout de même par dire :

-Alors toi aussi tu en as rencontré un ? Je suis heureuse que tu sois en vie. Si tous ceux de ton groupe sont dans le même état que toi, alors je peux dire que vous avez eu plus de chance que nous. En ce moment, Raos, Masaku et Cirdan sont entrain de dormir afin de récupérer leurs forces et leur santé. Et je n’ai rien put faire, à vrai dire j’ai plus été un poids qu’autre chose.

Harmonie venait de parler, la tête baissée, elle sentait qu’elle allait en prendre plein la figure, elle ne savait pas pourquoi mais elle le sentait. Comme les animaux sentent quand le danger se rapproche, la mage sentait quand elle allait se faire crier dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mer 16 Mai - 9:42

Souriant de plus belle, Neelahn se voulait réconfortante. Elle n’en voulait pas à Harmonie de l’avoir réveillée, au contraire ! Il lui en aurait un peu voulu si la mage blanche ne l’avait pas fait. Elles auraient ainsi perdu une occasion pour se voir à nouveau. L’elfe aimait bien la demoiselle. Elle lui était fort sympathique.
Harmonie lui révéla qu’elle aussi avait eu à affronter un dragon. Neelahn connaissait Masaku et Cirdan. Quant à Raos, ce nom ne lui disait strictement rien. Elle fut bien contente d’apprendre que la mage blanche avait eu l’occasion de voir à quoi ressemblait un dragon en chair et en os. N’était-ce pas un animal fabuleux ? Un rapide coup d’œil en direction de la demoiselle lui fit cependant comprendre qu’Harmonie n’avait pas passé un agréable moment durant cette aventure. Il en était sûrement de même pour tout le monde, même pour Neelahn qui n’arrêtait pas de s’extasier sur chacun des détails qu’elle fournissait à propos de son périple.

« Tu devrais te reposer. Après avoir bien dormir, tu verras les choses sous un autre angle. Moi, quand je manque de sommeil, je sais que j’ai tendance à déprimer. Des fois, je me mets à pleurer sans aucune raison. »

La druidesse éclata ensuite de rire après avoué cela. Même si elle ne le prononça pas tout haut, elle espérait qu’Harmonie garderait ce petit secret pour elle.
Levant les yeux vers l’armoire, elle y aperçu qu’un sac de velours y pendait. Intrigué, elle marcha à quatre pattes sur son lit pour aller voir ce qu’il contenait. Arrivée à son extrémité, Neelahn tendit son bras et s’écroula sur le sol. Immédiatement, elle se releva comme si rien ne s’était passé. Après s’être saisi du sac comme d’un paquet de friandises, elle se dépêcha de rejoindre ses couvertures sur la pointe des pieds. Une fois confortablement adossée contre ses oreillers, elle ouvrit le sac comme s’il s’agissait d’un coffre qui contenaient des pierres précieuses et des pièces.

« Tu crois que c’est pour moi ? En tout cas, c’est vraiment joli. »

Laissant pendre le collier sur son index et son majeur, Neelahn le contempla sous tous les angles. Elle l’approcha ensuite vers Tigrou pour que celui-ci puisse l’admirer de plus près. D’une simplicité extrême, on aurait dit qu’il avait été fait en peau de dragon mais les évènements récents avaient peut-être pu jouer un petit tour à Neelahn. Elle finit tout de même par se rappeler que c’était une guérisseuse qui avait pendu le sac de velours à l’armoire. En se souvenant de cela, l’elfe se rappela également que la jeune femme lui avait dit qu’elle pourrait l’ouvrir une fois qu’elle irait mieux. Il s’agissait d’une petite récompense pour avoir apporter sa contribution à l’attaque contre les dragons.

« Il me va bien ? »

Neelahn venait d’accrocher le bijou sur son cou et tournait le buste vers Harmonie. Tigrou avait si mauvais goût pour ce genre de chose qu’elle préférait ne même pas demander son avis.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cirdan Dödsfall
Bras droit, niv 4
Bras droit, niv 4
avatar

Messages : 8225
Date d'inscription : 19/08/2011
Age : 28
Localisation : Nomade je suis, errer c'est ma vie.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Dissimulation ♦ Souffle Ardent ♦ Contrôle de l'Air ♦ Dunamys : Bouclier de Protection ♦ Tatouage de l'Héritier ♦ Aguenzia : Traverser la matière ♦
Armes: Déicilda, un katana et un luth? Dunamys, une fée.
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mer 16 Mai - 15:33

    Cirdan s'était rendormi, une journée nouvelle passa d'ailleurs pendant son sommeil. Vraiment il avait été épuisé ou bien c'était là simplement un contre-coup de la médecine occidentale ? Ah s'il avait été chez lui dans son clan, il aurait été sur pied en moins de deux, enfin, c'était ce qu'il pensait... Il faut dire que pour un Nomade, ce qui soigne le mieux, c'est la médecine Nomade, logique vous allez me dire non ? Et bien pas pour les occidentaux qui pensaient le contraire, prenant la méthode du désert comme une bêtise de vieux remèdes de grand-mère inefficace. Un jour la médecine Nomade et la culture Nomade serait reconnue dans le monde entier... Ahah mais revenons à nos moutons. Cependant, il y avait bien plus important à traiter qu'une simple différence de culture... Voilà que dans son sommeil, un nouvel épisode de sa vie passée refaisait surface... S'il fallait qu'il soit dans cet état là pour retrouver un nouveau fragment de sa mémoire, il n'en avait pas finit alors...

    Cela se passait toujours dans cette espèce d'Herboristerie étrange mais sans aucune senteur, chose encore plus étrange d'ailleurs, avec une elfe aux cheveux blancs. Il savait maintenant que cette elfe était sa mère, de part les informations que Dunamys lui avait fournis, mais il ne pouvait toujours pas voir son visage, un visage qu'il aurait tant voulu voir... Mais un élément, qui fit que ce rêve était allé plus loin que les autres, le fit réagir, une voix lui disait « Tu vois, ça c'est ta mère ». Dans ce rêve étrange, Cirdan s'était reculé pour voir que cette vision n'était en fait qu'une sorte de dessin animé. C'était la première fois qu'il avait enfin le fin mot de l'histoire de son rêve du passé. Si tôt cette réponse fournie, il fut de nouveau réveillé. La chambre était toujours aussi éblouissante de blanc immaculé. Il dut à nouveau plisser les yeux pour pouvoir y voir quelque chose....

    Ses bras et ses jambes, ses membres en général et même son corps en général semblaient aller mieux encore. Ainsi, comme l'on dit, un repos bien mérité cela avait été pour notre gaillard. Le demi-elfe se tourna de coté pour voir le berceau de bois mais ne vit rien. Il ouvrit de grands yeux ronds. Il craint soudainement le pire, une sorte de vague de panique envahit son esprit avant qu'une petite voix résonna derrière son oreille. Il sentit alors une légère pression sur son épaule, passant sa main fébrilement, il tâta et... Oh surprise ! Devinez qui était à nouveau sur son épaule ? Une Dunamys qui paraissait en plein forme. Enfin, il sentait encore quelques bandages par-ci par là mais beaucoup moins que le jour précédent quand il l'avait vu revenir du billard. Mais que disait-elle au juste ? Et bien juste ceci pour bien enfoncer le Nomade des Vents dans son air plus ridicule que stupide de stupeur :



    « Bah alors gros bêta ! Qu'est ce que tu nous fais comme tête d'enterrement alors. Ça te fait si peu plaisir que ton enquiquineuse de fée soit en bonne état de marche ? Hihi »
    Elle éclata de rire alors qu'elle se lovait contre son oreille. Heureuse de retrouver son nouveau maitre. Au final, elle avait bien apprit à l'apprécier son nouveau propriétaire, rien comparé à l'amour qu'elle avait et qu'elle a toujours pour son défunt maitre Deici mais c'était à dénoter tout de même. Un très fort lien les liaient en réalité, elle était le seul pont entre son passé et son présent, entre l'histoire de son paternel et son histoire à lui. Et plus important encore, elle voulait tout autant que lui savoir la vérité sur ce qu'il était advenu de son bien aimé Disciple d'Hélios en chef. Tout ceci avait finit par les unir pour le meilleur et pour le pire. Comme par jalousie, Daigho vint s'enrouler autour du ventre de Cirdan, comme il avait voulu le faire la veille mais que son maitre lui avait refusé, ce dernier se mit à rire, cela lui causait quelques chatouilles. Et comme il riait, il sentait qu'il n'était pas encore tout à fait guéri au vu de la douleur qui le prit et qui le força à se calmer un peu.

    « Je vois que vous n'avez rien, c'est le plus important. Bon, on va peut-être s'éterniser ici non ? Je me demande ce que sont devenus les autres. Est-ce qu'ils se sont rétablit aussi vite que moi ? Je sais même pas combien de jours j'ai passé là moi »

    « Oh tu sais, moi non plus. Y'a que Daigho qui pourrait le savoir, s'il savait parler ce gros empoté »

    Ce dernier siffla puis se détacha du semi-être comme s'il boudait. En effet, il avait rit lui aussi à la petite boutade de son espiègle de fée. Puis prenant son courage à deux mains, il rangea ses affaires dans le sac, y compris sa nouvelle acquisition dont il ne savait pas encore les propriétés magiques mais qu'il verrait en temps voulu. Mais où était ses habits aux couleurs de son clan ? Les avaient-on jetés ? Se remettant sur ses pieds, il fouilla l'espèce d'armoire de sa chambre et y trouva son accoutrement rangé et propre. Un miracle... Sauf qu'il avait une grande « cicatrice » dans le dos recousue grossièrement... Notre héro espérait qu'ils avaient mieux recousus son dos que celui de son habit ici présent m'enfin... Il l'enfila comme il put, malgré la douleur par-ci par-là qui l'assaillit. Remettant Déicilda à sa ceinture et son luth sur le dos, il sortit de la chambre, d'un pas encore boiteux. Il lui faudrait encore quelques temps avant de gambader dans les prés visiblement hein...

    S'aventurant dans les méandres des couloirs de l'Auspice, il put constater toute la misère du monde mais passa bien vite son chemin. Il ne pouvait rien y faire de toute manière alors pourquoi s'attarder ? Passant de portes en portes, il espérait retrouver un de ces compatriotes pour voir ce qu'il en était mais il ne trouva personne... N'étaient-ils pas dans la même partie du bâtiment qu'eux ou bien étaient-ils sortit avant lui ? Alors qu'il longeait une nouvelle longue série de portes, il entendit dans l'une d'elle une voix familière... Ça alors, s'il avait pu se douter la revoir ici... elle... Quand il était arrivé devant la chambre de Neelahn donc, Harmonie venait juste d'entrer. C'est donc écoutant aux portes qu'il se marra de rire tant il reconnaissait bien là l'enthousiasme de l'elfette insouciante. Il ria tellement que la tête lui tourna bien plus vite qu'il ne l'aurait pensé, l'oxygène lui manquant à force de... Et patatra, étourdit, il s'appuya contre la porte et celle-ci, non fermée correctement, céda et s'ouvrit. Le laissant choir dans la chambre où les deux individus du sexe féminins se trouvaient à papoter comme deux copines. Malchance quand tu nous tiens...


    « Alors comme ça, vous vous connaissez toutes les deux »

    Dit-il en se relevant, n'ayant trouvé que cela à dire pour passer vite-fait sur son entrée ridicule et maladroite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie
Guerisseur Expérimenté, niv 4
Guerisseur Expérimenté, niv 4
avatar

Messages : 4530
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 24
Localisation : Jamais au même endroit très longtemps mais vous avez des chances de me trouver à la Tour Céleste

Feuille de personnage
Pouvoirs: ~Magie Blanche ~ Bouclier de protection ~contrôle de l'électricité ~téléportation
Armes: ~une dague ~Amanda: une poupée
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Mer 16 Mai - 20:25

Harmonie avait la tête baisée mais quand elle la releva, elle ne se fit pas crier dessus comme elle le pensait, non Neelahn lui conseillait de se reposer et lui fit une confidence qu’elle lui demanda de garder pour elle. La jeune mage lui fit un signe de tête positif et sécha ses larmes. Puis elle la suivit du regard aller jusqu’à la fin de son lit où elle tomba et remonter sur le lit pour se coller à son oreiller.
S’était-elle fait mal ? Du moins, elle n’en laissa pas la trace, elle continuait de lui parler. Dans le sac se trouvait un collier, assez joli, elle devait bien l’avouer mais ne savait pas à quoi il servait. Quand Neelahn lui demanda si c’était à elle qu’il appartenait, la jeune fille lui fit un grand sourire.

Oui chaque personne avait reçut quelque chose en récompense de sa participation et Neelahn avait eu un collier et elle lui demanda si cela lui allait bien.


-Il te va parfaitement bien Neelahn.

Elle lui fit un grand sourire, elle se sentait mieux en sa compagnie. Sa fatigue, son stress semblait s’être évaporé ou tout du moins jusqu’à ce que la porte s’ouvre sur une certaine personne. Il s’était remis debout mais quand Harmonie le vit debout, elle ne put s’empêcher de tirer une tête d’enterrement.

-Tu devrais être dans un lit entrain de te reposer afin de recouvrir toutes tes forces Cirdan. Tu crois réellement être assez en forme pour reprendre la route ?

Elle poussa un soupir, espérant que les deux autres nomades avec qui elle avait été ne se lèveraient pas comme lui et ne partiraient pas tant qu’ils ne seraient pas en pleine forme. Et d’un haussement de sourcil, elle tira un fauteuil et fit signe à l’homme de s’asseoir.

-Puisque tu es là, tu vas t’asseoir. Tu penses tout de même pas que je vais te laisser quitter cet établissement comme si de rien n’était ?

Elle regarda Neelahn et secoua la tête en haussant les épaules, se demandant comment elle en était arrivée là. Elle se dirigea vers la porte et passa la tête au travers, elle aperçut un médecin qui lui demanda comment allait la patiente de la chambre. Harmonie le rassura, elle récupérait bien, dans quelques temps elle pourrait partir. Elle lui demanda des nouvelles des autres nomades nommés Raos et Masaku, il lui apprit que tous les deux n’avaient pas encore repris connaissance, ils devaient dormir, il ne fallait pas s’inquiéter. Après tout, ils avaient eu de la chance d’être encore en vie. Harmonie le remercia grandement et referma la porte sur laquelle elle posa un instant sa tête et ferma les poings.

Elle se sentait si inutile, elle aurait aimé que les nomades se soient réveillés même s’ils s’étaient rendormis après mais au moins elle serait rassurée sur leur santé. Mais elle n’en laissa rien paraitre et retourna près du groupe, affichant un grand sourire sur son visage, elle alla s’asseoir sur une chaise de l’autre côté du lit près du tigre de la druide.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT] Lun 21 Mai - 13:02

Un sourire illumina son visage lorsque Neelahn entendit Harmonie lui confirmer que le collier lui allait bien. Tournant la tête de gauche à droite, elle chercha quelque chose qui lui permettrait d’admirer son reflet. Ne trouvant rien, l’elfe dut se résoudre à croire la mage blanche sur parole. Neelahn ne doutait pas des goûts d’Harmonie mais elle aurait bien voulu se faire sa propre opinion. Et tandis qu’elle tripotait sa nouvelle acquisition avec ses doigts, elle se demandait ce qui pouvait bien se cacher derrière cet objet. L’elfe était certaine que ce bijou n’avait pas simplement pour objectif d’embellir son cou. Après l’avoir ôter, elle le retourna entre ses doigts, tentant ainsi de le faire fonctionner. Pourtant, elle avait beau l’observer sous tous les angles, Neelahn ne trouva rien. Après avoir questionnée Harmonie du regard, la druidesse maugréa quelques mots incompréhensibles et remit le collier autour de son cou. Elle lui trouverait sûrement son utilité un de ces jours. De toute façon, l’entrée fracassante d’un visage familier l’empêcha de pousser sa réflexion plus loin.

Neelahn jugea tout à fait inutile de répondre à la réplique qu’il venait de sortir. La réponse s’imposait d’elle-même. Et de toute façon, elle n’eût pas le loisir de dire quoi que ce soit puisqu’Harmonie s’empressa déjà d’aller tirer un fauteuil pour que le nomade puisse se reposer. A première vue, il semblait en forme. Pas de bandage, pas de canne, … Même s’ils s’étaient quittés en de mauvais termes, cela n’empêcha pas Neelahn de lui adresser en un sourire en guise de bonjour. Cet homme était aussi délicat qu’un troll en train de déjeuner mais cela ne faisait pas de lui quelqu’un de méchant. Et d’ailleurs, la druidesse en oublia bien vite sa présence lorsqu’elle aperçut le petit être ailé qui l’accompagnait.

« Oh bonjour ! »

Comme toutes les demoiselles, Neelahn avait souvent entendu des histoires de fées lorsqu’elle était petite. Pourtant, c’était la première fois qu’elle en voyait une pour de vrai et l’elfe ne cacha pas son émerveillement.

« Tiens, pour toi ! »

Après avoir fait fleurir une petite pâquerette dans un pot de fleur, la druidesse cueilli la plante et la tendit à l’humanoïde. A force de bouger dans tous les sens comme elle le faisait, on avait bien du mal à croire que Neelahn devait se reposer et qu’elle avait passé un moment épique en compagnie d’un dragon féroce.

« Tu l’as rencontré où ? » demanda-t-elle après avoir tourné la tête vers Cirdan avant de rajouter à l’intention de la fée « J’espère qu’il est gentil avec toi. ».

Comme elle était mignonne avec ses ailes de colombe version miniature et sa toute petite taille ! Le nomade avait bien eu de la chance de s’être trouvé une telle amie. D’ailleurs, comment se faisaient-ils pour se supporter ? Neelahn connaissait les manières rustres du nomade et se demandait comment un être aussi délicat qu’une fée pouvait supporter de pareilles manières. Lui avait-il donc sauvé la vie ? Quoi qu’il en soit, elle était tout de même contente pour lui. Même en habitant dans la forêt et en œuvrant tous les jours à la préservation de la nature, Neelahn n’avait jamais eu l’occasion de rencontrer ses petits êtres ailés. Elle se demanda alors si la fée ressemblait à celles dont narraient les histoires. Que savait-elle faire ? L’elfe contenait en elle une montagne de questions qu’elle se retenu de poser. Après tout, elle en voulait pas brusquer cette malheureuse et paraître envahissante.


_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repos bien mérité [Fin d'EVENT]

Revenir en haut Aller en bas

Repos bien mérité [Fin d'EVENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» repos bien mérité
» Un repos bien mérité et une vieille épave. PV: Ventus, Pit, Argai.
» Un petit repos bien mériter
» Un trophée bien mérité pour EA.
» Microsoft : une émeute bien méritée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: L'Auspice-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit