AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

A travers la brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: A travers la brume Mer 25 Avr - 14:32

Neelahn avançait au beau milieu de toute cette végétation florissante à l’aide du bâton du schnock. Même s’il se révélait être un artefact magique, sa fonction première était d’offrir un troisième pied à son utilisateur. Ainsi donc, Neelahn avait décidé de ne pas ménagé l’objet qui se révéla n’être pas aussi utile qu’il en avait l’air. A part assommer des animaux et faire des bleus à ses assaillants, l’arme s’était révélée assez dérisoire. Plutôt gênant du fait de sa grande taille, Neelahn avait finit par le laisser de plus en plus souvent chez elle. Son animal totem étant un colibri, elle se voyait bien mal transporter le bâton sur dos alors qu’elle serait occupée à voler à travers les arbres.
Cependant, pour cette fois-ci, Neelahn avait jugé bon d’emporter toutes ses armes avec elle. Lorsqu’on mettait les pieds dans la forêt d’illusions, mieux valait être trop équipée que pas du tout. Et en plus du bâton schnock, l’elfe portait aussi sur son épaule un arc et une dague pendait à sa ceinture. Ainsi armée, Neelahn se disait qu’elle n’aurait rien à craindre de la forêt d’illusions. De toute façon, ce n’était pas la première fois qu’elle se rendait dans ce lieu mystérieux et Tigrou était là pour l’aider si jamais elle rencontrait des soucis.

D’ailleurs, Neelahn était bien contente de voir que le tigre blanc avait cessé de lui faire la tête. Après l’incident qui s’était produit chez elle, l’elfe avait bien cru que son ami ne reviendrait plus jamais lui tenir compagnie durant ses aventures. D’une certaine manière, elle se demandait si, au bout du compte, Tigrou n’avait pas fini par rejeter la faute sur Lili. La charmante mage rouge n’y était pour rien mais Neelahn connaissait le mauvais caractère du tigre et cela ne l’aurait pas étonné de le voir penser ainsi. Pourtant, c’était lui qui avait demandé à la jolie demoiselle de le faire descendre alors qu’ils se trouvaient dans une cabane à plusieurs mètres au-dessus du sol. Lili n’avait rien fait d’autre que de vouloir aider le tigre. Malheureusement pour elle, elle n’avait pas vu que la cabine qui servait à monter et descendre les provisions était défectueuse, si bien qu’elle provoqua une chute violente une fois que Tigrou y avait pris place.

Marchant silencieusement dans la forêt, Neelahn se félicita de sa nouvelle couleur de cheveux. Grâce à la mage rouge, la druidesse avait désormais une chevelure verte claire qui se confondait merveilleusement bien avec la forêt.
Tigrou, qui marchait à ses côtés, ne cessaient de jeter des regards en biais à cette nouvelle fantaisie qu’il trouvait étrange. La couleur lui allait plutôt bien mais il était peu commun de voir une elfe avec des cheveux verts… Ce n’était pas très « naturel » et dans les yeux du tigre, on pouvait bien lire qu’il aurait aimé voir une couleur moins excentrique sur la tête de son amie.
Mais de toute façon, la potion que Lili avait donnée à Neelahn n’était pas irréversible. D’ici ou semaine deux, la druidesse retrouverait ses cheveux blonds. En attendant, elle était parfaitement camouflée pour partir à la chasse aux lapins !

Contournant un arbre, Neelahn s’apprêtait à décocher une flèche mais sa cible disparu derrière un buisson. Son arc dans une main et une flèche dans l’autre, la druidesse continuait à avancer jusqu’à ce qu’elle entendit des feuilles s’agiter. Le son qui en découla était bien trop peu naturel pour qu’il ne s’agisse seulement que du vent et un lapin aurait été incapable d’agiter des branches aussi hautes. Mais avec tous ses arbres et toutes ces plantes, il était bien difficile de voir quelque chose.
Ne sachant pas à quoi elle avait à faire, Neelahn se tînt sur ses gardes, prêté à tirer si jamais quelque chose ou quelqu’un voulait s’en prendre à elle ou à Tigrou. D’ailleurs, celui-ci semblait avoir senti quelque chose car elle l’aperçut tourner vivement la tête. Faisant de même, l’elfe plissa les yeux dans la même direction que le tigre blanc.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Mer 25 Avr - 20:52

Evaly marchait silencieusement dans cette étrange forêt. Nostrya à ses côtés la rassurait, elle aimait tant sa jument. Ce serait un déchirement de se séparer d’une telle amie. Peu de personne pouvait comprendre le lien qui les liait… Un lien magique qui les unissait, en découlait un don magique unissant les deux amies. En effet, Nostrya et Evaly avaient le don de lire dans les pensées, ainsi elles peuvent communiquer sans aucune difficulté. La seule chose qui témoigne de ce don sont la fine étoile bleutée/ brillante sur le front de la Chroniqueuse et la tache blanche sur le front de la jument.

Nostrya n’aimait pas vraiment ce lieu, et le faisait vivement savoir à Evaly. L’étoile appelait souvent la jument : la voix de la raison. C’est vrai que Nysta avait un côté assez maternelle envers sa protéger. La jeune femme continuait à marcher tranquillement dans l’étrange forêt. Les deux amies c’étaient retrouvées dans cet endroit un peu part hasard. Mais beaucoup de légendes et de mythes planaient au-dessus de cette forêt. Et Evy n’avait pas pu résister à l’envie d’aller voir de ses yeux cette curieuse forêt appelé la forêt des illusions.

La jument n’était pas du tout pour, mais avait vite céder sous la demande insistant de son amie. Néanmoins elle n’était pas du tout rassurer et regardait à droite, à gauche. Humant l’aire autant qu’elle pouvait, pour percevoir toutes odeurs suspectes. La jeune femme, elle marchait tranquillement arborant ce fameux sourire qu’elle avait toujours aux lèvres. Qu’importe la personne qu’elle avait devant elle, la jeune femme essayait de toujours l’avoir à la bouche.

Evaly sentit son amie de plus en plus nerveuse, elle s’arrêta alors pour caresser doucement son front. Puis d’une voix douce qui se voulait rassurante :

-Ne t’inquiète pas ma belle Nysta ! Nous ne risquons rien, et j’ai ma dague, et mon contrôle de la météo… Alors déstresse-toi ! Ca va aller…

Ce qui étonnait souvent les personnes extérieur, c’était de voir une magnifique et imposante jument noire, se balader sans aucun harnachement au côté de la belle jeune femme qu’était Evy. La Chroniqueuse ne supportait l’idée d’affubler son amie de quelque chose pouvant entraver sa liberté. Elle voulait à tout prix que son amie soit en total liberté, et que si cette dernière voulait s’en aller, elle pourrait sans difficulté. C’est ce qui faisait tout le charme de leur duo, chacune restait avec l’autre par pur choix et pas par obligation ! C’était le plus important pour les deux amies…

Soudain la jument se stoppa net ! Evaly se stoppa alors elle aussi. Puis regarda la jument d’un air plutôt interrogatrice. Mais elle perçu alors ce que Nysta avait vue. Les deux amies n’étaient pas seules… Une jeune femme aux cheveux verts accompagnée d’un magnifique tigre blanc se trouvait devant elles. Les deux amies sortirent alors des fourrées pour les rejoindre.

Evaly gardant son sourire, parla à la jeune femme d’une voix douce et avenant :
-Bonjour, excusez-moi de vous dérangez, mais…votre compagnon le tigre est vraiment d’une beauté surprenante !

Les mots encore une fois attisé par la curiosité avaient glissées de sa bouche, comme l’eau dans une cascade… Evaly passa une main apaisante sur l’encolure de la jument. Elle voulait surtout rassuré sa jument. Afin qu’elle se calme… C’était important aux yeux de la Chroniqueuse que Nostrya soit heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Jeu 26 Avr - 10:45

« Pardon ? »

La forêt d’illusions lui réservait toujours des surprises à chacun de ses visites. Alors, lorsqu’elle aperçut les branches des arbres remuer, Neelahn s’attendit à voir surgir un oiseau exotique ou une créature rocambolesque.
Pourtant, il n’en fut rien. A la place, Neelahn se retrouva nez à nez avec une jeune femme assise sur une jument noire. Jamais elle n’avait vue une personne aussi belle si bien qu’elle se demanda si la forêt ne serait pas en train de lui faire une petite farce. En effet, pour la druidesse, les traits de cette inconnue étaient si parfaits qu’il ne pouvait s’agir que d’une illusion. Subitement, l’elfe se sentit minable avec ses longs cheveux verts. L’inconnue aurait pu lui dire qu’elle était la déesse de la Nature, elle l’aurait cru sans poser de question tellement elle était magnifique à voir. Chevauchant fièrement sa monture, elle donnait l’impression à Neelahn d’être toute petite et insignifiante.

« Ce n’est qu’un tigre… »

Désignant mollement Tigrou du doigt, Neelahn se demandait comment elle devait réagir face à cette « apparition ». Elle baissa son arc et continua à fixer l’inconnue du regard. Elle était si belle qu’elle n’arrivait pas à décrocher ses yeux de sa peau lisse, ses cheveux soyeux et son regard captivant. Même les sidhes ne possédaient pas des traits aussi fins et délicats que cette jeune femme…

« Qui êtes-vous ? »

Neelahn aurait bien aimé lui jeté un caillou ou n’importe quoi afin de s’assurer qu’elle était bien réelle. Mais elle se serait sentie infiniment stupide si la créature qui se tenait devant elle était authentique. Et puis, comment réagirait la déesse de la Nature si un être mortel lui balançait un caillou au visage ? Sûrement mal. Cela ne faisait aucun doute.
Penchant légèrement la tête sur le côté, Neelahn se disait que s’il ne s’agissait que d’une illusion, elle finirait par disparaître comme de la fumée. Cependant, l’elfe espérait que la jeune femme ne s’envolerait pas dans les airs. Elle était si belle que cela en aurait été dommage.
Elle sentit Tigrou lui donner un coup de patte, sans doute pour la faire réagir un peu. Contrairement à elle, le tigre blanc était totalement indifférent face à la beauté de l’inconnue. A vrai dire, elle ne l’intéressait même pas et il n’avait des yeux que pour la jument qui semblait bien comestible. Mais Neelahn n’approuverait certainement pas qu’il ne tue la monture de quelqu’un rien que pour satisfaire son ventre.
Et voyant qu’elle ne réagissait toujours pas après son coup de patte, Tigrou se mit à rugir. Mais là non plus, Neelahn ne semblait pas l’avoir entendu et restait paralysée devant cette stupide bipède aux cheveux blancs.
Considérant qu’elle n’était néanmoins pas une menace, il finit par laisser son amie dans son état de paralysie pour aller faire un petit tour. Qui sait, peut-être que des lapins trainaient dans le coin.

« Est-ce que vous êtes réelle ? »

Ce fut la seule chose que Neelahn trouva de mieux à faire puisqu’elle avait peur d’offenser l’inconnue en lui jetant un caillou pour voir si elle existait vraiment ou pas.
Sa question pouvait paraître stupide mais après tout, ne se trouvait-elle pas dans la forêt d’illusions ?

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Sam 28 Avr - 18:04

Evaly avança tranquillement vers l’elfe qu’elle avait devant elle. Nostrya marchant à ses côtés. La jeune femme ne comprenait pas la réaction de l’inconnu, ou plutôt la belle inconnue ! Pourquoi serait-elle une illusion ? Evaly jeta un coup d’œil à sa robe, pourtant elle était habiller normalement… Cette question lui trottinait dans la tête.
*Pourtant j’ai rien d’extraordinaire…étrange…* pensa l’étoile
Elle sourit à la jeune elfe, puis lui répondit d’une voix douce et gentille :

-Je m’appelle Evaly Eoras, et je suis aussi réelle que vous. Je suis désolée, je n’aurais jamais du vous importuner…

Evaly s’arrêta une fois arrivée à un mètre d’elle, puis se retourna voyant que Nostrya n’avait pas avancé… Quelle peureuse cette jument, ou peut-être était-ce elle qui était trop naïve… C’était tout à fait possible.

-Et vous, qui êtes-vous ? Excusez mon amie, mais elle n’aime pas beaucoup les inconnues…

La Chroniqueuse se sentait vraiment mal à l’aise quand Nysta agissait de cette façon ! Nostrya ne faisait confiance à personne, à part à Evy. C’était assez étrange cette manie qu’elle avait de se méfier de tout le monde. Peut-être avait-elle raison, après tout, il est facile de tromper une personne pour après lui trancher la gorge. Et la jument c’était souvent énervé contre Evaly, parce que la jeune femme avait l’habitude d’être amical avec n’importe qui… C’était dans sa nature, elle souriait tout le temps, à n’importe qui… Elle savait pertinemment qu’un jour cela lui attirait des problèmes… mais elle continuait, c’était ça façon à elle de se sentir en sécurité. La jument daigna enfin s’approcher. Néanmoins elle fit bien comprendre à Evy que c’était à contre cœur.

*Evy ! Ne te laisse pas avoir par son air inoffensif ! * l’avertit mentalement la jument
*Oh arrête, tu es trop méfiante !* rétorqua l’étoile
*Et toi trop naïve !*

Evaly vit aussitôt que Nostrya était dans un état de colère avancer… Elle n’aimait vraiment pas voir son amie dans cet état. Mais ne comprenait pas non plus pourquoi elle était si méfiante envers tout le monde. Peut-être qu’elle avait raison, peut être que la jeune femme devais arrêter d’être si naïve… Mais Evaly était du genre à voir du bon en toute personne, peu importe son passé, sa classe ou ses actes. En fait elle n’arrivait pas à détester quelqu’un…
-Mais dites-moi, que faites-vous dans cette forêt, si ce n’est pas trop indiscret bien sûr…
L’étoile était aussi du genre à poser plein de questions…La jeune femme possédait une curiosité intarissable. Même si parfois cela mettait ses interlocuteurs dans l’embarra… La par contre elle ne le faisait pas exprès, et souvent ses mots franchissait ses lèvres sans que la jeune femme aie le temps de dire ‘’ouf’’. Ou encore plus souvent, elle parlait avant de réfléchir, et la plus par du temps plein d’ennuie lui tombait dessus après. Heureusement, Nysta était là, pour l’arrêter avant qu’elle ne dise quelques choses qui la mettraient dans le pétrin !

-J’adore votre couleur de cheveux !

Evaly n’avait pu s’empêcher de lui dire. Et c’est vrai qu’elle aimait beaucoup…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Lun 30 Avr - 10:17

Les paroles d’Evaly étonnèrent Neelahn qui ne parvenait pas à concevoir qu’il pouvait exister en ce monde une personne physiquement parfaite. La beauté n’était qu’une question de goût mais les traits de la jeune inconnue étaient si épurés que son corps en devînt irréel.
Les illusions aussi savaient mentir et ce n’était pas parce que la femme lui affirmait qu’elle existait qu’il fallait la croire. Mais soit. Pour une fois, Neelahn voulait bien croire qu’elle était vraie sans demander d’autre preuve car cela lui faisait plaisir.
Et lorsqu’Evaly s’excusa pour l’avoir importunée, Neelahn cru pendant un instant, que la demoiselle allait partir comme elle était apparue. La druidesse s’apprêtait à la retenir, à lui dire qu’elle ne la gênait pas du tout et qu’au contraire, elle était contente de rencontrer quelqu’un qui pourrait peut-être lui tenir compagnie dans cette grande forêt à la fois sombre et colorée. Mais à son grand soulagement, Evaly resta sur place et continua même à avancer vers elle, un grand sourire sur les lèvres.

« Je m’appelle Neelahn. »

La druidesse tourna ensuite la tête vers la jument. Dans ses yeux, elle pouvait y lire de la méfiance et ne comprit pas pourquoi elle réagissait ainsi. Peut-être était-ce dû à la présence de Tigrou ?
Se rappelant soudainement de la présence du tigre blanc, Neelahn baissa la tête pour finalement se rendre compte qu’à cet instant que son ami était parti faire un tour. Contrairement à la druidesse, il n’était pas du genre sociable. Il préférait vivre sa vie tout seul et puisque la jument ne pouvait être consommée, il devait sans doute être parti ruminer dans son coin. Cependant, puisque la monture d’Evaly semblait toujours nerveuse, Neelahn en déduisit que Tigrou ne devait pas être bien loin. A aucun moment, elle ne se douta pas que c’était elle dont la jument se méfiait.
Et pendant qu’Evaly et son amie s’échangeaient des mots muets, Neelahn avait fait pousser une carotte au sol pour ensuite la présenter à la jument.

« Je comprends. Elle ne doit pas aimer non plus les tigres, ce qui doit expliquer son anxiété. » dit-elle en même temps à la jeune femme. « Et puis, la forêt d’illusions n’est pas un endroit où l’on peut dormir sur ses deux oreilles, n’est-ce pas ? »

Un doux sourire fleurit sur les lèvres de Neelahn. Elle se demandait ce qu’une femme comme Evaly pouvait bien faire dans la forêt d’illusions. Était-ce là qu’elle habitait ? N’ayant auparavant jamais vu de personne qui lui ressemblait physiquement, la druidesse songea qu’il en était fort possible. Même si la forêt n’était pas un endroit de tout repos, cela ne l’aurait pas étonné d’entendre Evaly lui répondre qu’elle avait une maison, pas loin de là où elles se trouvaient.
Mais selon les rumeurs, on disait que la forêt d’illusions était le territoire des rôdeurs. La forêt devait être bien vaste car Neelahn n’avait encore jamais croisé ces personnes dans cet endroit. Et pourtant, son instinct n’arrêtait pas de lui souffler de faire attention à elle, comme si, en fin de compte, ils étaient tout proches…

« Merci. Votre couleur aussi est très jolie et vous va très bien. »

Neelahn était très contente d’avoir reçu un compliment de la part d’Evaly.
Pour la remercier, elle fit pousser de la pulmonaire officinale. Lorsqu’elle eût fini, elle pointa la petite plante du doigt. Les fleurs bleues se marieraient sans doute très bien avec sa belle chevelure…

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Mer 2 Mai - 17:39

‘’Neelahn ‘’, voilà comment s’appelait cette charmante elfe. Evaly fut surprise de la réflexion de Neelahn, elle n’était pas loin du vrai… Si Nysta était si nerveuse ce n’était pas qu’elle avait peur du tigre mais plutôt de sa belle maitresse. C’était assez dur à concevoir, mais la jument ayant été brutalisée par des humains avant de tomber sur Evy qui prit soins d’elle, elle gardait une méfiance et une colère contre ses êtres qui à ses yeux n’étaient capables que de tuer et de faire souffrir. Evaly qui était empathique, était bien placé pour avouer que Nysta n’avait pas tort. Et au sujet de cette forêt non plus… Beaucoup de légendes parlaient de cette forêt, certaines disent même que l’on peut y trouver de nombreux rôdeurs.

Puis la jeune femme fut vraiment toucher par le compliment que lui offrait l’elfe. Elle vit alors avec émerveillement, de magnifiques fleurs… Quel don splendide possédait Neelahn. Evaly avança alors vers la plante, puis cueilli une fleur pour la glisser dans sa longue chevelure de neige. La couleur de la fleur allait à la perfection avec la blancheur de ses cheveux.

-Neelahn...Quelle jolie prénom ! Vous avez vraiment un don merveilleux… Je vous envie ! Comme il me plairait de pouvoir faire naitre de telle beauté… Vous êtes vraiment chanceuse. Mais dites-moi… Que faites-vous en ce lieu ? Vous habitez dans le coin ?

Evaly parlait d’une voix rêveuse mais emplit de douceur. La jeune femme sentait bien, grâce à son empathie, qu’elle n’avait rien à craindre de cette belle demoiselle.

-Je vous avouerais que je suis arrivée par le destin. Mon amie et moi nous adorons nous laisser porter par le vent. Nous n’avons pas vraiment de maison, alors nous voyageons au gré de nos envies.

L’étoile parlait à cœur ouvert, ça lui faisait grand bien… Et puisque Neelahn était une efle sympathique, Evy se plaisait à lui parler. Cependant, la raison de temps de voyage était belle et bien de trouver des réponses à toutes ses questions sur son passé. La Chroniqueuse croyait dure comme faire au destin. Alors peut-être, que la demoiselle pouvait lui apporter des réponses à ses questions…

-Cela va vous paraître un peu étrange. Mais est-ce que vous connaissez une certaine Serena ? Ce serait une Chroniqueuse, une étoile déchue.


L’étoile fit un petit sourire confus à la belle. Elle ne voulait pas l’assommer avec ses questions. Mais s’il y avait une chance, même minime, qu’elle sache quelques choses sur Serena, elle devait tenter le coup ! Après tout, c’était ça le but de sa vie… Tout ce qu’elle voulait c’était retrouver l’intégralité de sa mémoire… Une fois ce devoir accomplie, elle pourrait s’éteindre sans aucun regret. La Chroniqueuse ne pouvait pas se permettre de mourir maintenant, se serait lâche de s’enfuir avant d’avoir résolu le mystère qui l’entourait.

A cette pensé une lueur de tristesse passa dans ses yeux azures. Lorsqu’elle pensait à son passé, Evy ne pouvait s’empêcher de souffrir. Elle ne comprenait pas pourquoi les dieux l’avaient puni de cette façon ! Pourquoi ils l’avaient maudit en marquant en elle le sceau de l’empathie… Peut-être avait-elle commit un acte irréparable, peut-être était-elle vile et cruelle ! Peut-être était-elle qu’une simple traitresse… Que lui valait d’être ainsi mépriser par les dieux ! Qu’avait elle fait pour s’attiré leurs foudres ! Evaly mis quelques minutes à se sortir de sa torpeur… L’étoile cligna des yeux puis regarda Neelahn d’un air désolé :

-Excusez-moi, je me suis noyée dans mes pensées…

Evy secoua la tête espérant s’extirper de l’esprit toutes ses mauvaises pensés, mais le mal était fait. Et la jeune femme ressentait un vide dans son âme et son cœur, comme si il lui manquait une partit d’elle-même ! C’était un peu le cas en fait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Mer 9 Mai - 8:27

[Excuse-moi pour le retard mais je t'avoue que j'ai eu un peu de mal à rp ces derniers jours...]

Comme la plupart des druides, Neelahn était une fervente protectrice de la faune et de la flore. En apprenant que la jument d’Evaly avait été maltraité par les humains, elle se serait donc certainement montrée outrée par un tel comportement venant d’êtres dit « civilisés ». Mais elle aurait été également étonnée que la brave bête ne la confonde avec un humain. Bien qu’elle marchait sur deux jambes et qu’elle possédait un visage conforme à cette race, ses longues oreilles et ses traits fins la distinguaient cependant de ces derniers. Néanmoins, Neelahn ne pouvait pas en vouloir à la jument et ne pouvait que la comprendre. Elle se trouvait après tout dans la forêt des illusions et mieux valait être trop prudente que pas du tout – mais cela, Neelahn était plutôt mal placée pour le lui dire, même si ses visites dans la forêts étaient assez régulières !.

Après avoir fait grandir une fleur, la druidesse aperçut Evaly se pencher au-dessus pour la cueillir avant de la mettre dans ses cheveux. Les pétales s’associaient parfaitement bien avec la belle chevelure de la demoiselle. Blanche comme la neige, on aurait pu croire qu’elle aurait tendance à vieillir le visage harmonieux d’Evaly, mais pas du tout. Neelahn se demandait comment cela était possible. Si elle avait eu les cheveux de la même couleur qu’elle, il aurait été probable que son reflet lui aurait donné des allures de personnes âgées. En plus de cela, l’elfe avait aussi l’impression qu’Evaly était le genre de femme qui pouvait tout porter. Même avec des haillons, elle aurait été toujours aussi jolie.

Et tandis que Neelahn enviait la beauté d’Evaly, celle-ci, en revanche, admirait sa capacité à faire pousser des plantes sur presque n’importe quel terrain. Ravie de se voir complimenter mais aussi un peu mal à l’aise, la druidesse sourit de toutes ses dents tandis qu’une petite teinte rose apparaissait sur ses joues. Elle était très contente d’avoir la possibilité de faire fleurir des fleurs lorsqu’elle le voulait. C’étaient l’un de ses pouvoirs dont elle était très fière de posséder. Non seulement, il pouvait lui permettre de se défendre mais en plus, il pouvait décorer son chez elle. En somme, l’elfe considérait qu’elle possédait un « joli don ».

« Oh non. Mes ancêtres y habitaient jadis mais moi, j’habite dans la forêt. » répondit-elle quand Evaly lui demanda où est-ce qu’elle vivait.

La belle demoiselle lui expliqua ensuite comment elle avait atterri dans la Forêt d’Illusion. Neelahn ne put alors retenir un petit « Oh ! ». Pour les non habitués, cet endroit pouvait se révéler très dangereux. Sans cesse en train de changer, il était difficile de retrouver son chemin. La druidesse ne savait pas si Evaly s’en rendait compte mais elle avait beaucoup de chance d’être tombée sur elle et Tigrou. Qui sait ce qu’il aurait pu lui arriver si elle avait été toute seule avec sa jument ?

« Et vous n’avez pas peur ? »

Evaly parlait calmement, ce qui étonna Neelahn. La jeune femme parlait sur le ton de la conversation. Elles auraient pu se trouver dans une auberge à Naturalia, l’elfe n’en aurait pas vu la différence. Pourtant, elles se tenaient sur un terrain aussi fabuleux que dangereux.... et visiblement, Evaly ne s’en rendait pas compte.
La druidesse était sur le point de lui révéler tout ceci mais son interlocutrice se révéla bien bavarde et ne lui laissa pas réellement le temps de placer un mot.

« Oh vous savez, ces êtres sont tellement rares pour moi… Je n’ai jamais eu l’occasion de croiser des chroniqueurs et, pour tout vous dire, je sais à peine de qui il s’agit. »

… mais Neelahn sentit que cette réponse n’était pas celle attendu par Evaly. En effet, un voile de tristesse recouvrit les magnifiques yeux de la belle demoiselle. Peinée de la voir dans cet état, la druidesse ne sut que faire. Elle avait répondu sincèrement à sa question. Elle l’aurait bien voulu pourtant, rien que pour ne pas voir Evaly dans ce triste état.

« Je suis désolée de ne pas pouvoir vous apporter plus d’information… Pourquoi la recherchez-vous ? »

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Dim 13 Mai - 19:52

Evaly comprenait peu à peu pourquoi l’elfe se trouvait là… Elle esquissa un sourire lorsque Neelahn lui parla de peur… Pourquoi aurait-elle peur ? Elle savait se défendre, et puis elle avait Nysta ! Et tant qu’elle n’était pas seule, elle ne risquait rien. Rien de pire ne pouvait lui arrivé que de se retrouvé seule.

-Vous avez sans doute raison, je devrais avoir peur… Mais bon, je sais me défendre. Et si le destin me porte dans cet endroit c’est qu’il y a une raison. Et j’ai Nostrya avec moi, alors tout va bien !


La jeune femme croyait dure comme faire au destin. Mais peut-être était-elle complètement dans l’erreur. Néanmoins, son sourire s’effaça lorsque l’elfe aborda le sujet des Chroniqueur. Elle espérait tellement qu’elle puisse la renseigner ! Mais une fois de plus elle c’était bercer de douces illusions. Un dilemme s’offrait à l’étoile. Si elle racontait à Neelahn ce qu’elle savait sur les Chroniqueur peut être que cela se retournerait contre elle, et si elle expliquait ses raisons de chercher Serena, cela impliquait de lui parler de sa perte de mémoire…

Evaly regarda Neelahn dans les yeux, sans ciller, son regard azure planter dans le sien. L’étoile n’avait qu’une solution pour s’assurer de la bonté de l’inconnue, ce n’était pas très loyal… Mais au moins elle serait fixée ! Alors tout doucement elle s’approcha encore plus près de la demoiselle, l’empathie lui était très utile dans ces moments-là. Même si elle n’avait pas besoin de contact pour ressentir les émotions, plus elle était proche plus elle ‘’capte mieux’’. Alors une fois arrivé devant l’elfe, Evaly lui prit la main.

La Chroniqueuse ferma les yeux, elle se concentrait afin de ne pas détecter que la ‘’surface’’. Evaly fut plus que ravie, elle ne détectait rien de mauvais ! Neelahn ne lui voulait aucun mal… La jeune femme poussa un soupir de soulagement. Puis lâcha sa main. Et prit la parole, passant sous silence tout ce qu’elle venait de faire, comme si rien ne c’était passé.

-Les Chroniqueurs sont des anciennes étoiles tombées du ciel… Elles se sont réincarnées dans des êtres tels que les elfes et les humains. Cela me parait normal que vous n’en aillé jamais rencontré, c’est plutôt rare d’en croisé. Et vous pourrez dire que vous en avez déjà vue au moins une. J’en suis une.

Evaly s’arrêta, cela lui faisait vraiment un effet bizarre de parler de ses sœurs et d’elle-même… Ce n’était pas son sujet de conversation préféré. Elle espérait ne pas regretter cette confession. Néanmoins elle était obligée de l’aborder si elle voulait trouver des informations pour qu’elle puisse retrouver Serena, et surtout qu’elle puisse un jour retourné dans ce ciel qui lui manquait tant retrouver ses sœurs étoiles. Elle espérait que le jour où elle aurait retrouvé l’intégralité de sa mémoire les Dieux lui permettrait de retrouvé son état d’astre.

-J’ai perdu la mémoire et cette femme et la seule famille dont je me souvienne… Alors je voudrais à tout prix la retrouver ! Je donnerais n’importe quoi, ma vie, mon âme, pour juste lui parler. Comme ça elle pourrait me dévoilé qui je suis !

La voix d’Evy était pleine d’espoir et à la fois de tristesse. Plusieurs sentiments contradictoires passaient tour à tour dans ses yeux. Elle espérait vraiment pouvoir réalisé ce rêve de retourné dans le ciel…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Lun 14 Mai - 12:13

Il fut surprenant d’entendre Evaly évoquer le destin pour justifier sa présence dans la Forêt d’Illusion. Par la même occasion, elle lui révéla que l’endroit ne lui faisait pas peur. Pourquoi aurait-elle eu un tel comportement, d’autant plus que Nostrya l’accompagnait ? Venant de la bouche de cette jeune femme, tout ceci semblait aberrant. Que pourrait-elle faire si jamais elle se retrouvait face à une horde de loup affamés ? Comment réagirait-elle devant une armée de créatures aussi étranges qu’effrayantes ? Neelahn aussi possédait un caractère très optimiste mais à ses débuts, ses excursions dans la Forêt d’Illusion ne s’étaient jamais fait sans son père qui avait beaucoup d’expériences. Maintenant qu’elle était grande et assez puissante, elle pouvait se rendre seule dans cette forêt mystérieuse, même si certains druides la considéraient un peu folle de renouveler ces aventures solitaires à ses risques et périls. Qu’auraient-ils dit s’ils avaient été en face d’Evaly ? Contrairement à Neelahn, la Forêt d’Illusion lui était totalement étrangère. C’était la première fois qu’elle y mettait les pieds et elle n’y avait, apparemment, entendu que des rumeurs. Cependant, la druidesse jugea bon de ne rien dire. Elle avait déjà assez parlé et elle estimait qu’Evaly avait du comprendre le message qu’elle avait voulu lui faire passer.

« Qu’est-ce qui se passe ? »

Après l’avoir fixée intensément, Evaly s’était approchée de Neelahn pour lui prendre la main. N’y voyant pas là un signe d’agression, l’elfe se laissa faire mais ses yeux étonnés laissaient bien deviner son incompréhension. Elle ne comprit rien du manœuvre de la jeune femme et la regarda se concentrer. Une fois satisfaite, Evaly la lâcha comme si elle venait de trouver une réponse à une des ses multiples questions qu’elle lui avait posé et consenti enfin de répondre à la sienne.

« Si vous êtes une étoile, pourquoi ne brillez-vous donc pas ? »

Neelahn avait écouté attentivement les paroles d’Evaly et ne doutait pas un seul instant de ce qu’elle venait de lui raconter. Cependant, on put lire sur son visage qu’elle était intriguée par ce qu’elle venait de découvrir.
Evaly était une étoile, un petit point qui éclairait le ciel durant la nuit. D’apparence, elle avait l’air jeune mais qu’en était-il réellement ? Neelahn aurait bien voulu le savoir mais étant donné le contexte, elle s’abstenue de le lui demander. Alors, au lieu de poser des questions qui ne feront que satisfaire sa curiosité, la druidesse s’intéressa donc au problème d’Evaly.

« Vous ne vous souvenez donc plus du tout de votre vie d’étoile ? »

C’était bien dommage. Neelahn aurait bien voulu qu’on lui raconte comment c’était tout en haut. Puis, Evaly devait être bien tranquille, au-dessus des nuages…

« Pourquoi voulez-vous absolument retrouver Selena ? Je veux dire, est-ce que votre passé possède une réelle importance pour votre futur ? Vous savez déjà que vous êtes une étoile tombée du ciel. Cela est déjà beaucoup, non ? Cela vous permet déjà d’avoir un aperçu de ce que vous étiez avant d’avoir perdu la mémoire. »

Elle se permit ensuite de dire :

« J’aurais bien aimé être une étoile mais je suppose qu’à la longue, ça doit être ennuyant de rester fixée dans le ciel à contempler le monde tourner autour de soit sans pouvoir rien y faire… »

Un sourire fleurit sur son visage.

« Ceci dit, je comprends votre besoin de vous souvenez de votre passé. Après tous, quoi de plus frustrant de ne pas se rappeler ce qu’on a fait la veille ? »

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Mer 16 Mai - 21:02

Neelahn paru assez intrigué par ce que lui avoua l’étoile. Ce fut alors une avalanche de questions… Certaines faisaient sourire la jeune femme d’autre lui fichaient un pic en plein cœur… Même si elle ne le faisait pas exprès, par certaines de ses questions, Neelahn touchait un point très sensible d’Evaly.

-Je ne brille plus parce que je suis tombée du ciel, pour me réincarné dans une enveloppe humaine.

Evaly avait répondu avec un petit sourire. La question de l’elfe était tout à fait normale ! Cependant elle eut plus de mal à garder son sourire pour répondre à ses autres questions.

-Les souvenirs de ma vie antérieure, je les conserve précieusement. Bien sûr je ne me souviens pas de tout, mais je me rappelle de beaucoup de chose. Ce qu’y m’échappe c’est le moment entre ma chute sur Nel Bereid et mon réveille dans cette forêt il y a maintenant deux ans.

Une lueur de tristesse passa dans ses yeux azures. Son regard dans le vide, la jeune femme réfléchissait à ce qu’elle pourrait répondre à Neelahn. Comment pouvait-elle expliquait ce qu’elle ressentait. C’était horrible de vivre sans savoir qui on est vraiment. Peut-être était-elle une tueuse sanguinaire ou plutôt juste une gentille fille ? Peut-être avait-elle des enfants et un mari qui l’attendait quelques part ?

-La raison, est plutôt simple… Comment pouvoir évoluer, grandir dans la vie, sans savoir qui l’on est vraiment. Quand je me suis réveillée dans cette forêt, j’avais comme un grand vide en moi, tout ce dont je me souvenais c’était mon nom et mon passé en tant qu’étoile… Puis je me suis rendu compte que le jour de mon réveille, n’était pas le jour de ma chute ! Peut-être ai-je une famille qui m’attends quelques par ? Peut-être que je suis seule ? Toutes ses questions m’empêchent de vivre ma vie ! Je n’arrive plus à avancer, et je n’arriverais surement pas à évoluer dans un monde dans lequel je ne sais pas où est ma place !

Les paroles de l’étoiles étaient confuse, Evy espérait c’être fait comprendre… Elle ne demandait qu’à faire table rase du passé et avancer faire son future. Mais, son passé, comme une ficelle invisible accroché à son cœur, l’empêchait d’avancer. Evy avait tenté de briser ses chaînes, mais jamais elle n’y arriva. Pourtant elle fit la rencontre de personnes formidables comme Miranda par exemple, elle avait même rencontré l’amour ! Et pourtant, le boulet nouer à sa cheville ne voulait pas à disparaitre. Néanmoins elle sourit à l’elfe puis lui dit :

-Oh que non… On ne peut pas s’ennuyer ! Quand on est là-bas, on ne connait ni la faim, ni la soif, ni le froid...Pas de peur, pas de rancunes… Quand on est dans le ciel, c’est comme si une quiétude intense vous portait…Aucun ennuie…Juste le silence, la paix intérieur…

Pendant que la jeune femme tentait d’expliquer à Neelahn ce qu’était la condition d’étoile, une larme s’échappa de ses yeux, pour glisser le long de sa joue. Sans qu’Evaly ne sans rende compte, la larme coula jusqu’à son menton pour s’écraser par terre. Ce fut la seule et unique larme, et pourtant elle était emplit d’émotion. Comme quoi une simple petite goutte d’eau, peut contenir une tonne d’émotion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Ven 18 Mai - 10:21

L’étoile ne brillait plus car elle était tombée du ciel…
A travers les lèvres d’Evaly, ces mots sonnaient comme un doux poème. Jamais Neelahn n’aurait pu croire que des étoiles pouvaient s’échouer sur Nel Beraid pour venir se côtoyer avec le monde des mortels. Comment était-ce possible ? Et pour quelle raison un astre s’échouait-il du jour au lendemain sur la terre ? Tout ça, l’elfe aurait bien voulu le demander à la chroniqueuse mais sa mémoire ne semblait apparemment pas en mesure de satisfaire sa curiosité ; pire même, les questions qu’elle venait de poser semblaient attrister cet être transcendant. Neelahn se pinça les lèvres. En tant que pauvre mortelle, elle ne pouvait pas comprendre ce que pouvait ressentir l’étoile et même sa compassion pour elle ne pourrait sans doute pas combler cela. Cependant, la druidesse a fini par saisir ce que pouvait impliquer une perte de mémoire comme celle d’Evaly. Au-delà de la frustration de n’avoir aucun souvenir d’une partie de son existence, il y avait aussi celle d’avoir peut-être abandonné un ou plusieurs êtres chers. Comme elle venait de le lui dire, elle avait peut-être un mari ou des enfants qui l’attendaient quelque part. Peut-être avait-elle quelqu’un qui l’attendait quelque part…

Puis après lui avoir répondu pourquoi son amnésie pouvait être gênante pour elle mais aussi pour les autres, Evaly lui expliqua dans les grandes lignes à quoi ressemblait une vie d’étoile. Neelahn essaya alors de s’imaginer de ce que cela pouvait être. Elle tenta de se mettre à la place d’une étoile et s’imagina être un tout petit point éclairant le ciel. Probablement que cela aurait été reposant de regarder le monde autour de soi. Cela avait du être un choc pour Evaly lorsque celle-ci avait découvert la faim, la soif et la peur. Mais n’avait-elle donc pas apprécié la brise du matin sur sa peau soyeuse ou le délicat parfum des fleurs qu’elle avait pu sentir durant ses voyages sur Nel Beraid ?

« D’une certaine manière, votre monde est bien meilleur que le nôtre… »

La triste histoire d’Evaly finit par émouvoir Neelahn à tel point qu’elle aussi finit par verser une larme. Si elle l’avait pu, l’elfe l’aurait ramené auprès de ses congénères mais elle n’était qu’une pauvre mortelle tout juste capable de survoler les rivières et faire fleurir des fleurs. Cependant, la druidesse n’était pas du genre à se laisser facilement abattre. Chassant les mauvaises pensées de sa tête comme de la fumée, elle décida d’aller se changer les idées… et ceux d’Evaly aussi, par la même occasion. Neelahn n’était sans doute pas en mesure de l’aider à retrouver son passé mais elle pouvait lui montrer à quel point la vie des mortels pouvait être belle et méritée d’être vécue.

« Venez, on va essayer de chercher quelque chose de joli ! »

Après avoir essuyé la larme qui roulait sur sa joue, Neelahn tourna le dos à Evaly et se mit à se frayer un chemin à travers la végétation dense de la Forêt d’Illusions. Elle demanda aux buissons et aux autres plantes de faciliter la vie à Evaly en essayant de s’écarter un peu sur son passage. Ainsi, l’étoile pourrait avancer tranquillement et diminuerait ses chances de se prendre les pieds dans une racine. La druidesse appela ensuite Tigrou qui rappliqua immédiatement. Finalement, ce bon vieux gros tigre n’était pas parti aussi loin qu’elle ne l’avait cru. Ensemble, ils se mirent donc en quête de quelque chose qui parviendrait à attirer l’attention d’Evaly et lui faire oublier un instant les épreuves difficiles qu’elle avait dû subir. L’étoile avait apprécié la fleur que Neelahn avait fait fleurir pour elle. Peut-être pourraient-elles tomber sur un champ de coquelicots ou d’une nouvelle espèce de fleur brillante dans la Forêt d’Illusions. L’elfe était persuadée que cela ferait plaisir à la chroniqueuse.


_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Mar 22 Mai - 19:03

La réflexion de l’elfe était tout à fait vraie. Aux yeux de l’étoile, son ancienne vie était bien mieux que celle qu’elle était obligée d’endurer. Cette terre n’était que sang, violence et haine. Evaly était vraiment très bien placé pour le savoir. Après tout, étant empathique, elle connaissait que trop bien ses émotions meurtrières et terrifiantes. Néanmoins, elle fut surprise de voir une larme coulé sur la joue de Neelahn… Pourquoi pleurait-elle ? Evy sentait qu’elle était émue par l’histoire qu’elle venait de lui conté.

La proposition de la demoiselle lui vola un sourire. Elle la vie essuyée la larme qui coulait sur sa joue puis lui tourna le dos. Evaly lança un regard à Nysta. Quelques secondes plus tard elle suivait Neelahn à travers la forêt. Evaly écarquilla les yeux en voyant que la végétation s’écartait devant elle. C’était assez impressionnant à voir. Qu’est-ce qu’elle aurait aimé posséder un don pareil ! Elle aurait volontiers troqué son empathie contre ce magnifique pouvoir… Pour Evy, l’empathie et l’amnésie étaient des malédictions, que lui avaient infligées les dieux. Peut-être avait-elle mal agie ? Peut-être avait elle fait une faute impardonnable ? L’étoile avait du mal à croire que c’était un don du ciel. La jeune femme ne contrôlait pas vraiment ce pouvoir, et il était très puissant. C’est-à-dire Evaly perçoit très facilement les émotions d’autrui, néanmoins, sa capacité à se forgé un bouclier est très faible. Ce qui signifie qu’elle n’arrive que très peu à fermer son esprit.

-Est-ce que vous savez comment fonctionne votre don ? Parce que ça m’intéresserait de comprendre comment vous faites tous ses miracles.

Qualifié de ‘’miracles’’ ce qu’arrivait à faire Neelahn était totalement justifié aux yeux de l’étoile ! Savoir faire pousser des fleurs en quelques secondes…Avec un tel don, on ne peut faire que des merveilles. Y a-t-il plus beau don que celui de redonner vie à un paysage mort ? Bien sûr que non ! Evaly sentit soudain, le souffle chaud de Nysta sur son cou. C’était pour elle, une façon de donner son soutien à sa protégée !

*Tu as toi aussi de jolie don ! Arrête de te sous-estimé. Chaque personne possède un petit quelque chose qui lui est propre et qui lui permet de rendre plus belle cette terre.* la voix de la jument se faisait douce et maternelle dans l’esprit de l’étoile.

La jeune femme ne répondit rien à la jument. Continuant de suivre Neelahn à l’aveuglette. L’étoile espérait qu’elle savait où elle allait parce que, elle, était complètement perdu ! Elle ne savait vraiment pas où elle se trouvait exactement, et toute seule, elle n’était pas sur retrouvé la sortit ? Cela devenait une habitude, il faut avouer qu’à chaque nouvelle aventure, les deux amies se perdaient.

-Excusez-moi, mais vous savez où vous aller… Parce que j’avoue que Nysta et moi sommes un peu perdus.

Evaly ne remarqua qu’à cet instant que le tigre était réapparu. Qu’elle magnifique bête, il imposait un certain respect. C’était la première fois qu’elle voyait une telle créature, bien sûr elle en avait entendu parler, et vue dans les livres. Mais en vrai, jamais ! Ce qui l’étonnait, c’était qu’elle avait toujours crue que c’était un animal sauvage… Mais bon, on ne voyait que très rarement un cheval sans aucun arrachement marchant tranquillement à côté d’une Chroniqueuse et pourtant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Jeu 24 Mai - 7:14

Des miracles ? Jamais quiconque ne lui avait sorti ce compliment et même si c’était très flatteur, Neelahn estimait qu’Evaly exagérait un tantinet. La druidesse avait une bonne maîtrise de son pouvoir car elle avait passé du temps à s’exercer. Grâce à ses nombreuses années de labeur, elle avait en fin de compte réussi à faire pousser n’importe quelle petite plante sur presque toutes les surfaces qu’elle désirait. Mais elle avait également appris à rester humble et s’amuser à faire pousser une pâquerette sur de la roche n’avait aucun intérêt, à part peut-être celui de fanfaronner. Toutefois, il aurait été difficile d’expliquer comment ce don fonctionnait. C’était comme déterminer pourquoi une fleur possédait cette couleur tandis que sa voisine en possédait une autre. En théorie, expliquer le pourquoi et le comment était possible mais cela restait hors de portée pour Neelahn.

« Et vous ? Comment faîtes-vous pour être aussi belle ? » répondit-elle alors à la question d’Evaly. « Puis, je suis certaine qu’une personne telle que vous sait faire pleins de jolies choses. »

D’ailleurs, Neelahn était bien curieuse de voir ce dont une chroniqueuse était capable de faire. Ceci dit, elle ne voulait pas que l’on considère sa curiosité comme mal placée et cela aurait été peu délicat de demander à Evaly ce qu’elle savait faire. Alors, la druidesse ne la questionna donc pas à ce sujet, se disant qu’elle aurait peut-être l’occasion de le découvrir un peu plus tard.
N’ayant plus rien à ajouter, Neelahn se mit donc en route, à la recherche de quelque chose qui prouverait à Evaly que même si la vie n’était pas toujours très belle, il existait cependant des raisons de croire qu’elle valait tout de même la peine d’être vécue. Cependant, dans la Forêt d’Illusions, il était souvent difficile de trouver ce que l’on recherchait. Avec cette brume qui ne partait jamais, il était quasiment impossible de voir ce qui pouvait se tapir au sol à plus d’une dizaine de mètres de soi. Et avec tous les animaux mystérieux qui y vivent, il fallait bien admettre que Neelahn n’avait pas choisi le meilleur endroit pour montrer toute la beauté de la vie à Evaly. Puis, lorsque celle-ci lui demanda si la druidesse savait où elle mettait les pieds, celle-ci lui répondit sur un air joyeux :

« Vous plaisantez j’espère ? Bien sûr que non, je n’en sais rien. Mais ne vous en faîtes pas. J’ai un excellent sens de l’orientation. Vous ne vous perdrez pas avec moi. »

Le but était de trouver quelque chose de joli à voir. Ne se souvenant pas d’avoir découverte une magnifique clairière ou un nid d’oiseaux exotiques à un endroit précis, Neelahn laissait ses pieds avancer là où ils le désiraient. Elle aurait pu tourner à gauche ou à droite, cela n’aurait rien changé puisqu’elle ne savait pas où aller pour dénicher la perle rare. Malgré cela, elle mémorisa le chemin qu’elle avait emprunté et se fit cartographia mentalement l’endroit dans sa tête. L’objectif était de trouver une petite merveille à voir et pas de se perdre stupidement en flânant à travers tous ces arbres centenaires.
De temps en temps, Neelahn leva l’index vers un oiseau aux longues plumes qui parcouraient le ciel ou sur une plante dont elle était certaine qu’Evaly n’avait jamais vu de toute sa vie – y compris sa vie d’étoile -. A un moment donné, elle s’arrêta devant une petite touffe de feuillage. Lorsqu’elle l’effleura, les feuilles se rétractèrent toutes. Il en existait aussi là où elle habitait mais trouvait que cette plante faisait toujours son petit effet. Que l’on soit jeune ou vieux, cette touffe amusait toujours quiconque la touchait.

« Venez, essayez. Elle ne vous mordra pas. »

Après avoir souri, Neelahn grimpa sur un arbre avec l’aisance d’un singe. Mettant sa main en visière, elle scruta l’horizon.
Rien d’intéressant en vue.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Sam 2 Juin - 20:27

Lorsqu’Evaly entendit la question de l’elfe, elle ne put s’empêcher de rougir. Cependant elle feignit de ne pas avoir entendu la question et ne répondit pas. Evaly fut un peu déçu de ne pas entendre la réponse à sa question…Elle ne saura donc jamais comment Neelahn faisait pousser des fleurs aussi facilement et rapidement. Dommage… Puis elle lui fit un sourire lorsqu’elle lui fit cette remarque plutôt sympathique. Même si, selon Evy, ses dons n’avaient rien d’exceptionnelle. Après tout l’empathie ne lui attirait que des problèmes, avec la météo elle avait carrément blessé ses propres alliés et amis…Si…Le don de Parendar, celui-là elle arrivait très bien à s’en servir !

Neelahn lui répliqua ensuite, que non, elle ne savait pas du tout où elles allaient…Ce qui n’étais pas vraiment rassurant, heureusement, après elle ajouta qu’elle possédait un excellant sens de l’orientation. Ce qui arracha un sourire à l’étoile, qui, ne pouvait s’empêché de se perde que le lieu soit connu ou inconnu… Les deux femmes continuaient à marcher tranquillement… Ce qui était un peu étrange, cette forêt avait rien de ‘’normal’’. Elles auraient dû avoir peur ou je ne sais quoi d’autre… Et pourtant, Evy aimait bien s’y promené ! Dans cette immensité verte, régnait comme une quiétude, une tranquillité. L’étoile n’était pas agressée par son empathie, qui d’habitude, lui attaquait l’esprit avec les émotions de tous ceux qui s’approchaient plus ou moins d’elle. Et puis il y avait Nysta qui marchait doucement à ses côtés. Même si la Chroniqueuse n’avait pas vraiment le moral, pendant un instant, très court mais très précieux et rare, se sentit bien…

Neelahn semblait connaitre beaucoup de chose sur la faune et la flore. Elle faisait découvrir à Evy de magnifiques créatures, de jolie plantes… La jeune femme aimait beaucoup cette ‘’visite guidé’’. Il est vrai que cette terre, sur laquelle elle avait été propulsé avait aussi de bon côté…Puis Evaly vit l’elfe touché une petite touffe de feuillage. En un instant l’étrange végétale se rétracta ! Evy écarquilla les yeux sous la surprise ! Dans toute sa vie, y compris sa vie d’étoile, elle n’avait jamais vue une telle plante !
Néanmoins lorsque Neelahn lui proposa de la touché, l’étoile eut malgré elle, un petit recule… Mais après avoir vue le sourire de l’elfe elle se jeta à l’eau. Evy avança doucement, la main tendu vers l’incroyable végétal, puis une fois qu’elle l’eut effleuré, il se rétracta de suite ! L’étoile eut un petit sursaut, puis éclata de rire.

Lorsqu’elle se tourna vers Neelahn, l’elfe avait disparue… La jeune femme arrêta net de sourire, jusqu’à ce qu’elle se rende compte que sa ‘’guide’’ se trouvait en haut d’un arbre. La jeune femme ne put se retenir de lui dire d’une vois trahissant son inquiétude :

-Attention !! Vous allez tomber !! Il serait fort dommage que vous vous fassiez mal…

Puis reprenant constance elle ajouta :

-Comment se nomme cette plante…Elle est vraiment très étrange, et pourtant, très amusante !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Lun 4 Juin - 7:22

Plissant les yeux, Neelahn sondait l’étendue de brume. A première vue, rien d’intéressant ne semblait s’y terrer à l’intérieur. Loin de perdre son optimiste, la druidesse tourna la tête à gauche, puis, à droite. Elle se trouvait dans la Forêt d’Illusions. Il devait donc forcément avoir quelque chose d’amusant à voir ! La dernière fois qu’elle y avait mise les pieds, elle avait rencontré un gnome plus qu’étrange. Avec ses petites ailes et ses yeux globuleux, elle ne doutait pas un seul instant de l’effet que cela aurait produit à l’étoile si elle avait été là. Sans aucun doute, elle aurait trouvé cela horrible. Et elle n’aurait pas eu tord car en plus d’avoir un physique disgracieux, le gnome ne semblait pas animé par des intentions pacifiques.
Déterminée à ne pas rencontrer à nouveau ce genre de petites créatures détestables, Neelahn s’assurait donc qu’aucun être maléfique ne rôdait dans les parages. Au final, ce n’était pas trop grave si elle ne dénichait rien d’intéressant à voir. L’essentiel était de passer un agréable moment sans incident. Et d’ailleurs, en parlant d’incident, la druidesse entendit Evaly s’inquiéter pour elle.

« Mais non, ne vous en faîtes pas. Je ne peux pas tomber. »

Neelahn croyait qu’il était quasiment impossible pour elle de chuter du haut de son arbre. En théorie, elle n’avait pas tout à fait tord. Sa capacité à se transformer en colibri lui épargnerait sans doute un os cassé si jamais elle tombait de sa branche. Néanmoins, il n’était pas dit qu’elle aurait assez de réflexe pour se métamorphoser à temps. Cela dit, la druidesse avait passé sa vie à vivre en forêt et pour elle, grimper sur un arbre était aussi banal que de s’asseoir sur une chaise.
Mais puisqu’Evaly paraissait morte d’inquiétude pour elle, Neelahn décida donc de descendre de son perchoir. De toute façon, à part de la brume, il n’y avait rien d’autre à voir. Durant sa petite descente, la chroniqueuse lui demanda quel était le nom de la plante qu’elle lui avait montré un peu plus tôt. Tout en cherchant des prises sur l’arbre, la druidesse répondit.

« C’est une mimosa pudica mais on l’appelle aussi sensitive ou trompe la mort. Certains lui donnent d’autres noms aussi… »

Après avoir sauté à terre, la druidesse s’essuya les mains sur ses jambes et poursuivit son explication :

« Les feuilles se rétractent quand on les touche pour feindre la mort. C’est un système de défense. Ça donne l’impression que la plante est fanée et du coup, les « prédateurs » ne s’intéressent plus à elle. »

Elle désigna ensuite de l’index la jolie fleur rose que produisait cette plante mais ne s’approcha pas. Evaly et elle avaient déjà bien embêté la sensitive. Et, plutôt que de lui faire « feindre à nouveau la mort », Neelahn décida de se remettre en route. Tigrou marchait nonchalamment à ses côtés, à croire que cette promenade commençait à l’ennuyer fermement.

« Une fois, en venant ici, j’ai vu pleins de papillons de toutes les couleurs. »

Mais même si elle ne mentait pas, elle avouait aussi secrètement que la Forêt d’Illusions ne l’avait jamais laissé chassé en paix. Même si à plusieurs occasions, elle avait croisé de jolies choses à voir, elle avait également rencontré à plusieurs reprises des bêtes facétieuses et enquiquinantes. Et certaines d’entre elles avaient même voulu la dévorer toute crue.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Mer 13 Juin - 18:47

Evaly écoutait Neelahn lui expliquer le fonctionnement de la plante. Elle fut grandement rassuré de la voir descendre de l’arbre sur lequel elle était perchée. L’étoile observait avec envie l’aisance et la grâce dont l’elfe faisait preuve. Après tout Evy savait pertinemment qu’elle n’arriverait jamais à un tel résultat, c’était comme si l’agilité coulait dans les veines de la druidesse. La façon dont elle lui avait répondu renforçait encore plus les convictions de la déchu.

Des papillons de toutes les couleurs, comme cela devait être beau. Rien qu’à l’idée d’avoir la chance de croisé de tels insectes, un sourire s’étira sur ses lèvres.

-Comme cela devait être beau…Vous avez eu de la chance de voir de telles bêtes !

Evy continuait tranquillement de sourire, et pourtant elle sentait que Nostrya commençait à se contracter. Depuis le début la jument avait été contre le fait que les deux amies se baladent dans la forêt. Il faut dire qu’elles avaient beaux beaucoup s’aimer, leurs caractères différaient en beaucoup de points. Par exemples, Nysta était plutôt prudente et sage et Evy elle, était plus aventurière. Cependant ces différences ne les éloignaient pas, bien au contraire. Elles se complétaient, ce qui rendait leurs amitiés encore plus fortes !

A ce moment précis, la déchu se sentait plutôt bien. Son empathie ne l’agressait pas, et Neelahn était une bonne compagnie. La jeune femme la trouvait très sympathique. D’ailleurs il fallait qu’elle trouve quelques choses à lui offrir afin de la remercier pour tout ce qu’elle faisait pour elle ! Une idée lui traversa alors l’esprit. Peut-être que l’elfe serait heureuse d’apprendre le passé d’un objet qu’elle possédait. Grâce à son don de Parendar, Evaly pourrait lui révéler certain secrets que les objets recèlent.

-Neelahn, j’aimerais beaucoup vous remerciez pour tout ce que vous faites pour moi. Et je me suis demandé si vous possédiez des objets dont vous voudriez connaitre l’histoire. Je pourrais vous révéler tout cela.

Evy n’avait rien d’autre à offrir que cela… La jeune femme ne possédant aucune résidence, ne pouvait pas porter beaucoup d’affaire. Tout ce qu’elle possédait était dans son sac sans fond qu’elle gardait toujours avec elle. Mais cela ne la dérangeait pas plus que cela de ne pas avoir beaucoup de choses à elle. En fait la déchue n’était pas du tout matérialiste. La seule chose qu’elle n’abandonnerait pour rien au monde était le pendentif que lui avait offert Xadr. C’était la seule chose à laquelle elle tenait vraiment !

L’étoile leva doucement la tête afin d’observé autour d’elle. Et là, un joli papillon aux couleurs incroyables, passa devant elle. Un sourire encore plus grand illumina le visage d’Evaly. Voilà qui tombait à pic… La Chroniqueuse s’attarda davantage sur le papillon qui volait paresseusement devant elle. Elle n’en avait jamais vue avec d’aussi belles couleurs. C’était comme si un arc en ciel lui avait coulé sur les ailles. Les colorant de plein de teintes plus belles les unes que les autres. C’était un bon présage…

-Est-ce que les papillons que vous avez vus lui ressemblaient ? Parce que celui-là est vraiment…incroyable…magnifique.

Evaly suivit alors des yeux le papillon disparaissant dans le ciel. Qu’est ce qu’elle aimerait être à se place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Jeu 14 Juin - 10:46

Evaly ne mesurait pas à quel point elle avait raison. Neelahn avait eu beaucoup de chance de croiser ces papillons. Une partie des créatures qui résidaient dans la Forêt d’Illusions n’existait que dans cet endroit et en plus de cela, certaines d’entre elles étaient très difficiles à apercevoir. Par exemple, les papillons auxquels Evaly faisaient référence ne vivaient que dans cette mystérieuse forêt et Neelahn ne les avait croisé qu’une seule fois. Elle espérait à nouveau les revoir afin de les montrer à la chroniqueuse. Voir ces petits êtres volants parcourir le ciel flatterait certainement sa rétine. L’elfe en était persuadée.
Continuant son rôle de guide forestier, Neelahn avança dans la forêt dense. Sa tête tournant régulièrement de gauche à droite, cherchait inlassablement quelque chose qui pourrait divertir la belle étoile. La druidesse aurait aimé trouver quelque chose (un caillou spécial, une fleur immortelle, …) que la demoiselle aurait pu ramener chez elle. Cela lui ferait un souvenir et chaque fois qu’elle poserait ses yeux sur lui, elle se rappellerait qu’il existait des petites choses pour lesquelles une vie terrestre méritait d’être vécue.
Et apparemment, Neelahn n’était pas la seule à chercher une idée de cadeau. En effet, elle fut à la fois surprise et touchée lorsque la chroniqueuse lui proposa de lui laisser toucher un objet afin qu’elle identifie son passé. Par ce geste, la belle étoile voulait la remercier pour le peu de choses qu’elle avait fait pour elle.

« Oh ! C’est très gentil de votre part mais vous ne me devez rien ! C’est Trenan, la déesse de la faune et de la flore, qui a voulu que nos chemins se rencontrent. C’est elle qu’il faut remercier. »

La druidesse aperçu ensuite Evaly lever la tête. Instinctivement, elle leva aussi les yeux afin de voir ce que l’étoile regardait. Un papillon aux couleurs chatoyantes fanfaronnait devant la chroniqueuse. Il exposa sous son regard ses jolies ailes et continua son petit manège pendant quelques secondes avant de s’envoler vers une destination dont lui seul connaissait.

« Oui, il est magnifique et lorsqu’il vole en compagnie de ses confrères, le spectacle est encore plus merveilleux. »

Finalement, la déesse Trenan avait bien voulu exaucé son souhait en montrant le papillon qui l’avait émerveillé lors d’une de ses escapades dans la Forêt d’ Illusions. Pour la remercier, Neelahn lui adressa intérieurement une prière avant de faire le tour d’un arbre.
Les deux demoiselles avaient fait assez de chemin. La sortie était à quelques heures de marche et, à moins qu’Evaly ne veuille dormir à la belle étoile dans cette forêt qui pouvait être aussi merveilleuse que terrifiante, il valait mieux rebrousser le chemin. Et qui sait, peut-être parviendrait-elle à apercevoir un cerf aux cornes d’or ?
Après avoir invitée Evaly à faire demi-tour, Neelahn marcha d’un pas léger. Elle n’avait pas trouvé grand-chose mais avait fait une jolie rencontre. Tigrou marchait devant le petit groupe, apparemment pressé de rentrer chez lui. Quant à Nostrya, elle préférait rester aux côtés de son amie et la druidesse ne manqua pas de remarquer que la jument semblait très nerveuse.

« Il n’y a rien à craindre. Je ne sens rien arriver. »

Tout comme certains animaux, Neelahn sentait le danger arriver. Bien entendu, il fallait malgré tout toujours rester vigilant car son instinct pouvait parfois la tromper. Ceci dit, l’elfe avait remarqué récemment qu’il l’induisait de moins en moins souvent en erreur et avait du coup tendance à lui un peu plus confiance.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Mar 26 Juin - 20:58

Evaly ne s’attendait à une telle réponse…Et à vrai dire elle n’avait jamais entendu parler de la déesse Trennan dont Neelahn avait parlé. L’étoile se rendit compte qu’elle ne possédait aucune religion, elle n’avait aucune déesse, aucun dieu à prier, à adorer ! C’était peut-être à cause de cela que les dieux l’avaient marqué du sceau de l’empathie… La demoiselle secoua la tête comme pour retirer sa mauvaise pensée de l’esprit ! Ensuite l’elfe lui fit remarquer qu’il n’y avait rien n’à craindre, qu’elle ne sentait rien arrivé !

Cela n’étonna pas la déchu que cette personne possède un instinct pareil ! Et comme pour confirmer les paroles de la jeune demoiselle, Nostrya vint frotter sa lourde tête sur le dos de sa protégée.

*Elle a raison…C’était juste une fausse alerte !* se faufila la voix de Nysta dans l’esprit de la jeune femme.

-Cela me rassure…Je n’ai vraiment aucune envie de me battre aujourd’hui !!

La voix d’Evy exprimait une grande lassitude ! Après tout, se battre n’était pas vraiment ce qu’elle préférait faire dans la vie ! Si il le fallait, elle n’hésiterait pas une seconde. S’il fallait qu’elle défende sa vie ou celle de Nostrya, jamais elle n’hésiterait a dégainé sa dague, à déverser toute la rage qu’il y avait en elle pour faire quitter l’âme du corps de celui ou celle qui s’en prendrait à elles. Cela pouvait paraître barbare, ou risible en voyant le gabarit de la jeune demoiselle. Mais ne vous y trompez pas, derrière la petite femme fragile emplit de tristesse se cache une femme emplit de rage et de colère, une femme qui sais se battre et qui ne souhaite que faire couler le sang pour sonner le glas de vengeance ! La plus pare du temps, Evy enfuit cette partit de sa personne au plus profond d’elle-même, mais quand celle-ci ressurgie sans crier gare, alors le sang coule… La déchu avait beaucoup de mal à comprendre cette partit d’elle. C’était surtout un effet secondaire du à son empathie, elle n’allait pas chercher plus loin !

Puis la jeune femme se mis à regarder à droite, à gauche, se rendant peu à peu compte de l’endroit dans lequel elle se trouvait. C’était un peu inquiétant en fait…

*C’est bien le temps de t’en rendre compte ! * la réprimanda mentalement la jument


Il est vrai que la jeune femme avait un peu obligé Nostrya à aller dans la forêt. L’équidé c’était fortement opposé au projet, mais Evaly comme toujours en avait fait qu’à sa tête. Quelques choses l’avaient poussé à venir dans un tel endroit. Comme si elle devait absolument y aller. Peut-être qu’en fin de compte Neelahn avait raison en pensant que c’était la déesse Trennan qui avait voulu cette rencontre !
Non ! Il fallait qu’elle arrête de déliré ! Pourquoi ferait-elle une telle chose ? Pourquoi un dieu se préoccuperait il de pauvre petite chose planté sur Nel Bereid ? C’était complètement incohérent !

-Neelahn, vous croyez réellement que votre déesse a voulu cette rencontre ?

La question lui avait échapper…Elle ne voulait pas offenser l’elfe qui avait été si gentille avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neelahn Screeling
La Dryade ~ lvl5 bis
La Dryade ~ lvl5 bis
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 19/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: ♣ Capacité à se transformer en animal (colibri) ♣ Contrôle des plantes ♣ Chance ♣ Magie Animale ♣ Lucioles lumineuses ♣ Collier de vision nocturne (*) ♣
Armes: ♣ Arc ♣ Dague ♣ Bâton du Schnock (*) ♣ Arc sans munitions (*) ♣
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Jeu 12 Juil - 9:05

Aussi étonnant que cela puisse l’être, le chemin emprunté par les deux femmes se révéla paisible. Aucune embuche ne vînt interrompre leur conversation. De temps à autres, quelques branches d’arbres s’agitaient nerveusement et des petites têtes étranges se penchaient en avant pour dévisager les deux pipelettes avant de disparaître aussitôt dans la nature.
Pour Neelahn, il s’agissait là d’une intervention divine car selon elle, il était normalement impossible de parcourir la Forêt d’Illusions sans rencontrer un problème quelque part. L’elfe était persuadée que la déesse Trenan veillaient sur elle. Comment pouvait-elle expliquer cette si grande sérénité dans un tel endroit si ce n’était l’œuvre d’un dieu ?
Du coup, lorsqu’Evaly lui demanda si elle pensait réellement que la déesse y était pour quelque chose dans toute cette histoire, Neelahn hocha vigoureusement la tête. La druidesse s’étonna tout de même devant la question de la chroniqueuse. Étant une étoile, elle devait probablement être proches des divinités. Pourquoi avoir donc demandé si l’elfe croyait réellement que la déesse de la faune et de la flore avait voulu leur rencontre ?

« Votre question est étrange. On dirait que vous n’y croyez pas. »

Neelahn ne se sentait pas offensée mais elle était intriguée par la réaction d’Evaly.
Continuant à mouvoir entre les arbres, la druidesse ne s’attarda pas pour autant sur le sujet, sachant que la religion était souvent source de querelle.
De temps en temps, elle tournait la tête de gauche à droite mais ne se faisait plus tellement d’illusions : elle ne trouverait rien à ramener chez elle. Finalement, l’elfe n’avait pas pu dénicher ce qu’elle voulait. En revanche, elle avait fait la connaissance d’une charmante personne et en y repensant, c’était sans doute très bien aussi.

La brume qui entourait les deux femmes se dissipa peu à peu, les laissant ainsi arriver à la lisière de la Forêt d’Illusions. Même si Neelahn retrouvait toujours son chemin, elle était tout de même rassurée d’avoir pu sortir de cet endroit sans trop de difficulté. Cela l’aurait ennuyé de faire passer un mauvais moment à la chroniqueuse.
Après s’être retournée vers celle-ci, Neelahn esquissa un joli sourire. Elles étaient désormais sorties de la Forêt d’Illusions et il commençait à se faire tard…

« Nous sommes arrivées dans la forêt. Si vous suivez les sentiers, vous ne vous perdez pas. »

Venant d’atterrir entre les buissons et les arbres, la druidesse cru utile de pointer son index dans la direction où se trouvait le sentier le plus proche.

« Vous voulez que je vous accompagne ou ça ira ? »

Elle sortit ensuite de son sac une gourde d’eau ainsi qu’un petit sac de provisions qu’elle tendit à la jolie étoile…

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: A travers la brume Dim 9 Déc - 12:50

Le chemin était paisible, sans aucune anicroche ! Pourtant Evaly avait entendu dire que la forêt était un endroit sombre et dangereux… Grâce à Neelahn, l’étoile avait pu voir la splendeur cacher de ce lieu magique. Néanmoins, la jeune femme sentait bien que derrière cette apparente tranquillité le danger se cachait derrière chaque arbre, chaque brin d’herbe ! Peu à peu, Evy se demanda si c’était pas la belle elfe qui l’accompagnait qui lui portait chance.

*Tu as surement raison…* pensa joyeusement la jument

Nysta aimait bien se balader en forêt, faire des rencontre. Petit à petit, elle commença à se détendre vraiment et à apprécier Neelahn. Il faut dire que cela semblait dure de ne pas l’apprécier, elle était si joyeuse, de quoi mettre n’importe qui de bonne humeur ! Evaly la vit agiter la tête avec entrain pour répondre à sa question. Puis l’elfe lui répondit d’une voix intrigué, une once de curiosité dans les yeux. L’étoile ne voulait la vexer mais la seule divinité en qui elle croyait vraiment était Erlyna, la déesse de la nuit, la lune et les étoiles. Même si elle ne lui vouait pas un très grand culte il lui arrivait de la prier. Il y avait aussi Shalyas, le dieu de la météo et peut être aussi Arlya, la déesse de la connaissance… Il faudrait qu’elle se penche sur la question un jour… Peut-être serait-il bénéfique de s’en remettre aux dieux parfois…
Evaly évita soigneusement de lui répondre, elle ne voulait vraiment pas vexer son accompagnatrice.

*C’est une bonne décision… * approuva Nysta

Doucement la brume commença à se dispersé devenant moins opaque. Evaly aimait bien cette forêt ! Elle y retournerait sûrement, bien sûr c’était dangereux, mais elle s’y sentait bien et n’était-ce pas ça le plus important ? Néanmoins elle n’en ferait pas son chez elle, et de toute façon, elle ne préférait pas se faire e chez elle du tout… A chaque fois que l’étoile s’en était fait un, tout avait disparu en fumé, alors elle avait décidé de ne plus faire la même erreur. La Chroniqueuse savait qu’elle passerait toute sa vie à marcher, jusqu’au jour où ses jambes ne voudront plus avancer alors elle se coucherait et attendrait paisiblement la mort comme une vieille amie. Cela peut paraitre étrange, mais c’était ce qu’elle souhaitait !

Evaly était tellement perdu dans ses pensé qu’elle sursauta lorsqu’elle entendit que Neelahn lui adressa la parole. Alors comme ça leur chemin se séparait… Cela attristait Evy qui n’avait jamais vraiment aimé les en revoir… Néanmoins Neelahn avait déjà tellement fait pour elle qu’elle ne voulut pas la déranger davantage.

-Merci beaucoup… J’ai passé une très bonne journée en votre compagnie. Ne vous embêtez pas ça ira.

Puis elle lui tendit des vivres et de l’eau. L’étoile se sentit alors un peu gêner de ne rien pouvoir lui donner en échange… Puis elle se rappela qu’elle avait trouvé une ravissante petite fleur blanche avant de la croiser. Elle la sortit de son sac et la lui tendit.

-Tenez, j’espère qu’elle vous portera chance… Merci encore, prenez soins de vous et à bientôt je l’espère.


La petite étoile lui fit un dernier sourire, puis s’en alla sur le chemin en direction de ce qu’elle aimait appeler l’aventure. Elle n’avait pas vue le temps passé, le soleil déclinait pour laisser la place aux astres et à la lune… Il fallait qu’elle soit sortie de la forêt avant la nuit, même si le fait de marcher sous les rayons de la lune étant tentant… Ce n’était surement pas une bonne idée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A travers la brume

Revenir en haut Aller en bas

A travers la brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La Voile de Brume
» oreille gauche de travers
» Mise en place d'une corne de brume
» L'illusioniste de la brume de retour...
» tir au travers des murs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: La Forêt d'Illusions-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit