AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

{Evaly Eoras} Une heure bien matinale ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ilaria Stellio
Chroniqueur, niv 3
Chroniqueur, niv 3
avatar

Messages : 2404
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar, Télékinésie
Armes: Faux et dague, arme lvl 3 : Tessen d'air
Relations:

MessageSujet: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Mer 2 Mai - 9:29

Il était tôt. Tout au plus, il devait être quatre heures et demie du matin. Quelle heure étrange pour décider d’aller explorer un peu un endroit que l’on ne connaît pas, n’est-ce pas ? Quatre heures, la ville était encore à l’ombre de son sombre manteau, et il ne semblait pas y avoir âme qui vive dans les environs immédiats. Les volets des maisons étaient clos, attendant l’heure du réveil de leurs habitants, qui arriverait plus tard. Mais il faudrait pour cela attendre encore quelques heures ! Il était bien tôt pour que les gens aient envie de sortir de chez eux.

Pourtant, quand on y regardait un peu mieux, une jeune fille aux cheveux blancs comme la neige, équipée ce que qui semblait être une faux, toute de blanc vêtue également, une robe et une cape qui se trouvait par-dessus, déambulait et s’avançait en direction d’une colline. Mais pas n’importe laquelle : Celle sur laquelle se trouvait la Cathédrale Impartiale. Pourquoi, à une heure pareille ? Il n’y avait pourtant personne dans cette église, et ce n’était pas une heure conventionnelle pour aller prier. Et elle n’avait pas l’air d’une personne très attachée aux religions.

Ilaria n’arrivait en fait tout simplement pas à trouver un sommeil réparateur. Oh, elle avait tout de même réussi à dormir quelques heures, mais là, pas moyen. Elle était totalement réveillée. A force de tourner et virer dans son lit, elle avait fini par en avoir marre, et s’était levée, tâchant de ne pas réveiller les animaux ... Et son protecteur. Cela faisait plusieurs jours déjà que Mirilann avait débarqué par hasard dans sa vie, et cela ne s’était pas si mal passé, mais depuis, les moments où elle s’était retrouvée seule étaient devenus bien rares. S’il ne dormait pas à poings fermés à l’heure actuelle, nul doute qu’il l’aurait accompagnée. Encore une fois.


« J’aurais dû me couvrir un peu plus ... Il ne fait pas bien chaud »

L’étoile en avait donc profité pour s’habiller et partir, sans faire un bruit. Elle voulait savourer ce moment où elle serait seule. Oh, pas trop longtemps, histoire qu’il ne se fasse pas de soucis en se réveillant, mais juste ce qu’il fallait de temps pour se balader tranquillement. Après une bonne demi-heure de marche, voulait se réchauffer un peu car il ne faisait vraiment pas chaud en cette heure matinale, elle entra dans la fameuse cathédrale. Il se passa juste assez de temps pour qu’elle remarque qu’une personne était arrivée avant elle. Elle s’avança donc vers elle.

« Oh ... Bonjour ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Sam 2 Juin - 22:22

Evaly se baladait tranquillement, à ses côtés, Nostrya marchait doucement… Il ne faisait pas très chaud, mais l’étoile préférait cela ! Ne craignant que le ‘’grand froid’’, le petit vent qui faisait voleté ses longs cheveux blanc n’avait rien de dérangeant. Comme à ses habitudes, la Chroniqueuse était vêtue d’une robe comme une voile blanc. Sa tenue lui arrivait au genou, manche longue et un peu décolleter. La jeune femme était toujours habiller de façon plutôt…non très féminine.

Il devait être très tôt, ou plutôt très tard ! Les rues de Naturalia étaient encore sombres et complètement déserte. C’est d’ailleurs comme ça, qu’elles arrivèrent à la grande Cathédrale Impartiale. C’était un somptueux bâtiment, la jeune femme poussa la lourde porte afin d’entré…

*Je t’attends dehors ! J’espère que tu pourras trouver le calme et la sérénité dont tu as besoin…* La voix de Nostrya, ça magnifique jument, flottait dans son esprit.
Evaly lui fit un sourire pour la remercier. Puis rentra dans la Cathédral. Ce lieu était effectivement très paisible, très serin. L’édifice était complètement vide, l’étoile était ravie. Se retrouver un peu seule avec soit même… Voilà qui était tout ce qu’elle avait besoin. La jeune femme s’assis sur un banc. Puis commença à réfléchir…

Beaucoup de question flottait dans son esprit…Pourquoi l’avait on arraché à sa place dans le ciel ? Pourquoi avait-elle perdu la mémoire ? Pourquoi se souvenait elle uniquement que de son passé d’étoile ? Qui était Serena ? Pourquoi lui avait on infligé une punition en la frappant du sceau de l’empathie ? Qui était-elle vraiment ?

Soudain elle fut sorti de sa rêverie par une voix féminine, pourtant elle n’avait entendu personne rentré ! Enfin elle devait être vraiment plongé dans ses pensé. Elle tourna la tête vers la voix qui l’avait interpelé. Tient, étrange, la jeune femme avait les même longs cheveux blancs et le même style de robe blanche qui tombait sur son corps comme un voile.

-Bonjour Mademoiselle… Je peux vous aider en quelques choses ?

C’était la seule chose qui lui était passé par la tête…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilaria Stellio
Chroniqueur, niv 3
Chroniqueur, niv 3
avatar

Messages : 2404
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar, Télékinésie
Armes: Faux et dague, arme lvl 3 : Tessen d'air
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 3 Juin - 8:43

Hein ? Une question ? Ben, non, elle n’en avait pas sur le coup, elle n’avait pas besoin d’aide pour quoi que ce soit, surtout à une heure pareille. Si elle avait eu besoin d’aide, Mirilann, son protecteur, s’en serait sans doute chargé ... Même s’il aurait sans doute aussi un peu râlé à une heure pareille ! S’il se réveillait avant qu’elle ne soit rentrée, elle allait passer un sale quart d’heure. Bien sûr, elle lui avait laissé un mot comme quoi elle n’était pas loin, mais elle n’était pas sûre que ça soit de son goût. Après tout, à une heure pareille, il aurait pu lui arriver n’importe quoi.

« Eh bien ... A vrai dire pas vraiment. C’est juste que je ne m’attendais pas à trouver quelqu’un ici à une heure aussi tardive ... Mais ça ne me pose pas de problèmes, bien au contraire ! »

Et dire qu’elle pensait être seule dans cette cathédrale ! A la base, elle était venue pour avoir un peu de tranquillité et réfléchir seule, mais il y avait quelque chose qui l’avait poussé à dire bonjour à cette jeune fille qu’elle ne connaissait pas. Et la discussion promettait d’être intéressant, si elle était bien ce qu’Ilaria pensait !

« Pardonnez mon indiscrétion mais ... A tout hasard, seriez-vous une chroniqueuse vous aussi ? »

Cette chevelure blanche n’indiquait pas forcément qu’elle en était une bien sûr. Après tout, elle avait rencontré un jeune mage rouge du nom de Duscisio qui les avait aussi blancs qu’elle. Mais la différence qu’avait cette jeune fille par rapport à lui c’était ... Qu’elle était rayonnante. Oh, bien sûr, elle ne brillait pas réellement, mais elle était d’une beauté renversante. Et c’était bien là deux des caractéristiques des chroniqueurs. Si on ajoutait la tenue, du même genre qu’elle, ce qu’elle venait de remarquer, cela faisait trois. Oui, Ilaria était presque certaine que la jeune femme qui se tenait devant elle était l’une de ses consoeurs, mais elle voulait le vérifier poliment.

« Parce que je pourrais bien le demander aux murs, mais ce n’est pas très poli, les gens n’aiment en général pas trop qu’on sache tout ce qu’ils font, et ce par n’importe quel moyen »

C’est vrai, en quelque sorte, le pouvoir de Parendar, bien utilisé, constituait une sérieuse entrave à la vie privée des personnes. Au fond, heureusement que leur caste était très peu connue au final ! La plupart des gens qu’elle avait rencontrés ne savaient même pas ce que c’était, c’est dire ! Alors de là à savoir ce qu’ils avaient comme pouvoirs, il y avait un sacré pas à franchir. En tout cas, il fallait dire que c’était bien pratique quand elle avait besoin d’informations qu’on ne voulait pas lui donner ... Ou tout simplement pour avoir des informations sur les personnes qu’elle rencontrait, ou sur des objets dont elle cherchait la provenance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 3 Juin - 9:17

Evaly écarquilla les yeux…La jeune femme qui se tenait devant elle était…Une Chroniqueuse ! Ce n’était pas si étonnant que ça. Evy détailla la demoiselle du regard. Elle était vraiment très belle ! Puis après quelques longues secondes de silence, un grand sourire d’abattit sur ses lèvres. Elle qui pensait être seule dans cette Cathédral, mais elle était loin d’être déçu, bien au contraire ! Depuis combien de temps cherchait-elle à rencontrer une étoile, une sœur ?

-Vous…vous êtes une étoile vous aussi ! Mais c’est génial !

Evaly se leva d’un coup du banc pour faire face à la Chroniqueuse. Une telle réaction n’était pas habituelle chez elle. D’habitude, elle restait calme, tranquille… Mais là, comment rester calme ? C’était vraiment inespéré de faire une telle rencontre ! La jeune femme était vraiment très heureuse de pouvoir rencontrer une de ses sœurs.

-Je m’appelle Evaly Eoras. Ravis de vous rencontrer chère sœur ! Et à votre façon de parler, je dirais que vous possédez vous aussi le pouvoir de Parendar, je me trompe ?

L’étoile était certaine que c’était à cela qu’elle faisait allusion lorsqu’elle avait parlé ‘’de demander au mur’’. Voilà une bonne façon d’en apprendre plus sur les Chroniqueurs ! Peut-être que tous n’avaient pas les même dons… En tout cas à en juger par l’apparence, une légère ressemblance reliait les deux femmes. Néanmoins ce n’était pas la même que celle qui relie deux jeunes femmes aux yeux azures, ou deux elfes avec leurs oreilles pointus. Non, c’était plus comme un air de déjà vue. Après tous leurs formes astrales étaient la même. Evaly savait que le terme ‘’sœur’’ qu’elle avait employé pouvait ne pas être très bien reçu. Mais pour elle, toutes les chroniqueuses étaient sœurs. C’était comme ça ! Elle n’arrivait pas à se le retiré de la tête.

-Excusez-moi, mais…Que faites-vous toute seule en ce lieu et surtout à une heure pareil ?

Cette question lui brûlait les lèvres. Evaly ne s’attendait vraiment pas à voir une jeune
femme dans cette Cathédral, encore moins à cette heure, et encore moins une Chroniqueuse. Peut-être qu’elle aussi était à la recherche d’un peu de tranquillité, d’une peu de sérénité et surtout un peu de calme ! Et puis, la nuit, on peut voir les étoiles ! Voilà pourquoi la jeune femme aimait beaucoup se promener lorsque la lune flottait dans le ciel endormit. Ça lui remontait le moral de sentir la douce lumière des étoiles brillé sur son visage…

-Je suis désolée si je suis si heureuse. Mais cela fait longtemps que j’aimerais discuter avec quelqu’un comme moi ! Après tout nous sommes si peu nombreuses…

C’était vraiment une aubaine d’être tombé sur une Chroniqueuse et Evy comptait bien en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilaria Stellio
Chroniqueur, niv 3
Chroniqueur, niv 3
avatar

Messages : 2404
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar, Télékinésie
Armes: Faux et dague, arme lvl 3 : Tessen d'air
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 3 Juin - 9:57


« Oui, j’en suis une également, d’où ma question »

De grands yeux étonnés, un moment de silence où Ilaria jugea bon de se taire, et la vive réaction qui suivit la fit largement sourire. Oui, quand on ne savait pas où rencontrer facilement d’autres chroniqueurs, c’était tout à fait normal et compréhensible. Bien sûr, Ilaria était très heureuse également car elle ne s’attendait pas à tomber sur une autre chroniqueuse dans un lieu pareil, mais sa réaction était moins démonstrative car elle n’en était plus à sa première rencontre. Nul besoin d’être devin pour comprendre qu’Ilaria était la première collègue qu’elle rencontrait. Et puis, la question qu’elle venait de poser après s’être présentée le prouvait.

« Ilaria Stellio. J’en suis heureuse également ! Non non, c’est exact, c’est l’un des deux pouvoirs caractéristiques des chroniqueurs, avec le contrôle de la météo. Mais normalement, vous devez en avoir un troisième qui vous est propre. Moi, c’est la télékinésie »

Bon, Ilaria n’était pas extrêmement expérimentée non plus, mais elle avait eu la même réaction qu’Evaly lorsqu’elle avait rencontrée Niavhe au jardin paradisiaque, et où le destin avait fait en sorte qu’elles puissent s’improviser un pique-nique avec leurs compagnons animaux respectifs ! Mieux encore, elle avait fini par trouver le Berceau de Cristal, le repaire des chroniqueurs, et rencontré son chef en personne, ce qui n’était pas rien tout de même ! C’était ces rencontres qui lui avaient permis d’en savoir plus sur leur condition d’étoile car finalement, très peu de livres en parlaient, ce n’était pas comme les autres castes. Et ce qu’elle notait de plutôt amusant, c’était qu’elle aussi, la considérait comme une sœur. Finalement, ce n’était donc pas propre à Ilaria ou à Niavhe, c’était dans leur nature.

« Ce que je fais ici ? Eh bien ... Tout est parti d’un cauchemar dont je ne me souviens même plus à vrai dire. Par la suite, j’ai beaucoup cogité, je n’arrivais plus à dormir, alors ... Je me suis éclipsée discrètement et je suis allée là où mes pas me menaient, et je crois que j’ai été bien inspirée de le faire ! Et puis ça me changeait un peu, voir toujours les mêmes personnes à la longue, ce n’est pas très agréable »

Elle lui adressa un clin d’œil. Elle devait s’attendre à avoir des tas de questions, et elle était bien contente de pouvoir la renseigner comme elle le pouvait. Finalement, c’était plutôt Ilaria qui renseignait Evaly, et pas le contraire. Une étoile, ça se pose forcément des tas de questions, et elle venait de le confirmer.

« Je te comprends. Par contre, si je peux me permettre, je ne crois pas qu’Ishesar serait très content d’apprendre qu’il est une fille ! Oh, pour t’expliquer au passage, c’est notre chef. Ishesar Mausan »

Ah, tiens, elle venait de passer au tutoiement. Elle s’en rendit compte après l’avoir dit. Pas fait exprès du tout, elle l’avait fait comme un réflexe. Enfin bon, si cela gênait sa « sœur », elle repasserait vite fait au vouvoiement classique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 3 Juin - 10:30

Ilaria semblait en connaitre un rayon sur les Chroniqueurs ! Voilà qui était une chance pour Evy, qui elle, ne connaissait pas grand-chose à sa propre race ! Son amnésie avait fait d’elle un enfant…Un enfant à qui il faut tout réapprendre. Ce n’était pas très agréable à vivre cette impression d’être une ignorante. Ilaria lui confirma qu’elle possédait comme elle, le pouvoir de Parendar et le contrôle de la météo. Sauf qu’elle possédait aussi la Télékinésie…Quel don intéressant…

-Vous avez raison moi aussi je possède un troisième don. Je suis empathique, cela signifie que je capte les émotions de tout ce qui m’entourent.

Don, ne serait pas vraiment le terme approprié aux yeux d’Evaly qui prenait se pouvoir plutôt comme une malédiction ! Une malédiction qui lui agressait l’esprit vingt-quatre heures sur vingt-quatre… Chaque seconde de chaque heure, son esprit absorbait comme une éponge toutes les émotions de tout ce qui était vivants. Pas besoin de touché, les émotions venait à elle pour la martyrisé internement…

Evy écouta sa sœur lui raconté comment elle était arrivée dans cette Cathédrale. C’était étrange de voir que sur certain point elles se ressemblaient toutes les deux. Evaly aussi se laissait souvent porté sans vraiment réfléchir où sa la mènerait ! Puis elle rougit légèrement, lorsque l’étoile lui expliqué que leur Chef était un homme…Aie…L’erreur…Elle était vraiment ignorante !

-Je ne savais pas…Je suis désolée ! En fait je suis amnésique, et tout ce dont je me rappelle c’est mes années passé sous forme d’étoile. Le reste c’est le trou noir. Je ne sais rien sur les Chroniqueurs. Et vue que tu es la première que je rencontre, peut-être, si tu as les temps et que cela ne t’embête pas bien sur… pourrais-tu me parler de nous ? Me raconter ce que tu sais sur notre race ? Je sais je suis un peu ignorante…Mais j’aimerais beaucoup apprendre !

Le tutoiement c’était immiscer dans leur discussion comme si de rien était. Mais ça ne choquait pas le moins du monde Evy. Elle n’avait pas hésité à raconter son passé à Ilaria…Si elle ne pouvait pas faire confiance à une Chroniqueuse, à une sœur, à qui pouvait-elle faire confiance ? Peut-être que c’était abusif de faire confiance à une inconnue juste parce que c’était une étoile déchu… Mais Evaly gardait l’espoir de pensé qu’entre Chroniqueur, il n’y a aucune barrière et que tous doivent s’entre aider pour pouvoir retrouver leur place dans le ciel !

-Dis-moi Ilaria, est ce que tu connais un moyen de pouvoir remonter dans le ciel, en tant qu’étoile ?

Là était la seule ambition d’Evaly. Retrouvé sa condition d’étoile ! Sans parler de retrouvé a mémoire bien sûr. Mais pourvoir de nouveau flotté dans le ciel, ne plus connaitre la faim, la tristesse, la haine…Ne plus être marquée du sceau de l’empathie. Pouvoir encore une fois, connaitre le silence dans son esprit. Ne plus avoir à lutter contre toutes ses émotions, sensations qui la transforme en femme assoiffé de sang…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilaria Stellio
Chroniqueur, niv 3
Chroniqueur, niv 3
avatar

Messages : 2404
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar, Télékinésie
Armes: Faux et dague, arme lvl 3 : Tessen d'air
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 3 Juin - 11:35

« Ca ne doit pas être facile à vivre tous les jours, de capter les émotions tout le temps. Déjà que je l’aurais mal vécu si mon pouvoir de Parendar se déclenchait n’importe quand ... Oui, ça doit être dur à vivre, l’empathie »

Ainsi, elle possédait un pouvoir d’empathie. Voilà qui était intéressant à savoir. Cela signifiait que peut-être elle devait savoir bien se servir de son contrôle de la météo comme quelque chose d’offensif, ou alors de ses armes éventuelles, car il fallait bien compenser quelque par le fait que l’empathie n’était pas un pouvoir forcément utile à un combat. Ilaria se servait en effet tellement de son don de télékinésie qu’elle se voyait mal vivre sans !

« Tu n’as pas à être désolée Evaly, je comprends parfaitement, c’est dur de ne pas savoir qui, ce qu’on est exactement et pourquoi on se retrouve ici ... A part ce que je t’ai déjà dis, je sais juste qu’une étoile nous a décrochées dans sa chute et on s’est retrouvées éjectées parce qu’elle nous a heurtées, ce phénomène s’est produit en trois vagues au total donc on doit faire partie de la dernière ... Bien sûre pas toutes les étoiles décrochées sont arrivées sur Nel Beraid. Et puis, si l’on me m’avait pas trouvée, je serais morte très vite par exemple. Je sais aussi que nous avons un repaire dans la bibliothèque, il est plus aisé de trouver d’autres chroniqueurs là-bas que partout ailleurs. C’est un endroit magnifique. Et puis déjà, on peut savoir ton expérience dans notre caste. Qui sait, ça peut t’aider si quelqu’un est à ta recherche et a publié un avis ? Tu m’as dit avoir trois pouvoirs, as-tu constaté une amélioration de ceux-ci ces derniers temps ? Est-ce que tu possèdes une arme magique ? »

Alors qu’elle allait continuer à lui expliquer ce qu’elle savait, elle haussa soudain le ton, de surprise bien évidemment. Evaly lui avait dit qu’elle se souvenait de son passé d’étoile. Elle n’avait pas relevé sur le coup, mais oui, elle l’avait bien dit.

« QUOI ? Tu … Tu te souviens de ton passé d’étoile !? Dis-moi, c’est comment, dans le ciel ?»

Impossible, incroyable ! Comment cela se faisait-il, alors qu’Ilaria ne connaissait même pas le sien ! Cette fois, Ilaria ne pouvait pas cacher sa surprise, elle ne s’était absolument pas attendue à cela. L’une connaissait son passé en tant qu’étoile mais pas son passé récent, l’autre ne savait pas ce que c’était que d’être une étoile et se rattachait à sa vie d’ici. Voilà qui bouleversait totalement ce qu’elle considérait comme définitivement acquis. Elle ne savait pas que certains pouvaient se souvenir de leur passé d’étoile. Quoiqu’il en soit, il fallait croire que la mémoire était sélective dans ce cas.

Pas étonnant qu’Evaly veuille reprendre sa forme d’étoile dans le ciel si elle n’avait connu que cela. Peu de choses devaient la rattacher à Nel Beraid dans ce cas, si elle ne se souvenait même pas du début de sa renaissance. Mais sa réponse n’allait sans doute pas lui plaire, mais elle se devait d’être honnête. Elle n’était pas sûre de ce qu’elle avançait, mais il fallait se parer à toute éventualité. Il fallait dire que lorsqu’on ne se souvient que de sa vie sur Nel Beraid, on n’y pensait pas tant que cela. Bien sûr, elle s’était toujours demandé comment c’était, la vie là-haut sous sa forme originelle, mais à vrai dire elle n’était même pas sûre d’avoir déjà pensé à y retourner. Sa vie était ici, désormais. Evaly, elle, avait connu cette condition d’étoile ?


« Malheureusement ... Je ne sais pas si c’est possible. Je pense que le mieux serait d’aller voir au QG pour se renseigner ... Mais je pense que si des gens savaient comment faire, on ne serait pas à discuter ici »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 3 Juin - 13:25

Evaly fut surprise d’entendre Ilaria compatir pour l’empathie. La plus part des gens ne comprenaient pas vraiment à quel point ce pouvoir était à double tranchant ! Puis elle lui commença à lui parler des Chroniqueurs… Evaly était suspendu à ses lèvres, avide d’en connaitre un maximum sur ce qu’elle était ! Néanmoins elle savait que toutes ses questions n’allaient pas trouver de réponse ici et maintenant. Et pourtant, beaucoup de ses questions venaient de trouver une réponse ! C’était assez agréable comme sensation… Puis elle vit qu’Ilaria n’en croyait pas ses oreilles qu’elle connaisse son passé d’étoile. Cela ne devait pas être très courant… Et pourtant elle se rappelait de beaucoup de choses.

Cependant la réponse que lui offrit Ilaria était négative, un éclaire de tristesse flotta dans les yeux de la jeune femme… Déçu de ne jamais pouvoir regagner le ciel ! Mais peut-être un jour, trouvera-t-elle un moyen de regagné son statut de petit point brillant dans l’immensité ancre de la nuit. Peut être un jour réussira-t-elle à retrouver le chemin vers le bonheur… Ilaria voulait qu’elle lui décrive le ciel…Comment expliquer tout ce que l’on ressent quand on est une étoile… Alors la jeune femme prit une grande respiration puis se mit à raconter d’une voix emplit de nostalgie :

-Comment expliquer cela…Je me souviens pas de tout, mais le plus gros met rester. Tout d’abord imagine un monde où tu ne connaitrais ni le froid, ni le chaud. La faim et la soif te sont inconnue… Tu flottes, tu observes, tu ne connais pas l’ennuie. Le ciel est un endroit merveilleux où tu ne connais ni la peur, ni la haine ! Ton esprit est vide, tu ne penses pas, tu ne dors pas… Tu flottes et c’est tout… Un sentiment de quiétude et de sérénité t’enveloppe.

Pendant qu’elle expliquait tout cela, Evaly avait les yeux dans le vide…Cherchant dans sa mémoire les mots qui permettrait d’expliquer ce qu’est le bonheur d’être dans le ciel. Cela faisait maintenant trois ans qu’elle c’était réveillée dans cette forêt. Elle avait rencontré dans personnes qui étaient devenue chers à son cœur. Et pourtant, quand elle y réfléchissait, si elle devait choisir entre sa vie d’étoile et sa vie de mortelle…Le choix serait très vite fait ! Elle avait beau ne plus être seul, c’être fait des amis, avoir rencontré l’amour…Toute sa vie n’était faite que de déception, de tristesse et de solitude !

-Tu penses qu’Ishesar pourrait répondre à ma question ? Peut-être à t-il une solution pour me ramener dans le ciel ? Peut-être qu’il pourra m’expliquer comment repartir....Où je pourrais le trouver ?

Evaly savait qu’elle ne devait pas trop se faire de fausses idées. Mais si lui ne savait pas, personne ne devait savoir ! Les livres ne possédaient pas beaucoup de connaissance sur les Chroniqueurs. Parfois Evy c’était dit que ça vie aurait pu être beaucoup mieux si elle n’était pas née Chroniqueuse.

-Est-ce que tu connais une certaine Serena ? Elle serait Chroniqueuse. Elle est plutôt grande et c’est une elfe. Je suis à sa recherche… peut être sais-tu qui sais ?

Avec un peu de chance Ilaria savait qui était cette femme qui la hantait depuis que ce souvenir avait refait surface. Cette femme l’obsédait, elle faisait des cauchemars et ne pensait qu’à la retrouvé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilaria Stellio
Chroniqueur, niv 3
Chroniqueur, niv 3
avatar

Messages : 2404
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar, Télékinésie
Armes: Faux et dague, arme lvl 3 : Tessen d'air
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 3 Juin - 15:16

Ilaria écouta attentivement sa collègue décrire le ciel, c’était étrange d’essayer d’imaginer cela, pour quelqu’un qui ne se souvenait même pas que pendant une période de sa longue, très longue existence, elle eut été capable de ne pas penser. Ne pas manger. Ne pas dormir. Ne pas souffrir. Et tant de choses que pouvait ressentir un humain. En effet, c’était dur à imaginer lorsque l’on a pas connu cela.

« Je pense que tu pourrais le trouver au berceau de Cristal puisque c’est là que je l’y ai vu. Enfin, c’est plutôt là qu’il m’attendait. Mais pour le trouver hum ... Comment t’expliquer ... Il m’a fallu trois longues semaines de recherches intensives pour le trouver parce que c’est vraiment, vraiment bien caché. Je ne sais pas si tu es déjà allée à la Bibliothèque de Naturalia, mais il se trouve que c’est plein de passages secrets, et tu ne peux même pas te douter qu’il y ait un endroit aussi magnifique que le berceau. Ah oui, je sais ! »

Evidemment. En tant que chroniqueuse, au cours de ses recherches, elle avait gribouillé dans ses carnets un paquet d’annotations. Carnet qu’elle gardait toujours avec elle, bien évidemment, elle se disait que tout pouvait toujours servir à quelqu’un un jour ou l’autre, ou bien que ça pourrait lui resservir éventuellement. Il valait mieux, parce qu’elle-même n’aurait pas été capable de retrouver le chemin puisqu’elle n’y était allée qu’une fois après tout, récemment, lors de son test. Il fallait juste qu’elle le retrouve parmi tout ce fouillis !

« C’est pour ce genre de question que j’aimerais bien que Parendar soit retrouvé … Il paraît que ce chroniqueur est le tout premier à être arrivé sur les terres de Nel Beraid et que c’est pour ça qu’un de nos pouvoirs s’appelle le pouvoir de Parendar. Paraît aussi qu’Ishesar est toujours à sa recherche, enfin c’est ce qui se dit dans certains livres. Mais personne ne semble l’avoir vu à notre époque. Si ça se trouve, il est retourné à son état d’étoile ? Et dans ce cas-là, cela voudrait dire que c’est possible et qu’il reste un espoir pour toi. Et pour moi aussi, parce que j’aimerais bien, moi aussi, connaître réellement la vie d’étoile dans le ciel »

Serena ... Non, ça ne lui disait rien, elle en était sûre ! Il fallait dire qu’étant donné qu’elle n’était allée qu’une fois dans leur QG et qu’elle y avait passé son test, il n’y avait personne d’autre que son chef à ce moment-là. Et Niavhe ne ressemblait pas à la description qu’Evaly lui donnait ... On ne savait jamais que la personne ait changé de nom entre temps pour une raison X ou Y. Ah, le voilà ! Elle s’assit à côté d’Evaly, souriante et lui montra le plan qu’elle avait dessiné.

« Non, je regrette. Je suis désolée de te décevoir encore une fois et de ne pas pouvoir t’apporter toutes les réponses que tu voudrais. Tiens, voilà le parchemin. C’est un peu fastidieux mais comme je risque d’avoir encore besoin du plan, il va falloir recopier ça. Si quand je n’était qu’une débutante un rôdeur du nom de Xadr Dagon ne m’avait pas dit qu’il en avait vu plein des chroniqueurs à la bibliothèque, je n’aurais jamais pu imaginer que notre QG soit quelque part dedans, parce que comme tu vois, c’est plein de passages secrets et d’illusions en tout genre. Et dire que je n’ai même pas eu l’occasion de le remercier depuis le temps ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 3 Juin - 16:16

Evaly écouta studieusement tout ce que lui disait la Chroniqueuse. Notant les moindres détails dans un coin de sa tête. Cependant de peur d’oublier, la jeune femme prit son sac magique. Elle y plongea le bras gauche jusqu’à l’épaule, pour en sortir un petit calepin griffonné de partout, et un crayon. Evy nota tout ce que lui dit Ilaria, absolument tout ! Puis regarda attentivement la feuille que lui faisait voir sa consœur et commença à tout recopier.

Evaly fut un peu déçu en entendant qu’Ilaria ne connaissait pas Serena… Néanmoins elle lui fit un sourire pour qu’elle comprenne qu’elle ne lui en voulait pas du tout et que ce n’était pas grave. Cependant la Chroniqueuse émit une hypothèse qui lui plaisait bien. Parendar aurait peut-être trouvé le moyen de retrouver sa place dans le ciel.
L’étoile était concentré sur son ‘’recopiage’’, mais un nom lui fit tiquer l’oreille. Elle releva la tête d’un coup, et plongea son regard dans celui d’Ilaria ! Alors comme ça elle connaissait Xadr… Evaly secoua la tête. Qu’elle coïncidence ! Evy serra inconsciemment d’une main le pendentif qu’il lui avait offert. Qu’est-ce que Xadr lui manquait ! Cela faisait un moment qu’elle ne l’avait pas vue…C’était vraiment dure…

-Tu connais Xadr ? Non je ne peux pas le croire… Quelle coïncidence ! Si tu veux, la prochaine fois que je le vois, je pourrais le remercier pour toi ! On devrait bientôt se voir…Enfin normalement…

Un peu de tristesse flottait dans la voix de la demoiselle. Le voir si peux souvent, elle ne s’y faisait vraiment pas. Si jamais il lui arrivait quelques choses, elle ne le saurait même pas…Evaly sentit ses yeux commencé à piquer. Enfin, ce n’était pas le moment de pleurer ! La jeune femme secoua la tête, comme pour s’enlever toutes ses mauvaises pensées de l’esprit. Elle devait profiter de la présence d’Ilaria pour en apprendre un maximum sur le QG des Chroniqueurs. La demoiselle comptait bien s’y rendre. Peut-être que la bas, quelqu’un saura répondre à ses questions.

-Donc il suffit que j’aille à la bibliothèque de Naturalia et que je suive toute les indications que tu m’as gentiment donné…Mais si je tombe devant Ishesar je fais quoi ? Et si il ne veut pas me parler...

Evaly avait vraiment envie de rendre un service à Ilaria ! Comme ça elle se sentirait mieux, elle n’aimait pas trop avoir des dettes. Et là, avec tout ce qu’Ilaria venait de lui apprendre, elle en avait une très grosse envers elle ! Et elle l’honorera, elle ne savait pas encore comment, mais elle le ferait !

-Dis-moi, est ce que je pourrais faire quelques choses pour t’aider ? Parce que, tu m’as beaucoup rendu service… J’aimerais vraiment te remercier, mais je n’ai rien à offrir…

Evaly n’aillant pas de maison, tout ce qu’elle possédait se trouvait dans le sac sans fond qu’on lui avait affaire, après qu’elle est combattue le Dragon. Elle ne possédait que le strict minimum, quelques vêtements de rechange et toutes ses petites affaires personnelles. Elle n’avait rien à offrir, elle n’avait que peu d’argents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilaria Stellio
Chroniqueur, niv 3
Chroniqueur, niv 3
avatar

Messages : 2404
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar, Télékinésie
Armes: Faux et dague, arme lvl 3 : Tessen d'air
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 3 Juin - 17:37

« Eh bien, dans ce cas, ce serait bien, je te remercie. Je suis heureuse pour vous en tout cas, je n’étais pas au courant du tout ! Bon, en même temps, tu sais, je ne l’ai vu qu’une fois, et je n’étais qu’une inconsciente qui se ballade seule et se baigne dans un lac au risque de se faire capturer par des marchands d’esclaves. C’est lui qui m’a sauvée, alors je dois dire que moi aussi je lui dois une fière chandelle ... Même s’il m’a avoué après coup qu’il était recherché et donc ce n’était pas moi qu’ils voulaient hahaha ! »

Ca alors ! Vu la façon d’Evaly de lui demander cela, c’était évident qu’elle était plus qu’amie avec lui. Pas besoin de don d’empathie ou de quoi que ce soit pour le deviner. Ainsi donc, Xadr s’était casé. Vu ce qu’il lui avait dit de son passé bien sombre, au coin du feu, c’était bien qu’il ait trouvé l’amour. Et avec une adorable collègue, en plus. Mais vu sa vie de rôdeur, ils ne devaient certainement pas se voir beaucoup.

« Alors là, je te rassure tout de suite, bien qu’il soit un peu intimidant, il ne va pas te mordre. Si cela peut te rassurer, dis-toi que je l’ai pris pour un simple chroniqueur sur le coup. Dis-toi que j’ai été mal à l’aise sur le coup, surtout lorsqu’il m’a dit qu’il attendait ma venue ! C’est un homme calme et posé, du moins c’est l’impression qu’il m’a donnée, et on a même discuté un peu avant que j’aille effectuer la mission qu’il m’a demandée de mener à bien. C’était un véritable honneur pour moi. D’ailleurs, qui sait, peut-être t’attend-il, toi aussi ? »

Oui, c’était cela, elle n’avait qu’à aller voir. Maintenant, elle avait toutes les cartes en main. Cela semblait tout de même gêner un peu sa cadette mais Ilaria ne demandait rien en échange. Juste qu’elle s’en souvienne. Après tout, elle n’était pas matérialiste pour un sou et elle non plus n’avait pas besoin de grand-chose pour vivre heureuse.

« Et bien ... Je n’ai besoin de rien mais ... Si tu trouves un moyen de remonter là-haut, laisse-moi au moins un petit mot au berceau de cristal ! »

C’était une manière discrète pour dire que si elle trouvait le moyen de le faire, qu’elle le lui dise ! Car pour l’instant, Ilaria se plaisait sur Nel Beraid, surtout ces derniers temps ... Surtout depuis que Mirilann avait fait une apparition dans sa vie pour la bouleverser totalement. A vrai dire, cette situation lui faisait penser à lui. Si le shaman et la chroniqueuse ne s’étaient rencontrés, elle n’aurait peut-être jamais su qu’il avait la promesse de la protéger à l’homme qui l’avait élevée. Et il fallait dire que pour l’instant, il remplissait son rôle à merveille. A bien y penser, cette pensée ne lui plaisait pas du tout, et c’était justement énervant de penser à lui comme cela !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 3 Juin - 18:18

Evaly fut plus que rassuré par les paroles d’Ilaria ! Mais quand même, ça devait être impressionnant de se trouvé devant un homme tel que lui ! Devant le Chef des Chroniqueurs… Rien qu’à cette pensé la jeune femme se mis à trembler légèrement. Puis elle fit un sourire à Ilaria lorsque celle-ci lui demanda de lui laisser un petit mot au cas où elle trouverait le moyen de monter dans le ciel. Elle fit alors un clin d’œil à sa consœur puis lui dit :

-Je te promets ! Et je te garderais même une place là-haut quand tu décideras de me rejoindre.

Evaly sentit comme un léger bruissement dans son esprit. Mince…Nysta l’attendait toujours dehors… La jument devait être en colère, et elle aurait bien raison ! Evaly devait à tout prix ressortir pour éviter une autre dispute avec son amie. Après tout Nostrya avait beau n’être qu’une belle jument d’un point de vue physique, elle était bien plus que cela… Evaly et Nostrya avaient été frappé par la magie le jour de leur rencontre. Reliant les deux inconnues pour la vie…Leurs offrant le don de partagé leur pensé, de pouvoir communiquer d’esprit à esprit…

Evaly devait rejoindre Nostrya dehors mais elle ne voulait pas mettre fin à la rencontre avec Ilaria ! Alors la jeune femme prit la main de la Chroniqueuse et l’emmena avec elle vers la sortit.

-Désolée mais si ça te dérange pas trop j’aimerais que l’on continue de discuté à l’extérieur j’ai une amie qui m’y attend. Et elle commence à s’impatienté…

Evaly poussa la lourde porte de la Cathédrale et les deux demoiselles se retrouvèrent à l’aire libre. L’étoile chercha Nysta des yeux et couru vers la jument. Celle-ci ne portait aucun arrachement, aucune selle. Evaly tenait à ce qu’elle soit en parfaite liberté et que le jour où elle voulait partir qu’elle puisse le faire. La liberté était quelques choses de très important aux yeux d’Evaly.

-Excuse-moi Nysta ! Je ne voulais pas te faire attendre mais je suis tombée sur cette demoiselle… C’est une Chroniqueuse comme moi ! Ilaria je te présente mon amie Nostrya, Nysta je te présente ma ‘’sœur ‘’ Ilaria…

Evaly regarda Ilaria et lui fit un grand sourire. La demoiselle était vraiment ravie !

*Tu es sur que tu peux lui faire confiance ?* la voix de la jument flottait dans l’esprit d’Evy
* Mais oui ! C’est une étoile !* Lui répondit mentalement Evy

Nostrya était de nature très méfiante, elle n’accordait sa confiance à personne mis à part à Evy bien sûr ! La jument tenait vraiment à prendre soins de sa petite protégé et mettait toutes les chances de son côté… Evy avait beau lui répété qu’elle ne devrait, Nysta était aussi assez borner…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilaria Stellio
Chroniqueur, niv 3
Chroniqueur, niv 3
avatar

Messages : 2404
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar, Télékinésie
Armes: Faux et dague, arme lvl 3 : Tessen d'air
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 3 Juin - 19:16

« Merci, Evaly ! Je ferais de même si je trouve avant toi ! »

Ilaria se mit à rire. Oui, si elle trouvait bien le moyen de le faire, elle l’avertirait également, mais lui laisserait sans doute le privilège d’y aller la première ! En effet, Ilaria songeait qu’elle avait sûrement des tas de choses à accomplir dans sa vie. Peut-être le ferait-elle dans ce cas quand elle serait vieille et toute ridée, quand ses vieux os fatigués lui feraient mal à chacun de ses pas, et que ce soit un vrai soulagement. Tant qu’elle pouvait encore rester en pleine forme sur cette terre, elle se disait que c’était dommage de ne pas en profiter ! En bref, ce serait sans doute dans très, très longtemps. Si tant est qu’elle ne meurt pas avant, ce qui serait quand même dommage ! Quoique d’ici là, elle espérait se souvenir de son propre passé d’étoile !

Elle fut soudain tirée de ses pensées par Evaly qui lui avait pris la main et l’entraînait dehors. Sur le coup, elle se posa des questions, jusqu’à ce qu’elle lui explique que qu’il y avait quelqu’un qui l’attendait dehors et qu’elle ne voulait pas la faire patienter plus longtemps. Ah oui, dans ce cas, c’aurait été impoli de faire attendre quelqu’un trop longtemps. Au moins, ça allait maintenant, le temps commençait doucement à se réchauffer ... Bon, elle y avait mis un peu de son pouvoir pour ne pas trop avoir froid autour.


«Pas de problème, je comprends tout à fait »

Evaly courut donc s’excuser vers ce qui semblait être ... Un cheval. Enfin non, une jument à en croire son nom. Elle comprenait mieux désormais pourquoi son amie était dehors et l’attendait. C’était tout simplement sa compagne. Elle s’approcha de même, et Evaly fit les présentations. Cela n’étonnait même plus Ilaria que quelqu’un puisse converser avec son animal comme une personne. Ilaria faisait de même, même si elle ne comprenait pas son chat. Ilaria rendit son sourire à Evaly et se tourna vers Nostrya.

«Bonjour Nostrya, je ne sais pas si tu me comprends, mais je suis ravie de vous connaître. J’aurais bien voulu vous présenter mes amis qui partagent ma vie également, mais à cette heure, ils doivent tous être en train de dormir à poing fermés. Une prochaine fois donc peut-être ! »

Ilaria était loin de se douter des mots qu’elles s’échangeaient, bien évidemment. C’est pour cette raison qu’elle lui avait demandé si elle la comprenait. Après tout, pourquoi pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Mar 12 Juin - 17:30

Evaly apprécia beaucoup qu’Ilaria se présente à Nostrya d’elle-même, spontanément. Mais elle ne put s’empêcher de rire, pour ensuite lui dire :

-Bien sûr qu’elle te comprend, même encore mieux que tu ne peux l’imaginer ! Et ça serait un réel plaisir de rencontrer tes amis.

L’étoile éprouvait un désir sincère d’en connaitre plus sur sa nouvelle amie. Elle était tellement heureuse d’avoir eu la chance de rencontrer une Chroniqueuse. D’ailleurs, une fois cette entrevue terminée, elle comptait bien aller au berceau de Cristal. Afin de rencontrer Ishesar, où en tout cas essayer de le rencontrer. La jeune demoiselle espérait qu’il pourrait lui donner des réponses, et même peut être lui offrir la possibilité de retourner d’où elle venait. Evy fit un sourire à sa ‘’sœur’’ puis lui dit :

-Si je suis toutes les indications qu’il y a sur les papiers que tu m’as donnés je devrais tomber sur notre QG… Mais est ce qu’il y a des choses dont il ne vaut mieux pas parler ou des gestes à ne pas faire ? Je ne voudrais commettre aucun impair une fois là-bas.

Evaly ne voulait, en aucun cas, compromettre ses chances de réussite et voulait mettre tous les atouts de son côté. Même si l’étoile déchue savait que ce ne serait pas une partit de plaisir, elle voulait absolument se rendre là-bas. Sentant le stress gagné sa protégé, Nysta calla sa tête dans le dos de la demoiselle. C’était sa façon à elle de la réconforter, de lui apporter du soutient. Et à chaque fois, cette simple marque d’affection, aidait grandement la jeune femme à se ressaisir, à se sentir mieux. Et la plus important, cela lui rappelait qu’elle n’était plus seule.

Depuis qu’elle l’avait côtoyé, la solitude était devenue la plus grande peur d’Evaly. Rien que l’idée de se retrouver seul, suffisait à faire monter un vent de panique dans le cœur et l’esprit de la déchue. La jeune femme préférait de loin subir mille morts que de se retrouver abandonner de tous, comme elle l’avait été pendant longtemps. Qu’avait-il de pire que de se retrouver sans personne pour vous tendre la main lorsque la douleur ou la solitude devient trop pesante ? Rien.

*Tu n’es plus seule Evy ! Et plus jamais tu ne connaîtras la solitude. Jamais je ne te laisserais, alors calme toi. Fais le vide !* Nostrya connaissait très bien les mots, ou plutôt les pensées approprié à ‘’dire’’ à la Chroniqueuse quand cette affreuse terreur refaisait surface.

Se rendant soudain, compte qu’elle c’était une fois de plus, enfoncer trop profondément dans ses pensées. La jeune femme leva la tête et fit un sourire à Ilaria. Un sourire emplit d’excuses et à la fois de remercîments. Evaly avait désormais une dette envers sa consœur étoile. Et, elle savait que quoi qu’il arrive, elle honorerait cette dette. C’était quelques choses de très important à ses yeux. Dans la vie, rien n’est à sens unique ! Tout est une question d’échange équivalent, de ‘’donnant-donnant’’.

-Excuse-moi, je suis tombé dans mes pensées. J’ai une dette envers toi Ilaria…Et je te promets que je l’honorerais d’une façon ou d’une autre ! Tu peux me croire.

La demoiselle continuait à sourire, elle avait bien fait de se balader vers la cathédrale… Elle avait vraiment bien fait d’écouter son instinct ! Evaly passa une main dans la crinière de la jument, puis passa un bras sur son encolure. Sentir sa peau en contact avec la fourrure de Nostrya suffisait à la rendre heureuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilaria Stellio
Chroniqueur, niv 3
Chroniqueur, niv 3
avatar

Messages : 2404
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar, Télékinésie
Armes: Faux et dague, arme lvl 3 : Tessen d'air
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Jeu 14 Juin - 7:26

« Ben ... J’ai dit une bêtise ? »

Le rire d’Evaly, sur le coup, lui fit croire que Nostrya ne la comprenait pas et qu’elle parlait dans le vide. Ilaria rougit. Elle devait avoir l’air stupide de parler comme cela à une jument. Mais lorsqu’elle lui affirma qu’elle la comprenait parfaitement, Ilaria soupira de soulagement et sourit. Sa déduction avait été bonne, Evaly lui avait parlée parce qu’elle le comprenait, elle avait donc compris qu’elle pouvait comprendre les paroles.

« Oui, normalement ça ne devrait pas être trop compliqué avec ça. J’espère juste ne pas avoir fait une erreur quelque part parce que c’est très labyrinthique quand même, donc pas facile à trouver. Mais ça devrait être bon, tu ne devrais pas te perdre avec ce plan. Pour ce qui est à éviter, je ne sais pas »

Ilaria réfléchit. Et puis, il lui semblait qu’Evaly ne lui répondrait pas tout de suite de toute façon, alors elle pouvait bien se le permettre. Elle semblait avoir la tête dans les étoiles ... Même si elles en étaient loin physiquement ! Et ils fallait bien avouer que cette démonstration d’amitié de la jument, Ilaria trouvait cela très mignon, même si elle ne savait pas ce qui trottait dans l’esprit des deux amies. Ca, c’était une amitié solide, il n’y avait rien à expliquer. Patiemment, elle attendit.

«Ne t’inquiètes pas pour si peu. Ne te sens pas obligée de faire quoi que ce soit pour moi »

Cette fois, c’était Ilaria qui s’était mise à rire. Evaly ne comprendrait sans doute pas pourquoi elle se mettait si soudainement à rire, mais cela lui faisait repenser tout-à-coup à ce qui lui était arrivé quelques temps plus tôt, c’était peu après son test justement. Alors qu’elle devait aller laver du linge, Mirilann avait débarqué de nulle part, tout excité lorsqu’il avait appris qu’elle était Ilaria. Il avait une dette à honorer justement envers le père adoptif de l’étoile. Et cela le menait à rester définitivement dans sa vie ! Voilà donc qu’elle se retrouvait souvent accompagnée d’un charmant jeune homme pour la protéger, rendant des filles folles de jalouses au passage ... Même s’il lui tapait sur les nerfs la plupart du temps, à ses yeux, le shaman avait un charme indéniable. Et puis, c’était valable dans les deux sens, beaucoup d’hommes étaient attirés par Ilaria, mais jamais elle n’en avait profité. Aucun d’entre eux n’avait pu l’approcher réellement de trop près. Ils étaient rares, les hommes qui faisaient fi de son charme, mais ceux-ci étaient des alliés précieux. Comme Edalion par exemple, avec qui elle s’était retrouvée à faire quelques missions, et qui lui avait dit que si elle avait le moindre souci, elle pouvait le contacter au château, qui serait son refuge si elle en avait besoin. Elle se demandait d’ailleurs ce qu’il devenait, il faudrait qu’elle aille lui rendre visite un de ces jours.

« Mais si tu y tiens vraiment, je ne veux veux surtout pas que tu te forces à faire quelque chose que tu va regretter par la suite »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 24 Juin - 21:19

Evaly fut rassuré d’entendre Ilaria lui dire que tout devrait bien se passé si elle suivait les indications qu’elle avait noté. Puis elle se demanda ce qu’elle avait pu dire pour faire rire sa consœur… Mais elle fut contente de voir Ilaria heureuse. L’étoile lui expliqua ensuite qu’elle ne devait pas se sentir obliger et qu’elle ne devait pas faire quelques choses qu’elle regretterait ensuite. Néanmoins, Evaly honorerait sa dette, quoi que sa nouvelle amie dise. Nostrya lui avait toujours appris à remercier les personnes qui l’avaient aidé d’une quelle conque façon !

Nysta avait toujours su remplir à la perfection la fonction de mère pour Evaly. La jument l’aidait dans ses choix, lui inculquait le savoir-vivre…mais plus qu’une mère elle était une sœur pour la déchue. Lorsque son cœur se faisait trop lourd, Evaly savait qu’elle pouvait compter sur Nysta pour l’écouter et lui remonter le moral ! Evy savait que quoi qu’il arrive, sa jument serait toujours là pour elle. Si elle réussissait à regagné son ciel ! Nostrya serait une des rares personnes qui lui manquerait vraiment !

Evaly se mit à marcher tranquillement dans les rues de la ville encore endormis. La jeune femme n’aimait pas rester trop longtemps sans bouger. Depuis qu’elle c’était réveiller elle n’avait fait que marcher, c’est cela de ne pas avoir de demeure ni de famille ! D’un autre côté Evy n’avait jamais vraiment cherché à acheter une maison ou à s’établir vraiment quelques parts…C’était surement une façon de garder sa liberté. Même si maintenant, elle commençait vraiment à se demander si s’établir quelques à un endroit paisible, avec un jolie pré pour Nysta. Peut-être qu’un jour, elle, Xadr et Nostrya pourront former une vraie famille ? Ce jour-là il n’y aura plus de chasseur de prime, plus de tueur, plus de tristesse, plus de solitude et surtout plus de peur…

-Dis-moi si je deviens trop indiscrète, mais…Est-ce que tu as une famille ?

Evaly parla d’une voix tranquille, inspirant confiance et douceur. Il était temps qu’Ilaria parle un peu d’elle. La déchue attendait avec impatience d’en connaitre un peu plus…

-Et est-ce que tu as une maison…un lieu de résidence, un endroit où tu sais que tu peux te poser en toute tranquillité, sans avoir peur ?

La jeune femme avait décidé de posé plein de question à sa nouvelle sœur, elle espérait surtout que leur rencontre ne prenne pas l’air d’un interrogatoire aux yeux de sa nouvelle amie ?

- Dis-moi…Est-ce que tu as quelqu’un dans ta vie ? Enfin je veux dire, quelqu’un avec qui tu es plus qu’amie ? Comme moi et Xadr par exemple…

Evaly sentait sa question un peu maladroite, mais elle brûlait de savoir depuis qu’Ilaria avait compris ce qu’il se passait entre elle et Xadr. Néanmoins elle s’attendait à entendre une réponse positive de la bouche de la magnifique étoile. Après tout la beauté et l’intelligence des Chroniqueurs n’était pas un mythe mais bien la pure réalité sans la moindre hyperbole ! D’ailleurs, l’étoile c’était toujours demandé pourquoi être un astre tombé du ciel offrait une telle beauté. Après tout, peut-être était-e là un cadeau des dieux pour s’excusé de les avoir arraché au ciel !

*Tu n’as pas l’impression d’avoir été trop loin dans tes questions ?* demanda mentalement Nysta
*Ma curiosité me perdra…Je sais tu me l’as déjà dit !!!* rétorqua Evy silencieusement
*Tu es et restera vraiment incorrigible Evy ! Un jour cela va t’attirer des problèmes ! *
Cette dernière réplique de la jument mi-fin au débat mental qui se déroulait dans la tête de la déchue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilaria Stellio
Chroniqueur, niv 3
Chroniqueur, niv 3
avatar

Messages : 2404
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar, Télékinésie
Armes: Faux et dague, arme lvl 3 : Tessen d'air
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Mer 18 Juil - 11:59

«Hein, une famille ? Non pas en ce moment ...»

Enfin, c’était plutôt qu’Ilaria était surprise par la question et qu’elle avait répondu sans réfléchir. Elle ne s’attendait pas à ce qu’on lui pose ce genre de questions sur elle à vrai dire. Bien sûr, elle ne prenait pas cela pour de l’indiscrétion, mais plutôt de la curiosité. Et une étoile, c’est curieux, c’est bien connu. Elle-même l’était énormément, mais elle savait se contrôler. A trop vouloir tout savoir, on se perd ou on se met en danger. Mais bon, ce n’était pas comme si Evaly était un monstre qui allait la mettre en danger, loin de là. Et elle ne croyait pas se tromper en pensant qu’elle pouvait faire confiance à l’une de ses sœurs. D’ailleurs, il lui fallait corriger son erreur.

«Enfin, si. J’en avais une, il n’y a pas si longtemps. J’avais un père, même s’il était très vieux. C’était un druide très cultivé qui vivait dans une cabane, isolé loin, très loin des villes. Il n’aimait pas trop les gens, les trouvant trop cupides. Bref, un vieux loup solitaire. C’est lui qui m’a trouvée alors que ne j’étais qu’un bébé ... Sans lui, je serais morte depuis des lunes. Il m’a récupérée, et m’a appris tout ce que je devais savoir, me rapportant régulièrement des livres de la bibliothèque de Naturalia puisque j’étais trop jeune pour trop m’éloigner de la maison et partir à la rencontre des autres personnes »

Mais ces temps lui semblaient bien loin. Depuis, elle avait parcouru beaucoup de chemin, mine de rien. Sa vie avait marqué un tournant décisif depuis qu’elle avait quitté les montagnes pour mener sa propre vie et partir à la rencontre du reste du monde. Son petit monde s’était écroulé depuis la mort de son père, certes pas biologique, mais il l’avait élevée depuis le tout début de sa vie terrestre. Alors oui, quoiqu’on en dise, c’était son père, et elle avait longuement pleuré sa mort, car il était tout pour elle. Et ça lui faisait encore quelque chose d’en parler, même si elle s’efforçait de ne pas pleurer.

«Un refuge ... Oui, on peut dire ça comme ça. Mon père est mort, alors ... On peut dire que la cabane m’appartient désormais. Je sais que si je voulais m’isoler quelque part ou tout simplement pour être tranquille, c’est là que j’irai sans aucun doute. Mais je ne m’en sers pas comme maison, je me déplace trop pour cela. Les montagnes interdites ne sont pas à deux pas des villes, rien que la traversée m’a pris un temps fou. »

Pour l’instant, elle n’était de toute manière pas prête à y retourner. Il lui faudrait une raison valable pour cela. Allez à la cabane sans raison, surtout seule et isolée de tout, elle ne voyait pas trop ce qu’elle pourrait y faire. A part ressasser encore et encore. Mais la dernière question d’Evaly la tira de ses pensées. Cette fois, la question était plus gênante que les précédentes. Elle avait des amis, comme tout un chacun, mais aucun qui n’ait touché son coeur. Cependant, cela la fit rire quelque peu.

«Ben ... Euh, pas vraiment. Enfin, c’est un peu spécial ... Il y a peu, j’ai rencontré un type du nom de Mirilann, un shaman. Je l’ai pris pour un fou lorsqu’il m’a dit qu’il me cherchait et qu’il me cherchait pour me protéger. Il avait une dette envers mon père, qui lui a sauvé la vie dans la montagne il y a plusieurs années ... Résultat il s’y sent obligé. Tu comprends pourquoi je te dis de ne pas faire quelque chose qui t’en couterait trop ? Je t’avouerais que bien qu’il passe son temps à m’énerver, cet abruti m’attire sérieusement ... Mais bon, il m’a l’air d’être un sacré coureur de jupons. Et j’aime pas les coureurs de jupons. Il m’a parlé de se faire passer pour frère et sœur, mais c’est impossible, pas crédible du tout. Et puis de toute façon, je suppose que c’est pour pouvoir continuer à laisser tourner les filles autour de lui ... M’enfin, je ne le laisserais pas me mettre dans son lit, ça c’est hors de question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Sam 8 Déc - 12:18

Evaly écouta tranquillement parler Ilaria. En connaitre au temps sur sa nouvelle sœur était un vrai privilège pour elle. Néanmoins Evy sentait comme une pointe de nostalgie dans ces paroles pourtant dites de manière légère. Encore cette foutu empathie qui faisait des siennes…. C’était comme si elle s’introduisait à l’intérieur de la tête des personnes qui l’entouraient, sachant des choses qu’ils n’aimeraient pas qu’elle sache !

Puis Ilaria lui parla de la cabane dans les montagnes interdites, une pensé pour Xadr fila de sa tête sans même qu’elle s’en rende compte ! Comme quoi il comptait bien plus qu’elle ne voulait bien l’avouer. Soudain sa sœur se mit à parler d’un fameux Shaman ! Parler de ses amours à une inconnue… Evaly était très fière qu’Ilaria l’honore de cette marque de confiance ! C’était assez amusant de l’entendre dire des choses alors que son esprit pensait le contraire… on ne peut pas mentir à une empathique… Et quelques choses disaient qu’Ilaria était bien plus attaché à ce jeune homme qu’elle le prétendait…

*Evy arrête ça tout de suite !* la remit à l’ordre la jument
*Ce n’est pas ma faute !! Je te rappelle que je ne contrôle toujours pas !* lui répondit elle

-Tu as l’aire très attaché à ce garçon… Si seulement je pouvais le voir ! Cela mettrait fin à tes interrogations.

Evy ponctua sa phrase par un petit rire espiègle loin d’être moqueur !

-Néanmoins, ne laisse pas passé ta chance. Avoir quelqu’un près de soi, se sentir en sécurité… Être heureuse, cela n’a pas de prix. Vue la façon dont tu m’en parles, je dirais que c’est un ami précieux. Tu vas peut être trouvé la comparaison choquante mais c’est un peu comme Nysta. Sans elle la solitude me tuerait ! Elle m’a tiré de beaucoup de faux pas. J’ai longtemps été seule avant de la connaitre, et cette solitude à plusieurs fois faillit eut raison de moi ! Alors même si ce n’est qu’un ami, garde le à tes côtés.

Evaly lui fit un sourire, un sourire sincère, signant le pacte d’une amitié naissante. Elle en connaissait un rayon sur la tristesse, l’amour, la peur. En fait, elle connaissait tous les sentiments qu’un être vivants puisse ressentir. L’empathie lui avait fait connaitre toutes ses émotions plus destructrices les unes que les autres. Alors, elle était très à l’aise pour donner des conseils. Quand on a tout ressentit, autant la peine que le bonheur, on ferait tout pour qu’une amie ne ressente jamais les sentiments les plus destructeur.

-A toi de voir ce que tu veux faire de mes conseils… Mais rappelle-toi que les sentiments n’ont aucun secret pour les empathiques. Si je peux t’aider en quoi que ce soit, sache que je le ferais avec le plus grand des plaisirs.

Evaly était heureuse pour une fois. Rendre service était agréable et elle lui devait bien ça !

*Si je ne te connaissais pas, je dirais que tu es drôlement sage et avisé…* pensa Nostrya


Evaly savait que derrière ces paroles moqueuses se cachait un réelle compliment, ce qui la fit fit sourire une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilaria Stellio
Chroniqueur, niv 3
Chroniqueur, niv 3
avatar

Messages : 2404
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar, Télékinésie
Armes: Faux et dague, arme lvl 3 : Tessen d'air
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Sam 8 Déc - 18:07

«Bah ... Quoi qu’on puisse en dire, la proximité crée forcément des liens, alors bon, il va bien falloir faire avec tous ses défauts et surtout que ne m’entiche pas trop de lui ! Je ne peux pas le nier ... »

Ilaria n’avait pas tout de suite répondu à sa nouvelle amie. Pour tout vous dire, la phrase d’Evaly venait de la faire réfléchir. Il fallait dire que la situation n’était pas facile. Mirilann aurait pu être n’importe qui d’autre que son protecteur que cela lui aurait peut-être moins posé de problème. Mais là ... S’il venait à lui briser le cœur en faisant la cour à d’autres devant elle, elle ne savait pas ce qu’elle deviendrait. Déjà que cela avait tendance à lui taper sur les nerfs quand il assurait à tous qu’il n’y avait absolument rien entre eux. Rien du tout. Il était libre comme l’air, et il en profitait. Ce qui n’était pas vraiment anormal puisqu’il ne l’aimait pas, lui. Ou tout du moins, c’était ce qu’elle s’efforçait de se persuader.

« Je ... Je ne sais pas ce que je dois faire, Evaly. On se connaît à peine lui et moi quand on y réfléchit, et il fait tout pour me mettre sur les nerfs. Et pourtant, bon sang ! Ca me met hors de moi quand il drague devant moi, alors que ... Alors que môssieur a tenté d’en faire de même avec moi quelques heures plus tôt et qu’il ne cesse de me rabaisser même devant elles ! »

Et puis c’était bien beau tout ça, mais s’il parvenait à la séduire et qu’éventuellement, par pur hasard, il se posait toujours un problème ... S’ils ne parvenaient plus à s’entendre un jour et qu’ils devaient se quitter ... Il se sentirait toujours obligé de la protéger malgré tous leurs différends. Ce qu’elle trouvait tout de même assez malsain comme situation pour eux deux, à bien y réfléchir. Ilaria était très pessimiste, elle, contrairement à Evaly, elle ne connaissait pas le bonheur d’être en couple. Et il était trop tôt pour dire que c’était autre chose que de l’attirance qu’elle éprouvait pour Mirilann.

« Merci, mais je crois qu’il va me faire des cheveux blancs avant l’heure »

Et soudain, alors même que la colère contre le Shaman montait, contre toute attente, elle se mit à éclater de rire. Et une belle bourde de langage, une ! Bah oui, elle les avait déjà, les cheveux blancs, tout comme Evaly, ce qui était tout à fait normal pour les Chroniqueuses qu’elles étaient. Et non ce n’était pas des cheveux de vieux dans leur cas. Autrement dit, si elles se choppaient des cheveux blancs, cela n’aurait strictement aucun effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 9 Déc - 13:59

Ilaria disait qu’ils se connaissaient à peine, mais pourtant ses paroles transpiraient l’amour, l’amour doux et innocent des premiers jours. Cela faisait sourire Evaly, mais au font cela lui rappelait juste que Xadr était loin d’elle et qu’il pourrait faire la même chose que le shaman dont parlait sa sœur…Rien qu’à cette idée une petite étincelle de jalousie se mit à briller dans ses yeux. Pourquoi n’avait-elle pas pensé à cette éventualité avant ? Elle n’était vraiment pas maligne et surtout trop naïve. La remarque d’Ilaria la fit plonger dans un fou rire sans fin. Tous ses nerfs avaient lâché d’un coup, cela faisait du bien d’évacuer les tensions… La Chroniqueuse ajouta sur le ton de la plaisanterie :

-Les hommes nous rendent dingues ! Dans tous les sens du terme…

Puis Evaly continua avec une note plus triste dans la voix :

-Tu as de la chance, il est à tes côté… Moi je ne sais même pas ou il est, ni qu’est-ce qu’il fait… Si il va voir d’autre femme, si il pense autant à moi que je pense à lui… C’est trop compliqué l’amour ! Je ferais mieux d’écouter Nostrya de temps en temps… Elle n’apprécie pas vraiment mes fréquentations…

L’étoile ponctua sa phrase par un petit sourire en quoi. Et Nysta eut un hennissement d’approbation. Evaly laissa le vent emporter ses dernières paroles. Le silence se fit au milieu des deux jeunes femmes, loin d’être une gêne, il permettait une réelle réflexion… Après tut c’était pour cela au départ qu’Evy était sorti, pour réfléchir. La Chroniqueuse n’avait pas vue le temps passé, il était à peu près quatre heures du matin lorsqu’elle était partit et là les étoiles commençaient à décliné les unes après les autres. Le jour allait bientôt se lever…

Le temps n’avait pas paru spécialement long pourtant, Evy avait l’impression que cela ne faisait que quelques minutes qu’elles discutaient… Elle était tellement contente d’avoir trouvé Ilaria ! Voilà une femme qui allait surement beaucoup lui manquer. Evaly brisa le silence :

-Tu as rencontré beaucoup de nos frères et sœurs ?

Elle c’était toujours demandé s’ils étaient nombreux, mais à première vue non. Elle se demandait si tous les Chroniqueurs étaient tourné vers le bien ou si certains s’éloignaient du droit chemin. Après tout, la limite est mince entre bien et mal. Être Chroniqueur n’était pas simple non plus, avoir sans cesse cette impression qu’on vous arraché à votre monde ! Evaly aurait préféré naitre druide ou shaman, juste le fait d’avoir une famille aurait été le plus beau des cadeaux !

-J’aurais bien aimé avoir une famille…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilaria Stellio
Chroniqueur, niv 3
Chroniqueur, niv 3
avatar

Messages : 2404
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar, Télékinésie
Armes: Faux et dague, arme lvl 3 : Tessen d'air
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 9 Déc - 16:10

«Oui ... Mais c’est bien pour ça qu’on les aime, pas vrai ?»

Ilaria souriait. Au moins, la bêtise qu’elle avait dite un peu plus tôt avait eu le mérite de les faire rire un peu toutes les deux, ce qui lui faisait du bien également. Consommer au moins 30 minutes de rire par jour était un peu comme une philosophie pour elle. Comment pouvait-elle rendre les gens heureux si elle-même ne l’était pas ? Bien sûr, ce n’était pas sa vocation première, elle n’était pas une mage blanche par exemple. Mais c’était ses sentiments d’humaine qui la poussait à penser comme cela.

Mais là, soudainement, quelque chose venait de changer dans la voix d’Evaly. Oh non, elle n’aurait pas dû lui parler des conquêtes de Mirilann ! En même temps, elle n’aurait pas pu deviner qu’ils ne se voyaient pas assez souvent, et que malgré ses paroles, Ilaria comprenait qu’Evaly ne manquait pas de confiance en lui, non, mais plutôt en elle-même.

« Accorde-lui au moins le bénéfice du doute »

Plus facile à dire qu’à faire, c’est sur. A cette réponse, Evaly ne donna pas suite, les plongeant dans le silence. C’est alors qu’elle jeta un coup d’œil vers le ciel, en soupirant. C’est sûr, le temps passe vite lorsque l’on est plongé dans une discussion intéressante. Cependant, devaient-elles signer la fin de celle-ci ? Non, bien sûr que non. Preuve en est, l’étoile sortit de son silence, et ce n’était pas pour simplement lui dire au revoir.

« Nos frères et sœurs ? Oh non, pas beaucoup malheureusement ... »

Oui, en plus d’un an, elle n’avait pas rencontré des masses de ses semblables. C’était tout de même dommage, quand on y pensait. Si cela se trouvait, certains étaient seuls dans leur coin, se croyant seul et différent des autres. C’était triste, si c’était le cas.

«Hormis notre chef, j’ai pu porter secours à une mère et sa fille, chroniqueuses toutes les deux, mais vu dans l’état dans lequel elles étaient toutes les deux, le plus urgent était de les ramener au QG. Ainsi que quelques hommes qui les ont pris en charge dés leur arrivée. Et j’ai pu rencontrer, dans de meilleurs circonstances, une autre sœur, c’était pas très longtemps après mon départ des montagnes, et je ne l’ai jamais revue. Elle aussi nous considère comme des sœurs. On s’est rencontrées au Jardin Paradisiaque, j’avais trop de nourriture sur moi, elle en avait aussi, elle était venue pour des peintures je crois, je ne m’en souviens plus trop à vrai dire ... On y improvisé un pique-nique »

Pour tout vous dire, Ilaria avait fait exprès de terminer par la rencontre la plus joyeuse. Parce que, se faire insulter et hurler dessus par une mère paniquée, ce n’avait pas été de tout repos, et bien qu’elle avait agi sous le coup de la peur de voir sa fille mourir, cela fichait encore froid dans le dos à Ilaria.

«Je te comprends, c’est merveilleux d’avoir une famille. Beaucoup ne se rendent même pas compte de la chance qu’ils ont. J’ai eu la chance d’avoir un père de coeur, et je remercie tous les dieux s’ils existent de m’avoir permis de rester en vie grâce à lui, et pour tout le bonheur qu’il m’a donné. Mais bien sûr, ce n’est pas pareil que s’il m’avait mise au monde »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evaly Eoras
Sipka, niv 2
Sipka, niv 2
avatar

Messages : 1946
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 21
Localisation : Dans les étoiles

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar et et l'Empathie
Armes: Une dague
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Dim 9 Déc - 17:41

Ilaria lui expliqua que non ils n’étaient pas beaucoup, ce qui ne faisait que confirmer les doutes et les peurs de la petite étoile. Que c’était dur d’être vivante ! D’un air nostalgique, Evy leva le nez vers le ciel, c’était là-haut que ce trouvait ça vrai place… Pourquoi personne ne voulait le comprendre ? Voilà une question qui resterait à jamais sans réponse. Sans le faire exprès Evaly décrocha peu à peu des propos d’Ilaria… Non qu’ils ne soient pas intéressants loin de là… Mais le ciel étoilé exerçait sur elle une attraction inéluctable comme la lune sur la marée.

Evaly redescendit peu à peu sur terre, se rendant compte de ce qu’elle avait fait à sa sœur, la jeune femme baissa les yeux sur le sol. Même si elle l’avait écouté seulement d’une demi-oreille elle avait très bien compris ce qu’elle voulait dire. Ce fut le mot famille qui la ramena pleinement … Pour une fois, Evy n’était pas d’accord avec son amie.

-Je ne suis pas vraiment d’accord avec toi… Pour moi les vrais parents sont ceux qui t’élève, qui t’aide à grandir…Ceux qui te donnent tout l’amour dont tu as besoin pour t’épanouir dans la vie. Après ceux qui te mettent au monde peuvent très bien devenir parent, ou ils peuvent baisser les bras et abandonner leur enfant… Dans ce cas il ne mérite pas le nom de parent ! Tu peux être fière de cette homme qui t’a élevé comme son enfant, c’est lui ton vrai père. Tu n’aurais pas pu connaitre mieux !

La voix d’Evy était douce et calme comme à son habitude, néanmoins on pouvait sentir une once de fougue, le résultat de la croyance en ses convictions. Même les créatures de lumière comme les Chroniqueurs peuvent éprouver des sentiments noirs d’encres… La jalousie que sentait naitre Evaly dans son cœur était quelques peu justifié, même si elle savait qu’il ne fallait c’était plus fort qu’elle… Quelle chance Ilaria avait eu de connaitre son père, d’avoir eu une famille.

*Je ne suis qu’une étoile tombé du ciel, je n’ai ni père ni mère… Je n’aurais jamais de famille… Voilà le lourd tribu que doive porter les Chroniqueur…* pensa tristement la jeune femme

D’habitude Nostrya ajoutait des paroles réconfortantes, ou essayait de lui remonter le moral. Mais elle savait que sur cette faille-là elle ne pouvait rien faire. Il y a toujours des blessures qui ne guérissent jamais… Des déchirures que l’on ne peut raccommoder même avec tout le file du monde, aucune suture n’est possible, le tissu était bien trop endommagé, il fallait se rendre à l’évidence. Evaly fit un sourire à Ilaria pour cacher son monologue interne :

-Ça te dit de prendre un petit déjeuner, très matinal certes, mais cela permettra de prolonger notre ballade, à moins que tu doives rentrer ?

Evaly ne voulait rien obliger à sa sœur… D’ailleurs même si elle partait elle ne lui en voudrait pas. C’était à sœur après tout non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilaria Stellio
Chroniqueur, niv 3
Chroniqueur, niv 3
avatar

Messages : 2404
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs: Contrôle de la météo, Pouvoir de Parendar, Télékinésie
Armes: Faux et dague, arme lvl 3 : Tessen d'air
Relations:

MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ... Ven 14 Déc - 13:30

«Oui, je sais, tu as bien raison. Mais ... Ne t’emballe pas si vite s’il te plaît ! Ce n’était pas tout ça que je voulais dire. J’ai eu la chance d’avoir un père, ce n’est pas le cas de tout le monde. Ce que je voulais dire, c’est que s’il m’avait donné naissance ... S’il m’avait donné naissance, il n’aurait jamais été si vieux, et il n’aurait pas quitté ce monde ... Du moins pas si vite »

Oui, c’était plutôt dans ce sens-là que la jeune chroniqueuse voulait expliquer les choses. Certes, il était trop vieux pour être son père de naissance. Question d’âge, on aurait plus pu penser que c’était son grand-père, voir son arrière grand-père. Si elle avait été sa véritable fille, il aurait été plutôt bien conservé. Et peut-être n’aurait il jamais vécu à la montagne pendant des années, tout seul, sans personne pour lui tenir compagnie. Elle était triste de penser à tout cela.

«Quoi qu’il en soit ... Je n’ai plus vraiment de famille maintenant. Alors ... C’est à mon tour d’en construire une un jour où l’autre ! »

* Après, tout, lorsqu’on se marie, puis qu’on fait des enfants ... Certes on rejoint la famille de l’autre, mais on crée aussi la notre *


Mais comme qui dirait, elle avait le temps pour cela. Heureusement qu’ils pouvaient au moins en tant que chroniqueurs mettre des enfants au monde ! Pour l’instant, ce n’était pas ses priorités. Elle avait encore des tas de choses à vivre, elle en était certaine ! Et puis de toute façon, elle avait beau avoir l’âge nécessaire, elle se trouvait de toute façon beaucoup trop jeune pour l’instant. Et puis si c’était pour se marier pour divorcer après, cela ne valait pas la peine.

« Hein ? Un petit déjeuner ? »

Ilaria venait de jeter un coup d’œil au ciel. Nul besoin d’avoir l’heure devant les yeux pour comprendre que le temps était vite passé. Et qu’éventuellement, elle pouvait bien se permettre un petit déjeuner en avance. Il y avait peu de chances que Mirilann se réveille aussi tôt de toute façon. Donc ... Pourquoi pas passer un peu plus de temps avec sa nouvelle amie ?

« Eh bien, ma foi, pourquoi pas ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {Evaly Eoras} Une heure bien matinale ...

Revenir en haut Aller en bas

{Evaly Eoras} Une heure bien matinale ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rev'Heure, un ami qui vous veut du bien !
» aide bien configure flightgear
» [Fan-Fictions] Comment bien écrire ?
» Quelle PSP choisir... pour Monster Hunter bien sûr!!
» Les BD qu'elles sont bien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: La Cathédrale Impartiale-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com