AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Recueil et altercation [Edalion Helioz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Enma Damna
Mage Noir, niv 2
Mage Noir, niv 2
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Magie noire / Nécromancie / Contrôle de l'eau
Armes: fils / Dague
Relations:

MessageSujet: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Lun 11 Juin - 21:00

    Il n'y avait pas de lieux plus consacrés que celui de la place des héros, là où reposait les guerriers illustres, là où dormait ceux qui avaient combattu pour défendre leurs valeurs... Mais n'est-ce pas le cas de tous ceux qui protégeaient leurs idéaux, quelque soit le groupe? Mais combien d'entre eux pouvaient raisonnablement trouver le repos, combien d'entre eux n'avaient que si peu vécut, combien d'entre eux avaient-ils eu une digne sépulture? Pour une raison qui lui échappait totalement, Enma souhaitait se rendre dans ce lieu du passé. Peut-être y verrait-elle un nom connu? Oui, un nom connu... il y en avait au moins un, bien qu'il n'y en avait aucun échos dans sa mémoire effacée. Inconsciemment, elle souhaitait peut-être éveillé quelque chose dans sa tête car il s'agissait de rencontrer une véritable force de la nature, une mage peu ordinaire : Alicia Mayfair.

    Les livres d'histoire racontaient qu'elle et cette dernière étaient à considérer comme des ennemies, à la fois naturelles mais aussi par la force des évènements. Les deux ordres se battaient pour des idéologies bien différentes ou tout du moins, pas avec le même esprit. Dans un autre monde, dans une autre vie, peut-être que ces deux femmes auraient pu s'entendre, peut-être qu'elles auraient pu être amies... ou pas. D'après les ouvrages qu'elle avait pu lire la concernant - et ils étaient plutôt rares - Enma avait pu comprendre ou cerner qu'elles étaient incapable de se comprendre, mais que leurs mésententes avaient réellement débuté lorsqu'elle devint l'Effroyable. Toutefois, il résidait aussi beaucoup de zones d'ombres.

    Si la mage noire n'était pas la femme qu'elle était aujourd'hui, peut-être se serait-elle sentie offusquée de ne pas avoir eu le moindre honneur la concernant, lors de sa disparition. Après tout, personne n'avait daigné la rechercher pour s'assurer qu'elle soit en vie ou non, aucun mage noir ne lui avait élevé la moindre stèle, ne serait-ce que pour rappeler qu'elle avait mené les siens à la victoire lors de la dernière guerre... Même si il n'y avait jamais de vainqueurs dans ce genre de conflit. L'unique constatation était qu'elle avait été si peu aimée du monde, des siens comme des autres... Pourquoi s'était-elle alors autant battue pour vivre dans de telles conditions? Qu'est-ce qui avait pu l'animer autant pour survivre? L'ironie était que parmi tous ces anciens héros, elle était visiblement la dernière à être encore en vie.

    Quoiqu'il en fut, cela la guida jusqu'à l'élégant cimetière des héros, comme il était appelé, et Enma chercha, entre les tombes, le mausolée consacrée à la célèbre mage rouge, jusqu'à arriver aux pieds de sa statue. Il n'y avait aucun pèlerin cet après-midi là, du moins aucun qui n'était venu se recueillir encore. Ce fut avec beaucoup d’humilité qu'elle s'arrêta devant l'immensité de pierre et l'examina, de haut en bas, et chaque détails du visage.

    " Ainsi, ce fut vous la grande mage rouge... vous avez dû être particulièrement aimée des vôtres... "

    Un étrange sentiment la parcourut, elle était peinée, triste, mais aucune larme ne perla le long de ses yeux. Même si elle ne voyait aujourd'hui plus que d'un œil, elle était capable d'analyser les traits de la grande figure devant elle.

    " Toujours rien. "

    Enma soupira. Mais alors qu'elle s'apprêtait à repartir, presque déçue - ou peut-être chercherait-elle d'autres noms sous les épitaphes - elle tomba nez à nez face à des mages rouges, au nombre de trois. Mais elle n'allait guère être bien accueilli car leurs visages s'assombrirent lorsqu'ils perçurent sa cape noire.

    " Quel affront! Une mage noire devant le sanctuaire de la grande Alicia!! Vous ne devriez pas être là! "

    " Je ne suis pas là pour être insultante. Je voulais voir à quoi elle ressemblait... en vrai. "

    " Vos paroles ne sont que mensonges! "


    Visiblement, la jeune femme ne pourrait parlementer avec eux, il ne lui restait plus qu'à simplement partir, sans causer le moindre problème. En effet, elle n'en souhaitait pas. Mais alors qu'elle allait partir, les trois mages rouges posèrent agressivement leurs mains sur leurs lames... pourquoi? Enma, dont le regard était des plus doux jusqu'à présent, changea d'expression et devint aussi indifférent que la mort... N'y aurait-il donc pas de fin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Lun 11 Juin - 22:40

Neelahn était quelqu’un de bien et qu’Edalion pouvait sans conteste la compter parmi ses amies. Les druides étaient des êtres fascinants et qui avaient l’estime du chevalier. Il savait très bien que dans chaque groupe il y avait des bons comme des mauvais, y paraissait même que dans les actuel chevaliers se cachaient des traites. Cette simple idée afficha une grimace sur son visage pensif. Les traites étaient les pires ennemis pour le chevalier, quelques soit leur classe, pour lui, ils méritaient d’être puni pour les actions contres leurs peuples.

Il avait donc laissé la druidesse s’en aller pour les montagnes, là ou un événement allait se produire, quelques héros s’étaient rassemblés pour contrer une menace là-bas. Edalion ne pouvait pas partir, il était plus un défenseur des cités qu’un attaquant. De plus, il avait le sentiment que d’autres missions plus importantes vont être lui confier. En attendant, il parcourait calmement les rues de Naturalia en gardant son œil sur les faits et gestes qui pourraient paraître louche. Naturalia avait sombré petit à petit dans la déchéance depuis la dernière guerre. La plus part des habitants avaient fuis vers Bénécius laissant la ville à la main de groupes de renégats et de voleurs. Voir des Noirs en ces lieux n’étaient plus une rare. Les mages rouges étaient de valeureux gardien qui se méfiaient de tout et des moindres menaces, comment ne pas les comprendre ? Mais savaient-ils rendre justice pour que chaque un trouve son lot de vainqueur. Malgré la classe qu’incarnait Edalion, il était persuadé que la paix pouvait être établie sans bataille…sans versement de sang… . Mais si on lui demandait de choisir un camp, son choix était déjà fait.

Son chemin bifurqua vers la place des Héros. Ce lieu lui rappelait son enfance. Il venait souvent ici avec ses parents, alors qu’ils se posaient sur une tombe, le jeune Edalion qui n’était alors qu’un fils de fermier, rêvé de faire partie un jour de l’histoire des héros qui ont sauvé le monde. Même s’il venait d’être récemment décoré et que la puissance du combattant l’alimentait de plus en plus, il était persuadé de ne pas arriver à la cheville d’une Alicia, d’un Shendow, ou d’une Enma. On traitait souvent le chevalier Hélioz comme un éternel idéaliste, mais n’es ce pas les idéaux qui font bouger le monde, dans un sens ou dans l’autre ? Au moins, il aura le courage d’y aller jusqu’au bout.

Alors qu’il s’était approché de la stèle d’Alicia, des frottements d’acier résonnèrent dans ce silence de mort et il n’a pas fallu longtemps à Edalion pour en voir la source. Il y avait là, trois mages rouges dignement représenté par leur couleur face à une fille portant une cape noir… Il fallait empêcher un bain de sang…surtout dans ces lieux. Les rouges semblaient très insultants, quand à la ténébreuse, elle semblait calme…trop calme. Les chiens les plus dangereux étaient ceux qui n’aboyaient pas… Edalion avança d’un pas rapide vers eux et s’arrêta à une distance raisonnable et similaire des deux couleurs. Edalion se présenta dans sa posture droite, dans son dur regard et d’un caractère impassible. Appart ces traits, on pouvait le reconnaître à son œil gauche derrière un bandeau, et depuis peu à sa grande masse fixé dans le dos, la couleur bleu ornait ses vêtements et son armure légère.

« Chevalier Hélioz ?!...Ravi de vous voir, on a trouvé une Noire ! Aidez-nous ! »

« Faites demi-tour ! Je m’en occupe. Je vous charge de mieux veiller sur vos entrer pour que cela n’arrive pu ! »

Les mages rouges montaient légèrement dans le ton on disant qu’ils n’avaient pas d’ordre à recevoir d’un chevalier. Mais au moment où Edalion tira son œil dans son coin, ils changèrent d’avis en disant que la proposition du guerrier n’était pas si mal. En quelques minutes, Edalion se retrouva seul face à la fille. Il garda le silence tout comme elle. Ils se fixèrent dans les yeux un long moment. Cette fille ne fera pas de mal, pas aujourd’hui, voilà ce que lui disaient ses pensées. Mais sa présence peut être source d’ennuis.

« J’apprécie ceux qui viennent honorer la mémoire de nos ancêtres, même si c’est un ennemi. Mais comme vous avez pu le constater, votre présence pose des problèmes. Je vais donc rester avec vous jusqu’à ce que vous quittiez la cité. Poursuit tes intentions et j’observerais le silence. Parle-moi et je te répondrais. »

Bien qu’ils possèdent d’anciennes blessures aussi bien psychologiques que physique des magiciens noir, il apprécierait de pouvoir enfin échanger une conversation avec l’un d’entre eux sans que ça tourne au désastre. Bien sûr, il ne pouvait lui faire confiance, mais elle méritait le bénéfice du doute tant qu’elle se tenait tranquille. Edalion allait voir si dans les mages noirs, il existe des hommes ou des femmes avec moins de rancœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Enma Damna
Mage Noir, niv 2
Mage Noir, niv 2
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Magie noire / Nécromancie / Contrôle de l'eau
Armes: fils / Dague
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Lun 11 Juin - 23:14

    Ce fut étrange. Elle ne savait pas exactement ce qu'il s'éveilla en elle pendant cet instant, pendant que les mages rouges commencèrent à l'intimider et à la menacer alors qu'elle n'avait rien fait. Est-ce que sa seule existence était une faute? Pouvait-on alors se débarrasser d'un individu alors qu'il n'avait rien commis d'irréprécible que de porter une cape à la couleur noire? Voilà donc le monde dans lequel elle baignait aujourd'hui? Elle savait que les siens possédaient une bien sombre réputation, mais ne jugeait-on pas une personne par ses actes et non son statut? Qu'il était ironique de constater autant de zèle chez un ordre qui se devait d'une grande neutralité.

    Cette constatation lui parut d'ailleurs familière, étrangement familière mais il lui était impossible de mettre le doigt dessus et de comprendre. Tout comme les sentiments qui l'habitait. Elle ne se sentait pas véritablement en colère mais irritée, elle sentait entre ses doigts comme une démangeaison étrange qui lui laissait ressentir qu'elle devrait répliquer sans discuter face à leur audace et leur impudence. Toutefois, cela lui paraissait aussi paradoxalement ridicule, comme si s'en prendre à ces derniers étaient une perte de temps. A vrai dire, c'était comme si elle était habitée par une autre, un fantôme, peut-être celui de son passé. Cependant, elle ne se comprenait toujours pas mais elle savait, que si sa puissance avait été tout autre, tout comme son charisme, les choses auraient tourné différemment. Peut-être pas en mal. Oui, certainement pas en mal si elle avait eu l'occasion de répondre ou de leur faire entendre raison.... mais si ils s'étaient obstinés...

    Mais voilà. Enma n'était plus ce genre de femme, ou ne se rappelait pas de l'avoir été un jour. Non. Aujourd'hui, elle était souriante, simple, aimable et agréable. Elle ne baignait pas dans la colère et demeurait toujours calme - ces deux critères n'avaient pas changé depuis qu'elle n'était plus elle-même car Enma eu toujours été connu pour son calme et son flegme. Immobile et le visage impénétrable, la mage noire resta sans sourciller face aux hommes menaçants. Ses mains ne se portèrent même pas sur l'une de ses armes et elle ne paraissait pas non plus prête à user de la moindre magie. Il n'y avait que l'expression de son regard qui était changé. Froid, dur, incisif. Cela ne se transforma pas, même pendant un chevalier inconnu intervint pour remettre en place les mages rouges. L'homme en question était visiblement plus sage que ne le serait les magiciens et sans outre mesure, il se retourna vers Enma, et l'observa.

    Tous deux restèrent ainsi, piégé par le jeux de leur regard borgne, dans le silence le plus profond. Enma resta aussi froide que le marbre jusqu'à ce que la voix du chevalier retentisse et eut l'effet d'une secousse. C'était comme si elle se réveillait et se rendait compte de la situation. Et là où l'on lisait quelques secondes la détermination d'une mage qui ferait front, on voyait à présent celle d'une jeune femme plutôt gênée par la situation.

    La mage noire ne se permit alors de répondre seulement qu'une fois le discours du chevalier fut clos. Aimablement, sortie de sa torpeur, elle s'adressa à ce dernier avec sa voix profonde et suave.

    " Veuillez m'excuser de la gêne occasionnée. Je ne souhaitais pas faire naître la moindre esclandre. "

    Ce fut alors à ce moment là qu' Enma lui tourna le dos et préféra porter ses yeux sur l'immense statue d'Alicia. On pouvait prendre son comportement comme une négligence, se placer ainsi à découvert, mais cela pouvait tout aussi bien traduire qu'elle n'était pas ici avec de mauvaises intentions car après tout, si tel avait été le cas, elle ne se serait pas donnée la peine d'entrer ici sans s'être faite remarquée bien avant.

    " Dites-moi chevalier... comment pouvez-vous reconnaître un ennemi? "

    La question était posée avec intérêt mais était aussi bien moins anodine que le ton le suggérait.

    " Vous me qualifiez d'ennemi n'est-ce pas... parce que je suis une mage noire. Mais pourquoi? Juge-t-on un ennemi par l'idéologie de son ordre ou bien par la personnalité et les actions de l'individu en lui-même? Si un chevalier se bat pour défendre son roi et que ce roi est mauvais, l'ennemi n'est-il donc pas le roi? Ces obligations prédominent-elles sur l'individu pour en faire un ennemi? Dans le cas contraire, si un bon roi est défendu par un mauvais chevalier, on reconnait le chevalier comme un ennemi mais pas le roi qu'il défend. Pourtant, les chose sont exactement les mêmes. Qui est alors l'ennemi : l'individu ou son statut? "

    Ce fut sur cette dernière question que la jeune femme se retourna, avec un sourire polie sur le visage. Il n'y avait aucune mauvaises intentions qui se dégageaient d'elle mais ces interrogations n'en demeuraient pas moins troublantes, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Mar 12 Juin - 18:36

La situation était étrange et peu commun. Le chevalier semblait avoir croisé la route d’un membre de Maléficium mais, qui semblait bien plus pacifiste que les mages rouges. Devait-il considérer son attitude comme un petit jeu et qu’elle attendait le bon moment pour intervenir ? Ou s’agissait-il de vraies questions ? Si c’était le cas, le chevalier pouvait baisser sa garde aussi infime était-elle à ce moment-là. Cette fille sentait la sagesse sur l’instant, et si elle pensait vraiment ce qu’elle disait, alors il avait tout intérêt à discuter un peu avec elle. Doucement, il s’approcha d’elle et jeta son regard sur la statue tout comme elle et lui répondit.

« Je ne peux que vous donnez raison, car je pense comme vous. Si un chevalier commet un crime, seul celui-ci mérite d’être puni et non toute sa caste. Mais malheureusement, aussi respectueux que peuvent être les gens, certains continueront à coller une image de fautif sur les autres. Et en ce qui vous concerne, votre couleur vous place aux côté de ceux qui ont fait beaucoup de tort à Naturalia et Bénécius, j’en garde moi-même des séquelles… »

Doucement, le guerrier colla son index sur son cache-œil et toute une époque lui revint en tête. C’était bel et bien des mages noirs qui lui avaient infligé une rage de prédateur qui ne pouvait qu’être apaisé par le sang. Homme, femme, enfant, tous étaient passés sous l’épée d’un homme qui ne pouvait plus se contrôler. Cet œil fut la source de sa malédiction et est resté depuis sa guérison, une marque indélébile des magiciens du chaos. Au début, lorsque le chevalier s’était présenté au château, il y avait amené une certaines vengeances qui voulaient à tout prix apaiser. Depuis, il avait muri et au lieu de taper inutilement sur ses anciens ennemis, et ainsi perdurer la haine des clans et de la guerre, il voulait empêcher que son vécu ce répète pour qui que ce soit.

« Je fais partie de ceux qui veulent redonner une chance au monde et agir de manière plus sage, plus réfléchis. J’ai lu ce qui s’était passé dans le passé, toutes ces guerres…tous ces morts aujourd’hui enterrés sous nos pieds et d’autres qui fut balayait par l’oubli et le temps. J’ai remarqué un seul point commun entre toutes ces batailles…Les mages noirs combattaient les rouges et les blancs. Je pense qu’ils se sont trompés de cibles et que les dirigeants se sont lancés dans un cycle infernal qui n’a pu qu’amener les anges à vouloir tout remettre à zéro. Attention, j’ai toujours respecté mes ancêtres et les héros d’antan. Ce n’est pas par couleur qui faut se battre, mais contre ceux qui veulent nuire au monde. Que ce soit les Noirs, les druides, les blancs…n’importe quelle caste, dans chaque groupe se trouve des bons et des mauvais. Je tuerais moi-même un chevalier qui essayera d’attenter à la vie d’un innocent, et j’espère que les mages noirs feront de même contre ceux qui veulent souffler sur les braises de la guerre… »

Les regards des deux se recroisèrent et Edalion eut droit à un sourire de la part de la mage sombre. Le chevalier répliqua aussi tôt avec un de ses sourires amicaux. Il espérait qu’elle soit d’accord avec lui. Il avait exposé sa façon de voir le monde à ce moment-là et ce qu’il fallait faire selon lui. S’il pouvait compter une mage noir, raisonnable, sage, et pas trop maléfique, parmi ses alliés, ce serai un grand pas en avant. Il songea ensuite à la petite fille de Garvera, qui elle semblait totalement incontrôlable et dangereuse pour la suite des évènements. Il ne demanda pas à cette fille devant lui, de l’empêcher d’agir, mais au moins ne pas devenir comme elle.

« Je regrette que nos clans soi ennemis, mais je suis ravi de pouvoir discuter avec vous… »

Cette phrase acheva l’échange de regard et Edalion le posa sur une tombe qui semblait être celui d’un rôdeur, mort pour avoir voulu sauver son fils… Hélioz était sûr que son supérieur le prendrai pour un fou, un traitre ou que sa réputation de justicier en prendrai un coup, mais il y avait différentes façons de rendre justice. Les gens rêvaient de paix, alors ils doivent comprendre, que ce ne sont pas ceux qui possède des pouvoirs noirs qu’ils doivent forcement être maléfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Enma Damna
Mage Noir, niv 2
Mage Noir, niv 2
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Magie noire / Nécromancie / Contrôle de l'eau
Armes: fils / Dague
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Mar 12 Juin - 23:20

    Un regard extérieur trouverait sans nul doute cet échange des plus étonnants ou même des plus curieux. Il était rare de voir deux individus dont tout opposait pouvoir mener une conversation ayant des portées philosophiques dans le calme, bien que tout aurait pu tourner au drame. Toujours fascinée par la statue de la grande Alicia dont elle analysait les moindres contours, elle buvait tout aussi bien les sages paroles du chevalier, avec beaucoup d'attention. Il semblait que tous deux partageaient des points de vue équivalents, et il y avait là quelque chose d’étonnamment ironique. S'entendre ainsi avec une mage noire sur de tel sujet, bien peu pourrait le croire... Et vous saviez la plus grande ironie de tout cela? La poupée maudite pensait aussi de cette façon, déjà auparavant. Mais elle avait tant inspiré la haine au légendaire Doukas et à la magistrale Alicia que leurs ordres respectifs s'étaient ligués contre elle, le plus naturellement du monde. Ho rassurez-vous, elle ne se serait jamais victimisée mais elle était d'un esprit beaucoup moins fermée que le laissait suggérer les légendes et les livres d'histoire. Toutefois, cela, personne ne le savait ou ne le confirmerait.

    " Mmmmm... je vois. Mais voyez-vous, ma caste a peut-être fait bien du tord aux autres mais, ne se sont-elles pas aussi tout autant défendu? N'ont-elle pas aussi rendu le monnaie de sa pièce... par revanche? Dans un combat, il faut être deux... deux êtres qui lèvent les armes. "

    Alors que le chevalier touchait son cache-oeil, l'étrangeté de a chose fit que Enma pointa de son doigt son œil aveugle, vitreux, brillant d'un blanc éteint alors que l'autre était d'un rouge sanguin.

    " Nous sommes tous fautifs. Il n'y a pas plus de sage dans un camp comme dans l'autre, tant qu'aucun ne trouve la force de ne pas renvoyer le coup et de rester droit. Il y aura en effet toujours des âmes prêtes à se venger... Cela ne tient pas qu'à mon ordre, j'en ai bien peur. Mais espérons que nous aurons un meilleur avenir que ceux que nous ont laissés nos ancêtres... et aussi des générations plus sages. "

    La manière dont la mage noire amena la chose, elle laissa entendre qu'elle eut été blessée par un mage blanc ou rouge, mais à vrai dire, elle n'en avait aucune idée - puisqu'elle ne s'en souvenait pas. Néanmoins, elle pensait que cela devait être le plus probable, le plus crédible puisqu'elle eut été l'Effroyable, non? Si seulement elle savait...

    " Vous pensez avec un bien agréable idéal, chevalier. Il faudrait bien des meneurs ayant une telle conception de l'avenir ou même de la justice, je présume. Mais il y a là aussi quelque chose de très utopiste, bien que je l'admire tout autant. Seulement, ce sont des mentalités qui devraient être changés. Peut-on réellement changer la nature sauvage de l'homme et les plus sombres desseins de son cœur? Pour taire tout ce qui nous oppose, il faudrait peut-être un miracle... mais j'y aspire... aux miracles. "

    Toujours agréable, la magicienne se mit à sourire et observa à nouveau son interlocuteur. Cela était plaisant de converser avec une personne distinguée, d'oublier ne serait-ce que pour quelques minutes, toutes les choses qui les opposaient. Mais lorsque ce dernier rappela à la jeune femme qu'ils étaient officiellement ennemis, une étrange expression peinée ou même désolée voila ses traits pâles.

    " Oui. Nous aurions pourtant tant à apprendre des uns des autres, n'est-ce pas? Mais nous suivons notre devoir... ainsi que nos supérieurs. Le monde est étrangement fait. "

    Un sourire énigmatique s'afficha sur son visage quand elle reporta à nouveau son regard sur la statut d'Alicia.

    " Connaissez-vous beaucoup l'Histoire, chevalier? Je veux dire, comme la vie des illustres personnages de notre passé? "

    Pour une raison qu'elle ignorait - bien qu'elle savait qu'autrefois elle avait été confrontée à l'Ange mage rouge - elle n'en demeurait pas moins intriguée. On avait fait d'elle une héroïne, mais était-elle si parfaite? Ce sentiment l'irritait.... mais elle n'en comprenait pas l'origine et ne laissa pas cela transparaître sur sa figure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Mer 13 Juin - 12:44

« Pour faire un miracle, il faut devenir ce miracle…et j’ai bien l’intention de le partager et de le faire vivre à travers les autres. Et si cela ne marche pas et que ça veut dire mourir pour avoir essayé d’arranger tout le monde, alors j’accepterai mon sort, car je ne souhaite pas vivre dans un monde qui se déchire sur les fautes de ceux qui sont morts. »

Edalion savait très bien de quoi il parlait. Jusqu’à maintenant, il avait passé sa vie à être un miracle vivant pour les autres. Non pas en sauvant quelqu’un d’une mort certaine ou d’exécuter ses compétences surhumaines à tout va, mais en guidant les gens à vivre plus sereinement, à être plus tolérant et surtout à voir une menace qui venait d’un endroit différent que Maléficium.

Son interlocutrice avait raison, c’était les mentalités qui devaient être changées et en ce qui concerne le changement de l’Homme, il était tout à fait possible, non pas de le changer, mais de le faire évoluer. Edalion se disait sans cesse qu’il ne pouvait pas être le seul à fouler cette terre en ayant cette vision. Enma semblait l’avoir, mais à quel point se sentait-elle concernée ? En agissant ainsi, le chevalier était persuadé qu’il allait s’attirer des problèmes de tous parts, on va surement le prendre pour un fou, mais en persévérant, et en prouvant ce qu’il avancera, il espérer apaiser les maux du passé. Concernant le passé, elle lui demanda s’il savait quelques choses à ce sujet.

« Je n’ai pas eu l’occasion de lire beaucoup l’histoire, cependant, un passage m’a un peu troublé. Il y a eu une réunion entre les différentes parties et beaucoup de gens importants était présent. Alicia, Enma, Doukas, Garvera, Shendow, Itsuki…C’est de là qu’Enma à déclarer la guerre aux autres. Mais j’avoue que dans ce que j’ai lu, j’avais un peu l’impression que les autres l’avaient un peu poussé la déclarer…Il y avait eu un assassinat contre un ancien chef blanc, si ma mémoire est bonne, tout est partie de la. Et au lieu d’éclairé cet enquête ensemble, ils ont préférés simplifié la chose en sèment les graines de la guerre. Que j’aimerai pouvoir leurs parler, même individuellement…Enma, Alicia, Doukas…pour savoir ce qu’il avait réellement dans la tête pour en être arrivé là. »

Edalion cessa ses paroles en fixant la statue de l’ange, comme s’il s’attendait à ce qu’elle lui donne des réponses. Il avait déjà croisé la nièce de la famille Mayfair, mais ils n’avaient pas parlé de ça et d’après le chevalier, ce n’était pas plus mal car il n’avait pas toutes les cartes en mains. Il soupira un peu en pensant à tout ça et s’en alla s’assoir sur un banc qui était face à statut. En se mettant assit, il laissa l’homme, plutôt que le chevalier parler. Il ferma les yeux un instant en essayant de se mettre à la place de chaque acteur. Il y avait des zones d’ombres un peu partout surtout sur les intentions réelles de chaqu’un. Il se frotta les yeux, et envoya un sourire vers la jeune mage.

« Je sais que je ne suis qu’un chevalier, un homme, qui à l’origine devait travailler la terre et qui s’est retrouvé avec une épée dans les mains malgré lui, et que je n’arrive pas à la cheville de nos ainés pour décider du sort de Nel Beraid. Mais j’ai mes propres méthodes et jusqu’à maintenant, elles se sont montées plutôt concluantes. Mon père me disait toujours qu’il fallait toujours surpasser ses maîtres et pères. Réviser les erreurs pour toujours devenir meilleurs. Je ne sais pas trop ce que vous en pensez, mais je suis plutôt d’accord avec ça. Et pour résumer tout ça, sommes-nous si différents ? Malgré un vécu et une couleur différentes, nous finissons quand même par rejoindre la même route, alors au lieu de se taper dessus pourquoi ne pas nous entendre ? »

Edalion est un idéaliste et il en était fier, c’est peut-être ce trait en plus de sa générosité débordante qui faisait de lui un vrai chevalier, un justicier dans l’âme. Cette discussion l’amena à se demander comment ce passerai sa prochaine rencontre avec cette mage noir. Changera t’elle d’avis et voudra t elle se battre ? Ou se rappellera t’elle ce jour qui pour Edalion serait un exemple pour le temps à venir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Enma Damna
Mage Noir, niv 2
Mage Noir, niv 2
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Magie noire / Nécromancie / Contrôle de l'eau
Armes: fils / Dague
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Mer 13 Juin - 14:57

    Alors même qu'ils échangèrent leurs opinions, alors même qu'ils discutaient en philosophant, les pensées de la mage noire tentaient de se projeter loin, loin dans sa mémoire alors que ses yeux s'accrochaient désespérément à la silhouette de la mage rouge. Elle espérait tellement qu'un flash vient à la frapper, une bride de souvenirs, un petit rien, assez pour la pousser à espérer encore, même si la vérité lui paraissait tout aussi excitante que terrifiante. Toutefois, malgré cela, n'allez pas croire que la jeune femme n'en était pas moins attentive, bien au contraire. Elle pesait chacun des mots qui sortaient de la bouche du chevalier.

    " Je m'en souviens.... du passage que vous mentionnez. Je me souviens de l'avoir lu. "

    La mage noire marqua une pause dans sa réponse, comme si elle cherchait quoi répondre. Elle avait passé de nombreuses heures dans les bibliothèques, tentant de croiser les diverses informations qu'elle était capable de trouver sur elle, du temps de l'Effroyable. Quand elle avait compris qu'elle était Enma Damna, elle avait cherché à comprendre le moindre de ses actes et également toutes ces décisions. Néanmoins, beaucoup de faits étaient troubles ou peu objectifs pour réellement exposer la réalité de l'histoire. Cela avait été frustrant.

    " Je me souviens aussi que lors d'une réunion, l'homme qui dirigeait notre caste avait été empoissonné aux mêmes moments. Ce fut à ce moment qu' Enma aurait pris alors les rênes des mages. Malgré cela, ils se sont tournés contre elle je crois. Mais voyez-vous, j'ai lu beaucoup de chose sur cette femme, je ne l'imagine pas... ambitieuse au point de commenter des meurtres de ce genre... ni même capable de prendre une décision si radicale que la guerre sous un coup de tête. Mais il n'existe aucun témoin vivant de cette période... "

    Une expression peinée s'afficha sur son visage, car cela était presque vrai, presque... mais peut-être pas pour longtemps.

    " Que leur demanderiez-vous, si vous pouviez les interroger? Je veux dire, Alicia, Doukas, Enma... C'était une toute autre époque et sans nul doute d'autres mœurs également. Vous pensez que vous auriez pu les faire changer d'avis? "

    Alors qu'elle venait de lui poser sa question, Edalion s'en était allé s'assoir sur un banc tout près de là, elle se retourna, toujours en restant debout, dans sa direction. Les deux étrangers s'échangeaient alors toujours des sourires polies.

    " Vous prêchez une convaincue chevalier. Je suis aussi de ses gens qui pensent que l'on doit tirer des erreurs du passé pour faire des choses bien plus grandes pour l'avenir. Mais faut-il posséder assez de pouvoir pour faire cela.... assez pour convaincre et prendre des initiatives efficaces... et puis, je vous avoue que je préfère la diplomatie au affrontements inutiles. "

    Là, Enma finit par rejoindre son interlocuteur sur le banc, croisant les jambes nonchalamment et se penchant légèrement en arrière. Elle pointa alors ses yeux vers le ciel, et lâcha alors une autre de ses interrogations si particulières.

    " Maintenant que je me trouve devant la tombe de la Grande Alicia, je me pose une question étrange... Qu'est-il arrivé à l'Effroyable? Vous saviez qu'un livre d'histoire n'en fait mention? Il n'existe aucune pierre tombale non plus. Aucun monument pour la représenter... elle a été comme... effacée, oubliée. "

    Un mystérieux sourire habita alors sa bouche, puis elle porta son attention sur Edalion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Mer 13 Juin - 16:23

Edalion marqua un silence durant la conversation autour d’Enma. Car elle avait raison, il n’existait aucun texte qui mentionnait on nom, elle fut oubliée comme une simple idée. Pourquoi, comment, le chevalier ne saurait le dire. La situation était assez étrange également, car une mage noir venait demander des renseignements sur une de ces ainées à un chevalier. Certains d’ailleurs se retourneraient dans leurs tombes en voyant le tableau. Et peut-être que d’autres féliciteront cet entretien qui aurait dû se produire à des années de cela. Pour cette fille, il n’avait que des suppositions, rien de très sûr.

« J’avoue ne pas avoir croisé de biographie ou de lignes la concernant. Soi, elle avait décidé de ne pas laisser de traces en étant persuadé de revenir bien plus tard. Si elle est revenue, j’en connais une qui aurait plus qu’à se ranger…Ou alors, certains auraient fait exprès de l’oublier pour ne pas qu’elle soit copier ou pour qu’on évite de suivre sa voie…ce ne sont que des hypothèses, mais je ne les néglige pas. »

Pour un chevalier comme Edalion, une Enma Damna était bien plus dangereuse et surement plus calme qu’une Morgane Evans, qui elle, reste incontrôlable, même pour ses pairs. Edalion se disait qu’à ces jours, il n’y avait pas de grand nom encore, des noms aussi célèbre et emblématique que les trois derniers chefs des mages. Que penser alors des autres ? Appart l’actuel chef des chevaliers, sir Erek, le chevalier n’en connaissait aucun autre. Les actuels dirigeants étaient cachés aux yeux du monde, ou alors ils attendaient que quelqu’un reprenne sagement le flambeau.

« Que pensez-vous d’Enma, vous qui êtes de la même caste ? Si elle serait revenue, qu’aimerait vous lui demander ? Personnellement, je ne faisais pas partie des castes majeures que contrôlaient les anciens chefs, comme Alicia et Doukas. Au moins je peux garder une certains objectivité. Et pour répondre à votre question de tout à l’heure, sur ce que je leur demanderai, ce serait, de mettre leur rancœur de côté juste pour cette fois-là. Je me doute que l’Effroyable ne devait pas apprécier Alicia et Doukas, comme eux devaient la voir comme une menace majeur. Je pense que je me serais interposé, oui, voilà ce que j’aurais fait. Je suis un défenseur et mon devoir est de protéger le monde de n’importe quelle menace, surtout une guerre. »

Edalion finit par s’adosser complétement contre le banc et croisa les bras tout en regardant devant lui. Il avait l’air pensif mais surtout, il gardait son regard déterminé qui semblait ne pas avoir de faille. Si on lui demandait s’il avait l’intention de diriger la chevalerie, il dirait probablement oui, mais il n’irait pas jusqu’à obliger Erek à quitter son poste. Ce sera à lui de le voir en tant que tel et de faire en sorte que la confiance soit partagée par tout le monde. Puis, il décala son œil sur la magicienne. Elle semblait sage, bien plus sage que la majorité des magiciens des différentes cités. Pourquoi la plus part des personnes censées devaient être dans une caste différente, Pour avoir plus d’impact sur la population générale ? Pourquoi ne pas former une élite de personne qui rassemblera quelques personnes de chaque caste ? Cette pensée quitta rapidement l’esprit du chevalier. C’était une possibilité, mais qui serait très, très difficile à réaliser. Et pour en revenir à cette fille. Edalion se demandait si elle savait les dangers qu’elle taquinait en venant jusqu’ici.

« Puis je vous demander d’où vous venez ? Es ce que les gens de chez vous, votre famille peut être, sont des personnes aussi digne que vous ? »

Edalion s’avança peut être un peu trop, mais il était même prêt à lui accorder sa confiance, tout dépendait d’elle et ainsi, il saura une fois de plus s’il était possible de faire confiance à un Noirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Enma Damna
Mage Noir, niv 2
Mage Noir, niv 2
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Magie noire / Nécromancie / Contrôle de l'eau
Armes: fils / Dague
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Mer 13 Juin - 17:18

    En un sens, Enma était déçue, déçue de voir que même pour les autres castes, son nom n'avait pas réellement survolé le temps. C'était peut-être narcissique de sa part, toutefois, elle trouvait cela aussi triste. Elle n'avait rien laissé derrière elle, si ce n'était qu'une morne réputation et encore... Ni auprès des autres, ni auprès des siens. Ni même pour elle-même. Cela ne signifiait qu'une chose : elle n'avait jamais dû être aimé, d'une quelconque façon. En effet, lorsqu'elle observait la statue d'Alicia, elle voyait que les siens, son ordre et bien d'autres individus avaient dû la pleurer lors de sa disparition, elle était regrettée, assez pour que l'on lui fasse l'honneur d'une tombe magistrale et même une représentation en pierre digne des Grands Hommes du monde. Cela avait été sans doute le cas aussi du grand Mage Blanc Doukas. On reliait leurs noms à de grands évènements de l'histoire mais on adulait leur courage et leur conviction. Mais elle, Enma Damna... n'était rien. Et cela était d'autant plus vrai aujourd'hui.

    Resserrant ses poings sur le tissu de sa robe, comme pour se contenir, ses yeux se posèrent sur la jointure blanchie de ses doigts serrés. Pourquoi avait-elle envie de pleurer? Pourquoi éprouvait-elle autant de tristesse et de colère? Ces sentiments mêlés et incompréhensibles la saisissaient avec une violence qui la dépassait... Toutefois, elle fit tout pour ne pas laisser la chose transparaître de façon trop évidente.

    " Je pense... je pense... qu'elle devait être une femme bien seule. Elle ne devait pas être aimée non plus. Aucun hommage ne lui a été fait, ni par les miens, ni par aucun proche qu'elle aurait pu avoir... Proches... visiblement, elle ne devait pas en posséder. Je pense qu'elle devait être une femme à plaindre. Être à la tête d'une organisation comme les mages noirs ne devaient être guère simples mais elle l'a fait. Et elle n'a rien récolté de tout cela. Regardez... Nous pouvons admirer la statue d'Alicia ou même de Doukas dans son pays... ils sont pleurés ou appréciés. Mais qu'est-ce qui les différencie véritablement d'Enma? Ils ont fait la même guerre et ont causé autant de morts... Pourtant, on fait leurs louages. Il n'existe aucun héros dans une guerre... Enma en aurait été le parfait témoignage... enfin je suppose. "

    La jeune femme s'étonnait de parler d'elle-même avec autant de cœur et de détachement, comme si elle se dissociait en deux personnes. Techniquement, c'était le cas. Elle n'était pas Enma, mais Enma était elle. C'était curieux.

    " Je suis certain qu'elle aurait apprécié votre action.... aussi étrange que cela puisse paraître. "

    Ce fut alors qu'elle lui adressa le sourire le plus plaisant qu'elle pouvait lui offrir, et elle finit par se détendre un peu, mettant de côté alors toutes les émotions qui l'avaient submergées. Mais elle se mit à rire lorsque Edalion la définit comme digne? Pour une raison qu'elle ignorait, elle trouvait cela risible.

    " Hahaha! Digne? Est-ce qu'une mage noire peut-être digne? vous vous attirerez des problèmes en disant cela. "

    Simple petite boutade.

    " Je n'ai pas de famille. Je ne pourrais pas vous le dire. J'ai toujours été... marginale, je suppose. Et vous? Avez-vous une famille ou êtes-vous lié à quelqu'un? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Mer 13 Juin - 18:59

Edalion était content de la voir rire, mais lui, resta dés plus sérieux.

« Ce serait plutôt à vous de me dire si oui ou non une mage noir peut être digne, si vous, vous pouvez l’être... Je demande qu’à être convainque. Connaissez-vous beaucoup de gens qui sont officiellement ennemi et qui malgré tout arrive à sympathiser malgré ce que pourrait penser leur caste respectifs ? Demandez à Morgane Evans de tenir une conversation avec moi, vous verrez combien d’actions déplorables vous conterez. Enma à peut-être disparut, mais Garvera Steel a su se faire une place avec sa descendance… Je trouve notre conversation formidable et exemplaire. Peu importe le sujet, le simple fait qu’on arrive à communiquer autrement qu’en se lançant des sorts à la figure, c’est pour moi une plus grande victoire qu’un bain de sang. »

Encore une fois, Edalion trouvait dommage que cette fille ne puisse pas avoir de lien, que ce soit de l’amitié ou de la famille, quelques choses qui susciterait son intérêt. Le chevalier n’avait pas pitié d’elle, et il était décidé à le lui faire comprendre. C’était simplement de la tristesse qu’il avait envers elle. Puis vint la question pour lui. Il ne pouvait le nier, il avait eu une famille, il s’en souviendrait toute sa vie probablement, et il avait tissé un lien très fort d’amour avec la shaman Miranda. Même s’il a vécu l’enfer à certains moments, il savait qu’il pouvait se ressourcer dans les bras d’une personne qui lui voulait que du bien et son bonheur, non pas qu’en tant que chevalier, mais aussi en tant qu’homme sincère et généreux. Il nota également qu’il ne s’était pas encore présenté à elle, et elle non plus, peut-être ne le voulait elle pas, il ne pouvait que respecter son choix. Mais à travers son histoire, il voulait lui faire comprendre, que d’une certaines manières, tant que cela reste dans l’ordre du possible pour lui, elle pourrait compter sur lui.

« Je vis actuellement avec une shaman qui partage ma vision en tout point. Sans elle, je ne serai qu’un nomade ou un aigrefin errant à travers le monde pour trouver un but à suivre. Pour elle, j’irais affronter les anges en personne, dans les entrailles de la terre ou sur la plus haute des montagnes. Ensuite, j’ai eu la chance de connaître mes parents, et même si le destin me les a enlevé très tôt, je leurs doit ma façon d’être, sans eux dans ma vie, je vous aurai probablement tranché la tête avant même que vous puissiez parler. En vous parlant, je rends en même temps hommage à leur enseignement, et pour cela, je vous remercie du fond du cœur. »

Edalion était très sincère, puis il se mit à rire.

« A la base j’aurai dû être fermier comme mon père, je cultiverai la terre encore aujourd’hui et je serai probablement marié à la fille du voisin que mes parents avaient. Mais voilà, j’étais fermier, puis esclave, gladiateur, assassin, et enfin chevalier et je finis par m’installer sur un banc à Naturalia pour parler avec vous. Les dieux doivent avoir un sacré sens de l’humour. »

Il respira profondément, pour reprendre son sérieux. Puis sans hésitation, il ouvrit sa main vers la mage noir et la regarda dans les yeux.

« Je m’appelle Edalion, Edalion Hélioz…si un jour, vous avez besoin d’une oreille, d’un messager pour les gens qui ne vous veulent pas, faites-moi signe et je vous aiderais comme je le pourrais. J’ai pour habitude de donner ma confiance en premier, mais je ne la donne qu’une seul fois et tant que vous l’aurez, vous serez la bienvenue chez moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Enma Damna
Mage Noir, niv 2
Mage Noir, niv 2
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Magie noire / Nécromancie / Contrôle de l'eau
Armes: fils / Dague
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Mer 13 Juin - 20:36

    Edalion mettait le doigt sur un point : ne devrait-elle pas elle même savoir si les mages noirs pouvaient être des individus dignes ou non? Si elle parlait avec sincérité, sa lucidité lui ferait dire qu'en une façon, elle n'avait pas eu le loisir de rencontrer des mages de son ordre qui pourrait convenir à ce qualificatif. Toutefois, la manière dont le chevalier exprima la chose la fit sourire à nouveau.

    " Et bien, je ne saurais dire. Je pense qu'il serait narcissique de ma part de m'auto-proclamer comme étant une personne digne. Je suppose que mes actes futurs parleront pour moi. Pour ce qui est de Morgane Evans.... je n'ai pas eu le plaisir de la rencontrer à ce jour, mais il est vrai que sa réputation la décrit comme une femme plutôt vindicative. Je crois avoir lu que son ancêtre l'était tout autant. Les archives des mages noirs la décrivait comme une femme puissante, ayant un talent certains pour faire parler les gens tout comme les punir. Une femme charmante. "

    La dernière phrase d'Enma était bien entendu ironique. Le ton léger avec lequel elle le dit, le traduisit relativement facilement. Si un mage noir l'entendait parlait, peut-être serait-elle très mal considérée, mais il n'y avait pourtant aucune insulte dans ses mots, mais pas plus d'admiration non plus. A vrai dire, alors qu'elle répondrait, elle réfléchissait à un petit détail que venait de citer le chevalier. Enma avait disparu, mais Garvera avait proposé... Garvera avait été son bras droit par le passé et une amie précieuse d'après ce qu'il était dépeint dans les livres. Si elle avait été une amie si proche, pourquoi ne l'avait-elle pas recherché? Peut-être aurait-elle des réponses si elle rencontrait sa petite fille, enfin... si cette dernière était au courant de quoique se soit.

    Naturellement, les deux jeunes gens commencèrent à parler de leur vie personnelle, un sujet épineux pour la magicienne, mais elle écouta attentivement le chevalier. Étrangement, elle n'aurait pas deviné que ce dernier fusse en concubinage. Il semblait tellement être pris par son devoir qu'elle aurait peut-être pensé qu'il aurait mis cet aspect de son existence de côté. Il ne lui donnait pas raison, et sans nul doute était-ce préférable. Quelque part, elle était aussi plutôt touchée que son camarade s'ouvrit ainsi alors qu'il ne savait rien de sa personne. Cela était presque généreux.

    " Vous êtes un homme chanceux chevalier. Amoureux, heureux, un but. Voilà bien les choses auxquelles nous devrions tous aspirer. Votre compagne est chanceuse d'avoir trouvé une personne aussi dévouée et loyale. Cela est plutôt rare de nos jours. Votre vie a pris bien des tournants mais... vous êtes sur la bonne route. Je suppose que seul cela a de l'importance.

    Enma sourit quand il annonça que les dieux devaient posséder un bien étrange sens de l'humour. Si il savait... Si il savait qu'il discutait littéralement avec un fantôme, trouverait-il la chose tout aussi risible ou en serait-il effrayé? Elle ne désirait pas le savoir, elle n'en prendrait pas le risque, pas maintenant, pas aujourd'hui.

    Ce fut à ce même instant, dans son élan, que le chevalier lui tendit la main pour se présenter. Pendant quelques secondes, elle hésita, surprise, mais aussi ne sachant que trop répondre. D'ailleurs, en plus de décliner son identité, il lui fit un beau cadeau : la confiance. En serait-elle capable? Prenant alors sa main, elle la serra et lui sourit aimablement.

    " Merci beaucoup Chevalier Edalion Helioz. C'est un véritable honneur de pouvoir mettre un nom sur votre visage. "

    Allait-elle lui dire son nom? La vérité? Si plus tard, il se rendait compte de son mensonge, lui en porterait-il rancune? Se sentirait-il trompée par elle ou par le fait qu'elle soit une mage noire? Dans ce cas là, cette dernière préféra la solution la plus sage.

    " Veuillez me pardonner, mais je ne peux vous donner mon vrai nom. Non pas parce que je ne le veuille, mais simplement parce que je l'ignore. J'ignore qui je suis réellement. Toutefois, je me fais connaître par le prénom Noah. Alors appelez-moi simplement Noah. "

    Ce n'était pas un mensonge, elle ignorait qui elle était réellement. Enma Damna était une supposition certaine parce qu'elle le ressentait ainsi, mais il serait prétentieux de sa part de s'affirmer d'être Elle, complètement. Elle lui avouerait un jour, cela était certains, mais dans d'autres circonstances.

    " Voyez-vous... ma mémoire me fait défaut. Je n'ai pas de famille, car je ne me souviens pas d'en avoir. Je n'ai pas d'amis pour les mêmes raisons. Et je ne pourrais pas non plus vous dire si une seule fois dans ma vie, j'eus aimé quelqu'un. Vous êtes VRAIMENT chanceux... Edalion Hélioz. Les Dieux ne se moquent pas de vous. "

    Un petit sourire s'afficha sur son visage mélancolique...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Mer 13 Juin - 21:39

Edalion se trouvait en compagnie d’une amnésique. Quelle coïncidence, Miranda l’était aussi, même si petit à petit elle retrouvait la mémoire. C’était aussi pour cela qu’il ne s’inquiété pas plus pour la santé mémoriel le de Noah. Il espérait surtout que si elle découvrait qu’elle était une femme dangereuse et pas du tout faites pour cette conversation, que justement elle se rappellerait de ces instants pour la guider sur une voie meilleure. Edalion garda la main dans la mage noir dans la sienne quelques instants, juste pendant un nouvel échange de sourire.

« Ne vous inquiétez pas, Noah me conviens, vous me direz ce que vous voulez, quand vous le voudrez et si vous le pourrez. Et ne vous inquiétez pas pour votre amnésie, vos souvenirs vont revenir petit à petit. Je vis avec une femme à qui on a retiré le passé et qui actuellement recouvre doucement la mémoire. Laissez le temps agir et ne vous préoccupez pas trop. »

C’était sur ce simple conseil ou un avis personnel qu’il lui rendit délicatement la main avant de tourner sa tête vers l’autre côté pour contempler le reste du cimetière. Il repensa à son vécu qu’il venait à peu de chose près étaler devant Noah. Même si l’importance était qu’il suivait la bonne voie, il gardait en lui des cicatrices indélébiles et qui le poussait à agir au détriment de sa santé, comme pour se racheter des fautes du passé et que Miranda dirait dont il n’était pas fautif. Comme quoi, même en ayant fait couler le sang des innocents, on peut se retrouver quelques années plus tard dans la peau d’un personnage respecté. Noah semblait en être convainque on disant que les dieux ne se moquaient pas de lui et en le complimentant sur sa chance. Elle n’avait pas tort, mais de temps en temps, même la chance avait besoin qu’on l’aide.

« Tant que vous conserverez ma confiance, vous n’aurez rien à... »

Alors qu’il balaya le cimetière du regard, une silhouette assez loin entre une tombe et un arbuste l’avait interpelé. Un observateur ? Un simple client ? Et en observant bien, il y en avait plusieurs, cinq, peut être six. Edalion se leva tout en reprenant un air sérieux et dur, quelqu’un s’amusait à les espionner et le chevalier n’aimait pas ça. Mais la question était, a qui en voulaient-ils ? A Noah d’être ici ou au chevalier de lui parler ? Alors qu’il s’éloigna du banc dans la direction des cibles, celles-ci se cachèrent dans les
broussailles, et au moment où Edalion se retourna pour jeter un œil à Noah, il vit le fer d’une flèche partir vers le banc. Sans attendre une seconde de plus, le chevalier se mit à se déplacer vite, vraiment très vite, aux points qu’on aurait pu croire à une téléportation. Il réapparut devant Noah et il avait la flèche en main juste à la hauteur de la tête de la mage noir.

« Tout va bien ? »

Ce qu’il ne vit pas, c’était la seconde flèche qui fusa, mais vers lui, mais le résultat fut différent, alors qu’il aurait dû s’effondrer au sol avec une ouverture dans le crâne, le projectile n’avait fait que rebondir dans un son métallique. Edalion se retourna et se prit une deuxième flèche rebondissant sur lui. En gros, il était devenu un bouclier anti-flèche pour la mage noire et d’une voix neutre, il lui demanda.

« Puis je vous demander de vous mettre à couvert, ou de contre-attaquer si possible ? J’en ai compté six, probablement des rôdeurs embaucher par une tiers personne. Si on crée une ouverture, je pourrais alors contre-attaquer moi aussi. »

Le chevalier avait gardé en tête que Noah était une magicienne, il espérait qu’elle arriverait à se servir d’un de ses dons, malgré son amnésie. C’était probablement la première fois qu’Edalion demanda à un membre des mages noirs de lui venir en aide surtout en le défendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Enma Damna
Mage Noir, niv 2
Mage Noir, niv 2
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Magie noire / Nécromancie / Contrôle de l'eau
Armes: fils / Dague
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Jeu 14 Juin - 13:51

    L'échange amical entre ces deux jeunes gens d'un ordre si différent pourrait être le symbole d'une réconciliation ou même d'un début plutôt optimiste pour la paix. Il y avait toute une symbolique dans un poignet de mains, et cette dernière n'avait rien d'hypocrite, chose d'autant plus rassurante. de la même façon, les encouragements du chevalier faisait plaisir à Enma, mais elle se demandait si il avait su qui elle était, le ferait-il aussi, la soutenir pour se rappeler de tous ces crimes passés?

    " Oui.. je laisserais le temps agir... mais cela fait déjà bien longtemps que je guette le retour de mes souvenirs. Trop longtemps même. Toutefois, je suis d'une nature patiente, alors je continuerais encore. "

    La jeune femme qui partageait la vie d'Edalion devait être une femme courageuse et tout aussi chanceuse que son amant. Ils se soutenaient visiblement l'un l'autre, malgré les difficultés. Noah, elle, fut seule, toujours seule si on ne comptait Zodiark, son hibou. Elle avait errait deux cents ans en ne sachant rien de sa nature ou de son identité, jusqu'à l'étrange révélation qui l'avait frappé il y avait plusieurs mois maintenant. Elle avait failli renoncé jusqu'à ce que le doute vienne à l'habiter... et maintenant, elle restait toujours troublée.

    Quoiqu'il en fut, si agréable fut la conversation, des auras malsaines s'étaient élevés. Cela attira rapidement l'attention du chevalier qui se mit en alerte, et cerna les alentours. Enma ne comprit pas immédiatement, ou tout du moins, en fit mine. Tant qu'il n'y avait pas d'hostilités, il n'y avait aucune raison pour elle d'intervenir... mais elle avait des doutes. Le chevalier quitta alors le banc et tenta de trouver du regard les impudents qui les espionnaient, mais à peine eut-il bougé, qu'une flèche avait été tiré en direction de la mage noire. Heureusement pour elle, la providence était de son côté. La vélocité du chevalier eut raison de cette attaque de justesse, stoppant net le projectile à quelques centimètres du visage de la magicienne.

    Cette dernière n'avait pas bougé d'un millimètre, elle était restée parfaitement immobile et calme. Lorsque Edalion lui demanda alors si tout allait, elle lui sourit, comme si elle tentait de le rassurer lui, alors qu'elle fut visée.

    " Je vais bien. Grâce à vous. "

    La mage noire n'eut pas le temps de faire plus preuve de gratitude, que d'autres flèches furent lancées, mais cette fois-ci, à l'encontre du chevalier. Mais chose O incroyable, le corps de se dernier ne semblait pouvoir être atteint par la moindre attaque, tout rebondissant sur lui comme si il eut été fait de métal. Cela était plutôt surprenant... mais pendant combien de temps pourrait-il ainsi parer les projectiles?

    " Vous m'avez protégé Edalion. Je souhaite vous rendre la pareille... et je serais une bien mauvaise mage noire si je fuyais devant un assaut aussi lâche que celui-là.... néanmoins, je ne pourrais utiliser tous mes pouvoirs... sinon les lieux en pâtiraient... "

    Rappelons qu'à l'origine, Enma n'était pas venue dans cet endroit avec la moindre mauvaise intention, pour cette raison, elle ne ferait pas appel à ces pouvoirs nécromans par respect pour les héros morts et enterrés ici. Elle supposait que le chevalier aurait trouvé cela offensant et insultant.

    " Bien. Vous dites qu'ils sont au nombre de six? Soit. "

    Là, Enma se redressa, le regard dur et déterminé. Jusque là, elle n'avait jamais affiché une telle expression. Irait-on jusqu'à dire que cela était effrayant? Peut-être pas. Mais la différence que l'on pouvait noter dans cette attitude et celle qu'elle avait affiché jusque là était profonde... C'était comme si elle eut été... quelqu'un d'autre, s'enfermant alors dans une bulle d'indifférence.

    Tout aussi tôt, la magicienne leva les bras droit devant, et des fils à peine distinguables à l’œil nu, sortant de ses manches, fusèrent à une vitesse folle en direction d'un buisson, bougeant comme un serpent qui se ruait sur sa victime. Elle couplait généralement son arme tentaculaire avec sa magie noire pour gagner en vitesse et fluidité, donnant alors l'illusion que ces câbles fins étaient vivants. Là, un bruit qui faisait penser à un râle, se fit entendre de derrière une tombe et un homme se redressa en lâchant son arbalète. Il tentait vainement de retirer les lacets enserrant son cou, mais en vain.

    Piégé ainsi, on aurait pu croire qu'Enma possédait des désirs meurtriers mais au lieu de cela, elle souleva son agresseur et l'envoya comme une poupée de chiffon contre un arbre tout près de là, ce qui le choquerait pour un moment. Ce fut à cet instant qu'un autre homme voulut tenter sa chance pendant qu'elle était occupée pour tirer dans sa direction, dans son angle mort, du côté de son œil qui ne voyait plus. C'était audacieux et malin, mais c'était aussi la sous-estimer. Car dès qu'elle eut fini avec le premier, ses bras donnèrent l'impression de suivre les mouvements d'une danse mystique mais un des fil coupa court et net la flèche lancée, l'autre s'enroula autour du tireur. Ce dernier finit aussi contre un arbre.

    " Nous pouvons n'en compter plus que quatre à présent. "

    Il y avait des apparences qui étaient bien trompeuses, mais n'était-ce pas le propre de celle qui fut connue jadis comme étant l'Effroyable?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edalion Helioz
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
Chef de la Chevalerie ~ Le Porteur d'Espoir ~ lvl 5
avatar

Messages : 666
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 31
Localisation : Bénécuis

Feuille de personnage
Pouvoirs: Force surhumaine /Corps d'acier /contrôle de la terre / vitesse accrue / transfère de souvenirs
Armes: Epée à une main
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Jeu 14 Juin - 20:36

L'estime de Noah pour Edalion venait de grimper. En lui demandant un coup de main, le chevalier s’était préparé à ce qu’elle utilise de la magie noir, ou une magie habituellement néfaste. Il ne pouvait pas lui en vouloir, puisque c’était les armes des magiciens noirs. Cependant, il fut agréablement surpris de la voir utiliser d’autre moyen et surtout non fatal. Car pour Edalion, la mort ne devait jamais être un châtiment, mais une délivrance. Le chevalier prenait toujours soin à ne jamais effectuer d’attaque létal, même s’il les connaissait quasi par cœur et de manière naturelle. Amnésique ou pas, une origine maléfique ou pas, Noah se montrait respectueuse envers ses ennemis et son environnement. Il était bizarre de se dire que la majorité des jeunes recrues du château ne lui arrivaient pas la cheville en termes d’esprit.

Edalion apprécia le spectacle des fils, voilà une arme tout à fait efficace, mais pas fait pour un homme tel que le chevalier. Bien qu’il arborait sans discrétion une arme, à ce moment-là, une masse d’arme. Il avait l’habitude d’utiliser le combat à main nu, là se trouvait le point le plus fort du combattant. Il détestait les adversaires qui se cachaient pour pouvoir infliger des attaques vicieuses. De la tête, il montra à son acolyte qu’il l’avait entendu, donc plus que quatre cibles. Une seconde fois, il s’éloigna du banc pour se placer là où il n’y avait pas d’obstacles qui pouvaient être gênant et il n’aimerait pas détruire le cimetière non plus. Son but était de les provoquer au corps à corps et c’était chose aisé, il suffisait qu’il attende qu’ils n’ont plus de flèches ou qu’ils s’énervent à ne pas pouvoir le blesser. Et au bout d’à peine une minute, ils sortirent tous en même temps et s’approchèrent doucement d’Edalion sortant leurs armes tranchantes.

Le chevalier était resté dans une posture droite et son œil analysait chaque mouvement, chaque éventualité. Ses mains étaient le long de son corps. Il se doutait qu’ils allaient l’attaquer en même temps et il était temps de leur montrer ce qu’était un vrai guerrier. Le premier se lança dans une attaque frontale armée d’une simple épée. Mais Edalion avait très bien entendu les pas de celui qui était derrière lui s’approcher également. Lorsque l’épéiste arriva à une distance de contre, Edalion pivota sur la gauche laissant un de ses pieds dans l’action. L’adversaire trébucha sur le pied et pris avec lui son allié au sol, ils n’étaient pas fini, mais cela permettait de se concentrer un peu plus sur les deux autres. L’un avait deux poignards, le second une épée à deux mains. Donc en résumé, un lent, et un rapide. Edalion fit signe de la main au lent de l’attaquer, comme une provocation. Celui-ci chargea, armant sa lame pour trancher dans l’horizontal. Cette fois, le chevalier avança vers lui pour lui prendre son espace d’action. Il envoya un coup direct dans l’articulation du bras pour le faire lâcher et le second point partit dans la figure envoyant l’assaillant au sol. Le dernier se mit à courir également brandissant ses armes. Cette fois, le chevalier prit l’épée à deux mains et chargea une grande attaque circulaire. Le rapide se prit le plat de la lame dans les côtes le clouant au sol. Pour finir, les deux premiers se relevèrent un peu fâché et commençaient à faire une sorte de chorégraphie avec leur arme, peut-être pour intimider, peut-être pour attaquer. Mais depuis que le chevalier possédait sa masse, il avait pu mettre un excellent stratagème d’intimidation. Il dérocha son arme, il la tenait comme une lance, masse vers le bas.

« Autres temps…autres mœurs… »

A ce moment-là, il claqua sa masse contre le sol et celui-ci se mit à trembler vraiment légèrement, mais suffisant pour le ressentir. A ce moment-là, pris de panique, les deux déguerpissaient du cimetière suivi de leurs amis. Rangeant son arme, il s’approcha d’un papier qui était resté au sol. Il le ramassa, et le lit.

« C’est un contrat pour chasseur de prime…la cible, c’était moi…, soi il s'agit des amis à celui qui à voulu voler mon amie druide, juste avant ma venu au cimetière, soi, il m'en veut pour avoir était plus méchant que lui. Mais apparemment, ils ne voulaient pas vous épargner non plus. Je suis désolé, vraiment désolé, de vous avoir fait subir cet évènement tout à fait ridicule il faut l’avouer. Néanmoins, j’ai du travail maintenant, en général, quand des gens veulent ma mort, je me débrouille toujours pour remonter la piste jusqu’à celui qui a écrit ce contrat. Vous venez avec moi ? Je ne suis pas rancunier, mais j’aime aller jusqu’au bout des affaires que j’entreprends. »

Apparemment, une personne en voulait encore à Edalion de son passé de hors-la-loi. Même s’il ne contrôler pu son corps, ce genre d’évènements étaient courant ces derniers temps. Sur le contrat qu’il avait rangé, était écrit que le rendez-vous de la récompense se trouvait près de la cascade enchantée. Il ne forcerait pas Noah à le suivre, mais ce duo peut être intéressant. Il s’approcha alors d’elle.

« Vous avez une technique intéressante pour vous défendre, et je vous remercie d’avoir respecté les morts. »

Il finit par lui rendre un sourire dont il avait le secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natureenscene.fr
Enma Damna
Mage Noir, niv 2
Mage Noir, niv 2
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 18/08/2011

Feuille de personnage
Pouvoirs: Magie noire / Nécromancie / Contrôle de l'eau
Armes: fils / Dague
Relations:

MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz] Lun 18 Juin - 16:12

    Les évènements s'enchainèrent rapidement, très rapidement même. Enma avait à peine accepté de prêter main forte à son compagnon d'infortune que le combat avait déjà eu lieu. Même si il n'y eut pas mort d'hommes de la part de la mage noire, la violence était bel et bien présente. Il fallait dire que l'utilisation de fil était rare en combat, très peu de personne était assez habile pour les manier de cette façon car il s'agissait bel et bien d'une arme peu conventionnelle. Au travers de l'histoire, il n'y avait qu'une personne qui les utilisait : La poupée maudite, Enma Damna. Mais il fallait connaître l'histoire pour s'en rappeler, il fallait aussi avoir étudié les méthodes de combat des grands personnages de l'époque. Mais qui se souviendrait de quelque chose qui datait de plus de deux cents ans. Et puis, Noah, puisque c'était ainsi qu'elle se faisait connaître, les maniait depuis longtemps, depuis toujours pour être exact. Bien qu'elle avait perdu tous ces souvenirs, son corps, la mémoire de ses gestes, perdurait et ses mouvements dansaient naturellement.

    Mais si la jeune femme faisait preuve d'une souplesse étonnante et d'une ferveur au combat que l'on ne lui donnerait pas au première regard, il en était de même pour le chevalier, bien qu'il était aisé d'attendre cela de sa part. Un homme de son ordre avait dû suivre des entrainements pour ce genre de manœuvre et de confrontation, pour faire de lui un véritable guerrier. Malheureusement, pour la caste des mages, leur éducation tournait principalement autour de la magie, de la résistance face à cette dernière et de l'endurance dans son utilisation. Après tout, qu'importait les dons des hommes, qu'importait si tous étaient apte à user de tels pouvoirs, tout n'était pas innée, et certains talents se devaient d'être acquis et entrainés, même en magie.

    Puis en deux trois tours d'épée, Edalion réussit à chasser leurs assaillants qui partirent sans demander leur reste. Ils avaient été assez courageux pour s'en prendre à nos deux protagonistes, mais pas assez téméraires pour faire front jusqu'au bout. Mais cela n'était pas plus mal car Noah aurait pu se laisser emporter par de vieux ressentiments qui ne méritaient pas d'être remis en surface. Elle avait beau être une femme charmante aujourd'hui, dans son autre vie, elle n'avait que peu de scrupules à mettre à mort des hommes qui tentaient de s'en prendre à elle. Ho! Bien entendu, elle avait eu toujours pour règle de conseiller de reculer, elle annonçait toujours les risques d'une telle obstination... et tous payaient le prix de leur folie. Mais jamais avec cruauté. C'était ce qui faisait jadis la différence entre elle et sa bonne amie Garvera Steel. En effet, cette dernière était une femme pleine de sadisme qui se plaisait à regarder la souffrance illuminer le regard de ses victimes. Enma, était plus douce et tempérée, elle préférait faire les choses proprement et rapidement. Il n'y avait aucun plaisir dans la douleur, pas à ses yeux... peut-être parce qu'elle niait souffrir elle-même de blessure que personne n'était à même de comprendre.

    Comprenant alors le pourquoi de cette attaque mal menée, Enma sourit au chevalier pour le rassurer. Elle ne pouvait lui tenir rigueur de la rancune qu'on lui portait à lui.

    " Ne vous inquiétez pas pour moi chevalier. Vous n'êtes pas dans la tête de ces gens et je ne sais que trop que vous n'auriez pas voulu me mettre inutilement en danger. Ce sont malheureusement des choses qui arrivent quand on s' attirent les foudres des autres. En tant que mage noire, je suis bien placée pour le savoir, non? Toutes les mauvaises actions de mes frères, chacun d'entre nous les payons. "

    Ce fut alors qu'Edalion lui demanda de l'accompagner pour mener son enquête. Rien de retenait alors la jeune femme, alors pourquoi ne l'aiderait-elle pas?

    " Cela serait un honneur de vous aider. Mais ne serais-je pas une gêne? Je pourrais vous attirer bien d'autres ennuis si on vous voit en compagnie d'une femme de mon ordre. Mais si cela ne vous fait pas peur, alors allons chercher la vérité là où elle nous attend. "

    Enma était prête à le suivre mais elle ne savait que peu où commencer. Elle n'aurait nul autre choix que de suivre sagement le chevalier, mais en attendant, il flatta sa manière de combattre, ce qui lui arracha un petit sourire.

    " Merci pour votre compliment. Vous êtes aussi un vaillant combattant si je peux me permettre. Il est vrai que je me bats de manière peu commune mais... j'ai toujours su utiliser ces armes peu conventionnelles.... et je n'en ai pas de grandes explications. Et pour le reste de mes pouvoirs, je pense qu'il était inutile pour moi d'user de grands moyens... et cela aurait peut-être été insultant de ma part de ramener à la vie ceux qui l'ont donné il y a tant d'année... Après tout, nous sommes sur la place des héros. Laissons-les se reposer. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recueil et altercation [Edalion Helioz]

Revenir en haut Aller en bas

Recueil et altercation [Edalion Helioz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» petit recueil d'impasses et de chemins tordus
» Recueil de prières aristotéliciennes
» [AJOUTE] Recueil de contes, légendes et fables du Lyonnais-Dauphiné
» recueil de scénarios
» 20200728 - 12h01 - La Locale (extrait)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: La Place des Héros-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit