AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Xadr Dagon
Rôdeur, niv 4
Rôdeur, niv 4
avatar

Messages : 4749
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 23
Localisation : Vagabondé c'est comme une seconde nature pour l'homme pour moi c'est mon quotidien

Feuille de personnage
Pouvoirs: la vitesse accrue, l'éveil, traverser la matières, controle de l'électricité
Armes: épée longue elfique et arc composite a deux branche. Nits une épée courte.
Relations:

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Jeu 7 Mar - 18:45

De ou Xadr était, il ne voyait pas grand chose, mais il devinait se qu'il se passait d'après les sons qui venait jusqu'à lui. D'après les sons ça ne se passait pas très bien. Il essayait de se relever, car il était à nouveau tomber au sol. Enfin mit sur ses pieds il se dirigeait d'un pas non assuré en direction des bruits. Xadr pensait savoir se qu'était le problème de Bellinda.

Elle avait peur, non pas la peur qu'on a devant une araignée mais une peur qui avait réussi à s'encré à telle point dans son esprit que la panique et la folie pouvait apparaître à n'importe quel moment. De plus il y avait une chose qu'il n'apprécier pas du tout. Les statuts étaient des forme d'anges et à priori, la petite dame le considérait lui et Ambrosius aussi comme des anges. Cela lui plaisait pas mais alors pas du tout.

Il avait vue le mal que les anges avaient fait. Lui et sa compagnie les avaient affronter eu et leur cousin démoniaque. Même encore aujourd'hui Xadr traquait ange ou démon qui ne se tenait pas à carreau. Alors qu'on le prenne pour l'un d'eux c'était naturel qu'il n'apprécie pas.

{ancien elfe}"Mademoiselle Bellinda reprenez vous affronter vos peur."{ancien elfe}


Il disait ça sans savoir se qui aller suivre. Il avait eu le temps de la voir passer à côté de lui, mais il n'avait pas eu le réflexe de l'attraper, sûrement que ses réflexes était émoussé par le pollen. Il pouvait entendre un coup donner à une statut et la suite le surpris lui aussi. Il y avait une explosion de lumière, qui lui cacher déjà le peu qu'il voyait. Puis quand la lumière avait disparu il sentait un courant d'air derrière lui. C'était sûrement un nouveau couloir.

Le rôdeur commençait tout doucement à en avoir marre de rien y voir. Il enlevait son manteau, et fermant son oeil et en retenant sa respiration. Il le secouait plusieurs fois pour enlever tout le pollen qu'il y avait dessus. Il prenait un bout de tissu qu'il avait dans sa sacoche pour enlever le pollen qu'il avait dans l'oeil. Il remettait son manteau et il devait attendre quelque seconde avant de recouvrir la vue, mais pas son équilibre.

Il se diriger ver le corps de Bellinda et prenait son pouls.

{ancien elfe}"Elle vie ou du moins si elle arrête de foncer comme une folle sur un potentiel danger."{ancien elfe}

Il vérifiait si elle n'était pas blesser chose faite il essayait de lui enlevait le pollen qu'elle avait sur elle.

{ancien elfe}"Bon sang pourquoi on ma confiait se travail. Si elle continue il n'aura même plus besoin d'envoyer un tueur."{ancien elfe}


Xadr n'en avait rien à faire que le druide l'ai entendu ou pas. Il se dirigeait vers Ambrosius et lui attacher sa corde autour de la taille et autour de la sien.Puis revenu vers la mage rouge il essayait à deux reprise de la soulevait, c'est pourtant la troisième fois qui était la bonne. Il la plaçait sur son épaule comme un vulgaire sac à patate. Avec se nouveau poids sur lui il se diriger chancelant vers le tunnel.

{ancien elfe}"En selle druide plutôt on sera dehors et plus vite je pourrais reprendre mon travail. Et plus vite elle pourra fuir ses peurs vue qu'elle n'a pas trouver mieux."{ancien elfe}

Certaine pourrait croire qu'il était dessus et ils auraient raison. En théorie la mage rouge n'avait pas fuie, c'est vrai mais elle c'était lancé dans une attaque juste pour éliminer une menace. Xadr était un soldat de la vieille école, chez lui c'était ensemble ou pas du tout. Il n'avait jamais été le genre de commandant a ordonner des attaques suicide et se que Bellinda venait de faire attaquer un groupe entier seul était une attaque suicide. Il entraînait le druide avec la corde et la mage rouge sur l'épaule vers le tunnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosius Meran
Jeune Totémiste, niv 1
Jeune Totémiste, niv 1
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 38

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Lun 11 Mar - 0:06

Ambrosius était perdu et en pleine confusion. Il avait tenté de rassurer Bellinda mais sans succès, au contraire, un coup au sternum l'avait propulsé à 2 mètres de la jeune femme. Mais même si la douleur était vive cela lui remit les idées clairs et améliora sa vision de la pièce même si celle-ci demeurait toujours flouter.

Quelque chose clochait. Il y avait plusieurs choses étranges, la première étaient que les statues ne bougeaient clairement pas. Les champignons avaient donc bien laché un puissant psychotrope via le pollen dans l'air. Ceux-ci avaient infiltré l'esprit de Bellinda en passant par le système respiratoire et provoquait clairement ces violentes illusions. Heureusement pour Ambrosius, les plantes qui l'entouraient, avait clairement atténué les effets mais ne les avait pas éliminé pour autant. Mais seules ses yeux en souffraient encore. La deuxième chose qu'Ambrosius trouvaient étrange, Bellinda ne semblait pas comprendre les paroles de Xadr. Son esprit était certe embrouillé mais le pollen aurait dû réouvrir les portes du passé comme cela avait été le cas pour Xadr. Et donc Bellinda aurait dû comprendre... Mais les portes n'étaient pas ouverte comme elles auraient dû. Il semblait que les cauchemares du passé de Bellinda étaient ces anges, créatures qu'elle ne pouvait connaître de par son âge... Ambrosius était perplexe et ses pensées et sa réflexion étaient à leur apogée quand celui-ci se rappella qu'il y avait urgence dans la situation...

Ambrosius secoua sa tête comme pour nettoyer son esprit de toutes ces questions, mais se dit à lui-même qu'il fallait qu'il en touche deux mots à son amie. Il se releva donc avec le peu de force qu'il lui restait mais c'était sans compter un cri du coeur de Bellinda qui l'interpella, la jeune femme était encore dans son trip et fonça sur lui, avec un baton fereux à la main. Il tenta de l'éviter mais fut bousculé d'un coup d'épaule tout comme Xadr. Le choc le fit se retourner et il vit son amie continuer sa course et frapper le haut du visage d'une des statues. Il en résulta un énorme flux de lumière et d'énergie qui frappa une nouvelle fois les yeux du Druide. Décidemment, il songea à trouver une protection quelquonque pour ce problème récurrent.

Quand le grand blanc se dissipa, il s'aperçut qu'il avait une corde à sa taille qui le reliait à Xadr, celui-ci lui lacha un mot concernant un travail. Ambrosius ne lui répondit pas mais pu voir qu'il portait Bellinda sur une de ses épaules. Et se dirigeait vers une ouverture sans doute créer par ce jet de lumière. Mais Ambrosius étant d'une nature anxieuse, il se rapprocha de son amie et ne fut rassuré qu'après lui avoir prit son poux au niveau du poigné ce qui attira son regard sur son étrange arme métallique qu'elle ne semblait pas vouloir lacher. Une étrange vibration en émanait, comme-ci la magie était à l'oeuvre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Lun 11 Mar - 16:03

Complètement inconsciente, la jeune femme ne sentit ni n'entendit rien de ce qu'il se passa par la suite. La seule chose qu'elle savait été qu'elle était parvenue à vaincre son ennemie et qu'il en avait résulté une immense fatigue. Comme si quelqu'un venait d'aspirer toute l'énergie qu'elle avait pu avoir… Ne restait que la sensation de flotter dans un océan de coton, au milieu de nulle part. Ce n'était pas quelque chose de désagréable à vivre, juste un peu étrange… Elle n'avait plus à se soucier de quoi que ce soit, ne se souvenant même pas de qui elle était ni de comment elle était arrivée là. Sans cela elle se serait probablement inquiétée de ce qu'elle avait laissé derrière elle…

Ses deux compagnons par exemple… S'en étaient-ils sortis? Globalement ils avaient beaucoup mieux vécu qu'elle l'épisode hallucinatoire mais, dans sa folie, elle pouvait très bien les avoir blessé en les prenant pour ce qu'ils n'étaient pas. Allaient-ils trouvés la sortie? Et puis il y avait plus grave… Xadr était un vieux de la vieille, un vétéran de la dernière guerre, ce qui était une denrée rare, même chez les elfes. Elle avait laissé échapper certaines choses qui pouvaient la mettre en porte-à-faux par rapport à ce qu'ils pensait savoir d'elle… Et Ambrosius…? Il ne la connaissait pas depuis l'enfance mais c'était tout comme. Du moins pour lui… Aurait-elle laissé transparaître certaines choses qui pourraient le faire reconsidérer cet état de fait…?

Parallèlement à la conscience de la jeune femme qui commençait lentement à affluer, le tunnel qui venait de s'ouvrir remontait lentement… On pouvait voir de la lumière poindre tout au bout et une légère brise se faisait sentir. La sortie, à coup sûr… Et une sortie dépourvue de mauvaises surprises. Pas de plantes étranges, pas de mécanismes traîtres, pas de portes verrouillées… Seulement un escalier tout au bout. Une sorte de colimaçon qui semblait finir dans un tronc évidé, entrée secrète par excellence.

Alors que la jeune femme émergeait enfin des ténèbres, la petite troupe faisait de même pour se découvrir en pleine foret, non loin de l'enceinte de la cité. On pouvait sans mal discerner la haute tour de quartz rose à travers la canopée. Une fois Ambrosius sortit, un claquement sec annonça la fermeture du passage, scellant à nouveau le souterrain et ses occupants peu amènes. Au même instant, Lili commença à remuer de plus en plus vivement, forçant le rôdeur à se délester, enfin, de son fardeau. Même si la mage rouge n'était pas spécialement lourde, elle restait un point mort à transporter alors même qu'il était fatigué…

Retrouver le plancher des vaches sous ses pieds n'était pas vraiment très agréables. Jambes flageolantes, elle dut se retenir au premier arbre venu pour ne pas s'effondrer sur place. Elle parvint tout de même à s'y adosser pour se donner le temps d'un peu mieux analyser la situation. Visiblement ils étaient sortis, elle était bien incapable de dire comment ni quand… Les événements s'étant produits juste après la salle aux champignons n'étaient pas très clairs dans son esprits, un peu comme de vieux reliquats d'un cauchemar qui a tendance à s'étioler dès le réveil. Il lui semblait bien avoir quelques flashs de ce qu'elle avait pu faire mais elle n'était sure de rien… Et ce peu qui tournait dans son esprit l'inquiétait quelque peu vis à vis de ses deux compagnons…


-Comment sommes-nous sortis? Tout le monde va bien?

Son regard, attiré par le poids dans sa main, tomba finalement sur l'espèce de matraque métallique qu'elle agrippait toujours comme si sa vie en dépendait. Positionnée dans une flaque de soleil, elle semblait vibrer comme un chat ronronne de plaisir… L'elfe l'observa sous toutes les coutures, commençant à comprendre ce qu'elle avait en main… Sauf qu'elle était bien incapable de se souvenir comment l'objet s'était retrouvé dans sa main…

-Quand est-ce que je l'ai ramassé?

C'était une sensation comparable à une gueule de bois, quand on se réveillait dans le lit d'un autre et que l'on retraçait lentement le parcours que l'on avait fait pour y atterrir… Le malaise était le même. Et elle n'avait même pas pu profiter de l'ivresse de l'alcool…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xadr Dagon
Rôdeur, niv 4
Rôdeur, niv 4
avatar

Messages : 4749
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 23
Localisation : Vagabondé c'est comme une seconde nature pour l'homme pour moi c'est mon quotidien

Feuille de personnage
Pouvoirs: la vitesse accrue, l'éveil, traverser la matières, controle de l'électricité
Armes: épée longue elfique et arc composite a deux branche. Nits une épée courte.
Relations:

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Sam 13 Avr - 14:50

C'était d'un pas chancelant que le rôdeur c'était diriger vers la sorti. Ses pas étaient certes chancelant mais toute personne l'ayant connu personnellement aurait en vitesse chercher un trou ou se cacher. Son regarde était devenu aussi glacial que les territoires glacés eux même. Sa colère quand à elle était à deux doigt d'exploser. En théorie Bellinda n'y était pour rien dans tous sa, mais voila par son geste elle avait réveil des souvenir que Xadr aurait préféré oublier.Voila ça c'etait pour la théorie. Elle ne c'était pas attaqué à n'importe quel statut. Non dans la hiérarchie de ses satanés emplumer, cette statut avait représenter un haut gradé. De quel grade Xadr n'avait pas eu le temps, ni vraiment l'esprit pour analyser.

Simple coïncidence que la mage rouge ait prit pour cible exactement cette statut... Non Xadr en doutait elle avait était prit par une peur. Elle n'avait pas été prit pas une simple peur. Ca avait été une peur primitive comme, les humains on naturellement peur du noir. C'était se genre de peur et même si à se moment la l'esprit semble être embrouillé, il agi quand même d'une façon logique sans qu'on s'en rend vraiment compte. De plus il y avait deux autre statuts avant la représentation du haut gradé. Pourquoi n'avoir pas attaqué l'une des deux la. Non malgré sa peur elle savait très bien qui elle avait attaqué.

Xadr commençait vraiment à détester sa rencontre avec ce druide et cette mage rouge. Il devrait tous simplement les tuer tous les deux et retourner à sa vie de vagabond. Oublier tous ceci et se que cela signifier, mais cela voudrait aussi dire de renié sa lignée et le serment qu'il avait fait. Si malgré la destruction des portes les anges et les démons étaient toujours une menace pour Nelberaid, lui ancien commandant des loups se devait d'en savoir plus et de mettre hors d'état de nuire cette menace. De plus qui pouvait affirmer avec certitude que les créateur des deux portes en avait façonné que deux. Les anciens avaient du prévoir que l'une d'entre elle se fasse détruire.

Il commençait à sentir la mage rouge bouger. Elle devait revenir à elle. Parfait il pourrait l'interroger et mettre à terme à ces questions. Malgré la colère il la laissait tomber en douceur sur le sol. Manquerait plus qu'elle meurt d'une fracture au cran et adieu les réponses alors. Après l'avoir déposait il la regarder de la tête au pied avec son regard glacial, réfléchissant à tous se qu'il savait sur elle.

"Nous sommes sorti par un tunnel qui c'est ouvert après que vous ayez frappé la statut qui représenter un capitaine des emplumer."

Sa voix était tout comme sont regard glacial et dénué d'émotion. Il ne prenait pourtant pas la peine de répondre au deux autres questions. Il ne la quittait pas du regarde comme si en la regardant il pourrait peut être finir par trouver des réponses.

"Qui étés vous vraiment mademoiselle Bellinda Héliacynt. Ne commencer pas par me dire que vous n'étés qu'une simple élève qui étudie à la tour de ses satané mages rouge."

Tien sa haine pour les mages rouge commençait à refaire surface. Pour l'instant il se maîtrisé encore asser pour ne pas envoyer des menaces mais pas sur que sa dure longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosius Meran
Jeune Totémiste, niv 1
Jeune Totémiste, niv 1
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 38

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Sam 13 Avr - 22:30

Ambrosius suivit Xadr qui portait Bellinda avec une facilité déconcertante malgré son état jusqu'à la sortie montant les marches deux par deux, il aperçut au loin la lumière poindre et cela le soulageait car cela voulait dire Nature et donc plante pour se régénérer et méditer.

Pendant cette courte montée des dizaines de questions se posaient à lui. Quelque chose n'allait pas chez Bellinda, un mensonge peut-être ? Un oubli ? Il se demanda si Bellinda avait été la plus honnête des jeunes femmes qu'il ait connu. Il se rappella alors ces instants où l'intégration de Bellinda n'était pas des plus aisés chez les druides, de même qu'avec sa famille, comme un décalage certains. Ainsi que ses disparitions récurrentes. Il avait mis cela sous le coup de sa jeunesse et de son intrépidité à se fourer dans les ennuis mais cela l'avait toujours attristé maintenant cela prennait un tout autre sens. Et si une clef manquait à Ambrosius. Même si ce n'était pas un mensonge de la part de Bellinda, il y avait bien mystère à résoudre.

C'est alors que le druide sortit de son questionnement quand il arriva dans la forêt. C'était comme-ci tout son être renaissait. Tout cet afflux d'oxygêne était intense et purifiant pour lui. Il en ferma les yeux et oublia un instant ses 2 comparses aventuriers pour se livrer à une courte communion avec ses frères les arbres. Il tomba alors à genoux et posa ses mains sur le sol terreux et mousseux afin de ressentir pleinement la nature. Et prit la chaleur que ses amies, les plantes, lui prodiguait.

Mais cela ne dura pas assez longtemps car bien qu'il resta yeux fermés et sur le sol. Il sortit de sa méditation quand il entendit les paroles de Bellinda, mais il n'eut point le temps de lui répondre car Xadr le fit plus rapidement. Sans doute Ambrosius était plus fatigué qu'il ne l'imaginait. Il resta alors à l'écoute, en effet, le guerrier avait posé une question qu'Ambrosius aurait certainement mis plus de temps à demander car il y aurait sans doute mis les formes de politesse du à son amitié avec la jeune femme. Mais une chose était sûr pour lui, la réponse l'intéressait au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Lun 15 Avr - 14:49

La jeune femme avait bien senti que l'épisode des champignons avait été problématique, même si elle ne parvenait pas à se souvenir de tout dans les détails…Mais elle fut choquée par le ton glacial qu'utilisa Xadr, tout comme les vagues de haine et de colères glacées qui semblaient émaner de lui. Bien qu'ayant le cœur encore au bord des lèvres, la mage se redressa pleinement, prête à affronter la fureur du rôdeur debout et la tête haute. Elle avait encore suffisamment de dignité pour ne pas se laisser faire comme une petite chose pleurnicheuse roulée en boule. Sa main se crispa sur l'artefact qu'elle venait de récupérer, ses jointures blanchissant légèrement.

-Qui êtes-vous vraiment monsieur Xadr Dagon? Ne commencez pas à me dire que vous êtes un simple garde du corps engagé par un mage soucieux de mon bien-être…

La mage le détailla des pieds à la tête, le regard tout aussi inquisiteur que le sien. Comme n'importe quel animal blessé, et possédant un sale caractère, elle n'aimait pas être acculée. Or c'était exactement ce qu'il était en train de faire. Bien qu'elle ne se soit pas une seule fois tournée vers lui, elle avait une conscience aiguë de la présence d'Ambrosius à leurs cotés, son regard semblant presque la brûler. Tout comme lui, elle semblait aussi glacée que furieuse et si elle ne gardait une forme de contenance ce n'était que parce que le druide écoutait attentivement ce qu'ils étaient en train de dire.

L'artefact sembla sentir la tension dans l'air et la colère de sa nouvelle propriétaire car il s'allongea lentement dans sa main, prenant sa forme de bâton sans même qu'elle ne s'en rende compte. Si elle ne risquait pas de passer à l'agression physique, elle n'aimait pas se battre tant que ça en fait, elle répondait instinctivement à ce qu'elle percevait de Xadr qui, lui, avait probablement envie de lui planter une dague dans la gorge.


-Vous me voyez navrée d'avoir mis votre… Elle eut un mouvement de la main, agacée, pour inclure Ambrosius. vos vies en danger. Habituellement j'évite d'impliquer des tiers dans ce que je fais…

Il était assez évident qu'elle n'était qu'à moitié désolée car la façon dont elle venait de s'exprimer soulignait avec soin le fait qu'elle n'avait forcé la main de personne. Et qu'elle n'était pas allée les chercher non plus… Elle aurait du esquiver cette discussion, tourner les talons et les laisser plantés là à se poser des questions qui n'auraient pas du avoir lieu d'être. Si elle était en colère c'était tant envers eux et leurs questions qu'envers elle qui avait commis un impaire quand elle était sous l'influence du pollen. Malheureusement la mage n'avait jamais été sage, toujours guidée par ses impulsions à se mettre dans les ennuis jusqu'au cou. Et parce qu'elle avait mauvais caractère, parce qu'elle n'aimait pas laisser les choses inachevées, parce qu'elle était brisée d'une certaine manière, elle fit un pas en avant dans une attitude de défi…

-Nous ne nous étions jamais adressés la parole jusqu'à aujourd'hui Monsieu Dagon… Que me vaut l'honneur de ce ressentiment? Qu'est-ce que je vous ai fait exactement?

Elle avait baissé la voix, grondant presque, mettant volontairement le druide de coté… Peut-être parce qu'elle craignait la réponse du rôdeur. Jusqu'à maintenant elle n'avait pas menti, elle n'avait encore jamais rencontré Xadr Dagon. Elle n'avait eu aucun rapport avec lui, même de façon détournée. Pourtant, pour un observateur extérieur, il y avait quelque chose entre eux, un lieu tenu mais présent. Comme s'ils avaient partagé une même expérience marquante. Comme deux vétérans ayant observé les mêmes horreurs et qui ne parvenaient pas à s'en départir.

A ce stade la jeune femme avait envie de prendre Xadr par le col pour le secouer en lui hurlant dessus pour savoir ce qu'il avait exactement. Et, aussi paradoxal que cela soit, une part d'elle avait envie qu'il en fasse de même en la démasquant. En lui disant qu'il savait qui elle était réellement et que le fait qu'elle soit en vie soit une pure aberration. La mage rouge savait qu'elle aurait agi ainsi s'il n'y avait pas Ambrosius… Car elle l'appréciait. Le fait qu'il cherche à avoir des nouvelles lui avait fait plaisir. Qu'il s'inquiète d'elle aussi… Mais le druide appréciait une façade, une identité d'emprunt et elle n'avait pas vraiment envie qu'il subisse une désillusion…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xadr Dagon
Rôdeur, niv 4
Rôdeur, niv 4
avatar

Messages : 4749
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 23
Localisation : Vagabondé c'est comme une seconde nature pour l'homme pour moi c'est mon quotidien

Feuille de personnage
Pouvoirs: la vitesse accrue, l'éveil, traverser la matières, controle de l'électricité
Armes: épée longue elfique et arc composite a deux branche. Nits une épée courte.
Relations:

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Dim 21 Avr - 13:55

Xadr attendait la réponse de Bellinda tenant sa colère et sa haine en laisse pour éviter de commettre un meurtre, et voila que la gamine avait retourner la question. Xadr avait commit un impaire il avait pousser la mage rouge dans ses dernier retranchements. Sa n'était pas l'idéal pour obtenir des informations. Malgré sa il ne renonçait pas. Il voulait ses informations. Depuis son enfance ont l'avait entraîner a se battre, puis était venu les guerres et les champs de bataille, pour finir les anges avaient débarqué et le cataclysme et voila qu'une en apparence gamine voulait lui tenir tête. Il en était hors de question.

Il écoutait Bellinda déverser sa colère sur lui. Il la voyait serre le bâton et faire se pas vers lui et même si sa colère était a deux doigt déclarer, il devait avouer que cette gamine avait du cran. Ce n'était pourtant pas ca qui aller l'arrêter. Il commençait a relevait la manche droite de son manteau pour dévoiler le tatouage des rôdeurs. Sa voix elle n'avait pas perdu de sa froideur tout comme son oeil.

"Qui je suis? Voila qui je suis. Un traître, un exilé, un paria, un meurtrier, un lâche et j'en passe des noms qu'ont ma donner. On ne m'a en effet pas engagé pour votre protection mais pour vous espionnez et vous tuez. Pourtant je n'ai pas voulu vous tuer. Vous êtes une tête brûler, mais ce n'est pas une raison pour vouloir votre mort. Je me suis poser la question pourquoi voulait il votre mort, maintenant je sais."


En repensant a se que Bellinda avait dit Xadr devait serrer les point et les dents. On pouvait entendre le cuir de ses gant crisser. Elle voulait savoir se qu'elle lui avait fait et bien il allait lui dire.

"Vous êtes navré d'avoir mit nos vies en péril? C'est tout?"

Xadr commencer à éclater de rire. C'était un rire nerveux, mais sa lui permettait de se détendre un peu et d'arrêter de crier.

"En plus d'être une tête brûler vous êtes une idiote, doublé d'une égoïste."


Il se baissait et se rapprocher de Bellinda en baissant lui aussi sa voix.

"A moi vous ne m'avez rien fait ou du moins pas directement, mais combien d'homme et de femme mourront par la faute de votre silence mademoiselle Bellinda Héliacynt mage de la tour rouge? Dix milles, Vingt milles. Non plus car rien n'a été fait pour les arrêter s'ils reviennent. Pourrez vous vivre avec ses morts sur votre conscience?"

Il se redressait de toute sa hauteur et attendait la réaction de Bellinda. Sa colère avait disparu il y avait presque de tristesse dans son oeil. Il en était presque sur. Elle avait vue les horreurs que les anges avaient accomplie et lui il lui remuer encore le couteau dans le dos, mais si elle n'arriver pas a encaisser jamais elle ne pourrait refaire face à un ange. Une chose lui venait à l'esprit en voyant Ambrocius à la périphérie de sa vision. Elle ne voulait peut être pas parler en sa présence?

"Deux cents soixante-sept, bientôt deux cent soixante-huit ans. Voila mon âge. Même pour un elfe c'est vieux et pourtant j'ai garder le corps d'un jeune homme, donc oui je les ai vue. Je les ai même combattu et j'ai vue les horreur qu'ils ont commit. Ils ont sur les mains le sang d'innocent et de plusieurs de mes amis, mais si vous ne voulez pas parler alors soit."

Xadr se retourner et commencer à s'éloigner des deux jeunes elfes. Prêt à disparaître dans les ombres de la foret. Qui sais se qu'elle avait dit au druide sur elle. Ce n'était pas le genre de Xadr de dévoiler les secrets des autres a tout le monde. Certaine pourrait croire qu'il laisser ses réponses lui filer entre les doigts. Ses personnes se trompaient lourdement. Xadr la retrouverait cette mage rouge et ce jour la il voudra ses réponses. En attendant il avait un professeur de la tour rouge a tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosius Meran
Jeune Totémiste, niv 1
Jeune Totémiste, niv 1
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 38

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Dim 28 Avr - 20:45

Ambrosius était perdu. En effet, ce que racontait Bellinda et Xadr n'avaient aucun sens pour lui. Bellinda semblait avoir été la cible de Xadr qui devait la tuer mais pour la solde de qui travaillait-il ? Cela devrait être découvert plus tard, si il voulait protéger Bellinda. Mais en avait-elle besoin ? Cela encore une fois n'était guère sûr. Si il avait bien suivi l'histoire, Bellinda avait combattu les anges bien qu'elle n'en avait pas l'âge. Mensonge que tout ceci ! Ambrosius serra la terre de ses doigts frustrer de toutes ses trahisons et il en vint une larme qui coula sur son visage. La goutte d'eau saline tomba ensuite sur le sol, et une petite fleur rouge poussa aussi tôt.
Il reprit vite le contrôle de toutes ses émotions néfastes et se leva du sol droit comme i et ferma son visage aux 2 autres. Il savait que Bellinda lui parlerait quand le temps serrait venu, et pendant un instant il se demanda si il souhaitait savoir. Cela importait peu. Il était venu pour voir si elle allait bien et malgré ses imprudences constantes, son secret, et les commanditaire de Xadr qui voulait la tuer, elle semblait bien gérer. Il regarda partir Xadr sans regret, ce vieil elfe n'avait pas empli le coeur d'Ambrosius de bonne vibration mais il le respectait. Il se tourna alors vers Bellinda et ses yeux perçants tentèrent de pénétrer l'esprit de la jeune femme mais sans succès. Il ne put que dire la vérité. Il ne savait pas lui mentir et d'ailleur il n'en avait pas envie.


- Je n'ai pas compris vos histoires mais je pensais te connaitre. Il faut croire que je suis trompé. Cela m'attriste c'est certain ! Je me sens même un peu idiot.

Ambrosius continua à regarder Bellinda, il la trouva jolie c'est d'ailleur ce qui le frappa mais il y voyait sur ce visage comme un sentiment perdu et cela le rendait triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Mar 14 Mai - 15:42

Ambrosius n'aurait certainement jamais conscience de l'importance qu'il avait aux yeux de Bellinda, et encore moins de l'affection qu'elle lui portait. Mais elle savait que la personne que le druide connaissait était bien éloignée de ce qu'elle était vraiment. Elle n'avait pu être vraiment elle-même qu'une fois qu'elle avait été acceptée par les mages rouges. Parce que ce qu'elle était, ce qu'elle serait toujours, quoi qu'elle puisse se dire ou faire… Même si elle n'assumait toujours pas sa présence, son existence même. Aux jours les plus sombres, le druide avait été un repaire sans le savoir, une personne qu'elle appréciait énormément mais qu'elle ne pouvait pas faire entrer dans son monde… Et elle était prête à tout pour l'épargner…

Mais la jeune femme était aussi une tête brûlée, une femme dotée d'un caractère enflammé. Une créature blessée mise au pied du mur. Et un animal blessé et acculé de réfléchit pas, attaquant sans penser aux conséquences. Face à la réaction de Xadr, pour la première fois depuis longtemps, la jeune femme pouvait crever l'abcès, vider son sac. Tout ce qu'elle avait sur le coeur, elle pouvait le crier. Ce n'était pas que contre le rôdeur qu'elle était en colère, c'était aussi contre elle-même, contre ce qu'on l'avait forcée à faire et devenir. Xadr était juste le déclencheur, l'exutoire dont elle avait tant besoin…


-Vraiment Dagon?

Lili avait dépassé le stade où l'on crie, sa colère n'étant plus qu'une vague glaçante qui se sentait à travers sa voix et son regard.

-Ces beaux qualificatifs que vous portez avec flegme, j'y suis tout autant associée. Par ceux-là même qui attendent que le destin me muselle enfin une bonne fois pour toute. Tous ces beaux mages qui restent bien à l'abris de leur Tour, qui ne sont pas foutus de sortir et mettre un peu de boue sur leur robe pour voir comment ça se passe dehors. Non, surtout pas, conservons les œillères, ne cherchons pas à cultiver les originalités, les bizarreries. Et surtout ne cherchons pas à apprendre du passé… Ce sont les premiers à envoyer les autres au casse-pipe pour une raison ou pour une autre sans jamais se salir les mains. Vous ne les trouverez jamais sur le terrain ou les lignes alliées en plein combat.

La jeune femme eut un ricanement, de ceux que seuls les gens terriblement désabusés peuvent avoir. Des gens souvent bien plus vieux que ce qu'elle semblait être… Elle se rapprocha du rôdeur pour parler un ton plus bas, non pas parce qu'elle ne voulait pas qu'Ambrosius entende mais parce que cela correspondait bien à ce qu'elle ressentait à l'instant.

-Mon silence est si catastrophique? Ce serait bien une première ! On a plutôt tendance à dire que je l'ouvre un peu trop… Le peu que je sais des anges, le reste du monde le sait. Quant au reste… Même si j'étais la mage la plus exemplaire de la Tour ces vieux croulants ne m'écouteraient pas plus. Tout ce que l'on peut faire à l'heure actuelle c'est s'assurer que certaines ruines restent enterrées… Parce que ces emplumés ont largement prouvé leur supériorité. Mais si vous en savez plus ou que vous avez une astuce pour les vaincre à coup sûr, je suis toute ouïe !

Deux vétérans qui étaient pourtant du même coté… La jeune femme haussa les épaules, la colère ne laissant place qu'à la douleur.

-Je vous envie. Dans tout ce chaos qu'a été cette foutue guerre vous avez au moins eu la chance de vous battre pour les vôtres. On m'a privée de ce seul droit que j'avais, celui d'aider et de protéger ceux que j'aimais. Ou du moins essayer.

Son regard croisa enfin celui d'Ambrosius… Lili serait une éternelle rebelle, un électron libre, l'avocat du diable au sein de sa confrérie. Mais toujours elle faisait en sorte de protéger les siens et d'assumer seule les conséquences de ses actes. Le regard qu'elle lança au druide n'était pas celui d'une gamine prise en faute mais celui d'une personne qui en avait déjà trop vu et qui était las de constater que les choses ne changeaient pas. Pendant une fraction de seconde on put voir Bellinda telle qu'elle était vraiment, une personne brisée par ce qu'elle avait vécu.

-Je suis désolée…

D'avoir déversé sa colère sur Xadr. De les avoir entraînés dans ces souterrains. De s'être laissée aller. De ne pas être assez forte pour protéger tout le monde. De devoir mentir sur qui elle est. D'être ce qu'elle est devenue. D'être celle qui a survécu alors qu'elle aurait du être celle qui se sacrifiait. D'être en vie, de respirer, de sentir son cœur battre… De toute façon le mal était fait. Elle n'aurait jamais du laisser le druide l'approcher de nouveau. Il serait resté un beau souvenir, une des rares choses qu'elle ne regrettait pas de cette nouvelle vie. Maintenant...

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xadr Dagon
Rôdeur, niv 4
Rôdeur, niv 4
avatar

Messages : 4749
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 23
Localisation : Vagabondé c'est comme une seconde nature pour l'homme pour moi c'est mon quotidien

Feuille de personnage
Pouvoirs: la vitesse accrue, l'éveil, traverser la matières, controle de l'électricité
Armes: épée longue elfique et arc composite a deux branche. Nits une épée courte.
Relations:

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Dim 26 Mai - 20:54

Quand Bellinda continuait a lui parler Xadr s'arrêtait de marcher. Restant sur place et tournant le dos au deux elfes écoutant se que la mage rouge disait. Quand elle parlait qu'elle aurait voulut se battre être sur le champ de bataille, Xadr avait eu un sourire triste et revoyait tout ses camarades mort. Beaucoup de personne disait ça. Vouloir se battre. Voir la guerre et les champs de bataille. Bizarrement tout soldat qui avait participer a une guerre ne voulait plus jamais en revoir une. Dans l'esprit de la plupart des gens la guerre était remplis de gloire mais jamais d'atrocité. Rare était les personnes à aimer la vrai guerre et Xadr faisait tout pour garder cette partie de lui enfouie.

Il se retournait lentement quand Bellinda s'excuser. Il la regardait de la tête au pied. Comme s'il aurait regardait une nouvelle recrue fraîchement arriver. Il l'examinait sous toute les couture. Étudiant ses muscles des jambes et des bras avec son regard pour finir par s'arrêter a ses yeux. Il commençait à sourire comme satisfait de se qu'il voyait.

"Excuse accepter. Si vous étiez avec moi se jour la et que vous auriez eu le même entraînement que moi et mes soldats, vous en auriez au moins tuer cinq avant de recevoir la première blessure."

Il avait parler calmement. La paix était revenu dans son esprit. Il réfléchissait a se qu'elle avait dit. Certes les vieux de la tour ne l'aurez pas écouter mais ceux qui étaient avec eu auraient tendu l'oreille. Ceux qui prévoyait la revenu des anges était certes rare mais il exister. Travaillant pour l'instant chaqu'un dans son coin a organiser au mieux une défense et une contre attaque. Son regarde se portait vers le druide.

"Tu n'entendes sûrement pas ça tout les jour n'est ce pas druide? Tu ne comprends rien a se qu'on a raconter soie alors heureux. Un fardeau que tu n'auras pas a porter, mais quoi qu'il arrive d'autre ais toujours confiance en elle. Elle ne te laissera jamais tomber. Cela ne doit en aucun cas changer ta façon d'être avec elle. Elle est toujours la personne que tu avais connu. C'est juste un plus a ajouter."

Tien il avais commencer avec le tutoiement. La preuve qu'il les appréciait. Avec elle il était clair qu'il parlait de Bellinda. Puis il se rapprocher d'elle et déposait une main sur ses épaules. Sa voix était toujours calme et chaleureuse.

"Tu aurais fait un excellent soldat sûrement l'une des meilleurs que j'aurais eu. Tu dois penser être une personne brisé n'est ce pas? Pourtant c'est tout le contraire que je vois. Je vois une femme prête a affronter les armés angélique et infernal et a revenir victorieuse. Mais si tu pense vraiment être brisé alors dis toi que même brisé une épée reste tranchante.Même encerclé et en infériorité numérique il y a des chances de victoire."


De dire cela lui rappelait son père quand il remotivé les troupe. Sa lui rappelait toute ses batailles que tout le monde disait perdu d'avance et que pourtant la compagnie des loups finissait par en sortir victorieux. La première fois les anges les avaient eu par surprise. Si ses emplumés revenaient ils auraient une sacré surprise. Lors de leur retour Nelberaid sera prête à les affronter.

"Quand tu es au fond du trou il ne te reste plus qu'une chose a faire. Regarder vers le haut et te dire*C'est tout rien de plus il n'y a que sa a remonter.* Alors arrête de parler comme si nous étions déjà mort et qu'on était incapable d'agir. Si les anges revient on leur bottera le cul qu'importe leur nombre. De plus je suis sur qu'on est encore en vie pour de bonne raison."

A peine parler qu'il commençait a rire à gorge déployer.

"Je vais me sentir moins seul maintenant que je connais une personne aussi vieille que moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosius Meran
Jeune Totémiste, niv 1
Jeune Totémiste, niv 1
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 38

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Mer 5 Juin - 21:31

Ambrosius se sentait bien las de tout cela, il était fatigué de cette quête et décida de se laisser tomber sur le sol. Il se mit alors en tailleur et posa ses mains sur la mousse fraiche qui jonchait la forêt. Cela le rendait plus perceptif aux émotions qui l'entouraient, il en devint plus calme, plus posé. Il savait cela nécessaire pour assimiler les nouvelles données qui venait de lui être transmise par la discussion de ses 2 associés. Il avait bien compris plusieurs choses, la première était certaines, à savoir que Bellinda était son ainée et non sa benjamine, et il lui devait plus de respect même si Ambrosius ne lui en avait jamais manqué. Ensuite, il était sûr qu'elle avait beaucoup souffert par le passé ce qui expliquait ses mensonges pieux et son instinct à éjecter les gens qui voulaient son bien. La guerre avait fait parti de son quotidien pendant longtemps ce que Ambrosius n'aurait jamais su comprendre parfaitement. Mais il savait qu'il devrait bien sur tenter de la comprendre mais Bellinda était si renfermer à l'époque pourquoi s'ouvrirait elle maintenant. De plus ce Xadr était un obstacle à leur discussion car il était aussi clair que Bellinda avait une faible confiance envers lui, bien qu'Ambrosius pensa qu'il ferait un bon ami pour peu que l'on garde un œil sur lui juste au cas où.

La guerre contre les anges, il en avait si souvent entendu parler par les arbres devenu mélancolique. Leur esprit était empli de tristesse et de regret comme-ci eux-mêmes avaient combattu. Si Bellinda avait combattu à cette époque cela pouvait expliquer certaine chose. Elle voulait oublier...

Ambrosius observa son amie avec sérénité et ses yeux pouvaient retranscrire tout ce qu'il ne pouvait dire car il n'avait jamais été bon avec les mots. Il n'y avait pas de dédain, ni de condescendance, ni même de la pitié. Juste il comprenait... Il la comprenait. Et pour la première fois, Bellinda lui parut plus belle encore, son âme troublé était presque de la sève devenu ambre, quelque chose c'était cristallisé. Une vieille âme belle et si fragile.

Il entendit ensuite les mots de Xadr, il ne sut que lui répondre et préféra se taire car il n'avait pas l'intention de rejeter son ami, ni d'en avoir peur. Sa confiance n'avait jamais disparu. Et en ce qui concerne l'histoire de la guerre, les arbres en avaient vu beaucoup et Ambrosius leur prêtait son oreille très régulièrement. La nature était pour lui comme une bibliothèque sur l'histoire du monde, les siècles étaient inscrit dans leur sève. Mais il préféra ne rien répondre, car comme lui avait dit un vieux chêne un jour, il ne servait à rien de faire tomber tous ses glands sur le sol quand un sanglier rôde... Il continua donc à caresser la mousse sur le sol jusqu'à la fin de la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellinda
Alchimiste, niv 4
Alchimiste, niv 4
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 02/04/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Herboristerie - Contrôle de l'Air/de l'Electricité - Vitesse Accrue
Armes: Deux coutelas - Sarbacane
Relations:

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Ven 7 Juin - 15:17

C'était une situation impossible et la jeune femme ne parvenait pas à comprendre comment ils en étaient tous arrivés là… Un peu comme jongler avec des dagues empoisonnées alors qu'on a une main attachée dans le dos. Si l'elfe était parvenue à tromper son entourage sur son âge véritable, elle sentait le poids des âges s'abattre brusquement sur ses épaules. Elle était las… Et se frotter les yeux avant de se détourner d'Ambrosius pour voir comment aller réagir Xadr ne changea pas grand chose…

Et sa réaction la surprit… En toute honnêteté, Lili ne s'attendait pas à ce que le rôdeur accepte ainsi ses excuses mais aussi ce qu'elle avait dit et sous-entendu. Elle ne put s'empêcher de ressentir une vague de soulagement la balayer, un peu comme si on enlevait un poids de ses épaules. Probablement parce que pour la première fois depuis très longtemps, elle pouvait agir normalement face à une personne et que cette personne comprenait en grande partie ce qu'elle était et ce qu'elle avait fait. Et elle comprit enfin… La reconnaissance. Xadr et elle se reconnaissaient l'un l'autre pour ce qu'ils étaient vraiment. Des vétérans, peut-être un peu aigris, mais qui n'avaient pas encore complètement baissé les bras. Sans cela, la douleur serait moins présente…

Elle ne put s'empêcher de jeter un regard inquiet vers le druide quand il s'adressa à lui. Les intentions du rôdeur étaient nobles et, même si elle ne le dirait certainement jamais à voix haute, elle était touchée par ce qu'il disait… Mais elle ne savait pas du tout comment son ami allait réagir à cette dérangeante révélation. C'était toute la dynamique de leur relation qui était remise en cause ainsi… La tension dans ses épaules se dilua quelque peu quand elle observa la réaction d'Ambrosius, sage et serein Ambrosius qui semblait prendre tout cela avec un calme olympien. Elle se sentit un peu honteuse d'avoir ainsi douté de lui et ne put s'empêcher de lui offrir un sourire hésitant. S'il semblait accepter son histoire, elle savait toutefois qu'ils allaient certainement devoir en parler…

Bellinda se laissa approcher par le rôdeur, l'autorisant même à mettre sa main sur son épaule alors qu'elle n'était pas toujours à l'aise avec le contact physique quand elle ne connaissait pas bien la personne. Elle ne savait pas exactement combien d'années ils avaient vraiment d'écart mais elle sentait qu'il devait être son aîné et de beaucoup. En terme d'années et d'expérience. alors elle accepta volontiers le réconfort qu'il lui offrait, ne se sentant pas pour autant rabaissée, ce qui était malheureusement fort rare lorsque l'on observait ses relations avec ses "aînés"…


-Les femmes n'ont pas d'âge, voyons, c'est bien connu…

Si elle ne riait pas, son regard était éclairé par une étincelle d'humour qui équivalait à un grand éclat de rire. A travers ce moment de complicité, la jeune femme le remerciait et lui faisait comprendre qu'elle… Hé bien qu'elle partageait ce qu'il pouvait ressentir. Le soulagement de trouver quelqu'un comme soit. C'était une sensation agréable qu'elle ne ressentait pas souvent. Pas assez en tous cas. La jeune femme se passa la main dans les cheveux, l'ombre d'un sourire continuant à flotter sur ses lèvres.

-Indéniablement moins seule… Je ne pensais pas que d'autres aient pu survivre aussi longtemps. Mais c'est une bonne nouvelle. Une excellente même…

Et à travers cela, elle lui fit comprendre que s'il avait besoin d'elle, il pouvait venir la voir quand bon lui semblait. Elle ne doutait pas qu'il trouverait un moyen de venir à elle, où qu'elle soit… La jeune femme posa sa main sur son avant-bras avant de le serrer légèrement et de se tourner légèrement vers le druide.

-Je crois que nous allons devoir parler un peu tous les deux par contre…

Lili interrogea Xadr du regard pour voir s'il comprenait ce qu'elle voulait dire. Maintenant que certaines choses avaient été dites, elle devait maintenant parler seule à seule avec Ambrosius…

_________________


Merci à Cirdan pour le kit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xadr Dagon
Rôdeur, niv 4
Rôdeur, niv 4
avatar

Messages : 4749
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 23
Localisation : Vagabondé c'est comme une seconde nature pour l'homme pour moi c'est mon quotidien

Feuille de personnage
Pouvoirs: la vitesse accrue, l'éveil, traverser la matières, controle de l'électricité
Armes: épée longue elfique et arc composite a deux branche. Nits une épée courte.
Relations:

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Ven 7 Juin - 20:54

Il semblais que le druide encaissait encore bien les secret que Bellinda venait de dévoiler. Bien au moins une amitié qui resterais solide même en cas de pépin. C'était de se genre d'amitié que le monde aurait besoin quand les emplumés et leur lointain cousin démoniaque reviendraient. Xadr retirait sa main et faisait un léger hochement de la tête en voyant le regarde de Bellinda. C'était compréhensible.

Elle devait éclairer certain point noir sur sa vie au druide. Mieux valais se charger des problème quand tout était calme et pas quand le désordre règne. Il se tournait vers Ambrosius et Bellinda et faisait une révérence comme l'aurait fait un majordome.

"Mademoiselle Bellinda. Messir Ambrosius. Je vous souhaite encore une bonne journée et je vous dit au revoir."

Il se retournait et commençait a partir quand un léger détail lui revenait à l'esprit. Un détail peut être pas si léger que ça. Il se retournait a nouveau vers les deux elfes avec un sourire espiègle sur les lèvres. On aurait dit un gamin qui préparé un mauvais coup.

"Si vous retournez en ville il ceux peut que les gardes vous pose deux, trois questions sur un meurtre qui aura lieu dans la tour rouge d'ici une à deux heures. Sa dépend du temps que je prendrait pour atteindre la ville et le trouver. A ta place Ambrosius je me ferais discret pendant se temps. La garde n'aime pas trop les étrangers dans se genre de moment même si ses étrangers son innocent."


Sur ses paroles il leur faisait une dernière révérence avant de disparaître sous leur yeux et de partir à la rencontre de son commanditaire qui était devenu sa cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosius Meran
Jeune Totémiste, niv 1
Jeune Totémiste, niv 1
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 38

MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius) Sam 15 Juin - 21:59

Ambrosius était toujours assis en tailleur sur le sol mousseux de la forêt prenant bien soin de toucher de ses mains, cette couche humide qui le purifiait d'une certaine façon. Ambrosius était calme et la situation était pour lui sous contrôle. Son amie avait quelque peu occulter la vérité mais même lui n'avait cerainement pas tout dit de sa vie à la jeune femme. Après tout, c'était un peu sa faute, car il n'avait jamais vraiment demander quoique se soit sur son histoire à Bellinda. Tout pour lui était clair et ne demandait pas à l'époque d'explication. Mais maintenant, il en était out autrement, des choses avait été dite et Ambrosius souhaitait avoir des réponses même évasives. Il répondit donc dans un premier temps à Bellinda par une phrase des plus courte mais des plus clair.

- Oui, je pense que cela s'impose.

Puis, Xadr lui parla, avec un ton très amicale et même sur le ton de la l'humour. Même si d'un certain point de vue, il allait suivre son conseil. Il lui fit un sourire amical pour appuyer sa réponse tout en le regardant droit dans les yeux.

- Je suivrais vos conseils. Mais faites attention, de ne pas tacher de sang les plantes environnantes, elle pourrait aussi vous en tenir rigueur et moi aussi.

Il regarda l'elfe partir et se tourna de nouveau vers son amie Bellinda. Son visage à lui était serein sans aucune expression visible prête à être dessiner par les futurs explications de la belle.

- Je ne te poserais aucune question pour commencer, seulement toi doit me dire ce que tu souhaites révéler à mes oreilles si chaste.

Une pointe d'humour pouvait la faire se braquer mais qu'importe, il avait aussi le droit de s'amuser.

- Par ailleurs souhaites tu me parler ici ou connais tu un coin plus tranquille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius)

Revenir en haut Aller en bas

Phénix Bleu T2 (Xadr/Ambrosius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Impossible de trouve le reseau nabaztag, le lapin est bleu
» Solitary Sojourn ou la magie du bleu
» [Jeu Flash]Faire des hauts faits avec un elephant bleu :p
» Zéliä, la mage à peau bleu.
» Le fond bleu autour des textures qui veut pas être transparent sur DoomBuilder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nelberaid ::  :: La Tour Naturelle-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Jeux | Jeux de rôles en solo